aubriot

Member
  • Content count

    453
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by aubriot

  1. StellarMate

    je viens de découvrir ce site . il vient faire concurrence a la ZWO Asiair . il a l'air complet , compatible avec pas mal de matos et open source . quelqu'un l'a t'il déjà essayé ? https://www.stellarmate.com/ Description Overview StellarMate is the Next Generation Internet-of-Things Astrophotography gadget! The principle behind StellarMate is simple: Connect your equipment (Mount, DSLR/CCD, Focuser, Filter Wheel..etc) to StellarMate via USB/Bluetooth or Network. Connect to StellarMate from either your Mobile, Tablet, or Laptop/Desktop Computer. Start controlling your observatory and imaging from any major platform. A complete free astrophtography tool is shipped with StellarMate: Ekos. You can either use the built-in Ekos Astrophtogoraphy Tool, or download it on your Windows, MacOS, or Linux computers to remotely control StellarMate from any where! In addition to Ekos, StellarMate is compatible with many more applications, including PixInsight, PHD2, Sky Chart, and many more! From controlling a lone mount in the field, to orchestration of state of the art observatory, StellarMate is the solution you have been waiting for. Specifications StellarMate is based on Raspberry PI 3B+, a proven platform for embedded computers for many years. SoC: Broadcom BCM2837B0 CPU: 1.4 GHZ quad-core ARM Cortex A53 (ARMv8 Instruction Set) GPU: Broadcom VideoCore IV @ 400 MHz Memory: 1 GB LPDDR2-900 SDRAM Real Time Clock (DS3231) with battery. Storage: 16GB MicroSD card class 10. USB 2.0 ports: 4 Network: 300 MBPS Ethernet, 802.11b/g/n/ac Wireless LAN (2.4Ghz and 5Ghz), Bluetooth 4.0 HDMI: 1.8m Gold Plated HDMI cable. Power: 2.5A 5v power supply with convenient on/off switch. The power supply plug is US-type, however, a European-type adapter is also included. NEW RTC module: StellarMate now ships with a Real-Time Clock with battery to keep StellarMate time accurate even when power is off. A real time clock is critical for accurate astronomy & astrophotraphy work. Passwords The default StellarMate OS password is smate The default StellarMate WiFi HotSpot password is stellar@mate Learning StellarMate For new users, using StellarMate effectively can take a bit of a learning curve (like everything else) especially given the breadth of the features if provides. Here are some useful resources to get your started: First Time Setup tutorial. StellarMate Video tutorials. Ekos Video Tutorials. Support We are proud to offer top-notch support for our customers. Please make sure to checkout first the Frequently Asked Questions and Knowledge Base articles. To report any issues with StellarMate or Ekos, please submit a ticket and our support team should get back to you as soon as possible. Please make sure to submit the relevant logs to aid in diagnosting and resolving the issue efficiently. matériel compatible Mounts: Meade, Celestron, SkyWatcher, Paramount, IOptron, Avalon, Takahashi, Argo Navis, 10-Micron, Losmandy, EQMod...etc. Cameras: Canon, Nikon, Sony, & Pentax DSLRs. SBIG, QHY, QSI, FLI, Starlight Xpress, DMK, Apogee, iNova, ATIK, ZWO ASI, Morovian, Meade DSI..etc.. Filter Wheels: ZWO, ATIK, Apogee, Starlight Xpress, FLI, QHY...etc. Focusers: FocusLynx, TCF-S, MoonLite, RoboFocus, NStep, Pegasus, Baader, Microtouch... Rotators: Nightcrawler, Optec Gemini Focusing Rotator, Optec Pyxis. Adaptive Optics: Starlight Xpress Domes: Baader dome, MaxDomeII, NexDome, plus support for custom roll-off. Weather: Sky Quality Meter, Vantage Pro, WunderGround, Arduino MeteoStation. Spectrographs: Spectracyber & Sheyalk. Detectors: Software-Defined-Radio (SDR-RTL) based detectors. Auxiliary: Flip Flat, Game Pads, GPUSB, GPS. on peut le trouver soit à US ou alors en Angleterre https://www.altairastro.com/StellarMate-Remote-Camera-control-Altair-Hypercam-ZWO-QHY.html le matos ne serait ni plus ni moins qu'un Raspberry PI3 B vendu dans le commerce pour moins de 50€ et complet avec kit multimédia https://www.ldlc.com/fiche/PB00205573.html https://shop.mchobby.be/pi-kits/1328-raspberry-pi-3-b-plus-kit-mediacenter-blanc-pi-incl-3232100013285.html si c'est exactement le cas et pour certains , il serait tout à fait possible de l’intégrer dans une coque et le positionner en dessous de la lunette (avec un module d'alimentation , ecran tactile ,,etc.... ). suivant certains le logiciel serait bien plus complet .....pour un prix assez raisonnable
  2. StellarMate

    tu es sérieux là ?. je vois mal quelqu'un ayant une ATik ,une QHY et un focuser primaluce prendre une ASIAIR . le but de l'ASIAIR étant qu'en même de tout gérer et de se passer d'une tonne de câbles. autant aller sur stellarmate ou nafabox qui eux gèrent l'ensemble des cam et des focusers et autres matériels A titre d'exemple :la dernière fois et par inadvertance j'ai failli arracher un câble USB d'une cam en remettant ma monture en mode parkage a ce prix tu prends ce que j'ai acheté pour le moment et c'est largement suffisant 6€ le truc pour faire la même chose. et ça marche très bien. bon par contre ça fait un peu sac de nœuds https://www.loisirsplaisirs.com/alimentation-et-cable/3773-cable-repartiteur-dalimentation-3-voies.html j'espere qu'il n'a pas mis ce type de boitier autrement cela ne sert à rien sauf à ne pas avoir deux modules sur ton télescope. j’espère aussi qu'il a préféré opter pour une gestion des puissances comme le pégasus . sur ce point ATIK n'en parle pas et c'est bien dommage. je viens justement d'en acheter un et c'est 4x fois plus cher Adaptateur USB-Série RS232 standard pour PC et Mac : 39€ chez pierro astro https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-informatiques/adaptateur-usb-serie-rs232-standard-pour-pc-et-mac_detail avoir une ASIAIR avec un répartiteur de 3 prises 12V et un module de gestion des résistances chauffantes avec des fonctions pour les deux derniers très très basiques , je préfère largement passer sur des modules comme le pegasus ou primaluce . c'est plus cher certes mais c'est pas une usine à gaz et trois cables alimentations différentes.
  3. i tu l'as encore il m’intéresse fortement.
  4. c'est avec le temps que les effets se font sentir mais il faut au moins 5 à 10 ans pour le voir : cela passe par : - une usure prématurée des roulements à billes provoquant du bruits et des vibrations - une modification du plastique avec allongement des pales et modifications du flux d'air site qui détaille la technologie de noctua https://noctua.at/fr/nf-a8-pwm l'avantage de ces ventilos : faible bruit < 25Db , meilleur flux à diamètre égal, durée de vie allongée , peu ou pas de vibration , consommation réduite. ils sont tellement efficaces que parfois je me demande s'ils fonctionnent tes filtres sont aussi importants pour la ventilation du tube : trop épais ils obturent l'arrivée du flux , trop fins ils ne filtrent plus assez la poussière. c'est un juste milieux à trouver. je privilégierais trop épais même si cela allonge la mise en température
  5. je le trouve super bien ce petit fichier Calcul_echantillonnage_Version2_1.xlsx
  6. le sestosenso de prima luce

    afin de motoriser mon PO Feather Touch de Starlight sur mon Zen 250mm , j'ai acheté le Le moteur de mise au point SESTO SENSO de prima luce. j'ai finalement décide de l'installer sur mon Astrotech 106LE sans certification d'une quelconque compatibilité. Power 10-15V, suggested 12V 0.8A max Maximum weight load (vertical position): 7Kg Control: USB port Resolution: 0.7um/step +/-5% 3200step/turn Working temperature -15°C/+50°C Max excursion with 1/10 transmission: 29m PC control: SESTO SENSO software and ASCOM driver Temperature sensor Optional je vous rassure il s'adapte sur (presque) tous les Portes Oculaires avec les 5 adaptateurs fournis dans le pack. si vous ne trouvez pas l'adaptateur requis , il existe deux autres adaptateurs pour les 2,5" et 3 " : https://laclefdesetoiles.com/bagues-d-adaptation/5904-adaptateur-sesto-senso-33-mm-prima-luce-lab.html https://laclefdesetoiles.com/bagues-d-adaptation/5903-adaptateur-sesto-senso-37-mm-prima-luce-lab.html -Focusers PrimaLuceLab Hybrid-Drive pour AIRY Refractors (ED72, APO80, BLACK 80T, ED90, ED100, APO104T, APO120, et APO150T) -Orion Optics UK, VX et CT focusers -Télescope GSO RC 2" et 3" focsuers -Sky-Watcher ED80, ED100, ED120, et Newton f/4 - f/5 télescope Crayford focusers -Focusers Baader StellTrack -Focusers MoonLight -Instruments Starlight 2" FeatherTouch focusers -Instruments Starlight 2,5" et 3" focusers FeatherTouch (avec adaptateur 33mm en option, non inclus) Le SESTO SENSO se compose d'une boîte métallique compacte (mesurant 87 x 60 x 43mm) qui détient le moteur et l'électronique de contrôle. au premier abord , il transpire la qualité aussi bien dans les matériaux utilisés , dans l'esthétique , dans sa finition que dans son applicatif il pèse exactement 350 gr montée et s'installe en lieu et place du bouton de mise au point micrométrique par deux attaches distinctes. il est livré avec : - un câble micro-USB un peu trop long à mon gout (j'en parle un peu plus loin) mais pour ceux qui voudraient le raccorder sur leur PC cela conviendra parfaitement. - un lot de visserie . Faite très ATTENTION à ne pas les perdre (même si ils en fournissent une de plus) car elles sont assez petites . lors de la pose j'en ai perdu une . comme quoi c'est bien pensé d'en fournir une de plus. - 2 clés Allens . toujours rageant d'avoir à acheter les clés adaptées - 5 adaptations pour les différents Portes Oculaires - 1 câble d'alimentation 12V allume-cigare très utile lorsqu'on est en nomade - une clé USB avec documentation PDF, les logiciels dédiés de contrôle et les pilotes ASCOM. avec la sortie de EAF de ZWO , on peut dorénavant trouver ce boitier pour un prix plus contenu de 299€ et d'une sonde thermique à 25€ https://www.primalucelab.com/astronomy/sesto-senso-robotic-focusing-motor.html https://www.primalucelab.com/astronomy/temperature-sensor-for-sesto-senso.html ce boitier ne comporte pas de sonde interne. si vous voulez faire varier la mise au point de votre PO en fonction de la Température extérieur il vous faudra l'acheter. j'ai comparé sa précision avec une station météo : on ne peut faire mieux et sa précision est de 0,01°C ce qui est très largement suffisant ( même un peu trop ) ! il est important avant de tout démonter de rentre l'allonge du porte oculaire. vous comprendrez vite pourquoi (le point de référence parckage ) après avoir démonté les molettes du PO ,vous devrez fixer sur l'axe du PO a un des adaptateurs fournit par le constructeur. les deux vis feront la liaisons entre l'axe du PO et l'axe du boitier sesto. il vous suffira ensuite d'emboiter le sesto et de le retourner pour solidariser le tout. une fente est prévue à cet effet pour accéder aux vis. ensuite il vous restera a serrer " le système de cerclage" et d'y fixer deux autres vis de blocages. non seulement il ne bougera pas mais ce cerclage permet de protéger l'axe du PO de toute condensation ou poussière. passons au raccordement et à la reconnaissance du matériel . le raccordement : - la troisième fiche permet de connecter la sonde - la deuxième permet de relier le boitier au PC en direct mais il est tout à fait possible de passer par le hub USB de la caméra (ici une ASI 1600mm pro) . - la première fiche permet de l'alimenter. comme je suis en poste fixe pour le moment il vous faudra vous doter d'un adaptateur 5.5/2.1 mm vers 5.5/2.5 mm pour raccorder votre doubleur ou votre boitier d'alimentation 220V~/12V https://www.loisirsplaisirs.com/loisirs-plaisirs/4079-adaptateur-pour-alimentation-55-21-mm-vers-55-25-mm.html la clé USB fournit vous donne un manuel d'installation en plusieurs langues et trois répertoires : drivers ascom , drivers sesto senso et firmware sesto senso si votre PC est en 64 bits vous devrez utiliser l'applicatif "sestosenso setup" pour installer le logiciel d'utilisation et installer le drvivers ascom :sestosenso.ascom.driver.xx.x.x.x.x86 et non le x64 . les deux fonctionnent mais je vais le préciser plus bas la raison de ce choix c'est un jeu d'enfant pour l'installer et le faire reconnaitre. il n'y a pas plus simple il suffit de suivre la doc pas à pas. lorsque vous lancerez votre logiciel "sestosenso software" qui est sur votre bureau et il vous demandera de choisir le port (souvent com 6) et de cliquer sur open. voila votre moteur est reconnu et est utilisable en tant que tel il vous indique la température actuelle et doit être modifiable par pas de 20 (valeur d'origine). mais avant d'aller plus loin , vous devrez faire une calibration. en clair : lui indiquer la fin et le début de translation du tube du PO. dans mon cas pour une translation de 66 mm j'ai plus de 163000 pas soit 0,4µm/pas . là encore c'est un jeu d'enfant.... en haut à droit de votre applicatif , vous avez l'option de fonctions avancées. trois vitesses de bases sont disponibles : fast , medium et slow. cela vous permet d'aller directement un point de focalisation si vous le connaissez ou en fin de séance de parcker votre PO. vous entrez la valeur et cliquez sur GO TO. vous pouvez même indiquer une valeur de référence (souvent le point de focalisation ). pour parcourir le 66mm de translation , il lui a fallu moins d'une minute 50s à 90° avec un poids de 1240gr. Premier test du sesto senso sans le logiciel "Prism V10" : comme le PO était rentré , j'ai du aller chercher le backfocus très très loin de son point d'origine : 154000 pas sur les 163400 existants. c'était le cas idéal de vérifier son aptitude et sa réactivité car à ce moment là je pointais Véga qui est assez haut sous nos latitudes en cette période. le système a réagis au quart de tour et n'a posé aucun soucis pour aller rapidement au point désiré. cela peut paraitre long 80s mais il y a tellement tant de chose à faire que vous n'y faites même pas attention. il est très réactif et assez silencieux . je vous avoues qu'il est préférable de l'entendre..... Vous comprendrez vite à quoi sert les touches d'avances proposées au démarrage du logiciel et nul besoin de vous l'expliquer arrivé au point désiré ,vous pouvez affiner par pas de 200 visuellement pour obtenir une bonne MAP. n'ayant pas le logiciel prism à ce moment là , je n'ai pas pu aller plus loin dans l'affinage de cette MAP mais ce que je visualisais à l'écran suffisait à mes attentes. je n'ai pas non plus pu vérifier le backlash ou le constater . par contre , j'ai laissé tomber la MAP manuelle car c'est le premier soucis auquel j'ai été confronté . cette map manuelle doit être faite moteur éteint pour ne pas l'endommager. le moteur n'a d'autre part plus de référence de positionnement et l'on doit le repositionner au point de parkage pour le remettre en service. je vous conseille plutôt de mémoriser les point de MAP pour passer rapidement de l'oculaire à la CCD et de rentrer le "tube" avant l’arrêt du matériel. test sur le terrain avec le logiciel "Prism V10" : ayant reçu ma licence pour Prism V10, j'ai sauté le pas pour configurer mon nouveau focuser. après de nombreuses recherches et essais, j'ai fini pas comprendre que le drivers ascom qui doit être installé est celui en x86 et non pas en x64. pourtant avec le logiciel propriétaire,il fonctionnait parfaitement avec l'autre drivers. le paramétrage se fait dans la configuration du matériel , focalisation N 1 , focalisation ascom, ascom drivers for focuser sesto senso, remplir les propriétés et valider les paramètres que j'ai modifié pour être reconnu a été le port "COM 6" dans l'onglet communication et le nombre de µm par pas de déplacement. dans mon cas j'ai un débattement de 66,5 mm environs pour 173000 pas soit 0.38 µm/pas. Aucun paramétrage ne peut se faire lors que le moteur de mise au point est lancé au lancement de l'onglet "télescope " , Prism V10 initialise la monture (réel ou virtuelle ) et l'ensemble des équipements annexes outres les caméras . plusieurs panneaux s'affichent dont celui du focuser. c'est a ce moment que vous devrez paramétrer les différentes positions suivant l'utilisation que l'on veut en faire et les mémoriser. précision de la mise au point : lors de ce test , le vent était un peu présent mais ça n'aura que peu d'incidence sur mon test (à part voir Jupiter trembler ) comme je l'ai préciser en haut , il est important de toujours mettre en position 0 le moteur de mise au point et en conséquence d'avoir le PO rentré. sans cela il n'a plus de référence et ne sait plus ou il se trouve. c'est un peu dommage ou alors il m'échappe encore à ce jour un de ces paramètres. il aurait été judicieux du constructeur d'y apposer une petite mémoire avec une pile pour conserver cet état. ma MAP se trouve vers 154500 pas . je lance l'applicatif et directement je lui demande d'aller a la valeur demandée. la encore il s’exécute sans broncher pour aller se positionner au point considéré au bout d'une minute. Attention , sous Prims le positionnement n'est pas déterminé en "pas" mais en "mm". il y a bien la correspondance mais ce sont bien des valeurs en millimètre qu'il faut rentrer. ça déroute un peu mais lorsque ces valeurs seront mémorisées cela n'aura plus aucune importance. il suffira alors de cliquer sur la position mémorisé comme "jupiter" et il répondra immédiatement pour se positionner tout seul à ce point de référence. la mise au point a été au début un peu laborieuse car je l'ai faite sur Jupiter qui ondulait en fonction de la turbulence présente. pour trouver le bon positionnement j'ai préféré au bout d'un moment réaliser cette MAP sur une de ces lunes. comme ce n'est qu'un point il est plus facile de faire la MAP sur cet objet que de faire attention aux détails des nuages de Jupiter. ensuite j'ai affiné en faisant attention aux détails mais c'eszt assez compliqué avec de la turbulence en variant par pas de 20 sur le logiciel sesto , on constate assez rapidement cette variation au bout d'une Centaine de pas. Il en a été de même avec la MAP sur une étoile avec un masque de bahtinov. en grossissant l'étoile au maximum sur l'écran (180x) grâce au logiciel ASICAP , on constate en effet un lègé déplacement de la barre centrale au bout d'une centaine de pas. conclusion : la précision de ce moteur (ou focuser dans le jargon) est redoutable. certains considèrent que ce niveau de précision n'est pas visualisable ou n'a pas d'utilité. non seulement ,j'ai pu le constater mais il a bien une incidence sur la MAP au bout d'une centaine de pas. rappel du masque de bathinov : la lumière provenant d'une étoile va former une figure composée d'un X et d'une barre qui coupe cet axe . ce barre centrale se déplacera en fonction de la MAP. mesure du capteur de température : afin de connaitre la précision obtenue par la sonde thermique , j'ai comparé les données du sesto senso avec le capteur Mbox de astromi.ch et une station de météo de netatmo. le sesto permet d'avoir une précision au centieme de °C et réagit automatiquement des qu'on y colle une source de chaleur : précision et réactivité sont les point fort de ce système. un décalage de 0,7°C a été constaté avec la MBox et de seulement 0,05 ° C avec la netatmo (du à la précision de cette sonde). mesure du backlasch et variation en fonction de la T°: en cours d'élaboration points positifs : qualité et finition du produit logiciel ergonomique et très simple d'utilisation capacité de charge importante et supérieur à certains du marché : 7Kg protection de l'axe de mise au point contre l’humidité et la poussière très bonne fixation au PO points négatif : Le poids 350gr Prix contenu mais supérieur à certains du marché Besoin d'une sonde externe positionnement du focuser à l’arrêt user-manual-SESTO-SENSO-v2-EN.pdf
  7. De chez ottiche zen mais cela s arrete la au niveau connaissance du produit. Ton régulateur c est une fabrication perso ou pro?et dans ce cas qui te fournit ?
  8. je comprends tout a fait ton point de vue. pour ma part lorsque j'ai acheté mon tube de 250mm j'ai sous estimé ce point car le tube est fermé. la mise en température est longue très longue : à minima une heure . le bon coté c'est que mes ventilos ne consomment pas grand chose (même si c'est de la M....vu le diamètre des pâles ) mais bouffer de l'énergie et poireauter pendant heure m'horripile grandement lorsque je suis en nomade.
  9. et voilà le focuser de ZWO!

    tout dépend de la qualité , la sensibilité , de la plage de fonctionnement de ta sonde et du composant qui analyse cette température. 20€ semble plus raisonnable comme quoi la concurrence a du bon. j'installe souvent des sondes thermiques dans les locaux techniques .... rien de tel qu'une sonde externe placé à une hauteur bien déterminée. les sondes internes sont souvent perturbés par le rayonnement des composants environnants et le boitier confine cette chaleur dans un espace très petit qui n'est pas ventilé. dans une salle pourtant à 20°C , je retrouve souvent une température de 30°C dans les baies fermée à 1,5m et plus de 40° dans un switch en bas de la baie .
  10. ou alors comme font certains de mettre un ventilos sur le cote du tube en extracteur. cela accélère la mise en température du tube et un meilleur écoulement de cet air dans le tube car en effet le miroir va atténuer ou briser ce flux.. par contre je ne vois pas de filtre en dessous des ventilos.
  11. Canicule record au Pic du Midi...

    En 2005 pour l eclipse partielle du soleil a denia, mes amis m ont fait la même reflexion.🙄
  12. avec un Barlow powermate 2x pour le planétaire .
  13. Canicule record au Pic du Midi...

    nul besoin de ne plus faire d’enfant ou de se suicider : c'est déjà assez dur pour un adulte alors j'image pour les plus faibles. quand on sait déjà que la pollution tue 60000 personnes/an en France sans distinction
  14. logiciel Prism V10

    comme tout amateur d'astronomie dès que l'on pratique l'astronomie ou l'astrophoto , on se doit d'avoir certains logiciels de bases : - un planétarium avec ephémerides - un logiciel de traitement d'image ou d'acquisition - des logiciels propriétaires permettant de gérer le focuser, la monture , le rotateur , la caméra, dôme ,etc j'ai opté pour le logiciel "PRISM" pour ces différentes raisons : - il est en français et ce n'est pas des moindres (cocorico). c'est déjà assez compliqué de connaitre un utilitaire et ça l'est encore plus si c'est en anglais (pour mon cas ) http://www.prism-astro.com/fr/support.html - un forum est accessible à tout utilisateur. l’administrateur vous répond rapidement ; chacun forumeur peut vous aider et c'est une source inépuisable de solutions diverses et variées http://www.prism-astro.com/forum/ - vous avez accès à une aide en ligne du dit logiciel http://www.prism-astro.com/fr/aide/index.html - il reconnait une grande partie du matériel existant sur le marché http://www.prism-astro.com/fr/LISTE DU MATERIEL COMPATIBLE AVEC PRISM V10.pdf -il est composé de deux versions : une light et une avancée. pendant 60 jours vous aurez le droit d'utiliser ce logiciel gratuitement . passé ce délai il vous faudra payer une somme de 150€ pour la version light et 330€ pour la version avancée http://www.prism-astro.com/fr/acheter.html http://www.prism-astro.com/fr/VERSION LIGHT - VERSION AVANCEE V10.pdf - cote PC il n'est pas très gourmand : Compatible PC (fonctionne sous Mac et Linux à travers des machines virtuelles PC Windows) • Windows Xp, 7, 8, et 10 versions 32 ou 64 bits. • 1 Go de disque dur • 2Go de RAM • CPU Intel ou AMD • Ecran 1600x1200 pour un bon confort d'utilisation, résolution basse possibles. • utilisable sur trois PC différents - une chaine de tuto sous forme de vidéo sur you tube est disponible pour comprendre et maitriser cet applicatif https://www.youtube.com/channel/UCWM-KzONDGaoo1wV8ypPfzQ mais ce qui fait vraiment sa force , c'est qu'il regroupe une quantité de fonctions en un seul logiciel. points positifs : - En Français - Logiciel complet - disponible en test gratuitement pendant 60 jours - Tutos sous forme de vidéos - Documentation complète - Forum d'échanges - Nombreuses bases de catalogues téléchargeables - Nombreuses possibilités comme la recherche et l'étude des étoiles - En constante évolution avec mises à jours régulières - Téléchargeable sur le net et licence reçue en 1 jours points négatif : - Payant mais le prix est contenu par rapport à certains logiciels américains ou Anglais - Planétarium pas assez simple pour un débutant. je trouve le logiciel "carte du ciel" plus convivial sur ce point pour le moment - Éphémérides trop "simplistes" . cela manque d'ergonomies à mon gout - VA et gestion des RPI3 manquants Ce logiciel a tout pour plaire quand on le maitrise bien . PS : l'avis fait de ce logiciel n'est que la représentation de mon point de vue personnel
  15. dans le monde du ventilateur , il y a ventilos et ventilos. ceux qui font du bruit et qui brassent du vent (enfin un peu) et enfin ceux qui sont silencieux et efficaces. dans la matière il faut aller les chercher entre autre chez noctua couramment utilisé dans le monde du PC. c'est un maitre en la matière : silence, efficacité , consommation et vibration nul. tous mes PC en sont dotés du boitier au processeur par contre ils ne sont pas donnés mais quel bonheur. a vue de nez cela ressemble à du diamètre 80mm ou peut être du 60mm https://www.ldlc.com/fiche/PB00169727.html et on y met souvent ce type de produit avec (si ils ne sont pas livré avec ) https://www.amazon.fr/Noctua-NA-SAV3-anti-vibration-silentbloc-ventilateurs/dp/B071PFPFV2 et si tu trouves qu'il fait trop de bruit, ils ont souvent des modules fournies de base mais c'est au détriment de la ventilation chouette télescope .
  16. lorsqu 'on réalise de l'astrophoto : - on s'assure souvent que la plus part des ports USB utilisés soit par la caméra ou le portable soient adaptés aux débits désirés. -pour les caméras, trois types de ports sont couramment utilisées : USB2.0 (<60Mo/s réel ) , USB3.0 (<250Mo/s ) et le GigE (environs 120Mo/s pour Ethernet suivant la catégorie) -sur le PC on retrouve plusieurs types de ports cité ci dessus en plus de l'USB type C ou de l'USB 3.1 , 3.2 et le WIFI. vous trouverez ci joint un lien explicatif de ces nouveaux type de ports USB https://www.lesnumeriques.com/informatique/tout-qu-faut-savoir-usb-type-c-usb-3-1-a2049.html - on vérifie aussi que le disque dur à la capacité de stocker la grande quantité de données que l'on va collecter . deux technologies de stockages s'affrontent sur ce domaine qui risque bien de basculer au profit du dernier - les disques durs à plateau qui permettent d'avoir de grosses capacités pour un prix modique . par contre les débits sont souvent limités et varient suivant s sur l'emplacement du plateau . - les disque SSD sont composés de "barrettes mémoires" permettant des débits très élevés mais au cout du Go encore assez prohibitif. cette tarification du Go va chuter drastiquement dans les années à venir et les capacités vont croitre exponentiellement il faut aussi savoir qu'avoir un DD rapide ne veut pas dire pour autant des transferts rapides car entre la caméra et le DD vous avez toute une série des composants , de bus qui peut brider vos transferts. et plus vous avez d'intermédiaires et plus les débits se font sentir (par l'encapsulage des données) . On va prendre le dernier chipset d'AMD le X570 pour comprendre et visualiser le long chemin que parcours vos informations - cela commence dès la caméra qui pour éviter des "engorgements" va stocker vos données dans une mémoire tampon. si elle en possède une ! - puis par le bus de données du contrôleur interne du portable qui partage souvent la bande passante entre les différents ports (SIC ). on trouve globalement ces types de ports : UBS2, l'USB3, le WIFI , le E-SATA , le HDMI ,le Bluetooth et l’Ethernet bien souvent cette gestion est intégrée dans le "chipset sud" mais sur certaines Cartes Mères vous pouvez avoir un chipset dédié à ce type de transfert. Et qui dit intermédiaire , dit automatiquement des ralentissements. - vos données vont aussi transiter par le bus hyper-transport qui relie votre chipset sud au processeur et qui suivant la technologie de votre CM peut passer par un chipset nord (en voie de disparition pour être intégré au µP) https://www.malekal.com/chipset-role-definition/ - puis pour afficher ou stoker ces images elle vont être mises en mémoires et c’est le µP qui gère toutes ces actions. la mémoire de type DDR est très rapide et peut varier suivant le type de technologie ( de la DDR1 à la DDR4) - vos données vont soit repartir vers le chipset sud ou transiter directement par le bus du DD (ME , carte PCI express ). comme vous pouvez le voir sur ce graphe tout dépend ou est placé votre DD les bus les plus utilisés sont raccordés au chipset Sud et vont du SATA 1 (1.5Gb/s soit 150Mo/s) au SATA 3 (6Gb/s soit 600Mo/s) mais rassurez vous ceci ne sont que des valeurs théoriques. il est de plus en plus fréquent de trouver des port M2 qui permettent des débits importants 1400Mo/s https://www.arrow.com/fr-fr/research-and-events/articles/the-future-of-data-storage-nvme-m2-connectors - Puis enfin vient votre DD qui va soit directement stoker vos données soit les mettre provisoirement dans une mémoire Tampon pour éviter l'engorgement comme sur le DD a plateau SSHD En "Visuel Assisté" ...moi je préfère "Visuel Amplifié" , il est fort à parier que vos données n’atteignent même pas le DD mais soient directement stockées en mémoire. En effet le pc doit assembler plusieurs photos tout en soustrayant le dark si vous l'avez demandé. cette opération ne pourrait pas se faire aussi vite si l'on passait par le DD et n'aurait aucune utilité. le PC utilise aussi ces composants pour faire transiter des données de l'OS, du logiciel de capture et de l'affichage des données désirées. il faut aussi savoir que vos disques n'ont pas les même débits en fonction de la taille des fichiers lus ou enregistrés dans les faits , vos débits seront fortement réduits par rapport aux données constructeur. il existe un logiciel qui est capable de vous fournir une partie des informations de vitesse de votre DD : CrytalDiskMark ce logiciel est simple d'utilisation et il vous restitue l'ensemble des données sous forme de tableau lien d'aide sur l'utilisation de CrytalDiskMark : http://www.aidewindows.net/logiciels/crystaldisk.php lien pour télécharger ce logiciel : https://osdn.net/projects/crystaldiskmark/downloads/68624/CrystalDiskMark6_0_2.zip/ cas d'école : sur mon portable j'ai la chance d'avoir plusieurs DD internes dont un SSD et un disque à plateau 7200tr/mn comme vous pouvez le constater : - le Disque Dur à plateau plafonne à 130Mo/s aussi bien en lecture qu'en écriture. - le disque SSD a des débits séquentiels très importants et largement suffisant pour répondre aux caméras > à 60M pixels. - par contre vous serez fortement bridés par le disque Dur externe. le mien qui est pourtant un SSD est limité par le boitier qu i ne comporte qu'un port USB2 Avec l'arrivée prévue en 2020 de très grosses caméras comme la QHY600 ou la ASI6200, non seulement il vous faudra "des bus de transferts rapides" mais aussi des espaces de stockage importants . certains forumeurs ont estimé une capacité de 34Go de données rien que pour une séance photo sur une galaxie. il vous faudra aussi faire attention à la consommation de vos Disques durs. cela ne parait très important , mais cela peut varier du simple au double suivant les technologies utilisées . A titre indicatif vous trouverez ci joint un test fait par Toms'hardware sur trois DD SSD https://www.tomshardware.fr/test-ssd-1to-intel-660p-crucial-p1-pny-cs3030-comparatif/5/
  17. pourquoi vous n'utilisez pas de système anti vibration pour les ventilos? cote ventilos vu les modèles ce n'est pas les plus efficaces .
  18. et voilà le focuser de ZWO!

    Certains forumeurs sur d autres sites ont des soucis avec EAF: "Salut à tous, et bien malheureusement je ne peux donner aucun avis sur le focuser au niveau fonctionnement car la platine d'origine n'est pas compatible avec la série ESPRIT de chez SW. Donc la j'ai demander une platine sur mesure à un ami tourneur fraiseur. Je pourrais seulement vous parlez du focuser après le 15 juillet."
  19. Tu as le forum atik dedie a ce materiel. Regarde le post "stellarmate" ou je donne quelques indications sur l atik base. En plus tu utilises l eqmod ce qui est dedie a ce type de gestion.
  20. StellarMate

    Tu vas un peu vite en besogne en oubliant ce qui fait sa spécificité 1 la nafabox ni asirair ne gère les alim comme tu le dis.ce qui fait toujours 20 € de moins a dépenser et un glut en moins sur telescope...y en a deja assez. encore faudrait il connaitre la puissance de sortie de Atik base .moi je ne la connais pas mais il serait (a prendre au conditionnel) capable d alimenter la monture et plusieurs cameras.on en saura plus d ici quelques mois. 2 la ou cela devient interessant c est qu il permet de gerer les moteurs par le port RS232 avec leur propre interface .... 100 € a dépenser en moins https://forums.futura-sciences.com/materiel-astronomique-photos-damateurs/844169-atik-base-solution-complete-datik-imager-chaud.html Plus besoin d eqmod suivant certains tests fait par des forumeurs de webastro sur facebook. 3 un port ST4 pour les montures qui n en n ont pas.tout le monde n a pas la derniere monture. 3 a la difference de ASIAIR qui se la joue monopole .il serait ouvert aux autres cameras et autres equipements a une particularite pret Please Note: Atik Air is NOT compatible with USB 1 cameras or the EFW1 4 une alimentation par allume cigare est fournie. Rien ne m enerve plus que de me fournir un equipement sans alim.( Ca fait petit et radin quand on debourse plus de 1300 € pour une asi 1600).😉 pour le nomade.encore 30 € de moins. Avec les autres il te faudra le cable et doubleur d alim pour faire fonctionner tes boitiers.
  21. l'avantage du polemaster bien que superflu pour certains sur ce type de monture permet une MES des plus rapides avec une efficacité redoutable. site de Qhyccd: https://www.qhyccd.com/index.php?m=content&c=index&a=show&catid=136&id=32 la monture 10 micron vous permet aussi de faire logiciellement un alignement sur la polaire que je n'ai pas encore testé à ce jour le principe du polemaster est assez simple et il ne vous demandera pas plus de 15mn..... en plus vous pourrez profitez du passage des satellites polaires le tutoriel fait Mr Jonathan CaryMembre de Saint-Quentin Astronomie est tres explicite et même sans celui ci l'applicatif vous guide pas à pas pour effectuer cette MES https://astronomie-02100.weebly.com/uploads/6/2/8/4/62846569/tutoriel_de_mise_en_station_avec_polemaster.pdf un autre site qui explique tres bien les conséquences et les actions faites lors de l'utilisation du polemaster http://pages.infinit.net/microlog/ciel_astro-ccd/polemaster.htm le seul soucis sur ce type de monture , c’est qu'il n'existe pas de support propre à cette monture Vous devrez pour cela vous équiper du support ci dessous et faire attention lors de sa pose sur la queue d'aronde a bien rester dans l'axe de la monture ou alors vous doter de ce nouveau support certainement plus précis https://www.astromanie.ch/fr/accessoires-pour-montures/1127-kit-support-accessoires-10microns-1000-hps-polemaster-et-pointeur-laser.html
  22. StellarMate

    encore du nouveau coté Raspberry le PI4 va sortir et apporte quelques avantages indéniables : puissance améliorer du proc, 2 ports USB3, alim par USB C en plus pour un prix de depart modique de 38€ . que demander de plus ? https://www.cowcotland.com/news/67841/et-voila-le-raspberry-pi-4-trois-fois-plus-puissant-et-disponible-a-partir-de-38-euros.html l'ATIK base avec son applicatif ATIK AIR (gratuit suivant le site ) est enfin sorti pour un prix plus cher de 286€. dommage que ce soit un PI3 mais au moins un concurrent de ASI AIR (qu'on trouve maintenant à 187€ chez loisir plaisir ) certains avantages comme la gestion de robot focus, l' alimentation en 12V. https://www.atik-cameras.com/product/atik-base/ Increasingly, astronomers are seeking to improve the portability and convenience of their imaging. ATIKbase is a small computer that can be mounted to your telescope to conveniently control cameras and other hardware from your portable devices. The software is a collaboration with Ikarus Technologies to create a custom version of their highly regarded StellaMate system which gives the following abilities: Manage everything from one interface. Powerful image acquisition capability. Autofocusing. Support for internal and 3rd party guiding software. Plate solving and high accuracy GoTo telescope control. Imaging target suggestions. Workflow automation. In addition to the above features the ATIKbase goes further and provides some benefits that enhance the user experience: Offline EKOS Live mode - To allow the StellaMate web interface running on mobile devices to control the imaging system without requiring access to the internet or VNC. Runs directly from 12V - further to that, the device can distribute 12V power to other hardware including cameras and mount. Includes a focus motor driver compatible with Robo focus, Moonlite or Lakeside motors to offer further integration. An ST4 port is on board to enable guiding if the mount can not be connected to the USB ports. Compatible with Atik Air.
  23. et voilà le focuser de ZWO!

    - le premier permet la commande du moteur si l'on se comprend bien . https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-informatiques/interface-usb-focuser-2_detail quand tu prend les options la note grimpe vite et ça c'est sans le focuser - le deuxième est plus polyvalent pour un prix raisonnable et il est compatible avec ASIAIR -le pegasus est très sympa. j'avais pense l'acheter un moment .si en plus decatur30033 t'en propose un d'occasion faut pas réfléchir longtemps -après d'autres constructeurs viennent de réagir à l’annonce de l'EAF , prima luce vient de baisser son senso en le passant de 365€ à 299€ https://www.primalucelab.com/astronomy/sesto-senso-robotic-focusing-motor.html et sa sonde vient aussi de perdre 20€ https://www.primalucelab.com/astronomy/temperature-sensor-for-sesto-senso.html soit 86€ de baisse d'un coup ou 95€ avec transfert entre banque. comme quoi la concurrence a du bon.
  24. En surfant sur le site de la clef des étoiles je suis tombé sur cette vente d 'un focuser motorisé de prima luca ...chose qui n'était pas disponible il y a peu https://laclefdesetoiles.com/accessoires-electriques-electroniques/6386-microfocuseur-esatto-2-prima-luce-lab.html les caractéristiques sont alléchantes et la qualité de ces produits n'est plus à faire Largeur : 67 mm → Focuseur rentré Poids : 835 g Diamètre : Intérieur 50,8 mm (2") Ouverture : 2" (50,8 mm) Coulant : 2" Câble USB : USB-C 2.0 Alimentation : 12 V Modèle : Microfocuseur ESATTO 2" Prima Luce Lab BackFocus : Course de 15 mm Type : Crayford Capacité de charge : 5 kg WiFi : OUI Résolution par pas : 0,04 micron le système à l'air compact et adaptable sur différents matériels avec différentes bagues on aborde un port ARCO sous astroshop : ARCO port to easily connect the ARCO camera rotator to the ESATTO without the need for additional data or power cables. ce qui est encore plus intéressant c'est qu'il est gérable avec port USB C 3.0 => plus d'alimentation 12V individuel du moment que votre PC/portable puisse donner cette alim. et surtout qu'il serait gérable en WIFI par samrtphone . le pieds quand on voit le nombre de câbles que l'on peu avoir au final.
  25. descriptif et test du gregory Zen 250mm

    Merci pour cet info.Je comprends maintenant pourquoi ils sont si recherchés en plus de leur qualité optique.😉