olivdeso

Member
  • Content count

    3280
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

1004 Excellent

1 Follower

About olivdeso

  • Rank
    Very active member
  1. oui, mais parce que le 12bits n'est pas utile en pose très courte : en planétaire tu vas avoir des poses très courtes pour passer dans les trous de turbu, avec peu de photons, donc tu vas jouer sur le gain pour à la fois baisser le bruit de lecture et remplir au mieux l'histogramme sans saturer. Et la dynamique résultante de tout ça tient dans les 8 bits en planétaire. En résumé : 1) tu adaptes le temps de pose à la turbulence, plus il y a de turbu, plus tu poses court (Jupiter de 3,5 à 15ms par ex avec le bon échantillonnage bien sur) et 2) tu ajuste le gain en conséquence pour remplir au mieux l'histogramme mais sans saturer, donc le max vers 80% en gros en mode logarithmique. plus facile à voir. Et ce pour chaque couleur, faire bien attention de ne pas saturer une couleur. Il faut ajuster les gain de chaque couleur pour avoir à peu près le même niveau. En pose plus longue par contre, là tu va devoir un peu diminuer le gain pour regagner un peu en dynamique, sinon tu va saturer très vite. Là le 12bit est plus utile
  2. autoguidage

    pas forcément, ça dépend surtout des réglages. Si tu doubles la focale sans changer les réglages de MnMo (seuil d'erreur minimum pour déclencher une correction) , forcément ça améliore si c'était réglé trop large d'origine. Car avec 200 de focale à l'origine, on a forcément un échantillonnage très large et il faut baisser le MnMo pas mal par rapport aux réglages par défaut. 0,08 par exemple au lieu de 0,15 que tu pourra utiliser à 400 de focale. Il faut que le MnMo en AD corresponde à un déplacement de 1/2 pixel de la caméra principale Environ, pas plus. En DEC par contre on peut mettre plus, 0,75 à 1 pixel. Comme ça si la mise en station n'est pas parfaite, ça va corriger un peu plus loin de l'axe et donc ça va éviter de repartir de l'autre coté de l'axe et déclencher une correction en sens inverse, ce qui est à éviter à cause du backlash en DEC. Pour avoir le meilleur guidage possible en DEC, il faut faire des toutes petites corrections, (petite agressivité, petite vitesse) que dans un sens et éloignées de l'axe un peu. Le but est d'avoir une courbe la plus plate possible, plate parallèle à l'axe, légèrement en dessus ou en dessous de l'axe, ce qui correspond à une erreur moyenne la plus faible possible en DEC (même si c'est décalé de l'axe, c'est bien groupé donc bonne FWHM). En AD plutôt le contraire : il faut corriger l'erreur périodique assez vite sur les montures Chinoises surtout. 1,5 à 2s. Mais limite étant la turbulence : avec des temps si court on moyenne pas très bien la turbu, c'est limite. Avec des bonnes montures à erreur périodique très lente, on peut espacer plus les corrections, 3s voir 5s et une vitesse et agressivité assez rapide du coup, moins de risque de chasser la turbu.
  3. autoguidage

    en fait ça dépend : si la mise en station est vraiment bien faite (pas impossible en poste fixe) et que l'objet visé est haut ainsi que l'étoile guide, l'effet de réfraction de l'atmosphère sera minime et la vitesse sidérale vue par les 2 capteurs sera la même. En comme la mise en station est bonne, pas de rotation de champ. Mais c'est le cas idéal. En général on dit qu'il faut rester à 5° de la cible au max et à la même hauteur tant qu'à faire pour avoir la même vitesse apparente. Mais la bonne solution a été trouvée : avec un Newton, on met le porte oculaire dessous en imagerie.
  4. ASI2600MM

    prends les 2 sans roue à filtre, et tu permute. le rvb avec la couleur, le lsho avec la mono. Et si tu ne fais,que du Ha et pas SII ni OIII même pas besoin de tiroir : visse un filtre 2" directement dans l'hyperstar. Peut être juste prévoir une bague de tilt su chaque.
  5. Altaïr 125 EDF.

    C'est exactement l'effet de la dispersion atmosphérique. voir la page de référence faite par JPProst à ce sujet. http://www.astrosurf.com/prostjp/Dispersion.html ça se remarque encore plus sur les lunettes qui on un très bon contraste. et ça semble bien être le cas ici, c'est plutôt bon signe. ça se corrige avec un ADC qui disperse aussi. l'ADC est constitué de deux prismes rotatifs qui permettent de disperser plus ou moins le spectre. En orientant l'ADC verticalement et en réglant bien la dispersion, on arrive à créer une une dispersion exactement inverse de celle de l'atmosphère. On arrive à compenser pas mal cet effet en pratique. Sur la lune c'est encore acceptable, mais sur les planètes basses tu verra que l'ADC est indispensable en ce moment. Saturne à la lunette, c'est le jour et la nuit avec ou sans ADC, même en visuel et même avec "seulement" 125mm de diamètre. En photo tu peux aussi mettre un filtre passe bande pour ne garder qu'une petite partie du spectre visible. L'idéal sur une lunette est un vert, en effet les lunettes sont souvent optimisés à 550nm dans le vert, au milieu du spectre visible. Et c'est pour ça que Baader a choisi 540nm pour le filtre continuum qui est très proche de l'optimum de la lunette et 540nm est aussi loin de toute raie d'émission/absorption du soleil, bref on voit vraiment le continuum avec et de façon.optimale sur une lunette (ou un SCT). Avec 125mm tu peux voire la granulation solaire avec un bon herschell, un.bon oculaire et les filtres gris neutres pour atténuer suffisamment puis le continuum en sortie. un truc de plus à faire sur une 125.
  6. j'aurais tendance à te dire essaies en alourdissant le Mak 127 en.attachant une barre un.peu plus longue dessus (une planche de 50cm par ex) et en mettant des poids au 2 bouts pour arriver au total au poids du tube que tu souhaites et tu regardes ce que ça donne à fort grossissement, si les vibrations sont amorties suffisamment rapidement. Il faut aussi que la motorisation soit capable de suivre et sans faire de saccades. J'aurais quand même tendance à dire que pour un C8 c'est probablement jouable en planétaire et visuel, (c'est limite pour un Newton 150 avec un trépied alu) du moins si la motorisation ne vibre pas trop. tu peux le vérifier en coupant le suivi sidéral pendant que tu observe ou que tu filmé à fort grossissement : si l'image devient plus nette d'un coup c'est que le moteur vibrait trop.
  7. ça devrait être pas mal, à tester... après si tu fais de l'autoguidage, ce qui compte ce n'est pas l'amplitude max qui compte, mais la vitesse à laquelle elle varie. Sur ces montures à petites couronne, il y a forcément une amplitude d'erreur plus grande que sur une monture à grande couronne avec la même qualité d'usinage. Mais comme l'erreur périodique varie aussi plus lentement au final l'erreur périodique varie à la même vitesse et ça revient au même en autoguidage.
  8. Tests HD sur Platon

    je t'en prie. oui c'est ça. désolé j'ai cru que tu avais un Mak180 maintenant et pas un C8, mais j'explique un peu pour tout le monde quand même. Concernant le réducteur, effectivement tu as raison de le souligner, pour que ça réduise vraiment il faut le visser directement sur la sortie du télescope. Si on le met plus loin, on arrivera toujours à faire la mise au point, par contre on va augmenter la focale et du coup ça réduit moins que prévu. Avec le réducteur edgeHD, pas le choix, on le met sur la sortie du télescope et on met le capteur à la bonne distance. Ensuite on fait la mise au point, mais comme tout le reste est contraint, ou sera obligatoirement au bon F/D de 10 et au bon facteur de réduction prévu de x0,7 et 1400mm de focale. Il faut aussi se méfier des crayford : c'est très utile, mais ça allonge un peu le F/D. Derrière un crayford on travaille plutôt à F/D 11 ou 12 que 10. Si on cumule en plus un renvoi coudé pour le visuel, ça fait beaucoup d'autant que dans le même temps ça va décaler l'optimum de l'abération de sphéricité vers le rouge.
  9. Chaîne imageur pour TSA-102 + réducteur TOA-RD

    oui ZWO est vraiment bien pour ça et chose très utile sur leur site : il y a une page dédiée qui montre les combinaisons pour arriver à une distance au capteur de 55mm. Et 55mm c'est justement la distance au capteur du standard T2 des bagues d'adaptation des APN. Donc quand tu vois un APN dans le system chart avec sa bague d'adaptation, tu sais que tu peux le remplacer directement par un des montages ZWO qui te donne les 55mm de distance au capteur
  10. vers 250 ça peut effectivement être du à une vis sans fin trop serrée contre la couronne. Il faut toujours laisser un micro jeu sinon on put avoir un point dur qui peut donner ce genre de pic. (à part ce point, le reste me parait normal par contre) Sinon pas forcément une roue dentée qui a un soucis, ça peut être aussi un roulement. Pareil si trop de précontrainte, il va y avoir des points durs Mais tu n'as pas d'engrenage là dessus puisque tu as une courroie avec des poulies, non? juste la vis sans fin et la couronne dentée. Donc ça ne peut venir que - les roulement de vis sans fin trop serrés ou un soucis - jeu de vis sans fin si pas assez de jeu - la vis sans fin elle même si petit défaut d'usinage. (parfois en permutant celle de DEC et d'AD on gagne sur les anciennes monture, pas les récentes par contres, elles sont triées pour garder les meilleures pour l'AD)
  11. donc mise en station parfaite, rien à toucher. c'est la vitesse sidérale qui change un peu suivant l'endroit où tu pointe, ou plus exactement la vitesse apparente qui est la vitesse sidérale modifiée légèrement par la réfraction de l'atmosphère (effet de loupe pour schématiser). Donc essaye de te placer sur l'équateur, juste après le méridien pour éviter tout basculement de l'optique pendant la mesure. La vitesse AD bougera moins et tu devrais pouvoir faire 2 ou 3 périodes sans que ça dérive de trop. Reviens près du méridien après avoir fait les réglages, juste avant de lancer la mesure
  12. Chaîne imageur pour TSA-102 + réducteur TOA-RD

    et tu as bien raison, car Taka est undes très rares constructeurs (avec Astrophysics) à fournir un système aussi complet de bagues et adaptateurs pour la photo. On peut vite s'y perdre mais heureusement le system-chart est plutôt bien fait; Et sinon on appelle OU.
  13. Tests HD sur Platon

    Pas sur un Cassegrain à primaire ou secondaire mobile. C'est le cas des SCT et du Mak-Cassegrain. Quand tu joue sur la molette de mise au point interne du tube, la distance focale change aussi ou le F/D si tu préfère et le foyer sort plus ou moins par la même occasion. une page qui explique bien ple phénomène sur le site de la SAPL https://saplimoges.fr/variation-de-la-focale-dun-schmidt-cassegrain-avec-la-mise-au-point/ Sur un C8 tu peux par exemple avoir un F/D qui varie de 8 à 16 quasiment, et 10 étant l'optimal i.e. le meilleur compromis d'un point de vue sphérochromatisme entre le vert et le rouge (c'est à dire l’aberration de sphéricité s'annule quelque part entre le vert et le rouge, donc dans le jaune au backfocus idéal). Après certains modèles comme celui d'Elie, peuvent avoir une optimisation du sphérochromatisme un peu décalée du rouge, mais en rentrant un peu le foyer tu peux ramener un peu vers le jaune/vert sur un SCT classique. Sur un Mak Cassegrain c'est un peu différent, il n'y a pas vraiment de longueur d'onde à laquelle l'aberrations sphérique est plus basse qu'une autre. Du coup, un mak est bien meilleur dans le bleu qu'un SCT. Si la turbu le permettait, avec ton mak 180 et un filtre bleu tu aurais quasiment la même définition qu'un C9 dans le vert ou qu'un C11 dans le rouge. Par contre la focale et donc le F/D changent tout autant si tu change la distance primaire-secondaire en jouant sur la molette de mise au point interne. (un peu moins rapidement que sur un SCT en fait, car l'amplification du secondaire est plus faible : x5 sur un SCT contre x3 ou x4 sur les autres Cassegrains tpiquement) Par contre sur certaines variantes de Cassegrains on ne peut pas trop changer la distance primaire-secondaire. par exemple sur les Ritchey Chrétien la correction de la coma n'est assurée que si la distance primaire - secondaire est la bonne (les centre de courbure des 2 miroirs doivent être confondus). On ne peut que faire varier très légèrement cette distance primaire secondaire pour faire la mise au point éventuellement. Sur les Newtons la distance primaire secondaire n'a aucune influence sur la focale par contre : le secondaire est plat, c'est un simple renvoi coudé. C'est le primaire qui détermine la focale et elle est fixe. (alors que sur les Cassegrains le secondaire est courbe et participe à l'amplification)
  14. Chaîne imageur pour TSA-102 + réducteur TOA-RD

    ouf on n'est pas passé loin du pire, heureusement qu'on est plus dans les années 80, c'était pas le même vocabulaire, on était moins dans le virtuel le filetages les plus courant en astro - M54x0.75 = 54mm de diamètre, pas du filetage 0,75mm par tour (attention beaucoup plus rare, mais il existe aussi du M54x1mm, méfiance quand on achète un adaptateur) - T2 = M42x0,75 (ne pas confondre avec le M42x1 qui existe aussi sur les vieux objectifs photos, mais pas en astro) - M48 : filetage du coulant 2" = M48x0,75mm en principe en mécanique quand on met juste le diamètre mais pas le pas, c'est du pas standard. par exemple une vis M12 sera en fait une vis de 12mm avec filetage au pas métrique standard de 1,5mm par tour. Mais en astro on utilise des pas de vis non standard hyper fin, donc on le précise en principe, sinon sans précision, le M48 a un pas standard de 5mm par tour par exemple. En astro et photo on a souvent un pas de 0,75mm par tour. Beaucoup plus rarement du 1mm par tour voir du pas impérial (non métrique).
  15. Tests HD sur Platon

    oui forcément un SCT dans le bleu ça aime pas. Mais justement, tu soulève un point important à savoir pour les SCT : Plus tu rentre le foyer, plus ça décale le sphérochromatisme vers les courtes longueurs d'ondes. Bon le bleu sera jamais mirifique, mais pour le vert par contre ça sera meilleur en rentrant le foyer. Ce qui marche aussi en visuel planétaire d'ailleurs, vaut mieux un renvoi coudé 31,75 sur les SCT classiques si tu as un crayford. (maintenant le vert sur C14 c'est pas tous les jours non plus, mais bon, autant se préparer correctement pour le jour où ça arrive...) Et inversement un montage un peu long sera meilleur pour le rouge voir l'infrarouge.