Pierre Valvin

Member
  • Content count

    90
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 82688

Community Reputation

240 Excellent

About Pierre Valvin

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Ciel profond, design optique

Recent Profile Visitors

1862 profile views
  1. M101 - LRGBH - T250 F/3.6 - 5h30

    Merci @COM423 et @ALAING pour votre passage et le mot sympa !
  2. Hello ! 2 nuits d'affilée ! Ca faisait des mois ! J'ai passé la nuit dernière sur ce beau duo... Un écho à une de mes premières photos du même champ il y a 25 ans à Puimichel, sur du TP hyper. 45 poses de 3 minutes en L (sur 60), et 15 poses de 3 minutes par couche RGBH sur une 2600MM. Je suis preneur des conseils d'amélioration. Je mets aussi la version annotée. En vert les 2782 galaxies de mag<22 - Le chiffre qui accompagne est le redshift spectroscopique quand il est dispo. En bleu les 116 quasars avec le redshift En rouge les 15 PGC Clic droit / ouvrir dans un nouvel onglet pour profiter de ce qu'offre la résolution. Bonnes obs ! Pierre
  3. Hello les astros ! Enfin du ciel du côté de Montpellier... Le télescope commençait à rouiller :-). Ou plutôt à se couvrir de pollens d'ailleurs. Pour la reprise, j'ai révisé mes classiques : M101. Même si on se demande bien pourquoi on y retourne après la version de la Team Omicron ! Quel bonheur ce ciel de printemps. Fenêtre grande ouverte vers l'extra-galactique. T250 F/3.6 + 2600MM - L : 55x180s - RGB : 12x180s par couche - H : 14x180s Bonnes obs ! Pierre Clic droit pour la full et ses pétouilles dans un nouvel onglet : Edit : J'ai passé l'image dans mon script d'identification des sources observées. Je regarde ce qui sort du bruit et je trace un cercle si les coordonnées matchent (<15 arsec) avec une source connue des catalogues PGC, quasars et galaxies SDSS sur lesquels j'ai fait des requêtes. cercle vert = 2513 SDSS cercle rouge = 23 PGC cercle bleu = 158 quasars (avec le z affiché - il semble qu'il y ait une détection à 3.45)
  4. recherche d'un post traitant de l'erreur du foucault

    Hello ! A ce sujet, il y a un papier qui me semble très intéressant à lire par rapport à ta question. C'est le papier de Platzeck et Gaviola en 1939, dans JOSA (Journal of the Optical Society of America 29(11) 484-500). De mémoire, il commence par une étude des erreurs du Foucault pour introduire la nécessité de suivre le lieu des centres de courbures (la caustique), en particulier pour des miroirs très ouverts. Ils décrivent ainsi le test caustique et notamment la précision requise pour la mesure. Pas tout à fait évidente sur l'axe transverse. Il faut un bon vernier... Mais c'est tellement plus satisfaisant de mesurer vraiment la position du centre de courbure de la zone que tu mesures. Dans des papiers suivants, la méthode est étendue aux asphériques autres que des paraboles, et en effet, tout ceci est synthétisé dans le bouquin de Malacara (Optical shop testing) dont Jean Dijon a donné le lien. Bye. Pierre
  5. L'éclipse du 8 avril 2024

    Salut Seb ! Alors ça c'est dingo, ce matin même, j'ai parlé de ce moment où l'on a vu l'ombre arriver à une collègue qui me demandais si j'allais traverser l'atlantique pour aller voir l’éclipse... Elle avait oublié que je ne prends plus l'avion :-)). Tu m'étonnes que ça me dit quelque chose. Un grand souvenir.
  6. Quintette Rapide // 10" f/d 3.4 + ASI2600DUO

    C'est carrément superbe ! Félicitations ! Un sacrée profondeur... Et quel piqué sur tout le champ ! Ton setup est vraiment bien réglé et ton ciel doit être particulièrement stable. Un poil trop de vert peut-être ? Tu as fais l'étalonnage photométrique j'imagine ? Oui, tu as trouvé la bonne méthode assurément... Bravo. Pierre
  7. Champ profond NGC4236 - T250 F/3.6

    Bah pas grand chose... Je ne cherche pas à faire de la photométrie ici. Je cherche simplement à rêver sur mon image en pointant des objets qui me montrent à la fois l'immensité du ciel et l'immensité du travail de fourmi de gens qui bossent dessus. Je mets juste un filtre pour maximiser la fiabilité de l'identification. J'ai fait un peu de photométrie sur des astéros et une fois sur une campagne de mesures de SN, dans M81. C'est pas simple en effet. D'abord il faut des filtres photométriques (j'avais des Johnson-Cousin), ensuite il faut prendre un certain nombre d'étoiles de ref comme l'évoque @jeffbax J'ai pris la colonne gmag. Mais vraiment, c'est juste pour un filtre d'identification. Pas pour mesurer mes galaxies. En tous cas, tu as raison, si je voulais le faire, ça serait pas simple. Ca peut être intéressant, mais je ne m'y lançerais pas avec mes filtres actuels, qui ne sont pas photométriques, mais photographiques. Merci pour cette discussion qui ouvre un sujet intéressant en effet. Pierre
  8. Champ profond NGC4236 - T250 F/3.6

    Voilà, j'ai posé le notebook en PJ. Dans ton environnement, il faut faire un pip install de astropy, astroquery et photutils. On peut continuer en mp si besoin. Bonne soirée Pierre Identification.ipynb
  9. Champ profond NGC4236 - T250 F/3.6

    Merci pour ton commentaire @christian_d. Je crois qu'il faut juste faire un clic droit et 'ouvrir dans un nouvel onglet'. J'ai déposé la full. Tu as surement raison. J'ai quand même filtré les objets dont la photométrie est annoncée comme "clean" : Voir la 10ème colonne ici : https://vizier.cds.unistra.fr/viz-bin/VizieR?-source=V/154/sdss16&-c=338.6683833 12.9507162&-c.rd=&-out.add=_r _RAJ2000 _DEJ2000&-sort=_r Et du coup la ligne de code qui fait une requête filtrée : r_sdss = Vizier.query_region(co, radius=demi_diag * u.deg, catalog='V/154/sdss16', column_filters={'gmag': '<21.7', 'class':'3', 'clean':'1'}) Merci @haukka. Je peux bien sûr partager mon bout de code... qui est surement pas hyper clean. Je nettoie le plus gros et je le déposerai dans ce fil, c'est peut-être plus simple que dans mon github. C'est dans un jupyter notebook. Eh, sans prétention hein. C'est pour s'amuser et rêver au max sur les images hein.
  10. Champ profond NGC4236 - T250 F/3.6

    Houla ! Merci !! Je corrige tout de suite le titre !!
  11. Champ profond NGC4236 - T250 F/3.6

    Merci pour les mots sympas. @Discret68 oui, elle n'est pas très dense cette galaxie. Je pense qu'une couche Ha aurait révélé de belles régions hydrogène. Sinon,est-ce que tu ne confonds pas avec une autre galaxie ? Car celle-ci est dans le Dragon et elle n'était donc pas vraiment basse. Pierre
  12. Hello ! Je vous propose ce champ autour de NGC 4236 dans le Dragon. Elle est immense (22'x7') et se situe à 11 millions d'a.l. J'ai dû me contenter de ciels pas terribles sur 3 nuits pour enchainer 117 poses en L, et 22 poses sur chaque RGB. Je n'ai gardé que 82 L. Toutes les poses sont de 180s en bin 1 sur une 2600 monochrome. Le fond est couvert. C'est ça qui me plait ! Du coup, je me suis amusé à passer la luminance dans mon petit code python : Ce code extrait les sources qui sortent du bruit, quelles qu'elles soient, et il regarde la distance de chaque source aux objets de catalogues mis à dispo par le CDS à Strasbourg (requête VizieR). Et dès lors qu'on est inférieur à 0.005° (18 arcsec), alors il décrète une correspondance. A ce moment, j'affiche : - tous les PGC avec leur identifiant - 32 objets - tous les quasars dont le redshift est >1. J'affiche le redshift - 60 objets - tous les sdss qui sont identifiés comme galaxie, dont la photométrie est clean et dont le gmag<21.7 - 643 objets, malgré le fait que toute la zone ne semble pas couverte (je ne sais pas pourquoi). Il y a un objet dans quasiment tous les cercles. Je ne sais pas si on peut dire que c'est la mag limite de cette image. En tous cas, quand je fais des astéros, j'en détecte certains qui sont annoncés autour de cette magnitude. Bye ! Pierre
  13. La nébuleuse du cône (NGC 2264) CT16 f4 & ASI6200MM

    Fatch ! Ca calme ! Bravo !
  14. M101 avec Dan aux manettes

    oups, oui pardon, bien sûr ! Bravo GuillaumeGZ pour l'acquisition soignée !
  15. NGC 1514, la boule de cristal et ses mysteres.

    On voit de ces images sur le forum quand même ! Extraordinaire ! Et merci pour les détails, c'est super.