olivdeso

Member
  • Content count

    2466
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

379 Excellent

About olivdeso

  • Rank
    Very active member
  1. Branchements sur nouvelle carte AZEQ6

    mais oui. Peux tu mettre une photo de l'autre face. Je voudrais voir 2 ou 3 choses. la protection de l'alim en particulier.
  2. Branchements sur nouvelle carte AZEQ6

    La vache, ça a bien changé, il sont passés au moderne: - de 2 Pic 16F à 1 Arm Cortex MO pour le processeur (très basse conso, mais puissance limitée, mais bon...) - de 4 drivers Allégro à 2 drivers Trinamic avec 256 micropas intégrés ce qui simolifie le soft coté processeur -> très bonne architecture moderne bien optimisée, même si je trouve le M0 un peu faiblard surtout si on voulait faire de la correction d'EP en temps réel comme 10 micron (ce qui semble prévu sur les connecteurs), mais bon.. Je vois 2 gros connecteurs à droite : PWR1 (Power) -> alim 12V 2A SW3 switch -> switch d'alim -> mettre un inter ou un strap J10 doit être la led du viseur polaire
  3. visuel comme en photo sur un edgeHD : 5,75" : ça laisse de la place pour un crayford court et un renvoi coudé. Même distance avec le réducteur aussi. Sur un classique tu pourrais raccourcir un peu pour gagner en aberration de,sphéricité dans le vert, (qu'on voit mieux de nuit) au détriment du rouge.
  4. Le point crucial à atteindre sur un MN est d'avoir le primaire parfaitement parallèle au ménisque et pile en face pour avoir une bonne correction. Pour arriver à ce but, la clé est le réglage de la position du PO en face du secondaire : il faut que le secondaire soit pile à 45 degrés. Soit la base du PO peut coulisser verticalement pour le mettre en face du secondaire, (comme sur les MN90), soit le secondaire est ajustable en hauteur comme sur ton tube. Il faut y aller doucement, mm par mm, mesurer au pied à coulisse si besoin. Et une fois qu'on a réglé l'assiette du primaire et la hauteur du PO, on n'y touche plus jamais. On fait la colim finale uniquement par le secondaire si besoin. Bref ça ne se collimate pas comme un Newton classique qui est nettement plus tolérant sur les angles des miroirs. Par contre une fois, que c'est fait, c'est un régal : pas besoin de correcteur de coma (il y est déjà) ni de problématique de distance capteur-correcteur. Que ce soit en visuel ou en photo, il suffit de faire la mise au point avec n'importe quel oculaire, APN ou caméra et c'est bon. Perso je pense que c'est un bon tube pour un club, car chacun.peut mettre sa caméra ou son APN sans réfléchir, sans compétence particulière de calcul de backfocus. Et la qualité des optiques est top, que ce soit sur Intes ou Skywatcher/Orion. Bref que ce soit en visuel planétaire ou ciel profond, en photo planétaire ou ciel profond, c'est excellent
  5. Erreur DEC sur EQ8

    déjà quelle est ta config : commande à la raquette ou eqmod ou autre? si eqmod, quel est ton modèle de pointage? 3 étoiles+1 ou 1 étoile? combien d'étoiles dans le modèle? si raquette, remets les valeurs usine pour effacer pae et autre. le DEC tourne bien, bruit normal? pas de problème de coupleur?
  6. Binning cmos/ccd

    oui mais moins que le CCD. C'est juste une addition (ou une moyenne) des 4 pixels, ce qui moyenne leur bruit. Donc tu n'est pas obligé de le faire à la capture du tout, mais tu peux le faire en traitement le le PC en redimensionnant l'image 2x plus petite. Avantage, tu peux faire du x2 ou un autre facteur si ca t'arange et faire des essais. alors qu'à la capture c'est figé à x2.
  7. concurrent de l'epsilon 160?

    t'es sur? car un secondaire de 70mm sur un 150 c'est pas courant...
  8. neptune - Uranus voir quoi avec quoi?

    Uranus en Jaune ??? tu n'aurais pas un problème de cataracte par hasard? c'est un des symptômes quand on ne voit plus le bleu. faudrait consulter un optalmo. Pour info les photos que j'ai mis en début sont très proches de ce que vois en visuel depuis 10 ans. C'est uniquement pour ca que je les ai mises, pour donner une idée de ce qu'on voit en visuel. Que ce soit avec les SCT 8, 9, 10, 11, les grosses lunettes APO 180, les dobson 250, 300, 400, en mono, en bino. ça varie entre bleu ciel et cyan, mais jamais jaune...et Neptune est encore plus bleue. Bref pas normal que tu ne vois pas le bleu, c'est louche. fais vérifier tes cristallins.
  9. surtout pas, car avec le ventilateur encore actif mais pas le refroidissement, ça va au contraire accélérer la remontée en température. Le mieux est de descendre et remonter lentement. Si plus beaucoup de batterie à la remonté, il vaut mieux tout éteindre. Sans le ventilo ça remontera assez lentement. A la descente, il vaut mieux y aller doucement en faisant des paliers. De plus, ça évitera aussi la formation de givre si jamais il y avait un peu d'humidité.
  10. neptune - Uranus voir quoi avec quoi?

    oui c'est fait avec un tube de 180 très peu obstrué, ADC, F/D 28, filtre Baader Neodymium, avec la QHY 224. Oui l'ADC est indispensable, surtout avec des planètes bleues : le bleu est très impacté par la dispersion atmosphérique. En visuel, il faut beaucoup grossir. 300x ca me parait juste. je suis plutôt à 500x ou plus surtout pour Neptune.
  11. petit update : la QHY163 remarche ! ouf. L'analyse a confirmé les premières constatations : l'alim linéaire a fait une légère surtension à l'allumage, ce qui a déclenché la diode transil qui a limité la tension à 20V jusqu'à ce qu'elle chauffe trop. Là elle s'est mis en court circuit ce qui a fait cramer le fusible de l'alim et tout arrêté. Au final la diode transil s'est bien mis en court circuit franc comme prévu même si son boîtier est fendu en 2 Mon erreur est de n'avoir pas utilisé le câble habituel QHY qui est équipé d'un fusible, mais il était attaché à la monture, pas voulu démonter. ça aurait peut être sauvé la diode transil. j'ai juste changé la diode transil SMBJ12 et c'est reparti. Donc même si la SMBJ est morte, elle a bien protégé le reste de l'électronique qui n'a jamais vu plus de 20V. C'est excellent. à noter qui si il y avait eu une inversion de polarité sur le 12V par erreur, ça aurait produit les mêmes effets. Donc bonne protection de l'électronique, même si ça demande une intervention. -> Vraiment un très bon point de QHY, elles ne sont pas toutes comme ça... -> il faut toujours utiliser un câble avec fusible, même sur alim 12V secteur. J'ai mis une SMBJ 13V à la place qui ne déclenche que au dessus de 14.4V, ça devrait éviter de nouveaux soucis de transitoire. Par contre la 13V clampe à 22V au lieu de 20V, mais le reste de l’électronique semble être dimensionné pour 25V, donc ça va. il me reste à faire plus d'image pour être sûr de la qualité, mais jusque là tout est nominal (conso, peltier, fonctionnement...). OUF !
  12. 700mm de focale et 350mm de diamètre ça fait F/D 2. -> Donc plutôt un montage hyperstar ou RASA. (une lunette APO 350mm F/D 2 c'est rare...)
  13. 1) Medas 2) tube carbone : public missiles 3) débosselage sans peinture par un carrossier entrainé à ça
  14. IMX455 bruité?

    oui là on a le chiffre du courrant de dark de QHY à -20C. pas compris les courbes, tu mets 2x la STX16803, peut être une petite erreur de copier / coller... Tu vois que le 16803 de la stx a à peu près 9e- de bruit de lecture. même en refroidissant à mort, ça restera 9e- mini de bruit total. à 1200s le 16803 à -25C est à 11,85e- de bruit total. le 455 est devant à 3,27 e- à 1800s le 455 est à 3,85 e- @-20C et le 16803 est toujours derrière à 13,02e- @ -25C. le 16803 est un peu plus froid ce qui l'avantage. le courant de dark double tous les 6 degrés. avec 5 degrés, on a un rapport x1.3 en gros sur les courants de dark Bref si le courant de dark annoncé par QHY à -20C est correct, c'edt plutôt une très bonne nouvelle et en aucun cas un gros courant de dark puisqu'il est inférieur à la 16803 avec pourtant 5 degrés de plus !