jfleouf

Member
  • Content count

    2338
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

jfleouf last won the day on March 1 2018

jfleouf had the most liked content!

Community Reputation

428 Excellent

About jfleouf

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  1. Effectivement, c'est bizarre comme raison pour repousser un lancement. Mais comme souvent avec Spacex, l'info est distribuée au compte goûte via twitter. jf
  2. Super reportage astro. Dommage pour la lagune, tu as beaucoup de signal mais pas les détails dans les canaux de la lagune. Pour ton prochain séjour va falloir apprendre le Bigourdan, histoire de ne pas se laisser embêter par une polaire planquée derrière les branches. jf
  3. Superbe ! Avec en plus un cadrage très réussi. jf
  4. Jeff Bezos et son alunisseur lunaire: ok

    Nan, Bezos vole aussi : il a explosé Richard Branson, le troisième milliardaire cosmique, avec sa "New Shepard" qui dépasse 100 km d'altitude. Et, jusqu'ici, il était beaucoup plus sobre que l'autre truffe qui balance des Tesla dans l'espace… Mais en délirant sur ces trucs des années 70, on peut dire que Bezos fait du Musk avec du vieux. C'est surtout que Musk utilise ses fusées principalement pour des lancements "normaux". Satellites de communication, ravitaillement de l'ISS, ... Du coup il a une chance d'être rentable rapidement. J'ai l'impression que Blue Origin ne se concentre que sur du tourisme spatial. C'est un modèle économique totalement différent. Mais effectivement @STARBIRD, SpaceX semble avoir quand même une belle avance. La Falcon Heavy a déjà volé deux fois (avec succès) et c'est quand même autre chose que la New Shepard. jf
  5. Jeff Bezos et son alunisseur lunaire: ok

    Même utilité que d'atteindre le sommet de l'Annapurna. On finance l'expédition pour la gloire nationale (Annapurna, cocorico) et on trouve des "sportifs" qui rêvent d'aventure ou tout simplement des amoureux de la montagne pour y aller. La Lune (et l'espace en général) c'est pareil, avec le petit avantage d'avoir entraîné l'URSS dans la course. Niveau science, ça a été dit et re-dit, l’intérêt des missions humaines est proche de zéro. Ou alors pour comprendre les effets de l'espace (radiation, zero-G) sur le corps humain, mais là c'est un peu circulaire. Bien sur, tu connaissais déjà la réponse @Kaptain jf
  6. Jeff Bezos et son alunisseur lunaire: ok

    Pour être précis, Bezos ne ré-invente pas. Il dit clairement que c'est un concept développé par O'Neill. Mais oui, rien de neuf de ce côté. A si, l'idée géniale de construire des parcs naturels dans des cylindres d'O Neill Oui mais ça semble quand même beaucoup plus facile de potabiliser l'eau qui est déjà ici (dessalinisation et tout ça) que d'aller la chercher sur la Lune. Non ?
  7. Jeff Bezos et son alunisseur lunaire: ok

    Je me suis tapé les 50 minutes de vidéo et même si je m'attendais à de l'enfumage interstellaire, je dois dire que Bezos a dépassé mes attentes. Rapide résumé pour ceux qui n'ont pas vu la vidéo : Prologue: images de la "conquête spatiale" pour mettre la larme à l’œil au public. 1. L'humanité consomme de plus en plus d'énergie. 2. Un jour on n'aura plus la possibilité de produire suffisamment d'énergie pour tout le monde sur la Terre. 3. Du coup il faut aller vivre dans l'espace. Mais pas sur les autres planètes du système solaire, vu que ça n'augmenterait la surface habitable que d'un facteur à peu près 2 (Mars et la Lune - pour le coup je suis d'accord avec Bezos - merci de ne pas nous faire croire qu'il y a une infinité de surfaces habitables dans le système solaire). 4. La solution ? Construire de gigantesques structures de plusieurs kilomètres en rotation pour générer une gravité artificielle. C'est ces trucs là : https://en.wikipedia.org/wiki/O'Neill_cylinder 5. Pour pouvoir construire ces grands machins, il faut mettre en place une infrastructure, et on va pouvoir le faire grâce aux fusées vraiment réutilisables (petite pique à peine voilée aux navettes et à SpaceX en précisant que si il faut réparer en profondeur les fusées avant de les ré-utiliser, c'est pas vraiment du réutilisable). 6. Et derrière ce rideau, voici la maquette en carton de mon future atterrisseur lunaire. On n'a pas encore testé le moteur mais on sera près à se poser sur la Lune dans 5 ans (2024). C'est génial, ça marche à l’hydrogène liquide et il y a des grues sur le toit pour déposer les rovers à la surface. Et puis comme il y a plein d'eau sur la Lune, on va pouvoir faire plein de trucs cool. 7. On va faire rêver les enfants en leur demandant d'écrire des cartes postales qu'on fera voler dans l'espace avant de leur renvoyer. 8. Merci, pas de questions, faut pas déconner... Avec deux moments encore plus creux que le reste : - Présentation du comité scientifique (juste les photos, pas les noms -ou alors écrit tellement petit que je n'ai pas pu lire- ni les affiliations/spécialité/...) pour dire qu'on va faire de la science. Quelles questions ? Quelles expériences envisagées ? Pas un mot., ça obligerait à parler du contenu plutôt que du contenant, c'est tellement vulgaire... C'est comme expliquer en quoi le petit pas d'Amstrong est un bond de géant pour l'humanité. Faut pas chercher. - Un petit enfant tout timide pour dévoiler le moteur. Message subliminal : on fait rêver les gosses, alors ne venez pas casser leurs rêves avec vos réalités. /mode sarcastique ON Il ne manquait plus que la référence à Christophe Colomb pour faire un sans-faute. /mode sarcastique OFF Si il s'était contenté de dire : "j'ai un rêve de gamin : aller sur la Lune. J'ai beaucoup d'argent (même après mon divorce), donc je vais investir dans ce rêve." j'aurais pu trouver ça sympa. Mais le discours : on va sauver l'humanité en allant vivre dans l'espace, ça me hérisse les poils. Quelques questions auxquelles il n'a pas répondu (y avait personne pour poser les questions qui fâchent) : - Comment on va faire pour construire ces gigantesques structures ? Une seule de ces structures serait des milliers (millions ?) de fois plus massive que l'ISS. Ils annoncent quand même (pas dans la conférence, mais sur la page wikipédia dont j'ai donné le lien plus haut) des structures de 8 km de diamètre par 32 km de long. Entre 1973 et aujourd'hui (presque 50 ans) on est passé de Skylab à l'ISS, ce qui représente un facteur ~5 en terme de masse. On va réussir à résoudre les problème pour augmenter la taille des stations spatiales d'une facteur X millions (avec X > 1) en quelques générations ? - Bon okay, admettons qu'un miracle surviennent, et on résout les problèmes d'ingénierie. Où va-t-on trouver les matériaux pour construire tout ça ? (DTC n'est pas une réponse valide). Sur la Lune ? Pas touche à la Lune. On ne va pas transformer la Lune en une gigantesque mine à ciel ouvert ! On va capturer des astéroïdes ? Pourquoi pas, mais donne moi des chiffres. Combien de ces "O'Neill cylinder" devront être construits ? Pour combien de personnes ? Combien d’astéroïdes devront être utilisés pour construire tout ça ? Comment on va se protéger des radiations ? On aimerait bien voir des estimations de ces paramètres hyper importants avant de débattre du mode de transportation à l'intérieur des colonies spatiales on bien du nombre de colonies spatiales qui seront réservées pour des parcs naturels. Bon mais du coup, après ça, présenter un module lunaire dont le moteur n'a pas encore été testé ça n'a plus l'air trop prématuré. Le truc rigolo c'est que pour justifier le besoin de quitter la Terre, là il y avait des chiffres (pas beaucoup, mais un peu quand même). Par exemple, Bezos nous explique que pour couvrir les besoins actuels en énergie il suffirait de couvrir tout le Nevada avec des panneaux solaire. Difficile, mais pas impossible. Dans quelques générations, il faudra couvrir la Terre entière, impossible ... On est d'accord, maintenant pourquoi ne pas appliquer le même raisonnement à ces colonies spatiales ? Au final, sur les 50 minutes de présentation, quasiment rien sur le module lunaire. C'est normal, il n'existe qu'en maquette en papier mâché et en images de synthèse. Du coup y a pas grand chose à dire. Et comme déjà mentionné dans ce sujet, pas un mot sur la fusée qui va envoyer le Blue Moon sur la Lune. Il nous parle bien de la New Glenn et New Shepard mais ne nous dit pas si elle servira à envoyer le Blue Moon sur la Lune. Bref, encore une fois c'est du vent. Ça ressemble plus à un culte genre scientologie avec un leader adepte de science fiction qu'à une entreprise sérieuse. Rendez-vous dans 5 ans quand le Blue Moon se pause sur la Moon tout court, à moins que ce ne soit pour les Nième report (mais cette fois promis, la Lune c'est pour l'an prochain). Il y a un bar dans mon patelin qui a un signe rigolo au dessus du comptoir : "Free beer, tomorrow". La Lune c'est un peu pareil. Alors M. Bezos, faites-moi passer pour un con en développant un atterrisseur lunaire qui ira se pauser sur la Lune en 2024 (je trouverais ça cool) mais ne venez pas nous faire croire que c'est une étape nécessaire au sauvetage de l'humanité. L'espace on n'y va pas pour la science (y a les robots pour ça) ni pour sauver l'humanité. On y va pour le sport. La Lune c'est comme l'Everest, on y va parce qu'elle est là. Et l'espace c'est comme les jeux olympiques, on y va pour la gloire des nations. Voilà, c'était mon petit coup de gueule d'un week-end nuageux et pluvieux (43mm de flotte hier quand même...). jf
  8. Pas moi Mes 33.3°N 88.7W ne sont pas favorables aux passages de l'ISS. En revanche j'ai le souvenir d'un passage de l'ISS + Navette depuis Lyon en 2008 ou 2009. C’était vraiment beau de voir ces deux points lumineux se suivre dans le ciel. Maintenant c'est trop tard pour CRS-17 mais pour le prochain, je plussois les conseils de Thierry, ne manquez pas le spectacle. jf
  9. J'ai oublié de préciser : il s'agissait d'un tir de Falcon 9. Arabsat c’était le dernier tir d'une Falcon Heavy (en avril). jf
  10. A noter que le lancement ce matin de la capsule Dragon c'est bien passé. Le premier étage est venu se pauser sur la barge stationnée pas loin des cotes. Par contre je ne sais pas si ce premier étage avait deja volé ou pas. RDV avec l'ISS prévu pour lundi matin. En bonus, un lien vers une belle image du lancement/retour trouvée sur reddit: jf
  11. M 101 au 360

    Très joli ! Je préfère la version non-croppée, qui donne un peu d'espace à la galaxie. Par contre sur la full il y a comme des taches sombres autour des étoiles brillantes dans le coin en haut à droite. On dirait un petit soucis de traitement, mais c'est peut-être mon écran de portable qui a tendance a être sévère avec les zones sombres. jf
  12. NGC 4236 . . . sans la Lune

    Une étoile. Je dirais même plus, cette étoile s'appelle 2MASS12172447+6941195 @astrogatel, tu peux aller sur https://aladin.u-strasbg.fr/AladinLite/ pour ce genre de question. jf
  13. Une nuit au Newton 305

    Une série tout simplement splendide !!! jf
  14. NGC 4236 . . . sans la Lune

    Très chouette image d'une galaxie qu'on ne voit pas souvent sur le forum. jf
  15. Belles images de Jupiter, pas facile vu la faible hauteur sur l'horizon. C'est par un petit matin brumeux que j'ai eu le ciel le plus stable de toutes mes sessions d'observation. La Lune au 300mm newton était à couper le souffle. jf