serge vieillard

Member
  • Content count

    7060
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12
  • Last Connexion

    Soon available - 42962

serge vieillard last won the day on January 15

serge vieillard had the most liked content!

Community Reputation

6747 Excellent

About serge vieillard

  • Rank
    Hyperactive member

Personal Information

  1. Question sur l'éclipse de 2026 en Espagne

    C'est une belle option, juste qu'elle prend du temps : - faut monter au Danemark, - ensuite le ferry fait un trajet en "étoile" depuis les Féroé, ce qui donne : Danemark- Féroé, puis Féroé-Bergen, puis Bergen- Féroé, puis Féroé-Islande, et Islande-Danemark via Féroé. Ce truc A/R prend plusieurs jours. Mais l'avantage est cette escale obligée au Féroé, l'occasion de découvrir ce pays atypique, la magie du voyage bateau (ou son enfer selon le ressenti). Moi, j'ai bien aimé. Et ce fut l'occasion d'empoter mon van ,ce qui règle le problème du transport, de l’hébergement, de la restauration et du matériel.
  2. Spectre de 12P/Pons-Brooks

    Bien que je n'y connaisse pas grand chose en spectro, je crois y comprendre l'importance du carbone dans la raie verte, dont la teinte est clairement perceptible en observation tant visuelle qu'en imagerie. Le Nicolas - ce coquinou - nous expliquait que ce carbone était du à la dissociation des gaz éjectés (méthane je crois) par le rayonnement UV du soleil, principalement,t dans une raie verte, puis dans une moindre mesure dans le bleu et le jaune qu'on devrait aussi retrouver dans ce spectre (mais je ne sais où identifier ces deux dernières). Merci pour cette belle manip !!!
  3. Du ciel de Basse Californie, un truc de malaaaaaade !!!

    Haaaaaaaaaaaa, enfin Nicolas - ce coquinou - nous montre quelques images. Il faut attendre qu'il rentre à la maison. A noter sur la première image, cette structure en couches d'oignons, étonnant. Tout comme la teinte franchement bleuâtre de la masse gazeuse, mais qui devient orangée à l'approche de la tuyère (on devine cette teinte sur le jet partie basse, mais bien visible quand la fusée entre dans l'ombre de la Terre) Et oui, c'est fini, yapuka trier les photos, mettre au propre les dessins, ce qui promet quelques post à venir !!!!
  4. Question sur l'éclipse de 2026 en Espagne

    Oui, évidemment !!!! Mais elles le sont toutes, au rythme du saros, de l'activité solaire, du lieu d'observation et l'aventure que ça implique pour aller l'observer. Enfin la météo car bas sur l'horizon, ça ne pardonne pas
  5. 1er croissanr de lune du 12 février 2023 et nébuleuse d'Orion

    Excellent exercice ! Ça permet de mettre au point une technique, et de faire la besogne dans le temps imparti. C'est ce que je fais avant chaque éclipse. Cependant : - gaffe à l'émotion de l'instant, à même de faire perdre les pédales. Tout doit être en mode automatique, l'improvisation ne sera pas de mise. Pour aider, déclancher un compte à rebours est vraiment une aide précieuse, un rappel à l'ordre, un truc qui ordonnera le chronométrage d'un plan préétabli. - plutôt que de faire cet exercice d'après un film, je pense que le mieux est une image suffisamment détaillée HDR. Pour cette éclipse, la vision à l'oeil était bien plus riche que l'image présentée. Donc gaffe, ça peut prendre bien plus de temps qu'imaginé. - enfin, je trouve merveilleux que quelqu'uns(es) se lancent dans le dessin in situ d'éclipse totale. Je pense qu'on ne doit pas être nombreux à cette pratique, qui m'évoque celle des temps passés, incroyablement gratifiant et à l'émotion sans pareil. Seul bémol de cette pratique, c'est qu'après le C3, on est concentré dans la besogne et on ne profite pas de la seconde partie du spectacle.
  6. En tout cas, cela illustre parfaitement la nécessité d'être mobile, et d'avoir des plans B voir C dans la musette.
  7. Louxor et Karnak sont les spots inouïs, une totale ans le temple d'Amon Ra, a travers colonnades. Sauf que la foule sera hors norme, les conditions d'accès improbables, les sur coût démentiels. Au final, ce n'est pas le bon choix, sauf pour des VIP privilégiés ou de très bons plans confidentiels... C'est aussi l'occasion de la plongée en mer rouge. Ça doit être quelque chose que d'être immergé lors du phénomène, de voir les comportements de la faune affectée, de jouir d'un changement de lumière qui doit être stupéfiant sous l'eau. J'hésite car c'est au détriment de l'observation astronomique.....
  8. éclipse 08 04 2024

    Hôooooooo ! Celle là est vraiment pas mal dans les détails mis en évidence, peut-être de façon un peu rude Mais il faut en dire plus, c'était où, les circonstances, le matériel, l'ambiance, la vie quoi ....
  9. Eclipse Totale du Soleil - 8 Avril 2024 - Torréon, Mexique

    Yo ! Beau témoignage d'une situation pas facile, avec néanmoins de belles images. Itou, celle en grand champ campe bien le phénomène, avec ses couleurs incroyables sur l'horizon, magnifiées pas ces coquins de nuages
  10. EXOMARS 2028

    Pour les martiens, j'sais pô. Mais là, je viens juste de sortir du templo major et son formidable musée (à Mexico), Et donc un pensée émue quand j'étais devant l'effigie du grand Huitzilopochtli, divinité joliment emplumée. Bien amicalement. Punaise, demain l'avion du retour
  11. Collimation et Explore Scientific 400

    Il ! Ça montre les limites d'un laser lambda - car il y en a des bons. Un joli remède, yaka barlowter et ça ne sera plus un problème. Ou sinon un cheysire. Et comme dit un Viking, la polaire finalise la chose de façon indiscutable
  12. comète 12P/Pons-Brooks

    Très très chouette Éric Une configuration mémorable joliment croquée
  13. Nébuleuse du rhodo...

    Ben ça c'est pas banal. loBravo Denis !
  14. Superbes images, dont bien sûr la sortie au 3°contact, ces diamants apparus entre des protus de grande classe. On ne voit pas ça souvent. Ta dernière HDR montre un sacré potentiel. Il me semble que sur mon écran, il y a une zone de transition qui mériterait d'être retravaillée. Quant au ressenti, c'est exactement ça, on n'en reviens jamais indemne, ça laisse une trace indélébile même plusieurs années après, j'ai toujours les poils et la gorge un peu serrée lorsque je visionne mes films de ces exceptionnelles occasions. Et l'on pointe déjà les suivantes, non sans une certaine fébrilité. Celle d'Espagne aura toutes les faveurs car facile d'accès. Gaffe toutefois car elle sera très basse sur l'horizon. Comme je le dit souvent, elle peut être une formidable mise en bouche pour la suivante, l'enormissime de 2027
  15. 12P/Pons-Brooks, l'image de trop !

    Et nous près de 16h30 En attente du vol pour Mexico, après un mémorable gueuleton de marisco. Burp.....