starjack

Member
  • Content count

    1413
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Last Connexion

    Soon available - 46237

starjack last won the day on October 5 2020

starjack had the most liked content!

Community Reputation

1715 Excellent

1 Follower

About starjack

  • Rank
    Very active member

Recent Profile Visitors

5988 profile views
  1. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Et bien moi je jette l’éponge. Durement et injustement insulté et injurié pour avoir retranscrit les propos d’un autre intervenant, propos à mes yeux choquants qui, ironie de l’histoire, avaient été approuvés d’un « j’aime » par mon insulteur, je me suis senti obligé à une réponse et des explications détaillées et personnelles, réponse qui a rencontré un beau silence assourdissant, selon l’oxymore bien connu. Je n’ai pas le cuir de cet intervenant d’outre-atlantique bien connu, qui supporte allégrement critiques et insultes, parfois d’une bassesse et d’une vulgarité surprenantes pour un forum d’astronomie amateur. Ses interventions sont parfois maladroites, mais il apporte un autre point de vue, décalé par rapport à notre vision globalement française ou à tout le moins européenne. Et le point de vue d’autrui, même si on ne l’adopte pas, me paraît toujours une source d’enrichissement. Je ne suis pas amateur de la pensée unique, repli sur soi-même. Trop souvent, ces derniers temps, l’argument a été remplacé par l’insulte. Je vais donc aller voir sous d’autres cieux si l’herbe est plus verte et ceci sera ma dernière intervention sur ce forum. Un salut particulier à Superfulgur dont les ouvrages sont en bonne place dans ma bibliothèque. Un autre à Thierry Legault dont l’expertise se double d’une simplicité, d’une accessibilité et d’une modestie de bon aloi. Un grand grand merci à tous ceux qui ont répondu au long de ces quelques années à mes questions pratiques, cela a toujours été très apprécié et utile ! Bon ciel à tous et salut la compagnie ! Jacques
  2. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    @Alain MOREAU J’avoue avoir été estomaqué par la virulence de tes propos et l’intensité de ta colère, d’autant que je pense qu’elle ne frappe pas à la bonne porte. Ta longue et injurieuse intervention rend nécessaire de ma part une réponse détaillée. Désolé, ce sera donc un peu long, libre à toi de tout lire ou de rester sur ton premier point de vue. M’efforçant de ne pas parler « en l’air », je te colle ci-dessous la citation que tu me demandes. Si tu penses que je l’ai mal interprétée, merci de me dire en quoi. Ayant collé la citation, je t’apporte la démonstration que quelqu’un, ici, pense ce qui te scandalise tout autant que moi. Tu auras remarqué que je n’ai pas eu besoin d’attribuer à qui que ce soit ces propos, puisqu’ils figurent sous la plume de leur auteur un peu plus haut dans le fil. Ce faisant, je n’ai cherché à les attribuer à personne d’autre, et notamment pas à toi. Ils font partie des propos qui m’ont choqué et conforté dans ma position. Tu m’attribues ensuite beaucoup de défauts : démesure, inconscience, arrogance, ingratitude. A mon âge, je pense connaître mes défauts, qui sont nombreux. Mais ceux que tu me prêtes, désolé, ce n’est pas moi et je ne vois pas en quoi ce que j’ai écrit peut te pousser à m’en affubler. Tu me demandes si je me suis posé la question de la présence possible dans mon « lectorat » de personnes « qui sont allés au carton pour défendre me beaux idéaux ». Non, je ne me suis pas posé cette question. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’y a rien dans mes propos qui soit critique ou injurieux vis-à-vis des combattants, qu’ils soient français ou d’autre nationalité. Je fais même référence aux combattants états-uniens sans qui le monde ne serait pas ce qu’il est, selon la formule consacrée. Tu me mets en cause publiquement, je vais donc répondre publiquement avec des éléments de ma vie privée qui ne regardent personne sur ce forum et n’intéressent personne, bien sûr. En conséquence je les effacerai dans quelque temps. Je n’ai pas été dans ma vie en situation de faire la guerre. C’est comme ça et je pense que c’est le cas de la majorité des intervenants sur ce forum. Pour autant, j’éprouve une grande admiration teintée d’effroi vis-à-vis des combattants de la liberté qui ont payé le prix de leur vie pour nous. J’ai eu l’occasion dans ma vie professionnelle de travailler avec un ancien des commandos Hubert, qui avait été de l’assaut de la grotte d’Ouvéa. Et bien je t’assure, rien que sa présence avait du poids. Il n’en parlait jamais, mais cela se savait. Un sacré gars. Dans le petit village (140 habitants) du cœur de l’Auvergne où nous passons maintenant la plupart de notre temps (un ciel bien noir et des lampadaires qui s’éteignent à 23h), deux fois par ans il y a rassemblement autour du monument aux morts de 14-18 et de 39-45. Madame le Maire fait un petit discours ou bien lit le message de notre Ministre des Armées. Puis, un ancien combattant lit, un par un, les noms de ceux qui sont tombés, avant que nous ne chantions la marseillaise. Deux fois par an leur nom résonne sur la petite place. C’est poignant. Nous y allons systématiquement, ils ne doivent pas être oubliés. Comme dans toute famille française, les guerres mondiales ont laissé des traces. Mon grand-père était artilleur à Verdun, chef de batterie. Médaille militaire pour avoir remis plusieurs fois en position sa batterie enterrée par les obus de l’ennemi. Il sera blessé à la jambe et gazé. Je l’ai bien connu, il avait une jambe raide et a terminé sa vie aveugle. Un homme très gentil, qui n’a jamais raconté sa guerre, mais nous avons son journal quotidien. Ils en faisaient des kilomètres à pied ! Ma femme est néo-zélandaise de nationalité d’origine. Comme tu sais, un évènement fondateur des nations australienne et néo-zélandaise est la terrible bataille de Gallipoli (souvent appelée bataille des Dardanelles en Europe) en 1915 et début 1916. Terrible défaite des alliés dont Winston Churchill a été un des responsables. On oublie souvent de mentionner la présence des ANZAC (Australian and New-Zealand Army Corps) qui sont venus de l’autre bout du monde mourir sur les terres brulantes des Dardanelles. Je ne sais plus combien sont morts dans cette bataille mais elle est la raison de l’institution de l’Anzac Day, tous les ans le 25 avril, et de la Dawn Parade. En France, Anzac Day a lieu à Villers-Bretonneux, où se trouve un monument et un cimetière Anzac. Les noms de deux grand-oncles de ma femme figure sur les grands murs blancs qui constituent le monument. Deux fois nous sommes allés à la Dawn Parade. Comme son nom l’indique, la commémoration s’articule autour de l’aube. Les participants se mettent en place vers trois heures du matin et la cérémonie dure jusqu’à environ 9h. Epuisants pour les participants, mais en fait un petit effort pour commémorer ceux qui sont venus du bout du monde défendre notre liberté. Notre deuxième participation, c’était pour le centenaire de Gallipoli en 2015, en présence du Prince Charles, d’Edouard Philippe, de notre ministre des Armées de l’époque (une dame dont j’ai oublié le nom). Il s’est mis à pleuvoir vers 8h, seul le Prince Charles a eu droit à un parapluie… Edouard Philippe, trempé, était stoïque. Evidemment, des centaines d’australiens et de néo-zélandais avaient fait le voyage. Poignant. Deux nations se souviennent et ne veulent jamais oublier. Pas loin de Valenciennes se trouve une petite ville qui s’appelle Le Quesnoy. Une ville fortifiée par Vauban. Elle a été libérée par l’armée néo-zélandaise le 4 novembre 2018 au cours d’une bataille menée d’une façon dont les habitants de Le Quesnoy seront éternellement reconnaissants à la Nouvelle-Zélande. Refusant de bombarder la ville au risque de tuer des civils, les néo-zélandais l’ont investie en grimpant sur les remparts à l’aide d’une échelle trouvée à leur pied. Le premier en haut de l’échelle était Leslie Averill, vénéré par la ville. Nous avons participé deux fois à la commémoration du 4 novembre, la deuxième fois en 2018 pour le centenaire de la bataille. En présence de Dame Patsy Ready, gouverneur de Nouvelle-Zélande, de l’ambassadrice de Nouvelle-Zélande, de la maire de Le Quesnoy et de la ministre des armées. Quatre femmes aux commandes de la commémoration. Et des maoris en costume, car il y avait beaucoup de maoris parmi les Anzac, de fameux guerriers. Rassemblement devant la plaque le long des remparts à l’endroit où la muraille a été franchie. Discours, moments de silence. Ne jamais oublier. Ensuite nous sommes allés nous recueillir dans le petit cimetière où reposent les quarante néo-zélandais morts dans la bataille. Tous en 19 et 35 ans. Ensuite, visite au cimetière allemand, à quelques kilomètres. Pareil : tous entre 18 et 35 ans. La guerre est une horreur. Il se trouve qu’un autre grand-oncle de ma femme a joué un rôle dans cette bataille, rôle que je ne vais pas détailler ici. Toutes ces anecdotes sans importance pour qui que ce soit d’autre pour te dire que non, je ne suis pas ingrat, je suis pour les musées, les commémorations, le devoir de mémoire, toujours et toujours. Et redire aussi ce que j’ai dit plus haut déjà, mon admiration pour Adenauer et De Gaulle qui ont compris que la paix en Europe passait par la réconciliation franco-allemande et qui l’ont mise en œuvre. De même, la poignée de main Mitterrand-Kohl à Douaumont fait pour moi partie des moments où je retrouve un peu foi en l’humanité. Dans ma famille, nos parents étaient actifs dans les échanges franco-allemands et nous, les quatre enfants, avons tous appris l’allemand en première langue. Tu feras ce que voudras de ces petites tranches de ma vie, mais voilà, je voulais t’en faire part. Tu continues en nous accablant, nous aurions des avis définitifs et péremptoires. Non, je me suis forgé une opinion, je suis partisan d’un des camps, celui de l’agressé, et je n’ai vu aucun argument m’incitant à me ranger dans le camp des neutres. Et je ne prétends imposer mon point de vue à personne, je l’exprime, c’est tout, et ce n’est pas parce qu’il est différent du tien que je mérite cette accumulation d’insultes. Je vais arrêter là, merci si tu m’as lu jusqu’au bout. Tu nous reproches d’avoir un avis radical et définitif sur des gens que nous ne connaissons pas, mais je te retourne le compliment. Je ne suivrai pas Luna 25, puisque tout est parti de là. Les massacres actuels en Ukraine sont une horreur, mais c’est aux ukrainiens de décider quand ils voudront négocier. Mon avis est qu’une partition de l’Ukraine est le ferment d’une guerre future, comme cela a été le cas de l’Alsace-Lorraine. Mais je peux me tromper, je ne suis ni stratège ni historien. Jacques
  3. Nuit des &toiles ?

    Et bien sûr tu as prévu quelques étoiles doubles ? Albireao fait de l'effet, notamment en demandant à chacun quelle couleur il voit. La double double de la Lyre, Rasalgethi, la Polaire... M8, M20 même si pas toujours évident... M51 est toujours apprécié... mais ça c'est déjà dans tes éternels... 51Peg avec les explications ? Jacques
  4. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Et bien non. Non, je ne laisserai pas mon cerveau droit ignorer ce que fait mon cerveau gauche. Je ne laisserai pas ma passion pour l’astronomie, l’astronautique et tout ce qui touche au ciel et au cosmos prendre le dessus sur l’horreur que m’inspire les faits et gestes de la Russie d’aujourd’hui. Oui, je suis devenu russophobe et je l’assume. Oh, je ne l’ai pas toujours été ! Cela a démarré brusquement le 24 février 2022, au petit matin. Quand j’ai compris que le petit employé de bureau de Saint-Pétersbourg parvenu par un concours de circonstances improbable et très malheureux à la tête d’un grand pays avait dupé le monde entier depuis vingt ans. Ayant transformé ce grand pays en dictature terroriste, il s’est lancé dans une guerre de conquête sanguinaire d’un autre âge. Et qu’on ne me dise pas que c’est la faute de l’OTAN. Il est le responsable direct et désigné de la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes. Sera-t-il un jour traduit en justice ? Peu probable hélas. Alors je suis en profond désaccord avec nombre de commentaires publiés plus haut dans ce fil. Ne pas prendre parti ? Impossible, bien sûr. Si la guerre mondiale se déclenche, tous les « humanistes » qui s’épanchent ici, parfois en faisant assaut d’injures d’une grande vulgarité, seront dans le camp occidental. Quel mal à ça ? Qui refuse de prendre parti prend en fait parti pour l’agresseur. Vouloir rester neutre c’est vouloir laisser faire, donc vouloir laisser l’invasion se poursuivre. En tournant les yeux et en regardant le ciel, comme si de rien n’était. Critiquer l’attitude des Etats-Unis ? Et si les Etats-Unis ne s’étaient pas impliqués en 1917, en 1941, où en serions-nous aujourd’hui ? Je n’ai pas d’admiration pour la civilisation et le mode de vie états-unien, insupportable à mes yeux par bien des aspects. Mais les Etats-Unis sont quand même dans le camp des démocraties et de la liberté. Démocratie au bord de l’effondrement parfois, certes, mais démocratie qui se débat pour perdurer. Alors, dire qu’il vaudrait mieux que nous laissions la Russie envahir et asservir l’Ukraine plutôt que de l’aider à résister à une attaque moyenâgeuse, parce que sinon ça dérange nos économies, notre business, notre bien-être … c’est… c’est… je ne préfère pas employer de mots pour désigner cette façon de penser, pour ne pas tomber à mon tour dans l’injure de bas niveau. Mais cela me révolte. Je suis heureux de la lettre A jaune et bleu de ce forum. C’est une prise de position que je soutiens. Quant à Luna 25, je m’en désintéresse et ne la suivrai pas. Impossible de suivre quelqu’aventure russe que ce soit. Avant longtemps. Je vais donc boycotter ce fil. Ce qui fera trembler Poutine, je n’en doute pas. Jacques
  5. Bonjour à tous, Une question basique pour les mécaniciens... Pour équilibrer ma configuration sur une monture équatoriale, vaut-il mieux : 1) deux contrepoids tout au bout de la barre ? 2) trois contrepoids joliment espacés sur la barre ? 3) peu importe, pas de contrainte mécanique particulière, c'est le porte-monnaie qui décide, vu le prix d'un poids de 10 kg... 120 euros pour un contrepoids d'EQ8 Précision: monture EQ8 classique, matériel SC 12" + accessoires divers d'un total d'environ 25 kg Merci de vos avis ! Jacques
  6. Luna 25, offensive russe au pôle sud lunaire

    Il sera peut-être temps, quelques décennies après la fin de cette guerre ou de celle qui va en découler, d'envisager de faire la paix et de se réconcilier avec la Russie. J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour De Gaulle et Adenauer qui ont marché dans cette direction dix ans à peine après la fin de la deuxième guerre mondiale. Mais aujourd'hui, j'exècre la Russie et tout ce qu'elle produit. Je suis contre la présence des sportifs russes dans les compétitions et la présence de quelque russe que ce soit dans les manifestations internationales. Injuste pour les non-supporters de la guerre ? Peut-être, mais comment trier ? Aurions-nous trié vis-à-vis du régime nazi à l'époque ? Et comment peut-on, quand on est un occidental au cerveau pas trop lavé, ne pas choisir son camp ?? N'y a-t-il pas un agresseur évident ? L'Ukraine s'apprêtait-elle à attaquer la Russie ? Le prétexte des séparatistes russes est le même que le prétexte des Sudeten d'Hitler. Ce n'est qu'un prétexte pour satisfaire une volonté de puissance et d'hégémonie (et ça fait bien le jeu de la Chine). Alors, le sort de Luna 25 m'importe peu en tant que tel. Mais tous les résultats qui seront produits le seront par des scientifiques travaillant au sein d'une dictature terroriste et sanguinaire, dictature à mettre au ban de l'humanité. Plus tard, dans quelques décennies, on pourra peut-être changer de point de vue avec les descendants des russes d'aujourd'hui. Mais pas maintenant. PS: et je suis choqué que la coopération continue comme si de rien n'était au sein de l'ISS...
  7. On peut même dire « pas du tout » celle qui va décoller 😉🙂! Mais pas une maquette, merci pour les précisions et les photos. Allez, d’ici deux-trois ans on aura oublié le retard et on applaudira les succès !
  8. Mais, est-ce ici un modèle de vol ou une maquette pour les tests de vérification de compatibilité lanceur-ensemble de lancement ? 🤔
  9. Comme disait le grand ^philosophe ¨Pierre Desproges : "Bonjour ma colère, salut ma hargne et mon courroux coucou"... Je dirais avec tout le respect que je lui dois (à Desproges) et dans une mauvaise paraphrase " Au revoir ma colère, bye-bye ma hargne et mon courroux bisoux". Enterrons la hache de guerre, fumons le calumet de la paix et acceptons le choc des cultures qui nous garde éveillés. Ou encore, citation apocryphe de Voltaire : "« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ». Bon, jusqu'à la mort , restons raisonnables ! Mais quand même, Elon Musk est un malfaiteur de l'humanité, scrogneugneu (intraduisible). Et ce n'est pas une petite plaque d'acier qui va changer le fait que le Starship n'ira pas en orbite, n'ira pas sur la Lune et sera le tombeau des affaires d'Elon. A mon humble avis.
  10. Voilà, tout est dans le titre ! Jacques
  11. Bon, je viens de le regarder, c'est à mettre devant tous les yeux, c'est très démonstratif et documenté (oui avec quelques longueurs mais on pardonne). L'invasion de Boca Chica est de style très poutinien, je maintiens ma comparaison : mensonges, intimidations, harcèlement, on achète les gens (comme Poutine achète les veuves de guerre), mépris de l'environnement. Alain Cirou avait traité dans un éditorial Elon Musk de "prédateur". Quand on voit ce qu'il fait à Boca Chica, cet épithète n'est pas usurpé : il se nourrit de proies, comme les terrains, les habitants, les espèces menacées, il s'en nourrit au service de ses desseins personnels. Quant à l'espèce multi-planétaire et la défense de la vie... non, il n'est pas un prophète ayant reçu mission de sauver la vie terrestre menacée par la mort annoncée du soleil. Un jour, toutes les œuvres humaines et toutes les beautés terrestres disparaîtront comme un moustique se grille à une lampe. C'est ainsi. Quelle démesure d'orgueil pour vouloir qu'il en soit autrement. Elon Musk est un déséquilibré. Il a réussi jusque là des exploits techniques inédits. Soit. Mais les arbres ne montent pas au ciel, et le Starship non plus. J'applaudirais aux exploits techniques de Falcon 9 s'ils n'étaient pas les outils d'un entreprise absurde porteuse de conséquences si néfastes pour l'environnement, terrestre comme spatial. Je n'admire pas les V2, quelle que soit leur performance technique (image extrême, je vous l'accorde). Musk dispose d'une forme de charisme qui envoute des milliers, des millions de personnes. C'est un étonnement, mais son phrasé perturbé, son élocution hachée, sa voix monocorde exercent un charme au sens sorcier du terme. Il fascine, un peu comme Hawkind peut-être (mais rien à voir bien sûr en terme d'apport à la science). Il a un côté pas tout-à-fait humain, il est bizarre. Elon Musk n'est pas un bienfaiteur de l'humanité. En fait, il n'apporte pas grand chose de positif à l'humanité. C'est plutôt un malfaiteur de l'humanité. A mon humble avis.
  12. Comme quoi on ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps... (sauf aux amoureux de Trump peut-être).
  13. Correcteur pour LX200 UHC

    En réducteur, il y a Optec Lepus 0,62 x Astrophysics CCDT67 Mais on n'a pas l'impression que tu as vraiment envie de faire des photos avec ce SC 12" ! Tu as un revolver dans le dos ?
  14. En ce moment, à part Poutine, je ne vois pas. Bolsonaro est évacué dans les chiottes de l'histoire. Trump et Boris Johnson vont le suivre rapidement. Xi JinPing peut-être ? L'avenir proche le dira. Mais s'arroger tout seul le droit de détruire le ciel nocturne, bien commun de toutes les espèces vivantes sur Terre depuis des millions d'années ! Pour conquérir non pas l'Ukraine mais Mars, caprice de total cinglé à l'orgueil démesuré et à l'arrogance infinie ! Non, y a pas bien pire que lui. A mon humble avis.
  15. Bonjour les astrams, J'ai demandé à ChatGPT pourquoi les astronomes amateurs faisaient de l'astrophotographie. Voici sa réponse. Ce n'est pas mauvais ! Et vous, il y a d'autres raisons ? Jacques "Les astronomes amateurs pratiquent l'astrophotographie pour plusieurs raisons : - Partager leur passion : L'astrophotographie permet aux astronomes amateurs de capturer et de partager des images impressionnantes du ciel nocturne avec d'autres passionnés d'astronomie ou le grand public. Cela leur permet de montrer la beauté et la complexité de l'univers et d'inspirer les autres. - Documenter leurs observations : L'astrophotographie permet aux astronomes amateurs de documenter leurs observations de manière visuelle. Les images capturées peuvent servir de référence pour des recherches ultérieures, pour comparer les changements dans le temps ou simplement pour garder une trace de ce qui a été observé. - Approfondir leur compréhension : La pratique de l'astrophotographie peut aider les astronomes amateurs à approfondir leur compréhension de l'univers. En capturant des images détaillées d'objets célestes tels que des nébuleuses, des galaxies ou des planètes, ils peuvent étudier ces objets plus en détail et en apprendre davantage sur leur structure, leur composition et leur évolution. - Contribuer à la recherche scientifique : Les astronomes amateurs peuvent également contribuer à la recherche scientifique en partageant leurs données astrophotographiques avec des astronomes professionnels. Ces images peuvent être utilisées dans des études scientifiques, des recherches sur les mouvements stellaires, la détection de supernovae, l'étude des changements climatiques planétaires et d'autres domaines de recherche. - Développer leurs compétences techniques : L'astrophotographie est une discipline technique qui nécessite la maîtrise de compétences telles que la photographie, la manipulation des télescopes, le suivi des objets célestes et le traitement des images. Les astronomes amateurs s'engagent dans l'astrophotographie pour développer et affiner ces compétences, ce qui peut être gratifiant sur le plan personnel. En résumé, l'astrophotographie offre aux astronomes amateurs une façon de partager leur passion, de documenter leurs observations, d'approfondir leur compréhension de l'univers, de contribuer à la recherche scientifique et de développer leurs compétences techniques. C'est une pratique qui permet de combiner la beauté de l'astronomie avec l'art de la photographie."