BobMarsian

Member
  • Content count

    5175
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by BobMarsian

  1. Dans la série, pour les astrams intéressés et bien équipés, il y a un rapprochement très serré (9" d'arc !) le 20 avril vers 01H15 TU, entre 135 Hertha (mag. 13,8) et 889 Erynia (mag. 15,8), dans les Gémeaux côté Est (AD 07h47.67, Déc. +22°17.8'), mais avec une Lune au PQ très proche. Etant donné la faible hauteur angulaire sur l'horizon SO, vaut mieux l'observer deux heures avant au moins ... Un vrai défi ! http://www.minorplanet.info/ObsGuides/Appulses/Ast-Ast_April2021.html
  2. Après avoir pratiqué quelques essais photographiques sur des rapprochements apparents d'astéroïdes brillants (mag. < 11) à l'aide de cartes fournies par Heavens-Above, dont les écarts se mesuraient en degrés comme pour 23 Thalia & 40 Harmonia (3,08° le 24/04/2020) : http://www.astrosurf.com/topic/136014-conjonction-40-harmonie-23-thalie/ ..., l'idée m'est venu de traquer des rapprochements bien plus serrés (appulses) en descendant jusqu'à la magnitude 14. Le site : http://www.minorplanet.info/ObsGuides/Appulses/AsteroidAppulses.htm en donne des listes calculées par Brian D. Warner jusqu'à la magnitude 16 pour des séparations < 900" (15') d'astéroïdes éloignés de plus de 45 deg. du Soleil. En 2021, à partir d'avril, ça représentait 19 appulses (mag. < 14) dont 7 (mag. < 13). Premier de la liste d'avril : - le 3 à 10:16 TU : 18 Melpomène (mag.V 11.0) - 133 Cyrène (mag.V 13.3) - Sép. = 33" (constel. Cancer). C'est la 2ème plus courte sép. de l'année (pour mag.V < 14) après le couple 52 Europa - 150 Nuwa (25" le 4 mars). Auparavant, le 1er mars, toujours dans le Cancer, Melpomène se trouvait à moins de 4 deg. d'Hygiea : Dist. Melpomène-Terre = 1,585 UA - Dist. Hygiea-Terre = 2,334 UA La pureté du ciel étant ce quelle est en centre Essonne, seulement deux séances photos ont mettre en évidence le rapprochement (20' et 8' d'arc) entre Melpomène et Cyrène, assez loin du minimum intervenu vers midi le 3 avril et aussi avec des deltas non négligeables sur les positions données en géocentrique sur le site de Brian D. Warner : Dist. Melpomène-Terre = 1,928 UA - Dist. Cyrène-Terre = 2,559 UA Dist. Melpomène-Terre = 1,997 UA - Dist. Cyrène-Terre = 2,618 UA Je mets à titre indicatif, une 3ème séance photo où le rapprochement tombait à 3' au soir du 2 avril, mais où Cyrène apparaît à la limite de la visibilité, cause ciel légèrement voilé dégradant notablement le fond du ciel après seulement 15 s de pose à F/4.5 et ISO-1600 : Dist. Melpomène-Terre = 1,969 UA - Dist. Cyrène-Terre = 2,594 UA
  3. Celle (Leica DC Vario-Elmarit 1:2.8-4.5 / 8.8-176 Asph.) fixe d'un bridge Panasonic Lumix DMC-FZ2000 monté en parallèle sur un C8 mis en station. La MAP précise sur l'infini reste problématique, saccadée et varie selon la focale ! Les poses sont en général de 15 s pour F/4.5 à ISO-1600. Autrement, malheureusement, je n'ai pas la possibilité de prendre des photos au foyer ce qui me donnerait un champ d'un peu plus d'un degré et aussi un gain appréciable en magnitude ...
  4. Pour la première fois, donc, un engin spatial est venu s'arrimer à un satellite géostationnaire en vue de prolonger sa durée de vie. Mardi 25, le Mission Extension Vehicle-1 (MEV-1, lancé par une Proton en octobre 2019) de la société SpaceLogistics LLC (filiale de Northrop Grumman) a réalisé cette opération délicate au profit de l'Intelsat 901 (IS-901, lancé en juin 2001) arrivé à cours de carburant et retiré provisoirement du service en décembre 2019. Une fois sa mission accomplie, le MEV aura la possibilité de se rediriger vers un autre géostationnaire en péril ... https://www.northropgrumman.com/space/space-logistics-services/mission-extension-vehicle/ https://news.northropgrumman.com/news/releases/northrop-grumman-successfully-completes-historic-first-docking-of-mission-extension-vehicle-with-intelsat-901-satellite En prime, le MEV-1 nous a offert les toutes premières images d'un satellite géostationnaire en poste à 36000 km + en arrière plan, notre belle petite planète chérie, si fragile (en fait, le prétexte pour poster ce sujet davantage astronautique, désolé) :
  5. Peut-être une petite éclaircie dans les mois à venir question lancements en folie, aux dires de Gwynne Shotwell qui a déclaré le 6 avril qu'après 28 lancements opérationnels de Starlink version 1.0, SpaceX espérait à ce stade atteindre l'étape de “full global connectivity” (couverture globale). Avec le 23ème lancement opérationnel du 7 avril, on dénombre un total de 1383 sat. opérationnels lancés en 17 mois dont 1369 encore en orbite et au moins 1356 en fonction. Aussi, plus de 900 ont atteint leur orbite finale et 400 autres restent en attente à moins de 550 km ... "SpaceX COO says Starlink is just five launches away from “full global connectivity” https://www.teslarati.com/spacex-starlink-global-connectivity-target-2021/ (09/04/2021)
  6. Les dix à bord d'ISS ---> http://www.spacefacts.de/english/e_today.htm Les trois premiers devraient rentrer samedi 17 avec le Soyouz MS-17 ...
  7. Ah aussi ! Je comprends plus du tout : un américain, astronaute professionnel de la NASA (Mark Vande Hei), vient de partir (9 avril) vers ISS à bord du vaisseau russe Soyouz MS-18 "Youri Gagarine" (60ème anniv. Vostok-1) en compagnie de Oleg Novitskiy et de Pyotr Dubrov, ... alors qu'on avait claironné partout dans les médias qu'avec Crew Dragon, s'en était fini de la dépendance russe au moins côté US ! http://www.collectspace.com/news/news-040921a-soyuz-ms18-gagarin-launch.html
  8. ... sauf qu'il a du renoncer a poser sur Mars sa Red Dragon en 2018 et que sa Crew Dragon n'ose utiliser ses huit propulseurs SuperDraco (*) pour un retour sur le plancher des vaches, pour en revenir par défaut au bon vieux splashdown de l'époque héroïque, whaou quelle ambition ça (*) explosion au sol lors d'un test le 20 avril 2019. SpaceX n'a jamais fourni de vidéo et d'image détaillées de ce test catastrophique où la capsule a été complètement détruite, ... juste ces images prises possiblement à la dérobée sur un écran de contrôle : SpaceX aurait du être totalement transparent dans ce cas vu qu'il est sous contrat gouvernemental avec la NASA, organisme public.
  9. Astéroïdes géocroiseurs / NEO

    ---> Première publication (5 avril) d'images radar fournies par l'antenne DSS-13 (34 m) de Goldstone (Calif.) du réseau DSN (Deep Space Network), associée en réception au radiotélescope de Green Bank (GBT, 100 m, West Virginia) : https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA24561 https://twitter.com/AsteroidWatch/status/1379883834007818245 Question résolution (~ 20 pixels sur la + grande dim. = 150 m si 7,5 m/px), on pouvait peut-être s'attendre à mieux vu la faible distance de passage (~ 2 Gm) de 2001 FO32, mais il n'est pas dit si l'imagerie radar publiée a été effectué à la date (21 mars *) où la distance était au plus court avec la Terre. Possiblement avec l'antenne de 70 m de Goldstone et surtout celle d'Aricibo (300 m) si elle ne s'était pas effondrée, on aurait eu une imagerie plus fine ! Autrement, il faudra attendre pour avoir une nouvelle estimation de la taille de ce géocroiseur de type Apollo (vs 440-680 m, NEOWISE) ... * plutôt les 22-23 mars à 0,026 UA (3,9 Gm) : https://echo.jpl.nasa.gov/asteroids/2001FO32/2001FO32.2021.goldstone.planning.html Crédit: NASA/JPL-Caltech & NSF/AUI/GBO
  10. Genre d'hypothèse mise avant par Ciel & Espace (1) qui doit en laisser plus d'un perplexes sachant qu'un papier (2) sorti une dizaine de jours plus tard contrecarre totalement celle-ci ! De quoi se demander la pertinence de certains articles possiblement là pour faire le buzz du moment plutôt que d'ériger une vérité scientifique solide, admise et vérifiée ... (1) "Et si l’astéroïde interstellaire Oumuamua était couvert d’azote glacé ?" (18/03/2021) https://www.cieletespace.fr/actualites/et-si-l-asteroide-interstellaire-oumuamua-etait-couvert-d-azote-glace Réf. : "1I/‘Oumuamua as an N2 ice fragment of an exo‐Pluto surface" Alan P. Jackson & Steven J. Desch, Journal of Geophysical Research: Planets (16/03/2021) (2) "The Mass Budget Necessary to Explain `Oumuamua as a Nitrogen Iceberg" Amir Siraj & Abraham Loeb (Department of Astronomy, Harvard University, Cambridge, MA, USA) https://arxiv.org/abs/2103.14032 (25-28/03/2021) "Here, we show that the mass budget in exo-Pluto planets necessary to explain the detection of `Oumuamua as a nitrogen iceberg chipped off from a planetary surface requires a mass of heavy elements comparable to the total quantity locked in stars, making the scenario exceedingly unlikely." PS : Abraham Loeb aka Avi Loeb, connu pour sa thèse sur 1I/ʻOumuamua qu'il estime de nature artificielle pour de multiples raisons.
  11. Bof ! Côté impact, juste quelques branches cassées et des projections de terre  Bon ! Comme d'hab, on s'en fout et on passe direct au suivant SN15
  12. "anomaly during landing sequence" Des débris sont retombés !
  13. Allez, courage, plus que 178 lancements (*) de Falcon 9 pour que notre ami Elon réalise son objectif initial de couverture internet (12 000 sat.), ... et 500 de plus pour son réseau final universel de rêve à 42 000 Starlinks : "The Perfect World", ... ou le cauchemar absolu de quelques autres observateurs & amoureux du ciel (*) + ceux pour remplacer les satellites défaillants (1321 Starlinks sont actuellement en orbite). http://www.parabolicarc.com/2021/03/24/spacex-launches-60-more-starlink-satellites-2/
  14. Astéroïdes géocroiseurs / NEO

    Côté radar, déception, toujours rien à venir (*) concernant 2001 FO32 qui passait pourtant 8-9 fois plus près qu'Apophis tout en étant possiblement deux fois plus gros (440-680 m estimés par NEOWISE). Des observations étaient pourtant prévues coté Goldstone, Camberra & Green Bank les 21 & 22 mars ! Raté ou publication en attente ? https://echo.jpl.nasa.gov/asteroids/goldstone_asteroid_schedule.html https://www.jpl.nasa.gov/news/asteroid-2001-fo32-will-safely-pass-by-earth-march-21 (*) par exemple, fin 2018, seulement 2 jours entre la dernière image radar de 2003 SD220 et la publication d'un article sur un site de la NASA ! https://www.nasa.gov/feature/jpl/holiday-asteroid-imaged-with-nasa-radar
  15. mars 2020 rover

    Un peu dégueu ces couleurs, voire totalement "fake" C'est n'importe quoi, absolument pas dans la continuité des autres, au point de perdre toute confiance dans le fait qu'avec Percy on pensait qu'on aurait enfin un aperçu réaliste de la réalité chromatique martienne ! Espoir perdu, une fois de plus ...
  16. Nova V1405 Cas

    En Essonne, photographiée en fin de nuit, le 26 vers 5h30, hélas positionnée au NE, là où l'éclairage urbain se fait beaucoup sentir Aussi, d'après l'AAVSO, la magnitude semble déjà être retombée vers 8.2, ce qui pose dans ce cas le problème du délai de publication d'information dans certains médias spécialisés comme Futura Science, daté du 25 mars, alors que Sky & Telescope en parle dès le 21, et Astronomy Now, le 19, soit seulement une journée après la découverte de N Cas 2021 ! Pas un mot (à ma connaissance) sur le site de Ciel & Espace, qui possiblement doit considérer l'info comme mineure https://astronomynow.com/2021/03/19/new-nova-in-cassiopeia-brightens-rapidly/ http://www.cbat.eps.harvard.edu/unconf/followups/J23244760+6111140.html https://www.aavso.org/pnv-j232447606111140-nova-eruption-czev3217 https://app.aavso.org/webobs/results/?star=000-BNX-642&num_results=200 V1405 CAS 2459299.64236 2021 Mar. 26.14236 8.2 — Vis. KZAD Réf. : https://skyandtelescope.org/wp-content/uploads/N-Cas-2021-AAVSO-chart.jpg
  17. Bon ! Au moins le lien ---> https://blogs.futura-sciences.com/luminet/2020/10/06/le-prix-nobel-de-physique-2020-pour-les-trous-noirs-1-2-roger-penrose/ PS : autrement, de mon côté, c'est quasiment pire --> vieux PC d'une douzaine d'années sous Vista et en mode sans échec
  18. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Une nouvelle version (publication 24/03/2021) en lumière polarisée de l'imagerie du trou noir super massif logé au centre de M87 qui montre de fines structures révélant l'environnement magnétique du TN, et ce, toujours par l'équipe de l'EHT (Event Horizon Telescope). https://www.eso.org/public/news/eso2105/ https://www.eso.org/public/images/eso2105b/ Ça me paraît un peu trop beau cette finesse d'image, mais bon, étant donné que je ne suis pas compétant pour en juger. Bravo quand même pour cet tour de force presque inimaginable surtout pour un objet distant de 55 millions d'années-lumières ! PS : Jack doit être en vacances, au bout du monde, visiblement !
  19. Perspectives spatiales 2021

    2021 devrait aussi voir le 1er lancement du lanceur lourd nippon H3 qui vient d'effectuer à Tanegashima sa toute première sortie (VAB2 --- ~2 km/h ---> LP2) le 17 mars pour un test d'inspection cryogénique (F-0), vu que ses deux étages (hors boosters à poudre SRB-3) le sont (Lox/LH2). De la classe des 1ères Ariane-5 (Ariane-5G+, 6,5 t en GTO, 2004), la H3 sera déclinée en quatre versions selon le nb. de moteurs LE-9 du 1er étage (2 ou 3), le nb. de boosters SRB-3 (0, 2 ou 4) et le type de coiffe (version courte ou longue). H = 63 m, D (étages 1 & 2) = 5,2 m, m = 574 t (H3-24L sans charge utile), perf. en GTO : +6,5 t Au lancement, les poussées varient entre 373.4 t (H3-30) et 1129 t (H3-24) ! Le 1er tir (H3 TF1), déjà retardé d'une année, devrait intervenir durant l'année fiscale japonaise 2021 (JFY 2021 : 1er april 2021 - 31 mars 2022) avec le satellite ALOS-3 (Advanced Land Observing Satellite-3) d'environ 3 tonnes ... https://global.jaxa.jp/projects/rockets/h3/ https://global.jaxa.jp/projects/sat/alos3/ https://twitter.com/jaxa_wdc/status/1372598723927285763 https://twitter.com/NVSreporter/status/1372899262623748102
  20. Oups CINQ cher ami sur la Saturn V ! OK, c'était ya longtemps, mais quand même Les 5 F-1 du S-1C d'Apollo 12 (7 mai 1969) ... et PLUS UN si affinité
  21. Exoplanètes : dernières découvertes

    "SCExAO/MEC and CHARIS Discovery of a Low Mass, 6 AU-Separation Companion to HIP 109427 using Stochastic Speckle Discrimination and High-Contrast Spectroscopy" Sarah Steiger (University of California, Santa Barbara) et al. https://arxiv.org/abs/2103.06898 (11 mars 2021) ---> AJ (The Astronomical Journal) Point de nouvelle découverte d'exoplanète par imagerie directe dans cet article, mais un résultat probant et performant (1) concernant le détection d'un compagnon faible à très faible distance angulaire de l'étoile proche Theta Pegasi suivant une nouvelle technique dite "Stochastic Speckle Discrimination" (SSD) appliquée en "post-processing" à l'imagerie fournie par le dernier système d'optique adaptative du Subaru : SCExAO (Subaru Coronagraphic Extreme Adaptive Optics (2)) + contribution du couple Keck/NIRC2 en photométrie. - Theta Pegasi (Biham ou Baham) = HIP 109427 : type spec. A1V, 2,09 masses solaires, mag. app. 3,52, dist. 92 a-l, étoile à extrèmement fort mouvement propre et en accélération ! - HIP 109427 B : type spec. M4-M5.5, masse dyn. = 0,280 +0,18/−0,059 masse sol., a = 6,55 +3,0/−0,48 UA (1) à ce point que HIP 109427 B n'a pas été reporté vu par les couples VLT/NaCo & SPHERE (2) couplé avec la MKID Exoplanet Camera (MEC) en photométrie et le spectrographe CHARIS. Quelques explications (en., sorry) sur le processus d'imagerie, par Matthew Kenworthy : https://twitter.com/mattkenworthy/status/1371357904507432966 A suivre sur ... une vraie exoplanète, cette fois
  22. LUCY & PSYCHE, futures missions de la NASA

    Une nouvelle estimation de la masse et de la densité (3,88 ± 0,25 g/cm3) de Psyché qui exclue la possibilité que cet astéroïde s'apparente à un coeur métallique (fer *) d'une protoplanète, directement exposé en surface (ce que la NASA avance toujours pour justifier et promouvoir sa mission ), mais plus probablement à une forme de ferrovolcanisme, ce qui n'est pas quand même sans intérêt , histoire d'aller voir et d'étudier ça de plus près ... "Mass and Density of Asteroid (16) Psyche" Lauri Siltala & Mikael Granvik (University of Helsinki) https://arxiv.org/abs/2103.01707 (2 mars 2021) ---> The Astrophysical Journal Letters (ApJL) * densité = 7,87
  23. Mars Express

    ---> En complément, le papier sur cet intrigant AMEC (Arsia Mons Elongated Cloud) : "An Extremely Elongated Cloud over Arsia Mons Volcano on Mars: I. Life Cycle" Jorge Hernández-Bernal (Universidad del País Vasco, Bilbao) et al. https://arxiv.org/abs/2103.03919 (5 mars 2021) ---> Journal of Geophysical Research ... avec les contributions des sondes : Mars Express, MAVEN, Viking 2, MRO & Mars Orbiter Mission (MOM, ISRO), et leur instruments : - VMC (Mars Express), OMEGA (Mars Express), HRSC (Mars Express) - IUVS (MAVEN), MCC (MOM), VIS (Viking 2) et MARCI (MRO) ...
  24. Sujet ouvert concernant ces objets non cométaires gravitant en moyenne au-delà de Neptune (a > 30 UA, TNO = Trans-Neptunian Object) et histoire de faire le point de temps en temps. En fait, j'y pensait depuis longtemps, pour faire le pendant avec les NEO géocroiseurs, un peu trop médiatiques à mon goût ! Environ un peu moins de 1650 (inclus les Centaures qui, eux, ne dépassent pas Neptune) découverts depuis 1992 (QB1) si l'on excepte évidemment Pluton (1930) ! Dans le tableau suivant (D > 500 km) j'ai tenté d'établir un classement par taille en ne gardant que ceux ayant fait l'objet des mesures spécifiques et non d'estimations selon la magnitude absolue (H). En bas de liste, figurent également les trois plus gros astéroïdes + Charon, satellite de Pluton. http://imageshack.us/a/img824/7894/pxr.png Concrètement, les meilleures méthodes reviennent aux satellites pouvant mesurer leur flux thermique dans l'IR lointain (Spitzer et Herschel) et aux occultations stellaires (mesures directes). Herschel, qui a rendu l'âme au printemps dernier, était mieux placé que Spitzer vu que son détecteur PACS travaillait dans trois bandes centrées sur 70, 100 et 160 microns, là où culmine la courbe thermique de ces objets distants. Pour faire court: mesure du flux thermique + application d'un modèle thermique ==> albédo ==> diamètre. Sur Herschel, donc, il s'agissait du programme non prioritaire : "TNOs are Cool: A Survey of the Transneptunian Region" - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/index.htm Publications : - http://www.mpe.mpg.de/~tmueller/tno_public/schedule.htm Le labo LESIA de l'Observatoire de Paris est fortement impliqué dans ce programme.Probablement mesurés par Herschel, d'autres objets de mag. absolue H élévée et donc potentiellement gros comme : 2005 UQ513, 2003 MW12, 2003 OP32, 2001 UR163, 2004 XA192 et 2005 RR43, pourraient se glisser dans la liste. Publications à venir ?La 1ère occultation (hors Pluton) enregistrée remonte à 2009 (2002 TX300, D=286±10km, Elliot et al., 2010)[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 18-09-2013).]
  25. Vous vous êtes tous certainement demandé comment variait la gravité en voyageant vers le centre de la Terre (comme imaginé par Jules Verne), voiçi une instructive solution proposée par le site Fermat's Library (*) tenant compte entre autres des variations de densité du manteau : Source : https://twitter.com/fermatslibrary/status/1363490672016244737 (*) pour les matheux & les curieux : https://twitter.com/fermatslibrary