Sign in to follow this  
cricri

Planchette equatoriale pour mon Strock : C'est parti !

Recommended Posts

Salut à Tous,

Suite logique de la réalisation d'un Strock : la planchette equatoriale pour avoir un suivi plus confortable (surtout à fort grossissement)

Je me suis donc lancé dans la construction de cet accessoire sur la base des plans et concept de Pierre Strock et Serge Vieillard.

Pour l'instant tout se passe bien, le point le plus critique est l'ensemble motorisation + reducteur. Pour la motorisation, j'ai trouvé dans mes fonds de bricolo, un servomoteur du temps ou je faisais de l'aeromodélisme et pour le réducteur, j'ai trouvé sur Conrad un petit kit de moteur + kit d'engrenage à monter soi même qui permet de réaliser tout un panel de rapport.

si cela fonctionne, je vous donnerai tous les détails...

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut !

Voici les premières photos de la planchette équatoriale, pas encore finalisée mais déjà bien avancée :

Une vue d'ensemble :

Sans le support supérieur :

Une vue sur la mécanique :

En plus du servomoteur récupéré d'une vieille radiocommande, j'ai donc commandé chez Conrad deux kits complets moteur + jeux d'engrenages avec toutes les équerres, les axes, les vis et entretoises qui vont bien. Cela m'a permis de poursuivre la reduction du mouvement pour arriver au rapport souhaité.

Une autre vue

Prochaines etapes : finaliser proprement l'alimentation du moteur, trouver un moyen de réduire le barouf cette même motorisation (pas 100 décibels, mais pas loin ;-) ) et bien sur vérifier que tout fonctionne bien, mais pour cela, il va falloir que le ciel s'éclaircisse un peu !

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

très bon !

remarquons :
- les vis faisant office de pied >>>> fô les rapprocher au maximum de l'applomb des roulettes !!!! sinon ça génère des flechissements, et des oscillations chiantes.
- le niveau, ca fait bô, mais on s'en tape le coquillard !!!! seul importe l'INCLINAISON nord-sud de la planche selon la latitude du lieu, et dans ce cas, un clinomètre (truc à 2 balles à faire avé un rapporteur et un bout d'ficelle) est mille fois préférable !!!!
- le bruit, le potin, le boucan >>>>> yaka faire tourner ce moteur moins vite en diminuant la tension. Déjà c'est tout bénéf au niveau des piles, le rapport de réduction compensera laaaaaaaaaaaaaaargement la perte de puissance, et ton kit va permettre facilement de trouver la démultiplication adaptée à cette nouvelle config.

Belle initiative,et bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est chouette ! Quand j'aurai fait mon Strock (ce qui est loin d'être fait) je m'y intéresserait peut-être aussi !

Est-il possible de lister les éléments à acheter, avec éventuellement les prix et les liens vers les fournisseurs ? Cela pourrait aider les gens comme moi qui passeront peut-être prochainement à l'attaque ? Merci d'avance ! ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge !

Pour le bruit, malheureusement,c'est le reducteur intégré au servo qui fait unbruit d'enfer, avec la planchette en bois, cela fait caisse de résonnance, même en le faisant tourner lentement, le bruit est important...

Lepithec,

Tout est déjà sur le site de Pierre et Serge : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/TelStrock/index.html

Mon seul apport est le kit moteur + reducteur de chez Conrad : http://www.conrad.fr/ce/fr/product/240788/Kit-de-transmission-variable-Modelcraft

Je te conseil d'en prendre 2 voir 3 pour élargir les possibilités : à 9 euros le kit et 7 euros de frais de port, il vaut mieux ne faire qu'une commande !

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Cricri
je suis moi aussi en train de faire cette table équatoriale pour mon strock, j'ai créé un sujet sur le fofo d'en face : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=111540&page=6
je me permets de coller ci dessous quelques questions :

"Il me vient quelques questions concernant les plans, qui sont à l'image du Strock : " tout y est, il faut réflechir un peu !!!"
Je cale sur :
-le rayon des secteurs verticaux nord, il faut couper plus large que le rayon, mais celui-ci n'est pas précisé. Je pensai égal à la distance centre de la planche, secteur ?
-les paliers sud latéraux doivent permettre une bonne horizontalité ( ça d'accord ) et un débattement de +/- 10 ° ???? Quelqu'un qui a déjà construit peut-il me dire l'écartement entre les deux paliers ?
Merci"

Pour ma part, étant totalement inculte en électronique, j'ai pris un moteur d'EQ1 ( http://www.astronome.fr/produit-motorisations-moteur-a-pile-pour-monture-eq1-135.html ) que je vais essayer d'adapter par l'avant.

Très belle réalisation, n'hésite pas à mettre des photos c'est très instructif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups doublon.

[Ce message a été modifié par sost (Édité le 13-01-2015).]

[Ce message a été modifié par sost (Édité le 13-01-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut cricri,
réalisation sympa !
par contre je trouve un peu "archaique" la réduction à base d'engrenage.
pourquoi ne pas prendre directement un moteur ayant un réducteur intégré ?
pour pas trop cher, tu as des moteurs pas a pas avec une réduction > 100.
Dans la catégorie NEMA 14 ou bien supérieure.
Il existe aussi la solution de piloter un moteur PAP 200 ou 400 pas en mode micro pas, avec un controleur, il en existe a moins de 10 euros maintenant.
avec par exemple 200 pas et un controleur en 1/16eme de pas,
tu as une réduction finale de 3200.
avec une fréquence de 3200 Hz, tu obtiens un tour par minute,
j'ai testé la combinaison NEMA 14 (R=5ohms,I=0.75A) + Allegro A4988, cela fonctionne très bien, avec un couple largement suffisant après réduction,
pour générer la fréquence, c'est très simple, de multiples solutions existent,
stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Stef,

Archaïque, certe =D mais j'ai une formation mécanique et je suis une buse en électronique ;-) j'ai donc opté pour ce que je connaissais le mieux...

Cela dit, pour qui s'y connais un peu, il y a effectivement surement moyen de faire quelque chose de sympa avec un moteur pas à pas, j'avais un moment pensé recycler un moteur de CG5, surtout niveau bruit, un pas à pas serait plus silencieux, mais je me suis contenté de reprendre l'idée de base : un servomoteur de radiocommande dont je n'avais plus l'usage depuis de nombreuses années...

Maintenant, cela fait 1 semaine que j’attends une petite eclaircie pour tester le bousin, mais entre la flotte, les nuages et les tempêtes, aucune ouverture n'est en vue pour l'instant

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut cricri,

c'est vraiment pas compliqué,
il suffit d'un dizaine de composants max, sur le oueb, tu peux trouver
beaucoup de schémas très simples à réaliser.

en mode micro pas, tu as moins de vibrations, l'idéal étant quand même
de travailler a au moins 1/32 ou 1/64, mais les composants sont plus chers,
parceque la commande en courant est plus difficile à réaliser.

si tu veux t'amuser au cas où ça te donnerai des idées,
tu peux tester quelques schémas avec des plaques d'essai,
une tension régulée 5V et les composants suivants :

- oscillateur a quartz en boitier
- NE555 en mode astable
- CD4060 (pour la division de la fréquence 2^N)
- CD4059 (pour une division programmable entre 3 et 10000)
- A4988 (controleur)
- MCP3479 (ancien)
- SAA1027 (ancien)
- ...

avec juste ces composants et bienentedu des capas de découplage,
filtrage, quelques résistances, et un régulateur de tension 12-5v par exemple, tu obtiens ce que tu désires,

stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu, je modère le dernier propos,
oui, les moteurs pas à pas sont un véritable engouement, avé des qualités certaines, et désormais un cout TOTAL abordable.
Cependant, ca ne retire absolument rien aux qualités intrinsèques d'un courant continu, simple, vraiment pas cher, et en tout cas infiniment moins sujet aux vibrations qu'un pas à pas, à qualité de fabrication égale.
L'usage d'un servo fait que justement, c'est DEJA un moteur + un réducteur, généralement avé une vis sans fin, avé couple important, le tout compact, étanche, suffisamment costaud pour résister à un crash d'avion. Et comme on a pu le constater, juste une adaptation en tension permet pour notre usage d'arriver à nos fins.
Si on voulait faire un cran plus chiadé, il est extrêmement facile d'asservir en rotation un poteur CC. Le pilotage étant à peut près du meme tonneau qu'une commande pas à pas.
Donc oui, un paps à pas, marche,
mais foutre, on peut recycler bien des "joujous" en CC sans scrupule, et avé bonheru, en tout cas sans moins-value pour l'usage de nos tables équatoriales.

Pour les dimensions des VNS, si, ya un plan coté avé les cotes principales (132) et la cote de vérif finale (10), et comme dit, on fait un chouya plus généreux, la forme se fera par le montage porposé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut Serge,
utiliser des moteurs à courant continu est une solution élégante,
notamment en raison des vibrations plus faibles effectivement,
cependant il faut bien admettre que les PAP sont simples à utiliser,
et en mode micro-pas, le niveau de vibration devient faible.
sans encodeurs et un asservissement derrière comme tu dis,
je ne vois pas comment réguler en vitesse un moteur à courant continu,
et faire un asservissement en boucle fermée n'est pas plus simple
que de commander un PAP avec un bête contrôleur,
concernant le montage de cricri, c'est surtout cette suite
d'engrenages qui m'a un peu tapé à l'oeil !
il ne va pas avoir de vitesse régulée si je ne m'abuse (pas d'encodeurs
ni asservissement)
stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pas d'asservissements ni de controleurs,
mais ici, disons qu'on s'en contrebalance !!! en effet, l'usage d'une table de ce type n'a pas les exigences d'une EQ machin chose dédié à l'imagerie. Pour ma part, je peux quitter l'oculaire un bon quart d'heure et retrouver l'objet après la pose (et j'utilise des grossissements assez copieux). Le contrat est donc simplement rempli : une récup d'un vieux joujou, un boitier avé 2 piles AA, un potar et 2 transitors récupérés dans un vieux nanard antédéluvien, et roule ! Ces tables( comme toutes les autres) n'ont un suivit que d'1h30 maxi, avé une mise en station à la barbare (boussole + clinomètre).
On cherche un suivi visuel, tout en souplesse, et surtout SANS vibrations (et sans emmerdes), le choix me semble cohérent. J'ai vu la réciproque : une récupe (ou achat mal choisi) d'un PAP, mais en mode big-vibrations, genre harley Davidson. Bien sûr, on peut mettre du higtech, mais ce n'est pas nécessaire dans ce cas précis.
Cela ne retire rien de tes propos, juste qu'on peux faire du vachte simple ki-roule du feu de dieu avé 3 roupies de sansonnet.
Je complète sur l'asservissement : yapa besoin !!!! ya une telle démultiplication et si l'engin est bien conçu, la variation de charge est minime à nulle. Le moteur n'a pas à forcer en +/-, il assure juste sa besogne qui s'affaiblira au fil de l'usure des piles, et qu'on recalera avé le potar si on juge la dérive gênante.

[Ce message a été modifié par serge vieillard (Édité le 16-01-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je rejoins Serge sur un point : c'est vrai que vue la démultiplication colossale et la précision requise limitée, l'asservissement n'est pas vraiment indispensable.

Par contre, Stef, je pour ma culture personnelle en moteur PAP, si tu as des liens sur des schémas simples ( vu mon inculture en électronique ) je suis preneur. Mais vraiment simple, car quand tu me parles de "mode astable" et de "capa de découplage", tu me parlerais en russe ou en japonais que je ne comprendrai pas moins =(

- Désolé ;D -

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à Tous !

Bon,premier ajustement après le premier essai : la gaine caoutchouc que j'ai mis sur les axes doivent être collés sur ceux-ci ( ou au moins sur l'axe moteur).

En effet, avec le poids du Strock, l'axe glissait dans les manchons et n'assurait pas l'entrainement. Maintenant, c'est bon, il n'y a plus qu'à attendre un soir sans nuage pour vérifier si c'est ok.

A la très grosse louche, je pense que je serai un peu trop rapide, mais ce n'est pas trop grave, étant alimenté en 6v, je pourrai réduire la tension à 4,5V ce qui devrait, toujours à la grosse louche, me ramener dans le droit chemin.

On verra ça sur le ciel...

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir cricri,
je n'ai pas de schémas sous la main là maintenant,
mais je t'assure que ce n'est vraiment pas compliqué.
comme je travaille sur un projet de monture azimutale motorisée,
cela me demande beaucoup de temps (beaucoup d'imprévus.. .. )
J'ai abandonné justement une partie électronique complexe pour tout
gérer depuis une partie informatique et cela marche plutôt pas mal.
Bien que niveau programmation, j'en ai chier ... car il faut générer
des signaux d'horloge en contrainte temps réel .
Du coup, avec une raquette je contrôle la vitesse des deux moteurs PAP,
gère les rattrapages, et le tout avec 2 moteurs PAP 200 pas
avec 2 controleurs en 1/16eme de pas.
Les impulsions, le signal d'horloge, les entrées (raquette), les sorties, le sens de rotation, etc.. tout est géré du coup via un binaire en C.

Qu'est ce qu tu utilises pour ton projet comme "caoutchouc" ?

ca m'intéresse car là, je suis sur un entrainement par vis sans fin
et roue dentée, mais pour la partie Altitude, je vois plutôt un
entrainement par "friction" ou "galet".

stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à Tous,

J'ai ma solution pour ma planchette équatoriale :

J'ai d'abord viré le servomoteur (hyper bruyant) et je l'ai remplacé par un petit moteur trouvé dans mon bazar.

Puis, après avoir essayé différents bricolages hasardeux pour faire un variateur, j'ai fini par en acheter un chez Conrad....qui ne fonctionnait pas : donc retour à l'envoyeur pour le variateur et retour à la case départ pour moi =(

Mais en fait, que voulais-je faire ? avoir un suivi permanent ou ne plus avoir à recaler "à la main" la planète ?

Au final c'est plutôt la deuxième réponse ( même si la première aurait été idéale ^^ ). J'ai donc oublié mon variateur et branché le moteur sur un petit interrupteur que je ne l'actionne que quand j'en ai besoin...

J'ai testé hier soir et ça marche parfaitement : plus de vibrations lors du recentrage et quand j'aurais l'occasion de trouver un variateur, je pourrais toujours l'installer ;-)

Une petite image de l'engin :

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this