serge vieillard

Membre
  • Compteur de contenus

    4 128
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

205 Très bonne réputation

À propos de serge vieillard

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    visuel, astrodessin, construction, voyages astro
  1. Le projet SANCTUARY 50 ans après Apollo

    Yo ! ben le l'ai bien aimé ce film, plus attaché à une personne qu'à la "technique". Une sacrée ambiance retranscrite, de la tention et peut-être de la peur aussi - ou une certaine anguoisse. J'aurai aimé voir davantage le travail d'équipe - ou de rivalité - entre les divers équipages, les ingénieurs, les décideurs, etc. Aldrin et Collins sont relegués dans les rôles annexes. J'aurai aimé voir davantage d'étapes de la mission. Mais c'est le parti-pris réussi du film qui en ce sens ce démarque des précédents du genre (Appolo 13, l'étoffe, etc...). SInon punaise Hamilton, tu l'as toujours ce joujou qui faisait fureur à l'époque, l'ancètre des big-jim en explorateur lunaire. Plus que tout, c'était le véhicule à roues à rayon que j'adorais alors..... Ha, ces p'tits bonhommes en plastoc articulé.....
  2. RCE, j'ai acheté la bible

    Yo ! Le débat étant lancé, fô y participer. Le "pourquoi ?" du dessin astro ? excellente question, les premières pages du bouquin tentent d'apporter quelques éléments de réponse, et ça prend déjà pas mal de place. On ne va pâs faire un copié-collé mais disons, en vrac : - et pourquoi pas ???? dès lors qu'on fait quelque chose autre que respirer, manger, dormir et évacuer, le reste n'est que supoerflux, apte à satisfaire nos esprits. - mais tout d'abord pour SE FAIRE PLAISIR !!!! - mais surtout, pour bonifier une observation visuelle, une aide, un outil fabuleux pour la pousser dans ses retranchements ultimes, voire insoupçonnés de prime abord. Comme je dis souvent, à la limite on pourrait jeter son croquis si déjà on avait profité de cela, et rien que de cela. Rien que ces 2 aspects invitent à regarder cette discipline comme une pratique à part entière de l'astro amateur, tout comme l'imagerie peut l'être. ensuite, on peut ajouter bien des intérets : - c'est une formidable prise de note, à mon avis infinimlent plus parlant qu'un descritif écrit (un CROA), ou en le disant plus modérément, le CROA et le dessin se complètent idéalement - et parfaitement. - de prendre des notes de ses osbervations est gratifiant à de multiples égards : regarder sa progression, comparer ses diverses observations, dans le temps, en divers sites, avec divers instruments, avec les copains, etc. Mais aussi les comparer à des images et se faire vraiment plaisir quand on a dégoté la pétouillette improbable, la forme caractéristique, le détail qui tue, le truc olé-olé, l'improbable ou le truc sur le fil du rasoir dont a du mal à affirmer la certitude mais qui pourtant est bien là..... Arrrrf ! que de plaisirs au lendemain d'une soirée que de savourer ces instants de "vérité" !!!!! - ya parfois une démarche "artistique", de faire du beau, d'être dans le ressenti, l'évocation, la retranscription plus ou moins adroite d'un momement privilégié, - ya le besogneux, celui qui catalogue, celui qui se crame la rétine sur de la crotouillette, ou le contemplatif de la belle chose, mais avec la furieuse envie d'en garder un témoignage tangible sous la forme d'un gribouilli plus ou moins abouti/ressemblant/évocateur/réussi/beau/etc.... - ya celui qui, se remettant dans les traces des anciens professionnels qui n'avaient pas les capteurs idoines, arrive à des analyses scientifiques, dans une démarche identique aux "naturalistes" - ya, ya, ya, ya mille aspects sur ce sujet. Une chose est certaine : ya pas de mise à jour du taille crayon, de besoin de suivre l'évolution effrénée technologique du papier ou du stylo, ya rarement du bug, de câbles qui lâchent, de trucs qui cassent ou qui trahissent, juste parfois la mline de crayon qui s'émousse, le papier qui s'humlidifie, ou la lampe qui rend l'âme. On ne joue pas dans la même cour !!!!! Pi si on parle pépettes, TOUT le budget passe dans l'instrument, pas dans les "à côté" technologiques à durée de vie limitée......... Pi en ce qui me concerne, j'ai toujours pris les crayons QUE quand ça semblait s'"imposer, qu'en vraiment j'en avais envie, pour vraiment me faire plaisir, que quand "ça le méritait", bref que du bonheur, jamais un sacerdoce. etc....etc...etc...... Mais comme le souligne Christophe au sujet du bouquin, ce livre s'adresse AVANT TOUT à l'observation. En ce sens, on s'est un peu planté sur le titre au détriment de pentiels lecteurs qui naturellement s'en détournent.......
  3. Scotch double face pour verre carbone

    Yo ! les solutions évoquées feront merveille : que ce soit le scotch double face genre "rétroviseur" ou le silicone version aquarium, et cela que tu te colles sur la ferraille ou le carbone. juste que : - yaura pas plus de contrainte avec l'un ou l'autre système, elles seront du même ordre de grandeur et ne dépendront principalement que de la mise en oeuvre (tout rigoureusement à la même température lors du collage, et si possible au plus près des températures nocturnes envisagées) - la plaque intermédiaire carbone n'est pas forcément nécessaire, sur aurais pu te coller directement sur les branches du support alu avec 3 points de colle, pas forcément placés en périphérie (voir plop) - elle peut néanmoins avoir du sens pour gérer les contraintes, le coef de dilatation du carbone étant bien plus proche de celui du miroir que de l'alu du support. Mais dans ce cas, le collage de la plaque sur le support devra être plus "central" pour ne pas induire des contraintes inutiles sur la plaque, qui se répercuteraient amorties sur le miroir. sinon dans les colles, on n'a pas encore essayé le redoutable Sikaflex noir. C’est moins élastique que le silicone mais alors là, c’est du béton au final.
  4. Nébuleuse Helix + bonus extrême

    Yo de diou !!!! je l'ai !!!! c'est dingue ça, j'ai ce rehaut de lumière darn la zone identifiée, yagadoooo !!! jamais j'avais envisagé une galaxie ici. Par contre, foutre ! JAMAIS perçue cette structure particulière radiale..... Fôdra que j'y retourne. amitiés
  5. Araignée de newton cassée, que faire ?

    Yo ! j'aimerais savoir les avantages de ce concept - étrange...... Ça m’évoque les shadocks.
  6. Mars 2018 : bilan en dessins

    Hier, vraiment pas envie de prendre les crayons, je ne reconnais plus mon Mars...... J'ai le sentiment que j'en voyais davantage avec mon vieux 115 au millénaire précédent......
  7. Es 305 filtres?

    yo ! ce n'est pâs tant en perte de luminosité que tu va pâtir, c'est 3 x rien, c'est juste que tu vas ajouter un peu de diffraction, ça va jouer d'un chouya sur le contraste. Pour certains, c'est vital, pour d'autres - dont bien des fabricants, on s'en tape. le truc que tu montres à l'air sympa.
  8. Es 305 filtres?

    Yo ! et oui, problème que ces PO qui passent allègrement dans le champ lumineux du primaire. J'aime pô. ET en effet c'est la cacate pour installer ce que tu envisages. - soit tu te moques qu'ya du bazzar sur le flux lumineux, et d'installer une réglette porte filtre à l'intérieur, - soit ça te file un urticaire et là il fô reconsidérer EXACTEMENT où doit arriver ton foyer en fonction de ta game d'oculaires + accesssoires. Ca obligeara probablement à bricoller quelque chose, à sortir le PO, etc... mais là tu pourras y mettre un passe filtres de façon idoine. je t'invite à butiner sur notre site MAGBNITUDE 78 , onglet télescopes : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/telescopes.htm On y décrit cette approche, sur le T400 club, le Strock 250, le T400-c, T600 ACA, etc. avec passe filtre intégré
  9. Plateau porte oculaire Deluxe Orion

    Yo ! comme Den : ça semble pratique, mais à l'usage ça ne (me) convient pas. Les oculaires sont bien trop exposés au refroidissement. Un bouchon n'y fait rien, et c'est une emmerde supplémentaire (bouchon à mettre, puis à ôter, et à ne pas perdre...) Perso et désormais, je laisse dans la valisette, tous bouchons ôtés, capot refermé. Tout est dispo tout de suite, mais surtout protégé de la perte de calories. Et un tour dans la poche pour les échanges, voire un p'tit réchauffage ponctuel.
  10. Mars 2018 : bilan en dessins

    bon ben là................................ Que dire ?!? c'est du Dolffus. amitiés
  11. Premier voyage du 350: le Portugal et sa réserve Dark Sky Alqueva.

    Le 04/10/2018 à 22:16, Kaptain a dit : Sinon c'est quoi, ton 350, un fait maison ? C'est en engin absolument génial, très inspiré de mon bidule et décliné en 350. Ce concept, cousin direct du Strock 250 mais en version turbo, est tellement épatant que je m'étonne de ne pas le voir repris davantage pour qui veut du gros léger performant et pas chiant - objet de bien des débats. Mouarfff ! http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/T400/index.html
  12. Premier voyage du 350: le Portugal et sa réserve Dark Sky Alqueva.

    Yo l'ami ! ben là, tu m'en bouches un coin.................. Quelle progression !!!!!!!!!!!!!!!! Un très gros **** pour ta NP, sacrémenbt couillue et foutrement résolue. Chapeau bas. Le reste n'est pas en reste, mais alors ta Mars, tes Mars me laissent sur le cul................ Ya un coté hyper poilu des plus remarquables et étranges. ET les bords de ta calotte me subjuguent - en tout bien tout honneur. D'où question : est-ce un effet de style où de retranscription d'une sensation visuellement perçue ?
  13. IC 4406 dans le Loup

    Yo ! très intéressant, et joliment alimenté par les propos avisés du Fabrice. PI j'aime bien la tournure que prennent les posts : celle de faire une sorte de catalogue d'objets précis (on avait jadis causé de cette formule). Aussi, ma version, avec un T400, avec cette sorte de "cavité" centrale :
  14. NGC 6781, 18 années plus tard...

    Yo l'ami ! j'adore !!!! les p'tites étoiles en surimpression, ce fer à cheval plus complexe qui n'y parrait de prime abord, les joies d'un bon diamètre, et t'imaginant sur ton ile. Du coup, on ressort ses propres fiches, et ça nous fait du ten years before, avec le T600 de St Véran en 2008. Là aussi, des p'tites étoiles, des trucs qui se superposent, bref, on est en phase, que dis-je, en connection !!! Ah oui, au regard des diverses interventions, j'ajoute que ce truc à été observé avec un RC, et que donc c'est inversé. Sacrés RC dont désormais je m'exige de remettre le dessin dans le bon sens. Mais ce n'était pas le cas à l'époque.
  15. Quel oculaire légendaire dans les sets ETHOS & DELOS ?

    Yo ! légende ? j'en sais rien, pourquoi pas. Mais pour sûr, les Ethos on fait découvrir un autre monde à l'amateur, et ça, c'est pô rien. Avant, yavait les 80° de champ, avec une certaine disparité au sein d'une même famille chez Nagler au fil des générations sorties. Ce que je retiens, c'est que les Nagler m'ont procurés de très forts émois, reléguant bien d'autres bidules au rayon des objets oubliés. Pi un jour, un Ethos est proposé sur le marché, et avec cela son cortège d'interrogations, et d'incrédulités face aux caractéristiques annoncées. Un doute... PI aux Rap, l'occasion de toucher aux tous premiers exemplaires achetés en France avec quelques copains audacieux, et là, les doutes s'envolèrent en une seconde. Quel spectacle, quelle réussite, mais aussi, ce dont je doutais, quel confort. M'est tout de suite venu à l'esprit d'avoir chaussé de douillettes charantaises -pourtant, je ne mets que des tongs ou des sabots.... Ca a été pour moi une réelle révélation. Et heureux avec ça, ben j'ai "adhéré" à la gamme d'oculaire et ce sont mes fidèles outils, et ils ne m'ont JAMAIS décus. Au fil des sorties des diverses focales proposées, ce ne fut que de l'enthousiasme, tant avec le "légendaire" 21, qu'avec les focales les plus courtes absolument étonnantes. En tout cas aillant trouvé chaussure à mon oeil, et n'ayant VRAIMENT pas la démarche d'être un testeur fou à l'affut des nouvelles marques, me contrefichant de ce qu'il peut bien y avoir dedans, mais aussi pas spécialement convaincu après avoir regardé dans bien d'autres engins parmis les plus préstigieux, ben j'en reste là et, au porte-monaie près, j'en suis comblé - tout comme la crapule qui m'en a piqué 2 lors d'une soirée publique..... Je parle en tant qu'observateur "du domaine public", pas en spécialiste des formules optiques. Donc pour répondre à la question les Ethos, ben je les apprécie TOUS (j'ai à disposition toutes les focales). Les Delos ne répondent pas à mes besoins goulus d'ultra grand champ et je crois n'y avoir jamais jeté un coup d'oeil très attentif.