Bruno-

Member
  • Content count

    13368
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

670 Excellent

1 Follower

About Bruno-

  • Rank
    astrosurfeur

Personal Information

  1. Mars turbulente au T300

    Ce que j'aime dans ce dessin, c'est qu'il montre les mêmes couleurs que je vois à l'oculaire ! (Quasiment aucune photo ne montre ça...)
  2. Mercredi ? D'après le programme télé que je viens de consulter c'est ce soir. (Du coup je viens de vérifier : demain soir c'est "Titeuf le film". Pas tout à fait pareil... )
  3. Georges Viscardy

    À cette époque il y avait aussi l'observatoire de Jean Dijon, qui est justement parmi nous en page 2... Dans les années 80, Ciel et Espace avait fait un reportage sur son observatoire (reportage peut-être écrit par Superfulgur ?). Je me souviens que Jean Dijon disait dans l'interview qu'il était un des rares terriens à savoir jour après jour ce qui se passait sur les planètes. Ça, ça me faisait rêver ! (Surtout qu'à l'époque je débutais avec ma petite lunette de 60 mm...) (Mais c'est un article de Christian Hanon qui m'a mis en tête le rêve d'avoir un jour un 500 mm.)
  4. Mars : mangeons notre pain blanc...

    Comme je l'avais indiqué dans un autre sujet, la prochaine fois que Mars fera plus de 20" de diamètre et sera à déclinaison positive, ce sera le 2 octobre 2052. Du coup j'espère que le mauvais temps ne va pas trop durer, sinon ça remet le rendez-vous à dans trente-deux ans...
  5. Mars le 15 septembre à la L125

    Qu'est-ce qu'ils sont beaux, ces deux petits dessins ! J'apprécie particulièrement les nuances dans les intensités, aussi bien sur les mers sombres que sur l'hémisphère nord plus clair d'un côté que de l'autre. (Voilà, c'est ça que j'aimerais faire plus tard quand je serai grand... )
  6. Très bonne idée cette revue des planètes ! (Donc pour toi Pluton est une planète ? − ah oui, « planète naine », tu as anticipé le pinaillage) J'aime beaucoup, notamment, l'image de Jupiter avec ses satellites, tout en ayant les détails du disque. En fait, je trouve que le point fort de ces photos est qu'elles rappellent l'observation visuelle : le plan large de la Lune sur fond de ciel bleu, Jupiter et ses satellites, pas de surtraitement, le sud en haut... On se croirait l'œil à son télescope.
  7. Sinus Meridiani au VMC330

    C'est un cratère, au milieu du terminateur ?
  8. Pour la photo du ciel profond avec un budget de l'ordre de 1000 €, je pense que c'est soit une 80 ED sur HEQ5 (ou EQ5 ?), soit un Newton 150/750 sur HEQ5. La lunette sera plus pratique à utiliser en photo, mais le Newton atteindra une meilleure magnitude limite en visuel (cela dit la lunette a probablement une meilleure qualité optique, et ça compte aussi en visuel). En cas de 150/750, bien vérifier qu'on peut atteindre le foyer avec l'APN car il me semble que ce n'est pas toujours le cas (demander au vendeur).
  9. Mars 18/09/2020

    Ne te laisse pas influencer, hein ! C'est très bien que chacun ait sa technique, son style, etc. Ainsi les nouveaux dessinateurs feront eux aussi à leur manière.
  10. Apprendre l'astronomie

    Parce que la règle des 2×D ne s'applique pas lorsque l'optique limite les forts grossissements. C'est le cas par exemple avec une lunette achromatique courte, ou bien, comme ici, avec un Newton ouvert à F/5 à miroir sphérique. Quant au « grossissement optimal », c'est la première fois que je lis cette expression. Si le mot optimal s'entendait dans son sens courant, je crois qu'elle n'aurait pas de sens : le grossissement optimal dépend de la cible, et même de quel type de détail on cherche sur la cible. Pour NGC 7000, le grossissement optimal n'est certainement pas le même que pour ζ Cancri. Mais ça veut peut-être dire autre chose ?
  11. Apprendre l'astronomie

    À noter que cette règle du 2×D n'est pas la conséquence des lois de l'optique, c'est juste une règle empirique.
  12. Mars14/09/2020

    Toujours aussi joli et réaliste ! Il y a les aigrettes, mais aussi la couleur qui est pile celle que je vois, là où les photos montrent plutôt des teintes oranges.
  13. Erreur de débutant

    Bonjour ! Pour quelle raison n'arrives-tu pas à voir les objets du ciel profond ? Un problème de pointage ? Si oui, ça s'apprend : il faut commencer par des objets faciles à pointer (je préconise des étoiles doubles). OK pour le pointage mais les cibles sont invisibles ? Il faut bien les choisir : des objets brillants, pas des objets photogéniques. OK pour le pointage et tu as cherché des objets brillants mais toujours rien ? Là c'est peut-être que le ciel n'est pas noir. Entre observer chez soi et observer en rase campagne, souvent c'est le jour et la nuit (selon où on habite).
  14. Apprendre l'astronomie

    Non, pour pouvoir observer plus loin il ne suffit pas d'ajouter du matériel, il faut changer de télescope. En fait, les lois de l'optique sont très simples : tout dépend essentiellement du diamètre. Or il n'y a pas d'accessoire permettant de dilater les optiques... C'est aussi ce que je pense.
  15. Très juste ! En fin de compte c'est compliqué : au début les détails apparaissent dans les trous de turbulence, et trop vite pour apprécier l'ensemble. Puis à force de voir des détails, on les apprécie plus facilement, et l'image d'ensemble se dessine. Mais ça dépend des soirs (si les trous pouvaient durer...) Je vois donc trois stades : − Mars à première vue : on ne voit pas grand chose, on a une impression qu'il y a des taches un peu plus sombres et encore. Il y a juste la calotte qui est évidente. − Les détails apparaissent dans les trous de turbulence. Si ça ne dure pas longtemps, on n'a pas le temps de faire le tour. − Les détails apparaissent dans les trous de turbulence, mais cette fois on les a mémorisés en quelque sorte, ce qui permet d'apprécier la vision d'ensemble. Et j'imagine que dessiner aide vraiment à passer aux étapes suivantes. Lors des oppositions précédentes je n'ai pas cherché à dessiner Mars parce que je n'y voyais pas grand chose, mais je soupçonne que le n'y voyais pas grand chose parce que je ne cherchais pas à la dessiner...