aubriot

Member
  • Content count

    1079
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. gros problèmes ASI174

    Je sors ce post pour dire qu en effet la asi174mm chauffe pas mal : 43,2°C dans une piece à 22°C. Pour celui qui ne veut pas percer la coque et qui veut abaisser de 6°C la T il suffit d acheter akasa chipset pour moins de 6€ https://www.ldlc.com/fiche/PB00269898.html le radiateur se colle directement sur la coque. Aucune fixation nécessaire. Malgré sa taille le ventilo reste silencieux. Il est donc adaptable sur n importe quelle cam non refroidie. 1°C de gagné pour chaque euro de dépensé . Avec une pate thermique collante et un ventirad plus gros jecpense qu on peut aller encore plus loin😉
  2. les soldes à Colmar en 2021

    c'en était une autre mais très bon choix . je trouve qu'elle chauffe un peu alors j'ai fait une petite expérience pour descendre la température pour a peine 5,79€ les ADC MK3 sont de nouveau disponibles ..he hop un de moins en stock au final plus de stock entre temps
  3. moteur de MAP mais le quel ???

    oui tout à fait par un câble usb et même par ASICAP
  4. moteur de MAP mais le quel ???

    tu as l'EAF de ZWO lien qui se pose sur le focuser mais il faut soit bidouiller ou acheter la bague adaptée au prix de 220€ + 33€ la bague (+ 44€ la raquette) tu as les sesto senso V2 ; V1 adaptables à presque tous tubes . moins cher chez primalucelab à 290€ par virement https://www.primalucelab.com/astronomy/sesto-senso-robotic-focusing-motor.html
  5. Alignement chercheur

    je parle même pas d'autoguidage mais juste mettre en service la monture pour mettre en station sur 3 étoiles avec un tube avec une focale de 3000 : autant chercher une aiguille dans une botte de paille . pour ça tu dois avoir un chercheur mais encore faut il qu'il soit aligné correctement avec le primaire. et quand tu fais du nomade ou tu déposes ton tube à chaque observations , ben c'est pas simple j'utilisais jusqu’à maintenant un oculaire réticulé mais tu as toujours un décalage de plusieurs degrés . tant que c’est mars , jupiter , saturne et la lune c'est assez facile à corriger visuellement mais cela se corse avec les autres maintenant avec deux caméras et le réticulé informatique je peux mieux affiner la mise en station et le pointage est plus précis
  6. Alignement chercheur

    Même avec celui ci et une caméra sur chaque tube c est a refaire a chaque montage
  7. Alignement chercheur

    la ça va être dure pour aligner l'ensemble avec ce type d'anneau
  8. Alignement chercheur

    tout dépend de la focale du tube . à 3000 c'est une galère
  9. Alignement chercheur

    tu as une photo pour voir ton montage ?
  10. les soldes à Colmar en 2021

    la caméra ASi 174mm a -10% est partie en un rien de temps . il faut surveiller tous les jours à la différence de OU . l'astronome en fait un peu aussi https://www.astronome.fr/categorie-soldes-astronomie-175.html
  11. les soldes à Colmar en 2021

    https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/soldes
  12. test du moteur de mise au point EAF ZWO

    de nouveau supports de l'EAF sont maintenant disponibles pour les tubes celestron pour un prix tournant autour des 50 € sur le site la clef des étoiles deux modèles : la Platine d'adaptation ZWO pour focuseur EAF sur Celestron C11" / C14" la Platine d'adaptation ZWO pour focuseur EAF sur Celestron C8" / C9.25" bon ciel Christophe
  13. possédant une lunette TS60/330 comme chercheur , j'envisageais de l'utiliser pour l'autoguidage , l'observation et l'astrophotographie grand champ pour effectuer cette focalisation , je décide d'acheter un moteur de mise au point avec l'option d'effectuer cette mise au point manuelle par une raquette . le sesto senso de primaluce dont je suis satisfait n' a pas cette fonction . tout se fait depuis le PC et il est impossible d'effectuer une map manuelle depuis la molette (le moteur la bloque) . dans ce domaine il existe plusieurs fabricants :l'EAF de ZWO, le Focus Cube de Pegasus et bien d'autres . possédant déjà deux caméra ZWO , j'ai opté pour EAF avancé de ZWO non pour son prix mais pour le retour positif qu'en ont fait certains . il existe deux versions - Standard Version: EAF body, flexible coupling, motor bracket, USB2.0 cable. - Advanced Version: EAF body, flexible coupling, motor bracket, USB2.0 cable, hand controller, temperature sensor. Le boîtier du EAF avancé (59 mm x 52 mm x 41 mm) est doté de 3 ports de connexion : -une prise d'alimentation électrique 12V DC (avec connecteur jack diamètre extérieur 5,5 mm / intérieur 2,1 mm, centre positif). - Un port USB2 pour le contrôler via logiciel ASICAP -une prise jack femelle pour connecter la sonde de température ou la raquette Moteur: Step moter, 35mm diameter, 5760 steps to rotate a circle. alimentation: 12V DC 5.5mm x 2.1mm, center positive port de données : USB2.0 poids : 277g Capacité d'entrainement: 5kg L'EAF avancé s'adapte sur un grand nombre de focuseurs. Il est compatible avec les instruments suivants : SkyWatcher Astrophotography Reflectors, SkyWatcher Black Diamond, SkyWatcher Dobsonians, SkyWatcher Maksutov-Newtonians. SharpStar telescopes, SkyRover telescopes, TS Optics, Astro Tech, Feather Touch, More focuser will be supported in the further. such as TAKAHASHI telescopes, GSO telescopes. Recommend to use extra focuser and EAF on SCT and MCT. Au déballage du matériel , on constate que ce moteur est plus petit et plus léger que sesto senso. il est complet et il respire la qualité au premier abord. par contre la documentation est succincte et aucune clé USB n'est fournie comme chez primaluce pour cela vous devrez aller chercher l'ensemble des logiciels et manuels sur le site de ZWO https://astronomy-imaging-camera.com/product/zwo-eaf vous devrez télécharger le drivers ASCOM EAF v1.0.1.8 et le logiciel propriétaire ASICAP de ZWO v1.6.2 il s'installe directement sur la molette non démultiplié du focuser . il sera donc moins précis que le sesto senso mais peu importe ce n’est pas ce que je lui demande. jusque là aucun soucis notoire a constater mais .... cela n'a pas duré longtemps les vis sont trop courtes pour remplacer celle en place du PO . le seul moyen est de la mettre sur le pas de vis qui sert à régler la dureté du crayford après avoir installé le moteur sur le focuser avec un peu de difficulté ,(un peu plus compliqué que sur le sesto) et raccordé l'ensemble des connecteurs nécessaire à son pilotage je suis allé de déboire en déboire. autant le système répond facilement avec la raquette autant il se met en sécurité des que je veux le piloter depuis le PC. A nue sans être posé il répond correctement mais des qu'il est raccordé sur le PO il ne veut pas bouger ou si peu . j'ai donc essayé de jouer sur les visseries , sur l'attache du moteur sur le PO, de réinstaller les logiciels rien n'y fait . après deux heures d’acharnement je décide de l'installer de l'autre côté sur le démultiplicateur 1/10 . Et là miracle , il décide enfin de fonctionner mais avec une course réduite et très très lente. en faite il s'est avéré que la vis qui servait à maintenir la patte de fixation du ZWO sur le PO venait en buté sur le "boulon sans tête" qui règle la dureté du focuser même en mettant une rondelle pour essayer de laisser un espace entre les deux vis cela ne suffit pas . soit je scie la vis soit j'essaye de remplacer les 4 vis existantes pour solidariser la patte du ZWO sur le PO J ai opté pour la deuxième solution avec seule possibilité de n'en remplacer que deux : boulons de diamètre 3mm/3 cm de long avec rondelle et un écrou. il faut faire attention au serrage des boulons autrement vous bloquez le moteur. le bon côté c'est qu'il est silencieux. on ne l'entend pas! ATTENTION : d'autres lunettes sont aussi concernées par ce problème comme les Kepler et la 120 esprit suivant d'autres forumeurs !* un autre a du faire des modifications sur le fil suivant http://www.astrosurf.com/topic/129628-eaf-zwo-mesure-de-température/ https://www.baader-planetarium.com/en/2"-bds-sc-baader-diamond-steeltrack.html Pour cela il y a 5 modifications à faire - Coupé de 5mm la tige coté bouton sans réglage fin ( ça empêche pas de le remonté, fait à la drimel, bien refroidir ) - Inverse le coté de la vise de serrage du focus - élargir le trou du support ZWO EAF - coupé le support ZWO à mi longueur - utilisé des vis plus longue ( mais pas trop ) Pour les Takahashi vous devrez opter pour ce Kit de fixation https://www.loisirsplaisirs.com/accessoires-cameras-zwo/4308-kit-fixation-zwo-moteur-eaf-takahashi.html passons à la température : j'essaye avec le logiciel propriétaire et je le compare au sesto senso et à ma Netatmo le décalage est de 1°C avec la sonde internet et moindre en mettant la sonde externe. ce qui est plus inquiétant c'est quelle varie régulièrement de quelques dixième de °C. je passe à Prism pour vérifier ce que je viens de constater : pas mieux. autre mauvais point , il faudra choisir entre la sonde externe ou la télécommande car elles utilisent la même entrée. Alors que dire : déçu même si au final j ai pu le faire fonctionner normalement. il fait le job mais sans plus. il n'est pas normal qu'un moteur de mise au point qui se dit de qualité pour un prix contenu ne s'adapte pas à tous les Portes Oculaires .
  14. le logiciel ASICAP pour débuter

    interessant car je vais bientôt me payer un adc.merci C est vrai que dans ce descriptif je n ai utilise que la mono.
  15. le logiciel ASICAP pour débuter

    lorsqu'on achète une caméra CMOS (comme celles de ZWO) pour la première fois on se retrouve bien souvent un peu perdu dans ce monde nouveau heureusement les constructeurs fournissent très souvent un logiciel propriétaire même si ce n'est pas le meilleur . dans notre cas , celui fournit par ZWO est ASICAP. vous trouverez à cette adresse l'appli téléchargeable lien il faut bien entendu avoir installé la plateforme ASCOM (c'est pas obligé mais nécessaire pour les autres applis par la suite) et le logiciel ASICAP de ZWO avant de vouloir s'en servir le logiciel ASICAP est d'une simplicité déconcertante tout en gérant un ensemble d'appareil (focuser ,Roue à filtre , caméra, Ect) moi je l'utilise souvent pour l'observation de jour, pour aligner mon chercheur , pour faire ma mise en station en preview . le logiciel en soit a été bien conçu comme c'est si bien le faire ZWO. la barre de tache située en haut à droite : - à l'ouverture du logiciel on constate tout de suite que l'écran est par défaut en blanc et agressif . vous avez la possibilité de le passer noir/rouge (dark red ) en allant sur le "polo" et ce n'est pas anodin . d'autres couleurs sont disponibles : black ou sky blue Nota : le rouge permet d'être moins agressif pour notre œil et l'adaptation de celui ci au ciel profond se fait plus rapidement - A sa droite se trouve le Setting (une roue ) , il permet de configurer l'ensemble de vos équipements ZWO. - le module général pour le choix du temps de pause préprogrammé (choix de la planète ) ; des fonctions de démarrage et d'enregistrements - la roue pour la RAF EFW (pour listes les filtres mis en place ) - le télescope pour l'autoguidage ST4 - le Porte oculaire pour la gestion du moteur de Mise Au point EAF (gestion des pas , debut et fin de déplacement ) ces sigles se retrouvent sur le côté gauche individuellement : le signe "?" permet d'avoir accès à l'aide , a donner des suggestions et de connaitre la version avec en plus les liens pour avoir accès au forum , a leur compte facebook et à leur site le module d'en dessous se trouve être le choix de la caméra qui est actuellement branchée , de l’arrêter ; de la relancer et d'avoir des infos sur celle ci (très pratique ) on peut ainsi passer d'une caméra à l'autre rien qu'en la choisissant . par contre il n’est pas possible d'en faire fonctionner deux en même avec cet applicatif ! ensuite se trouve le module image qui permet de choisir la résolution , le module d'enregistrement RAW8 ou 16 (sur 8bits ou 16bits ) et enfin le mode binning (1x, 2x,3x,4x ) celui d'en dessous donne l'histogramme (très utilisé pour le planetaire) le prochain est important car il permet de régler le temps de pose et le gain . tout ceci peut être mis en automatique lorsque l'on s'en sert en journée. le module en bas à droite (carre avec trois points )permet de régler le trafic du port USB et de lui affecter tout ou partie du flux . autant cela n'a pas beaucoup d'importance en CP autant le flux en planétaire va dépendre de ces paramètres. bizarrement cela dépend de la caméra installée et des choix fait dans le temps d’expositions et du RIO sélectionné. A vous de faire des essais avec USB traffic et le high Speed vous pouvez aussi régler la température de refroidissement de la caméra lorsque c'est possible les autres paramètres ne servent pas ou peu . laissez les par défaut le module capture permet de déterminer le chemin ou sera enregistrer vos photo et vidéos (module classeur avec flèche ) et d'y accéder (module classeur de droite ) vous avez le choix entre photo (appareil photo) ou vidéo (la caméra ) la limit permet de déterminer la durée de capture Auto run que je n'utilise pas servirait pour programmer des séquences d'expositions différentes . le module display permet de régler la brillance , le contraste ,etc.... par défaut il vaut mieux les laisser de base enfin vous avez un indication en bas de l'écran vous indiquant le nombre d'image de visualisation et le nombre d'images stockées. il faut bien comprendre que le nombre de Fps preview (nombre d'images en visualisation par second ) est bien souvent différent du nombre d'images qui seront réellement enregistrées. cet enregistrement dépend souvent du PC et des Disques Durs que vous disposez . entre la théorie (preview ) et la pratique (l'enregistrement) il y a souvent un fossés enfin une barre de taches n'est pas visible mais apparait lorsque l'on passe la souris dessus enfin comme tout logiciel , il est capable de faire du RIO par la souris . clic Droit , sélection de la zone à capturer tres pratique pour augmenter le nombre de FPS en planétaire pour figer l'atmosphere voila vous avez les bases pour commencer à gérer votre caméra . ensuite vous pourrez évoluer sur des logiciels plus fonctionnels ou performants comme firecapture que je décrirais dans un autre post bon ciel christophe
  16. le logiciel ASICAP pour débuter

    j'ai glané ces infos un peu partout sur différentes vidéos . en surfant sur certains forums , j’ai constaté que pas mal d'amateurs débutants se posaient la question d’où l'idée d'en faire un post heureux que cela ait pu te servir bonne journée à toi aussi Christophe
  17. les soldes à Colmar en 2021

    juste voir les dispos
  18. bonjour, j'envisage d'acheter un correcteur glasspath baader 1,7x pour avoir plus de tirage et en vue d'utiliser une bino en planétaire j’hésite entre différents modèles : https://www.pierro-astro.com/baader/32-tete-binoculaire-mark-v-et-accessoires/correcteur-optique-glasspath1-1-8-mark-v_detail https://www.pierro-astro.com/baader/32-tete-binoculaire-mark-v-et-accessoires/correcteurs-glasspath-1-25-1-70-ou-2-60-pour-binoculaires-mark-v-ou-maxbright18405_detail https://www.pierro-astro.com/baader/32-tete-binoculaire-mark-v-et-accessoires/correcteur-glasspath-1-7x-pour-tête-binoculaires-mark-v-ou-maxbright-ii-zeiss_detail suivant mes calculs avec un tube de 260mm/3020 et un rapport F/D de 11,5 avec une ASI 174 mm cela demanderait une barlow 2x . pour cela j'ai une barlow powermate qui permet un tirage assez long avec une ASI 183 mc pro aucune barlow serait nécessaire avec une Asi 1600mm pro ou une ASI 385mc le correcteur glasspath baader 1,7x serait peut etre adapté. je voudrais avoir un retour de ceux qui l'utilise et connaitre le type de bino qu'ils utilisent
  19. Depuis plus d'un an je m’évertue à améliorer mes prises de vues pour obtenir le meilleur résultat de mon matériel . et comme on dit pour obtenir un bon plat il faut de bons ingrédients . vous n'obtiendrez rien de bons avec de mauvaises photos même avec les meilleurs traitements il y a un an j'ai décidé de prendre M45 dénommée les pléiades avec une astrotech 106LE et une caméra ASI 1600 mm Pro Ce groupe d'étoiles bien connu des astrams est un spectacle que l'on peut observer dès le mois de décembre si le temps nous le permet je ne vais pas refaire le descriptif alors que d'autres l'ont déjà fait avant moi ( M45 ) mais plutôt vous donner des astuces que j'ai glané ici et là. J'ai donc décider de reprendre M45 pour voir l'évolution et vérifier si je respectais bien les règles que je m'étais imposé . A savoir respecter les étapes suivantes : - Follow-Up (le suivi ) - Backfocus - Light Pollution (Pollution lumineuse) - Weather conditions (les conditions météorologiques ) - Cleanliness (la propreté des optiques ) - Fields (Champs) - Collimation - Warming Up (Mise en température ) - Focus (Focalisation) - Tilt - Camera Orientation - Exposure time (Temps de poses) - Flat si vous respectez tous ces modules vous devriez voir vos techniques de prises de vues s'améliorer et obtenir un résultat des plus honorables . je n'ai pas la prétention de dire que je suis devenu un champion de l'astrophoto mais j'ai remarqué une évolution indéniable qui confirme que je suis dans la bonne direction. le résultat vous semblera peut être concluant mais je pense pouvoir encore l'améliorer car deux conditions ne sont pas encore respectée : le site d'observation et l'échelle de borthe commençons par le - Le Follow-UP : c'est un domaine qui dépend spécifiquement de votre monture par la mise en place de l'équilibrage , le mise en station et le suivi avec ou sans autoguidage je n'irais pas plus loin dans cette description (que j'ai souvent abordé dans d'autres modules ) mais sachez que si vous ne gérer pas correctement votre monture vous aurez beau respecter les autres domaines le résultat ne sera pas à la hauteur de vos ambitions - Le Backfocus : ce mot barbare est la distance séparant la lentille de votre correcteur (ou de votre barlow) et du capteur de votre caméra . autant sur un correcteur cette distance doit être précisément respectée autant sur les barlows cette valeur va augmenter le facteur grandissant. cette distance est fournie par le constructeur et la valeur tourne autour des 55mm . c’est pour cette raison qu'avec les caméra ASI un ensemble d'éléments est donné pour obtenir cette valeur si vous ne respectez pas cette distance , le moindre décalage aura de lourdes conséquences sur l'image (coma ) Prenons l'exemple de mon correcteur wynnes sur mon ASA 10N ou le backfocus dépend du diametre et du rapport F/D. Suivant les indications du constructeur pour un rapport de F/D de 3,8 je dois mettre le capteur à 57,29mm . c'est précis ! avant cela ne va pas et après non plus. il y a toujours une marge mais sur celui ci c'est à respecter à la lettre mais sachez que le constructeurs de caméra fournissent aussi un Backfocus qui détermine la distance du capteur à la sortie de la caméra . quesako ? reprenons ce que disent les constructeurs ASA et ZWO : - le BF entre la sortie du correcteur et le capteur doit être de 57,29mm - le BF de la caméra ASI 1600 mm Pro est de 6,5 mm (sans bague ). -la distance totale des bagues à rajouter est donc de 57,29 - 6,5 mm = 50,79mm précisément lorsque vous aurez obtenue cette distance le point focale sera parfait et ne devrait pas bouger . on ne le fait qu'une fois pour toute ! vous trouverez ci joint la liste des Bf suivant la caméra utilisée BF des caméras - la Light Pollution ( ou Pollution lumineuse) : suivant votre site vous pouvez avoir une forte pollution lumineuse engendré par une ville sur trouvant à quelques KM ou par des lampadaires à moins de 10 mètres de votre Setup. il existe différentes solutions pour éliminer ou réduire cette pollution lumineuse - soit changer de site mais cela demande de se déplacer et ce n'est pas permis à tout le monde. - soit d’éteindre ou de cacher les lampadaires par un carton ou un drap noir (très efficace) - soit de mettre un pare buée sur votre tube ou de cacher le fond du tube. c'est efficace mais cela ne permet pas totalement de l’éliminer. - soit d'acheter un filtre anti pollution . ce sont des filtres qui permettent de rejeter la pollution lumineuse tout en augmentant le contraste entre le fond du ciel et l'objet ( nébuleuses diffuses, nébuleuses planétaires, amas ouvert, globulaires et galaxies). pour mon cas j'ai pris un filtre CLS 36mm non monté mais il existe d'autres filtres plus ou moins performants et dédié pour éliminer certaines fréquences . - soit d'éliminer toutes les éclairages si trouvant autour de vous (clavier , écran ,leds du moteur de mise au point , allumage de la raquette) par l'adjonction d'un drap sur le portable ou tout simplement en éteignant ces lumières. - et parfois un mur peut provoquer un reflet lumineux . pour savoir si ce parasite vient de l'extérieur ou est provoqué par la caméra / tube il vous suffit de prendre deux photos avec deux positions séparées de 90 degrés (en tournant la caméra) . si le parasite tourne aussi de 90° c'est que le parasite vient de l'intérieur (reflet , amplow, halo micro-lentille; blaffage ). si il reste à la même position c'est qu'il vient de l’extérieur . voici le résultat d'une pollution induite lors de prise d'un dark en raison d'un capuchon juste mal fermé. - le Weather conditions (les conditions météorologiques ) : c'est un domaines qu'on ne peut maitriser mais plutôt éviter . si le temps n'est pas stable (vent ou nuage) inutile de faire de la photographie c'est peine perdue !. le résultat sera médiocre . il y a un parasite que l'on doit éviter surtout et qui n'est pas des moindres : la LUNE. profiter de la nouvelle lune pour faire de la photo et si la lune se pointe et reste dans le premier quartier privilégier les poses en Ha ou à l'opposée de celle ci. apres c'est inutile vous aurez trop de gradian et le resultat ne sera pas à la hauteur de vos attentes profitez en pour de faire de l'observation ou de la photo planétaire - Cleanliness (la propreté des optiques ) : la propreté des optiques a une influence mais moindre sur le résultat de la photo . elle peut être dut à la pollution des hydrocarbures (dépôts gras) ou dût aux poussières dans l'air. je vous conseille de nettoyer votre optiques que lorsque c'est nécessaire et seulement quand nécessaire ! il y aura toujours des depots même en prenant le maximum de précautions avant et après - le Fields (Champs) : pointer un objet et le photographier est une chose , choisir le champs en est une autre . ce champs est déterminer par la focale de votre tube et la taille de votre capteur (et de son orientation ) astronomy.tools vous permet de vérifier le champs de vision que vous aller obtenir. voici un exemple obtenu avec une ASI 1600 mm Pro suivant le F/D désiré : 3,8 avec correcteur 0,95x ; 5,7 avec barlow apm 1,5x et 10,26 avec barlow apm 2,7x il y a aussi un champs que l'on doit prendre en compte : le champs corrigé sur le correcteur le champs corrigés est l'espace ou l'image ne subit d’aberration optique (coma,astigmatisme, chormatisme ,vignetage) un correcteur est un ensemble de lentilles qui permet de corrigé ces aberrations mais sur un diamètre donné. dans le cas de mon correcteur Wynne le champs corrigé est de 50 mm mais sur certains le champs corrigé est plus restreint: 20 mm si vous prenez un capteur dont la diagonal est supérieur à 50mm vous aurez du vignetage et des aberrations dans les coins donc inutile de prendre une caméra full frame (pleine trame ) si votre champs corrigés n'est que de 20 mm il y a un autre champs à prendre en compte : la dimension des filtres suivant la diagonale du capteur vous devrez choisir un filtre de x mm de diamètre. mais ce diamètre va aussi dépendre de la focale et et de la distance séparant filtre du capteur vous trouverez ci joint un lien permettant ce calcul : calcul diamètre des filtres - la Collimation : c'est une étape à ne surtout pas négliger et à faire à chaque sortie ! ne la négliger pas . c'est simple à faire même si au début c'est source de stress et de désagréments Le but de la collimation est d’aligner l’axe optique du miroir primaire et du secondaire avec l’axe optique de la caméra . elle est différente suivant le tube que vous utilisez et parfois inutile si vous utilisez une lunette dans ce post , je décris comment régler l'ensemble des éléments et comment réaliser la collimation de mon newton ASA 10N un tube mal collimaté et les étoiles seront déformées ou en forme de comète sur un newton. - le Warming Up (Mise en température ) : la encore c'est une étape que l'on ne doit pas négliger. suivant les tubes et son diamètre, la mise en température peut demander 30 mn pour un newton à 1 ou 2 heures d'attentes pour un mak 300mm tube fermé sortir le tube en premier permet de gagner du temps d'attente car il vous faut bien 1/2h pour installer le matériel et mettre en station la monture on peut accélérer la mise en température en équipant le tube de ventilateur (à l’arrière)pour extraire la chaleur interne lorsque l'on a de l'humidité extérieure on est sujet à avoir de la buée sur les optiques . cela provoque un effet de halo autour des étoiles. pour désembuer les optiques, on va s'équiper d'un pare buée et si cela n'est pas suffisant de résistances chauffantes (si l'humidité est importante) principe des résistances chauffantes la buée et ne pensez pas que cette buée ne va que se déposer que sur le secondaire . et ceux qui vous disent que ce n'est pas possible sur un capteur , un correcteur ou un primaire sont des M....voici les conséquences de la buée sur le primaire d'un newton et j'ai déjà eut le cas sur un correcteur de champs sur ma lunette. j'aborderais le sujet dans un autre post - Focus (la Focalisation) : la focalisation revient à déplacer l'ensemble correcteur+caméra par rapport au miroir secondaire et trouver le point focal (ou mise en au point ) je vais pas refaire le descriptif mais sachez qu'avec la température les matériaux se rétractent et se dilatent durant la soirée d'observation . il est donc nécessaire de la refaire régulièrement pour avoir des étoiles ponctuelles . j'ai pour principe de refaire la focalisation à chaque fois que je lance une séquence de prise de vue ou changement de filtre . la Mise au point cela me permet de vérifier pleins de paramètres comme : les nuages , la buée, le risque du tube qui bute sur la monture (bip de la raquette 30mn avant que cela n'arrive), etc... - Le Tilt : c'est une erreur de perpendicularité entre le Capteur et l'axe optique provoquant des étoiles plus allongées dans un coin que dans l'autre cette fonction est disponible sur le logiciel prism V10. calcul du tilt je ferais un tuto en conséquence . sur un capteur APS-C et en dessous , le risque d'avoir du tilt est vraiment très rare . pour tout vous dire ,j'ai fais quelques essais qui ne valait pas qu'on s'y attarde quand on est en vissé. par contre ce tilt est très présent sur les capteurs full Frame (suivant certains) . raison de plus pour commencer avec des capteurs APS -C -l'Orientation de la caméra : rien de plus agacent de ne pas savoir comment est positionné votre caméra . le logiciel prism permet de le faire par cette fonction : le positionnement de la caméra cela peut vous éviter d'autre prises de vues en vue d'une mosaïque si l'objet est assez important. un objet décentré ou en partie "bouffé" donnera un résultat médiocre si c'est une Asi 533 c'est inutile car le capteur est carré par contre si c'est une Asi 1600mm Pro (capteur rectangulaire ) l'orientation et la position de l'objet dans le champs aura une grande importance sur le résultat. vous pouvez le faire manuellement (c'est gratuit ) ou à l'aide d'un rotateur de champs Rotateur de champ Falcon - Pegasus Astro - PEG-ROT-FALCON - l'Exposure time (Temps de poses) : c'est un domaine auquel je fais très attention . le résultat est souvent étonnant 1- lorsque je fais la focalisation je regarde surtout le paramètre affiché en arc seconde qui doit être le plus faible possible < 2 arcsec cela va vous indiquer le mode binning que vous devrez utiliser. dans le cas présent , le seeing n'était pas terrible.... le mode binning 1x était donc à proscrire 2- vient ensuite le choix du gain , de l'offset cela dépendra souvent de l'objet que l'on veut prendre : si il est brillant ou faible , si il est étendu certains préconisent ces valeurs suivant ce que l'on recherche à faire with a 150mm aperture at f/4 : Optimal SNR: le Gain à 75; l'Offset à 15, la pose de 480-600s Balanced SNR/Resolution: le Gain à 139; l'Offset à 30, la pose de 210s High Detail/Resolution: le Gain à 200; l'Offset à 60, la pose de 90s 3- et enfin le choix du temps de pose . il n'y a pas de secret il faut faire des essais . pour cela je fais différentes brutes avec des poses différentes et je les compare sur Pixinsight. le rendu est plus flagrant - Les Flats : ça parait simple mais ces flats vont permettre d'éliminer tous les parasites sur les brutes (poussières,taches ) si ils sont mal fait il aura des parasites résiduels et le résultat ne sera pas probant . il faut les prendre au 2/3 de l'histogramme . avec la derniere version de prims V10 , le réglage du temps de pose des flats se fait automatiquement . il gère tout et vous dit si l'exposition n'est pas grande . voila vous avez tout pour reussir une bonne photo . photo prise de 60s il y a un an avec une astrotech 106 LE et une ASI 1600mm Pro : pas mal de gradian, des filtres posés à l'envers provoquant des halos ,temps de pose pas assez longues pour faire ressortir les draperies , focalisation mal faite la dernière photo faite de M45 sur une pose de 95s avec un ASA 10N et une Asi 1600mm pro : le champs est plus réduit avec ce tube mais je la préfère car les étoiles sont plus fines, il y a plus de détails et le gradian est moins présent même si j'ai un résiduel de flat que je ne m'explique pas. je n'ai fait qu'une réduction du gradian sur cette photo il me faudra encore beaucoup de persévérance pour améliorer cette photo et obtenir le meilleur de ce tube bon ciel christophe
  20. j'aime bien la langue française .....simple et surtout inutile de passer des heures a décrypter pour maitriser l'appli . A partir de quelle focale et de quelle caméra ton logiciel n'est plus opérant ?
  21. J ai un doute mais je crois que c etait bleu avec une bande dorée pour le tome.pour la revue en elle même je ne m en souvient plus trop.et le titre etait bien l astronomie.
  22. Salut , Pour mon cas , c etait les missions vikings avec de belles photos sur ciel et espace qui m ont accroché. Ce qui m a vraiment fait tomber dedans c est une encyclopédie qui sortait en kiosque toutes les semaines en revue.il a fallu que j attende 1999 pour acheter un lx200 10 pouces en alta.
  23. Le prix est tout compris : PO et moteur de mise au point. apres la MAP ,tu peux la faire avec une raquette et un masque. pas tres pratique certe mais efficace. Celui de ma lunette est tres bien conçu. il est du meme niveau qu un feather touch en moins cher. (FT se fout de notre 😡 avec ces bagues). moonlite En tout cas c est celui qui a le meilleur rapport qualite prix dans le milieu gamme et le prix des bagues n est pas excessif. Il tient la charge tres facilement . Reste a trouver quelqu un qui possede un cf newton car ce qui est valable sur ma lunette ne l est peut-être pas sur un newton
  24. Pour mon asa 10N j ai aussi adopté le tcf leo piloté par pegasus . Pour les pieces passe par skymeca. tcf leo split clamp J ai un Moonlite 2.5" mais pour lunette.tres bonne qualité, finition parfaite. Tres bon materiel.
  25. Parka tres chaude et imperméable

    Le plus dur c est quand on est statique et assit. Lorsque je suis devant mon ecran PC je mets l ensemble sous un drap noir. Je suis encore mieux protégé du froids/ vent/humidité et j evite que mon ecran parasite le tube.