COM423

Member
  • Content count

    142
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

80 Neutral

About COM423

  • Rank
    Member
  1. Merci beaucoup @Roch pour ce complément d'information très instructif. Oui, j'ai bien peur que non, à moins d'investir plus dans la correcteur que le tube optique... (ce qui ne sera pas mon cas) Bon j'arrête de me torturer le cerveau et prévois l'IR-cut
  2. Un immense MERCI @OlivierG pour ton message très pédagogique et si bien illustré ! Les problèmes sont donc vraiment liés au chromatisme et la matrice de Bayer qui induisent une réponse variable selon la longueur d'onde. Du coup, j'ai une question subsidiaire : avec une caméra CMOS N&B (comme l'ASI 1600-MM ou la toute nouvelle ASI-294-MM) le filtre IR-cut n'est pas requis du coup ? et les images restent fines ? comme avec une CCD N&B du coup ?
  3. Merci à toute et tous pour vos réponses : @Penn: merci pour ce retex de terrain (et je serai ravi de voir une comparaison avec/et sans filtre du même champ si tu as celà sous la main) @airbus340 : j'avoue que je m'étais posé un temps exactement la même question, avant de tomber via une petite recherche internet sur un vieux post d'AS : où un mec sympa donnait d'excellentes explications : merci à toi @ALAING ! ce que ré-explique très bien @Saci-Black @Marc-S Avec le Newton, il y généralement un réducteur de coma donc c'est mort effectivement, filtre requis alors.
  4. Un petit up car cette question me trotte dans la tête.... J'ai retrouvé la courbe de sensibilité de la ST8XME et elle semble être sensible au-delà du rouge, elle aussi : en comparaison, le site de ZWO donne cette courbe pour l'ASI294MC-pro : mais ne montre pas l'IR... Du coup je m'interroge toujours : Les images N&B obtenues avec la ST8XME sans IR-cut n'étaient pas baveuses. Pourquoi celles avec l'ASI le seraient alors ? parce qu'il y a un IR-cut dans les caméras SBIG ou bien parce que travaillais en N&B uniquement Je me pose peut-être trop de questions mais j'aime bien comprendre les choses Merci d'avance à ceux qui pourront m'éclairer davantage. Bonnes observations à tous
  5. Voilà pourquoi je n'ai pas noté de souci de finesse avec mes APN pur jus de chez Canon : merci beaucoup @Alain pour cette information ! J'ai envie de passer à la couleur mais ne veux pas me lancer dans la complexité de la caméra N&B avec les filtres RGB, d'où le choix de la CMOS couleur. En ce qui concerne les caméras CCD (j'en ai eu 3 : ST6, ST7 et ST8XME), je n'ai jamais noté d'images baveuses et pourtant il n'y avait pas de filtre : je suppose que çà ne se voit pas parce c'est du N&B alors ? Bonne soirée
  6. Bonjour, J'utilise une CCD N&B depuis 25 ans et je l'ai toujours utilisée sans aucun filtre derrière mon Schmidt-Cassegrain. J'ai imagé aussi avec des APN (EOS300D et EOS600D) également sans filtre. Etudiant le passage à une caméra CMOS couleur, on m'a conseillé de prévoir un filtre coupant l'infrarouge. J'ai vu des sites sur internet montrant effectivement l'intérêt en planétaire pour avoir une balance de couleurs plus réaliste. Mais en est-il de même en imagerie du ciel profond ? Et quelle est par contre la perte de magnitude induite par l'ajout du filtre (dans le spectre visible) ? Je m'interroge car je sais que les caméras couleur sont déjà moins sensibles que les caméras N&B, et je ne voudrais pas perdre trop en détection... Merci d'avance pour vos expériences et/ou conseils. Bonnes observations à tous.
  7. Une bien belle série, la belle n'est plus d'actualité mais çà fait du bien de la revoir gràce à tes images ! Les 2 timelapse sont très sympas, un site avec un ciel de qualité visiblement. Bien joué et merci pour le partage.
  8. Collimation Newton SW

    Je ne connaissais pas, google vient de m'en dire un peu plus du coup. Merci @aubriot pour cette info.
  9. Newton 250 mm sur AZ-EQ6-Pro ?

    Si la sensibilité est bien directement propotionnelle à la surface collectrice, pour le même rapport F/D un Newton de 250 mm est 1.56 fois plus sensible qu'un Newton de 200 mm ( 250/200 au carré ). C'est le même rapport que tu obtiens entre l'ouverture à F/4 et l'ouverture à F/5 ! Conclusion : un Newton 200 à F/4 est aussi sensible qu'un 250 à F/5 alors, c'est une bonne surprise pour moi. Bon, bien sûr le mieux sera toujours le 250 à F/4 mais là on retombe sur les problèmes de monture...
  10. Merci @xs_man pour ton retour d'expérience.
  11. "MPCC" c'est le Baader Planetarium, c'est bien çà ? Merci pour ce retour. Pas d'utilisateurs du 0,95x MaxField pour Newton - TS ?
  12. Newton 250 mm sur AZ-EQ6-Pro ?

    Oups, je voulais écrire 250/1200 évidemment : le petit à F4 et le gros à F5 @Phil49 : je vois que tu arrives à la même conclusion : la focale ne fait pas tout, le diamètre a son importance. Après, il faut que le télescope sur sa monture donne des images exploitables et sans trop de prise de tête, je partage en tout point le conseil de ménager sa monture, c'est plus sage en effet.
  13. Bonjour, Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain. Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur : Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ? Merci
  14. Newton 250 mm sur AZ-EQ6-Pro ?

    Pour ma part, j'ai tendance à raisonner en terme de surface de miroir (pi * r²) et là je me dis qu'un tube de 250 mm donnera une bien meilleure magnitude limite en un temps de pose donné qu'un tube de 200 mm. Je partais au départ sur des tubes à F/5 pour avoir plus de marge dans la collimation, mais un tube plus court sera plus facile pour équilibrer la monture, le choix devient cornélien ! Après qui gagne, en photo (même caméra), le duel en détection : un 200/800 plus petit mais plus lumineux ? ou un 250/1000 plus gros mais moins lumineux ? je me pose sans doute trop de questions... et devrais peut-êre consulter ?
  15. Collimation Newton SW

    Merci @vindematrix et @starjack pour vos témoignages. Concernant les collimateurs laser, il y en a vraiment à tous les prix et c'est difficile de comprendre ce qui justifie en pratique de tels écarts ?