fljb67

PK 61 + 3.1 - Mak 127/1500 - #01

Recommended Posts

Bonjour ou bonsoir. :)

 

 

- Objet : PK 61 + 3.1   ( Hen 2-437 )

 

http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 61%2B3.1

 

Magnitude : 16.6

Brillance de surface : ?

Dimensions : 35.0" x 7.0"

 

 

- Date : 08/08/2020.

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

- Monture : Takahashi EM10.

 

- Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).

 

- Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).

- Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )

- Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.

 

 

- Suivi automatique :

 

- Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.

- Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).

- Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).

- Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s

 

 

- Pointage manuel avec : chercheur visuel de type "chasse" +  viseur "point rouge" livré avec le Mak + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).

 

... et à l'aide du logiciel "Cartes du Ciel" ainsi que le site http://cdsportal.u-strasbg.fr/

 

- Lieu : Depuis mon balcon.

 

- Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :

Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).

 

 

- Réglages  de la caméra :  Raw 16 ( 14 bits effectifs ) ; Bin 1 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.

 

- Temps de pose unitaire : 200 s.

 

 

- Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).

- Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

- Seeing  : bon.

 

- Transparence du ciel : correcte.

 

- Pollution lumineuse : assez élevée ( nuit pas noire + présence de la Lune allait ou qui venait de se lever en fin d'acquisition ).

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

1°) Une brute "Plein champ" ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :

 

5f2fe244d138b_Autosave_1brute_JPEG_1000.jpg.17eda39f99dd48d24a8789ab130b227c.jpg

 

La nébuleuse planétaire en question est le petit "trait rougeâtre" au milieu de la prise.

 

 

 

2°) Après empilement de 22 prises de 200 s ( total : 1 h 13 min 20 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :

 

 

a) Plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :

 

- Sans réduction d'étoiles :

 

Autosave_01_JPEG_1000.jpg.7f5e713682dd6379f00845ccf2812132.jpg

 

 

- Avec réduction d'étoiles :

 

Autosave_01_JPEG_1000_3.jpg.bf3b3f66b95d7ea759efa432aae907a0.jpg

 

 

 

b) Crop  :

 

- Sans réduction d'étoiles :

 

Autosave_01_JPEG_1000_crop.jpg.52680bcd1dbe3f398348a0ca1604ce99.jpg

 

 

 

- Avec réduction d'étoiles :

 

Autosave_01_JPEG_1000_crop_7.jpg.006cc9c4565899b92bbadb56ab44a427.jpg

 

Encore un objet qui mériterait 10 m de focale. xD

 

Edited by fljb67
  • Like 5
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

C'est bien de tenter ce genre d'objet, mais il est certain que vu sa taille et la focale que tu utilises, le télescope Hubble s'en sortirait mieux...

Mais la nébuleuse est dans le champ, c'est incontestable. Bravo !

Gilles

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as bien raison de sortir des sentiers battus !

C'est ce qui fait tout l'intérêt de tes images.

Belle prouesse ! Je te tire mon chapeau !

 

Albéric

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis admiratif de ton pointage à l'ancienne sur de si petites cibles :)

Un bien joli champ avec cette petite PK perdue au milieu ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours a la recherche de

 Objets exotiques, avec cette " petite" config,  c est tout a ton honneur tu t en sors très bien, et tu commences a  te bâtir un petit bestiaire qui peut être utile pour ceux qui dispose d une config plus importante. Je ne peux que t encourager dans cette voie 😉

 

@+

Christian

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je salue l'exploit tout en regrettant le manque de focale. Une cht'ite Barlow peut-être ?

LS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces messages et les "likes". :)

 

 

 

Il y a 3 heures, ALAING a dit :

... pointage à l'ancienne sur de si petites cibles :)

 

A l'époque de l'argentique et mon téléobjectif de 400 mm de focale, j'utilisais les catalogues papier :

 

- Cambridge Star Atlas 2000. ( Tirion ) ... pour dégrossir.

- Uranométria 2000.0 ( Tirion , Rappaport, Lovi ) ... pour finaliser.

 

... et je visais des objets bien plus "trouvables" ( et référencés dans ces catalogues ).

 

 

Depuis ~ 1 an, avec le Mak 127 de ~ 1400 mm de focale effective, j'ai pris goût aux nébuleuses planétaires ( alors qu'initialement, c'était surtout le grand champ qui me bottait ).

 

Sans :

 

- le logiciel "Cartes du Ciel" ( pour choisir l'objet à capter + pointage "grossier" ),

- le lien http://cdsportal.u-strasbg.fr/  ( pour pointage + centrage précis ),

- Mon "oeil électronique" ( chercheur 50/240 + ASI ZWO 294 ),

 

... cela aurait été limite impossible.

 

 

 

il y a 17 minutes, Pyrophorus a dit :

Une cht'ite Barlow peut-être ?

 

J'y ai déjà pensé ... mais le rapport f/D ( donc la luminosité ) vont en prendre un coup.

 

De plus, ma lunette guide ( 40/240 ) risquerait d'être un peu juste niveau focale. ¬¬

 

Après, clair que c'est un truc à tenter.

 

 

PS : N'ayant pas encore réussi à autoguider ( PHD2 ) avec un OAG ... je privilégie pour l'instant le guidage en //.

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By alstro
      Bonjour,
       
      C'est un peu tôt pour aller trinquer au Valhalla aussi je me suis décidé de surprendre cette divinité et notamment son casque situé dans la constellation du Grand Chien à environ 15000 années lumière.
      J'ai du commencer par une inspection à la jumelle de tout mon environnement céleste ,  pour définir le lieu adéquat dans mon jardin afin d'éviter les arbres et les bâtiments voisins et de disposer d'environ 3 à 4 heures. Au final je me suis retrouvé dans le jardin de la voisine ( oui, oui, le jardin ).
      Mon équipe habituelle :
      Newton SW254/1000 sur AZEQ6GT _ ASI183MM Pro_correcteur de champ _tout le matos ZW0, roue à filtres ( Astronomik), OAG et ASI290mini avec focuser, moteur EAF . Le tout piloté par ASIAIR Pro depuis mon canapé .
      détail :
      Ha : 30 x 180s _ gain 200 _B1
      OIII : 30 x 180s_gain 200_B1
      Environ 3 heures
      Darks only.  _ -15°C
      Prétraitement et assemblage SIRIL :  L(H/OIII )_ HOO pour RVB
      Traitement : Photoshop et plugins....un petit coup de Topaz Denoise avec masques
      léger recadrage à cause du retournement au méridien et d'un petit reste d'ampglow.  180S et gain 200, ça commence à couiner.
      Normalement le vert/bleu domine dans cette nébuleuse à émission mais j'ai préféré par goût personnel privilégier une dominante Halpha.
      j'ai également un petit souci avec les couleurs/luminosité, car je viens de changer de PC portable et je n'ai pas du tout le même rendu que précédemment ( a suivre...).
      Voilà pour le détail.
      Maintenant , j'attends avec impatience une belle nuit pour taquiner la fourrure de l'Esquimau et ....je vais pouvoir me retirer de chez ma voisine
       
      Bonne santé à tous
      Alain
       

       

    • By T450
      Bonjour à tous,
      Voilà une image qui date de fin novembre mais que j'avais laissée de côté tant le traitement allait être long. Ça a bien été le cas et pour cause : j'ai imagé sur 5 nuits, car c'est au moment où j'ai eu des problèmes de buée sur le hublot de l'altair 183 (heureusement résolus depuis). J'avais fait différents essais de logiciels (entre autre pour mettre en service la résistance chauffante), différents temps de pose, différentes températures, des dofs de tous les côtés, des centaines d'images... Bref, il a fallu du temps pour tout traiter par morceaux cohérents, avec les bons dof et additionner tout ça soigneusement. Au final, il y a près de 8h de pose en luminance, 1h30 par couleur avec malheureusement un crop énorme car j'ai eu aussi des problèmes de suivi et donc de cadrage! Enfin, le principal est sauf et le résultat satisfaisant pour un ciel de plaine de novembre.
      Newton 10" f4 + altair183m pro tec.
      Nathanaël
       

    • By Marc S
      The Crystal  Ball Nebula... ou NGC1514.
       
      J'utilise la même méthode que NGC891. Soit..
       
      33 minutes de pose en luminance (avec la QSI640) de décembre 2019 combinées à
      60 minutes de pose  en RGB  (avec l'ASI533) de ce mois de janvier.
       
      On me l'a demandé :  la focale est de 1500 mm avec un échantillonnage de 0.54"/px et 1"/px.
       
      Bizarrement je n'ai pas fait de réduction d'étoiles comme pour ngc891. Pourtant les couches L étaient prises la même nuit.
      Un seeing changeant durant la nuit?
       
      Donc une boule de cristal qui va nous permettre de prévoir un avenir meilleur, je l'espère.
       
      Bonne soirée.
       
       
       
       

    • By Nicolobrica
      Salut a toutes et tous (c'est mon premier message dans ce groupe, et sur Astrosurf je suis surtout un lecteur, certains m'ont peut être déjà croisé en face)
       
      Je suis bien embêté car ma pratique actuelle ne rentre dans aucune catégorie
       
      Observateur visuel assidu pendant plus de 20ans, de la paire de jumelles au SV400 en passant par moult instruments, passionné par les galaxies... Avec l'envie d'en voir toujours plus, mais arrive un moment ou le principal frein a cette quête sans fin, c'est le budget! Pour avoir eu la chance d'observer dans un T1000, je sais ce qu'on peut y voir, et je sais aussi que je ne pourrais jamais en avoir un dans mon jardin. Alors quoi?
       
      Alors, je me suis mis a faire du visuel assisté, avec pour cahier des charges de pouvoir observer les galaxies dans les meilleures conditions possibles, et pour ça j'ai choisi un 150/750 et une QHY290MM (convaincu par ce choix après avoir vu ce que @Roch obtenait avec ce type de matériel). Mais je suis resté fidèle a mes habitudes d'observateur visuel, c'est a dire a passer du temps sur les objets (observer une galaxie pendant quelques minutes seulement, même dans un 400, c'est la certitude de passer à côté de beaucoup de choses!)
       
      Donc pour résumer, je fais du visuel avec une camera, mais ce n'est pas du visuel, je fais du Visuel assisté donc, mais je pose trop longtemps, et pire, je récupère mes brutes pour en tirer un peu plus après coup, mais ce n'est pas de l'astrophoto car je ne pose pas assez longtemps et que je me contente de traitements très basiques Et je fais de la pose courte, mais trop longue pour être assez courte!
       
      L’intérêt de ce fil est donc plutôt de montrer qu'avec du matériel de débutant et/ou généralement considéré comme inadapté pour l'imagerie du ciel profond, on peut faire des choses sympathiques en mélangeant les genres, sans complexes. C'est ainsi que je peux observer en livestack une nuit durant des galaxies avec un luxe de détail inaccessible au commun des mortels en visuel, avec des poses plus ou moins courtes, tout en gardant des photos souvenirs de mes observations.
       
      Voici donc quelques images prises lors de ma dernière nuit d'observation (tout a été fait la même nuit), avec un SW150/750PDS, une QHY290MM le tout posé sur une EQM-35, avec des poses de 500ms a 30s (j'utilise globalement les temps de pose suivants: 500ms/2s/5s/10s/15s/30s, mais ici il y a surtout du 5s et du 10s). Habituellement je chasse plutôt les NGC, PGC, IC, mais cette nuit la j'ai surtout visé des Messier que je n'ai pas encore eu l'occasion d'observer en VA (je n'en fait que depuis 6mois).
       

      M65 130x10s gain 200/offset 74
       
       

      NGC3628 200x5s gain 300/offset 201
       
       

      130x10s gain 200/offset 201
       
       

      Un petit montage des 3 images précédentes pour reconstituer le triplet.
       
       

      Hickson 44 249x5s gain 300/ offset 201
       
       

      NGC2903 220x5s gain 300/offset 201 (avec la présence du quasar QSO B0929+218 de mag 20.06 et situé a 10.5Mds d'années sur l'image, sauras tu le trouver?)
       
       

      NGC4490-4485 98x10s gain 200/offset 74
       
       

      M101 120x10s gain 200/offset 74
       
       

      M109 132x10s gain 200/ offset 74
       
       

      M106 125x10s gain 200/offset 74
       
       

      M90 130x10s gain 200/ offset 74
       
       

      Une petite galerie des galaxies du jour
       
       

      M42 3202X500ms Gain 300/ offset 201 (en tout début de nuit, avec un ciel très turbulent et du vent, d’où le choix de poser très court)
       
      Ce fût une nuit productive!
       
      Ce qui m’intéresse avant tout, c'est l'observation en live (j'utilise Sharpcap pour l'acquisition, avec retrait des darks/flats à la volée et je fais des screens au fur et a mesure pour la partie VA), la partie photo souvenir c'est du bonus, ça permet surtout de prolonger les observations les jours suivants (je refais l'empilement avec Siril après coup). Il y a moyen de faire de belles images, il suffit de cumuler beaucoup plus, mais je préfère mettre l'accent sur l'observation.
       
       
      Quand les conditions météo sont meilleures, j'ai tendance a faire des poses de 30s (mais est-ce encore de la pose courte?, comme sur ces images prises lors d'une autre nuit!
       

      M82 29x30s gain 111/offset 34
       
       

      M81 42x30s gain 111/offset 34
       
       
      Pour finir, le setup utilisé:

      J'utilise un correcteur de coma TS Maxfield qui offre une légère réduction de 0.95x, le F/d passant ainsi de 5 à 4.75, ce qui est toujours bon a prendre
       
       
    • By Penn
      Hello, 
       
      J'ai pu imager la nuit du 9/10 janvier même si la transparence n'était pas au top avec une sorte de petite brume et les fumées des cheminées voisines.
      Je n'ai stacké que 1032 poses de 4s pour cette np, ce qui explique le résultat moyen.
      Je pensais rajouter des poses, mais pour des raisons de santé je suis bloquée à la maison pour quelques semaines, du coup je la poste comme ça. 
       
      lunette 80ED, asi 290mc, HEQ5
      1032 pose de 4s 
       

       
       
      Merci pour vos avis 
       
  • Upcoming Events