Vivlepic

Member
  • Content count

    243
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 45999

Everything posted by Vivlepic

  1. Il y a 40 ans !

    Quelques mots également pour évoquer la liste incroyable des logiciels souvent gratuits mis à la disposition des " ccdistes" : Winmips, Qmips, Qmips32, Audela et Aud'ace, Iris. Sans eux, jamais je n'aurais pu assouvir ma fringale d'images astro et d'informatique. C'est grâce à tout cela que j'ai appris à utiliser puis même à assembler un ordinateur, avec l'aide de mon fils qui bavait de jalousie lorsque, l'ordinateur allumé - en 1993 -, il voyait s'afficher l'existence d'un " coprocesseur arithmétique " et entendait parler de " disque virtuel " où l'on stockait les images le temps du prétraitement. Il est vrai qu'il n'avait qu'un 486 sx alors que je tapais sur le clavier d'un 486 DX2 50. Le " X" est trrrès important ! Oui, merci.
  2. " il a chroniqué sans laisser de traces." Depuis le temps qu'il s'occupe des cas fumeux...
  3. Vingt fois sur le métier , etc, etc ...

    Chapeau ! Ce que j'adore, c'est le fin dentelé des ombres, à l'intérieur des cratères.
  4. Il y a 40 ans !

    J'aime beaucoup ces séquences " nostalgie " - mais pas la radio . Merci à tous ceux qui sont présents sur ces photos, qui bossent encore parfois pour améliorer toujours davantage les performances de nos matériels. J'ai acheté ma HISIS 22 à Synonyme en 1993 et j'ai tout gardé : le BT-Atlas évidemment, en disquettes; MIPS avec ses disquettes et son gros bouquin bleu, la caméra et son boitier Peltier (' elle faisait 1200 grammes la coquine ! ). Je dois même avoir les disquettes des QMIPS 32 dont LA version capture + traitement d'images pour laquelle, sollicité un dimanche après-midi alors que je ne parvenais pas à le faire fonctionner, Alain Klotz m'a écrit et envoyé - oui, oui - le fichier.dll qui manquait. Le soir même, je sortais " mes " galaxies avec le meade 250. Quel bonheur ! Oui, merci à vous.
  5. Actualités de Curiosity - 2013

    " Ha ben voilà, des crocodiles fossiles." Oui, " éparpillé par petits bouts, façon puzzle"
  6. et observation visuelle. Insectes et pollution lumineuse. https://www.lemonde.fr/sciences/video/2024/02/05/on-sait-enfin-pourquoi-les-insectes-volants-s-attroupent-autour-des-lumieres-artificielles-la-nuit_6214893_1650684.html
  7. Lunette Askar 185 APO ?!...

    J'ai trouvé ceci, mais je ne l'ai pas lu... Sorry. https://www.cloudynights.com/topic/531030-does-double-pass-autocollimation-offer-an-advantage-for-interferometry/
  8. Sonde JUNO : destination Jupiter

    Oh !!!! Comme le dit Tournesol : " Quand on a contemplé pareil spectacle, eh bien, on peut mourir." Je ne parle que pour moi, bien évidemment...
  9. Comme bien d'autres, je trouve tes images très agréables à regarder....
  10. Avant de commander ma CFF, j'ai appris par l'intermédiaire de Colmic, je crois, que les instruments étaient conçus par Pal Gyulai , l'optique étant réalisée par Octavian Stanescu. http://www.morceauxdeciel.com/technical/rc-cff.php
  11. Chapeau, maestro ! Cela mérite qu'on te serre la pince.
  12. Profanation ou célébration

    L'idée n'est pas nouvelle dans la mesure où les cendres d'Eugène Merle Shoemaker ont été expédiées sur la Lune grâce à la mission Lunar Prospector en 1999. J'ignore si les amérindiens ont protesté à l'époque... L'information ne peut qu'être troublante dans la mesure où les risques liés aux cendres humaines sont bien réels. https://fr.linkedin.com/pulse/risques-liés-aux-cendres-humaines-pierre-maxime-fugere-cfsp Nombre de pays – dont le Québec – ont élaboré une législation très stricte dans ce domaine. D'autre part, les efforts pour stériliser les rovers et autres sondes qui explorent ces mondes lointains sont suffisamment parlants pour que l'on s'interroge. Les conditions létales régnant dans l'espace sont-elles une garantie suffisante pour que l'on se permette de considérer la Lune comme un columbarium, les satellites naturels comme des fosses communes ?
  13. Lune du 16 DEC 2023

    Images de toute beauté qui pourraient illustrer " De la terre à la Lune " ou " Autour de la Lune", par Jules Verne. Bravo et bonne année.
  14. Daniel Pasquelin

    Un bien bel hommage qui me rappelle indirectement les voyages, de la Vendée - le ciel peut y être parfait - à Paris lorsque chaque année, je venais voir les soldes de la Maison de l'Astronomie en janvier, il y a bien longtemps. Ce visage, ce sourire affable, me rappellent bien quelque chose : des mots, un avis donné comme ça alors que je regardais passionnément le matériel exposé. Et puis ces mots à propos des Meade LX200, en 1994, je crois : " Inscrivez-vous donc au club." Quelques mois plus tard, Meade proposait un rabais phénoménal à qui était inscrit. Il était trop gros pour une mallette, ce SC ! Mais, j'ai adressé un chaleureux mot de remerciement à ce monsieur.
  15. le coup de gueule de Pierre Rochette

    J'ai retrouvé le texte que je voulais ajouter tout à l'heure. « Combien faut-il de temps à un concept mathématique nouveau pour sortir de sa tour d'ivoire de recherche pure et pour être appliqué dans l'industrie ou dans le commerce ? Il n'est pas rare qu'il faille un siècle. Un grand nombre de personnes croient pouvoir gérer la créativité mais je n'en connais aucune parmi elles qui sont créatives elles-mêmes. En réalité, la raison pour laquelle il faut autant de temps aux mathématiques avant d'être appliquées réside dans la pauvreté d'imagination de bureaucrates qui interviennent et ralentissent tout le processus. " Ian Stewart- Dieu joue-t-il aux dés ? Les nouvelles mathématiques du chaos ( 2014)
  16. le coup de gueule de Pierre Rochette

    De passage dans un lycée où j'allais visiter une stagiaire, j'entends un professeur assez énervé demander à la secrétaire, flanquée de son proviseur : « Mais enfin, qu'est-ce qui est le plus important dans un établissement ? » Réponse du chef : « Ne cherchez pas, c'est l'administration. » "Ah ? Je croyais que c'étaient les élèves." Silence gêné. Mais pas trop.
  17. Station spatiale chinoise Tianhe

    " En astronomie chinoise, Tianhe, qui signifie « fleuve céleste » ..." Merci pour cette précision et, pour ceux que cela intéresse, il existe un livre passionnant , que j'ai dévoré, écrit par J.M Bonnet-Bidaud : " 4000 ans d'astronomie chinoise" où l'on retrouve également ce que tu viens de préciser...
  18. Même topo que toi, etoiles... Le Brunier, la revue des Constellations : deux fameux bouquins, incitatifs en diable et pourvus - c'est une aubaine - de pages blanches où j'ai pu noter, annoter, écrire de petits CROAS, des exclamations, des coordonnées de comètes piquées dans C&E, dans l' Astronomie. Quand je serai parti pour les étoiles, j'espère de tout cœur que les acquéreurs de ces bouquins n'auront pas à tenter péniblement de repérer les objets patiemment récoltés et présentés par ces auteurs, au milieu d'un tapis de Starlink à la noix.
  19. LUCY, une odyssée chez les Troyens

    Ne serait-ce pas du faux viagra ? Encore un produit de contrebande... pffff...
  20. Hubert Reeves

    Brahic, Serres, Reeves ... Que de souvenirs, d'espoirs devant ces émissions, ces revues, ces articles qui tenaillaient mon envie de tutoyer le ciel, moi aussi ... La voix si prenante, si convaincante de P. Lena résonne encore, comme cette fabuleuse musique de Delerue, accompagnant ces balades infinies dans le cosmos. Merci à vous. https://www.youtube.com/watch?v=KopB5RqRAjE&ab_channel=PierreBALANDIER
  21. Ce n'est peut-être pas qu'une question de poids, néanmoins, - il y a deux vidéos - ceci pourrait peut-être t'aider. https://www.youtube.com/watch?v=TBawz69qo_A&ab_channel=tim71pos
  22. Jupiter du 1er octobre au C11 Edge HD

    Bravo pour tous ces détails et ces délicates nuances saumon que j'apprécie particulièrement.
  23. Si j'étais éditeur des romans de Jules verne, je choisirais tes dessins pour illustrer " De la terre à la Lune " et " Autour de la Lune ". Bravo !
  24. Repérage objets faibles

    Etoilesdesécrins fait allusion à la fatigue ; c'est très bien observé. Avec le 400 SV et le Skycommander, il m'arrive, certains soirs de ne pas voir des objets faibles (mg. 14.5 voire 15 par ex) alors que je les ai vus la veille peu de temps avant. Or le ciel était pratiquement le même : belle transparence, belle stabilité comme en témoignait la belle fixité des étoiles. Je précise que j'observe à une quinzaine de kilomètres de la cité de Carcassonne et après une ou deux soirées d'observation, mes performances sont moins fines. Depuis quelques années, je n'utilise plus d'atlas papier à cause des lunettes nécessaires, de la lampe rouge, de la tablette sur laquelle poser le bouquin. Tout ce tintouin me barbe. C'est la quinzaine passée à Corte avec le 600 de S. Natalini qui m'a définitivement converti. Le Nexus DSC couplé à la motorisation a été une révélation. Que de catalogues, que de temps économisé – pour moi. D'autre part, e genre d'accessoire, bien réglé, préserve bien la vision nocturne. Je comprends que l'on aime les bons atlas, la recherche, le vagabondage d'étoile en étoile, souvent riche en surprises. Mais je préfère le secours de l'informatique même si elle me rappelle, hélas, que je n'ai plus quarante ans.
  25. Reprise du 520 après 1 an..

    Comme elle est belle, fine, bien traitée. J'ai toujours de la saisir, délicatement, par les hanches ...