BobMarsian

Member
  • Content count

    4687
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by BobMarsian

  1. Nouvelle vidéo sur la pollution lumineuse

    C'est vrai que c'est particulièrement chiant toutes ces lumières nocturnes parasites vues d'en bas ! Mais d'en haut, désolé, ça peut faire l'objet d'une bien belle image comme celle-ci composée à partir de données du satellite Suomi NPP acquises en avril et octobre 2012 dans différentes longueurs d'ondes : Crédit : NASA https://www.nasa.gov/image-feature/brilliance-at-night-the-americas-in-darkness
  2. Peut-être juste pour le seul plaisir (égo) du sieur Richard (69 ans), de sa famille, de ses amis + quelques célébrités ? Au début de l'aventure Virgin Galactic, sur le premier vol commercial, il souhaitait se faire accompagner par sa maman qui compte à l'heure actuelle 95 printemps ! L'avion porteur WhiteKnightTwo porte son prénom VMS "Eve" ... C'est beau l'esprit familial !
  3. En fait dès 2007, suite à ses déclarations faites dans le move de l'Ansari X Prize attribué début oct. 2004 au SpaceShipOne de Scaled Composites, construit par Burt Rutan et financé par Paul Allen. "... Branson hopes to fly paying customers as soon as 2007." https://www.wired.com/2004/10/spaceshipone-wins-the-x-prize/ Donc 13 années de retard minimum ...
  4. Il me semble que Blue Origin n'a jamais expliqué en détail les raisons de ces reports d'année en année et ce depuis au moins 2017 : "Blue Origin founder and Amazon CEO Jeff Bezos has been outlining the company's plans in more detail, and says he wants the first manned test flights to take place during 2017." (10 mars 2016) https://www.sciencealert.com/blue-origin-wants-to-start-manned-test-flights-into-space-by-2017 ... surtout après avoir réussit trois tests d'"escape" dans des conditions de vol variées : "pad" en 2012, "in-flight" en 2016 et "high-altitude" en 2018 ... ... ce que Virgin Galactic n'a seulement jamais tentés pour qualifier le SS2 avant sa mise en service commercial prévue courant 2020 !
  5. En attendant possiblement les mesures de WISE, et à des lambdas IR plus élevés / sub-millimétriques : Spitzer et ALMA (hélas, Herschel n'est plus là !) ...
  6. Un léger bémol, désolé : en proche IR (K-band 2-2,5 microns) où les observations sont moins perturbées par l'effet de la coma, l'estimation de la taille du moyau se rapproche de celle de Hale-Bopp soit rn = 1,5 km (pour un albédo présumé à p = 0,07 mais non mesuré en IR) et ce d'après l'étude effectuée selon les observations faites au télescope Gemini South (8,1 m, Cerro Pachón - 2 715 m, Chili) ... "FLAMINGOS-2 infrared photometry of 2I/Borisov" Chien-Hsiu Lee (NSF's OIR Lab) et al. https://arxiv.org/abs/1912.05628 (11 déc. 2019) ---> Research Notes de l'AAS (3 déc. 2019) Comment expliquer cette différence notable avec l'estimation donnée dans le papier de Jewitt et al. ? Crédit : Lee et al., 2019
  7. En complément du post de Jack : "The Nucleus of Interstellar Comet 2I/Borisov" David Jewitt (UCLA) et al. https://arxiv.org/abs/1912.05422 (11 déc. 2019) ---> Astrophysical Journal Letters
  8. Avant la soirée de Saturne & Jupiter, j'en profite pour revenir sur la série doc. (en trois parties) passée mardi soir sur RMC Découverte : "Bâtisseurs de l'ancien monde", absolument passionnante, évoquant entre autres les performances technologiques de surfaçage trés étonnantes pour l'époque, de blocs de pierre (Puma Punku, Bolivie) ou sur des parois de grottes taillées à Barabar (Inde) * dont les écarts (creux-bosses) de ne dépassent pas quelques dizaines voire quelques microns (mesurés au rugosimètre par le Dr Erik Gonthier du musée de l'Homme de Paris) ! Des choses qui posent évidemment la question de l'outillage qui ne devait pas être ce que l'on croit habituellement ! Il est aussi question du mécanisme d’Anticythère, du nombre d'or, du mètre, etc ..., mais pas d'extraterrestres (pour les allergiques aux docs de RMC Découverte ). https://rmcdecouverte.bfmtv.com/batisseurs-de-lancien-monde/program_6668/ * https://bam-investigations.com/barabar-2/ https://bam-investigations.com/sites-archeologiques/ https://www.cinerex.fr/evenement/1697377-projection-echange-bam-batisseurs-de-l-ancien-monde-vendredi-18-janvier-a-20h
  9. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    A la vue de cette image (merci encore Huitzi pour cette recherche), on peut donc conclure que toutes celles visibles sur le tweet de la Cité de l'espace (repris par Jack *), censé évoquer la conférence MASCOT, ne proviennent pas de cet atterrisseur ** mais d'Ayabusa2 tout simplement ! Disons que le commentaire du tweet n'était pas limpide pour moi au départ ... * https://twitter.com/CiteEspace/status/1047166709906493441 (2 oct. 2018) http://www.astrosurf.com/topic/119035-hayabusa-2-à-lassaut-de-ryugu/?page=17 (23 janv. 2019) ** MASCOT Camera (MasCam), developed by the DLR Institute of Planetary Research 1024 x 1024 pixel CMOS sensor sensitive in 400-1000 nm wavelength range, has a FOV of 60° x 60° https://directory.eoportal.org/web/eoportal/satellite-missions/h/hayabusa-2#mascot http://www.hayabusa2.jaxa.jp/en/topics/20181002e_MSC/
  10. ... en passant par le Texas, on pourra toujours sauter dans un Starship de SpaceX pour un aller destination Lune ! ... Bah, ça fera bien deux ans que le système sera déjà rodé !
  11. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Aux vues de l'ensemble de l'imagerie, j'ai l'impression qu'Ayabusa2 se soit toujours cantonnée sensiblement dans le plan équatorial, sans doute pour optimiser ses nombreuses incursions au ras du sol. C'est assez dommage, par exemple, pour l'exploration détaillée des zones polaires et notamment ce gros rocher (Otohime Saxum) qui doit bien faire plus de 100 m de haut, qu'on aurait bien aimer voir de près voire analysé (cependant, MASCOT l'a sans doute photographié *). C'est ce genre de frustation que j'avais ressenti à l'époque (2000-2001) où la sonde NEAR Shoemaker avait rendez-vous avec le NEA Eros sur lequel trône un champ de mégalithes dont un, d'une soixante de mètres de hauteur, particulièrement acéré, que NEAR n'a jamais imagé de près par la suite ... Crédit : NASA / JPL /JHU-APL https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA02912 https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA02487 * Voir le post de jack du 23 janvier : http://www.astrosurf.com/topic/119035-hayabusa-2-à-lassaut-de-ryugu/?page=17 "Conférence MASCOT. Un gros rocher d’environ 130 m de large au pôle sud de Ryugu" A ce propos, sait-on où sont dispo. les images prises par MASCOT ? Huitzi , rien trouvé dans tes trois liens au-dessus !
  12. Parker Solar Probe : frôler le Soleil...

    Premiers résultats annoncés lors de la téléconférence du 4 décembre : https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/nasas-parker-solar-probe-sheds-new-light-on-the-sun https://www.nasa.gov/press-release/first-nasa-parker-solar-probe-results-reveal-surprising-details-about-our-sun https://svs.gsfc.nasa.gov/13484 Vue (06/04/2019) de la couronne et de jets éruptifs par la seule caméra embarquée : la WISPR (Wide-field Imager for Solar PRobe) du NRL (U.S. Naval Research Laboratory) : https://www.nrl.navy.mil/news/releases/nrl-nasa-combine-produce-sun-imagery-unprecedented-clarity Animation #1 (01/11/2018 ---> 10/11/2018) : Crédits : NASA / JHU-APL / Naval Research Lab / Parker Solar Probe Animation #2 (01/04/2019 ---> 10/04/2019) : Crédits : NASA / NRL / APL
  13. Du bord de mer, je suppose l'Atlantique, pas le Méditerranée ? Le choix de Burgos me semble pertinent. J'y suis passé durant mon trajet vers le Portugal. C'est une bien jolie ville historique (cathédrale), agréable, calme et très propre selon mes impressions ! Après vers le sud-ouest, sur la route de Valladolid, c'est le quasi désert avec l'autoroute gratis (rien payé jusqu'à Lisbonne) ! Autrement, merci de nous rappeler cette date, car pour moi ce sera probablement la dernière chance d'éclipse après le raté de 1999 ...
  14. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    De Ryugu, il ne me semble pas que des versions couleurs aient été postées ici ? En voici quelques unes réalisées par deux internautes (et découvertes sur Twitter) : Par un certain landru79 (ou J. Roger), toutes prises le 12/07/2018 à environ 19 km de distance et au travers des filtres W (rouge), vert et bleu. Les couleurs sont bien réelles mais quelque peu différentes de ce que verrait l'oeil humain, par exemple le filtre dit "bleu" se situe en fait presque dans l'UV. ... et par Kevin M. Gill (JPL), le 12 juillet également, filtres 390, 589 et 950 nm : https://twitter.com/landru79/status/1200136685318803461 https://twitter.com/landru79/status/1200079648991928322 https://twitter.com/landru79/status/1199369788214202369 https://twitter.com/landru79/status/1199025667238748160 https://twitter.com/landru79/status/1198271161353805824 https://twitter.com/landru79/status/1198256040971821057 https://twitter.com/landru79/status/1197990945897271298 https://twitter.com/landru79/status/1197990945897271298 https://www.flickr.com/photos/kevinmgill/49107222492/
  15. Parker Solar Probe : frôler le Soleil...

    Bah au moins deux ou trois ! Mais le premier qui a essayé de dépasser cette vitesse, ... il a eu un problème ! http://www.bluebird-electric.net/across_the_lake.htm http://www.bluebird-electric.net/water_speed_records.htm https://www.theguardian.com/sport/the-northerner/2017/jan/05/donald-campbell-bluebird-coniston-archive-1967
  16. Chandrayaan 2 : l'Inde va rouler sur la Lune

    La zone d'impact de Vikram et son champ de débris enfin retrouvés sur l'imagerie du LRO : Crédit : NASA/Goddard/Arizona State University A noter que l'image apparaît bourrée d'artefacts (pixels clairs à moitié cerclés de noir + lignes obliques parallèles). Prise le 11 novembre, 1 pixel = 0,7 m ... https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2019/vikram-lander-found
  17. Le projet SPHERE

    Après Iris, Hygiea et quelques autres avant, c'est au tour de (704) Interamnia de faire l'objet d'un papier d'après les observations de la combinaison d'optique adaptative ultra performante (quasi miraculeuse !) de l'ESO : VLT/SPHERE/ZIMPOL + la modélisation 3D ADAM (All-Data Asteroid Modeling). Quatre résultats d'occultations stellaires (1996, 2003, 2007 et 2012) sont également prises en compte. "(704) Interamnia: A transitional object between a dwarf planet and a typical irregular-shaped minor body " - Josef Hanuš et al. https://arxiv.org/abs/1911.13049 (29 nov. 2019) ---> Astronomy & Astrophysics (2 déc. 2019) Interamnia représente le 5ème astéroïde de ceinture principale (MBA) en terme de taille après Cérès, Vesta, Pallas et Hygiea et devant les quatre avec D > ~ 250 km : (52) Europa (D = 314 ± 5 km, Hanuš et al. 2017), (511) Davida (D = 311 ± 5 km, Viikinkoski et al. 2017), (65) Cybèle (D = 296 ± 25 km, Viikinkoski et al. 2017), (31) Euphrosyne (D = 282 ± 10 km, Masiero et al. 2013). Observations en août-sept. 2017 et déc. 2018 / janvier 2019 Lambda central : 645.9 nm, largeur : 56.7 nm, durée d'exposition : 200 secondes Au plus près (sept. 2017) à 1,74 UA de la Terre (et 2,60 UA du Soleil) ---> diamètre angulaire = 0,261" (soit 80 pixels) La modélisation sugère qu'à l'instar de Cérès & d'Hygiea (type C), Interamnia contient une large fraction de glace d'eau consistante avec une apparente déplétion de cratères ! Sa forme reste compatible avec le modèle d'un ellipsoïde en équilibre hydrostatique (a = 362 ± 8 km, b = 348 ± 8 km, c = 310 ± 8 km) Diamètre (volume équivalent) D = 332 ± 6 km Masse = (3.79 ± 1.28) x 10E19 kg Densité ρ = 1.98 ± 0.68 g/cm3 vs Cérès (2.161 ± 0.003, Park et al. 2019) & Hygiea (1.94 ± 0.25, Vernazza et al. 2019) Période de rotation P = 8.71236 h Une petite déception concernant l'albédo dont aucune valeur n'est proposée dans l'article, ... sauf oubli de ma part !
  18. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Reste à convaincre la NASA et obtenir un financement pour une extension de mission ... " It is possible that another flyby target can be found and reached with New Horizons' remaining fuel supply. And after that? Another exciting possibility is that we can dramatically augment New Horizons' capabilities by uploading new observing and onboard data-reduction software once the spacecraft's flyby software is no longer needed. If NASA approves such a plan, New Horizons could survey the Kuiper Belt population in ways that no other mission or telescope on Earth or in Earth orbit can, and possibly even detect and hunt down its own next flyby target. Future New Horizons extended missions, if funded by NASA, could explore even farther out. " http://pluto.jhuapl.edu/Mission/2019-Onward.php
  19. Pyramide de Kheops : une grande découverte

    Ben justement, les derniers développements de l'affaire ---> dans la rubrique à brac * La saga continue ... * visible en se connectant, uniquement : http://www.astrosurf.com/topic/113520-ovni/?page=158
  20. "Who Really Discovered the First Exoplanet?" https://blogs.scientificamerican.com/observations/who-really-discovered-the-first-exoplanet/ Scientific American, Joshua N. Winn (Université de Princeton), 12 november 2019 Avant Wolszczan & Frail et Mayor & Queloz ---> "In 1979, Gordon Walker and a few colleagues at the University of British Columbia began searching for planets. He was the world’s preeminent authority in precise Doppler observations. ... , by 1988 he had detected the signal of a Jupiter-mass planet that circles around a star named Gamma Cephei every 2.7 years. ... Well, it was true: the planet’s existence was definitively confirmed in 2003. The problem is whether the belief was justified in 1988. Walker’s signal stood out clearly from the noise, but he still worried he was being fooled. ..., David Latham, of the Smithsonian Astrophysical Observatory. In 1989, he and his collaborators reported an intriguing Doppler signal around a star called HD 114762. The signal was crystal clear. ... Indeed, HD 114762 is included in NASA’s comprehensive database of exoplanets, logged with 1989 as the year of discovery. ... Latham thought it could be a planet, but some of his team members (and most other astronomers) thought that was a stretch. Their 1989 paper only mentions the possibility of a planet by way of speculation."
  21. Ben moi je dirais plutôt l'Elon de Fer qui travaille du chapeau à vapeur ! Ozment vôtre ...
  22. Alpha Monocérotides (~ entre Procyon et Sirius) Pic ---> 22 nov. 5:50 TU+1 ± 20 mn (05:30 - 06:10) ~ 400+ / h Durée : 15-40 mn http://astrobob.areavoices.com/2019/11/19/brief-but-intense-meteor-shower-expected-thursday-night-nov-21/
  23. Vous avez tous faux et tort de vous moquer car en vérité je vous le dis que c'était juste un test d'éjection du couvercle de la marmite volante qui a parfaitement réussi sauf qu'ils ont oublié d'y adjoindre un parachute ! M'enfin !
  24. TNO, KBO, SDO & Co.

    Sujet ouvert concernant ces objets non cométaires gravitant en moyenne au-delà de Neptune (a > 30 UA, TNO = Trans-Neptunian Object) et histoire de faire le point de temps en temps. En fait, j'y pensait depuis longtemps, pour faire le pendant avec les NEO géocroiseurs, un peu trop médiatiques à mon goût ! Environ un peu moins de 1650 (inclus les Centaures qui, eux, ne dépassent pas Neptune) découverts depuis 1992 (QB1) si l'on excepte évidemment Pluton (1930) ! Dans le tableau suivant (D > 500 km) j'ai tenté d'établir un classement par taille en ne gardant que ceux ayant fait l'objet des mesures spécifiques et non d'estimations selon la magnitude absolue (H). En bas de liste, figurent également les trois plus gros astéroïdes + Charon, satellite de Pluton. http://imageshack.us/a/img824/7894/pxr.png Concrètement, les meilleures méthodes reviennent aux satellites pouvant mesurer leur flux thermique dans l'IR lointain (Spitzer et Herschel) et aux occultations stellaires (mesures directes). Herschel, qui a rendu l'âme au printemps dernier, était mieux placé que Spitzer vu que son détecteur PACS travaillait dans trois bandes centrées sur 70, 100 et 160 microns, là où culmine la courbe thermique de ces objets distants. Pour faire court: mesure du flux thermique + application d'un modèle thermique ==> albédo ==> diamètre. Sur Herschel, donc, il s'agissait du programme non prioritaire : "TNOs are Cool: A Survey of the Transneptunian Region" - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/index.htm Publications : - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/schedule.htm Le labo LESIA de l'Observatoire de Paris est fortement impliqué dans ce programme.Probablement mesurés par Herschel, d'autres objets de mag. absolue H élévée et donc potentiellement gros comme : 2005 UQ513, 2003 MW12, 2003 OP32, 2001 UR163, 2004 XA192 et 2005 RR43, pourraient se glisser dans la liste. Publications à venir ?La 1ère occultation (hors Pluton) enregistrée remonte à 2009 (2002 TX300, D=286±10km, Elliot et al., 2010)[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 18-09-2013).]
  25. Dernières images, encore "raw", mais spectaculaires : Encelade, presque lisse : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026577.jpg Mimas, tout le contraire : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026582.jpg Rhea, au plus près : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026657.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026666.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026669.jpg http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026679.jpg Mimas à contre-jour devant les anneaux : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026819.jpg Puis devant Saturne et l'ombre des aneaux : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026886.jpg Avec un autre petit satellite (Janus???) ovoïde. Deux "ringlets" sont tout juste visibles dans "Encke Gap" : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00026953.jpg Surexposition sur les anneaux extérieurs. Six! composantes visibles de l'anneau F et surtout Pan apparaît dans "Encke Gap" sur le second ringlet, au centre ! http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS07/N00027013.jpg A suivre ...