jolili

Member
  • Content count

    85
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

134 Good

3 Followers

About jolili

  • Rank
    Member
  1. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci les gars, là, la démonstration est claire, précise et imparable !! J'ai encore appris des choses qui me serviront à l'avenir. Petite question, dans la continuité. J'ai l'habitude de faire mes dark à la fin des prises de vues. Sachant que la température baisse entre le début et la fin, serait-il judicieux d'en faire au début, eu milieu et en fin de saisie, histoire de moyenner plus précisément mes dark ? (L'idée étant de limiter au mieux ce genres de défaut bien-sur) Ce qui n’empêche pas la mise en place d'un système "anti-dithering" (PHD2 ou autre matériel...) Et sinon, existe t-il un logiciel ou une fonction qui pourrait venir contrer ces trames ? (dès lors qu'elles sont régulières comme ça semble être le cas ici) Je vais essayer de créer un masque sous photoshop pour les extraire mais ça risque de ne pas être simple. Les lisser, comme je l'ai fait, me font perdre de l'information je pense. Encore un grand MERCI pour ces éclaircissements
  2. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci Colmic pour ton retour, mais je me pose la même question que Toulao. Ma mise en station n'étant pas parfaite, je suis obligé de corriger en déclinaison à la raquette toutes les 15 mins environ. (Trop de backlash sur cet axe pour que PHD2 puisse le faire) Du coup je fonctionne avec un petit morceau de post-it (collé sur mon écran) dont l'angle pointe mon étoile guide. Cette étoile bouge un peu malgré tout puisque je ne retombe jamais pil-poil dessus après mes corrections manuelles. A la fin de la soirée, l'étoile peut avoir bougé de plusieurs mm. Je laisse faire puisque je sais qu'il y aura un recadrage dans tous les cas. Ayant pris connaissance récemment de ce phénomène de dithering (par Alain il me semble) je me contente donc de cette situation puisqu'elle devient "avantageuse"... Par ailleurs, ce problème ne m'est arrivé que deux fois en une trentaine d'images. Alors oui, en fonction de l'emplacement de la cible dans le ciel, ce défaut de MES peut-être plus ou moins significatif. Pour autant, il m'ait arrivé d'avoir un suivi presque parfait sans avoir ce problème de traits (j'ai fait M51 avec des conditions météo exceptionnelles et un suivi de malade sans que ce problème n'apparaisse...) Alors peut-être s'agit-il du dithering (ou de son absence) mais dans les faits, je trouve la démonstration pas si limpide ! La preuve de la dérive du suivi en image (et donc d'une application d'un dithering "automatique" malgré moi si j'ai tout compris) avec le demi-cadre noir sur la brute après empilement. A moins que cela soit l'inverse ? Trop de dérive sur la longueur ? Ça existe ça aussi ?
  3. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci Siegfried, j'envisageais justement de tester sous Iris et puis je me suis rendu compte que je ne savais plus faire ! Ça fait bien longtemps Je vais donc ressortir mes notes et essayer de creuser alors...
  4. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci Dav78 C'est vrai que ce A7s fonctionne plutôt pas mal à cette focale aussi. La fourche est d'origine et est posée sur une table équatoriale maison, donc pas de dérotateur. Mon 135 n'a toujours pas eu l'occasion de faire ses preuves en nocturne. Il se prépare à "du beau" pour cet été, du moins j’espère Arno
  5. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci Denis pour tes retours, Pour la petite histoire, mon premier tube était un RCX400 - 10". Après deux allers-retours en Allemagne pour cause de tube qui partait à fond n'importe où, n'importe quand, avec ce que cela implique de risques liés aux câbles, il était temps de passer à autre chose. Finalement j'ai demandé l'échange contre un lx200ACF - 12" qui, eux, semblaient être "globalement" moins problématiques. (Jamais eu de problèmes avec ce dernier depuis 10ans) Pour autant, il en avait des qualités ce RCX, bras de fourche plus longs pour un espace maximum au pôle, résistance chauffante intégrée avec hygrométrie à la raquette, collimation automatique, poignées, tube kevlar/carbone, ventilation intégrée pour mise en T° (contrôlable sur la raquette) qualité optique, f/d plus courte... Dommage Du coup, et parce que c'était tellement pratique et efficace, j'ai profité l'été dernier d'un démontage complet du tube (nettoyage) pour percer l'arrière, poser deux poignées, repeindre l’intérieur avec une peinture noire "extra-mâte" (bien moins réfléchissante que l'originale ) ... J'ai fixé un petit ventilateur sur un coulant 2" avec un filtre d'aspirateur derrière. Si besoin, surtout l'été, il s'enfile directement dans le porte oculaire (ou zis) et se branche sur du 12v. 30 min plus tard, hop hop hop c'est réglé. Bien sur, tout est étanche et les filtres sont suffisamment fins pour ne pas laisser passer la poussière Encore faut-il ne pas oublier d'enlever le réducteur optique vissé au cul du tube s'il est présent HAHA (Et je sais de quoi je parle ! ) Bref, je m'amuse autant à bricoler qu'à rêver, admirer, collecter, traiter, chipoter, discuter........... L'astro, c'est l'pied !! Arno
  6. Messier 101

    Magnifique cette image Pleine de détails, belles couleurs et je la trouve plutôt fine (malgré la turbulence !) En un mot : BRAVO
  7. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci Alain pour ton retour ! Bonne idée pour la rotation, je verrai quand j'aurai finalisé une version avec plus de deux heures de pose ;-) Sinon, voici un ptit zoom sur la compile brute. On y voit mieux ces traits en diagonale (Ils sont présents sur les 3 couches mais pas forcement au même endroit) Dans ces conditions, pas facile de faire ressortir les bras sans accentuer ce phénomène qui n'existe pas au cœur...
  8. M106 et M104 - Premiers jets

    Oup's je m'ai trompé J'ai confondu OAG et AOG (pi Atik et ZWO c'est po la même boutique non plus hihi) Je ne peut donc pas te dire ce qu'il en est avec le tiens, désolé Sinon je suis d’accord pour la dominante jaune, pas facile de faire remonter les bleus et c'est pas faute d’essayer ! Pour les extensions de M106, je pense aussi qu'ils mériteraient plus de poses et je devrai donc m'y recoller pour rajouter du signal, pourquoi pas... Mais il y a tellement de choix et un ciel tellement capricieux que j'ai du mal à m'obstiner sur un sujet dès qu'il fait bien noir la-haut Quelqu'un peut-il me donner l'astuce pour reprendre les citations précédentes dans mon message SVP ? Je trouve pas ! MERCI Arno
  9. Enorme !! comme le potentiel du setup Préférence aussi pour le tournesol
  10. M106 et M104 - Premiers jets

    Merci pour vos retours, toujours aussi encourageants ;-) Colmic, mon diviseur c'est aussi le ATIK OAG Je l'ai modifié pour y intercaler un porte filtre à tiroir (filtre 50,80mm) sans modifier le tirage. Je n'ai jamais eu de problème avec ce dernier (ni sur l'image finale, ni pour trouver une étoile guide, quitte à décentrer légèrement l'objet)
  11. Salut à tous Je profite de la présence de la lune pour traiter mon retard. M104 le Sombrero que je voulais choper cette année. (prise le 12 Avril 2019) Léger vent, grosse turbu et pas suffisamment de poses à mon goût (puisque j'ai remarqué qu'il me fallait 2h au minimum sur mon setup pour avoir la qualité qui me va bien (rapport signal/bruit)) Là ce n'est pas le cas puisque je n'ai pu cumuler que 1h25. Beaucoup de bruit à mon goût et pas suffisamment de couleur... J'espère pouvoir y revenir cette année.... J'adore cette galaxie et c'est ma première tentative. - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) - Sony A7S Astrodon - 171x30s soit 1h25 (3200ISO) - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Ensuite, M106 (prise le 29 Mars 2019) Pour le coup, j'ai presque le nombre de poses qui vont bien mais le fond de ciel est entaché de rayures sombres en diagonale. J'ai tout essayé, avec et sans dark, flat... Rien à faire, elle sont toujours présentes. J'ai fait au mieux pour les atténuer en lissant le fond puis en rajoutant un peu de bruit artificiellement... Bref : - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) sur monture d'origine. - Sony A7S Astrodon - 214 x 30s soit 1h47 (3200 ISO) - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Merci pour vos avis toujours éclairés
  12. Magnifique cette image !! Du coup, j'ose à peine poster la mienne héhé. Ce Sombrero fait partie de mes galaxies préférées :-) L'équilibre des couleurs me semble parfait, pas trop de bruit dans l'image malgré les détails et la challenge lié à la prise de vue.. Un grand BRAVO !!
  13. Salut à tous, Il y a deux jours, j'ai pu saisir ma deuxième image afin de constituer le Triplet du Lion. Première image de NGC 3628 (Le Hamburger) fin mars et enfin celle de NGC3623 et 3627 - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) - Sony A7S Astrodon - 340x30s soit 2h00 pour NGC3628 et 213x30s soit 1h46 pour NGC3623 et 3627 le tout à 3200ISO - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Ma combinaison Lx200/A7s semble bien fonctionner sur les galaxies. Merci pour vos avis et retours ARNO