eric97417

Member
  • Content count

    726
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

21 Neutral

1 Follower

About eric97417

  • Rank
    membre discret...

Personal Information

Recent Profile Visitors

2247 profile views
  1. Stellina, petit retour d'expérience.

    Très interessante revue de cet instrument. Je pense qu'on est au seuil d'une nouvelle pratique de l'astronomie amateur, meme si des esprits chagrins s'y opposent. Au debut, personne ne croyait a l'imagerie numérique vs l'argentique, et pourtant 30 ans plus tard... E.
  2. Avis sur Moteur de mise au point ZWO EAF

    Salut, J'ai un eaf, ça marche plutot bien, sans backlash. Quelque fois il y a des problèmes de pilotes (c'est pas toujours reconnu). MAP très précise je trouve, effectivement un bon rapport qualité/prix. En tout cas suffisant pour moi. E.
  3. N I N A Logiciel

    Ah tiens, jamais eu ce message chez moi !! Ca arrive à d'autres ?
  4. N I N A Logiciel

    Il ya des choses sympa. Deux moteurs d astrometrie possible, passe en Blind Solve lorsque le premier echoue. Aussi un outil de cadrage, gere le meridian flip, permet de lancer une sequence et de la terminer automatiquement. Plus puissant que CCDciel, mais pas en francais, d ou la traduction car j ai un peu de mal a tout comprendre... E.
  5. N I N A Logiciel

    Bonjour, pour ceux qui veulent tester le logiciel NINA, petit nouveau dans la prise en charge de l'astrophoto longue pause, mais complet avec guidage, dithering, astrometrie, etc... je publie sur mon site la traduction en Français du mode d'emploi. https://nebuleusesetgalaxies.wordpress.com/documents-utiles/ Tapez sur google "NINA Astronomy" et vous aurez le lien de telechargement. Son atout que je trouve principal est qu'il prend en charge le driver natif des caméras ASI et QHY, tout en restant ouvert à ASCOM si besoin. Je précise que je ne fais pas partie de l'équipe de développement, mais ce soft me parait suffisemment interessant pour vous en faire pleinement profiter. Ciels Clairs... Eric
  6. Il fait la liaison avec phd2, en gérant la calibration et le dithering Oui, prism marche très très bien, mais meme la version light est chère. Mais c'est normal, c'est un logiciel très abouti, pour celui qui veut tout changer en meme temps (cartographie, logiciel de prise de vue, logiciel de pretraitement, puis de traitement) il fait effectivement tout. Perso je suis habitué à cartes du ciel, à Deep Sky Stacker, à photoshop, donc bon... E.
  7. Salut, ben moi c est ccdciel, gratuit, in french, par l auteur de "cartes du ciel" Apres m'etre arraches les cheveux sur cinquante reglages dicferents de gain, offsett, temps de pose, etc, je reste maintenant en "unity gain", -10degres, 120 s en broadband et 180 s en narrow band (filtre duoband). Ca limite la bibliotheque de darks ! Ccdciel gere la programmation des sequences, le retounement meridien, les ffields auto, l astrometrie, le réchauffement de la cam, la map autumatique, le dithering. E.
  8. Retour EQ8

    Pas miraculeuse ca veut dire qu il est hors de question de poser 180s a 1000 de focale sans guidage. 60, voire 90s oui.
  9. Retour EQ8

    Je suis satiwfait de cette nouvelle generation eq8.Bien sur mise en station st EP ne sont pas miraculeuses vu le prix, mais elle se laisse guiderE.
  10. Rapport S/B CMOS vs CCD

    Avec ma qhy294, lorsque je traite classique (DOF) l'ampl glow n'est pas ou peu supprimé quelque soit le logiciel utilisé, et Siril n'arrive pas à m'aligner plus de 20 % des clichés. (en revanche ça ne semble pas géner DSS pour l'alignement) Sans offset, ça roule sans problème avec les deux softs : plus d'ampglow, alignement ok y compris après renversement au méridien. Que j'utilise des darks du jour ou de ma bibliothèque ne change rien au problème. Je vais essayer de soustraire un offset seulement du flat pour voir ce que ça donne. Quand j'ai des flats pris à plus de 4-5 sec sur le ciel, je soustrait toujours un dark/flat, donc en principe c'est bon ? Bon j'arrete là, on est totalement Hors Sujet... E.
  11. Rapport S/B CMOS vs CCD

    Je voudrais pas m'imposer dans ce débat de spécialistes, mais il semble démontré qu'il ne faut pas faire d'offset avec les cmos, mais plutot dark, flat et dark/flat. Est ce que ça ne modifie pas les données ? Eric
  12. filtres tri ou quadri band

    ouh ! 1000 € en 2 pouces ! c'est pas donné, le bouzin !
  13. filtres tri ou quadri band

    Salut, moi je suis assez satisfait du duoband, mais c'est vrai que je ne l'ai pas utilisé en pleine lune ! Si le triad est encore meilleur, je vais voir un peu combien il coute...En tout cas, c'est très interessant à utiliser sur une cam couleur, en une seule passe c'est assez bluffant. E.
  14. AZEQ6 / ASCOM et EQMOD et consort

    Tout est vrai. Mais si eqmod a été créé, c'est bien pour implementer tout une caisse de choses qui n'existent pas où sont mal maitrisées avec raquette et pc direct : autoguidage par pulse, desactivation logicielle des encodeurs, construction d'une base de pointage rechargeable à chaque session, enregistrement de pec multiples, de plusieurs positions de parking, etc, etc... Bref, perso, je prefere rester sous eqmod en blue tooth, sans aucun cable ou raquette qui pendouille... Eric
  15. Choix délicat en astrographes

    Bonjour, et félicitation pour ton entrée dans l'astrophotographie. C'est dur, mais c'est bon! D'autres vont developper le rapport d'echantillonage, mais moi je vais juste te parler facilité de prise. Ayant eu les deux (newton 200/1000 et RC 20/1600) j'ai une petite expérience de la question. Le RC te donnera des images quasi parfaites en terme d'aberration, puisque le champ est corrigé par construction. Juste une petite courbure de champ à corriger par le correcteur adapté. (indispensable avec un capteur apsc) Attention, le champ est petit, et c'est fermé (f/d 8) pas question de prendre des grandes nébuleuses... c'est l'instrument pour les galaxies brillantes et pour les nébuleuses planétaires. Du fait de sa focale longue, le guidage doit être précis, la monture bien équilibrée. Avantageusement tu peux rajouter un correcteur reducteur qui te ramène à f/d 6, ce qui est déja un peu plus rapide, avec une focale de de 1200 qui permet de faire des champs un peu plus grands, mais il faudra quand meme poser des sub d'au moins 3-4 mn. Enfin c'est surement bien adapté à une eq6 (ou une atlas) car pas trop lourd et court, avec chargement par le cul. Dernière chose, la collimation d'un RC n'est pas ce qui a de plus aisé, et c'est pourtant indispensable pour en tirer de belles images sans distorsion dans les coins. Un newton, c'est simple, costaud, collimation facile, le correcteur de coma coute pas trop cher. 200/800, f/d 4, c'est l'instrument de ciel profond pour moi ideal, rendant toutes les nébuleuses faibles accessibles. Pas question en revanche de chasser les petites galaxies, pas assez de focale, mais les catalogues Sharpless et VdB de régions H2 sont accessibles. Les objets très brillants (messier par exemple) sont accessibles dès 30s à 60 s de pose par sub. Si tu ne veux faire que de la photo, la position de l'APN sur le tube n'est finalement pas un obstacle, puisque tout se fait depuis l'ordinateur (à la réserve de la mise au point, d'ou l'utilité de rajouter un petit moteur pour la faire directement sur l'ordi, tu peux te l'offrir avec la différence de prix entre RC 200 et newton ;-) ) Voilà mon avis, mais ce n'est que le mien. Après avoir possédé beaucoup d'instrument, j'en suis maintenant revenu à un newton tout bete, et j'ai mis la différence de prix dans les miroirs. Bon choix, et surtout amuses toi bien ! E.