jfleouf

Member
  • Content count

    2414
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

jfleouf last won the day on March 1 2018

jfleouf had the most liked content!

Community Reputation

549 Excellent

About jfleouf

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  1. Ca serait pas plutôt le contraire ? Je fais partie de ceux qui, sur ce forum, on tendance à tempérer l'enthousiasme des fan absolus de Musk/SpaceX, donc oui, je me sens visé par ta question sur les "naysayer". Ma réponse visait simplement à rappeler le décalage abyssal (oui, j'aime bien ce mot...) entre les promesses de Musk (colonisation de Mars dans les ~30 prochaines années) et la réalité des choses. Avec si possible une touche d'humour/ironie. Ce test du starhopper, aussi spectaculaire soit-il, nous rapproche-t-il significativement d'une colonisation de Mars ? Je ne pense pas. Mais libre à toi de me prouver le contraire, chiffres à l'appuis. Et donc ? Je devrais connaitre Musk personnellement pour exprimer mon opinion sur astrosurf ? Je suis d'accord avec toi sur le cote rafraîchissant (encore que il a montre ses limites avec l'histoire du mini sous-marin de sauvetage, et si j’étais actionnaire/employé Tesla je ne choisirais peut-être pas le terme "rafraîchissant"). SpaceX bouge vite, ils innovent et c'est assez excitant à suivre. J'ai eu la chance devoir un lancement de Falcon 9 depuis Cap Canaveral (de nuit, magnifique !) avec retour du premier étage au sol (le tout premier, les autres avant c’était sur la barge) et rien que pour ça j'ai une certaine sympathie pour SpaceX. Note au passage que je vais te sortir l'argument un peu beauf mais pas faux : c'est mes impôts qui paient pour ça, alors j'ai d'autant plus le droit de d'exprimer mon opinion (j'habite et travaille aux US depuis presque 10 ans maintenant et l’activité de SpaceX est indirectement subventionnée par l'administration fédérale puisque ils utilisent les installations de la NASA pour un prix très avantageux). Effectivement, je ne m'appelle pas Francis Le truc marrant avec ta réponse (complètement à l'opposé du moto "lighten up" soit dit en passant ...) c'est qu'elle montre une caractéristique assez fréquente des fans de Musk : l'incapacité totale à encaisser la moindre critique. Ca marche un peu comme une secte avec son grand gourou, et malheur à qui ose critiquer le boss ! Rendez-vous sur Mars dans 20 ans Roul ? Si Musk tiens ses promesses, je te paierai un godet en terrforme terrasse avec vue sur la Terre . jf
  2. T'es à la masse Huitzi. Avec ces fusées on va coloniser Mars d'ici la fin de l’année, alors la Terre on s'en fout. Polluons sans limites, le plan B nous tend les bras à quelques millions de kilomètres. Plus sérieusement, je ne me rends pas compte si la pollution causée par les fusée est une mini goutte d'eau dans une grande bassine de pollution ou bien une grosse goutte d'eau dans un verre format pinte. En revanche, je suis un peu inquiet des effets indirects. Je crains que les idées de colonisation spatiale laissent penser deux choses : 1. Que c'est pas si grave si on pollue la Terre, y a des solutions de rechange. 2. La science trouvera des solutions. Je me souviens d'une conf de Gregory Benford qui expliquait sans rigoler que la solution pour le réchauffement climatique c'est simple : on balance juste ce qu'il faut d’aérosols au dessus des pôles et c'est réglé. Il avait même une estimation du coût (je ne me souviens plus, mais c’était pas énorme, genre quelques milliards de dollars) mais pas vraiment de bonne explications du pourquoi que la NASA ne l'a pas encore fait (désolé @biver, c'est pas moi, c'est lui qui parlait seulement du dieu NASA). jf
  3. Vie sur la Lune

    Avant d'envoyer des drosophiles sur la Lune, faudra envoyer des tabourets, puisque la définition d'un insecte c'est quand même avant tout "un animal si petit qu'il peut (à l'aise) passer sous un tabouret sans ramper, alors que le python, si". On peut aussi se demander si dans l'espace les mouches ont besoin de leurs ventouses pour se coller aux ptères. (copyright Desproges) PS. Le taulier nous a fait une belle version qui permet de facilement écrire en italique, alors ne nous en privons pas et écrivons les noms d’espèce en italique : Drosophila melanogaster ! jf
  4. Toutes mes excuses. Maintenant que j'ai vu ça, je suis convaincu. On va pouvoir coloniser Mars d'ici la fin de l’année et quitter la Terre rendue inhabitable par le changement climatique et prospérer sur cette planète rouge tellement plus hospitalière. Apres un premier saut de puce il y a quelques semaines, la réussite de ce saut de sauterelle prouve à tous les mécréants que ça y est, on a la technologie pour faire Terre-Mars en Starhopper comme on fait Paris-Lyon en TGV. Les billets preums pour Mars seront-ils remboursables ? [Mode sarcasme /OFF] J'ai regarde ce test et c’était assez spectaculaire, très différent de tout ce à quoi j’étais habitué. Que SpaceX développe des technologies innovante, ça on le sait, pas de problème. Ce qui coince c'est: (1) Le fossé énorme entre nos capacités actuelles (technologiques) et les moyens nécessaires pour établir une base sur Mars (rien qu'une petite base genre les trucs en Antarctique, je ne parle meme pas de colonies avec suffisamment d'humains et de moyens pour permettre à l’espèce de subsister) (2) La stupidité abyssale du raisonnement qui consiste à dire qu'on va sauver l’humanité en migrant sur Mars. SpaceX fait des progrès sur son starship, on prend note. Mais qu'ils arretent de nous prendre pour des cons avec leurs délires de colonisation et terraformation... Au fait, il n'a toujours pas eu le temps de tester son sous-marin sauveur d'enfants le gars Elon ? jf
  5. Vie sur la Lune

    @Huitzilopochtli et @vaufrègesI3 ont bien expliqué le truc. Je vais essayer d'enfoncer le clou. Un des mécanismes qui permet aux tardigrades de survivre en conditions extrêmes c'est la déshydratation. Ils purgent (presque) toute l'eau de leur corps et comme ça pas de problème quand ça gèle. Ce mécanisme leur permet de survivre (en hibernation) dans des environnements à -50C par exemple, ce qui existe sur Terre. Il ne semble pas impossible que le même mécanisme qui permet de survivre à -50C fonctionne aussi pour -273C, ce qui n'est pas fréquemment rencontré sur Terre Du coup, la faculté des tardigrades à survivre dans l'espace, bien que remarquable, découle simplement de leur faculté à survivre dans des environnements extrêmes (bien que nettement moins extrêmes) sur Terre. Je vais essayer d'illustrer avec un exemple un peu foireux. Nous autres humains sommes adapté à respirer une atmosphère faite à ~20% d'oxygène ~79% azote et ~1% de plein d'autres trucs. Et pourtant, on peut respirer des atmosphères faites de pure oxygène (même si sur le long terme c'est toxique) ou bien des mélanges avec >20% d'oxygène et pas mal d'hélium en substitution de l'azote (plongée sous marine). Ça ne veut pas dire qu'on vient d'un milieu avec une forte concentration d'oxygène... jf
  6. Apophis, il déboule ;)

    Comme dit @Kaptain : mouais. Risque d'impact pour 2029 quasi nul. Il y a plein de problèmes avec cet article. Par exemple, ils disent : [cite] Cela, en plus, d'offrir un spectacle grandiose à toute l'humanité. La roche présente à la surface de l'astéroïde devrait en effet briller exceptionnellement dans le ciel lors de son passage en 2029. De quoi mettre des étoiles plein les yeux. [/cite] Sauf que au mieux il sera de magnitude 3.1 pendant quelques heures. Donc, mis à part les passionnés, personne ne remarquera rien d'anormal dans le ciel. J’espère tout de même pouvoir être en Europe pour voir ça en 2029. jf
  7. Vie sur la Lune

    J'ai du mal m'exprimer et/ou tu ne m'as pas bien compris @Alain 31. Ce que je dis, c'est que les Tardigrades utilisent les mêmes processus moléculaires que les humains, les paramécies, les ver de terre, et tout ce qui bouge. Par exemple, la machinerie qui réplique l'ADN (un des processus les plus fondamentaux) est encodée par les mêmes gènes (la séquence est un peu différente bien sur, mais ils codent pour des protéines performant la même fonction). La probabilité d'arriver à ça simplement par chance (évolution parallèle) est beaucoup plus faible que celle d'avoir un ancêtre commun, ce qui explique l'observation de caractères partages entre Tardigrades et autres formes de vie sur Terre. Malgré ces caractéristiques extraordinaires, les tardigrades ne sont pas spécialement éloignés du reste sur l'arbre phylogénétique du vivant. jf
  8. Vie sur la Lune

    Non @ALAING. Les tardigrades partagent le même ancêtre commun que nous, et toutes les autres formes de vies connues sur Terre. Et si on avait le moindre doute, le génome a été séquencé et, comme tous les autres génomes connus, il partage certaines séquences en commun avec toutes les autres formes de vie (principalement les gènes qui codent pour les processus les plus fondamentaux comme la réplication de l'ADN). Donc, non, ces capacités extraordinaires ne sont pas le fait d'une vie développée dans l'espace. C'est bien sur Terre que cette bestiole a évolué et développé ces capacités de résistance. C'est juste que l'évolution procède à l'aveugle, donc pas forcement étonnant que les mécanismes de résistance se retrouve capables de résister à des conditions plus extrêmes que ce qui est rencontré sur Terre. jf
  9. Notre monument national fond et s'écroule !

    Ah tu crois que c'est les cosmiques ? Je comptais faire l'arête mais j'ai vu qu'un morceau est tombé l'an dernier ça m'a refroidi Je miserais plutôt sur la gare d’arrivée de l'Aiguille du Midi. Le refuge des Cosmique devrait être un peu plus à droite en contrebas. Belles photos, avec le petit voile de nuages qui donne un effet "Akira Fuji" sympathique En tout cas ça me rappelle de bons souvenirs d'une ascension du Mont Blanc par l'Italie (aiguilles grises / refuge Gonella - il y a 18 ans déjà !!!). jf
  10. Mauna Kea pour le TMT

    Je note qu'ils mettent bien en avant l'aspect utile, avec une observation d'un astéroïde potentiellement dangereux. Je ne sais pas si c'était volontaire, ou bien juste le hasard du calendrier d'observation, mais ça envoie quand même un peu le message aux manifestants : "avec vos conneries, on pourrait louper un astéroïde impacteur..." jf
  11. Il y a eu un impact cette nuit la, mais pas du tout au même moment que décrit par Louis. L'impact a été filmé par un amateur Texan (avec un C8 + ASI290MM) mais pas de traces visibles (du moins, pas visible avec un C8). De traces du genre de Shoemaker Levy auraient déjà été reportées. jf
  12. Bonjour Louis, Il y a bien eu un impact sur Jupiter détecté cette nuit la, mais probablement rien à voir avec ce que tu as 'vu'. Le flash a eu lieu à 4:07 UTC, donc en supposant que tu es en France métropolitaine, ça ne correspond pas du tout. Je serais de toute façon très surpris que le flash produit par ce genre d'impact soit visible à l’œil nu (j' aimerais bien avoir l'avis des pros sur ce point). jf
  13. Très belle prise Alain. Une image d'une nébuleuse qu'on ne voit pas souvent sur le foum et qui devrait plaire aux filles comme aux mecs jf
  14. ZWO filtres LRVB

    J'ai un set de filtres RVB ZWO et j'en suis content (même si je ne m'en suis jamais beaucoup servi vu que je suis passé à la 224mc). Avec les filtres la questions est aussi de savoir si ils durent dans le temps. Certain filtres finissent par se recouvrir d'un petit film impossible à nettoyer, mais je ne sais pas si c'est le cas des ZWO. Bref, attends d'avoir plus d'avis, mais je pense que c'est probablement le meilleur rapport qualité/prix. jf
  15. Mauna Kea pour le TMT

    Je ne suis pas un spécialiste des tribus amérindiennes (et non, le terme "indien", même si il a été remplacé par "natif américain" n'est pas forcement péjoratif), mais les cartes indiquent bien que le mont Graham est en territoire Apache. Note que cette même tribu opère (en plus du casino mentionné par superfulgur) plusieurs stations de ski sur les pentes de ces montagnes, preuve que tout n'est pas sacré (ceci dit, dans pas mal de culture c'est seulement le sommet de la montagne qui est sacré - voir par exemple le Kangchenjunga). Je vais rester soft sur le débat mais je me permets tout de même de rappeler que les télescopes installés au Mauna Kea reversent des sommes significatives pour des projets locaux, et notamment pour améliorer le système éducatif (bourses d'études réservées aux locaux, etc). Donc oui, je ne suis sans doute pas très objectif (je ferais peut-être plus la gueule si un gros projet scientifique venait s'implanter et défigurer une des mes montagnes préférées) mais je trouve cette opposition au TMT déplacée. Ca me ferait quand même mal de voir les observatoires du Mauna Kea fermer et le TMT relocalisé à La Palma. Juste pour l’anecdote, un observatoire avait été construit sur le Mont Blanc (au pied de l'arrête des bosses si je me souviens bien) il y a bien longtemps, mais il a finalement été englouti par la neige ! jf