BobMarsian

Membre
  • Compteur de contenus

    4 253
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

167 Bonne réputation

1 abonné

À propos de BobMarsian

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Exploration planétaire, astéroïdes, TNOs, UFO !
  • Adresse
    91

Visiteurs récents du profil

1 949 visualisations du profil
  1. Cassini, le spectacle continue ...

    La bonne coïncidence entre le profil radial d'absorption de l'anneau C obtenu par occultation stellaire, enregistré par le VIMS (Visual and Infrared Mapping Spectrometer) et l'imagerie de Cassini dans le visible : "Kronoseismology IV: Six previously unidentified waves in Saturn's middle C ring" Matthew M. Hedman, P.D. Nicholson, R.G. French - https://arxiv.org/abs/1811.04796 (12/11/2018) "Recent studies of stellar occultations observed by the Visual and Infrared Mapping Spectrometer (VIMS) onboard the Cassini spacecraft have demonstrated that multiple spiral wave structures in Saturn's rings are probably generated by normal-mode oscillations inside the planet. ..." https://solarsystem.nasa.gov/images/casJPGFullS100/N00284158.jpg
  2. TNO, KBO, SDO & Co.

    "Masses of the Main Asteroid Belt and the Kuiper Belt from the Motions of Planets and Spacecraft" Elena V. Pitjeva, N. P. Pitjev (St. Pétersbourg, Russie) https://arxiv.org/abs/1811.05191 (13/11/2018) ---> Astronomy Letters Résultat : 1.97 ± 0.030 10−2 (3σ) masse terrestre, pour (si j'ai bien compris) l'ensemble des astres de la ceinture de Kuiper (KBO) orbitant entre 39.4 et 47.8 UA (zone la plus dense ~ 44 UA, e ~ 0.05, i < 5°), incluant les KBOs en résonance avec Neptune comme Pluton (3:2) et les 31 plus gros TNOs* représentant 40 % de la masse totale. * dont, dans l'ordre décroissant des masses : Eris, Pluto + Charon, Haumea, 2007 OR10, Makemake, Quaoar, Orcus, Salacia, 2003 AZ84, Varda et 2002 UX25. A comparer avec la masse de la ceinture principale d'astéroïdes (MBA) située en Mars & Jupiter : 4.008 ± 0.029 10−4 (3σ) masse terrestre, soit environ 50 fois moins celle des KBOs (donc ~ 2 % de la masse de la Terre) ...
  3. TNO, KBO, SDO & Co.

    A l'occasion du congrès DPS* d'octobre dernier, retour sur le tentaculaire réseau RECON (Research and Education Collaborative Occultation Network) de télescopes C11 mis en place dans l'Ouest américain et destiné à capter l'essentiel des occultations stellaires d'astéroïdes, de centaures et autres TNOs, dont les zones d'ombre passeraient dans le coin ... Le réseau parraît suffisamment resserré pour que rien ne devrait leur échapper hors pb météo ou technique. Le 8 juillet dernier, RECON a effectué une importante campagne sur le KBO Quaoar dont les résultats n'ont pas encore été publiés,... ni fuites au DPS, ébruitées : http://tnorecon.net/2018-july-8-ut-quaoar-coverage/ https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1EthE3jPh6AwDNzL3gDB2P_IdD-Nea1s7&ll=50.03277734888192%2C-101.68562400000002&z=3 http://tnorecon.net/quaoar_recon-carson-city/ Le site --------> http://tnorecon.net/ Le matos ---> http://tnorecon.net/participant-resources/equipment/ * 509.10 Status and results from the Research and Education Collaborative Occultation Network (RECON) - Rodrigo Leiva 1, Marc W. Buie 1, John Keller 2 1 Southwest Research Institute, Boulder, Colorado, 2 University of Colorado, Boulder, Colorado "Abstract Characterization for Trans-Neptunian objects is key for the understanding of the Solar System formation and its early evolution. The cold-classical population, with highly circular, low-inclination orbits beyond the 2:3 mean-motion resonance with Neptune were likely formed in situ and have been less perturbed with respect to other TNO populations. Stellar occultations by these TNOs are a powerfull technique to provide us with sizes and albedos, and to put constraints in formation mechanisms of the binary population. The Research and Education Collaborative Occultation Network (RECON) is a citizen science research project involving over 50 high schools across the western United States forming a coordinated network of telescopes. RECON is designed to measure stellar occultations by TNOs down to diameters of 100 km and detect down to contact binaries. We will present the current status of the project, astrometry performed to keep the TNO orbit below the desired uncertainties, the level of participation of our observer network , and recent results from stellar occultation by 50000 Quaoar and Pluto. Finally, we will present the plans for RECON next stage." https://twitter.com/MaryameMoutamid/status/1055904569383968770 Peut-on imaginer un tel réseau, dense et homogène (non éparpillé) en Europe ?
  4. Cassini, le spectacle continue ...

    Non content de jouer le transformiste (+ contorsionniste ?) surpris sur trois images prisent par Cassini en août 2008*, Daphnis, du nom de la petite lune qui évolue dans le Keeler gap, se plait aussi à changer d'orbite et ce à au moins à deux reprises, selon le contenu de l'"abstract" d'un "poster" présenté le 23 octobre au congrès annuel de la Division for Planetary Sciences (DPS) de l'AAS : 219. Planet and Satellite Dynamics Posters 219.05. Daphnis’ Change of orbit - Radwan Tajeddine, Thamiris De Santana & Philip nicholson "Cassini mission made tremendous discoveries that changed our views of the system of Saturn. Among those discoveries is the change of Daphnis’ orbit that happened twice. Cassini moved into an equatorial orbit on both times, which prevented us from witnessing the moment of change of orbit. Some speculations were made to explain this change of orbit, including an impact. We discuss the possibility that Daphnis may be on a chaotic orbit due the large accumulation of satellite resonances in that part of the rings of Saturn, and that those two changes of Daphnis’ orbit are part of regular changes separated by a Lyapunov time in the order of years." Il serait intéressant de savoir si l'un de ces changements d'orbite est intervenu en août 2008 pour avancer une possible corrélation avec son suprenant "allongement" visible durant cette période ? * évoquées par votre serviteur le 20 août et à trois autres reprises : http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?page=12 http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?page=13 http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?page=41 http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?page=38 http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597784117_1_full.jpg http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597797911_1_full.jpg http://pds-rings.seti.org/browse/COISS_2xxx/COISS_2047/data/1597777415_1597823599/N1597808741_1_full.jpg
  5. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    En fait, donc, et selon d'autres retours des conférences sur #DPS18, les 3 "useful datas" se résument en une seule solide détection de l'occultation (corde) + une autre assez vague ou fragmentaire ("sketchy") et une troisième incertaine car "bruitée" ! Pb météo sur les autres sites du Sénégal et en Colombie. "3 sites with useful data. Best is a solid detection of 4.5 frames. One sketchy one. One possible, but probably noise." Autres retours capturés sur #DPS18 : "MU69 most likely a single object with an odd shape; very weak evidence for two objects." "Marc Buie - we’re 66 days to encounter - the current occultation data tentatively suggests one object that is elongated ..." Je ne pense pas qu'il faille attendre une publication sur la seule occultation de 2018 mais plutôt une faisant la synthèse de celles de 2017 & 208 pour en déduire un profil approximatif de MU69 ...
  6. Première comète interstellaire de l'histoire?

    Dans la série ET or not ET (plus probable dans le cas suivant) : Une possible origine interstellaire de la comète C/2014 W10 PANSTARRS selon une nouveau calcul (sur 17 observations vs 14, sur un mois seulement) de son orbite dont l'excentricité atteindrait 1,65 (1,653 ± 0,409) selon la solution nominale considérée comme l'orbite définitive par les auteurs du papier : "Have we missed an interstellar comet four years ago?" - Piotr A. Dybczyński et al. https://arxiv.org/abs/1810.12766 (30 oct. 2018)
  7. Cassini, le spectacle continue ...

    A noter que j'avais remarqué ces structures rectilignes de Dioné & Rhéa, il y a déjà 13/14 ans sur des images peu ou pas commentées par le JPL à l'époque et il a fallu tout ce temps pour éveiller leur curiosité et tenter enfin des explications ------> http://www.astrosurf.com/topic/17279-mission-cassini-huygens/?tab=comments#comment-165346 https://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA06163.jpg http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?tab=comments#comment-1445231 https://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA06575.jpg http://www.astrosurf.com/topic/114065-cassini-le-spectacle-continue/?page=16&tab=comments#comment-1445624 https://solarsystem.nasa.gov/images/casJPGFullS55/N00146954.jpg https://solarsystem.nasa.gov/images/casJPGFullS55/N00146964.jpg Sur le dernier lien, chiant de constater la disparition des images due entre-temps au changement des adresses , par exemple : de : http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/casJPGFullS55/N00146954.jpg en : https://solarsystem.nasa.gov/images/casJPGFullS55/N00146954.jpg Génial , si Astrosurf pouvait effectuer un renommage d'adresse automatique de tout ce qui commence par http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/ ---> https://solarsystem.nasa.gov/images/ Pour mémoire, je réaffiche les deux dernières images de Rhéa disparues N00146954 & N00146964 :
  8. Cassini, le spectacle continue ...

    Interrogations sur la nature & l'origine de longues (généralement 10 à 100 km) et étroites (< 5km) stuctures claires et rectilignes appelées "virgae", visibles sur Dioné et aussi sur Rhéa. Etrangement, ces "rayures", souvent parallèles, ne semblent pas affectées par la topographie ! Article du Planetary Science Institute (PSI), Tucson, Arizona : "Saturn’s moon Dione Covered by Mysterious Stripes". http://www.psi.edu/news/stripespattoff + au congrès de la DPS de l'AAS : https://twitter.com/paulsanderson/status/1055675092221353986
  9. Actualité d'Opportunity (suite)

    Pas bien , pas bien ! Attention gaffe à la vengeance venu du ciel
  10. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Quelques petites infos glanées au passage (de https://twitter.com/hashtag/DPS18?src=hash ) concernant les présentations* d'Hayabusa2, aujourd'hui au congrès de la DPS de l'AAS : - [Naru Hirata] Ryugu : rayon équatorial = 0.447 ± 0.002 km, densité = 1190 ± 30 kg/m3, porosité ~ 50 %, rotation en 7.63 h. - [Hikaru Yabuta] Pourvoir réflechissant (ou albédo) : 0.019 (2 % !), Ryugu peut contenir une forte proportion de carbone (> 3 %). - [Kohei Kitazato] Variation de 15 % de l'albédo sur l'ensemble de la surface, non corrélée avec les formations topographiques. - [Kohei Kitazato] Une particularité ("feature") à 2.72 microns a été détectée dans le spectre de Ryugu qu'on ne retrouve pas dans les météorites. Peut-être la molécule OH ? Quoiqu'il n'y a pas d'évidence d'hydratation, ... un vrai mystère ! - [Masaki Fujimoto] La génération du cratère se produirait autour de mars-avril 2019 et le "touchdown" entre janvier et juin ! - [Jaumann Ralf] MASCOT a fonctionné à la surface de Ryugu pendant 17 h et 7 mn. * 501. HAYABUSA2 Special Session 501.01. Overview of initial remote-sensing observations of asteroid Ryugu by Hayabusa2. 501.02. The First Detailed Look at Asteroid Ryugu with Visible Multi-band Camera on Hayabusa2. 501.03. Surface composition of asteroid (162173) Ryugu from Hayabusa2/NIRS3 observations. 501.04. Thermal Infrared Observations of C-type Asteroid 162173 Ryugu by Hayabsua2. 501.05. Initial results of shape modeling on the asteroid Ryugu from observations by Hayabusa2 for landing site selection. 501.06. In-situ investigation of asteroid (162173) Ryugu by the Mobile Asteroid Surface Scout (MASCOT). 501.07. Hayabusa2 Landing Site Selection: Scientific Evaluation on Asteroid Ryugu. 501.08. Hayabusa2’s first results on the visible spectroscopic properties of 162173 Ryugu. 501.09. Approach Phase Photometry of Ryugu from Hayabusa2's Multiband Imaging Campaign. https://aas.org/meetings/dps50
  11. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Je me demande quelle peut bien être la "gueule" de la peluche "trou noir" à 25 $ ?
  12. Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

    Prédictions sur Bennu ! Enfin, plus tout à fait maintenant : https://twitter.com/101955Bennu/status/1055501010494464000
  13. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Marchandising et ventes de produits dérivés fonctionnent à plein au congrès DPS de l'AAS, mais comment ne pas craquer pour ces deux-là ! https://twitter.com/startorialist/status/1055164179248754690
  14. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Marc W. Buie (au centre) à l'échauffement avant sa présentation de vendredi au DPS et ses grandes révélations (???) tant attendues concernant les résultats des occultations stellaires (2018 surtout) d'Ultima Thule : https://twitter.com/decaelus/status/1055275837392592896
  15. New Horizons - Pluton, nous voilà !

    Dommage quand même que 2014 MU69 ne sera résolu que l'avant-veille du survol !