lambda

Membre
  • Compteur de contenus

    181
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

64 Neutre

À propos de lambda

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

1 652 visualisations du profil
  1. Merci Patry pour ta remarque! Je n'avas absolument pas pense au point positif que tu mentionnes! A voir si je ne peux pas insufler quand meme, par un petit systeme de buse(s), a glisser entre le bord de la carte electronique et l interieur du boitier, un peu d'air frais pour balayer au moins le bas de la colerette et la platine circulaire... ps: Je mets ici un lien menant a cette question que j'avais initialement posee chez WA... ainsi l info est croisee et plus complete pour tout ceux qui s'interesse a ce type de probleme... https://www.webastro.net/forums/topic/170336-problème-de-compréhension-sur-le-design-du-système-de-refroidissement-de-ma-caméra-orion-ssdsmi-2/?tab=comments#comment-2622186
  2. Bonjour AlainG, Merci pour ton retour. C'est bien comme cela aussi que je le comprends, mais comme tu le dis, c'est pas terrible comme montage... Transfert thermique entre la plaque/platine et la colerette du boitier de la camera, mais contact pas fait pour: pas de pate thermique, et presence du joint qui ait que le contact ne doit pas etre tres serre.... C est bizarre, vraiment....ils indique un refroidissement de 20 deg C du capteur par rapport a la temperature ambiante. Le module Peltier avec son electronique marche sous 3V et consomme 1A. a+, Lambda
  3. Bonjour a vous Je suis possesseur d'une vieille caméra CCD N/B, une Orion Starshoot Deepspace Moochrome Imager II (SSDSMI-2 #52083). L'ayant récemment dépiautée pour voir comment c'était fait dedans je me suis fait les remarques suivantes: le capteur de la caméra peut être refroidi par module Peltier, suivant les caractéristiques indiquées dans sa notice. Quand on regarde la carte de la caméra, côté capteur, on voit bien en effet le module Peltier, ainsi que ces câbles d'alimentations noirs et rouges, et l'électronique en amont (régulateur de tension je pense, entre autres) jusqu au jack de connexion pour l'alimentation. OK... Mais... Je ne comprends pas comment peut s'effectuer efficacement l'extraction des calories produites par la face arrière chaude du module Peltier, lorsque celui-ci est en fonctionnement... En effet, la face arrière du capteur devrait être couplée thermiquement parlant à un radiateur correctement dimensionné, éventuellement équipé d'un ventilateur (les modèles de caméras suivantes le sont...), pour évacuer lesdites calories vers l'extérieur du boitier de la caméra. Mais là, nada, la face arrière du capteur est simplement callée sur une platine circulaire métallique noire, isolée de la carte par un disque isolant blanc (qu'on ne voit pas trop sur la photo) pris en sandwich entre la carte et la platine. Cette platine supporte donc le module Peltier et le capteur, et permet d'enfermer, par le biais d'un joint d'étanchéité dont on voit la trace d'ailleurs, le capteur dans une petite chambre équipée d'une petite fenêtre optique. Ladite chambre était formée de la platine noire à l arriere, et d'une collerette intégrée au boitier cylindrique "à ailettes" de la caméra... Et je me dis que d'un point de vue thermique, l'évacuation des calories, si elle se fait par la platine uniquement, ne doit pas être bien efficace, vue que la platine donne sur l'intérieur du boitier... En supposant même que la chaleur soit évacuée par conduction grace au "contact" entre la platine et la collerette du boitier pour ensuite être évacuee par les ailettes du coitier, le contact, d'un point de vue thermique, entre la platine circulaire et la collerette me semble tout sauf optimal: - joint en caoutchouc torique entre les 2, celui-ci ne devant pas être écrasé, je me dis qu'au mieux, les surfaces regardantes métalliques doivent juse s'effleurer... - absence d'une quelconque pate thermique entre lesdites surface regardantes de la platine et de la collerette... On voit clairement que rien à l'arrière de la carte électronique verte de la caméra n'a été aménagé d'un point de vue thermique, à l' endroit du capteur (face arrière)... Bref... J'avoue ne pas comprendre comment dans cette configuration, un effet de refroidissement significatif peut apparaître au niveau du capteur... J'ai presque l'impression qu'il ne faudrait pas grand-chose au contraire pour que le module Peltier s'emballe et finalement chauffe le capteur plutôt qu'autre chose a la longue... Par avance, merci avoue pour vos lumières là-dessus... J'avoue que je suis sec... A+, Lambda
  4. Acheter un capteur Sony ICX829AKA/ALA ?

    Merci à vous, Sauveur et Bandido, pour vos retours rapides! J'ai envoyé un mail de questions à framos... On verra bien. Si d'autres pistes viennent à l'esprit des amis lecteurs de passage... à+, Lambda
  5. Bonjour. Je viens à vous pour un petit renseignement: - Ou puis-je acheter un capteur CCD Sony "nu", juste le composant en fait, neuf ou d'occasion? Je suis en fait à la recherche d'un ICX829 AKA/ALA, pour un petit projet de remplacement de capteur sur une ancienne caméra initialement équipée d'un ICX429ALL. J'ai pas mal fouillé sur le net, mais sans trouver grand chose en terme de possibilités d'achat de ce capteur en particulier. Par avance, merci à vous pour vos lumières. À+, Lambda
  6. Bonjour à vous... Compustar, pour l'usage astro, voilà un peu l'idée... https://www.webastro.net/forums/topic/170077-astro-video-premiers-essais-vintages-d/?tab=comments#comment-2618918 Petite session d'hier soir, pour illustrer un peu le truc... Résultats modestes au possible, j'en conviens, avec des moyens limites "indigents" au regard des standards matos/logiciels actuels , mais j'y prends plaisir à cambouiner comme cela... À+, Lambda
  7. Bonjour compustar. En fait, mes pratiques sont un peu "bancales", en ce sens que je m'intéresse aussi à la vision nocturne terrestre... Je bricole avec des intensificateurs d'images, mais aussi avec des caméras dans ce sens là... Bref, mes montages optiques sont dédiés astro/terrestre nocturne 50/50... Je connais en effet le domaine de prédilection de ce type de camera. En gros, je me bricole à petit budget en "fouillant les greniers et poubelles" un système de vision nocturne alternatif à ce que j'utilise habituellement. - je ne recherche pas à forcément obtenir une fluidité vidéo "20-30 img/s" mais obtenir un compromis seuil de detection / "fluidité" acceptable.... Pour mes usages terrestres (observer un chevreuil dans un champ en train de déambuler au pas, ou scanner un paysage nocturne...), une cadence de prise de vue de l'ordre de 2 img/s reste acceptable pour moi. Et pour un usage astro, c'est une config que je veux utiliser pour faire du "visuel Assisté" ou de l' "astro video" sur trépied photo ou simple monture azimutale, sans MES ni suivi. Tout cela (généralement) avec des objectifs ouverts entre 0.75 et 2 et des focales comprises entre 50 mm et 160 mm. Et donc, là aussi, pour cet usage astro, aux alentours de 2 img/s, cela va bien, ou meme, pourquoi pas, 1 img/s voir 1 img toutes les 3 ou 4 secondes... Juste pour apporter qulques précisions. à+, Lambda
  8. Bonjour à vous.  Je suis en train de cambouiner avec une ancienne caméra Orion starshooter deep space monochrome imager II (SSDSMI-2) et son driver d origine maximDL essentials edition (version 1.09). Le tout sur un petit laptop assez ancien Medion « Akoya » sous Windows XP. Donc config plutôt « vintage »... C est très prometteur, mais pour faire du live video à petit prix, je bricole avec ce logiciel des prises de vues successives automatisées, car le driver ne gère apparemment pas de mode vidéo directement. Piste d'amélioration 1: Cela marche, mais j aimerai trouver un driver qui supporte cette caméra et qui soit conçu pour gérer du flux vidéo, ou du moins reconstituer sous forme vidéo les images sequentiellement produites par la caméra, de façon un peu plus efficace qu avec MaximDL: un peu moins de latence entre 2 images ( temps de calcul/traitement/operation disque ???). Idealement, ce driver devrait fonctionner sous XP. En attendant, j'explore une autre piste qui pourrait me permettre de gagner en fluidité d'affichage avec Maxim DL: Piste d'améliioration 2: J'ai donc potassé un peu le logiciel pendant ces dernières vacances et en fait: - En mode "autosave" que j'utilise un peu comme un mode "live view" improvisé, il y'a forcément des operations d'enregistrements sur mon dique dur, sur un repertoire que je dois definir précédemment, systématiquement après chaque image acquise, ce qui est normal vu qu' à la base ces images enregistrées sont sensées être stackées/traitées... Du coup, je me dis que si je pouvais utiliser le mode d'affichage en mode "autosave" propose par Maxim DL, mais en shuntant l'opération de sauvegarde sur disque dur, après chaque acquisition d'image, je devrais gagner forcément en fluidité d'affichage. Bref utiliser l'option "autosave" de Maxim mais juste pour son affichage, sans enregistrer... Re-bref, Y'aurait t'il un moyen de ne pas enregistrer systématiquement les images, par le biais d'un script ? une option cachée dans le menu de Maxim DL? une astuce informatique particulière ? Par avance, merci pour vos suggestions! à+, Lambda
  9. Bonjour à vous. L'essentiel est dans le titre... Quelques précisions: - besoin, au minimum, que de la caméra seule et de sa télécommande: Si absence de bloc alimentation et/ou objectif et/ou emballage d'origine et/ou manuel..., pas de souci, je suis quand même intéressé... - état cosmétique du boitier de la caméra: peu importe... Tant que la caméra est d'un point de vue fonctionnel OK et que la connectique est aussi OK. Par avance, merci pour votre lecture. A bientôt. Lambda
  10. Caméras analogique

    Bonjour... Les modèles 120 n(n+) et 910 HX(HX/RX) de chez WATEC offrent ces possibilités de contrôles (stacking, pose unitaire arbitraire en temps, stacking, contrôle gamma, gain), ... mais en effet cela ne court pas les rues... les 120 ne sont plus commercialisées (il me semble, je peux me tromper) et les 910 toujours, mais à des prix bonbons... à+, Lambda
  11. Bonjour à vous... Rapide passage pour partager avec vous un article provenant de C&E qui parle de l'observation de la lune dans le domaine de l'Infra-rouge "thermique" (ici entre 3 et 5 um), lors d'un eclipse totale lunaire. L'observation ayant été realisée par Thierry Midavaine. https://www.cieletespace.fr/actualites/video-regardez-la-lune-se-refroidir J'imagine que vous connaissez déjà, pour beaucoup, l'article et ce genre de manip... Mais personnellement, je trouve la manip originale et les résultats très intéressants.... Applicable, pour l'astronome amateur, peut-être à d'autres objets que ce soit en planétaire, et pourquoi pas en ciel profond? à+, Lambda
  12. 10 000 milliards d'images seconde!

    Bonjour à vous et merci pour cet article... Une question: Qu'est ce qu'on observe ici? Je me pose la question car si on observe un ou plusieurs photons avec l'aide s'un capteur, c'est que les photons ont percutés le capteur et n'existemt plus après cela, non? du coup, je ne comprends pas la video en fait... Les photons de par eux mêmes n'émettent pas des photons pour être observables, enfin il ne me semble pas... Les photons ici traversent un matériau?? il y'a un phénomène de fluorescence induit, et c'est cela qu'on observe?? Excusez moi pour ces questions naives, mais en fait je ne comprends pas très bien l'article tel qu'il est présenté et sa relation avec la video censée l'illustrer... Par avance, merci à vous pour vos explications... à+, Lambda
  13. Bonjour! Bah, après tout, ici aussi on pourrait créer, par le biais de ce genre de fil, un cadre equivalent... (suivant la definition du NIAC que tu donnes... (minus le côté engagement des entreprises... ) Ce serait le "Astrosurf Innovative Advanced Concepts"... le AIAC... Du moment que cela respecte la charte du forum, que le concept proposé soit initialement bien présenté, étayé de façon logique et documentée, et s'apuyant sur des principes physiques "réalistes"/plausible, au moins sur le papier... à+, Lambda
  14. Merci Jackbauer 2 pour cet apport! C'est passionnant! je suis en ce moment dessus... Je me disais que cela vaudrait carrément le coup d'ouvrir un nouveau sujet complètement dédié à ce projet, Peut-être que tu pourrais faire un copy and paste de cela, pour initier ce nouveau sujet, ou la moderation pourrait lre créer, je ne sais pas... à+, Lambda
  15. ascenseur spatial

    Bonjour, Cela me fait penser à un roman SF que j'ai lu il y'a bien longtemps, traitant de ce sujet: "Les fontaines du paradis" de Arthur C. Clarke. à+, Lambda