Sign in to follow this  
cbuil

Brillante nova dans la Sagittaire

Recommended Posts

Une nova particulièrement brillante a été découverte il y a deux jours à peine. Magnitude 6 actuellement, ce qui est plutôt rare. La voici photographié depuis mon observatoire Toulousain, pollué bien sur (et une déclinaison de -28° pour l'objet) (photo Lumix GM1 APN + Leica Summilux 25 mm f/1.4) :

Le télescope Newton de 200 mm équipé de la bonnette à fibre pointe vers la nova au petit matin (la nuit dernière, remarquer la Lune sur la gauche) (Lumix Fisheye 8mm f/1.3) :

Malgré ces conditions délicates, il est possible de faire de la bonne observation, et bien sur de la spectrographie (on est assez peu perturbé par la lumière parasite dans cette discipline). Donc, le spectre de la nova (avec des raies du Fer sur la gauche, avec profil P Cygnii, indiquant que l'explosion est récente) (spectrographe eShel) :

Et quelques détails...

avec la raie Halpha très élargie par la vitesse des gaz (effet Doppler-Fizeau) :

Christian B

[Ce message a été modifié par cbuil (Édité le 18-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Merci pour le partage Christian, c'est très intéressant, même si je ne suis pas capable actuellement de tout interpréter dans les graphiques.

L'extremum du pic d'émission du H alpha semble ne pas être décalé (+- 656nm) C'est élargi en raison d'une variabilité dans la vitesse de l'hydrogène j'imagine ?


Tu as une idée de la magnitude de l'étoile en question avant le stade supernovae ?


Cordialement,
Quentin

[Ce message a été modifié par Q (Édité le 17-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Christian de nous faire partager cette nouvelle.

Amicalement

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour vos commentaires.

Quentin, c'est bien la vitesse radiale des gaz qui partent vers l'avant et vers l'arrière (et tous les intermédiaires) qui provoque l'élargissement. On est centré sur la longueur d'onde moyenne. Cependant le creux à gauche de la raie indique aussi la présence d'une zone qui absorbe la lumière de l'étoile (entre nous et l'étoile). Cette zone est aussi éjectée, mais mais avec un décalage vers le bleu, car elle s'approche. C'est le profil P-Cygnii.

La magnitude de l'objet précurseur semble inconnue pour le moment. Nous avons a faire à un objet exceptionnel en tout cas.

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aux dernières nouvelles elle est de magnitude 5.5, elle monte encore en brillance, donc pas à son maximum...

Coordonnées pour ceux et celles qui voudraient en faire une image, voir un spectre !

R.A. 18h36m57.00s Decl. -28°55'42.0" (J2000.0)

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Merci Christian pour cette nouvelle.
Ta démonstration illustrée par la qualité(!) de ton site
que l'on peut faire de l'astro à peu près
partout est édifiante , c'est à méditer pour éviter les excuses!!

Amicalement

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sinon moi j'ai une question con pour changer

Comment se fait il qu'on ait pas une belle courbe en cloche du style corps noir, centrée sur une longueur d'onde

Quentin

[Ce message a été modifié par Q (Édité le 22-03-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un peu dans ce genre là en fait :

C'est une question d'échelle en ordonnée ? Le pic en H-alpha serait si fort ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Q : tout simplement parce que le spectre d'une nova n'a rien à voir avec celui d'un corps noir. Ce n'est pas une étoile, mais une enveloppe de gaz éjectée par l'étoile. Il est caractérisé par des raies en émission (Ha, HB, He I, O III, ...) sur un continuum très très faible.

Dans certains cas le continuum est plus élevé, et correspond à une étoile très rouge ( B-V de 0,2 à 0,4 ). Si j'ai bien compris, dans ce cas là, il est d'usage de normaliser me spectre en retirant cette composante.Le but de la spectro d'une nova est de déterminer le profil de la raie Ha, pour en déduire la/les vitesse(s) d'expansion du gaz, par exemple.
Comme tu le dis, dans le cas d'une nova, la raie Ha domine très largement toutes les autres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this