serge vieillard

Member
  • Content count

    4657
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

serge vieillard last won the day on June 17

serge vieillard had the most liked content!

Community Reputation

1167 Excellent

4 Followers

About serge vieillard

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  • Hobbies
    visuel, astrodessin, construction, voyages astro
  1. Réalisation d'une araignée à fils

    Yo ! aux états-uni, ils sont fans de ça, c’est la mode. Personnellement, j'suis pas convaincu. Mais : - souvent le Kevlar est utilisé. - pour le reglage et la tension, il est judicieusement fait appel à des mécaniques pour accorder les guitares : élégant, robuste, précis et efficace. - mais on dirait au final une harpe éolienne : ça vibre dsè qu'on sollicite cette toile d'araignée !!!! et je pense qu'il faudrait mettre des "sourdines", des trucs qui bloquent et empêchent toutes résonance des cordes. (genre un patin en feutre.)
  2. Vis de collimation

    Yo ! suis un peu étonné de l'engouement de l'achat de ces trucs.... 1- est-ce bien nécessaire ??????? 2- si on juge que oui, ce qui est louable, yaka se les faire (comme Alain) : n'importe quel récupération de bouchon en plastoc (dentifrice, cosmétique, bidon allimentaire,produit entretien, roue de joujou, etc) collé sur une tête de vis fait superbement l'affaire. Ca coute rien, on personnalise et adapte à son besoin. 3- sinon dans le commerce de la quincaillerie de tout les jour, ça s'appelle une vis à tête moletée, ça se trouve. Et ya même juste des cabochons de toutes les formes qu'on peut emboiter sur une vis pour en faire une à sa guise. moralité : les bob-machin-chose, bof....
  3. Yo ! pour la colle, le Sicaflex est une tuerie : ça colle tout sur tout, avec une résistance étonnante, et tout juste un chouya de souplesse pour éviter les contraintes - mais bien moins que le silicone. Ca sert par exemple pour les vitres et parebrises de bagnole. Par contre, je trouve ton support vachte "simple" (rudimentaire, d'une autre époque, j'ai pas le bon mot...) au regard de la perfection de ton projet. Un porte à faux vraiment important, un système archaïque peu pratique pour les réglages, notamment par l'absence d'un blocage en rotation du support (enfin, je pense au regard des photos....) Mais de diou, quel beau projet !!!! félicitation
  4. Les nebuleuses sombres de l'Ecu

    Superbe l'ami ! Ha, les nébuleuses obscures, que voilà un sujet passionnant. Elles demandent avant tout une transparence de malade (cf la lsu célèbre, le Dada), mais souvent la préparation de champs préétoilés au risque d'y passer un temps colossal sur ces objets généralement étendus à très étendus. Tien, il y a quelques jours juste avant le retour de la Lune, je me suis esbaudi sur la Triple Cave au T600, truc qui mérite assurément un grand dessin - mais il me faut un champ préétoilé....... Fô que j'y pense......
  5. De la Lune et des planètes

    Merci à tous ! Pour Mars - comme pour bien d'autres dessins- je besogne sans l'appui de documents qui aideraient à la compréhension de l'observation. C'est donc "brut d'oculaire", avec ses inévitables défauts. Pour le Sinus, j'ai pourtant cherché quelques chose dans ce secteur sans succès. Mais désormais, j'ai en mémoire la configuration exacte de la planète ce qui facilitera grandement les choses.
  6. le truc du desaxage - même si ça tombe au centre- quitte à faire ça bien, c'est histoire de faire "ça bien", même si l’incidence en effet est faible - quoique cela se traduise par un défaut de coplanéité du plan focal du miroir avec celui de l'oculaire. mais surtout, c’est la conséquence d'un désalignent du bidule utilisé pour la collim, objet de bien des tracas et que tu évoques à propos ici. Le fait de toujours prendre l’habitude d'appuyer l'épaulement des oculaires/bidules de collim, etc syr l'embase du PO est gage que tout va bien se passer de ce côté-là. A mes yeux, c’est juste un fondamental de l'usage correct d'un instrument. Ne pas se soucier de celà, ben c'est déjà se mettre une (micro) épine dans le pied, épine qui se rajoutant à bien d'autres feront au final la différence entre une observation turbo et une plus pépère. Perso, j'aime le trubo en astro, et m'en fiche dans les bagnoles. Pauv' Yann ki-suit pô.......
  7. Yo ! intéressant ce décorticage de la question. Juste quelques remarques : - le visu ou le rayon peu bien revenir pile au centre de l’œilleton, mais peut-on affirmer pour autant que les 2 axes (PO et axe optique du primaire) soient confondus ? Il peuvent se croiser avec un angle..... - justement, un réticule dans e chesire V2 permet de lever ce doute - ce qu'un simple œilleton ne permet pas. - le jeu dans le PO du chesire, laser-toutiette, etc.... Oui mais pas forcément : ce qui compte, c’est un APPUI du système sur l'embase du tube du PO - ce qu'une boite de péloche ne permet pas car dépourvue d'un épaulement. Moralité, s'il y a un épaulement sur le système, rien n’est plus important que de le PLAQUER sur la face avant du tube du PO, d’ailleurs comme on doit le faire avec un oculaire. C’est la seule face de référence valable (et pas le serrage sur le cylindre du bidule). Ya que ça qui garanti la perpendicularité entre l'oculaire/chesire/toutiette et l'axe du PO (et donc le parfait contrôle de son inclinaison possible si on n'y fait pas gaffe).
  8. UN bolide de fou

    Impressionnant les vidéos mais assez différents de celui-ci - phénomène bien plus rapide, bien moins de 10 secondes au total, dont une fin (2 et 3 images) très rapide ( 2-3 secondes maxi) - une trainée bien plus longue, partant de l'horizon où le bolide est apparu, même quand il passait au zénith. - pi surtout, la chance d'être quasi sous sa trajectoire, d'où ces phénomènes de vitesse et/ou d'effet de perspective
  9. encore des NP australes et quelques galaxies

    .... et l'ensemencement de l'espace d'éléments, oui, l’ respect pour ces trucs-là - mais chiures de mouche quand même pour les plus rikikis. Les autres, j'adore !!!!! amitiés
  10. M57 et deux galaxies au T610 de l'OFXB

    Magnifique José ! surtout ta M57 !!!!!! Le rouge en périphérie n’est pas une hallucination, c’est bien réel surtout avec un tel diamètre.
  11. UN bolide de fou

    Merci à tous, Alain, c’est juste une série de 3 dessins (numériques), réalisés le lendemain de mémoire à partir d'un fond étoilé tiré de Stellarium. De photo, il n'y en eu point, et de toute façon, je doute quant à la rapidité de prise d'un tel cliché au regard de la brièveté du phénomène - sauf en film continu. Quel bidule !!!! Skyraph, pas le soupçon d'un bruit à la suite, enfin pas dans la minute qui a suivi - les suivantes, je ne pense pas et n'ai plus trop fait attention, attention polarisée par la mémorisation et l'analyse du phénomène. Amitiés à tous !
  12. UN bolide de fou

    Yo ! la nuit du 27 au 28 juin, à La Foa en Nouvelle Calédonie, quelque part vers 20h locale, un truc de fou : un truc de fou dans le ciel au sud-est, alors que monte dans le ciel Jupiter et Saturne. (Image 1) Dans l'axe de la piste de La Tontouta à quelques 40 kilomètres de là, voilà que surgit lentement de l'horizon comme un phare d'avion. Mais ça cloche : le phare est démesurément lumineux et surtout, il est prolongé par une trainée rectiligne blanche. Une sorte de chandelle romaine éblouissante avec une queue très nette qui s'élève en quelques secondes (4-5 secondes ?). (Image 2) Mais voilà qu'elle accélère de plus en plus, de façon surprenante. Ca ressemblerait à une sorte de tir d'énergie pure de science fiction. En l'espace d'une seconde, elle atteint le Scorpion, passe quasi au zénith, avec une trainée intense semblant bordée d'un halo orange. (Image 3) Un peu au-delà du zénith (10-20° ?), le bidule se désagrège subitement et métamorphose en deux boules bleues, la trainée s'estompant quasi instantanément dans une sorte de nuage orangé. Il est stupéfiant d'observer un bolide si puissant avec une trajectoire quasi axée sur l'observateur. Je suis surpris par la contradiction d'une trainée persistante tout au long de la trajectoire alors qu'elle disparait en un instant avec un rémanent des plus faibles (quelques secondes). Ca n'a duré que quelques secondes, vraiment impressionnant.
  13. Nouvelle comète ! C/2020 F3

    Yo !: en tous cas, C209 U6 Lemon est pas mal du tout ces jours-ci du côté de hémisphère sud voir post :
  14. De la Lune et des planètes

    Yo ! ce coup ci, c’est la Lune Le 26 juin à la Foa,avec des passages nuageux et un seeing très perfectible, ne permettant pas d'atteindre les plus fins détails au T400-cx300. Néanmoins, cette formation double semble un empilement de structures hexagonales, avec le cratère Steinheil empiétant sans vergogne sur son voisin Watt, témoignant ainsi que le premier est plus récent que le second. Le lendemain, après une rude bataille avec les trouées nuageuses et des variations de seeing impressionnantes, le ciel se dégage enfin permettant de continuer dans de meilleures conditions une esquisse au T400-cx300 du vieux cratère César tout proche du terminateur. Outre son aspect fortement érodé, c'est cette petite enfilade de cratères formant une vallée rectiligne se terminant par le cratère Sosigene qui attire mon attention. Mais ya aussi les planètes Le 27 juin à la Foa au T400-cx300. Jupiter culmine pile au zénith lors de cette observation où les bandes semblent innombrables. Vision superbe avec l'apparition de Io mais, caramba, le seeing s'est brutalement effondré en cours de travail. première observation de Mars de cette opposition, à une trentaine de degrés sur l'horizon, une turbulence assez marquée et un diamètre apparent de 11'' d'arc. Outre une phase bien marquée, on note une calotte généreuse bordée d'un liseré sombre et deux bandes sombres aux contours difficiles à bien cerner. Au final le lendemain après vérification, il s'agit de la zone s'étendant de Margaretifer jusqu'au Solis Lacus. Etonnant que je n'ai pas perçu le Sinus Sabaeus. voila. De plus, j'ai vu un bolide-de-la-mort-ki-tue, un truc de fou, peut être l'objet d'un post dédié.
  15. Support secondaire 3D

    yo ! oui, quitte à faire un truc, faisons un truc de l'époque actuelle, pas ces dinosaures qui n'ont généré que peu de plaisir à leur utilisateurs. Par exemple, voir le concept de nos bidules MAGNITUDE 78 : http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/telescopes.htm