Maxime Tessier

Le cycliste du Col du Tourmalet pédale vers le Sagittaire

Messages recommandés

Salut à tous, 

 

pour compléter le Cp à plus longue focale quand je suis nomade, je me suis mis au Nightscapes, :) 

Le cycliste du Col du Tourmalet pédale vers le Sagittaire.

Sony A7s Samyang 35mm T1.5 @ 2.8.

cYCLE2red.jpg.baea8eed3dd0426def161c5390b3c1f1.jpg

  • J'aime 2
  • J'adore 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour

 

On peut dire que c'est original et bien cadré. Bientôt le tour de France.

Beau cadeau.

Bonne journée.

@Alain.L

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo la photo est superbe. Quel temps de pose ? Traitement ? ;)

JC 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Maxime : Aussi superbe qu'original

Moi qui suis un passionné d'astro et qui adore la petite reine  je suis servi !! Je connais bien le coin que j'ai sillonné plusieurs fois à vélo.

 

Merci du partage

 

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe image !!!

Moi aussi (il y a longtemps) j'ai transpiré sur ces pentes lors d'un brevet cyclomontagnard !

Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli :x  Moi je l'ai fait 2 fois   (en voiture  )xD:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça tu peux envoyer à ouvert la nuit, je suis sûr que ça passera ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Original et . . . joli :)

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous ! Le ciel était très bon une fois la lune couchée ce soir là.

Jean-Luc c'est envoyé ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par Philippe Bernhard
      Bonjour à tous
      Avant quelques données plus techniques sur l'analyse du bruit du A7III (à la limite sans grand intérêt), j'ai voulu faire un test assez précis en me demandant si la résolution de 24Mp du A7III tenait la route face au A7s, sur mon Samyang 135mm ouvert à 2.0 (monture Sony)
      Les 2 boitiers sont défiltrés "Astrodon" 
      Les 2 boitiers ont été utilisés la même nuit à quelques minutes d'intervalle 
      Les 2 boitiers sont en configuration d'invariance iso : 3200 iso sur le A7s (invariance dès 2000iso), 800 iso sur le A7III (invariance dès 640 iso)
      Les 2 boitiers sont calés sur des poses de 30s (car je ne fais pas d'autoguidage)
      Images prétraitées avec BIAS, DARK, FLAT
      Le A7III est en RAW 14 bits non compressés et en mode silencieux
      Le A7s est en RAW 12bits compressés avec perte et en mode silencieux
       
      Alors que dire ?
       
      Prenons le Cygne et 4 zones égales (500x500 au A7III et 350x350 au A7s)

       
       
       
      Zoom 200%
       

       
       
      Et si je rééchantillonne le A7III à 12Mp (comme A7s)
       

       
      et un 30x30s sur le A7III car les pixels du A7s ont 2x plus de surface (mais mon but n'est pas de poser 2x plus longtemps avec le A7III)
       

       
       
      Prenons ORION
       

       
      Un HDR pour la saturation : meilleure dynamique pour le A7III puisque nous sommes à 800 iso contre 3200 pour le A7s
       

       
      Et d'autres ROI
       

       
       
      Star heater? NON 
      TOUTES les étoiles (faibles) sont présentes sur les 2 boitiers mais sont plus fines sur le A7III car le Samyang a un excellent piqué 
      CHERCHEZ celles qui manquent 😂
       
      Maintenant, en attendant des mesures plus précises (RAWDigger est magique pour analyser les performances des APN), je peux affirmer que :
      le mode silencieux de l'A7s fait perdre 1 bit de dynamique. A 3200 iso, ce n'est pas un soucis
      Le mode silencieux, le mode normal, le mode BULB du A7III ne fait pas perdre de dynamique.
      Le "Star Eater" est présent sur le A7s uniquement en BULB  (d'où l'utilisation de poses 30s (mode exposition). En bulb il est HORRIBLE
      Le Star Eater est présent sur le A7III dès 4s de pose mais sur un algorithme bien plus "light". Il ne s'aggrave pas en mode BULB. Les étoiles sont toutes présentes lors de l'empilement.
       
      Le A7III a vraiment un beau potentiel. Une meilleure ergonomie que le A7s et un mode liveView BOOST qui est plus sensible que le mode video 400000 iso 1/4s du A7s que j'utilise pour chercher et cadrer mes objets.
      L'alimentation USB (double port USB) permet de connecter directement un powerbank et une télécommande (timer) mais on peut aussi utiliser une fausse batterie de conversion 8V
       
      Bref : est-ce que je suis content de ce boitier ? Après une nuit d'hésitation (800iso, c'est sombre), les images parlent après traitement. Donc OUI !
       
      Est-ce que le A7s est dépassé ? Bien sur que NON ! 
       
      Philippe
       
    • Par Philippe Bernhard
      Bonjour à tous
      Voilà donc la comète 46P faite vendredi dernier en Sologne après une journée de fortes pluies
      Sony A7m3 astrodon (1ere lumière) et Samyang 135mm f/2 sur monture Star Adventurer
      65 poses de 30s à 800 iso
      Empilement stellaire et cométaire sous PixInsight et assemblage sous Photoshop.
       
      Champ :

       
      crop 100%

       
      a+ philippe


    • Par Utopix03
      Après un essai sympathique sur M42 avec l'ASI294, je me suis dis que le sony devait forcement faire mieux.
      Image réalisée sous le même très beau ciel, sélection des meilleurs brutes dans les deux cas.
      Un peu plus de temps de poses pour l'A7s de façon à compenser le rapport fd différent, afin d'avoir une quantité de lumière equivalente pour chaque setup. Aucun dark flat offset.
      -7°C cette nuit, donc le sony n'avait pas chaud.
      -20°C pour la 294 régulée.
       
      J'ai énormement eu de peine à equilibrer les couleurs et à faire ressortir les nuages de poussieres sombres avec le Sony, alors que pour l'image de ASI294 je n'ai utilisé que "courbe" sous CS5, puis saturation.
       
      Je remercie un ancien membre du fofo pour le prêt du matériel et pour l'hebergement des brutes.
      ASI294
      https://drive.google.com/open?id=1EABS21vkEX40E2AUtPfEHYW2oMimBbEe
       
      A7s
      https://drive.google.com/open?id=1Ir9uCzhbv67ql2u_KQ4sFCqGzDSxH-GU
       
      Brute de 240s gain 0 (sacré dynamique, coeur à peine cramé, aussi bon que de vieux CCD, mais sans bruit)
      https://drive.google.com/open?id=1Qj-DCQHwFckg4hsLAMdomogbI6aPsxv6
       
      Brute de 60s gain 390 (peu de bruit, mais moins de dynamique)
      https://drive.google.com/open?id=1k8SCnddGIKQwgTGWfX1ed99CGIqFiVDV
    • Par Cyp
      Salut à tous !
       
      Voici ma version de la comète 46P/Wirtanen obtenue mardi 11 décembre au soir.
       
      Je n'avais pas encore eu l'occasion de jeter un œil à cette comète en raison d'une météo bien pourrie. Mardi soir, étonnamment, le ciel était très clair en Beaujolais. J'ai pu admirer un très beau croissant de Lune accompagnée de sa lumière cendrée dans les lueurs du couchant. J'en ai profité pour longuement observer la comète aux jumelles 10 × 50, très facilement visible (magnitude visuelle limite à l'œil nu dans la Petite Ourse ~6,2 mag., T1) et constater son rapide déplacement parmi les étoiles au fil des heures. Elle passait alors non loin des étoiles Kappa 1 et Kappa 2 de la Baleine.
       
      La comète est d'ailleurs bien visible à l'œil nu. Pas en vision directe, mais très facilement en vision décalée (VI1).
       
      Le temps de la laisser monter dans le ciel, j'ai installé ma petite monture SkyWatcher Star-Adventurer pour essayer de la photographier. La météo étant restée clémente toute la nuit, j'ai pu lui tirer le portrait pendant près de trois heures avec le Canon EOS 600D équipé pour l'occasion de l'objectif Rubinar 300 mm. Malheureusement, vue la focale et l'erreur périodique, j'ai dû me limiter à des poses unitaires de trente secondes. Même ainsi, il a fallu me débarrasser d'une bonne partie des brutes acquises pour cause d'étoiles trop allongées. J'ai finalement conservé 192 poses.
       
      Le prétraitement a été réalisé dans Siril, le post-traitement dans Gimp, le tout sous Debian GNU/Linux. J'ai décentré le cadrage pour inclure les deux étoiles Kappa de la Baleine. Un peu trop peut-être, car je me suis trompé dans l'estimation du sens de déplacement de Wirtanen Toujours est-il que c'est toujours aussi chiant à traiter, compte tenu du déplacement de la comète parmi les étoiles...
       
      À noter que j'ai bien fait de sauter sur l'occasion car, dès le lendemain et jusqu'à aujourd'hui encore, le ciel était de nouveau pourave.
       
      J'ai quand même bien les boules que l'ordinateur du télescope contrôlable à distance de l'observatoire Sirene, Pollux, soit en maintenance. Ça aurait été l'idéal pour cette comète, et sous un bien meilleur ciel qui plus est. Bien évidemment, il faisait grand beau...
       
      Date : 11 décembre 2018
      Appareil : Canon EOS 600D
      Instrument : objectif Rubinar 300 mm f/4,5
      Temps de pose : 192 x 30 sec., soit 96 min.
      Sensibilité : 3 200 iso
      Qualité : Raw
       
      Acquisition effectuée sur monture Sky-Watcher Star-Adventurer. Traitement sous Siril et Gimp.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/181211/46p-wirtanen
       

    • Par biver
      Apres la tempete hier soir le ciel s'est degage au pico veleta, mais avec de la glace/neige partout et du vent par -9 C, ce qui ne donne pas envie de trainer dehors
      J'ai fait quelques photos avant de geler sur place - pendant celles-ci il pleuvait des geminides en grande quantite (3h du matin, radiant quasi au zenith, SQM=20.9): quasiment une toutes les 30secondes, si ce n'est plus. 7 min de comptage un peu pessimiste donnaient ZHR > 80, mais avec un peu de patience il y avait de quoi avoir une geminide bien cadree avec la comete, tellement cela donnait.
      Resultats mitiges, ci-dessous, sinon avec un extrait d'une video de 1.5 min ou j'en ai eu 3!
      20 sec au 24mm a F/D=4:
       
      20x5s au 70mm:

       
      extrait video de geminides:
      GEMINIDS141218-00033_f0832.avi
       
      Nicolas
  • Images