olivdeso

Member
  • Content count

    2239
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

278 Excellent

About olivdeso

  • Rank
    Very active member
  1. Ben en visuel c'est très compliqué d'utiliser un réducteur : le foyer rentre. Donc il faut beaucoup. de backfocus disponible pour que ça marche. Le seul exemple que je connaisse est sur SCT avec le réducteur Alan Gee, car avec le primaire mobile on peut avoir énormément de backocus. Avec une bino qui en demande déjà beaucoup de backfocus, si en plus on fait rentrer le foyer, ça me paraît très mal parti. Si déjà de base tu n'as pas assez de backfocus pour pouvoir utiliser la bino sans glasspath ou barlow, ajouter un réducteur sera encore pire. Il y a quelques lunettes sur le marché qui sont conçues d'origine suffisamment de backfocus pour une utilisation de bino sans glasspath. L'AP130GT/GTX, FS102 dans sa deuxième version à grand backfocus (200mm) faite justement pour ça, cexque ne permettait pas la première version.
  2. pareil qu'en photo, plutôt 20 ou au dessus. à F/D 10 les molettes sont très écartées, voir en butée. c'est pas terrible.
  3. FSQ130 c'est fini

    c'est lourd en mobile. il ne faut pas avoir de problèmes de dos... indispensable sur les grosses lunettes. La 203 a une valise faite sur mesure avec des roulettes. La Tec 180 a des roulettes aussi. Deuxième accessoire indispensable sur les grosses lunettes : les sangles à mettre autour du tube pour avoir des poignées et être sur à 100% de ne pas échapper le tube.
  4. FSQ130 c'est fini

    oui 110mm de champ corrigé, il n'y a pas beaucoup de capteurs de cette taille, ni les filtres...en natif du moins à F/D 5 Jusqu'au 24x36 il y a l'AP130GTX avec son réducteur. C'est moins cher (un peu...) F/D 4.5 Ensuite, l'utilisation la plus intéressante de la fsq130 je pense, est le réducteur. ça couvre encore le moyen format 645 à F/D 3.5 ce qui est assez unique. Faut en avoir besoin... le truc c'est que les capteurs intéressants pour cette lunette (grand capteurs cmos 100-150 Mpixels) arrivent un peu tard, à peine maintenant. Il serait peut-être intéressant de la ressortir dans quelques années.
  5. Corrcteur de champ + tête bino

    déjà les schmidt Newton c'est pas courant. En newton on fait rarement du grand champ en bino, à cause du backfocus réduit. On utilise souvent une barlow ou un glasspath donc plutôt orienté petits objets à fort grossissement. Donc pas forcément besoin d'une correction de coma. Le correcteur de coma avec la plus longue distance est le RCC1 Baader. (R comme Rowe, le même gars qui fait le Rasa chez Celestron). Mais ça donne 91mm, pas 100. est ce suffisant? et il faut aussi avoir suffisamment de backfocus, à peu près 90mm aussi. Ce n'est probablement pas le cas sur la plus part des Newtons et Schmidt Newton (plutôt autour de 60mm) Il faudrait raccourcir le tube. Autre solution : la bino technosky (chez TS ou APM) qui a une optique relais intégrée qui compense le chemin optique de la bino. Pas besoin de barlow. Donc peut être qu'on peut mettre un correcteur de coma à l'entrée, mais reste à savoir à quelle distance exactement. Sans essayer, dur à dire...faudrait demander à TS ou APM, il ont peut-être essayé. Autre solution, il y a des barlow correctrice de coma chez Baader et APM quo ont un grossissement x1.7 environ.
  6. FSQ130 c'est fini

    ça c'est la F/d 9, celle de l'annonce à F/d 7 (1400 de focale) fait 2kg de moins. Le tube est en Kuprax de mémoire (ou alliage spécifique? j'ai un doute, mais pas en alu) c'est jouable seul mais limite. Elle a encore augmenté...si elle,se fait réellement. il y a le bouton paypal au cas où... Sinon la F/D7 de l'annonce a été très peu utilisée par les 3 premiers propriétaires. Là c'est le 4ème qui la vend. J'ai eu la chance de zieuter dedans, à la bino, c'est pas mal... En photo, c'est un instrument simple : une AP1100 (ou équivalent), un A7S un aplanisseur et ça fonctionne assez bien à F/D7. Il faut juste une bonne mise en température et bien surveiller la mise au point comme sur toutes les lunettes à air, mais ça bouge pas tant que ça vu la taille. J'ai vu pire sur des petites lunettes.
  7. Ben oui ça change et pas qu'un peu : la position du porte oculaire est le point clé sur un Maksutov Newton. C'est ça qui détermine toute la géométrie du tube et donc la correction de la coma. Si le PO est au bon endroit, le secondaire est pile à 45 degrés. Si le secondaire est pile à 45 degrés, alors le primaire est pile à plat et donc bien parallèle au ménisque et c' seulement dans cette condition que la correction de coma est au mieux et que l'astigmatisme est minimal. ça se joue donc au mm, voir moins. Bien sur il faut que dans le même temps le ménisque soit lui même bien à plat et parfaitement centré, pile en face du primaire.
  8. FSQ130 c'est fini

    Les Américains vont plutôt aller sur du Tec 180 F7 fluo. Même prix en gros que l'AP175 dans les 24000-25000 il me semble. En occase ça se trouve entre 25000 et 30000 usd. Un moins pour la Tec. Du coup un fan de lunettes avec un budget de 15000, est ce qu'il va prendre une FSQ130 ou une TEC180 d'occase quitte à allonger un peu le budget. Elle est la la question....à ce niveau de prix, c'est pas 3 ou 4 milles de plus qui vont changer grand chose, du coup qu'elle est la place de la Fsq130 sur le marché? Pour un passionné de photo grand champ, Il faudrait pouvoir mettre un très gros capteur derrière pour que ça ait un intérêt, et la ça double au moins le budget. c'est un usage assez restreint finalement, une niche dans la niche et probablement super complexe à réaliser. LZOS je ne suis pas sur qu'ils en fassent toujours. à propos il y a une LZOS 203 F7 à vendre dans les PA. L'ancienne lunette d'un collègue qui revient avec une petite inflation quelques mois après...mais ça reste correct pour ce que c'est. La cellule fait plus de 20Kg à elle seule, heureusement le reste est assez léger.
  9. FSQ130 c'est fini

    C'est pas exactement ça l'histoire.... Il y a eu environ 50 AP175 fabriquées (48 je crois) en 2 run. ça fait très longtemps qu'elle n'est plus fabriquée, depuis 2012. Pourquoi pas plus? c'est parce que AP avait les blank de FPL53 de qualité suffisate en stock et pas plus. Ils ne trouvent plus de blank de grande taille de qualité suffisante à leurs standards. Aussi il y a beaucoup de rejets : 2 sur 3 ne passent pas leur contrôle qualité. Donc ils ont fait un.premier run avec ce qu'ils avaient pour satisfaire les clients de leur liste d'attente qui est parti comme des petits pains. Quelques moi plus tard, ils ont pu faire quelques objectifs supplémentaires et on organisé un tirage au sort car il y avait 10 à 20x plus de demande que d'offre. En France il n'y a eu que 2 exemplaires, un de chaque run.
  10. Ben justement ça dépend : il y a eu 2 versions, celles centrées dans le vert 550nm et celles centrées un peu plus bas, dans le jaune quelques nm plus loin, au début de production. Mais bon, ça ne doit pas changer fondamentalement...
  11. Meade 12 à réparer

    c'est écrit dans le rapport de SV. il faudrait vraiment serrer le primaire comme un dingue pour que ça donne autant d'AS. Par contre on voit que l'AS est "compensée" probablement pour un test fait à distance plus courte que "l'infini" sur le ciel... Point extrêmement important que beaucoup oublient.
  12. Meade 12 à réparer

    la lame et /ou le secondaire. Winroddier pour vérifier sur une étoile est bien pratique pour ce genre de manip. c'est long...très long. la rotation peut résoudre l'astigmatisme, par contre l'erreur de sphéricité c'est un autre problème. Il faut voir si ça se reproduit sur le ciel en ayant mis un filtre et au bon bacfocus. Car sur les SCT (comme l'avait montré Frédéric Jabet dans un article) quand on augmente le tirage, l'aberration spécifique diminue dans le rouge mais augmente dans le vert. Donc il faut trouver le bon compromis. En polychromatique, sans filtre, il faut vraiment se méfier, on ne peut pas déduire grand chose, voir des choses complètement fausses sur certains tubes comme les Mak. mais en gros si on utilise un renvoi coudé court (31,75 ou T2) ça sera plutôt optimal dans le vert (et souvent un bon compromis sans filtre) alors qu'avec un renvoi coudé long, encore plus si on a un crayford, ça sera plutôt optimal dans le rouge. Et sans renvoi coudé on a intérêt à mettre une bague allonge pour arriver au backfocus préconisé par le fabricant. (c'est ce qu'il faudrait faire avec une caméra, tube à la verticale et winroddier pour suivre l'évolution suivant les modifs) Je conseillerais de regarder les rapport de mesure de SCT fait par d'Airy Lab. C'est une mine d'informations
  13. Question de collage secondaire.

    j'aurais fais ni 1 ni 2, mais 3 : symétrique par rapport au grand axe, 1 point sur l'axe en bas et 2 en haut symétrique par rapport au grand axe. Mais ça ne change pas grand-chose... comme calle, les alumettes vont bien
  14. C11 , bague serrage miroir Primaire

    oui justement cette pièce est mobile sur certains Celestrons. (peut être pas sur le tien, ou bloqué pas les bob knobs?) On peut la tourner pour cacher les vis. Donc je ne me baserais pas trop là dessus en général. Là sur ton fastar tu peux démonter facilement le secondaire et voir la marque qui est dessus, mais sur d'autres tubes non fastar, méfiance avec ce sticker. J'ai déjà vu de l'astigmatisme induit par un serrage du secondaire trop fort sur un C11. Mais il faut vraiment serrer très très fort ce qui n'est possible qu'avec un tournevis coudé. impossible avec un cruciforme normal ou des bob knobs. d'ailleurs le cruci coudé est très prècis comme la clé alen et moins dangereux que le cruci normal. On tient ça à 2 mains. l'astigmatisme se voit à l'oculaire tout de suite. il suffit de relâcher un peu la pression. Sur la photo de la figure d'Airy j'aurais plutôt dit légère décolimation et/ou léger courant de tube. Le truc c'est que ça se mord un peu la queue : quand on a un léger courant de tube, ça étire un peu la figure d'airy. du coup on va essayer d'ajuster la colim pour compenser et on peut arriver à ce genre de chose. (ça m'est arrivé plus d'une fois...) C'est pour ça qu'il ne faut peut être pas en tirer de conclusion et refaire sur une étoile proche du Zénith.
  15. C11 , bague serrage miroir Primaire

    ça c'est de l'info très intéressante. Merci Bernard ! (tient ça me rappelle quelque chose...) Pas compris pour le sticker fastar, car il est collé sur un capot mobile, donc il peut être dans n'importe quelle position par rapport au secondaire. Pour moi le seul truc qui compte, c'est le trait au marqueur qui est fait sur le support du secondaire qui doit être mis à 3h à l'opposé de la molette de mise au point. Pour les marques de la lame, ce genre de marque est plutôt utilisée pour indiquer le sens de montage je pense. On en retrouve aussi sur les filtres à bande étroite. Donc pas une indication d'appairage avec les miroirs à min avis. Si une marque existait, elle serait plutôt faite au marqueur par l'opérateur lors des tests finaux, (que gravée à la dremel !). Peux tu nous préciser si tu as tourné la lame et le secondaire ? ou seulement le secondaire ou l'un puis l'autre? Et dans quelle position est le secondaire au final? Sinon pour la figure d'Airy, le tube est bien à température et bien à la verticale. (Je pense que oui mais un petit doute pour le courant de tube) A la verticale, tu diminue à la fois les effets de courant de tube et l'astigmatisme de pliure qu'il y a quand le tube est incliné.