aubriot

Member
  • Content count

    1412
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. bonjour, dans un prix raisonnable je suis en pleine réflexion pour acheter une tête binoculaire pour mon AT106LE ou pour mon VMC260L mais voila je suis un bleu dans ce domaine et vu l'offre actuel j'ai du mal a faire le tri . existe il un post qui parle de ce type d'instrument , des comparatifs entre tête bino ? j'imagine qu'il sera difficile de garder mon aplanisseur en place. merci d'avance
  2. tete binoculaire mais laquelle

    J en ai une et effectivement je l'ai prise pour ça. Merci. J ai fini par en trouver un en français. Difficile de trouver ce type de test. http://www.astrosurf.com/titixonline/matos-denkmeier.htm
  3. Pour "se substituer " a la mémoire vive du pc et éviter l engorgement du port usb. combien de fois je vois la mémoire tampon passer à pas grand chose sous firecapture car mon DD sature.
  4. tete binoculaire mais laquelle

    donc si je comprends bien : pour mon VMC260 L :la bino seulement avec un RC obligatoire . la focale est déjà importante .de part sa conception je peux jouer sur la position du primaire pour trouver le point focal pour ma AT106LE :la bino avec les accessoires et RC pour sortir le foyer
  5. tete binoculaire mais laquelle

    Merci de ta réponse. Justement j en ai vu une avec ces options suivantes: Version powerswitch avec ocs et tube allonge. C est quoi ce powerswtich?
  6. dans le domaine des Roues A Filtres il existe une gamme invraisemblable de modèles de différents constructeurs dont le plus connu est ZWO . bien entendu cela ne veut pas dire que le plus connu soit le meilleur mais plutôt le moins cher . enfin jusqu’à maintenant ! rien n'est immuable et de nouveau fabriquant font leur place comme avec Pegasus et sa RAF 7x2 pouces à moins de 500 €. mais avant de parler de cette RAF on va passer en revue l'ensemble des diamètres disponibles pour les filtres et des RAF vous avez à ce jour plusieurs diamètres de filtres disponibles en vissé ou dit nu. les filtres nus n'ayant aucune fixation maintenus par un chanfrein et des vis le 27 mm le 31 mm le 36 mm le 50 mm et le 50 mm x50mm carré les filtres vissés comme ils sont nommés se vissent directement dans les logements appropriés de la RAF (sur le carrousel ) le 31,75mm Le M48 dit 2 pouces voila pour les plus connus car après les prix sont stratosphériques et les dimensions très spécifiques mais attention qui dit filtre 2 pouces ne veut pas dire un diamètre de filtre de 50,8mm mais plus proche des 43,8mm . c'est en faite le diamètre du filetage de filtre. on comprend mieux pourquoi le filtre 50mm nu soit plus cher que le M48 vissé dans les RAF vous avez les manuels et les électriques - les filtres a tiroir qui ne peuvent recevoir qu'un filtre a chaque fois et qui sont le plus couramment utiliser pour les tubes RASA de Celestron . - les Raf manuelles plus dédiées à l'observation visuelle leur prix est très bas et nul besoin de PC pour les gérer. - les RAF électriques qui demandent un PC pour être gérer et qui sont le plus souvent raccordées directement à la caméra sur son port HUB USB2. autant vous le dire directement ce n'est pas parce que vous avez une caméra ZWO que vous devez prendre obligatoirement une RAF ZWO ! elles ne consomment que très peu de courant et le nombre d'emplacement dans le carrousel est variable suivant les diamètres des filtres : 5 , 7 et 9 emplacements au niveau diamètre d'entrée et sortie de la RAF , on trouve du 31, 75mm , du 50,8mm et du 54 mm alors vous me direz : laquelle prendre ? en faite tout va dépendre des dimensions du capteur de votre caméra , de votre télescope et de la position de votre RAF dans le chemin optique par rapport à la caméra . lorsque la lumière arrive en sortie du PO elle forme un cône qui se réduit pour arriver à une distance bien donnée : le point focal . si sur ce chemin optique le diamètre des bagues , des entrées sorties de la RAF et les filtres sont trop petits vous aurez du vignetage ( assombrissement des bords) voir une absence totale de lumière . il existe une formule pour calculer le diamètre des filtres par rapport à la position de la RAF au capteur CMOS. ccd filtre par expérience pour un APS-C il vous faudra du 31,75mm minimum pour avoir un minimum de vignetage . certains vous diront oui mais avec des flats on peut l’éliminer .... je répond : toute information manquante ne peut se récupérer ! voila ce que donne le vignetage avec des filtres 36mm . autant dire pas grand chose dans les coins la RAF sera mise au plus prêt du capteur pour éviter d'acheter des filtres de plus grand diamètres. format des capteurs pour le diamètre des bagues sur le chemin optique il faudra aussi choisir en fonction de ce cône de lumière . si votre image comporte un cercle bien noir sur votre image brute c'est que vos bagues ou l’entrée des RAF est trop petite. le diamètre des bagues doit suivre le diamètre du cône de lumière mais là plus part du temps ce diamètre est surévalué et reste identique sur tout le chemin optique. si votre intention est de finir par des capteurs de grands surfaces , n'hésitez pas à prendre les plus grosses bagues et les plus gros filtres que la RAF peut supporter. financièrement cela coute plus cher mais sur le temps vous y êtes gagnant ou alors achetez de l'occasion et revendez au fur et à mesure. et comme on dit souvent qui peut le plus peut le moins. cette nouvelle roue à filtre INDIGO 7x2" de chez Pegasus ne déroge pas à la règle de ces calculs . ces caractéristiques : - Carrousel de 7 emplacements - Peut recevoir des filtres M48 vissés ou 50mm non vissés - Port USB2 pour le pilotage - Corps en aluminium usiné CNC - Ouvertures en M54 des deux cotés - BF de 19,6mm (un peu moins que les 20mm de ZWO) - Un cable USB2.0 1,5 mètre - Un adaptateur M54 Femelle x 0.75 mm - Un adaptateur M42 mâle x 0,75 mm - Un adaptateur M48 mâle x 0,75 mm - un bon paquet de vis et de rondelles (pas de chanfrain) au déballage de celle ci cela respire le professionnalisme . comme d'habitude ! les finitions sont parfaites et les fixations se font par des vis à six pans . le serrage n'en que sera plus efficace ...Sisi car j'en ai déjà perdu une avec une Raf de Zwo . la numérotation des emplacements n'est pas en surbrillance ou en blanc ce qui est un peu gênant il faut bien le reconnaitre pour un poids total de 900gr et une largeur de 237mm elle est plus lourde et aussi plus imposante que celle de ZWO lien du site constructeur Pegasus astro par contre son prix est imbattable ! bien inférieur à ZWO et pas qu'un peu : 480€ actuellement au lieu des 550€ pour l' EFW comme pour la ZWO on peut fixer directement la caméra sur le support de la RAF grâce à six vis . là encore rien de nouveau. cela évite d'avoir à rajouter des bagues de liaisons de 2mm .encore quelques euros d'économisés et un maintien de meilleur qualité mais son principal avantage réside dans la fixation et le positionnement de cette RAF par rapport au chemin optique. chez ZWO vous mettez des adaptateurs et vous vissez l'ensemble . oui mais bien souvent la raf ne se retrouve pas aligné au capteur et celui ci ne se retrouve pas dans la position désiré par rapport à l'objet observé Sur le papier son système de fixation permet d'orienter la caméra en toute simplicité . ça c'est en théorie car malheureusement lorsqu'on fixe la caméra elle vient obstruer les vis . sic. pas tres malin tout ça! dans les faits il faut visser la caméra et vérifier son positionnement . ensuite vous redémontez la caméra pour bien positionner la bague de maintien . autant dire que c'est tout sauf simple . on y arrive mais le système n'est pour moi pas totalement mûr dans mon cas j'ai utilisé des bagues avec l'adaptateur M54 femelle pour y fixer ma vieille ASI 1600 mm pro cote logiciel , le fabricant a développé une nouvelle plateforme UNITY pour tout son matériel. cela fait pensez au système de drivers pour les Cartes Graphiques ou les processeurs c'est comment dire.... simplissime. on ne peut pas faire plus simple :vous téléchargez le logiciel exécutable de 90Mo ; vous lancez l’exécutable et il s'installe. Et c'est tout ! Nota : il ne demande que peu de place sur votre disque dur vous obtenez un menu global avec l'affichage des équipements Pegasus sous tension et reconnus au lancement un menu de configuration du logiciel un menu de configuration propre à l'équipement lorsqu'il est sélectionné les point positifs : le prix la qualité et les finitions le système de réglage de positionnement de la caméra les vis 6 pans l'applicatif UNITY très simple d'utilisation les points négatifs : le poids les dimensions le système de réglage de positionnement de la caméra non mature cette RAF a donc tout pour plaire . bon ciel Christophe
  7. le Vixen VMC260 L en planétaire

    bonjour, je n'ai pas pu encore le faire mais des que le temps s'arrange je m'y attèle même sans le réducteur
  8. le Vixen VMC260 L en planétaire

    dans le monde l'astronomie planétaire les télescopes cassegrains ayant un diamètre supérieur à 250mm ne sont pas courant sur le marché de l’occasion . par un concours de circonstance , je suis tombé sur une vente d'un astram nommé hAlfie lien de la mise en vente du vixen VMC 260 L en ces mots il décrivait son matériel : "Sa formule optique est un dérivé du Maksutov Cassegrain, le ménisque étant remplacé par un correcteur devant le miroir secondaire. Cela permet de garantir un champ plan sur plus de 10mm avec petits pixels (15mm avec gros pixels), Le tube est équipé des accessoires suivants : -Chercheur 7x50 réticulé( non éclairé) -Baader ClickClock au format Vixen M60/50,8mm -Une bague Skyméca neuve sur mesure au format M60 Vixen/SCT 2’’ en sortie permettant de visser n’importe quel accessoire SCT, Niveau pedigree : -acheté en 2008 à Galileo par Raymond Sadin qui s’en servait pour faire des articles sur la lune, -racheté ensuite par Jean-Marc Bédon qui a adapté des ventilateurs pour accélérer la mise en température (il est électronicien) et a repeint le tube en blanc (au lieu du vert d’origine) pour de meilleurs échanges thermiques, -racheté en 2017 par moi-même après l’avoir passé sur le banc à Optique Unterlinden, Rémi l’a jugé excellent (comparé à ce qu’ils ont l’habitude de voir avec des Mewlons 250 et 300)." A la vue de cette annonce je n'ai eut que 15mn pour prendre ma décision pour l'acheter. suivant le descriptif du constructeur il a tout pour plaire d'autant que les personnes qui l'ont utilisé sont connues et reconnues dans ce domaine. ce tube n'est pas très connu et pourtant il mériterait de l'être . les tests sur ce tube ne courent pas les rues . descriptif technique du VMC260L : MC signifie Maksutov-Cassegrain . le télescope est un Field-Maksutov-Cassegrain Type de construction Cassegrain Ouverture 260 mm Focale 3020 mm Grandissement de l´ouverture (f/) 11,6 Pouvoir séparateur 0,44 Valeur limite (mag) 13,9 Pouvoir collecteur de lumière 1380 Grossissement utile maximum 520 Poids du tube 12 kg diamètre du tube 304 mm Longueur du tube 650 mm Matériau du tube : en Aluminium Type de miroir secondaire :sphérique Construction du miroire principal : sphérique Aération miroir primaire : non mais modifié depuis Araignée du miroir secondaire : 4 branches de seulement 1,3 millimètre d'épaisseur poignée pour le transport ménisque dans le secondaire. obstruction de 40% apparemment un champs corrigé de 10mm en le voyant la première fois ce tube rien ne présage à la bonne impression qu'on peut en avoir par la suite . il ressemble à tant d'autres ! première particularité constaté .....le tube est ouvert avec un correcteur intégré dans le secondaire et ça pour le planétaire ce n'est pas commun. la plus part sont fermés par une lame dont les SC ou par un ménisque comme sur les mak Il permet une rectification sphérique et non parabolique ou hyperbolique du miroir secondaire, ce qui est beaucoup moins coûteux et plus précis. De plus, le ménisque évite d'avoir à utiliser une lame de Schmidt à l'extrémité avant du tube cela a permis de réduire au maximum sa longueur et éviter la buée . je tiens à préciser je n'ai jamais utilisé de résistance chauffante ou de pare buée . pourtant le temps ne s'y prête pas vraiment en ce moment ! la deuxième surprise et pas des moindres : son poids . j'ai l'impression d'avoir entre mes mains ma lunette Astrotech 106LE et pourtant non c'est bien un tube de 305mm de diamètre . A peine 12kg ! d'origine ce tube n'est pas de couleur blanche mais vert foncé. d'autre part il ne comporte pas de ventilation à l’arrière du tube ce qui est bien dommage car cela accélère la mise en température . là ou il me faut facilement 1 heure 30mn pour mettre mon zen 250 en température ici il ne me faut qu'une 1h00 ventilos activés. c’est toujours ça de gagner . ces ventilos sont assez bruyants en raison de leur diamètre mais l'efficacité est au rendez vous (malgré la pose de filtres en entrée) la mise sous tension des ventilos se fait par une simple fiche jack 2,1 . simple et efficace ! attention la sortie est en M60 et non au filetage SC . pour cela vous devrez acheter un bague adaptatrice A partir de là tout sera possible d'être installer . passons au chercheur . c'est un 7x50 . le système d'attache est simple et sur . le réglage du chercheur se fait classiquement par 3 vis . il est assez précis et assez lumineux pour remplir sa fonction . le seul défaut et pas des moindres : il n'est pas rétro éclairé . c'est bien dommage car cela n'aide pas à rechercher l'objet désiré . on est obligé de le régler avec un petit décalage pour s'assurer de sa bonne mise en position autrement l'étoile disparait . cote collimation . est ce assez simple à réaliser ? la réponse est ambiguë : oui et non . tout se fait par l'avant mais a chaque réglage votre bras vient obstruer le tube . pas simple ! il suffit de dévisser une des vis et de régler les deux autres tout en respectant les préconisations : - avoir une nuit calme (avec un bon seeing ) - mettre en température le télescope (sortie 1 heures avant , tête en bas et ventilé) - mettre le pare buée - prendre une étoile de forte magnitude - proche de la polaire - grossissement avec une Barlow Televue 2x sans renvoi coudé ! - bien centrer l'étoile sur le centre de la caméra - vérifier en intra et extra l'alignement - s’aider de la croix virtuelle de la caméra pour avoir l’étoile centré et vérifier le centrage de l’ombre du secondaire - prendre une photo pour vérifier avec le logiciel " Al's Collimation Aid" la bonne collimation. - faire une vidéo pour s'assurer que la tache d'airy est bonne par contre une chose est indéniable : sa collimation ne bouge pas ou presque pas même après avoir fait 500Km . surprenant ! l'autre bonne nouvelle réside du cote Shifting . il est très très faible sauf si on y fait attention. l'étoile reste dans le champs et ça s'est un vrai plus ...et pour la collimation c'est aussi un bon point le deuxième problème auquel j'ai été confronté : la queue d'aronde ne rentre pas sur celle de la 10 micron . un des bords est oblique alors qu'il faudrait l'avoir droit (de plus la queue était trop large). un coup de disqueuse et le tour est joué au final après avoir posé mon focuser feather touch 2 pouces et son moteur de mise au point sesto senso 2 me voila prêt pour effectuer les tests visuels le test visuel : l'image est stable et le piqué est là . c'est la CLAQUE ! mais les choses sont un peu moins brillantes après cette premier impression . l'image a tendance a aller vers un jaune très très léger et ça quelque soit l'oculaire utilisé . il est presque certain que c'est l'obstruction de 40% du baffle qui est responsable de cette chute de luminosité - avec un nagler 16mm la teinte part vers une couleur plus orangée . je vous déconseille ces oculaires pour ce type de tube - avec un TS20mm réticulé la couleur est plus neutre et tend vers un très léger jaune . il faut dire que cet oculaire n'est pas un foudre de guerre - avec les oculaires orthoscopiques Tani on retrouve "presque" le noir et blanc demandé . sur ce point le Zen 250 le surpasse même avec une barlow car son obstruction n'est que de 33% lors de mon premier essai avec un 9mm j'ai pu monter à un grossissement de 338x avant que l'image ne se dégrade .sur le second essai après avoir refait la collimation et avec un meilleur seeing j'ai pu à ce moment monter à un grossissement de 500x l'objectif est remplit puisque je voulais atteindre les x2D .par contre j'ai déjà fait mieux avec le mak zen250. avec une collimation plus affinée je pense pouvoir encore améliorer les capacités de ce tube le test en VA : avec la même caméra et en faisant le test avec les deux tubes (le vixen et le zen 250 ) le résultat est sans appel : l'image est bien meilleure et est beaucoup plus stable sur le VMC260L cela est certainement du à la mise en température beaucoup plus longue sur le Zen 250 en raison du ménisque qui ferme le tube. certains pensent que le focuser est inutile en planétaire .... bien au contraire je le trouve très utile . la molette de mise au point est douce et assez précise jusqu’à un certain point. c'est au moment ou l'image devient nette que je vous conseille de passer au moteur pour affiner la mise au point . cela évite les tremblements du tube et la gène que cela peut occasionner. côté photographie lunaire et jupiter : c'est presque un jeu d'enfant . je ne dis pas qu'on réussi a chaque fois ces vidéos mais on a beaucoup moins d'échec qu'avec le mak. les "images" des vidéos sont plus stables et cela en facilite le traitement pour Jupiter c'est plus compliqué . autant je maitrise à peu prêt les paramètres avec le lunaire autant je découvre le monde photographique et du traitement des planètes lointaines une chose est certaine ,je vais devoir reprendre la collimation et l'affiner....et ne pas forcer sur la focale. beaucoup de travail (et d'échecs) en vue pour s'améliorer cote ciel profond : j’attendrais d'avoir acheté le reducteur Vixen 0,62x pour donner mon avis . alors que dire de ce tube en planétaire. un grand nombre de points positifs : - Un poids de seulement 12Kg alors que mon zen en fait 15kg - Un tube ouvert qui permet une mise en température rapide (compter 1h00) - Pas de lame de fermeture évitant ainsi le dépôt de buée - Une correction dans le bleu (sphérochromatisme) - La collimation qui ne bouge pas sur de courtes distances ou très peu sur de grandes distances - le piqué des images - un grossissement de 500x voila pour les bon cotés . passons aux mauvais même si ils sont rares : - un très infime Shifting ..... si on y prête attention . -une obstruction de 40% avec une perte de luminosité - un chercheur qui n'est pas retro éclairé . dommage car cela complique un peu les choses ! - son prix qui pique un peu mais face au mewlon aucun regret conclusion : ce télescope a tout pour plaire pour faire du planétaire en visuel comme en astrophotographie de part sa conception il rivalise avec plus d'un mak ou de SC .....voir les dépasse par la stabilité de sa collimation , son piqué , sa mise en température et sa légèreté . de par son diamètre il fait même concurrence aux lunettes dont le prix s'envole a partir des 100mm de diamètre il est particulièrement adapté au nomade par son poids très léger ; sa mise en température rapide et sa collimation qui reste stable malgré de longues distances parcourues je vous le conseille . si vous avez la chance d'en voir un vente d'occasion , n'hésitez pas l'achetez vous ne le regrettrez pas . c'est le meilleur rapport perf/prix/qualité que j'ai pu trouver à ce jour bon ciel Christophe
  9. Sinon c'est les soldes chez PA

    un beau VMC260 L en promo et surtout en stock . c'est assez rare
  10. en allant sur le site de Zwo , j'ai constaté l'arrivé de nouvelles cams la asi 585mc qui va remplacer la 485mc https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi585mc la Asi 678mc voué à remplacer la 178mc https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi678mc la Asi 662mc voué à remplacer la 462Mc tres sensible https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi-662mc et la Asi 432mm avec de gros pixels de 9µm voué à remplacer la fameuse 174mm https://astronomy-imaging-camera.com/product/asi432mm bon ciel
  11. Zwo à l air d être à la ramasse et pas qu un peu..400€ de différence entre une qhy294m pro et une asi294m pro. Si tu ne vois aucune différence technique c est un problème logistique ou de production comme je l ai stipulé plus haut.
  12. Tu connecte en filaire ton smartphone sur le port ubs 3 de ton PC et tu valides le point d accès mobile en modem usb . en cas de panne adsl ,c est ce que préconise l opérateur. J ai même souvent plus de debits et des temps de réponses plus courts que ma box sosh adsl. 🙂
  13. Omegon 571c je patauge

    Regarde le diamètre interne pour être sur car celle ci est faite pour la 1600. Si tu as un doute j ai ce modèle sur ma 1600
  14. La dynamique resterai à 12 bits avec le hcg à 150.
  15. Omegon 571c je patauge

    Les résistance dont je parle ne sont pas gérées par la caméra mais sont directement raccordées sous 12v Un exemple: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/systeme-anti-buee-pour-camera-zwo-asi-refroidie-c2x30343023
  16. il faut alors utiliser son portable comme modem .
  17. Omegon 571c je patauge

    Zwo vend Des résistances individuelles de différents diamètres. Regarde aussi sur telescop express il y a d autres fabricants . Tu trouveras ton bonheur.
  18. les 10 microns seraient peu adaptées au nomade pour certains . en théorie c'est vrai car elle sont assez lourdes .d'un autre coté c'est mensongé de dire ça . tout est fait logiciellement pour les rendre aptes à ce travail . dans le monde des montures 10 microns deux d'entre elles sont aptes à faire ce nomadisme : la HPS1000 et la HPS2000 . après le poids est trop important pour les utiliser en nomade. la 2000 a cette particularité de se désolidariser en deux morceaux et de permettre 25 Kg de charges en plus que la HPS1000 . pour le reste la conception est identique avec la 10 micron HPS 1000 que je possède c'est 25Kg QUELQUE SOIT ce que l'on veut faire avec une précision remarquable. et quand je parle de précision c'est loin d'être un vain mot autant dire que c'est un régal quand on sait que les tubes planétaires sont assez lourds et que leur focale est importante . et puis qui irait se balader avec un tube de plus de 25Kg dans la nature ? pas moi en tous cas je vais vous passer en revu toutes ces fonctions et options . vous verrez qu'elles sont loin d'être inutiles! -1 l'insertion des données locales : paragraphe 5.4.2 Réglage des données locales un boitier GPS disponible sur le site de la clef des etoiles et connecté sur la fiche GPS vous permettra de renseigner automatiquement les données de positionnements et l'heure . vous pouvez aussi acheter le boitier haut de gamme MGBOX d'astromich qui vous permettra d'avoir en plus les données hygrométriques dommage que ce boitier ne soit pas directement intégré à la monture ! -2 : la gestion a distance : paragraphe 6.5.5 Wireless là encore il aurait été judicieux d'intégrer ce module dans la monture des sa sortie c'est une option qui coute quand même plus de 350€ pour ne pas avoir de fil de liaison -3 l'équilibrage de précision : paragraphe 6.3.15 Balance RA et DEC en utilisant ces fonctions vous pourrez affiner l'équilibrage à 0,1% . elle mesure et vous indique ou vous devez déplacer les poids -4 utiliser la réfraction atmosphérique : paragraphe 5.4.3 Réglage des paramètres de la réfraction en validant cette fonction dans la raquette et en ayant raccordé le boitier haut de gamme MGBOX dans la fiche GPS , la monture sera capable de déterminer l'erreur et de pointer correctement l'objet désiré c'est aussi simple que cela . -5 ieme fonction alignement sur trois étoiles : paragraphe 5.5.2 Alignement trois étoiles . après avoir sommairement placé la monture dans l'axe de rotation de la terre . un laser fixé sur le coté de la monture est en plus pour son orientation toutes les montures permettent de réaliser cette fonction . le but est de pointer trois étoiles pour se référencer dans l'espace . c'est le principe de la trigonométrie -6 ieme option : paragraphe 5.5.4 Alignement de l’axe polaire avec la fonction Polar Align cette monture comporte un logiciel permettant de l'aligner sur la polaire en utilisant seulement la raquette ! autant dire que vous ferez plus de 500€ d'économie ; vous allégerez la charge de 500gr et vous réduirez aussi les cables cela la rend très compatible avec le nomadisme : pas de pc , de polemaster pour un résultat presque identique Nota : il faut au préalable faire un alignement sur trois étoiles puis le refaire après cet alignement -7 ieme option : 5.5.3 Raffinement de l’alignement pour la mise en station , j'ai déjà abordé le sujet mes 10 micron. tout se fait par la raquette sur 12 étoiles minimum avec une précision à couper le souffle . 15mn suffisent à faire cette Mise en Service pour une efficacité redoutable . là encore nul besoin d'un PC ou d'un asiair . rien que la raquette et un oculaire réticulé ! autant vous dire tout de suite que vous n'aurez absolument pas besoin d'un autoguidage ! pas d'OAG ou de lunette guide même si c'est tout à faisable sur cette monture. moins on a de câble mieux on se porte mettre en place un autoguidage demande d'avoir une caméra , une lunette guide ou un OAG , une queue d'aronde, un PC ou un asiair et une multitudes des câbles USB et alims. et même avec ceci il faut adapter votre kit d'autoguidage en fonction des focales . pas très pratique quand on utilise plusieurs set-ups et une véritable usine a gaz qui parfois peut donner du fil à retordre à certains. le poids varie de 600gr à 1,5Kg si vous utilisez les kit d'autoguidage TS mais cela peut aussi vite monter à 3Kg pour les plus fiables (si vous le concevez à partir de différent articles ) autant dire qui faudra débourser entre 300 et 1000€. là rien de tout ceci. avec 12 étoiles , la monture 10 micron permet de faire des poses de 20 à 30mn sans AUCUN problème et les étoiles restent rondes alors certes la monture est chère mais pour le nomade le câblage est minimaliste : un seul câble reliant le boitier de contrôle au moteur de la monture on ne peut pas faire plus simple ! -8 ieme fonction : paragraphe 6 Le système de menus la base de données des étoiles , planètes , comètes, astéroïdes, satellites, galaxies et tant d'autre sont directement accessibles par la raquette de la 10 micron cette base de données est tellement importante qu'il est inutile d'avoir un logiciel de planétarium . je garde quand même un logiciel sur mon smartphone Nota : je mets à jour cette Bdd avec les montées de versions des firmwares de la monture en écrivant ce post j'ai même découvert que cette monture pouvait pointer des sites d’atterrissages et des cratères de la lune (6.1.4 Fonction Lune). comme quoi on en apprend tous les jours -9 iéme fonction : 6.3.14 Follow Obj elle permet d'adapter automatiquement la vitesse de la monture au choix de l'objet que nous avons décidé de pointer . rien a faire elle le fait toute seule . il faut juste valider la fonction . -10 ieme option : le dithering la monture peut déclencher des décalages en fonctions des prises de vues. je n'ai jamais testé ce module. je ne pourrais pas vous en dire plus mais sachez que cette fonction est disponible . Alors que manque t'il a ces montures pour etre nomades ?. Pas grand chose à mon avis . peut etre un hub USB avec des sorties 12V . lien de la documentation de la 10 micron : doc 10 microns en français Bon ciel Christophe
  19. MES de la HPS1000 avec polemaster

    le lien qui décrivait la mise en service de la polemaster n'est plus accessible . voici un lien qui décrit visuellement les actions à mener pour un positionnement parfait sur la polaire : Mise en station super précise et rapide avec la PoleMaster le logiciel a un peu changé mais le principe reste le même
  20. l'avantage du polemaster bien que superflu pour certains sur ce type de monture permet une MES des plus rapides avec une efficacité redoutable. site de Qhyccd: https://www.qhyccd.com/index.php?m=content&c=index&a=show&catid=136&id=32 la monture 10 micron vous permet aussi de faire logiciellement un alignement sur la polaire que je n'ai pas encore testé à ce jour le principe du polemaster est assez simple et il ne vous demandera pas plus de 15mn..... en plus vous pourrez profitez du passage des satellites polaires le tutoriel fait Mr Jonathan CaryMembre de Saint-Quentin Astronomie est tres explicite et même sans celui ci l'applicatif vous guide pas à pas pour effectuer cette MES https://astronomie-02100.weebly.com/uploads/6/2/8/4/62846569/tutoriel_de_mise_en_station_avec_polemaster.pdf un autre site qui explique tres bien les conséquences et les actions faites lors de l'utilisation du polemaster http://pages.infinit.net/microlog/ciel_astro-ccd/polemaster.htm le seul soucis sur ce type de monture , c’est qu'il n'existe pas de support propre à cette monture Vous devrez pour cela vous équiper du support ci dessous et faire attention lors de sa pose sur la queue d'aronde a bien rester dans l'axe de la monture ou alors vous doter de ce nouveau support certainement plus précis https://www.astromanie.ch/fr/accessoires-pour-montures/1127-kit-support-accessoires-10microns-1000-hps-polemaster-et-pointeur-laser.html
  21. Omegon 571c je patauge

    Elle n à pas de résistance chauffante ta caméra ?
  22. Le bon côté c est que l Italie c est pas loin...les usa c est une autre histoire. 6 mois pour avoir un PO dépanné.
  23. les caméra Zwo sont maintenant plus chères que certains autres fabricants entre le moment ou j'ai acheté la 2600mm pro et aujourd'hui elle a pris 366 € en à peine 10 mois (covid ,carburant , problème de stock ,etc...)
  24. Peut être que ton moteur souffre et demande un trop grand appel de courant dans ces situations extrêmes (comme lors d'un mouvement rapide qui consomme énormément. En cas de trop grosses consommations la 10 micron se mets en sécurité ( mauvais équilibrage, mauvais serrage,ect...)je dirais même que la 10 micron est bien avance par rapport aux autres sur ce point même un peu trop . quand tu fais l équilibrage ça ne fait pas ce défaut ? Si c est le cas soit le moteur est défectueux ;soit le composant qui détecte l appel de courant est trop sensible ou alors ton alimentation ne fournit pas l'ampérage nécessaire .
  25. Si tu as le choix sur le site de la clef des etoiles mais c est pas le même prix ,c est pas le même volume et c est pas des alimentation à découpage. En plus je vois que l amperage est très limité sur celle badge 10 micron.