LaurentLab

Member
  • Content count

    619
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

391 Excellent

1 Follower

About LaurentLab

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

2702 profile views
  1. J'ai eu ce pb plusieurs fois avec deux montures CG5. Ce sont les encodeurs optiques qui lâchent. Voir avec Médas , dans mon cas il a fallu remplacer l'ensemble moteur/encodeurs. A voir également : Tension d'alimentation suffisante Inverser les moteurs pour identifier celui en panne Nettoyer les disques optiques (chez moi ça n'a pas marché) Laurent
  2. Et pourquoi pas utiliser le live stacking de SharpCap Pro (petite licence annuelle) ? Ce logiciel permet de mesurer les caractéristiques de la caméra et de déterminer ses réglages (expo , gain , blacklevel ) en fonction du ciel que l'on a . C'est un peu long à faire mais ça vaut le coup ! Le live stacking fait le traitement à la volée (dark,offset,alignement, empilement ) et on peut régler l'histo de l'image empilée .On a donc une idée du résultat final. On peut enregistrer (ou pas ) toutes les brutes ou seulement les images empilées que l'on pourra ensuite traiter avec Siril par exemple. Laurent
  3. Non c'est un Dobson Skywatcher goto .A 4100 de focale le suivi manuel serait impossible . Laurent
  4. Bonsoir à tous , une belle nuit qui va rester un bon souvenir . J'ai utilisé le Dob 250 goto du club St Quentin Astronomie sur lequel j'ai installé ma 385mc /ADC ZWO/ Barlow Shorty+ X2 .Capture des images avec SharpCap . 4 vidéos de 2 mn ,(11000 images ), 7% conservées (AS!3) ,ondelettes astrosurface , dérotation des 4 images WinJupos, finitions CS3. Laurent
  5. N.I.N.A

    La mesure me semble bonne , mais il faudrait savoir avec quel scope cela a été fait (surtout la valeur F/D) Cela permettrait de faire le rapprochement avec le calculateur sky background. Je potasse en ce moment ce sujet , mais pour l'instant je n'ai pas tout compris. Ce serait bien de prévoir une soirée club sur zoom avec ceux que cela intéresse. En attendant je te suggère de faire des essais sur une soirée avec ces réglages et aussi avec tes réglages habituels pour comparer (bien sûr sur le même objet et pour le même tps de pose global) On arrivera , je l'espère , à prouver qu'avec les CMOS à bas bruit de lecture ,ça ne sert à rien de faire de longues poses. Maintenant , si des lecteurs de ce post ont des idées , ils sont les bienvenus ... Laurent
  6. N.I.N.A

    Toi , tu mets l'intervalle du temps de pose ( de 10 sec à 10 minutes par ex ) et sharpcap va calculer le temps de pose idéal dans cet intervalle (et les autres réglages cam) Comme il fait nuit très tard en ce moment ,ta mesure de fond de ciel ne sera pas représentative , utilise le calculateur que je t'avais mis et rentre la valeur calculée dans la case en haut/droite electron/pixel/sec. Laurent
  7. N.I.N.A

    Salut Mick , Il y a un truc qui m'intrigue dans ton calcul d'expo avec SharpCap : pourquoi tu as mis 5 minutes en temps MINI d'exposition ? Donc il t'a calculé pour 300 sec , donc 5 minutes ! Essaye avec un mini à 10 secondes pour voir. Je suppose que tu as mesuré le sky brightness avec ta cam sur le ciel avec ton scope ? Sinon , tu peux définir sa valeur avec ça : http://tools.sharpcap.co.uk/ En tout cas , tu as eu bien raison de mesurer ta caméra , pour moi c'est indispensable pour y voir clair , je pense que beaucoup de ceux qui ont un ciel moyen font des poses bien trop longues et photographient plus le fond de ciel que l'objet et donc ,perdent du temps d'expo efficace. Donne nous des nouvelles ça m'intéresse ! Laurent
  8. Merci pour ton intérêt , Le dobson n'est étalonné que sur 2 étoiles dont la polaire .Je fais un pointage précis avec une étoile proche de la cible (fonction PAE de la raquette) mais je ne suis pas certain que cela améliore le suivi ...Au départ ce Dobson avait un problème de sauts dans le suivi azimut , qui a été réglé après un passage en SAV chez O .U.Pour le bougé , je pense que le grand maxi c'est 10 sec avec un échantillonnage de 0.63 "par pixel , mais SharpCap élimine les images qui ont une FWHM > à la valeur sélectionnée ,donc si on augmente le temps de pose il y a de la perte mais les images conservées sont bonnes. Laurent
  9. Bonsoir , pour le temps de pose/rotation de champ ,tu peux charger le fichier xls juste au dessus de la 1ère image.Le calcul n'est pas protégé , tu y trouveras les formules (trouvées dans le livre Astrophotographie de Legault.). Sinon le réglage de la caméra est généré par SharpCap. Il y a toute une procédure à exécuter pour ce faire. Laurent
  10. Merci , la 385 MC est plutôt dédiée planétaire avec son petit capteur , avec mon montage sur le dob 250 X 1200 j'ai un champ rikiki de 21' X 12' ,un peu court pour M51.
  11. Bonjour à tous , cela fait maintenant un petit moment que j'expérimente cette technique , et je commence à avoir des résultats. A priori une monture altazimutale ne permet pas de faire de l'astrophoto : -à cause de la rotation de champ -à cause du suivi moins précis versus monture équatoriale. Donc on ne peut se permettre que des poses courtes , et les nouvelles caméras CMOS , avec de faibles bruits de lecture , le permettent. La rotation de champ est variable suivant la position de l'objet , et , en général des poses de 5 à 10 sec sont possibles : voir mon tableau Excel joint. Le logiciel SharCap pro permet le live-stacking , c'est à dire la capture des images , traitement par le dark , alignement et empilements au fil de l'eau . On fait un traitement d'histo en live (c'est le but premier du live-stacking) mais surtout ,on peut à tout moment enregistrer en .fits l'image empilée sans traitement d'histo. En faisant plusieurs sessions de live-stacking on récupére autant d'images que l'on pourra ensuite traiter avec SIRIL . J'ai fait quelques aménagements sur le Dobson 250 X 1200 prêté par mon club :St Quentin Astronomie : -une bague rotative (pierro astro) pour compenser la rotation de champ entre chaque session) -un système de focalisation Baader pour une meilleure précision de la MAP Je monte ma 385 MC avec les réglages suivants (calculés par SharpCap): pose:4.3 sec ; gain 300 ; BL 36 J'ai fait 6 sessions d'environ 5 minutes de live-stacking J'ai traité les 6 images résultantes avec SIRIL + finitions CS3 A noter que la capture s'est faite en zone urbaine , couvre feu oblige ! En campagne le résultat aurait été tout autre ! Laurent Cliquer sur le lien ci dessous pour accéder au fichier Excel rotation-champ.xls
  12. Soirée du 21 Septembre Jupiter et Saturne

    Joli résultat ! Laurent
  13. BAC FOCUS AVEC CAMER ZWO

    Sur un Schmidt Cassegrain ,il n'y a pas besoin de jouer avec des bagues allonge , on arrive toujours à faire la mise au point , la plage de réglage est importante . Effectivement la focale va varier un peu suivant la position du miroir primaire.En visuel la focale de 2000 est obtenue avec le renvoi coudé , donc idéalement mettre une allonge qui correspond à la "longueur " du renvoi coudé. Le montage de Patrick va fonctionner de toute façon . Ce qu'il faut faire surtout c'est repérer le nbre de tours molette à faire pour avoir la map avec la cam par rapport au visuel . Pour la Lune on y arriverait toujours , mais pour les étoiles , c'est indispensable. Laurent
  14. Dis moi Guillaume : c'est quand qu'on voit des images (même avec une map pas parfaite !!) Amitiés Laurent
  15. BAC FOCUS AVEC CAMER ZWO

    Pas de soucis avec un schmidt Cassegrain ! On peut faire un essai de jour avec sur une cible lointaine et compter le nombre de tours de la molette de MAP en partant d'une Map faite sur le même objet en visuel . Comme ça sur la lune , après l'avoir fait en visuel , tu montes ta cam , tu tourne la molette du nombre de tours et tu ne seras pas loin de la bonne map Laurent