Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    974
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Matthieu Conjat


  1. Désolé de ne pas pouvoir t'aider.
    Moi, mes avi décodés sous Iris (et créés par Iris avec une Skynyx Lumenera), ils font toujours 739 images fit, même s'il y en a beaucoup plus dans le film original...
    Matthieu

  2. Salut à tous,

    il s'agit de CTB1, ou LBN 576 (on la retrouve plus souvent sous le 1er nom).
    C'est un résidu de supernova pas facile à photographier. En Halpha, il faut avoir un filtre bien étroit parce qu'avec toutes les étoiles du champ, elle est un peu noyée. J'ai essayé à une époque avec mon vieux T400, je n'ai même pas continué à traiter la photo à cause de ça (et aussi, poser 5h en guidage manuel c'est un peu pénible). Faudrait que je m'y remette...

    A+
    Matthieu


  3. Merci Polo.

    Concernant l'arbre, c'est un pin maritime, dont on commence à voir poindre le sommet sur ma photo postée le 31 juillet (la photo date de mai 2014).
    Il est un peu haut pour que je monte le couper, et comme il fait partie de l'Observatoire de Nice, je ne peux pas faire n'importe quoi. Peut-être que si je leur dit que j'ai besoin de faire des mesures scientifiques sur les sommets corses, il vont s'en occuper.
    Tenez, par exemple, cette image, pour montrer à ceux qui croient que si on voit la Corse, c'est que c'est un mirage. Il y a forcément un petit effet d'optique en fonction de la température (on voit le pied des montagnes qui danse entre chaque photo), mais on voit quand même la Corse en ligne droite, et ce, même à basse altitude:

    Ce sont 3 images prises à plusieurs semaines d'intervalle entre 2013 et 2014

    A+
    Matthieu


  4. Salut,

    en tous cas, pour moi, ce n'est plus possible de la prendre en photo avec mon T400 ou la lunette Clavé. Il y a un arbre qui a poussé devant et je ne peux pas monter aussi haut pour couper les branches...
    Quoi que, un petit incendie bien ciblé ... (non, je plaisante)

    Matthieu


  5. Ben il me semblait pourtant qu'on avait bien répondu à la question, qui était de savoir s'il était dangereux de laisser passer la lumière du Soleil entre les 2 parties du tube.
    Si la chaussette n'est pas très épaisse, une petite baisse de contraste n'est pas bien risquée (mais bien gênante, je suis d'accord).

    Alain, c'est vrai que si le filtre à l'ouverture et la chaussette sont en place avant de pointer, la situation de mon dernier schéma n'a aucun risque de se produire. Je l'avais dessiné en pensant à une observation de Vénus, par exemple.

    A+
    Matthieu


  6. Salut,
    c'est vrai que le nylon doit fondre, mais si la chaussette est en place, le Soleil va entrer dans le tube avec une incidence plus grande (presque à la verticale du miroir), donc même si le tube est décalé, le soleil va taper le tube avec une incidence rasante. cf autre schéma grossier:

    Donc la chaleur du soleil va être dissipée sur une plus grande surface.

    De toutes façon, un télescope ne reste jamais longtemps dans cette direction par rapport au Soleil. Si c'est juste pour le pointer, il ne reste comme ça que quelques secondes, donc il n'y a pas de danger.

    Ma jupe à moi est en tissu noir. C'est encore moins risqué. Mais franchement je crois que la configuration où le Soleil vient taper le coté du télescope pendant suffisamment longtemps pour le chauffer est rarement atteinte, alors du nylon doit bien faire l'affaire...

    Matthieu


  7. Salut à tous,
    à mon avis, il est impératif d'avoir une chaussette sur les côtés quand on observe le Soleil. J'ai fait un petit schéma tout bête:

    S'il y a un filtre pleine ouverture, c'est cool, mais si on décale un chouïa le télescope, le soleil vient éclairer le miroir par le côté. Alors le foyer va passer aussi par le côté, non protégé. Il y a un peu d'obstruction par le tube, m'enfin vaut mieux pas mettre l'oeil par là...

    A+
    Matthieu


  8. Salut,
    Avec certains de mes logiciels, quand je lis une image couleur, elle apparait noir et blanc, mais elle est bien enregistrée en 48 bit, c'est juste que mon programme ne lit que les images 16 bit.
    Normalement, avec ton Atik, les images NB devraient avoir une taille de 2.8 Mo sur le disque (un truc comme ça), et les images couleurs ~3 fois plus. Si tes images font bien ~8.5 Mo, c'est qu'elles sont bien enregistrées en couleurs et que ton logiciel ne les lit pas bien. Si c'est Artemis capture qui affiche ton image en NB, il doit alors y avoir une case à cocher...
    (voilà pour ma petite contribution, sans doute moins utile que celle de Xavier2...)

    Matt


  9. Ah, j'ai oublié, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer celle-ci, faite en Halpha au foyer F/5 du T400 de l'Observatoire de Nice, avec une QSI583ws. C'est une mosaique, bien entendu... Il doit y avoir entre 8 et 10 images, je ne sais plus.

    Matthieu


  10. Bonjour à tous,

    Petit Ours, parfois, en fin d'après-midi en hiver, on voit les sommets corses éclairés par le soleil couchant.
    J'ai fait ces photos depuis l'Observatoire de Nice (pour rester dans le sujet du forum ;-)) avec un objectif 170mm et une lunette Clavé 130/1908.
    J'ai montré cette dernière à un ami randonneur, il m'a dit que c'était le pic de Cougourde au milieu!

    J'ai augmenté le contraste, mais on voit parfois bien à l'oeil nu les détails sur les sommets, surtout quand ils sont enneigés.

    A bientôt,
    Matthieu


  11. Merci à tous pour vos remarques.

    Ci dessous une photo de la lunette (au 1er plan). Elle sert de lunette-guide au télescope 'Schaumasse' à l'Observatoire de Nice, dont je suis responsable en tant que président de l'association d'astronomie de la fac de Sciences.

    Pour indication, la monture date des années 1966-67, le télescope de ~1980. La coupole date de 1932, c'est Alexandre Schaumasse qui en était responsable (même si l'instrument, dommage de guerre, n'a quasiment jamais servi (trop mauvaise qualité...)

    Ci dessous un lien vers de vieilles images que j'ai faites en Halpha en drift-scan avec la lunette Clavé
    Images Audine

    A présent que j'ai un capteur plus grand, je pense refaire un peu d'imagerie avec.
    A bientôt,
    Matthieu


  12. Bonjour,

    Pour corriger les pixels chauds (ou sombres) qui subsistent après le dark, j'utilise un petit logiciel que j'ai développé (qui me permet aussi de corriger plein d'autres défauts du genre résidus de flat, remplissage automatique des bandes noires sur le côté après recalage, colonnes ou lignes défectueuses...)
    Après avoir dédarké et déflaté, je lance cet outil (en ajustant le degré de correction), et les pixels chauds sont supprimés sur les images individuelles ou sur des séries d'images. Il est vrai que sous Iris, une addition Sigma médian, min-max ou autre marche bien, mais j'aime bien avoir des images individuelles propres.
    Il reste toujours les cosmiques, mais je peux les enlever aussi à partir d'une image médiane.
    Il y a certainement pleins de bugs (les pixels négatifs ne sont pas lus, la taille des images est limitée (ça marche avec ma QSI583)), mais si ça peut aider, je l'ai mis là (c'est gratuit):
    ASTRIA

    A+
    Matthieu


  13. Merci à tous,
    Je me fais plaisir sur la Lune avec cette lunette à faible grossissement, même si je suis plus 'Ciel Profond' que planétaire. Cette Clavé est excellente en Halpha en tous cas (en bleu c'est une catastrophe...)

    J'ai corrigé la 'full' en mettant un peu de marge autour.

    Matthieu


  14. Bonjour à tous,

    pour changer un peu du Soleil, je vous joins cette mosaïque faite hier soir, à la lunette 130/1908.
    C'est une mosaique de 10 images, faite avec une Lumenera 2.1m, filtre rouge. La Lune était assez basse (~40°). J'ai gardé 180 images sur 400 pour chaque pose, car la turbu, forte, n'était pas trop gênante pour ce diamètre.

    La 'full' est ici (1ère fois que je fais un lien, j'espère que ça passe):
    mconjat.free.fr/divers/lune_claver_150628

    A bientôt,
    Matthieu


  15. Bonjour à tous,

    Une petit zoom sur une nébuleuse sombre moins souvent imagée que la trompe de l'éléphant dans ic1396. J'ai retrouvé cette photo perdue dans mon disque dur, que je viens de finir de retravailler.
    instrument: Télescope Schaumasse de l'Observatoire de Nice (400/2000)
    Caméra: QSI 583ws
    Halpha:12x500", R:180", V:3x180"; B:2x360"

    J'aime bien zoomer sur ces 'globules' dans les nébuleuses à émission. Entre ic1396 et ic1318, y'a de quoi faire...
    Matthieu


  16. Bonsoir à tous,

    J'ai un vieux Dobson Starhopper 14" qui me sert pas mal pour faire mes soirées astro, mais que j'en avais marre de devoir transporter en fourgonnette vu que le tube est énorme.

    Sur un coup de sang, je me suis décidé à le couper en 3 pour le rendre démontable et transportable.
    Le tube est en carton compressé, alors il a été facile à découper à la scie sauteuse (à la scie à métaux pour l'entame). J'ai bien sûr enlevé le miroir avant...

    J'ai acheté des tringles à rideaux noires au Brico du coin (3 barres en acier de 1.8m, pour les découper en 6 barres de 74cm.

    J'ai pris 6 pattes d'assemblage noires pour les disposer sur les 2 portions de tube restantes. J'ai pressé à l'étau les bouts des barres, pour qu'ils puissent être attachés aux pattes par les vis papillon, en prenant soin de faire un angle de 30° entre les bouts de chaque barre.
    Le plus délicat a été de percer les embouts à la bonne distance afin que le tube supérieur soit aligné au mieux avec le tube inférieur.
    Comme par hasard, au 1er essai, il y avait un écart latéral de ~4 cm entre les 2 parties. Oui, je n'ai pas fait tout ça en commande numérique...
    Finalement, en intervertissant 2 barres, les 2 parties semblaient parfaitement alignées.

    La rigidité me semble très bonne.
    J'ai rééquilibré le tout avec une plaquette de 2kg de plomb, vu que j'avais enlevé ~6kg de tube.

    Une collimation plus tard, 1ère lumière sur la Lune:

    (10 poses de 1/250", 100 asa, Canon 60Da tenu à la main)

    Voilà pour ma petite expérience. J'espère que les puristes ne vont pas hurler, mais en tous cas, je ne suis pas mécontent de mon petit bricolage.
    Je vais l'emmener à la Nuit Coupoles Ouvertes à Calern le 20 juin...

    A bientôt,
    Matthieu
    -- http://mconjat.free.fr


  17. Salut,

    Elle n'est pas si mal cette nouvelle image.
    J'aurais un peu plus saturé les couleurs, et essayé de faire ressortir un peu plus le bleu des étoiles chaudes. Mais d'expérience, je trouve qu'avec un APN, c'est plus délicat de faire ressortir des couleurs correctes (mais je n'ai pas beaucoup d'expérience dans les APN, je commence tout juste).
    Il y a aussi un peu de tonalité verdâtre sur la moitié droite, je trouve.
    Mais ça commence à être sympathique, le ddp est bien dosé.

    Matthieu


  18. Salut Fabrice,
    j'aime bien aussi ta version finale. On dirait un mélange entre ta précédente version et la mienne, ce qui ne me semble finalement pas plus mal.

    Pour le clipmax, je ne sais plus trop. Après le ddp, il me semble que ma couche verte avait les étoiles les plus lumineuses à 225, et les pixels verts à 240, un truc comme ça. Comme la nébuleuse sombre, où les pixels verts apparaissaient, avait pour Adu moyen un truc du genre 110, j'ai fait clipmax 225 110.
    Mais sur un 2è essai, j'avais des valeurs différentes, alors je ne sais plus trop exactement. J'ai même fait un 2è ddp, mais là, je ne sais plus trop si j'ai gagné en qualité. Il m'arrive souvent de faire comme ça pour mes propres images...

    A+
    Matthieu


  19. Bonjour à tous,

    je me suis aussi laissé tenter pour traiter cette image sous Iris:

    >Black sur la nébuleuse sombre entre America et le pélican
    >balance blancs 1 0.98 1.01 pour réduire le vert
    >gamma 1 0.91 1 pour réduire aussi le vert
    >ddp 0.97 1
    >séparation rgb parce que le DDP a fait ressortir les pixels verts parce que j'ai changé le gamma > je fais un clipmax sur l'image verte car ces pixels verts sont plus lumineux que les étoiles
    >saturation 1.5 pour renforcer les couleurs délavées par le ddp (je n'utilise pas trop le réhaussement des couleurs)

    Je ne sais pas si c'est la méthode idéale, mais j'aime pas trop mal le résultat

    A bientôt,
    Matthieu