Sign in to follow this  
lepetnoir

Votre avis sur 2 instruments

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je suis tombé sur deux instruments sensiblements équivalent au niveau prix, je sollicite votre aide pour m'aider dans la lecture des performances et des possibilités offertes par ces instruments.

Objectif : Pour faire de l'astrophoto planétaire, niveau debutant.( lune, jupiter, saturne)

un mak 180 chez Orion, sur monture SkyViewPro
Diamètre utile 180 mm
Focale 2700 mm
Rapport F/D 15

ou
le C8-S-goto de Celestron sur monture type CG5
Schmidt Cassegrain
Diamètre : 203 mm
Longueur focale : 2000 mm
Rapport d'ouverture : 10

Merci bcp
[Ce message a été modifié par lepetnoir (Édité le 03-01-2010).]

[Ce message a été modifié par lepetnoir (Édité le 03-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut
Bon, c'est deux instrument bien differents:
l'un est ouvert à 15 l'autre à 10 avec 2 cm de d'ecart, l'un est informatisé l'autre non...
Ce serait pour faire quoi?
Sinon les deux ce valent,après c'est une question de goût...
cordialement

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour ta répons astropicsou,

j'aurai splus souvent l'occasion de faire du planétaire que du ciel profond.
J'ai envie de m'essayer à l'imagerie avec une webcam philips vesta pro.
J'aimerais prendre des photos assez précises de la lune, de jupiter, de saturne pour commencer.
Le Goto du celestro n'est pas un critere à retenir. Il est là mais ne faisons pas attention à lui, je n'ai pas trouvé d'offres avec le celestro sans le goto.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors dans ce cas le Mak est mieux ( collimation stable, images plus nettes...) MAIS: la sky view pro n'est pas motorisée double axe, ce qui va te gener lors de prises de vue.
Après il faudras t'équiper en petit materiel: barlow, filtres.

Mais comme je ne connais pas bien ce materiel,et que je ne fais que du visuel, il faudrais t'adresser à une personne plus compétante...

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

j'ai fait pas mal de photo de la lune et de jupiter, avec un webcam philips et un Celestron muni d'un goto.
le goto ne sert pas grande chose dans ce cas, mais par contre le tracking au choix : sideral ou lunaire, apres une mise en station rapide (il y a beaucoup d'option de MES dans le goto de Celestron, donc un super rapide et facile et largement suffisant pour la lune: MES par system solaire donc la lune).
sans le tracking, en 5 secs Jupiter sera hors de vue.
Donc, si j'étais à ta place, j'opterais pour le Celestron avec son goto.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Celestron ou Orion, ça doit avoir une qualité optique comparable, donc j'opterais pour le C8 pour son diamètre légèrement supérieur. Mais peut-être qu'il est plus cher ?

Il me semble qu'en imagerie planétaire, on utilise un échantillonnage égal à la moitié du pouvoir séparateur (environ). On peut calculer le F/D qui permet d'obtenir cet échantillonnage, c'est 3,4 fois la taille du pixel exprimée en microns. Avec des pixels de 6 µm, ça donne donc F/20. Avec un C8, il faut une Barlow x2, pile poil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Celestron ou Orion, ça doit avoir une qualité optique comparable

Certainement pas: l'un est à F/10 et l'autre à F/15, donc moins obstrué. De plus, le design "tout sphérique" d'un Mak est bien plus facile à fabriquer industriellement, contrairement à la lame de Schmidt des C8. Cela dit, pour de la photo pure, le diamètre supérieur du C8 sera peut-être meilleur après traitements et rattrapages logiciels, si on tombe sur un bon numéro, ce qui n'est jamais absolument certain dans cette marque...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Personnellement je prendrai le Mak180. certe moins lumineux en ciel profond, mais collimation stable. En 5 ans je n'ai jamais touché au ménisque de mon Meade, et c'est toujours "APO like". J'ai acheté plus gros depuis, et il est possible que je m'en sépare mais je ne suis pas encore décidé à 100%. Donc face à un C8 il n'y a même pas à se poser la question. En planétaire la collimation d'usine fera la différence avec en prime une plus petite obstruction. Par contre le Skywatcher ne supporte pas le 50.8mm donc 31.75mm obligé, mais en planétaire cela n'a aucune importance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaptain : « Certainement pas: l'un est à F/10 et l'autre à F/15, donc moins obstrué. »

Je parlais de qualité optique, pas d'obstruction. La différence d'obstruction est d'ailleurs probablement minime (c'est quoi : de l'ordre de 30 % dans un cas et 35 % dans l'autre, donc 5 % de différence ? - si c'est ça, l'influence sera à mon avis très faible).

« De plus, le design "tout sphérique" d'un Mak est bien plus facile à fabriquer industriellement, contrairement à la lame de Schmidt des C8. »

Ce qui explique la faible coût des Maksutov chinois : à qualité équivalente, la fabrication est plus facile. Non ?

(Je ne me souviens pas avoir jamais lu de témoignage concret affirmant la supériorité des Maksutov chinois sur les autres télescopes. Les témoignages de bons Maksutov qui me vienennt en mémoire concernent les non-chinois, par exemple Intes, Lomo ou le Meade 178 mm. C'est pour ça que je reste sceptique.)

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 09-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this