jfleouf

Membre
  • Compteur de contenus

    2 312
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
  • Pays

    France

jfleouf a gagné pour la dernière fois le 1 mars 2018

jfleouf a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

402 Très bonne réputation

À propos de jfleouf

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    astronomie, electronique, vélo
  • Adresse
    Scottsdale, USA
  • Site personnel
  1. 5 images au 1m C2PU

    Toutes plus belles les unes que les autres ces images !!! Merci pour le partage. jf
  2. Oméga du Centaure à la Esprit 80

    Je le trouve plus nébuleux que granuleux, ça fait bizarre. Mais bon, c'est juste pour causer. Le nombre d’étoiles dans cette image est tout simplement vertigineux. Et effectivement 47 Toucan vaut son pesant de cacahuètes aussi. Dans le T62cm de chez Alain Maury c'est à tomber de l’échelle ! Le Chili quand on y a goûté, on veut y retourner ! jf
  3. Markarian en 6400px sur 7000px

    Quel boulot JC !!! Pas facile effectivement de faire des mosaïques, surtout sur de grand champs comme ça. Ca serait chouette qu'un pro du traitement d'image (pas moi, je suis nul) reprenne ton image finale pour harmoniser encore plus entre les 4 tuiles (sur mon écran qui ne fait pas de cadeaux on voit les 4 tuiles). Le champ est tout simplement superbe. On se promène dans la full et ça grouille de galaxies de partout. Tu vas pouvoir te faire un tirage maxi format pour décorer chez toi, non ? jf
  4. Mars (tentative)

    Je vais faire mon rabat joie de service, mais effectivement je crois bien que Valere a raison en parlant d'image défocalisée. L'échantillonage d'un Canon 7D+ téléobjectif 300mm c'est 3" par pixel. Actuellement le Mars fait un peu moins de 6", donc 2 pixels sur ton image. Bref, le seul moyen d'obtenir un cercle dans ces conditions c'est d'avoir une image défocalisée. D'ailleurs, si c’était vraiment le diamètre de Mars qu'on voit, on devrait voir la phase maintenant. @eos65, ne te décourage pas. L'astrophoto est une école de patience. Jupiter sera plus facile, et tu devrais réussir à chopper la 4 satellites galiléens sans trop de problème. La mise au point en automatique fonctionne souvent pas trop mal sur les étoiles/planètes les plus brillantes, mais il faut penser à régler l'appareil pour faire la mise au point sur une seul point (les petit trucs rouge qui s'allument dans le viseur quand tu fais la mise au point). Sinon tu peux faire la mise au point en mode manuel, en utilisant le mode video + zoom au max. jf
  5. Alternative au calcul distance Terre - Lune

    Comme l'a dit @Kirth, tout l’intérêt pour nous était de calculer la distance à la Lune en utilisant uniquement des données obtenables sur Terre. Alors effectivement, par rapport aux Grecs de l’antiquité on a triché en relevant nos coordonnées sur google maps et en utilisant wikipedia pour le rayon moyen de la Terre (mais aussi Stellarium pour la position Alt/Az de la Lune au moment de la photo - donnée nécessaire pour la version précise du calcul). Mais toutes ces données peuvent être calculées depuis notre bonne vieille Terre. D'ailleurs un jour j'aimerai bien essayer de les re-calculer directement. Méthode d'Ératosthène pour le calcul de la circonférence de la Terre + calcul direct de la différence en latitude/longitude entre les deux observateurs (avec mesure de l'altitude de Polaris pour la latitude et de la différence de temps entre le passage au méridien d'une étoile pour la longitude). J'avoue ne pas comprendre ce que vient faire le cône d'ombre de la Terre dans ton calcul @skywatcher. Mais je n'ai pas pris le temps de trop réfléchir non plus (un peu cramé par le boulot cette semaine). Ceci dit, montrer qu'on peut calculer la distance d'un objet si on connait sa taille et son diamètre angulaire, ça peut toujours aider à développer la curiosité des gens pour la science. On pourrait faire pareil avec un ballon de foot par exemple pour motiver les djeunz Sachant qu'un ballon de foot a un diamètre de 22 cm et qu'il est vu sous un angle de 4 secondes d'arc, à quelle distance se trouve le ballon ? Pour la Lune par contre, utiliser le rayon Lunaire pour calculer la distance, c'est quand même mettre la charrue avant les bœufs jf
  6. Ah oui j'ai lu un peu trop vite. Ca fait plus de sens maintenant comme ils disent ici. Il me semblait bien qu'il y avait un problème de goutte qui empêche d'utiliser les transit de Vénus pour déterminer super précisément l'UA. Bon, effectivement 35 million de km de marge c'est plus la même histoire. Mais ça reste dans le bon ordre de grandeur. Et pour une manip avec observateur seul c'est remarquable.
  7. Puisqu'on est dans la séquence nostalgie, transit de Vénus de 2012 au coucher du Soleil : (Full: https://photos.smugmug.com/Transit-of-Venus-from-Californ/i-jGbMvvx/0/16dde21e/O/img_3813_crop.jpg) Plus d'images : https://www.jfgout.com/Transit-of-Venus-from-Californ/ C'était super émouvant à observer, surtout en sachant que le prochain serait dans plus de cent ans ! jf
  8. Super ! Aujourd'hui aux US ça serait impossible. Il faudrait avoir les autorisations en 4 exemplaires certifiés par un bureau à la con. La culture du risque zéro a pris le dessus sur les initiatives. Mais je divague, ce n'est pas le sujet... C'est chouette que tu ais pu partager ça avec ces gosses. jf
  9. Merci à toi Bernard d'avoir répondu à mon appel et d'avoir accompli ta mission Pour Mars, je voulais le faire mais ça tombait à un moment pas évident pour moi (déménagement entre l'Arizona et le Mississippi, achat maison, tout ça ....). Mais ça n'est que partie remise. On va se faire Mars en 2020 ! Je l'avais oublié le transit de Mercure, mais oui ! Depuis chez moi le transit commencera juste après le lever du soleil, parfait ! ok, d'accord ! Merci pour toutes ces infos @Toutiet. Effectivement, si on "soustrait" le déplacement de la Lune du à sa trajectoire de révolution autour de la Terre ça devient faisable. Mais les calculs doivent être un peu plus piquants ! Punaise, 35 km d'erreur sur l'UA !!!! Impressionnant ! Ce transit de 2004 je n'ai pas eu la possibilité de l'observer puisque j'étais cloué sur un lit d’hôpital à Cochin. En plus il faisait beau, j'en étais malade (haha, quel bon jeu de mots). Mais je me suis rattrapé avec celui de 2012 depuis la côte Pacifique. jf
  10. Merci à tous pour vos retours @Toutiet, merci pour l'info. Tu pourrais nous en dire plus ? Je ne vois pas comment on fait avec un seul observateur et une seule image. @astrogatel, oui, super souvenirs pour moi que notre première manip avec Aldébaran ! @ALAING, oui, la vrai tanche c'est moi. En tant qu'organisateur j'aurai du ... organiser un peu mieux tout ça ! Mais bon, au final on ne s'est pas pris la tête et ça a bien marché. Quand on avait fait la même chose avec un astéroïde, le @mariobross il avait pris les images pil poil à la seconde près. Lui c'est pas une tanche... Allez, en bonus je viens de faire un petit GIF qui montre les deux images en alternance : jf
  11. transport telescope en avion

    Je viens de mesurer le mien. 60 cm de longueur pour 15 cm de "diamètre" replié. Autre avantage pour le transport, il est très léger.
  12. Salut à tous, Si vous aimez l'histoire (ancienne) de l'astronomie, vous savez certainement que les éclipses de Lune ont permis à Aristarque de Samos de calculer la distance Terre-Lune (par rapport au rayon de la Terre, encore inconnu à ce moment) vers -270. Le résultat, ~60 rayons terrestres, pouvait être converti en km (en stades à l'époque...) après qu'Érastothène a mesuré la circonférence de la Terre. Mais une éclipse de Lune c'est aussi une super occasion pour mesurer la distance Terre-Lune en utilisant une autre méthode : la parallaxe. L'idée est simple. Deux observateurs (suffisamment éloignés l'un de l'autre) verront la Lune sous un angle légèrement différent par rapport aux étoiles. C'est la même raison pour laquelle les éclipses de soleil ne sont pas totales partout sur la Terre (méthode utilisée d'ailleurs par Hipparque pour mesurer la distance Terre-Lune - mais sans atteindre une super précision). En mesurant précisément la position de la Lune dans le ciel depuis deux positions distantes, et avec l'aide de la trigonométrie, on peut calculer la distance à la Lune. J'avais déjà fait cette manip il y a quelques temps avec l'aide de @astrogatel. On avait utilisé le fait que la Lune passait pas loin d'Aldébran. Mais avec une éclipse c'est encore mieux. On peut avoir la pleine Lune et tout plein d'étoiles en fond pour bien mesurer la position de la Lune. @Bernard_Bayle et @Superfulgur ont répondu à mon appel sur astrosurf et on s'est plus ou moins coordonné pour prendre des photo de l'éclipse de Lune en même temps, eux depuis la France et moi depuis les Etats-Unis (Starkville, Mississippi pour être précis). Alors on va commencer avec les images prises en France. Celle de Bernard, prise depuis le Sud de la Bretagne (vers Carnac) et celle de Serge prise depuis les falaises de Dieppe: J'ai du faire un peu de rotation, re-dimensionage et croppage sous photoshop pour aligner les deux images. La différence de position n'est pas super évidente, mais si on regarde bien les deux étoiles "au dessus" de la Lune vous verrez qu'elles sont clairement plus proches du limbe sur l'image de Bernard. Voici maintenant un petit composite des deux images: Je précise que les deux images ont été prises à quelques secondes d'intervalle. Idéalement il aurait fallu prendre les images exactement au même moment, mais quand on bosse avec des tanches faut faire avec Bon, et si on augmente la distance entre les observateurs? Avec un peu plus de 7,000 km de distance entre Dieppe et Starkville, ça fait une belle ligne de base. Cette fois-ci, l'angle de parallaxe est tellement énorme (presque un degré) que les deux disques lunaires ne se superposent même plus sur l'image fusionnée: La distance mesurée est de 0.939°: Avec toutes ces étoiles en fond on peut facilement calculer la position de la Lune sur les deux images. Je donne les détails pour ceux qui voudraient s'amuser à refaire le calcul: Vue depuis Starkville: 8h12m36.03s/+20°09’11.6” ; vue depuis Dieppe: 8h09m07.66s/+19°41’19.8” (J2000) --> distance = 0.939° Vue depuis chez Bernard: 08h09m03.96s / +19°43'56.3" Coordonnées des lieux de prise de vue: 33.347718, -88.732838 (Starkville, ma maison) ; 49.918385, 1.034898 (Dieppe, Segre) ; 47.596667, -3.110000 (Bernard) Et le résultat alors ? Avec l'image de Serge et la mienne je trouve une distance de 351,602 km. Stellarium indique 351,589... Je pense qu'on eu quand même un peu de bol. Avec l'image de Bernard: 0.93119 degrés -> 364.561 km Entre Bernard et Serge: 0.04583 degrés -> 376,536 km (Stellarium donne 355,345 km) Pour les détails du calcul vous pouvez aller voir dans le lien donné plus haut et le code pour refaire les calculs est disponible ici : https://github.com/jfgout/parallax Bref, une chouette manip Et comme je suis là, j'en profite pour ajouter quelques images de l'éclipse prises depuis chez moi (ed80/480 + 5dm2): J'espère que ça aura donné envie à certains de tenter la manip lors de la prochaine éclipse ! Un truc sympa serrait de comparer les résultats obtenus avec cette méthode et les résultats obtenus avec la méthode de la mesure du cône d'ombre. Bon week-end ! jf
  13. transport telescope en avion

    Je voyage pas mal aux US pour observer et photographier les éclipses. La monture (une CG4, et aussi une fois une AVX) voyage dans la soute (bien calée dans la valise, jamais eu de problème). Pour le trépied, j'utilise le trépied alu ultra court qui venait avec les montures GP des années 90 (je ne sais pas si c'est encore le même trépieds aujourd'hui). Il rentre sans problème dans ma grande valise (qui reste sous les dimensions max, pas besoin de payer extra). Si ça t’intéresse je peux mesurer les dimensions du trépied replié ce week-end. Pour le tube c'est une petite 80ed (480mm de focale) qui tient bien dans le sac à dos (mais c'est pas pour du visuel...). jf
  14. Chouettes photos d'ambiance et superbe canasson avec un cadrage original qui n'est pas pour me déplaire. jf
  15. Géante NGC1275 dans l'amas de Persée.

    Très beau et original ! La full vaut le détour. jf