Sign in to follow this  
ALTAIR01

Quel tube optique pour spectro étoile Be ?

Recommended Posts

Appel aux spécialistes...

A votre avis quel est le tube optique idéal pour faire de la spectro sur les étoiles Be ?

Lunette ou télescope ? Et si télescope quelle formule (SC, N, ....) ?

Merci.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tout dépend du type de spectro qui sera au bout de l'optique.
Si c'est un LHIRESIII, ce spectro est optimisé pour des rapport f/d de 10.

Et pour l'ouverture, vu que l'on étale le flux de l'objet via un réseau, il faut pouvoir avoir du flux en entré. Avec un LHIRES III on peut commencer à partir d'un C8.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Oui, j'envisage le LHIRESIII. Et peut-être C9 ou C11. Mais pas le C14 car trop lourd et trop encombrant. Je ne pourrai pas avoir un poste fixe, mais je m'oriente vers un semi-fixe : pied colonne et monture dehors en permanence sous bâche pour conserver la MES et (tube + accessoires ) amovibles et retirés après chaque séance d'observation.

Mais quelles contraintes (précision) sur la monture ? Est-ce qu'une EQ6 Evolution (c'est l'EQ6 revue et corrigée par Pierro-Astro peut suffire ...) ou faut-il envisager de monter en gamme M200 ou G11 ?

Et je suppose que l'on doit avoir moins de contraintes de suivi en spectro que pour de l'astrophoto longue pose... mais est-ce vrai ?

Je débute donc tous les conseils seront les très bienvenus.

Merci par avance

Cordialement

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 26-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La précision de la monture est beaucoup moins importante que pour faire de l'imagerie du ciel profond, car un défaut de suivie se traduit uniquement par le fait que le spectro ne reçoit pas à cet instant la lumière de l'étoile centrée sur la fente, donc on ne perd rien dans la précision de la mesure même avec un suivi grossier.

Faut pas tomber dans l'excés inverse aussi, car si l'on a pas ou peu de flux durant la pose et/ou si celui ci est étalé sur la longueur de la fente, on va perdre beaucoup en rapport S/B

[Ce message a été modifié par OlivierG (Édité le 26-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon à priori je suis parti pour EQ6 Evolution + C9 ou C11 + LHIRESIII + ATIK N&B 314L+
et pour le suivi : lulu APO 80 + DMK 41 N&B (je possède déjà les 2)
C9 ou C11 : cela dépendra du calcul du poids que je n'ai pas encore fait...
Merci.
Cordialement.

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 27-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec le Lhires, tu n'as pas besoin de lunette guide. Le guidage se fait directemet sur la fente. Ta DMK fera très bien l'affaire.

Il est recommandé d'utiliser un logiciel de guidage qui sache faire du guidage sur fente (audela - prism - ...)

Franck

[Ce message a été modifié par franck M57 (Édité le 27-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Franck.

Merci de ton intervention.

Mais dois-je comprendre que la DMK ferait simultanément le suivi + l’acquisition du spectre ? Et si oui avec quelle efficacité ? En particulier sur les étoiles faibles et très faibles ?

Si la solution se confirme cela dégage le poids de la lulu 80 + de la seconde camera ce qui me permet de passer sans problème au C11 sur l’EQ6. Cela sera toujours un peu plus de diamètre….

OK pour Prism.

Merci.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le LHIRES III est équipé de 2 sortie CCD :

- L'une pour l'autoguidage ou tu pourras disposer ta DMK, elle prendra une image de la fente du spectro et permettra ainsi le centrage de la cible sur celle ci.

- la seconde en sortie de spectro, donc on aura un spectre qui sera étalé sur toute la longueur de la CCD (ici ton ATIK 314) et non pas l'image de la cible comme pour l'autoguidage.

[Ce message a été modifié par OlivierG (Édité le 27-12-2010).]

[Ce message a été modifié par OlivierG (Édité le 27-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ! OK. Merci.

Pour le poids : Ensemble C11 + LHIRES III + DMK 41 + ATIK 314L+ (me manque t-il quelque chose hormis un chercheur ?) on arrive à 15 Kg.

L’EQ6 est donnée pour une capacité de charge maxi de 19KG et une capacité de charge optimale pour l’astrophotographie de 16 Kg.

Donc ça passe sans problème (un chercheur c’est pas lourd !!)

Mais quel C11 ? L’ancien XLT ou le nouveau Edge HD ? Mon choix irait plutôt vers le second car je ferai aussi de la photo. Mais la nouvelle formule apporte t-elle - pour la spectro - des avantages, des inconvénients ou bien est-ce neutre ?

Merci.

Cordialement

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 27-12-2010).]

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 27-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il te faudra un chercheur et un chercheur électronique. http://steph.ubaud.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=713

C'est pas obligatoire mais bien utile car le champ du système de guidage du lhires est très petit. C'est pas très lourd.

Pour le type de C11, en specto, je ne crois pas que le nouveau apporte un plus (ni un moins).

Faire de la photo classique et de la spectro, pourquoi pas, mais une fois que tout le système est paramétré, tu ne touches plus les réglages. Il y a beaucoups d'objets à faire en specto que se soit en haute ou en basse résolution ; a suivre avec des échéances plus ou moins grandes.

Franck

[Ce message a été modifié par franck M57 (Édité le 27-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Altair
J'ai pas trouvé ton prénom !

Je confirme ce qui a été dit coté équipement pour le LhiresIII.

Ce que je rajouterais peut etre, c'est un contre-poids avant afin de compenser le poids du spectro, ou mettre vers l'avant la caméra/objectif pour le chercheur électronique.

Vive la spectro

A+

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai à peu près la config que tu vas monter : C11 + Lhires + EQ6 Pierro,
c'est un C11 carbone donc un peu plus léger que le modele alu, mais l'EQ6 supporte tout ça, meme si on est à la limite.
j'avais mis un moteur de mise au point, mais le poids du lhires le faisait plier, je l'ai supprimé, ou bien il faut un porte-oculaire très costaud genre Starlight (cher).

jluc (de Nice pais il y a longtemps !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous pour vos réponses. Je progresse... je progresse...

Olivier : merci pour tes explications...

Pierre : bien compris le problème de l'équilibrage...

Jean Luc : merci du conseil....

Franck :

1) Pourquoi un chercheur électronique + une 2eme camera de suivi sur le spectro ?

J'ai cru comprendre que le chercheur électronique n'est utilisé que pour "pointer" et la seconde camera de suivi sur le spectro pour "suivre". Mais La camera sur le chercheur ne permettrait-elle pas de faire les deux ? (économie d'une camera et de poids). D'autre part on arrive à avoir 3 cameras... il faut combien de micros pour gérer tout ça ???

Et autre solution : ne suffit-il pas de pointer au laser vert avec un chercheur classique et de suivre avec la camera de suivi du spectro ?

J'avoue ne pas très bien comprendre quelle différence il peut y avoir à pointer un objet quasi invisible en photo et à pointer une étoile peu visible en spectro ....


2) "Faire de la photo classique et de la spectro, pourquoi pas, mais une fois que tout le système est paramétré, tu ne touches plus les réglages" :

Que veux tu dire ? Ta phrase m'inquiète !!

Si j'ai bien compris le mode d'emploi de LHIRES il y a 2 types de réglages, d'abord le réglage du LHIRES lui-même qui n'est à faire qu'une seule fois (sauf si on ré-ouvre la bête), puis le réglage de la bête sur le télescope ( focalisation du télescope et des 2 cameras, guidage et acquisition). Ces derniers réglages sont à faire avant chaque session (quelle durée ces réglages ?).

Bien sûr je ne pense pas faire la même nuit de la spectro, puis de la photo, puis revenir à la spectro en fin de nuit.. Je ferai de la photo une nuit de temps en temps pas plus...et cette nuit là je ne ferai pas de spectro...

Mais il est impératif qu'en fin de nuit spectro je puisse désolidariser le LHIRES du tube optique. Est-ce possible sans devoir refaire des heures et des heures de réglage le lendemain ?

Autrement dit la solution du poste semi-fixe est-elle possible (pied et monture dehors en permanence et rentrée du tube et accessoires en fin de chaque nuit) ? Ou bien les réglages sont-ils si longs à faire que la seule solution possible soit le poste fixe ?

Merci et bonne journée.

Cordialement.

[Ce message a été modifié par ALTAIR01 (Édité le 28-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'utilité d'un chercheur électronique en spectro vient du fait qu'il faut pointer dans la fente du spectro la bonne étoile et si ta monture n'est pas mise correctement en station et/ou si tu n'as pas de modèle de pointage sur ton système goto, tu auras vite fait de te tromper de cible surtout dans le cas d'étoiles relativement faible que l'on peut confondre avec une autre.

Le champ de la caméra de guidage du LHIRES n'est pas trés important. Donc dans l'ordre il faut :

1) Lancer le goto sur la cible
2) Vérifier et ajuster le cas échéant le centrage de la cible sur le chercheur electronique
3) Affiner le centrage via la caméra de guidage de la cible sur la fente du spectro.

Il n'est pas indispensable d'avoir un chercheur électronique si l'on ne travaille pas en remote, mais c'est tout de même bien pratique dés lors que la précision de ton goto n'est pas précise. (je ne connais pas le degré de précision de pointage d'une EQ6 mais avec une titan par exemple, il faut un trés bon modèle de pointage pour être sur d'avoir la bonne cible sur le spectro.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous

Mettre une étoile guide dans le champ de quelques minutes d'arc, avec une EQ6 et 280m de focale, même pas en rêve !

Voir réellement dans le chercheur réticulé ou chercheur électronique
l'étoile à spectrographier n'est donc pas un lux. Sûr qu'avec des mag 2,3 c'est facile, mais 5,6 il y a vite plusieurs étoiles dans le meme champ.

Il faut déja que tu te fasses ton propre point de vue, donc il faut commencer à pratiquer.

A+

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention, les C11 sont lourds et se cassent en tombant!
Pour une utilisation mobile, le C9 est plus pratique et tiendra mieux sur une EQ6 avec le spectro. Le gain en magnitude du C11 est faible en rapport aux inconvénients. Sur mon EQ6, pour équilibrer feu mon C11, les 2 contrepoids étaient au bout de la tige.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le chercheur electronique :
Avec un C11, le guidage ne se fait pas avec une focale de 2800 mais de plus de triple; 9m environ. La lentille de 50mm de focale qui figure dans le système de guidage du lhires agit comme une barlow. Donc, si ton goto n'est pas précis (MES, mécanique, flexions, ...) ton étoile n'est pas dans le champ, pire tu n'as aucune étoile.
Le chercheur électronique t'évite de faire des aller retour entre ton chercheur visu et ton ordi, de retirer la DMK pour mettre un oculaire puis de refaire l'apprentissage de l'autoguidage, ...
C'est un très grand gain de temps et évite les prises de tete.

Pour la photo classique, tu peux continuer à en faire. Mais il faudra refaire certains réglages (retrouver la mise au point sur la fente, position horizontale du CCD par rapport au spectre). C'est pas grand chose mais ca vient en plus de ceux qui sont à faire normalement (mettre l'objet sur la fente, faire l'apprentissage du guidage, focaliser sur le néon, ...)

Pour les Be, tu as ce site qui coordone les observations http://arasbeam.free.fr/spip.php?article17 .
Il y a d'autres objets (epsilon auriga par ex.) les spectres sont demandés toutes les nuits.

Désolidariser le LHIRES du tube optique : oui sans problème, si le spectro est remis dans la meme position par rapport au tube, aucun réglage supplémentaire. Il faudra verifier la focalisation du néon qui varie assez en fonction de la température.
Retirer la CCD du lhires, bof.

Je suis en poste mobile. c'est tout a fait possible mais j'évite toutes les "désolidérations" possibles et je marque tous avec des repérers (contre poids/barre, tube/monture, spectro/tube, caméra guidage/lhires)

Le plus embétant pour moi, c'est de voir les étoiles, plus de deux moins que j'ai un ciel pourri plein de neige

Franck

[Ce message a été modifié par franck M57 (Édité le 28-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Olivier: merci pour la procédure

Pierre : tu as raison il arrive au moment où il faut se jeter à l'eau... et apprendre à nager...

Serge : merci du conseil. A vrai dire C9 ou C11 est le seul sujet qui me tracasse encore. J'ai déjà vu l'un et l'autre mais jamais ensemble cote à cote... je vais aller dans un magasin me faire une idée de la différence. De toutes façon même avec un C9 la prudence s'impose...mais balader un C11 chaque matin et chaque soir cela risque de devenir vite fastidieux. Mais je n'ai aucun moyen de faire un poste fixe.

Franck : j'ignorais ce triplement de focale donc maintenant je comprends mieux. ... Je connaissais déjà le site ArasBeAM ainsi que BeSS et ARAS. Et je viens de m'inscrire à la liste Yahoo :
http://groups.yahoo.com/group/spectro-l/:

Merci à tous pour vos informations et conseils.
Bonne journée.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this