Geram22

Member
  • Content count

    470
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Geram22

  1. ngc 2841 avec le D610

    Bonjour Très bien le grand champ Gérard
  2. J'ai profité d'une belle nuit bien dégagée le 21/01 sans trop de vent de NE pour faire des images -Nébuleuses du cœur et du fœtus expérimentation d'un montage Atik + objectif zoom tamron 28/300 à 80-90 de focale Ca n'est pas une solution pratique car la mise au point sur un tel zoom est très délicate au "pouilleme de 1/4 de mm" l'alignement des lentilles est aléatoire la couche bleue étant affublée de coma ) en plus j'ai utilisé les filtres H R G B qui se vissent à l'intérieur de la bague d'adaptation canon/T2 ce qui veut dire refaire MAP et flat à chaque fois, mais le grand champ est sympa même si les étoiles sont parfois comateuses a cet échantillonnage elles sont d'ailleurs plutôt carrées surtout en JPEG d'où l'image réduite les poses sont de 5' ,quelques pixels chauds résiduels ( darks mal faits)que j'ai virés avec la fonction "erase" d'IRIS (il est possible aussi de faire une addition médiane plutôt qu’arithmétique) addition H H V B (ici vert =R+B/2) l'utilisation du vert de synthèse peut amener des halos verts autour des étoiles,mais la température de couleur est globalement respectée ,beaucoup d'étoiles très bleues (indice de couleur négatif sur certaines)donc très chaudes ,massives et jeunes en accord avec le rôle des nuages de gaz et la formation d'amas ouverts( oc 146, 365, 413, 357) Nébuleuse planétaires PK164+31.1 dite de Jones Emberson 1 objectif prétentieux avec une lunette de 80/560 en H O O ,le signal est faible la nuance verte apportée n'est pas évidente sur l'image (suggestion faire du H H V B?) les NP sont de très jolis objets mais difficiles à rendre car il faut du temps de pose et de la focale sur les BMP en tirant sur les seuils la centrale (naine blanche) est visible
  3. Bonjour il y a ça aussi sur IRIS: "COREGISTER [NOM1] [NOM2] Effectue automatiquement les transformations géométriques de l'image [NOM2] (translation, rotation, changement d'échelle) de manière à ce qu'elle se superpose à l'image [NOM1]. Les deux images peuvent avoir des tailles différentes. L'image en mémoire et qui est affichée après le traitement est l'image [in2] modifiée. COREGISTER est applicable pour les images du ciel profond seulement. Voir aussi : SETFINDSTAR, SETREGISTER. Exemple : COREGISTER N266_1 N266_2" Gérard
  4. supernova ngc4441

    Voila un objet banal en image mais tellement impressionnant :une étoile visible à + où -100M A/L (calcul approximatif fait a partir de la vitesse radiale de la galaxie) découvert le 28/12/2019:https://www.flickr.com/photos/snimages/49290301203/
  5. Un grand classique de la Grande Ourse -2 galaxies dont une de forme inhabituelle :3718 spirale bizarroîdale. -le petit groupe de galaxies hickson 56 à 400millions d'A/L (c'est ce qu'on appelle la profondeur de champ). -Le fond de ciel laisse entrevoir pas mal d'objets. En plus j'ai résolu le problème des étoiles en écusson qui hantait mes nuits ( problème non solutionné par un retour chez l'importateur) en desserrant la bague vissée qui maintient le doublet ,mes étoiles ont retrouvé leur rondeur!! Voila donc 63 poses de 2' en luminance + 3x20x45sec en RGB a la lunette 80/560 le résultat RGB classique me paraissait trop rouge J'ai fait une couche verte en additionnant la couche rouge/2 et la couche bleue/2 une normalisation noffset3 avec iris pour égaliser l'image,un coup de DDP et voila:
  6. Des années d'astrophotographie et pas de photo de ce double amas!! Cet objet est plus beau en visuel qu'en photo,l'éclat ponctuel des étoiles est mal rendu par la photo raison pour laquelle je l'ai réduite. Les amas ouverts et globulaires ainsi que les planètes sont pour ma part la chasse gardée du visuel. Mais hier une légère poussée de ciel étoilé m'a incité à braquer la lunette équipée de son correcteur sur cette cible. C'était aussi le moyen de vérifier le bon réglage de ce dernier. photo faite avec la lunette à 440mm de focale (réducteur correcteur 0.79)
  7. Bilan fin 2019

    Un bilan des observations s’impose : Comme annoncé j’ai privilégié le ciel profond : Quelques exceptions concernant des événements intervenus dans le système solaire : - 2 transits : Mercure et Vénus - 2 comètes :21/p ,74/p ,Wirtanen Pour notre bonne vieille galaxie je vous ai proposé 1- des naissances d’étoiles :ngc281 ngc7635 ngc7538 ngc7380 (Nuages d’hydrogène ionisé par le rayonnement UV d’étoile naissante de type O où B donc très massives) 2-des nuages de gaz - ngc 6888 (étoile de wolf rayet:grosse étoile ayant perdu son enveloppe d 'hydrogéne) - ngc 1333 (diffusion d’ondes visuelles bleues comme le fait l’atmosphère terrestre) - ic 63 et 59 mélange d’émission et de réflexion 3-A l’opposé : -des fins de vie d’étoile « légères « comme le soleil (<8ms) que sont les nébuleuses planétaires :M76,PK47, M97 et leur couleur verte liée à l’oxygène synthétisé par l’activité stellaire -Pour les étoiles > 8 masses solaires donc donnant des supernovas et leur rémanent j’y travaille !!,il s'en produit 1/500ans donc on observe celles des autres galaxies 3-des amas ouverts d’étoiles jeunes liées à l’activité créatrice d’étoiles de notre galaxie :ngc6939,M52, M35,M38,ngc 1907 et 2158 4-des amas globulaires de création contemporaine à la formation de la voie lactée :ngc2419 ,m15 Enfin les galaxies qui sont à l’astronome ce que les iles du pacifique sont au voyageur, avec quelques-unes emblématiques : -ngc 3079 et le quasar double résultat d’un mirage gravitationnel(le Graal quoi !) -des galaxies avec supernovas( explosion d’étoiles >8ms) donnant naissance soit à des étoiles à neutrons soit à des trous noirs :ngc5353,m100,ngc2146 ,M63,ngc 7479 (Pour info 8 masses solaire c’est la masse de l’étoile avant son explosion laquelle précède son effondrement gravitationnel ,8ms donnant après explosion 1.4ms ,qui est la masse minimum d’une étoile à neutron de 10 km de rayon) - la mise en évidence de l’activité d’un trou noir avec M87(pas la plus belle assurément :plaisir astronomie>qualité photographique) - NGC891 que j’aime bien parce qu’elle ressemble je pense à notre galaxie vue par la tranche (mais de loin !) Et M33 pour les mêmes raisons mais vue de face -M51 et l’étoile géante de type nova Concernant le matériel : La monture GPDX tient le coup Le remplacement des moteurs starbook s par des skywatcher a été un plus (le suivi en déclinaison est cependant "subtil" à régler) Le système d’autoguidage MGEN reste opérationnel malgré des problèmes récurrents de contact (apparus très tôt) ceci dit je bidouille la connexion caméra–raquette et ça tient des heures L’objectif : le 150/750 me donne avec l’atik un champ de 40’ , un peu juste pour certaines cibles Par ailleurs la conception économique de ce newton fait que la collimation (alignement des miroirs) est, disons fugace, selon la position du télescope. La lunette 80/560 reste pour le "touche à tout" que je suis le meilleur choix, associée à une caméra comme l’atik414, elle autorise l’astrophoto facile et rapide( à défaut d’être esthétique mais je ne me vois pas faire des poses de 10h et plus, quant aux échantillonnages de 1 ‘’/pixel … je passe la main) Pour le moment il y a un souci d'alignement des lentilles ,qui se caractérise par une déformation en "écusson" des étoiles,à ce jour personne n'a été capable de solutionner le problème Concernant le traitement je reste fidèle à Iris Je ne fais des darks que pour avoir un fichier cosmétique qui cible les pixels déviants liés au vieillissement du capteur En général c’est addition arithmétique pour ne pas perdre un pouce de signal . S’il y a des artefacts l’addition médiane donne satisfaction La fonction DDP permet d’équilibrer les zones lumineuses /sombres, et j’utilise un flou gaussien si l’image devient dure Les filtres à bande étroite sont très (très) efficaces pour les cibles Halpha et OIII, avec eux on peut s’attaquer aux nébuleuses à émission où planétaires dans un ciel urbain devenu miraculeusement de qualité Acatamienne Quand les étoiles sont trop déformées j’utilise les logiciel Fitswork pour les arrondir où les atténuer, la fonction RL2 d’Iris marche bien aussi ,en général je le signale sur le blog La durée des poses a été évoquée plus haut donc je n'y reviens pas Concernant IRIS j'en découvre toujours de nouvelles possibilités :coregister pour registrer des images de tailles différentes,Drizzle pour les faibles échantillonnages. L'association ABA fonctionne bien,il y a somme toute peu de "pratiquants",plutôt des gens qui s'initient au plaisir de regarder le ciel
  8. NGC 1491 nébuleuse

    Pas beaucoup d'informations sur cette nébuleuse à émission par hydrogéne ionisé (Il y aurait une étoile de 30 masses solaires émettant les UV responsables de l'ionisation,elle devrait être bleue car très chaude) un nuage de ce type est très chaud 10000°k ,les électrons éjectés par l'énergie des UV sont très agités ,les collisions successives leur font perdent une part de leur énergie .Ils peuvent être recapturés par les noyaux d’hydrogène et émettre dans le rouge (transition au niveau 2),en fait ils redescendent au niveau fondamental mais dans ce cas ils émettent en UV pour l’oxygène :c'est encore plus compliqué!! (150/750 atik 414: 20 poses de 3'en Halpha+id en OIII + 20' de poses en luminance pour ajouter des étoiles) ciel clair ,mais bruit de fond de ciel =100 en 50s donc pas top!! Initialement j'avais mis la photo L H O O pour rajouter des étoiles !! Résultat: image bruitée et étoiles uniformément blanches Celle ci est une image H O O de meilleure qualité qui respecte la couleur des étoiles selon le réglage de l'écran où de l'image on aperçoit les extensions du nuage de gaz
  9. Hickson 44

    splendide Gérard
  10. NGC 1491 - Mak SW 127/1500 - #01

    C'est rosse pour fljb67,mais celle d'ALAING est somptueuse Gérard
  11. Dobson Arp 83

    Ça devrait être interdit de montrer du matos et des sites comme ça,sans précaution ......surtout à un citadin du nord ouest....je vais prendre ma tisane Gérard
  12. Choix lunette apo

    Bonjour On ne parle presque jamais des optiques Vixen EDS( made in Japan)ils ont fait pourtant de bons oculaires Par ailleurs quand on regarde les tests d'airylab,on est un peu découragé! Amicalement Gérard
  13. Echantillonnage ?

    Bonjour Je ne suis pas sur que les écarts d’échantillonnage soient problématiques en revanche le choix entre un F/4 et un F/5 doit être considéré:différence de champ,gestion des réglages propres à un F/4..... Gérard
  14. pour info j'ai eu aussi ces rattrapages intempestifs en dec dans les 2 sens avec les moteurs starbook et dans une moindre mesure avec la motorisation SW je ne dois pas être le seul car je l'ai déjà lu sur le forum (j'utilise une GPDX et un 150/750) problème quasi absent avec la lunette ???? Gérard
  15. Bien maitrisé: 7' à 1500mm de focale c'est du sérieux les problèmes de déclinaison sont parfois vraiment pénibles Gérard
  16. Casque de Thor HOO

    C'est très beau La bonne focale pour ce type d'objet , les bons filtres et la bonne manip Les étoiles déformées ça arrive aux meilleurs,ça prouve que l'image n'a pas été customisée Gérard
  17. A partir du moment où j’ai décidé de faire de l’astro à la maison c’est-à-dire dans le centre de Saint-Brieuc, il est devenu évident qu’il serait difficile en visuel d’accéder à autre chose qu’au système solaire. En mettant un reflex argentique en //du télescope, les résultats ont tout de suite été évidents : les tachouilles tremblotantes entrevues dans l’oculaire se transformaient en formes discernables tel ce trio du lion (pour ceux qui ont une bonne vue où un bon écran): (Grosse satisfaction qu'éprouve j'imagine le radio amateur établissant un contact lointain) Avec le 135 pentax puis le 500 astro rubinar ce fut le début d’une progression dans la qualité des images, améliorées ensuite par l’acquisition d’une GPDX et d’un canon eos (le choc et l’immédiateté du numérique) ? Le même trio du lion La photo au foyer du newton 200/1000 m’a permis de viser des objets plus difficiles : sans goto je ciblais des objets presqu’invisibles à l’oculaire, quel plaisir alors que de les voir se matérialiser sur l’écran de l’APN !! Après toutes ces années le matériel s’est affirmé : une CCD a capteur de taille modeste mais très sensible (825)et tellement facile d’utilisation +un 150/750 plus léger que le 200+la Vixen avec goto et moteurs Starbook + l’autoguidage assuré par une caméra sur le chercheur. La photo sans problèmes quoi ! Il a fallu quand même que j’achète une roue à filtre ! Ce matériel associé à un capteur grand champ type APN défiltré me semble couvrir une grande partie des cibles de l’amateur de ciel profond. En revanche l’imagerie des petits objets avec de grandes focales (au delà de 1m) nécessite un matériel conséquent et …l’expertise qui va avec. A n’en pas douter l’évolution de capteurs de plus en plus sensibles en poses courtes permettra un saut qualitatif .Mais si i on attend la dernière révolution technologique on ne fait jamais rien .Et les années passent !!
  18. M 33 noir et blanc

    Le mauvais temps sévissant j'ai profité d'une petite éclaircie avant l'arrivée des nuages pour faire 48 minutes de poses en N et B
  19. Ce dimanche 29/09 malgré des prévisions météo quelconques ,une trouée s'est faite dans les nuages, associée à une image satellite encourageante. Malgré une brise résiduelle j'ai sorti le matériel ,mais n'ai attaqué les acquisitions qu'a 23h30 voila donc une galaxie spirale et un amas ouvert assez connus ,le cadrage n'est pas parfait ,j'en conviens! 64x120s , filtre IR banal , mag max: 19.2 ref: Gaïa DR2 (2018) pas mal pour une lunette de 80mm en centre ville J'ai changé la photo initiale :en examinant celle-ci j'avais noté des artefacts sous forme de taches grises (pourtant invisibles sur les brutes ): j'ai donc viré 2 où 3 brutes limites,et fait une addition médiane ,conclusion les taches ont disparu. Bizarrerie du traitement informatique ??? L'addition des brutes, donc avec taches, avait été faite avec la fonction drizzle (mais problème identique avec addition arithmétique ,sigma clipping ,pondération adaptative) L'image s'en trouve bien améliorée ,à retenir
  20. Acquisitions faites entre les nuages le 3/12 focale 560 insuffisante sur ce type d'objet pour arriver à un bon niveau de détails,mais c'est joli quand même Halpha et OIII (fusion RGB= H O O) camera N et B + filtres = rapport signal bruit très élevé =acquisitions rapides (avec un objet assez lumineux) Nébuleuse planétaire (Il y a quelques artefacts qu'il faudrait gommer mais la couleur donc la température des étoiles est respectée) s
  21. La galaxie IC 2574, appelée "Nébuleuse de Coddington", est une galaxie naine (de 45 000 années lumières), de type spirale barrée, appartenant au groupe de M81, dans la constellation de la Grande Ourse. Elle est située à 13 million d'années lumières et s'éloigne de nous à une vitesse de 57 km/s. Des zones de naissance d'étoiles sont visibles, particulièrement en bordure supérieure de la galaxie Elle a un coté pâlichon moins médiatique que M33,j'avoue le coté challenge Faible brillance surfacique, elle contient beaucoup de gaz , peu d’étoiles et un cœur pas très actif. Ces galaxies posent problème: « Pour décrire la dynamique de telles galaxies, il faut supposer qu’elles ont un cœur de densité de matière noire très étendu, ce qui est en désaccord avec les simulations de formation des galaxies » Ext. POUR LA SCIENCE Fev 2018 Contemplons donc cette masse de matière noire (de l'art contemporain en quelque sorte)
  22. Voilà une photo faite il y a quelques années avec le 200/1000 et l’eos,sans autoguidage.(champ 80’) Elle a des défauts : présence de pixels chauds, couleur verdâtre, et elle manque de poses Mais elle est sympa parce qu’on y voit : -une nébuleuse planétaire vieille de 6000ans, large de 2 A/L, distante de 2600A/L Pour info distance Pluton Soleil :5.5 heures /L -M108 cf billet précédent 40 M A/L (à peu près) -Un quasar en haut dont la vitesse radiale est de 225000km/s !!!!! -Quelques tachouilles Un des moyens de mesurer les distances avec les objets lointains est de se servir de la loi de Hubble D (en Megaparsecs)=V/71 sachant qu’un mega parsec = 3.26 millions d’A/L On peut penser qu’il faille moduler ça pour les objets lointains comme le quasar Et il est bon de confirmer ces chiffres par d’autres mesures de type photométrique (avec les supernovas etc…) Avec l’atik et son champ réduit à 30' j’ai visé M97 dite Nébuleuse du Hibou Le champ est sympa aussi On y voit des galaxies en jaune avec la fameuse vitesse radiale,dont le groupe Hickson 50 (même catalogue que Hickson44) Une étoile en rouge parce que sa magnitude rouge est de 16.61,la mag bleue étant de 19.77(elle est 6 fois plus lumineuse dans le rouge que dans le bleu,sachant que cette couleur subit le plus de diffusion) Ces paramètres entre autres permettent aux astrophysiciens d'étudier la physique de l’astre dont sa température L’autre en bleu a des mag presque semblables (18 et 17.83) Futurs astrophotographes vous voyez le rôle du champ sachant que tout un chacun possède un PC,que les amateurs de photos ont déjà un APN Il restera pour accéder au ciel profond à investir dans un tube optique à un prix raisonnable(genre newton) mais surtout dans une monture stable les capteurs modernes permettent de fractionner une pose totale disons de 2h en n x poses de faible durée et d'échapper à l'autoguidage qui reste avouons le une complication et un surcoût variation.docx
  23. M 51

    -Janvier on zappe - Février les affaires reprennent : les photos suivantes ont été faites avec le 200/1000 SW,revisité avec le porte oculaire du 150 Expérience de courte durée car le tube est long et lourd . Dès qu’une feuille bouge dans le jardin je sais que la pose est bonne pour la poubelle En plus Le champ descend à 30 minutes ,de surcroit avec la registration et le retrait du gradient je perds encore 3 à 4 minutes sur les bords ,pour finir les étoiles sont triangulaires!! M 51 en N et B parce qu’en couleur je ne la sens pas (Dernière acquisition en argentique avec 125 pentax)
  24. Cet hiver la météo n’a pas permis de faire beaucoup de photos, il a quand même été possible de revisiter quelques classiques : NGC 891 : Belle galaxie spirale vue sur la tranche à 27M A/L dans la constellation d’Andromède 60X 120s 150/750 atik 414 19:12:2017 On peut avoir de la sorte une idée de l'allure de notre galaxie vue de "l’extérieur" Elle se trouve tout à côté si on peut dire de l’amas de galaxies Abell 347 qui ,en fait, est à 200M A/L l'activité de ce mois aura été limitée .Le premier entre les nuages j'avais pu faire 20 poses de 60s sur le quintet de Stephan Sans être une œuvre d'art je trouve le résultat honorable pour le capteur blog.docx
  25. NGC 1060 TRIANGLE Groupe de galaxies Environ 230M A/L Bel échantillon de galaxies:spirales, elliptiques ,lenticulaires, vues de face où sur la tranche les galaxies interagissent comme on peut le voir sur la photo ci dessous et se déforment par attraction gravitationnelle NGC 1023 dans PERSEE et 1023 A à sa gauche Toutes proportions gardées cela ressemble à la proximité de notre galaxie et du nuage de Magellan