astrocomets

Member
  • Content count

    477
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by astrocomets

  1. N'hésite pas à y appliquer ce qui te semble bon. Merci d'avance.
  2. Ces jets sont ils légèrement présents dans les JPEG ? Probablement mais je ne peux te l'affirmer car les originaux sont des RAW et dans les séries réalisées à partir de ces images passées par PM-NAFE, sont sortis des TIFF. Seule l'image circulant sur la toile est en JPEG. Il pourrait être en effet intéressant de faire causer le TIFF pleine résolution de l'image affichée en JPEG et je peux te l'envoyer si tu penses pouvoir en faire quelque chose de mieux encore côté mise en évidence des détails.
  3. "Mon Eclipse" à moi

    Bonsoir Christian, Superbe série avec tout ce qui va bien. Tu écris : J'aimerais tant arriver à tirer une image HDR de ma série, mais sans logiciel dédié, je n'y arrive pas... Combien as tu d'images de la totalité hors grains de Baily allant de la chromosphère à la couronne externe ? Si cela te dit et si tu n'es pas trop pressé, je peux te les monter à la manière de l'image que j'ai moi même réalisée à partir de 80 clichés. Ce n'est pas vraiment du HDR mais ça sort au moins autant de détails sans les prises de tête d'égalisation des brillances entre les images. Si tu n'étais pas en équatorial il faudra être encore moins pressé surtout si Regulus était hors champ car il faudra gérer la rotation de champ entre les images et le calcul du déplacement apparent du disque lunaire, ce qui n'est pas bien compliqué mais très long. Si cela t'intéresse, tu trouvera mon mail sur le site www.astrosurf.com/obscf/. Philippe Morel.
  4. Bonsoir Nicolas, Très belles images au T203 : le top pour les protus et la basse couronne. A la main levée, c'est déjà plus que très beau alors que serais-ce avec un raccord photo et un obturateur électronique ? - probablement à peu près la même chose mais sur un très grand nombre d'images : de quoi ensuite avoir matière pour jouer avec la basse couronne.
  5. Bonsoir Nicolas, Merci à toi. est-ce lié au fait qu'on avait peu de turbulence, Très probablement car question turbulence et ombres volantes, nous avons été gâtés.
  6. On voit mieux les détails, sans aucun doute et la version précédente était effectivement un peu trop douce mais cela ne rend plus vraiment compte de l'impression visuelle du moment car la couronne solaire montre visuellement nombre de détails mais sans contrastes marqués. Ne sachant pas comment d'un écran à l'autre une image peut apparaître, j'hésite toujours à forcer sur les contrastes ou à réduire la bande passante, en sachant qu'il est toujours possible de le faire après mais qu'une fois que c'est fait, c'est de l'info impossible à rattraper.
  7. Bonsoir à tous, Voila la dernière version de ma totalité à 80 images. C'est la même que la version 2 mais avec ajout de plusieurs séries sur 61 images passées par l'algorithme PM-NAFE. Ces séries associent gradients rotationnels de 2° et 5° et passe haut de 4 pixels. Les images de base sont les mêmes que celles utilisées dans les deux premiers traitements, toutes sorties du même télé MTO 500 à 20 euros sur Star Adventurer + Sony alpha 7s.
  8. Merci à tous et en particulier à NUNKY pour le "up". Pour l'instant, je n'obtiens pas mieux en HDR mais beaucoup moins bien et vais tenter de joindre une série de gradients rotationnels de 1° sur les 80 images ce qui devrait augmenter encore la définition en espérant que le bruit de fond ne suive pas trop. Pour Valère, j'ai plusieurs centaines d'images passées en jpeg mais dois en recadrer une centaine et en recréer une vingtaine à la fin des partielles de sortie car à un moment, l'intervallomètre est tombé en "panne sèche" au moment où nous arrosions l'éclipse en même temps qu'un anniversaire.
  9. Nouvelle version débarrassée d'à peu près tous ses artéfacts de gradients rotationnels, ce qui a permis d'augmenter quelque peu le contraste : http://www.astrosurf.com/obscf/IMAGES_ASTRO/ECLIPSES/gr5_80_gr_10_74_gr_2_65_gr_15_5_ph_couleur2_comp.jpg
  10. En plus, j'ai légèrement bougé la mise au point en retirant le filtre !C'est un grand classique. De mon côté, j'ai toujours collé l'Astrosolar sur un anneau de contreplaqué de 3mm d'épaisseur en assurant le calage latéral sur le corps de l'optique au moyen de 3 ou 4 cylindres de bois (des morceaux de manche à balai) vissés dans le contreplaqué de manière non centrée sur leur axe. Cela permet, en tournant ces cylindres, d'élargir le passage de l'ensemble tout autour de l'optique à couvrir et de les rapprocher ensuite pour les plaquer contre les parois latérales de l'objectif.Cela marche aussi pour les otiques astro de grand diamètre. Il suffit seulement de donner plus de longueur aux cylindres de bois.
  11. Bonjour Yves,En as-tu fait des images ?
  12. Salut Gérard,Quel plaisir que de te retrouver ici !Ce sera l'Argentine pour l'éclipse car météo bien moins aléatoire, mais probablement le Chili pour une bonne partie du reste du voyage.Si tu gardes comme nous tous le bon souvenir des virées nocturnes à Prisches tu peux toujours faire un tour sur www.astrosurf.com/obscf et si tu passes dans le Nord, n'hésite pas à me faire signe (mon mail est sur le site).A bientôt.Philippe.
  13. Salut Gérard,Quel plaisir que de te retrouver ici !Ce sera l'Argentine pour l'éclipse car météo bien moins aléatoire, mais probablement le Chili pour une bonne partie du reste du voyage.Si tu gardes comme nous tous le bon souvenir des virées nocturnes à Prisches tu peux toujours faire un tour sur www.astrosurf.com/obscf et si tu passes dans le Nord, n'hésite pas à me faire signe (mon mail est sur le site).A bientôt.Philippe.
  14. Merci 0 tous et en particulier à Polo de l'avoir affichée car, à dire vrai, je ne savais pas comment faire mais comme tout va changer sous peu, ce sera probablement plus facile dans quelques jours.
  15. Salut Valère,En plus des 120 totalités, j'ai l'ensemble des partielles toutes les 15 sec sans aucun nuages ni aucune dérive.Alors, si tu veux jouer avec, fais moi signe.Amicalement.
  16. Indécision choix téléscope

    et à F4,8, il est encore plus lumineux.Question : à grossissement et diamètre équivalents le rapport F/D induit il une différence sur la brillance des objets étendus et sur l'éclat des étoiles ?Réponse : aucune différence mais ...plus on diminue le rapport F/D :1) Plus le choix des oculaires est coûteux, 2) Plus l'obstruction centrale est importante à champ de pleine lumière équivalent, 3) Plus faible est la tolérance de collimation, 4) Plus rares sont les très bonnes optiques, 5)Plus petit sera le champ de pleine netteté, 6) Plus serrée sera la tolérance de mise au point.Si 30 cm de plus en longueur de tube ne constituent pas un obstacle à l'utilisation nomade j'opterais pour ma part et sans hésitation pour un 250 F/D =6.
  17. Bonjour à tous,La comète 41P/Tuttle Giacobini Kresak prend de l'éclat chaque nuit et en prévision de cette apparition, la plus favorable depuis sa découverte en 1858,tout ce qu'il faut savoir se trouve à l'adresse : http://www.astrosurf.com/obscf/EPHEMERIDES/2017_41P/2017_41P.html Bonne lecture et bonnes observations.Philippe Morel.
  18. jupiter date max de prises de vue

    Qu'elle est vraiment la date max pour juju.... En terme de diamètre apparent, c'était entre le 7 et le 10 avril avec une distance de 4,455 UA.En terme de hauteur dans le ciel au méridien ce sera entre le 3 et le 9 juin.
  19. Festival de l'astronomie de Fleurance

    Les Rencontres Alpes Europe Astronomie : http://astroclubdefrance.fr/agenda/rencontres-2017/ Ce sera du 19 au 26 juillet et il n'y a aucun coût pour l'animation astro.Il suffit donc de réserver l'hébergement sur le lieu géographique de ces rencontres.
  20. En attendant la comète 41P

    Bonsoir à tous,C'est au tour de C/2015 V2 : http://www.astrosurf.com/obscf/EPHEMERIDES/2017_C2015V2/2015V2.html Bonnes observations.Philippe Morel.
  21. En attendant la comète 41P

    Bonjour à tous,Nouvelle venue actuellement en sursaut d'éclat (mag 8, probablement en "pré rupture") : C/2017 E4 Lovejoy moins évidente que 41P et C/2015V2 car en fin de nuit astronomique et entre 10 et 20° de hauteur. http://www.astrosurf.com/obscf/EPHEMERIDES/2017E4/2017E4.html Bonnes observations.Philippe Morel.
  22. En attendant la comète 41P

    Bonjour,Pour C/2015V2 tu peux déjà y aller car elle est très condensée et reltivement facile malgré sa mag V de 11,4 le 24 février.Au T460 cette nuit là elle avait cet aspect visuel : http://www.astrosurf.com/obscf/ARTICLES/20170225_COMETES/JOHNSON.jpg Bonnes observations.Philippe Morel.
  23. Bonjour Jean Christophe,Au delà des querelles intestines, au préalable d'ailleurs inexistantes avec Nicolas et Xavier, il y a des choses qu'un organisateur de rassemblement ne peut laisser affirmer sans réagir car il rst bien connu que qui ne dit mot consent.A lire ces messages faisant état de bruit, de nombreux mouvements sur l'aérodrome, de vent, sans faire état des bons côtés de ce site, cela ne fait pas non plus très bonne impression pour les nouveaux venus.Philippe Morel.
  24. Bonjour Nicolas et Xavier, bonjour à tous,Il serait grand temps de remettre l'église au centre du village et de vous rappeler que si nous avons quitté Valdrôme c'est pour des raisons exclusivement non astronomiques sur lesquelles je ne m'étendrai pas.A en croire Nicolas il s'agit d'un camping installé au bout des pistes de Roissy, ce qui n'est bien sur pas le cas puisqu'il n'y a que 10 à 20 mouvements par jour et zéro la nuit.Quant à la position des tentes, le camping s'étend sur 4,5 hectares : il est donc possible de s'installer à 700 ou 800m du bout de piste. Enfin, le camping est tellement bruyant qu'au début des rencontres il était complet. A croire que le campeur de base, comme l'astronome, adore le bruit.C'est certain, on entend à Valdrôme que les avions passant en altitude mais, naturellement, on est JAMAIS réveillé par les lève tôt et les promeneurs indélicats circulant entre les tentes. C'est normal car il est bien connu qu'on dort mieux le jour sur un terre plein chargé à bloc où rien n'est plan qu'en un espace largement ombragé où plusieurs dizaines de mètres séparent les tentes. Il est bien connu aussi qu'on dort mieux le jour à 10 dans des marabouts non isolés en plein soleil qu'à 2, 4 ou 6 dans des bungalows équipés d'une isolation de type montagne. C'est aussi cela qui même pour un empire, ne nous fera jamais retourner à Valdrôme.Vous nous avez aussi bien cassé les oreilles avec le vent, effectivement probablement plus présent mais, naturellement, vous avez omis de préciser qu'en ces circonstances de mistral généralisé, la turbulence interdisait toute observation où que cela soit. Il ne s'agit donc pas d'un argument objectif.Cette turbulence d'ailleurs, vous n'en parlez pas, habitués que vous être de faire avec durant la quasi totalité des nuits sur votre site chéri.Pas plus de commentaires sur le SQM : normal, il est toujours égal ou supérieur à celui d'en face.Comme vous n'avez pas connu une nuit sans vent à Aspres, vous ne pouvez vous prononcer comme vous le faites puisque le bonheur de partager une nuit complète sous une quasi absence de turbulence ne fait pas partie de votre expérience vécue sur place.Si vous qualifiez une image astronomique avec autant d'impartialité avant d'en tirer le portrait cela en dit long sur le crédit à y apporter.En conclusion, certain ont reproché à JB de polluer les post Valdrôme dans la boutique d'en face et ce dernier s'est fait sortir des posts via les modérateurs.Au plaisir, Nicolas et Xavier, de ne surtout pas vous y retrouver lors des prochaines éditions.Philippe Morel.
  25. imager le transit de mercure

    Chers déçus du passage,C'est en effet trop rageant d'avoir vu notre beau pays baigné de Soleil durant plusieurs jours et parfois jusque J-1 et d'arriver au jour J dans une telle situation météo.Connaissant le caractère très capricieux de la météo en mai et de surcroit, dans le Nord, j'avais prévu 5 jours de congés ... au cas où.Adepte des virées de dernière minute (j'avais à ce titre été faire un tour en Californie pour le passage de 2006) et des courses contre les nuages, et forts de notre privilège cette fois ci d'être les plus proches d'une large zone de ciel clair, il a été vite évident qu'il fallait monter bien au Nord pour espérer décrocher le gros lot.La prévision de vendredi semblait fixer la destination à Den Heder, au Pays Bas et à 450km de chez moi mais samedi, le ton des prévisionnistes s'est fait plus menaçant.Il a fallu viser plus haut en latitude, la région de Flensbourg, dernière ville allemande avant la frontière danoise.Au final et fort de ces données, la destination finale a été trouvée par Eric Charbonneau qui m'accompagne et que j'accompagne quasi toujours dans ce genre d'exercice : la presqu'île de Romo, à 80km au nord ouest de Flensbourg et une auberge de jeunesse donnant sur une grande prairie avec, cerise sur le gâteau, un accès au courant électrique ; tout cela àn 1000km de chez nous.Résultat : Un passage complet sans aucun nuage et de nombreux moments avec peu de turbulence malgré le vent qui a obligé à "assurer" sans Barlow sur la plus longue focale.Puisque nous avons pris la route avec deux voitures nous n'avons pas été limités en chargement et aons pu installer sur place une Lunt 60 à dépression, un PST, un Solarmax 90 sur FSQ106 et un C9 Astrosolar 3,8+ Continuum.Ce fut dans le registre "voyage éclair" : arrivée le 8 au soir, départ le 10 à midi.J'ai innové en menant deux manips de prise de vue en même temps, à la DMK41 sur le SM90 + FSQ + Barlow X2 et du séquentiel (30 sec de séquence chaque 150sec à la ZWO AS120mm durant les 7h30 du phénomène au foyer du C9). Chacun des deux instruments avait sa monture et son PC.Superbe final à 3,8° au dessus de l'horizon sans aucune brume.Les images seront progressivement mises en ligne à partir de la page www.astrosurf.com/obscf/ Vivement 2019 !Philippe Morel.