starjack

Member
  • Content count

    153
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

56 Neutral

About starjack

  • Rank
    Member

Recent Profile Visitors

1109 profile views
  1. Image stellaire pleine de piquant

    Y'a pas d'offense ! Il faut tout regarder, mais oui, la bête était dehors depuis trois bonne heures, donc de ce côté je pense que ça allait. Merci pour la réponse ! OK, un de plus pour cette cause, merci ! Merci pour le tuyau. Mais si je fais le point sur les aigrettes de l'araignée, ça vaut aussi, non ? Sinon sur ma lunette je mets des fils en croix deavnt l'objectif et je trouve que ça va bien aussi. Mais je vais essayer le quick-focus ! Merci pour le retour. Oui, c'est un peu ma crainte, ce qui me chiffonne ce n'est pas que ça bouillonne en intra et extra focal, mais que ce soit asymétrique quand j'ai fais le point, des piques de longueurs différentes à des angles bizarres. Diaphragmer: je pose donc un anneau de papier opaque sur le primaire ? Le primaire a une forme de champignon, avec un gros pied au milieu fixé sur son support au fond du tube, trois vis tirantes-poussantes et trois vis de blocage. Je ne vais pas les serrer trop celles-là, voir si cela ne faisait pas trop de contraintes. Après, si c'est le miroir… je suis un peu mal... Jacques
  2. C'est tout-à-fait vrai. Il y a aussi O3B, quelques dizaines de satellites à 8000 km d'altitude. Et beaucoup d'autres projets en cours. La conjonction de - l'effervescence côté lanceurs, avec de multiples petits lanceurs privés, même en Chine, même en Nouvelle-Zélande - l'effervescence côté satellites avec la multiplication des Cubesats et des satellites de petite masse, de l'ordre de 500 kg, que le rapport puissance/(masse et volume) toujours meilleur de l'électronique rend possible - la demande infinie côté connection numérique de se pt milliards de personnes rend inéluctable le peuplement en accélération de l'orbite terrestre. Jusqu'au syndrome de Kessler. Mais je ne pense pas que beaucoup d'astrams (ceux qui sont tombés dedans à 10 ans le jour où ils ont vu Saturne dans une lunette) se détournent de leur lien avec le reste de l'univers, que ce soit du visuel, de la photo, de la spectro ou autre. En fait, cela nous fait nous poser la question : mais au fait, qu'est-ce qui fait que je fais de l'astro ? Mon rapport "plaisir/contrainte" (comme dirait @Colmic ) à moi, qu'est-ce que c'est ? Jacques
  3. Et bien c'est un vent de fraicheur, ce fil ! Je suis bien d'accord : il faudra faire avec mais il restera toujours quelques bouts de ciel libre accessibles entre deux sagouins muskés. Donc ne changeons pas nos projets, mais adaptons-nous un peu, les petites galaxies nous attendent, et en visuel et bien on patiente quelques secondes. Donc, je continue à penser à l'instrument suivant et à mon poste fixe. Et oui, les cadors du logiciel vont nous trouver quelque chose qui atténuera le massacre. Ce n'est pas une raison pour ne pas protester, c'est une atteinte à un bien commun de l'humanité depuis ses origines, mais ça le petit musk ne sait pas ce que ça représente. Il a ses adorateurs, mais d'autres dictateurs les ont eu aussi. SpaceX a fait des choses que personne n'avait fait avant, mais ils ne sont pas sans taches. La Falcon Heavy n'a pas de client, le Starship n'est pas prêt de voler en orbite, le petit musk vend du vent. Hélas, au moment où la NASA ne sait pas où aller, le petit musk a pris la place du héros. Bref, protestons et observons, toujours !
  4. Bonjour à tous, Même en m'appliquant bien à la collimation sur un Dobson SkyWatcher 355 (au laser), je n'arrive pas à obtenir des images stellaires propres : pas symétriques, avec des aigrettes (pas celles du secondaire, hein ) irrégulières, des étoiles échevelées. En intra et extrafocale, les anneaux vibrent tant qu'ils peuvent (la turbu ? Mais alors elle était virulente hier soir dans le Massif Central), ils sont hérissés de pointes. Mise au point faite, rien n'est vraiment ponctuel ni symétrique. Turbulence ? Miroir contraint ? Mauvais miroir ? Merci de vos idées et conseils ! Jacques
  5. NGC 2392 et IC 2149 au 450

    Joli rendu, bravo ! Tiens, je l'ai regardée hier soir, NGC 2392 ! Je n'ai pas osé aller plus fort que 330x, au 355/1650 Flextube… visiblement j'aurai dû ! De mon côté, j'ai "senti" du bleu, mais bien pâlichon. Le Paracorr, en visuel, ça vaut le coup ?
  6. Dobson sans poignées ?

    Bonjour, De quel type de télescope s'agit-il ? Un Dobson ? Si c'est un Dobson, il faut simplement faire attention que le tube ne bascule pas trop vite s'il n'est pas suffisamment équilibré. Pas de risque grave. Peut-être un peu plus de difficulté à le maintenir pointé sur sa cible si on ne peut pas durcir le mouvement en hauteur. Donc on peut s'en servir ! Moins commode mais pas de vrai risque. Jacques
  7. (253 ) Mathilde, M51 et M104

    Ces cadrages larges de M51 et M104 font honneur à leur statut d'univers-îles et nous rappellent que l'univers est plein de vide. C'est bien différent des cadrages serrés que nous aimons aussi pour leur recherche de détails, et qui sont superbes aussi. Mais là, bravo, une belle vue d'ensemble !
  8. Finalement, le paradoxe d'Olbers va peut-être disparaître tout seul, le ciel ne sera plus du tout noir la nuit... Pas du fait de l'expansion de l'univers depuis le Big Bang et de la vitesse finie de la lumière (si je résume), plutôt du fait de l'expansion non contrôlée de l'irresponsabilité humaine en tant qu'espèce et de l'infinitude de sa cupidité….
  9. Ah, je ne connaissais pas ! Très visionnaire, oui, on y va tout droit (enfin tout rond) ! Oui, quand les enfants des enfants de nos enfants diront "dis, ces quoi ces petites lumières qui clignotent faiblement entre les satellites ? Elles ne sont pas bien belles, elles ne bougent même pas… on peut les enlever ?", et bien nous seront totalement dénaturés. Moi, dans l'équation de Drake, ça fait un moment que j'ai une intuition sur le coefficient qui fait que les extraterrestres ne nous ont pas encore rendu visite... Jacques
  10. Je suis d'accord sur ça aussi, il faut s'exprimer et signer les pétitions, sinon on gobe tout comme des moutons. Et je continue à me faire plaisir à penser à mes équipements suivants et à me lancer dans les images de ciel profond en trichromie... Le temps que je maîtrise un peu, ceux qui sont déjà bons aujourd'hui auront peut-être trouvé la parade logicielle ? Là, moi, je ne sais pas encore faire...
  11. Internet ne fait pas le bonheur et comme tout ce qu'invente l'homme, c'est la meilleure et la pire des choses, comme le nucléaire, la télévision, le bon vin . Si certains veulent essayer de mettre de l'Internet au fin fond du Colorado, du désert du Néguev et de la Sibérie, très bien, c'est leur problème et leur projet. Mais le faire en polluant un bien commun de l'humanité, si, si, je le pense, sans demander la permission à personne, en exportant sa pollution, non, pas normal, on peut dire ce qu'on veut. Que nos pétitions à nous, astrams, ne servent pas à grand chose, hélas je le pense. Et puis c'est bien trop tard maintenant. Mais peut-être les pros arriveront-ils un peu à quelque chose, à force de persévérance. Nous, c'est comme le chaos climatique, il faudra nous y habituer et faire avec. A vos algorithmes ! Mais bon sang, c'est pas juste. Jacques
  12. Et ça continue !😈

    Ils ont même fait pire : avant le décollage, dernière dépressurisation et ouverture de l'écoutille pour jeter les systèmes de survie portables de leurs combinaisons et… les sacs-poubelles... Mais cela fait partie de l'histoire des premières explorations, de même que l'on fouille les traces des campements préhistoriques dans leurs recoins quelle que soit la "dignité" de ce que l'on examine. La conscience écologique était nettement plus faible à l'époque. Aujourd'hui elle est plus forte, mais assez vaine et inefficace...
  13. Et ça continue !😈

    C'est vrai que c'est une question qui me titille : quand les Chinois ou les Américains iront / retourneront sur la Lune, respecteront-ils les sites d'atterrissages des LM ? Ou bien iront-ils se prendre en selfie au pied des étages de descente ? Iront-ils s'assoir sur les rovers restés là-bas ? Mesureront-ils la taille de leur botte par rapport à celle d'Armstrong, Young, Cernan ou Bean ? Iront-ils graver sur le pied du LM "I was here" ? Subtiliseront-ils discrètement un morceau de la tige de contact sous un pied ? Chercheront-ils la balle de golf d'Alan Shepard ou la plume de Scott ? Je me méfie, je me méfie… Jacques
  14. Qui veut un dobson du XIX ème?

    Je trouve que c'est un Dobson avant l'heure, il y a même les freins sur les axes !
  15. Qui veut un dobson du XIX ème?

    ça c'est sûr ! Instrument de table vu la taille, mais alors comment on met l'œil au chercheur ?? Un petit renvoi coudé en cuivre ? Il est beau, en tout cas ! A t-il vraiment servi ? Jacques