mustagh

Meilleur Back focus en visuel pour un C9 Edge

Recommended Posts

Bonjour,

 

Dans la doc Celestron sur la série Edge HD on peut lire qu'il y a un tirage optimal à respecter pour avoir les meilleures images y compris en visuel.  :

 

"Every EdgeHD comes equipped with a visual back that places the eyepiece at the correct back focus distance..."

 

- Quel est le tirage optimal pour un C9 Edge en visuel ?

- Ceci doit il être respecté avec rigueur (en visuel) ?

- Quid des personnes qui installent des crayford, bino, etc... sur des tubes Edge ?

 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Dans ce cas, on s'éloigne, avec +/- d'impact de l'optimum prévu par le fabricant.

C'est le cas de beaucoup (toutes j'imagine ?) les formules avec un secondaire disons "actif" (pas plan surtout).

Maintenant est-ce que cela se voit ? C'est autre chose, surtout en visuel.

 

A mon avis donc, à moins de mettre des dizaines de cm d'allonge, tu ne t'en souciera pas vraiment. Les pros de l'optique peuvent certainement calculer l'impact sur le rendu final.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci,

 

En effet l'impact n'est notable que dans le bleu. Dans les autres longueurs d'onde (dont le vert , visuel) c'est kif-kif voir mieux en allongeant le BF. Mais c'est un C14 "classique" et non un Edge. Alors ???

 

....et pour le C9 Edge le backfocus nominal est à combien ?.....Ce serait environ 146 mm....

Edited by mustagh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ici on parle bien d'un C9 EdgeHD ? Si oui et sauf erreur de ma part les tests mentionnés ci dessus concernent un C14"classique". Rien de comparable avec un SC Edge HD qui necessite un respect du backfocus plus "rigoureux" en présence de la lentille correctrice située dans le baffle.

L'interêt est surtout "photo", bien entendu, en visuel il est certainement moins problématique (?) mais je pense qu'il est préférable de se référer aux recommandations de Celestron... ou tout simplement faire des essais avec différents oculaires et différentes longueurs de "tirages" du PO.

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Sur la série EdgeHD, la sensibilité au tirage est beaucoup plus importante que sur la série "classique". Cela s'explique par le fait que le EdgeHD a en plus un correcteur dans le baffle, et comme avec tous les correcteurs, la sensibilité au tirage est importante. Pour le C9.25" EdgeHD, le tirage nominal est effectivement de 146.05 mm.

Au fur et à mesure où l'on s'écarte de cette valeur, la qualité de l'image sur les bords du champ décroît. J'ai mis dans les bouquins "planètes" et "soleil" la courbe de dégradation associée au C11 EdgeHD. Cette courbe est disponible sur le site de Celestron (je ne sais plus trop où). Pour les autres modèles, il faudrait faire les simu pour voir ce que cela donne.

Pour le visuel, l'effet est identique, mais ce n'est pas trop gênant.

Dans l'absolu, on a donc intérêt à respecter le tirage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Je vais regarder la courbe dans le bouquin (je dirais même plus :  l'ouvrage de référence...)

Edited by mustagh

Share this post


Link to post
Share on other sites

visuel comme en photo sur un edgeHD : 5,75" : ça laisse de la place pour un crayford court et un renvoi coudé.

 

Même distance avec le réducteur aussi.

 

Sur un classique tu pourrais raccourcir un peu pour gagner en aberration de,sphéricité dans le vert, (qu'on voit mieux de nuit) au détriment du rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais peut-être dire une bêtise mais quand on fait translater le primaire pour faire la map cette distance optimale n'est pas modifiée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a deux choses : 

Pour un objet situé à l'infini, la position optimale du foyer est de 146mm derrière le barillet. Puis quand tu change ton backfocus, il faut évidemment refocaliser et déplacer le primaire par rapport au secondaire. C'est là que tu t'éloigne de l'optimal du fabriquant.

Par exemple, en photo il faut bannir une fois pour toutes les adaptateurs T "low profile" (ou autre dénomination) qui oblige à un backfocus différent. Si le constructeur fourni un raccord de 60mm (j'en sais rien) c'est pas pour le plaisir de mettre 60mm de tube pour rien. Ajoute la bague du boitier plus le tirage propre au fabriquant (40 et quelques mm) et tu tombera justement sur le tirage recommandé ... étonnant non ?

Le problème est l'usage d'un mécanisme de focalisation et/ou d'un réducteur. Un copain a du couper/tarauder la coulisse de son crayford pour permettre d'y visser le réducteur x0.63 afin qu'il soit toujours à la bonne distance du capteur de son APN. 

Après si l'instrument est utilisé hors de l'observation à l'infini, on change encore la donne.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now