starjack

Member
  • Content count

    39
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

4 Neutral

About starjack

  • Rank
    Inactive member
  1. Protéger son adaptation nocturne

    Désolé pour le délai de réaction, j'ai été assez occupé à plein de choses. L'article en questions est dans le numéro de Juillet 2019 de Sky and Telescope, "is Red the best light?", page 34, par Ken Wishaw. Il indique que l'on peut trouver son rapport complet sur le Brisbane Astronomical Society website, "bas.asn.au". Je ne suis pas encore allé voir. En tout cas, pour mon observatoire en cours de construction, je passerai à l'orange !
  2. Protéger son adaptation nocturne

    Merci Lyl, ça confirme pratiquement le point de vue de l'article !
  3. Protéger son adaptation nocturne

    Fred, Moyen sympa ta réaction, désolé. J'essayais de mettre un peu d'humour dans l'appréciation de la réponse que tu me faisais, que j'ai trouvé intéressante. Peut-on parler de nos sujets de manière détendue ? Quant au masque de pirate, il me semble que c'est un moyen courant pour ne pas crisper longuement l'œil qui n'observe pas et pouvoir le garder ouvert quand on observe de l'autre. Jacques
  4. Protéger son adaptation nocturne

    Ah oui, il suffisait d'y penser, fermer l'œil qui observe ! Bon sang, mais c'est bien sûr ! Et il faut aussi que je me fasse un masque de pirate pour masquer l'œil qui n'observe pas.
  5. Bonjour à tous, Article intéressant dans l'édition de juillet de la revue américaine S.. and T... sur la longueur d'onde des éclairages de nos observatoires et soirées astro qui protège le mieux l'adaptation nocturne de notre vision : l'orange serait meilleur que le rouge. Pas mal d'arguments théoriques et des tests pratiques dans des star parties en Australie. Vu le temps qu'il faut pour être pleinement adapté, ça vaut le coup de limiter la disparition de cette adaptation. Et vous, dans vos observatoires personnels, vous vous éclairez comment pour lire les cartes et trouver les petits boutons du matériel ?
  6. croisillons en veux tu

    Bel ouvrage. Juste une question, car je suis aussi dans ma construction (toit roulant) : la porte d'entrée, elle fait quelle hauteur ? Je fais et refais mes calculs de hauteur de cloisons, de hauteur de visée minimum (là je suis vers 20°) et ma hauteur de porte diminue à vue d'œil. Pas grave, on se baisse et on fait gaffe à la tête, on n'y reste pas longtemps au milieu de la porte, me direz-vous. Donc, à l'usage, petite porte, c'est vivable ? Merci !
  7. Décollage...

    Pour finir ce post sur une question très pratique et terre-à-terre, j'ai finalement utilisé de l'"Essence F", trouvée chez Cas****ma, sur le conseil de Pierro-Astro. Un hydrocarbure qui sert notamment pour le nettoyage à sec des vêtements. Bon décollage, la colle était très séchée et cassante, pas de trace sur le tube, ci-dessous les images. Merci pour tous les conseils, je pense qu'il y a plusieurs méthodes qui marchent, en voilà une en tout cas !
  8. La rénovation de mon C8 Alu.

    Beau boulot !
  9. Feront-ils bon ménage ?

    Merci à Marc et Myriam pour avoir pris du temps pour me conseiller dans le détail. Tout ceci m'inquiète un peu, car j'ai de la distance entre la box et l'ordi de pilotage de la monture, de l'ordre de 70 m... Je comptais naïvement tirer mon câble dans une gaine de 40 mm, sans mettre de prise murale pour ne pas rajouter de connection... Je comprends que ça risque de demander pas mal d'entretien, en plus les températures vont ici de -18° à +35°...
  10. Voilà, très bien expliqué chez Pierrot !
  11. Si je peux me permettre, un DO c'est un Diviseur Optique. Un accessoire à la fois optique et mécanique. Un petit prisme monté radialement dans une bague prélève une petite partie du flux lumineux et le dirige vers soit un oculaire réticulé (pour guidage à l'œil à l'ancienne, mais ça ne se fait plus) soit vers une petite caméra d'autoguidage. Le prisme est bien réglable, en rotation autour du flux lumineux et en longitudinal, pour réussir à attraper dans le champ de l'objet visé une étoile suffisamment lumineuse pour servir d'étoile-guide pour la pose de longue durée. En principe, ce prélèvement de flux se fait hors champ de la surface sensible, et donc n'est pas visible dans la prise de vue. J'espère que je suis assez clair...
  12. Feront-ils bon ménage ?

    Merci Pyrophorus ! Comme je ne sais pas dans le détail à quel débit en sont mes appareils, je vais opter pour du catégorie 6. Effectivement mon installation devrait durer et si ça fait un peu mal au porte-monnaie maintenant, ça me fera beaucoup plus mal au dos si je dois rouvrir ma tranchée dans deux ans pour changer mon câble ! Merci Patry et Laurent, ça aide !
  13. Feront-ils bon ménage ?

    Merci Laurent ! L'alimentation électrique et le câble Ethernet partiront de deux endroits distincts de la maison, donc je ne pense pouvoir mettre les mêmes masses aux deux (même masse, ça signifie quoi en l'occurrence ? le petit fil de masse à l'intérieur du câble Ethernet et le fil de terre de l'alimentation électrique ?) Merci Patrick ! Schéma clair et utile. Dans la vraie vie, comme je me creuse les tranchées à la pelle et à la bêche, je n'irai pas aussi profond. LA séparation de 30 cm sera là sans problème, sauf un croisement et sur la fin, à l'entrée dans l'observatoire, mais à un moment donné il faut bien rejoindre un ordi qui a son alimentation ! Merci Pyrophorus ! J'avoue mon ignorance : par câble informatique, j'entends celui qui reliera l'ordi de pilotage de la monture depuis l'observatoire vers la box/routeur dans la maison, pour que je puisse de mon ordi au chaud piloter le télescope au froid (1000 m d'altitude dans le Massif Central) quand je ne ferai pas de visuel. Donc, ce câble que j'appellerais Ethernet avec connecteurs RJ45, est-il du torsadé ? Ou bien le torsadé est-il une alternative plus robuste au non torsadé ? Ceci, par exemple est-il du torsadé https://fr.rs-online.com/web/p/cables-categorie-5e/7917028/ ? Merci pour tes lumières !
  14. Jusqu'à quel point faut-il séparer l'alimentation électrique et le câble informatique pour aller de la maison à l'observatoire ? Bon, d'accord, on prend le RJ45 le plus blindé possible, mais ensuite ? Pas dans la même gaine que le 220 V, sans doute. Mais si les deux gaines doivent se croiser, est-ce acceptable ? Et si les deux gaines sont côte-à-côte dans la même tranchée sur 1,5 m quand on arrive à l'observatoire, est-ce acceptable ? Ou bien faut-il faire de la ségrégation autant que l'on peut ? Merci pour ceux qui ont une expérience sur le sujet et peuvent la partager !
  15. Conseil bâche télescope

    Oui, je les avais vue sur des posts plus anciens. Un peu plus chères que les Geoptik mais visiblement la robustesse est là !