Bohns

Member
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

3 Neutral

About Bohns

  • Rank
    Inactive member
  1. Merci à tous. Je suis rassuré et n’aurai plus peur de cramer mon 24x36. Mes prochaines questions seront sur comment mettre un filtre (type duo band) quand on n’est pas en Canon, Nikon ou Sony (pas de solution clip) et quand le back focus du boîtier avec sa bague T2 est déjà à 55 mm. Mais ce sera l’objet d’un fil spécifique.
  2. Bonsoir à tous. Une question me turlupine : en ciel profond, il faut plusieurs dizaines de prises en pose B avec des temps de pose individuels entre 1 et 5 minutes. Sachant que les capteurs des boîtiers ne sont pas refroidis, je me demande si cette pratique n’est pas favorable à une usure prématurée des capteurs. Votre avis ? je sais bien qu’il existe des caméras 24x36 refroidies, mais à plus de 4000 roros, je compte bien m’abstenir cordialement, Stef.
  3. Merci Franck. J’avais donc juste, et le problème vient très certainement d’avoir debrayé et manipulé manuellement l’axe AD après avoir configuré la raquette Synscan. Tout simplement parce qu’en plus d’avoir une cheville à refaire, mes cervicales sont en vrac après un peu trop de rugby et quelques sauts en parachute à l’armée plus ou moins bien atterris Je dois avouer que ce système est bien pensé, mis à part la notice qui oublie que tous les astronomes amateurs ne sont pas des puits de science et de compétences
  4. Merci beaucoup Louis. Et merci pour l’intérêt porté à mes questions. http://pages.infinit.net/microlog/ciel_astro-ccd/polemaster.htm Cordialement, Stef
  5. J’ai trouvé une info importante sur l’utilisation du Polemaster. dans la séquence d’alignement de Polaris, il est à un moment demandé de sélectionner une étoile proche de Polaris, de tourner l’axe AD de 30° environ, puis d’identifier à nouveau l’étoile sélectionnée. j’ai trouvé cette mise en garde sur un tuto sur le web : Utiliser la manette de commande de la monture pour effectuer une rotation en AD d’au moins 30°. Ne pas faire une rotation manuelle en desserrant l’axe d’AD de la monture. Cela provoquera une erreur d’alignement important. Or, j’ai fais ces rotations manuellement en desserrant le frein... Je réessaierai avec la raquette de commande, mais probablement après ma convalescence. P...in de notices aux traductions aléatoires
  6. Est-ce que ça veut dire que je dois saisir l’heure locale, indiquer un fuseau +2 et confirmer qu’on est en heure d’été ? Merci. Je vais essayer. Merci beaucoup J’y ai pensé. Il y a Astrièves près de chez moi. Mais ce sera pour l’hiver, car je me fais «refaire» une cheville vendredi et serai plâtré entre 6 et 8 semaines
  7. Bonjour à toutes et tous. Je continue à me familiariser avec mon EQ6-R. Je l’ai équipée d’un QHYCCD Polemaster, et n’ai pas de difficulté particulière pour la mise en station. Après le calage sur le pôle céleste, a priori précis grâce à l’accompagnement du logiciel, je fais un étalonnage sur 1 étoile selon les recommandations (marketing ?) de la doc Polemaster. Je cible Altaïr, et n’ai pas de souci pour la centrer dans mon viseur 36 mm (je vois bien les 3 étoiles de la tête de l’Aigle, avec Altaïr au milieu). C’est à partir de là que les choses se gâtent. Quand je confirme l’étalonnage, la raquette m’envoie un message m’indiquant qu’elle applique la dernière erreur de perpendicularité. Je suppose que cela parle de l’erreur de cône. Comment est-elle mesurée par le pilotage de la monture ? Mystère… Puis je veux cibler Mars, et là j’ai l’impression que le tube est assez largement décalé vers le Nord et le bas. J’ai deux hypothèses : J’ai mal configuré l’heure. C’est dû à l’erreur de cône sur l’axe de déclinaison (erreur de perpendicularité entre l’axe du tube optique et l’axe DEC). Concernant la configuration de l’heure, j’ai une hésitation sur la saisie du « fuseau horaire . Pour l’instant, je saisis +1 (la France est sur le fuseau +1h par rapport à Greenwich), et je saisis aussi « oui » pour l’heure d’été, en supposant que cela donnera +2 par rapport à TU. Mais je me pose les questions suivantes : Faudrait-il que je rentre +2 pour le fuseau horaire, l’heure d’été étant juste une confirmation ? Tout saisir en heure TU, avec « +0.00 » pour le fuseau horaire et « non » pour l’heure d’été ne serait-il pas plus sécurisant? Concernant l’erreur de cône, je sais la gérer sur l’axe AD ; il suffit de laisser la monture se stabiliser avec les contrepoids sans le tube, et de régler le zéro de la couronne graduée de l’axe AD. Par contre, sur l’axe DEC, comment faire pour bien caler le « zéro » de perpendicularité du tube avec l’axe DEC ? Je précise que j’ai également le désavantage de ne pas encore avoir reçu mon pointeur. Merci pour vos réponses à ces questions naïves qui me font douter. Cordialement, Stef.
  8. Présentation depuis le Trièves

    Merci beaucoup Philippe. J’avais trouvé ce lien, mais il n’y a pas l’EQ6-R. L’EQ6 y est présente, mais elle n’a pas la même configuration ergonomique. Néanmoins, j’ai utilisé la doc pour commencer. j’ai depuis reçu ma monture, plus tôt que prévu, avec la notice en français.
  9. Merci beaucoup Alaing. Je m’en doutais. J’avais naïvement espéré que la course du focuser de la lunette m’aurait permis la map... Depuis mon post hier soir, j’ai trouvé une doc de mon futur renvoi sur le site fabricant indiquant un tirage optique de 112 mm. Ma naïveté s’est dès lors envolée. J’en conclus, avec votre réponse, qu’il me faudrait une bague allonge de 112 mm pour compenser en attendant la réception du renvoi coudé. J’ai juste ?
  10. Bonsoir, j’ai reçu aujourd’hui ma lunette TS 130 f7 triplet Photoline, une EQ6R et des hypérions Ça, c’est le positif. Le négatif, c’est qu’il manque à ma commande plusieurs accessoires, et notamment un renvoi coudé Baader Maxbright J’ai essayé ce soir de faire une mise au point avec un 36 mm sur la lune, sans succès. Je suppose qu’il manque du tirage optique, et que c’est justement le rôle du renvoi coudé manquant. Pourtant, il me semblait qu’on pouvait monter un oculaire directement au foyer, au prix d’une inversion de l’image. Est-ce normal que je n’arrive pas à faire la netteté avec un oculaire au foyer ? Si oui, comment calculer le tirage optique le permettant ? Du coup, je doute... mais je suis d’un naturel pugnace
  11. Présentation depuis le Trièves

    J’ai commandé à La Clef des Etoiles (puisquil semble qu’on peut citer les noms). J’aurai bien la doc en français. Mais je voudrais potasser avant la réception, et surtout faire gentiment potasser mes fils. Je parle anglais couramment, donc ce que j’ai trouvé sur le web me va. Mais eux pas encore, et leur mettre un pdf en anglais dans les pattes ne colle plus à l’adverbe « gentiment »
  12. Merci à tous Je vais potasser tout ça. J'aurai le temps pendant ma convalescence (je vais me faire opérer de la cheville dans deux semaines).
  13. Bonjour à tous. Tout nouveau membre inscrit, je m'appelle Stéphane (Stef) et j'ai 48 ans. Je suis d'abord passionné de photo, mais j'ai toujours eu un attrait contemplatif pour nos cieux nocturnes. J’habite en Trièves, sur les balcons Sud du Vercors, à une vingtaine de kms au Sud de Grenoble, mais suis originaire du Sud-Ouest (Gers). J’ai assez assidûment pratiqué l’observation astronomique il y a 25 ans au Club de mon école d’ingénieurs, très bien équipé en matériel pour l’époque (C6 et C8 sur équatoriales motorisées, Newton de 250 et deux lunettes fluorite de 130 si je me souviens bien). Je continue de faire des observations aux jumelles, seul ou en famille, et parfois pratique la photo grand angle de ciel profond pour capter la la Voie Lactée et les paysages environnants. Ma localisation se prête superbement à cet exercice. (Je suis convaincu qu'il y a moyen de faire beaucoup mieux, mais j'ai pensé que cette photo du Mont-Aiguille depuis le Col de l'Allimas ferait une belle illustration pour mes présentations) Bien que la pollution lumineuse de Grenoble soit présente au Nord, mon secteur de moyenne montagne est extrêmement favorable aux observations, nonobstant le relief qui cache une partie du ciel (je n'ai par exemple pas réussi à voir la comète Neowise, qui était juste cachée par les sommets vercusiens). Je n'ai toutefois jamais pris la peine de m'équiper plus sérieusement. Et puis, là, sans doute incité par ce que le COVID nous apprend et de récents décès de proches encore jeunes, je me suis dit qu'il fallait savoir profiter de chaque instant et j'ai décidé de me lâcher. J'ai confirmé la commande auprès d'un magasin bien connu de Toulouse d'une lunette TS 130 f7 APO triplet, et d'un monture EQ6-R Pro GoTo, avec 3 oculaires Baader Hyperion (5, 10, 36), ce qu'il faut d'accessoires pour y connecter mon boîtier Leica SL au foyer ou en parallèle avec un télé lumineux (d'où la monture "lourde" par rapport à la lunette), et une petite caméra CMOS pour commencer le planétaire (ZWO ASI224MC). J'ai d'ailleurs ouvert un fil concernant l'utilisation et l'exploitation de cette dernière dans le fil "pratique". Je suis conscient que ce matériel va me demander un certain temps d'apprentissage, et qu'il n'est pas forcément le plus simple pour un re-débutant. Il va notamment me falloir réapprendre la mise en station d'une monture équatoriale, exercice que je n'ai plus pratiqué depuis mon diplôme, et que j'appréhende un peu. Si vous connaissez un tuto clair, je suis preneur. Je recherche aussi la doc EQ6-R en français pour potasser avant la livraison (a priori proche). Je n'ai su trouver que celle de l'EQ6 / NEQ6, un peu datée. J'ai beau parler couramment l'anglais, je suis un chouilla flemmard 😊 Je me pose aussi la question de l'acquisition d'un système Pole Master, qui sur le papier a l'air assez incroyable. J'ai enfin plein de question sur les filtres et le chercheur, mais je vais tâcher de les poster dans les sections idoines. A très bientôt donc, et pardon par avance de la foultitude de questions que je risque de vous envoyer. Bien cordialement, Stef.
  14. Merci Alaing pour la bienvenue. Je posterai un message de présentation plus complet ce soir dans « le coin des débutants » avec une photo de paysage étoilé... En attendant mieux plus tard. Quelqu’un(e) pour répondre à mes questions sur l’exploitation dune caméra CMOS sur mac ou pour m’orienter ?
  15. Bonsoir, je m’appelle Stéphane et je suis basé en Trièves (balcons Sud du Vercors, 25 km au Sud de Grenoble). C’est mon premier message sur ce forum, mais je n’ai pas trouvé où me présenter. Je vais bientôt (cette semaine) recevoir une lunette TS 130 f7 triplet sur monture EQ6-R avec une caméra ZWO ASI224MC Je compte d’abord faire de la photo avec mon APN, mais suis conscient qu’une telle caméra est quasi indispensable pour le planétaire, alors j’ai décidé d’essayer. Je ne connais rien à cette technique et ai plein de questions de noob : 1) comment choisit-on ses paramètres d’acquisition vidéo ? 2) quel logiciel d’acquisition (je suis sous mac OS) ? 3) quel logiciel pour extraire et empiler les photos issues de la vidéo ? 4) comment se fait le post-traitement ? Bref, je suis à la recherche de tutos ou de liens à potasser Merci pour votre aide, Stef.