Bruno-

Membre
  • Compteur de contenus

    13 005
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

294 Très bonne réputation

À propos de Bruno-

  • Rang
    astrosurfeur

Informations personnelles

  1. Problème: besoin de votre aide !

    OK, donc apparemment c'était juste le coup habituel de la bague en trop, tu peux oublier tout ce que j'ai dit sur la buée.
  2. Problème: besoin de votre aide !

    La Lune est un objet très contrasté, il est rigoureusement impossible de la voir extrêmement floue juste parce que c'est décollimaté ou à cause de la turbulence ou pas en température. Si la Lune est extrêmement floue, c'est qu'il y a un gros problème. Le problème n'a rien à voir avec la collimation ou la turbulence, c'est probablement un problème de mise au point : tu n'a pas atteint la mise au point. Pourquoi ? C'est ce qu'il faut comprendre. Le coup classique, vu mille fois sur les forums, c'est qu'il y a une bague-allonge qui empêche de le faire : il faut la retirer. Je commencerais par vérifier ce point. Si tu le peux, poste une photo du porte-oculaire, on verra bien s'il y a un élément en trop. Ce que tu racontes de la façon dont tu as collimaté (par exemple en commençant par les petites vis du secondaire au lieu de la grosse vis centrale) me fait un peu peur. Quand tu as tourné les vis du secondaire, tu n'as pas oublié de desserrer les deux autres avant d'en serrer une ? Sinon, aïe... Pareil d'ailleurs pour le primaire. Si ce n'est pas un problème de mise au point, une autre hypothèse à tester serait la buée. S'il y a beaucoup de buée sur les miroirs (ou sur l'oculaire), ça peut rendre les images floues. S'il y a vraiment beaucoup de buée (mince, on parle quand même de la Lune). La prochaine fois que les images seront floues, éclaire le miroir secondaire, voire le primaire, et aussi les lentilles de l'oculaire (de chaque côté) pour vérifier, ça prend dix secondes, on ne sait jamais.
  3. C'est bien ce que je dis. La petite lunette a un meilleur taux de transmission (par exemple 95 % vs 85 % − c'est un exemple) mais le gros télescope a une meilleure transmission (il capte beaucoup plus de photons grâce à son gros diamètre). (Tu disais : « Ce que je te dis simplement , c'est que l'APQ 100 à une meilleure transmission lumineuse que le C14 :- » Et je disais : non, un meilleur taux de transmission. D'après tes derniers messages je crois qu'on devrait être d'accord.)
  4. Je ne trouve pas ça bizarre : le cerveau récupère une seule image avec les 100 % (mois les pertes dues à la transmission). J'ai fait la manipe, il y a pas mal de temps, consistant à estimer la magnitude limite avec un œil puis avec les deux yeux. J'obtiens une meilleure magnitude limite avec deux yeux qu'avec un seul. Depuis, je sais que les deux yeux gagnent en théorie 0,75 magnitude, et c'est en gros ce que j'avais observé. Donc oui : quand je ferme un œil je vois deux fois plus sombre.
  5. DESSIN M42 à la lunette 03-02-19

    Seulement si on ne dispose que d'un seul oculaire. Dans la pratique on en possède plusieurs. Là, par exemple, Loup Solitaire vient de préciser qu'il utilise un oculaire à faible champ apparent (44°) et de toute façon il n'a pas dessiné tout le champ.
  6. Constellation du capricorne

    C'est la réponse à quelle question ? Quelle est la bonne représentation ? Mais il n'y a pas de bonne représentation.
  7. DESSIN M42 à la lunette 03-02-19

    De toute façon c'est du visuel, la focale n'entre pas en jeu. Loup Lunaire : le dessin a l'air très bien, mais j'ai l'impression que tu ne l'as pas scanné entièrement. Une anecdote : j'ai acheté mon premier scanner à la Toussaint 2002 − un modèle bas de gamme. En 2011, j'ai changé d'ordinateur, et Windows 7 ne reconnaissait plus mon vieux scanner (le site du scanner précisait qu'ils ne faisaient plus de pilotes au-delà de XP). Comme j'ai eu le même souci avec ma vieille imprimante, j'ai acheté une nouvelle imprimante qui fait aussi scanner. Eh bien j'ai été très déçu : le scanner de la nouvelle imprimante est nul, archinul, il ne convient pas pour scanner des dessins. Un peu plus tard j'ai installé Linux sur l'ordinateur. Par curiosité, j'ai ressorti mon vieux scanner de son carton (je n'avais pas osé le jeter) et, surprise, il a été reconnu immédiatement (sans même installer de pilote). Depuis je peux de nouveau scanner des dessins (il ne reste plus qu'à les remettre au propre...) Aussi je m'interroge : les scanners modernes seraient-il plus mauvais que les scanners anciens ? Ça se trouve, les gens préfèrent photographier leurs documents, du coup on ne développe plus ce genre de matériel obsolète ?
  8. En pourcentage, oui. Mais le C14 capte beaucoup, beaucoup plus de lumière. (En fait, il me semble qu'il faudrait plutôt dire que la lunette a un meilleur taux de transmission. Mais le C14 a une meilleure transmission puisqu'il transmet beaucoup plus de lumière.)
  9. Il s'agit d'une aluminure standard ou d'une aluminure améliorée ? Lyl : sur les côtés, ben c'est sur les côtés du spectre. On voit bien que la courbe atteint son maximum au milieu. Sur les côtés, ça s'abaisse. La transmission augmente puis diminue.
  10. J'ai vu des courbes de transmission dans certains articles. J'en ai retenu que ces valeurs correspondent au maximum. Quand un traitement affiche 95 %, c'est 95 % à 535 nm (par exemple), mais ça peut tomber à 80 % voire 70 % sur les côtés. Cela dit c'est toujours mieux qu'un traitement standard. Mais c'est vrai que si on tient compte de ça, les « vraies » transmissions sont plus faibles que ce qu'on croit. ---- Ah, je n'avais pas vu qu'il y avait une page de plus, et Lyl a posté une telle courbe. On voit bien que le taux de transmission diminue assez vite sur les bords (mais c'est la même chose pour la sensibilité de l'œil).
  11. Dédoublement Rigel - Bata Orionis

    Oui, Sirius B est incomparablement plus difficile.
  12. Bien sûr qu'il existe des technologies pour avoir des transmissions de l'ordre de 95 %, mais si c'est en général une option, c'est que le standard n'est pas à ses valeurs. J'ai toujours lu que les miroirs de Newton étaient à un peu moins de 90 %, genre 88 %.Donc avec les deux miroirs, une valeur de 77 % me paraît plausible. C'est, en grande partie, ce qui explique pourquoi les lunettes atteignent des magnitudes limites légèrement supérieures aux Newton de même diamètre (le taux d'obstruction n'agit que de façon négligeable sur la magnitude limite). Exemple : un Newton de 200 mm avec 50 mm d'obstruction et deux miroirs à 88 %. − L'obstruction fait perdre 0,07 magnitude. − La transmission de deux fois 88 % fait perdre 0,28 magnitude (quatre fois plus). Dit autrement : − Un 200 mm obstrué à 25 % est équivalent à un 193,65 mm. − Un 200 mm avec deux miroirs à 88 % est équivalent à un 176 mm avec deux miroirs à 100 %;
  13. Constellation du capricorne

    C'est marrant, on a abordé ce problème hier, justement. Voir http://www.astrosurf.com/topic/123204-carte-ciel-hémisphère-nord-en-entier/ à la deuxième partie de mon message (daté d'hier).
  14. Observations de ville la nuit?

    La forte turbulence peut être due au chauffage des maisons (cheminées). Certes, Marseille est située dans un pays chaud, mais justement, du coup ils sont frileux et je ne serais pas surpris que certains habitants allument leur chauffage en plein hiver. Frankastro : le fait que le tube soit ouvert est mauvais au niveau de la turbulence interne. Par exemple l'observateur va chauffer le tube. Il me semble que ceci n'a rien à voir avec le type d'observation (terrestre ou autre), puisque ce n'est pas la cible qui est concernée mais l'instrument. Peut-être qu'en effet Marseille était floue à cause de la turbulence interne, mais dans ce cas les planètes et les étoiles aussi seront floues.
  15. carte ciel hémisphère nord en entier

    Bien sûr ! Regarde sur ce schéma : En été, la Terre est à gauche. La nuit, on est tourné vers la gauche du schéma (si on est tourné vers la droite, on voit le Soleil : il fait jour), donc on voit les étoiles situées à gauche du schéma. En hiver, la Terre est à droite. La nuit, on est tourné vers la droite du schéma (si on est tourné vers la gauche, il fait jour), donc on voit les étoiles situées à droite du schéma. En été, on voit l'Aigle et le Sagittaire. En hiver, on voit Orion et la Licorne. Exactement. Les liaisons entre les étoiles n'ont pas d'existence officielle, chacun les trace à sa façon (même s'il y a des usages répandus). Officiellement, une constellation est une région de la voûte céleste parfaitement définie (depuis 1930 environ), pas un ensemble d'étoiles. Par exemple la Grande Ourse n'est pas l'ensemble des sept étoiles formant la « casserole » mais une région qui contient cent vingt-neuf étoiles plus brillantes que la magnitude 6,0 ainsi que de nombreuses galaxies, étoiles variables, etc. etc. La galaxie M81 fait partie de la Grande Ourse, tout comme le Quasar Double. La Grande Ourse, c'est la partie délimitée par les pointillés : Si on efface les traits de liaison entre les étoiles, on voit bien que c'est une région du ciel (M81 est en haut à droite, à l'intérieur de la zone délimitée par les pointillés ; le Quasar Double ne figure pas car il est trop faible). Les traits utilisés sur cette carte montrent juste la « casserole », mais il existe d'autres façon de relier les étoiles permettant de dessiner la silhouette d'un ours vu de profil. Ça n'a absolument rien d'officiel. Voici un exemple montrant, en plus des liaisons, un dessin d'ours. C'est ainsi qu'on procédait jusqu'au dix-neuvième siècle. Un usage qui a presque complètement disparu.