serge vieillard

Member
  • Content count

    5263
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

serge vieillard last won the day on March 8

serge vieillard had the most liked content!

Community Reputation

2326 Excellent

7 Followers

About serge vieillard

  • Rank
    Hyperactive member

Personal Information

  • Hobbies
    visuel, astrodessin, construction, voyages astro
  1. CROA visuel

    Bon promis, après j’arrête sur le sujet du vocable.... la description du principe: tu regardes, tu observes des photons FABRIQUES et certainement pas les originaux. C'est en ce sens qu'il me semble sacrément délicat de parler de "visuel", ça nécessite un qualificatif supplémentaire, aux utilisateurs d'en trouver un, et "visuel assisté " me semble pas mal. après, je suis convaincu que c’est formidable, inouï, et j'ai grand hâte d'en utiliser un. Mais ce qui m’est présenté ici ne me semble pas si significatif que cela, ni avec les mots, ni avec les images. En reprenant l'image "à la limite du supportable" tellement c’est beau, image à l'appui : ben j'ai celle-ci dans mes cartons : idem sur plusieurs cibles présentées avec ce système. Comme quoi...... Je suis convaincu que le potentiel est bien au-delà de ça. je suis bien plus impressionné par des images du type de la boucle de Barnard où là en effet, il ne va pas être trivial de dénicher quelque chose de fouillé - quoique l'ami Fab pourrait nous en montrer quelque chose de tangible.... Ces propos n’empêchent pas que je suis avide de lire des CROA ou regarder des dessins réalisés avec ces dispositifs et qu'ils soient régulièrement publiés ici - sans omettre la mention visuel assisté ou tout autre définition explicite sur la technologie mise en œuvre
  2. Appel à observation test f/d

    Yo ! je t'avoue que prochainement quand je vais me retrouver sous le ciel, je n'ai vraiment pas l'envie de faire du test mais de profiter des observations. Tu fais bien de poster ici, ça me permet de réagir à propos des tests, du fameux "piqué", des trucs encore mieux que les trucs déjà super bien, etc....Franchement, ces trucs-là me dépassent, je suis totalement hors sujet, je reste dubitatif devant les débats d''experts qui, semble-t-il, passent plus de temps à comparer tout ce qui se fabrique, avec comme une sorte de boulimie de collectionneur de se procurer la pièce rare, le truc étalon, la dernière nouveauté, qu'a passer vraiment du temps à observer la vraie vie, ici le ciel. Remarque, c’est une passion comme une autre..... Je reste dubitatif quand un quidam "expert" me vante le "super piqué" de telle config, alors qu'il n'a jamais décelé (ou qu'il doute) ce qu'on observe et retranscrit sur quelques dessins détaillés présentés ici - il y a eu quelques échanges à ce sujet ici-même. mais pour répondre à ta question, sur un engin à l'optique réussie : - un tout petit diaphragme permettrait de supprimer les méfaits d'un bort rabattu, faisant gagner en netteté l'image, permettant sans doute d'augmenter le strell car c'est souvent ici que ça peut être perfectible. Mais ça ne changerait pas de façon notable le F/D - ensuite avec des diaphragmes plus petits (donc ici un diamètre utile plus petit), je perdrais principalement de la lumière, ce qui me fera pester, me rendra plus difficile la perception des détails, des nuances, des faibles contrastes. Y aura-t-il gain de netteté ???? en tout cas ce gain sera à nuancer au regard de la perte de luminosité engendrée . Si l'on observe à fort grossissement un figure d'Airy d'une étoile brillante altérée par la turbulence, elle présente en effet une certaine "dimension", on dit qu'elle est "empâtée", mais si on regarde une voisine très faible, elle est entâchée exactement des mêmes défauts, sauf qu'ici du fait d'une luminosité bien moindre, on ne voit que la partie centrale du boulguiboulga de l'image d'Airy, les parties périphériques devenant indécelables. Ainsi, les faibles étoiles paraissent toujours plus "piquées" que les plus brillantes. Aussi je crains que lorsqu'on diaphragme et donc qu'on perd en luminosité, la sensation de piqué soit bien plus de ce fait...... tiens, je mets un dessin pour illustrer le propos (Sirius B semble vachte plus piqué que Sirius A non ?) : - puis continuant à diaphragmer arrivant à un stade où, selon la turbulence, l'image de la figure d'Airy deviendra conforme à l'image théorique, ben là je commencerais à perdre sérieusement en résolution - en plus d'assombrir la vision mais pas sûr que ça réponde à tes interrogations
  3. 2 Abell, le retour

    On s'en fera des bien belles Lolo, prochainement, trèèèèèèèèèès prochainement
  4. 2 Abell, le retour

    mouarfff !! c'est sûr !!!! nos trucs respectifs ne jouissent d'un afflux de fréquentation. J'ai mis un compteur pour voir ça, mais ce n'est pas grave. en tous cas, comme pour ceux des autres copains, ils me sont bien utiles ! aller je te l'avoue, à l'heure où je lis ton post, c'est avec l’œil sur tes pages que je prépare la prochaine virée des montagnes........hé-héééé !!!!
  5. ha ça oui alors, le Nicolas est un sacré coquinou, un œil et une pratique hors norme - et dire qu'il est en mode "flegmatique"
  6. bino600

    quel engin plein de promesses inédites !
  7. que peut on observer avec un skywatcher 70/900 EQ1

    Yo ! 70/900, c'est mon tout premier télescope avec ma première paye, et celui qui aurait pu me faire tourner le dos à l'observation astro. En le disant autrement, pour débuter, on ne voit vraiment pas grand chose sauf quelques cibles particulières qui, quelque soit l'instrument utilisé, procurent un réel plaisir. Il faut déjà une certaine habitude pour "apprécier" les visions que ce genre d’instrument peut fournir. Mais en première approche, c’est totalement décevant et frustrant. Même à budget restreint, je butinerais dans les occasions. Et quand tu déniches un 150, ben là on n'est absolument plus dans la même cour et désormais, le potentiel est incomparablement supérieur, y compris pour voir des tâchouillettes lointaines donnant le vertige
  8. quel coquinou ce Nicolas, encore du détail foisonnant et précis, et cela sur le balcon
  9. 2 Abell, le retour

    Merci à tous ! oui Fred, incontestablement, Abell 43 est plus évidente, mais aussi montre plus de caractère, de détails, de particularités quand Abell 46 n'est qu'une pâle lueur. C’est certain que l'UHC est précieux et m'a beaucoup manqué cette nuit-là. Hélas, il n'est pas encore dans la garde robe du T600, mais ça va venir. On est en phase en comparant nos dessin respectifs, avec des conditions différentes diamètre vs ciel j'en profite pour dire combien ton site est remarquable !!!!!
  10. Thomas, 22 avril ! Oups, 23 avril !

    6h30, j"viens de l'entendre
  11. bino600

    pour sûr ! c'est rarissime des trucs comme ça. Et nul doute qu'avec son expérience, il va sortir quelque chose de vraiment hors du commun. Eric pour la mécanique, et le concept d’alignement des 2 optiques, vraiment, le système de l'ami Robby des antipodes est vraiment excellent pour l'avoir utilisé, y compris à fort grossissement >>> la maitrise de la fusion des 2 images est aisée, l'ajustement ergonomique parfait, et il n'y a pas de perte de collimation des 2 tubes.
  12. Alignement Goto avec champ visuel très réduit

    propose lui un C14, il sera ravi et comblé
  13. Alignement Goto avec champ visuel très réduit

    zcusez-moi mais..... Un C8 utilisé à partir d'une fenêtre, pas sûr que ce soit très......sérieux........ Vu comme ça, un p'tit truc sympa et pas cher en suivi manuel sera amplement l'affaire - et résoudra la MES. Quoique le commerce à besoin d'être relancé....
  14. CROA visuel

    toutafé, pour une filtre placé EN AVANT - comme pour n'importe quel capteur pas EN ARRIERE où tu "plonges" ton regard, c’est du pinaillage mais on voit bien l’appréciation de perception de la nuance de la chose..... C’est du photon tout neuf, ce n’est donc pas la même chose, physiquement, sensoriellement, poétiquement, philosophiquement oserais-je dire
  15. CROA visuel

    moi aussi : tu rentres l’œil dans une machine qui FABRIQUE des photons. Il n'y en a AUCUN d'origine, ceux-ci sont transformés en électrons puis retransformés en photons sur un écran monochromatique. Que tu le regardes à travers une optique oculaire ou pas, ce n’est en aucun cas une VISION directe du ciel mais bien une image qui en est faite. Bien que de technologie totalement différente d'un capteur CCD, c’est tout à fait comparable dans l'approche même si ici l'usage est clairement tout autre. Pour bien sentir la nuance, si tu mettais un prisme derrière, tu n'en tirerais aucun spectre, mettre un filtre OIII DERRIERE n'apporterait strictement rien - ce qui n’est pas le cas si tu le plaçais DEVANT. Mais encore une fois, ce produit est fabuleux !!!! et je souhaite 1) mettre l’œil derrière dès que possible, 2) que cette technologie s'améliore et devienne plus accessible au regard du coût. Je souhaite plein réussite pour le devenir de ce produit !!!