ndesprez

Membre
  • Compteur de contenus

    2 114
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

152 Bonne réputation

2 abonnés

À propos de ndesprez

  • Rang
    Membre très actif
  1. Il n'y a pas que les gros télescopes et ce soir sera celui de ma modeste Scopos 66 à 160 fois. L'image reste très propre malgré un g>2,4D. L'observation commence à 19h (colongitude 34,5°) pour se terminer à 20h (cl 35°). Une visite à Hésiodus A ne permet pas d'accéder à la nature particulière de l'enceinte. En revanche, surprise, Kies se montre aisément tout comme Kies pi (ai-je entrevu sa bouche sommitale ou ai-je rêvé ? La question demeure sans réponse). Mon attention se porte ensuite sur C. Herschel (diamètre 13 km). Le cratère reste très ordinaire mais la dorsale qu'il chevauche (Heim) me rappelle par sa forme R. Hyginus : magnifique grâce à une colongitude particulièrement favorable ! Histoire de pousser l'instrument, je suis parti sur Clavius : en sus de Clavius D, C, N et J, quatre autres craterlets tapissent le fond dont Clavius Y soit un diamètre de 7 km seulement. Bien sûr, d'autres cibles ont jalonné la courte soirée comme Fauth et Fauth A (le trou de serrure), Gay-Lussac, Lubiniesky ... Je remercie au passage Lyl qui m'a indiqué où acquérir cet oculaire, clône de TMB, de 2,5 mm. Sa mise en place est délicate (je ne comprends toujours pas pourquoi) mais la qualité est bien là.
  2. Birt, une araignée sur le mur (droit)

    Nous étions proche : on aurait pu se rencontrer Perso je gambadais à la recherche de Thebit B 1 qui malgré une colongitude particulièrement favorable m'a échappé à 400x ; elle est belle ton araignée : la prochaine fois, je forcerai sur le rhum et peut-être la verrai-je bouger
  3. Complement d infos

    Je te propose de l'exploiter tel quel dans un premier temps. Ensuite, en fonction de TES choix personnels, il sera toujours temps de voir. RDV dans quelques mois Sinon excellent choix pour débuter !
  4. Frustré récemment par une couverture nuageuse me privant d’une visite des dômes Arago α et β, je m’apprêtais ce soir à une simple balade de Cassini à Maurolycus. Une brève préparation via l’AVL, m’indiquait cependant la présence opportune de Alexander 1, un dôme de 17 km situé dans le cratère éponyme. Je l’avoue : j’ai dû chercher. Le dôme restait discret et n’offrait qu’un albédo plus fort que l’environnement. Un examen attentif autour de Linné me permit de découvrir Rimae Sulpicius Gallus et ses 2 km de large seulement. Mais la surprise vint du côté de Hyginus, site pourtant ô combien visité. C’est à 310x (C11 et oculaire plössl TV9mm) que mes yeux saisirent un relief jouxtant l’aile Ouest de la rainure dans le prolongement de Hyginus A et B : un albédo fort coté jour suivi d’une ombre douce révèlent à coup sûr une faible pente. C’est la forme généreusement rebondie qui mit le doute : s’agirait-il d’un dôme ? Le Rükl montre bien un détail mais cela ressemble plus à une colline au sens de modeste montagne. Pour saisir la forme effusive, il faut une carte précise alors en route pour le Lunar Astronautical Chart. C’est là : Je n’ai pu malheureusement saisir les bouches sommitales. Cela n’enlève rien à ma surprise, à mon étonnement lors de cette modeste « découverte ». Vivement demain …
  5. DayStar Fitre solaire Combo QUARK H-Alpha,

    Comme le souligne Séb, il faudra soigner le montage mécanique et ce n'est pas évident en sus d'utiliser une Barlow télécentrique comme une TZ ou une Powermate (ces dernières ne sont pas toutes télécentriques : cf. "Astronomie solaire" à commander au plus vite ) Le Quark original fonctionne lui directement (il possède une télécentrique intégrée).
  6. Encore des dômes ...

    De belles soirées en perspective si le temps le permet : j'affûte mes programmes, toujours les dômes mais, bien sûr, on regarde aussi autour
  7. DayStar Fitre solaire Combo QUARK H-Alpha,

    Il faudrait alors le Quark original (le combo demande un f/D 15 ou plus), le modèle chromosphère. Le montage envisagé est banal et fonctionne très bien.
  8. Et un ciel fort correct Pourtant un abri contre le vent ne serait pas inutile pour la photo ...
  9. Araignée de newton cassée, que faire ?

    Bonsoir, Si vous ne trouvez pas de solution, je vous propose de me conter par MP : il se peut que je vous propose une nouvelle construction (soit du même genre, soit plus classique), gracieusement bien sûr (hors matière et fournitures).
  10. Et bien j'éprouve toute de même quelques difficultés avec mon RS200 alors je persiste : l'âge peut-être ?
  11. La collim à f/D4 en 5 minutes ? Bon je retourne à l'école ; quelque chose doit m'échapper
  12. Je conserve le C11 pour sa focale plus longue mais sans excès et son diamètre plus important. Effectivement f/D4 ce n'est pas trivial donc exit le Newton si on cherche la simplicité.
  13. Lune, niveau zéro

    Ce serait bien de le publier ! J'achète le premier exemplaire
  14. Lune, niveau zéro

    Oups, la réponse de Toutiet m'a échappée. Malheureusement les LAC dispo s'arrêtent à 70° vers l'Ouest (LAC 74). En revanche, en furetant sur Grimaldi, je fus surpris par la présence de ce qui semble des dômes, ma petite fixette du moment, vers 68W-4S. Je note au passage que le jeu d'ombres inversées identifie clairement les dômes par rapport aux craterlets. Cependant, pas sûr que ces dômes de Grimaldi soient accessibles à l'amateur ; ils sont pourtant visibles sur le Rükl (carte 39) ... Encore merci.
  15. Adaptateur 50,8 mm ( 2") vers 31,75 mm (1,25")

    Tous ces accessoires autorisent un centrage correct de l'oculaire 1'1/4 dans le réducteur. Malheureusement le coulant 2' de tous ces réducteurs est maintenu dans un PO 2' standard sauf éventuellement le Baader qui peut se monter dans un autre Clicklock (2' celui là et à embase filetée sinon on revient au même problème). Perso j'utilise deux Baader Clicklock l'un dans l'autre mais comme c'est pour du solaire, ce détail a beaucoup plus d'importance qu'une banale collimation.