UBBFriends: Envoyer cette page à une personne.
  AstroSurf
  Astronomie Pratique
  Conseils préparation nuit observation au T83 ?

Post New Topic  Post A Reply
profil | s'enregistrer | préférences | faq | rechercher

Prochain sujet | Sujet précédent
Auteur Sujet:   Conseils préparation nuit observation au T83 ?
Astrokylling
Membre
 question Envoyé 11-11-2004 10:11     cliquez ici pour voir le profil de Astrokylling     Editer/Supprimer le message
Salut à tous,

J'ai réservé avec 3 copains une nuit d'observation au telescope "T83" de l'observatoire des cotes de Meuse, après avoir été sérieusement apâté par un article dans AM. Nous nous y rendrons le 11 Décembre, c'est à dire une nuit sans lune, afin de profiter au mieux du telescope de 830 mm ... si la meteo le veut bien.

Ma question est la suivante : comment préparer au mieux le programme d'observation sur un tel telescope, sachant que je n'ai aucune expérience en ciel profond ? J'ai en tête d'arriver sur place avec une sorte de "planning" qui puisse m'indiquer à la fois les objets intéressants à observer, et aussi les créneaux horaires "optimaux" pour enchaîner ces observations, compte tenu de la position des objets dans le ciel.

Nous serons équipé d'un Nikon D70 et d'un Canon EOS 10D, mais il n'est pas certain que le telescope puisse assurer un suivi de qualité (des travaux sont en cours sur la motorisation, si j'ai bien compris). Nous comptons donc tenter de l'astrophoto également si le suivi le permet.

La séance d'observation est prévue de 21h à 4h du matin.

Merci d'avance pour vos conseils ! Je ferai mon premier CROA après m'être explosé la rétine sur le 830 mm, promis ...

NB : les personnes que j'ai contacté sur place sont vraiment très sympa (je confirme les dires d'AM dans leur article).

Astrokylling

------------------

IP: Loggué

Toutiet
Membre
 notes Envoyé 11-11-2004 11:12     cliquez ici pour voir le profil de Toutiet     Editer/Supprimer le message
C'est ça aussi l'Astronomie : préparer à l'avance sa soirée d'observation, avec un atlas du ciel, en sélectionnant les objets possibles en fonction de la date et de l'heure d'observation (le ciel tourne entre 21 h et 4 h du matin !) et en relevant leurs coordonnées.
Il est effectivement impératif de faire un planning (timing) aussi précis que possible et de tenter de s'y tenir (Ce sera difficile dans le feu de l'action!).
C'est une affaire personnelle qui contribue à faire monter la pression, jusqu'au jour J, et qui doit se préparer selon l'objectif que l'on se fixe.

IP: Loggué

Kentaro
Membre
 sourire Envoyé 11-11-2004 11:38     cliquez ici pour voir le profil de Kentaro     Editer/Supprimer le message
J’ai passé une nuit aux Côtes de Meuse en Juin dernier. Réservation le matin, de toute dernière minute, une chance, la nuit était libre, une seule autre personne avait réservé, c’est rare.
Expérience inoubliable pour tout passionné d’étoiles ! Petit village typique de la région, tout en longueur, autour de la place du village sous les tilleuls. Ancienne maison rénovée avec simplicité et goût. Belles chambres rustiques. Accueil extrêmement sympathique par Marc Kashinsky et son épouse, visiblement passionnés. Le télescope est sous une coupole au fond du jardin, à flanc de coteaux. Rez de chaussée où se trouve le centre de pilotage, étage où on observe. L’engin est impressionnant, robuste. Un vrai télescope d’observatoire !
Les nuits de Juin sont courtes et j’avoue n’avoir pas vraiment préparé un programme précis avant de venir. Mais je sais ce que je veux voir, les grands classiques et puis me laisser aller à la découverte, selon les conseils de Marc et son épouse. Nous étions deux observateurs, plus Marc et son épouse qui a passé la nuit avec nous pour piloter l’engin et pointer à notre demande à partir du PC. Il faut pointer l’engin à la main vers une étoile de référence proche de l’objet à observer (avec un telrad), puis entrer les coordonnées de l’objet et le télescope pointe alors directement l’objet avec une assez bonne précision. Il faut parfois recontrer un peu à la main. C’est un peu compliqué, cela grince, couine et feule, mais pour un engin de cette taille, c’est impressionnant. En visuel, le suivi m’a l’air parfait.
Tout de suite, on sent la puissance ! Tout cela surmultiplié par les oculaires Nagler, 20 et 12 mm. Dans un ciel encore bleuâtre de Juin, M3 et M5 apparaissent déjà bien visibles, bien différenciés. La nuit avançant je veux revoir quelques unes des galaxies que j'ai cherchées pendant tout la fin de l'hiver et printemps avec mon C8. On pointe sur M51, déjà basse, malheureusement. Etonnant, impressionnant, superbe ! Enfin, j’aurai vu une fois les spirales d’une galaxie à l’œil, sans vision décalée, dans un confort parfait, même le bras ténu qui relie les deux galaxies, même des détails dans les bras, comme sur une photo. Prodigieux!!
Et puis NGC4565, ma préférée, mais basse elle aussi sur l’horizon! Rien à voir avec ce que j’ai l’habitude de deviner avec mon C8…Une vraie 4565, comme sur les photos, bien sur la tranche, longuement effilée, lumineuse, le noyau bien brillant, la bande d’absorption bien définie sur la toute la longueur, et même l’étoile en avant plan, presque au milieu du noyau. On ne la voit pas toujours sur les photos, noyées dans la lueur des noyaux. Prodigieux !
M13 ensuite. Effarant de beauté ! Un jaillissement de joyaux ! Une explosion de lumières ! Des myriades d’étoiles bien différenciées même près des noyaux. C’est comme un feu d’artifice, avec comme des bras expulsés du centre…Comme un effet de relief, de mouvement !
Et puis, un joyau du ciel ! NGC6572, nébuleuse planétaire de l’émeraude, au nord du Sagittaire. Etonnant ! Comme un phare, non, tout simplement comme un feu vert, un feu de circulation au vert, tout seul au milieu de la nuit ! Oui, vert, vert bleu, vert brillant comme un feu à un croisement. L’image n’est pas romantique, mais c’est çà, tout à fait cela, ou plutôt, voila, tout simplement, comme son nom l’indique, une émeraude étincelante ! De la couleur plein les yeux ! Ma plus belle vision de cette nuit, parce que la plus inattendue pour moi, habitué au noir et blanc de mon 200…
Et puis, et puis…bien sur M57, prodigieuse elle aussi. On voit même l’étoile centrale, la encore comme sur les photos. Et M27, avec le filtre OIII. On ne voit plus le trognon de pomme, mais une vraie sphère verdâtre, avec l’étoile centrale bien visible.
Et puis, enfin, les Dentelles avec l’OIII …se perdre dans les volutes, les embranchements d’autoroute, les bretelles inter sidérales…je n’ai plus d’adjectifs pour décrire…Prodigieux encore une fois, tout simplement…
Nous n’aurons pas le temps d’aller voir les galaxies vers Pégase, tant pis, j’aurais bien aimé voir le Quintette, tant pis, ce sera pour la prochaine fois… Nous sommes restés tellement de temps sur chaque objet! A contempler, bouche bée, à y revenir, encore, encore...
Voilà…Pour cette nuit là, un voyage vers des objets plutôt classiques, mais quelles visions ! quelles émotions…Il ne reste plus qu’à se glisser sous les couettes des belles chambres à poutres, puis le matin, un vrai petit déjeuner avec du bon café, à contempler avec Marc, sur le PC de la grande salle, les magnifiques photos prises avec la caméra CCD, une merveille…
En repartant, ne pas manquer le petit village d’Hattonchatel, sur la côte, beau château fort, très belle vue sur la région de la Meuse, et un petit café sympa sur la place aux tilleuls.


IP: Loggué

skywatcher
Membre
 rire généreux Envoyé 11-11-2004 12:38     cliquez ici pour voir le profil de skywatcher     Editer/Supprimer le message
une nuit a l'observatoire de Côte de Meuse ne suffit pas tant le vision dans le T83 est féérique,pour les amateurs que nous sommes ,voir des objets de cette manière,aussi facilement ,avec tout ces détails est tout simplement exceptionnel,l'acceuil l'est également tout comme le matériel disponible,bref tout est prévu pour nous transporter dans un autre monde ,celui du ciel profond,et même après une nuit d'observation,il est impossible de fermer l'oeil tant les esprits sont brouillés par toutes ces merveilles vues en couleurs
le 1ere fois qu'on y va,on a quelques repères,à savoir les objets que l'on regarde régulièrement dans nos instruments (les Messiers et quelques NGC)
mais une fois sur place tous ces repères n'ont plus lieu d'être car on entre dans un autre monde et l'on recherche des objets de plus en plus faibles et difficiles pour tester ce T83 jusque dans ces derniers retranchement ,partir avec une liste d'objets (si possible qui se suivent avec la rotation du ciel pour éviter de tourner le T83 dans toutes les directions toutes les 5 mn)c'est bien mais ce laisser guider par Marc ou Stanislas c'est beaucoup plus facile et l'on ne sera pas déçu du voyage
enfin pour la photo,Marc avoue que le suivi n'est pas parfait mais on peut essayer des poses courtes avec des APN performants mais le visuel reste quand même FABULEUX!!

IP: Loggué

Kentaro
Membre
 notes Envoyé 11-11-2004 13:01     cliquez ici pour voir le profil de Kentaro     Editer/Supprimer le message
Mon avis: pour cette première fois au T83, ne vous embêtez pas avec de la photo, à moins que vous ne soyez des mordus de la technique astrographique et que vous ne trouviez votre pied qu'en celà. Mais l'intérêt majeur de ce télescope est d'offrir en vision réelle, ce que l'on ne voit d'habitude qu'en photo. Alors, profitez surtout de vos yeux cette nuit là.

Venez avec un programme, pourquoi pas, en partant par ce qui se couche à l'ouest en premier, et/ou bien, laissez vous guider par Marc et Stanislas. Leur patience et leur gentillesse sont exceptionnelles.

Et puis, dîtes nous comment c'est, la Tête de cheval ou le Quintette de Stephan en direct! et la Nébuleuse d'Orion, en vrai, de quelle couleur c'est? et puis, tous les trucs cachés que Marc et Stanislas vous feront découvrir!


IP: Loggué

Bluedob
Membre
 je suis brillant Envoyé 11-11-2004 15:36     cliquez ici pour voir le profil de Bluedob     Editer/Supprimer le message
Arff,ben y du monde du forum qui vont chez Marc,c'est sympa!!
Pour la tete de cheval,prevoir un HBeta,il n'en a pas je crois....
Sinon,un objet qui m'a impressioner (a part M51 au zenith..rahhhh) c'est la NP de l'oeil de chat dans le dragon..voir la double helice vert fluo avec la centrale...superbe image!!

Pour la photo avec l'APN,je crois que ce sera avec la nouvelle motorisation..pas celle là!!
Mais il possede une CCD (Apogée...)qui peut piloter le T83 enfin,il vaut mieux voir ça avec lui

------------------
Dobson 300mm perso

IP: Loggué

Bruno Salque
Membre
 notes Envoyé 11-11-2004 15:58     cliquez ici pour voir le profil de Bruno Salque     Editer/Supprimer le message
Si j'étais à ta place :

- Ne t'embêtes pas à faire des photos ! Ce sera pour la prochaine fois, éventuellement.
- Que du visuel, mais sans perdre de temps. Donc prépare le programme d'observation. "Révise" tes constellations pour ne pas perdre du temps au pointage.
- Amène un dictaphone et dicte tes impressions, là encore pour gagner du temps.
- Fais quelques croquis éventuellement. Si tu aimes dessiner, prépare quelques dessins, mais pas trop, en imprimant à l'avance les étoiles.
- Utilise toute la nuit : force-toi à tenir jusque 7h du matin !

Voici une idée de programme d'observation, par type d'objets et du soir au matin.
- Amas ouverts : laisse tomber, il y en a de superbes pour les télescopes "normaux".
- Amas globulaires : M15 (cherche sa nébuleuse planétaire) et M2.
- Nébuleuses diffuses : aaah ! Là ça doit être beau... Les Dentelles du Cygne d'abord, puis NGC 7635 (la Bulle, si faible dans nos télescopes et si belle sur les photos...), et un peu plus tard celles d'été : NGC 2024 + IC 434 + Tête de Cheval, M42 !!!, M78, NGC 2261. Bref, du classique !
- Nébuleuses planétaires : NGC 7662, NGC 1535 (dans l'Éridan, pas très connue mais très belle), NGC 1514, NGC 2022, NGC 2392, la Méduse, et NGC 6543 quand le Dragon aura un peu remonté, donc sans doute en fin de nuit.
- Galaxies : NGC 7331 + Quintette de Stéphan, les étoiles de M31 (vise NGC 206, ses étoiles sont visibles normalement), les étoiles de M33 (et NGC 604), NGC 253, M77, NGC 891, l'amas de galaxies de Persée, et en fin de nuit le début des galaxies de printemps : M81, M82 (surtout M82, à ne pas manquer !), NGC 2903, M65-66 + NGC3628.

Ça fait un programme chargé ! Voyons, avec 15 minutes par objet... 375 minutes, soit 6h15. Sauf que certains objets demandent plus de temps à être examinés (surtout M42), donc il faut compter 8h d'observations. Ça marche.

Je te souhaite un bon anticyclone glacial mais pur !

Ah oui : n'oublie pas les vêtements chauds et les boissons chaudes ! Et prévois une pause de 10 minutes en milieu de nuit.

Veinard !

IP: Loggué

Kentaro
Membre
 notes Envoyé 11-11-2004 16:26     cliquez ici pour voir le profil de Kentaro     Editer/Supprimer le message
Si je peux me permettre...Selon mon souvenir, le pointage de l'engin prend à chaque fois un peu de temps (c'est normalement Marc ou Stanislas qui s'en occupent). De plus, vous serez 3, et chacun de vous voudra profiter au maximum de l'oculaire... Donc, à mon sens, pas de programme trop trop chargé. Alternez quelques grands et beaux classiques qui seront transfigurés et quelques objet quasi impossibles à voir sur un T "normal". Si je me souviens bien, en 5 heures d'observations, nous avions du pointer une douzaine d'objets. C'est pas beaucoup, mais nous en avions profité...
Une chose au moins: venez avec les coordonnées des objets que vous voulez voir. Il faut les rentrer à la main dans la machine pour le pointage.

IP: Loggué

Astrokylling
Membre
 rire généreux Envoyé 11-11-2004 16:40     cliquez ici pour voir le profil de Astrokylling     Editer/Supprimer le message
Merci pour ces réponses détaillées et passionnées !!! Je pense que je vais suivre à la lettre les conseils d'observation de Bruno, quitte à me limiter en nombre, et préparer des impressions de cartes du ciel avec tous ces objets, en commençant par ce que se couche à l'ouest en premier (merci Kentaro). Tiens, peut-être que je pousserai le zèle à préparer des fiches avec des photos type hubble, comme ça, pour comparer ...

Avez-vous mieux à me suggérer que "cartes du ciel" pour faire des impressions ???

Bon, puis j'ai bien noté qu'il vaut mieux plutôt se rincer l'oeil que de faire de la photo, c'est vrai qu'un 830 mm, ça ne se trouve pas tous les jours (ou plutôt toutes les nuits) !

Nous nous remettrons de toutes façons aux mains de Marc et Stanislas, vu que nous serons après tout une piètre équipe pour si bel instrument :

* mon beau-frère : possesseur d'un ETX 90, culture astro via le web
* un collègue : possesseur de T114/1000 à barlow intégrée, quelques observations à son actif
* un autre collègue : photographe amateur (très) éclairé, fasciné par l'astro mais pas de pratique pour l'instant
* moi : T114/900 avec quasiment que du planétaire à mon actif (webcam sur lune / soleil / jupiter), une expérience piyoyable sur M31 en région parisienne (une pôv' tâche floue au dessus de Paris ...), culture astro via le web (merci astrosurf !!!), quelques clichés grand champ avec Nikon D70 sur trépied photo

Astrokylling

------------------

IP: Loggué

skywalker
Membre
 notes Envoyé 11-11-2004 16:55     cliquez ici pour voir le profil de skywalker     Editer/Supprimer le message
j'ai pas tout compris, ce telescope il doit etre pointe en manuel ??? et ce quoi ce probleme de moteur ?

------------------
Matos à vendre:
http://www.astrosurf.com/demeautis/vente/vente.htm

IP: Loggué

DOLGER
Membre
 notes Envoyé 12-11-2004 18:09     cliquez ici pour voir le profil de DOLGER     Editer/Supprimer le message
salut à tous,

habitant à 20 kms du T83, je lis que ce télèscope vous a ébahis, j'y suis allé plusieurs fois mais jamais pour observer, j'éspère que ce sera pour bientôt.
pour l'info ,et sans vouloir réveiller de vieux démons, le primaire du T83 a été réalisé par Dany Cardoen.

bons cieux à tous
dolger

------------------

IP: Loggué

skywatcher
Membre
 c’est cool Envoyé 12-11-2004 19:23     cliquez ici pour voir le profil de skywatcher     Editer/Supprimer le message
pour info (suite),il a été ré-aluminé il y a 3 ans environ en Angleterre car c'était moins cher avec le déplacement qu'en France

IP: Loggué

David Vernet
Administrateur
 notes Envoyé 12-11-2004 19:27     cliquez ici pour voir le profil de David Vernet     Editer/Supprimer le message
skywatcher: dans quel boite en Angleterre?
Je ne connais que Orion, mais ils sont limité à 600 mm pour les aluminures, donc une cloche qui permette de passer un 83 cm, qui ne soit pas à la REOSC (dont les prix sont franchement prohibitifs), ca peut être intéressant.

IP: Loggué

Toute les heures sont pour la région France

prochain sujet | Sujet précédent

Option d'administration: Fermer sujet | Archiver/Déplacer | Supprimer Sujet
Soumettre un nouveau sujet  Post A Reply
Sauter à:

Nous contacter | Astrosurf

Copyright Axilone

Créé avec : Ultimate Bulletin Board Version 5.38e
(c) Infopop Corporation, 1998-2000.


Traduction française réalisée par
Philippe FEON et Eric CONTINSOUX de la société CEGEDIM
www.cegedim.com