Alnilam

Member
  • Content count

    2108
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

46 Neutral

1 Follower

About Alnilam

  • Rank
    Very active member
  1. Simple éclipse totale

    Belles images !
  2. L'éclipse depuis le Tololo

    Belles images, beau chapelet ! On attend la couronne avec impatience...
  3. Double éclipse totale !

    Super ! C'est tellement bien fait (et bien préparé) qu'il n'y a rien à dire… On reste sans voix...
  4. Salut voisine ! (ou presque) Je "réactive" ce sujet pour faire part d'une observation faite vendredi dernier : alerté sur les passages des Starlink depuis le début de la semaine (27/05), j'ai essayé d'en voir passer lors de la soirée d'observation avec mon club le 31/05 (mémorable : jusqu'à plus de 3h du mat' !) mais même aux jumelles je n'ai rien vu sans doute en raison d'un ciel encore trop clair lors du 1er passage prévu vers 22h15 puis d'une magnitude trop faible (>5) au 2ème prévu vers 23h10. Par contre, un peu avant 2h30, mon œil a été attiré par un "flash" assez proche de la Polaire. Comme je n'avais pris que la liste des passages de satellites brillants en soirée (avant minuit) fournie par Heavens-Above, j'ai vérifié a posteriori quel débris de fusée avait pu provoquer ça et c'était un autre passage des StarLink qui correspond très bien à l'horaire et à la carte : Et la luminosité était bien plus forte que la mag 4.4 prévue (à 2h28, très près de mon observation), je pense plutôt dans les 2, comme la Polaire voisine. Si en plus du "fourmillement" de centaines de satellites prévisible en début/fin de nuit, ils nous font en plus des "flash" en plein milieu de nuit, c'est la cata complète !!!
  5. Je "réactive" ce sujet pour faire part d'une observation faite vendredi dernier : alerté sur les passages des Starlink depuis le début de la semaine (27/05), j'ai essayé d'en voir passer lors de la soirée d'observation avec mon club le 31/05 (mémorable : jusqu'à plus de 3h du mat' !) mais même aux jumelles je n'ai rien vu sans doute en raison d'un ciel encore trop clair lors du 1er passage prévu vers 22h15 puis d'une magnitude trop faible (>5) au 2ème prévu vers 23h10. Par contre, un peu avant 2h30, mon œil a été attiré par un "flash" assez proche de la Polaire. Comme je n'avais pris que la liste des passages de satellites brillants en soirée (avant minuit) fournie par Heavens-Above, j'ai vérifié a posteriori quel débris de fusée avait pu provoquer ça et c'était un autre passage des StarLink qui correspond très bien à l'horaire et à la carte : Et la luminosité était bien plus forte que la mag 4.4 prévue (à 2h28, très près de mon observation), je pense plutôt dans les 2, comme la Polaire voisine. Si en plus du "fourmillement" de centaines de satellites prévu en début/fin de nuit, ils nous font en plus des "flash" en plein milieu de nuit, c'est la cata complète !!!
  6. C'est vrai que je ne passe plus très régulièrement sur AstroSurf mais je ne rate jamais une des productions de l'APO Team quand j'en vois une dans la liste. Désolé de ne pas intervenir à chaque fois car je ne vois pas l'intérêt d'ajouter mes félicitations à toutes celles que vous recevez déjà, et bien méritées ! Pour le réglage du noir, il me semblait pourtant que ma Spider 5 Pro avait correctement calibré mon moniteur, mais c'est peut-être trop vieux et il faudrait le refaire ?!? C'est vrai aussi que je ne traite plus beaucoup d'image mais parmi mes différentes sources d'inspiration comme les tutos d'Outters sur PhotoShop parus il y a une dizaine d'années dans le défunt "Astronomie Magazine" ou les stages AIP, il y avait le CD-tutoriel Iris/PhotoShop de Bertrand Bertin, malheureusement lui aussi disparu depuis, dans lequel il préconisait d'amener les plus faibles niveaux de l'image vers les 15. Autres temps, autres goûts !?! C'est à ce genre de détails qu'on sent venir la vieillerie !
  7. Belle tentative ! J'ai une petite question, sans doute idiote : perso, je trouve qu'il y a effet un peu "voilé" sur les deux traitements et quand je télécharge une de vos images pour l'examiner sous PhotoShop, je constate que l'histogramme est bien décalé vers la droite avec un niveau de "noir" qui est dans les 50 (soit 20% de la dynamique de la JPEG), peut-être 30 pour les zones les plus noires. En réglant le niveau du noir pour "recaler" plus l'histogramme vers le zéro (mais pas complétement), on ne perd rien et le contraste est automatiquement réhaussé ce que je trouve plus agréable visuellement (avec un peu plus de "profondeur"). Pourquoi conservez-vous ce niveau si élevé de "noir" ? Comparaison en image (mais c'est plus parlant en grand format que réduit et ce serait sans doute plus finement réglé sur une image 16bits) :
  8. Ma petite Liberté...

    L'objet est original et les photos sont sympas (j'ai vu aussi l'autre "post") mais c'est où ce truc ? Et ça porte un petit nom "officiel" ?!?
  9. Moi aussi je perçois cette trame rectangulaire et qui ressemble furieusement à la matrice de Bayer d'une image raw… Question idiote : les images ont-elles été prises en raw et si oui, ont-elles été converties en RGB (ou N/B) pendant la procédure de traitement ? Illustration en image (une vielle photo pas très nette d'un quartier de lune en juin 2015, 6D et Megrez) : A gauche la raw (avec matrice visible), à droite la même convertie en RVB puis niveaux de gris (sans matrice).
  10. Eclipse du 21/01 : p... de nuages !!!

    Merci pour vos commentaires, bien trop positifs pour ces images médiocres (pb de netteté). Pour être précis, quand je dis HDR, c'est en fait un "montage" (je n'utilise pas la fonction HDR de PhotoShop mais simplement la superposition de claques avec un dégradé progressif) combinant généralement 2 poses différentes, une plus sombre non "cramée" l'autre "cramée" dans la partie la plus brillante mais révélant mieux les couleurs dans la partie sombre, et parfois une 3ème très "cramée" mais révélant mieux les étoiles (que je "dope" un peu). Je profite du message pour indiquer que je m'interrogeais sur la teinte bleuté qui apparait sur mes photos alors que je la retrouvais assez peu sur celles des autres, sauf Laurent13, un ami d'Andromède (planétarium) à Marseille (http://www.astrosurf.com/topic/124179-léclipse-de-lune-photographiée-depuis-marseille/) jusqu'à ce qu'il me signale que l'origine de ce phénomène était discutée sur le site SpaceWeather (surveillance de l'activité solaire, un site très utile quand on veut photographier les aurores) : Space Weather En résumé : cette couleur bleue bordant l'ombre de la Terre (globalement rougeâtre) serait due à l'ozone et n'apparait qu'en début et fin de totalité, pile quand j'ai pris mes photos par le hasard des trouées dans les nuages (rien de possible pendant la plus grande partie de la totalité). Un coup de bol !
  11. Salut Laurent ! Effectivement, ça fait un bail ! Pas trop l'occasion d'aller sur Marseille… Pour les nouvelles : suite à des bouleversements familiaux, l'activité C&G est en train de ralentir encore plus (depuis l'été dernier) et je commence à envisager un "atterrissage" en douceur, vu que la retraite n'est plus très loin (60ans au jus depuis décembre !)... Sur fessebouc (où j'ai une page pour publier quelques images de temps en temps, et pas que de l'astro) , j'ai vu une belle photo de JL Dauvergne avec la même coloration prononcée.
  12. Bravo ! Par ici, beaucoup de difficulté pour la voir. Tes images me rassurent car ce sont pratiquement les seules où je constate cette teinte bleutée dans la partie la plus lumineuse et ce dégradé vertical gris/orangé dans l'ombre que j'ai sur les miennes, à la limite de penser que j'avais un pb avec ma balance de couleur ou autre chose : éclipse en Dordogne entre les nuages...
  13. C'est vrai que c'est pénible de rater une éclipse pour cause de mauvaise météo mais, histoire de relativiser un peu, c'est le moment de se rappeler les déboires de Le Gentil parti en Inde pour observer le transit de Vénus de 1761 (puis 1769) dont il n'a rien vu mais dont le voyage se conclut plutôt amèrement à son retour après plus de 10 ans d'absence : Guillaume Le Gentil.
  14. Champ large avec quelques étoiles à 5h44 au début de la totalité. Technique : 6D avec zoom 70-300 à 300mm sur trépied, combinaison de 3 poses façon "HDR". Malgré les prévisions météo catastrophiques, j'ai pris la précaution de préparer mon matériel de prise de vue "light" (appareil avec zoom sur trépied) dimanche soir avant de me coucher et de régler le réveil pour 4h15, 20mn avant le début du phénomène car, "on n'est jamais à l'abri d'un coup de bol !" (maxime d'informaticien signifiant que par (mal)chance on peut rater un gros bug lors d'un test). Bien m'en a pris car à cette heure-là j'ai pu voir par la fenêtre de la chambre (volets laissés ouverts pour gagner du temps) que la Lune se montrait dans une trouée au travers de la couverture nuageuse. Du coup, je me suis vite habillé chaudement (par dessus le pyjama au cas où il faudrait retourner se coucher assez vite) et je suis sorti sur ma pelouse. En 2h1/2 d'attente dans le froid (relatif) et le ventre vide (plus pénible), je n'ai pris qu'une dizaine d'images mais au moins j'ai toutes les étapes de l'éclipse (entrée dans l'ombre de la Terre, totalité, sortie) 5h22 (partielle, à 20mn de la totalité) Il était clair que la couverture nuageuse dense n'allait pas permettre d'utiliser une monture équatoriale pour la prise de vue (pas d'étoile polaire pour le réglage) ni même une petite lunette (trop longue à faire manuellement la mise au point). Heureusement (pour le défilé rapide des nuages) et malheureusement (pour le peu de temps laissé par les trouées), le vent d'Est était assez soutenu en altitude (rien au sol). La seule solution pour "shooter" dans ces délais très courts a été de me reposer sur les automatisme de l'appareil : autofocus pour la mise au point (initiale), calcul automatique de l'exposition (sur la zone centrale mais ça oblige à repointer la Lune correctement quand elle se montre) et "braketting" (avec des écarts de +/-2 en éclipse partielle et +/-1 pendant la totalité). Le résultat est très médiocre pour la netteté du limbe mais je ne sais pas si ça vient de l'autofocus et/ou les nuages, des temps de pose un peu trop longs (pourtant souvent en-dessous de la seconde ce qui devrait être Ok à 300mm), ou des vibrations du trépied (repointage pour la visée centrale sans laisser le temps de stabiliser) ?!? En tout cas, c'est la 1ère fois que je fais de la photo astro façon "safari" avec quelques secondes pour "shooter" le "fauve" quand il daigne se montrer. C'est au début de la totalité que j'ai eu la plus grande trouée me laissant royalement… 5mn pour faire plusieurs tentatives avec des réglages légèrement différents et surtout avec un coin de ciel dégagé assez large pour voir quelques étoiles alentour (voir 1ère photo du "post") : 5h44 (tout début de la totalité, commencée théoriquement à 5h41), composition HDR de 3 poses Puis une très longue attente stérile presque jusqu'à la fin : 6h42 (juste avant la fin de la totalité, prévue théoriquement à 6h43), composition de 2 poses Et pour finir, l'ultime trouée imparfaite (7h03) : Après ça j'ai renoncé car l'aube commençait et les chances d'avoir encore une vision étaient très minces : pendant que j'attendais, j'ai souvent eu des belles trouées au zénith me découvrant un bon bout de la Grande Ourse mais à l'altitude assez faible où se trouvait la Lune, les chances étaient plus faibles en raison de la visée oblique (trouée écrasée par la perspective), d'autant qu'elles s'ingéniaient à passer souvent au-dessus ou en-dessous du limbe, me montrant parfois nettement des étoiles bien plus basses vers l'horizon !!! Une sorte de torture chinoise pendant 2h1/2 ! Bon, c'est pas le reportage-photos du siècle mais on essaiera de faire mieux la prochaine fois… le 20 décembre 2029 ! (pas d'éclipse analogue, c'est à dire totale visible de bout en bout, avant cette date en France)