Geram22

Member
  • Content count

    447
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Geram22

  1. Cette nébuleuse se situe dans la constellation d'Hercule à 6500 A/L et des poussiéres Elle est le résultat de l'expansion dans l'espace de matériel stellaire signant la fin d'évolution d'une étoile semblable au Soleil cela marque le passage entre le stade géante rouge et naine blanche l'étoile centrale est à mag 15.5 on distingue dans le halo 2 taches blanches correspondant à des galaxies situées évidemment en arrière l'image contient par ailleurs pas mal de tachouilles cette nébuleuse,à défaut d'être esthétique est néanmoins assez grande pour être tentée avec une lunette de 560mm de focale à F/7 il y a 56 poses de 100s (plus où moins) +30 poses de 100s correspondant aux couches R V et B le modèle en couleur ne gagne pas forcément à être connu, la nébuleuse étant de dominante bleue Dans ces nébuleuses se produit le phénomène d'émission de raies" interdites":le rayonnement intense au sein de la nébuleuse installe les électrons d’oxygène (entre autres) dans un état appelé métastable responsable d'une transition radiative dans le bleu -vert,sauf s'ils quittent cet état par collision avec d'autres électrons ,ce qui est la règle sur terre (même en laboratoire) du fait de la trop forte densité d'électrons NB:malgré le sigma clipping utilisé pour l'addition on aperçoit 2 traces de satellites,il faudra s'y faire maintenant qu'on les expédie par escadrilles entières.
  2. Qatar-1 b, ma première exoplanète

    Belle manip ,ça fait un bail que je cherche à en chopper un (transit) bravo Gérard
  3. Bonjour à tous avec un doublet TS 80 F/7 j'ai ça: Amicalement Gérard PK 47+42.1.bmp
  4. AstroSurface version 096F

    Salut ALAING moi ça me renvoie sur une page erreur404 amicalement Gérard
  5. NGC 6946

    très belle photo comme d'hab pour les flats ,il en suffit d'un seul raté sur le lot pour que le résultat soit merd....e (moi aussi pas de darks avec la 414 sauf pour avoir un fichier cosmétique réactualisé tous les 2 mois) Gérard
  6. M51 avec la TSA 120 et la 414EX

    Bonjour et.....bravo Ayant moi-même une 414,je trouve ce résultat très (trop) bon pour la couleur,ça se discute Gérard
  7. Ayant reçu ma lunette 80/560 et le réducteur 0.8 j'ai voulu faire un essai lundi 20 mai les nuits sont courtes donc la prise de vues s'est faite entre minuit et 1h15 Je voulais vérifier un certain nombre de choses concernant l'équilibrage,le champ etc.. Pour ce faire j'ai choisi dans la constellation de la Vierge la galaxie géante elliptique M87 , plus célèbre qu'esthétique sans précautions particulières (:pas de dithering =bandes obliques) A 440mm de focale avec la 414ex= 3"/pixel, pas exactement de la haute définition on y voit de gauche à droite M87 puis ngc 4478 et 4476 enfin en bas à droite 3 ngc dont la spirale 4440 pas de quoi fouetter un chat sauf que... j'ai trouvé une "boursouflure" sur M87...après modification des seuils ça donne ça: Ne dirait on pas le jet de matière émis par cette galaxie elliptique à noyau actif? la vitesse d'éjection de la matière a été mesurée à des vitesses très supérieures à celle de la lumière,il s'agit d'un effet relativiste. ce jet de matière serait initié par le fameux trou noir dans le centre de la galaxie (l 'échantillonnage ne permet pas de distinguer beaucoup de détails) Amusant ,non ? A plus
  8. trio dans la vierge au C8 et atik16hr

    Il y a du vécu là pour les vieux il y a sur iris RL2 15 0 (deuxième balle) Blague à part belle photo Gérard
  9. NGC5353 appartient au groupe Hickson 68C https://cseligman.com/text/atlas/ngc53a.htm une super nova a été détectée dernièrement http://www.rochesterastronomy.org/snimages/ Cet événement ne pouvait que m'inciter à graver l'événement malgré Lune et vent bien présents en revanche les observations au quasi zénith permettent des prises de vue de qualité (tout étant relatif car des problèmes de collimation et de suivi sont apparus quand le tube s'est retrouvé en position verticale ) J'ai supprimé la partie gauche de l'image A ce sujet la galaxie NGC5371 aurait tenu dans le champ
  10. NGC 3079 dans la Grande Ourse et 4 quasars à respectivement : z=1.41 ,1.15, 0.673 et 0.072 Le quasar du haut est dédoublé en 2 images séparées de 6 ‘’ par effet de lentille gravitationnelle Le fond du ciel est très riche ,on pourrait y faire un ultra deep field, façon Hubble je me suis contenté de rapprocher les seuils quitte à faire monter le bruit assez bien contenu mais surtout une trame bien perceptible diagonale provoqué par un dithering mal calibré Les conditions de transparence diminuent avec la belle saison ,même en visant très haut dans le ciel il a fallu diminuer les temps de poses pour éviter d’avoir un bruit important donc il y a un mélange de poses allant de 40 à 60s quelques unes de 2 m Sur une pose de 60 il y a un bruit de 115 Après alignement le bruit tombe à 74 Avec 170 poses on divise par 13 soit 6 de bruit final (en fait un peu plus à cause de quelques poses longues) on peut « tirer » sur les seuils et voir apparaitre de faibles signaux (mag 18.5 19) en milieu urbain
  11. M 100 accompagnée de pas mal de galaxies dont ngc 4312 (distance 11 Mpc) -- entouré en jaune :un quasar MS 12209+1601 Information du catalogue: QSO Quasars and Active Galactic Nuclei (11th Ed.) Magnitude visuelle: 15.90 Indice de couleur: 0.80 z: 0.081 Mabs: -21.8 U-B: 0.0 --Le trait jaune indique un objet extragalactique (type SN) qui reste à déterminer Renseignements pris:il s'agit de 2019ehk merci pour le tuyau à AlainG qui en a fait une excellente photo en couleur sur Astrosurf:
  12. NGC 3079 et Quasar double QSO 0957+561)

    Bonjour Le fond de ciel est drôlement riche en 1h c'est l'arme fatale ce montage!! Gérard
  13. Ptit mélange

    Trés (trés) bon,voire émouvant c'est le moins qu'on puisse dire Gérard
  14. Supernova dans NGC 5353 ?

    Belle réalisation Pas si pourrie que ça la Normandie!! Gérard
  15. Difficultés de l’astrophotographie Quelques images un peu loupées faites pendant cette session de beau temps d’Avril Je les présente donc en petit format SN dans NGC3158 Dans la chasse aux SN : ngc 3158, beau ciel, mais suivi médiocre :c’est mon cas lorsque la monture est trop bien équilibrée : des oscillations se forment autour du point médian (jeu souhaitable dans la monture en AD ) Avec une monture équatoriale et un newton le porte à faux est de rigueur, l’équilibrage où plutôt le déséquilibrage, correct au début se dérègle au cours de la rotation astrale Malgré tout le champ est sympa, avec des tachouilles à 300M A/L (v=6000km/s) Merci de na pas trop agrandir pour échapper à la mise en évidence de l’ovalisation horizontale des étoiles!abomination de la désolation pour un prétendu astrophotographe La mag limite est assez élevée la :SN est à 18.5 en gros dans mon ciel les limites de détection se situent entre 18.5 (nébulosités importantes) et 19.7( ciel pur !!)quelque soit le diamètre de l’instrument, ceci avec la 414ex qui capte tout Le canon était plus tributaire du diamètre et on pouvait choper du 18 avec le 200,ceci dit il fallait un temps de pose cumulé important pour avoir un fond de ciel potable Il est un fait que les photos proches du zénith sont de meilleurs qualités et que la transparence diminue après la culmination de l'astre Je me suis amusé à appliquer à cette photo un traitement algorithmique dit de Richardson-Lucy On obtient des étoiles plus rondes (mais c’est de la triche) En général les photos N et B de ce blog sont brutes d’addition (arithmétique) ,après, il y a un ajustement des seuils et des intensités avec le processus DDP (Iris) pour désaturer le cœur des galaxies par rapport à leurs extensions: Les galaxie 3226 et 3227 Un objet intéressant dans le lion agrémenté d’ un reflet (aigrette) d’Algieba à 49’ de la cible On y voit 2 galaxies en interaction façon M51 une rotation de la caméra aurait je pense éloigné le reflet Une photo ancienne pour illustrer ce problème d'étoiles "trop"lumineuses Leo galaxie proche de la voie Lactée Galaxie, naine, satellite de la nôtre , distante de 800 000 A/L ,découverte assez tardivement en 1950 elle est comparable au nuage de Magellan situé à 180 000A/L Pour faciliter la cadrage et la lecture j’oriente les grands côtés des photos avec l’axe d’AD , la proximité des grosses étoiles pose problème(cf précédent) .Dans le cas présent il s'agit d'un reflet(aigrette liée au support de secondaire)provoqué par Regulus (photo ancienne ) On y retrouve les défaut inhérents aux APN(200/1000+ canon 350D) :ciel granuleux avec formation de bandes, ces défauts sont bien améliorés avec de très longues poses et le dithering. On s’aperçoit que dans le lion et le petit lion il a été possible de photographier une SN ,une galaxie naine ,2 objets en interaction, un groupe Hickson (billet précédent)
  16. La galaxie IC 2574, appelée "Nébuleuse de Coddington", est une galaxie naine (de 45 000 années lumières), de type spirale barrée, appartenant au groupe de M81, dans la constellation de la Grande Ourse. Elle est située à 13 million d'années lumières et s'éloigne de nous à une vitesse de 57 km/s. Des zones de naissance d'étoiles sont visibles, particulièrement en bordure supérieure de la galaxie Elle a un coté pâlichon moins médiatique que M33,j'avoue le coté challenge Faible brillance surfacique, elle contient beaucoup de gaz et peu d’étoiles « Pour décrire la dynamique de telles galaxies, il faut supposer qu’elles ont un cœur de densité de matière noire très étendu, ce qui est en désaccord avec les simulations de formation des galaxies » Ext. POUR LA SCIENCE Fev 2018
  17. Bien que ça ne soit pas ma tasse de thé je m’essaie de temps à autre à la couleur voilà donc M108 de la grande Ourse capturée avec le 200/1000. les zones rouges sont sans doute des zones H alpha J’ai entouré les petites galaxies environnantes en indiquant leur vitesse radiale ce qui est censé donner leur distance par rapport au jardin sachant que V/21,8 = distance en millions d’A/L (Ça n’est peut-être pas valable pour le quasar SBS en rouge qui s’éloigne à une vitesse proche de la lumière) Il y a un éclaircissement à la périphérie de la photo lié au retrait du gradient sous Iris (estimateur local) cela nuit à la qualité de l'image ,mais j'aurai dans ce cas perdu l'image de SBS 1108+560 et ça il n'en est pas question l'information prime l'esthétique. la synthèse RGB + L accroit le bruit de fond donc je pense que ce que l'on gagne en information couleur on le perd en définition d'image,mais l'information couleur n'est pas uniquement cosmétique En changeant les seuils on obtient une image un peu moins "artistique- artificielle" avec une multitude d' objets !!! La caméra attrape tous les photons si on lui donne du temps ,même dans un ciel de centre ville
  18. M63 du mois d'Avril

    Notre activité permet aux amateurs de coller à l’actualité. Les supernovas sont des objets, qui soudainement émettent une quantité fantastique de lumière.Cette luminosité suit une évolution caractéristique permettant en quelque sorte de calibrer l'objet et d'en déterminer la distance . Grace à ces balises on a pu mesurer l’accroissement de la vitesse d’expansion de l’univers, rien que ça ! Le 9/04 de cette année, le programme d’observation Gaia a détecté dans M63 une supernova.Pour un œil aguerri celle ci est visible( ?) sur cette photo où plus nettement sur son négatif prise le 20/04.Je n'avais rien remarqué mais des astronomes amateurs spécialisés dans le suivi de ce type de phénomène veillent au grain . Ainsi de modestes amateurs participent à l'élaboration de la courbe de luminosité de ces astres si importants. Il s’est avéré que la dite SN vu sa faible luminosité ne se trouvait pas dans M63 mais 40 fois plus loin (quand même) Certains découvreurs n’ont pas forcément pris le cliché eux-mêmes mais ont mis au point des méthodes de détection permettant de trouver des objets nouveaux dans les catalogues accessibles au public comme ceux du centre des données spatiales de Strasbourg. On rêve tous de voir son nom associé à une cométe,un astéroide ,une nébuleuse Certaines observations peuvent être utiles aux professionnels comme les occultations d’étoiles par des astéroîdes ,cela permet de préciser la trajectoire de ces derniers leur potentielle dangerosité et in fine de permettre à Bruce Willis de se préparer.
  19. introduction

    Quand on a la chance de posséder un jardin, celui-ci offre pleins d'opportunités, à commencer par celle, évidente, de cultiver un potager !!! d'entreposer les objets les plus divers , mais aussi de lever la tête et de s'intéresser au ciel . Hormis le système solaire et quelques grosses cibles comme M31où M13, l'observation directe nécessite une qualité de ciel qui n'est pas celle d'un jardin situé au cœur d'une agglomération de plus de 100000 habitants. Le meilleur instrument est donc pour le citadin ..la voiture qui permet de trouver le ciel de qualité L'observation visuelle est magique en plus d'être conviviale La photographie, quant à elle, pour ceux qui n'y sont pas allergiques, permet de s'affranchir(jusqu'à un certain point) d'une mauvaise qualité de ciel, d'explorer le ciel profond et de multiplier les cibles. Mon cahier des charges s'est assez rapidement décanté:imagerie rapide (3h de poses maximum),avantage donné à la découverte et à la diversité plutôt qu'à l’esthétique,informatique légère,proximité du canapé familial,matériel pas trop encombrant facile à mettre en œuvre sans poste fixe.Une forme de dilettantisme . Certains aspects de l'astronomie n'apparaitront pas dans ce blog: le planétaire qui pour moi reste le domaine du visuel,le solaire qui nécessite un matériel spécial (dans l'avenir peut-être) La photographie du ciel ,activité très exotique , est pourtant une exploration comme une autre:plongée sous marine, archéologie, ornithologie,spéléo.Je crois que détecter sur une photo un objet situé à 1 milliard d'années lumière est aussi émouvant que de voir un fossile au muséum,une image dans une grotte préhistorique. J'ai donc pris l'habitude depuis 18 ans de passer quelques soirées par mois non pas dans mon canapé mais tout à coté dans le jardin à tenter de capturer cahincaha des images d'un monde si extraordinaire que je ne m'en lasse toujours pas ! Ces déambulations célestes seront aussi l'occasion de faire des commentaires critiques sur les images , étant un autodidacte qui a beaucoup tâtonné A cet égard je dois remercier les forums francophones, en particulier celui qui m'héberge ,et bien sur leurs intervenants grâce auxquels j'ai pu progresser et.... me sentir moins seul. Le matériel se démocratise mais cela reste de la photo et de l'optique ,donc illimité en coût ,me concernant ,au bout de 3- 4 ans d 'argentique et de bricolage,mon gros investissement fut une monture GPDX Vixen qui tourne toujours et un objectif russe Astro-rubinar Ensuite avec le canon eos et l'arrivée de pc portables , l'évolution s'est faite gentiment,mais à l'époque ce fut un investissement conséquent Approchant de la retraite j'ai investi dans un système d'autoguidage indépendant ,puis dans une caméra CCD J 'ai appris à me méfier de l'informatique et son obsolescence programmée ,raison pour laquelle l'autoguidage et le pilotage de la monture se font sur des boitiers autonomes hors PC solution plus coûteuse mais semble t'il plus pérenne ,ainsi le brave eos 350 n'est plus utilisable que sur un pc de bureau en XP (conservé bien au chaud!!) Ajoutons à cela les objectifs: des newton de 200 et 150 de fabrication asiatique (mondialisation heureuse???),enfin il ne faut pas mésestimer le coût de la "quincaillerie": bagues ,adaptateurs, collimateur,batteries,connectique,correcteurs divers et variés,viseurs,filtres.
  20. NGC 2146 est une galaxie située dans la constellation de la girafe déformée sans doute par sa rencontre avec une autre galaxie en haut à gauche sa distance serait de 40M A/L la supernova le 18/04 a une magnitude de 14 108x70s avec le 150/750 Il y aussi une version couleur
  21. Bonjour Beaucoup de détail ,pas loin il y a aussi la galaxie IC0467 A noter une inversion miroir,les grosses étoiles sont un peu trop ....grosses Cordialement Gérard
  22. M101 et M51 en n&b

    C 'est très beau Quant au ciel breton ,90' de luminance faut pas se plaindre quand même !!! heureusement ça repasse tous les ans Gérard
  23. Je vous propose cette prise de vue de jeudi 28/03/09 100 photos s'étalant sur 2 heures( à peu prés) 85 d'une minute et 15 de 3 minutes problèmes rencontrés :flats non enregistrés donc récupérés sur une autre série!! cela du à des arrêts intempestif du pc portable relayé via teamviewer au PC du salon . Arrêts que je ne m'explique pas?? -cette photo est associée à une image "carte du ciel ",complétée par téléchargement d'un fichier pour la région observée de: Gaiasource DR2 data sur le site CDS Strasbourg d’après cette image locale la mag atteinte est de 19 ,cela permet de voir une image susceptible d'être celle d'un quasar de z=1.1 marqué trait orange -les galaxies du catalogues PGC ont une vitesse radiale de 5 à7000km/s sauf celle du centre : ( 12h18m51.19s +47°11'39.8" ) PGC2295839 m:18.39 Dim: 0.4 x 0.1 ' vitesse radiale : 19010 km/s -rappel un des moyens de mesurer la distance est de diviser la vitesse radiale par la constante de Hubble:V/71=distance en Mpc (à confronter avec d'autres méthodes:Tully-Fisher ,supernova)mais cette relation est caduque au delà de 1 pour un z=1 on peut dire que la distance serait de 7 milliards d'A/L sur la base du graphique suivant quelques autres détails techniques de prise de vue :cam refroidie à -11,pas de dark mais utilisation d'un fichier cosmétique destiné à gommer les points chauds image brute d'empilage: ajustement des seuils ,ddp pour désaturer le centre de la galaxie,retrait du gradient bruit du fond de ciel à 100s =120 pour un bruit de lecture de 16 les poses de 3 minutes servant à mesurer le signal visible, la qualité du suivi,le bruit qui diminue au cours de la nuit. M106 25 millions d'A/L:
  24. Vagabondages d'hiver

    Le mois de février a été clément donc j’ai fait pas mal de photos, pas toutes montrables, mais bon on s’amuse, on s’évalue !! Je commence par ce que je croyais être une supernova: AT2019 abn située dans M51 https://www.flickr.com/photos/econseil/47009869891 http://www.rochesterastronomy.org/snimages/ photo du 4 mars 2019 à comparer avec une ancienne photo de M51 (en négatif ) mais qui se révèle être une variable bleue dans M51. Erreur rectifiée par un membre d'Astrosurf photo négatif avec " l'objet": photo sans: Compositage de 51 poses de 70s ,difficile en raison d’une bonne brise ,j’ai profité d’une éclaircie car les SN(?) ont une luminosité qui s’affaiblit rapidement dans le temps J’ai loupé ainsi dans UGC7020 Grande Ourse 2019uo découverte le 2019/01/17.794 par Koichi Itagaki Dont voici une des dernières photos : http://www.krannich-online.de/astronomie/ugc7020_201902011041utc.jpg Elle est à 250 M A/L quand même. Toujours dans la Grande Ourse la galaxie NGC 4244 ( Magnitude: 10.71 Luminosité de surface: 24.57 Dimension: 16.2 x 7.2 ' Angle de position: 45 Classe: Sc ) Spirale vue par la tranche comme NGC 891, quasi voisine , genre 20A/L. Puisque vous insistez je vous montre le groupe 2805, toujours dans le même secteur. Mais il y a beaucoup mieux sur les forums !! Raison pour laquelle je choisis des objets peu photographiés. pour en revenir aux SN de type Ia :ce sont des chandelles de l'univers, leur luminosité vaut 10 milliards de fois celle du soleil. Je joins une photocopie d'une page du livre d'Agnès Acker Astronomie Astrophysique éditions Dunod qui décrit les courbes de luminosités de SN Excellent livre ,un peu ardu qui complète un autre que je ne peux que conseiller Astronomie et Astrophysique de Séguin et Villeneuve ed DeBoeck Université très pédagogique
  25. on peut mettre aussi des brassards de muscu (0.5 0.7 où 1kg )qui se fixent avec un velcro sur le tube grande surface de sport connue Gérard