lambda

Member
  • Content count

    349
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 45664

Community Reputation

170 Good

About lambda

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

8958 profile views
  1. Recherche chercheur TELRAD.

    Bonjour. Je suis à la recherche d'un chercheur TELRAD d'occasion, avec ou sans son support de base, pas d'importance. Merci à vous par avance pour vos propositions! à+, Lambda
  2. Ah ok, au temps pour moi... J'avais mal lu. Je pensais que tu avais 2 MTO parce que je m'étais fait une fixette sur ce caillou en association avec ma question. Et justement j'étais tombé sur ça récemment.... comme quoi les biais de pensées involontaires... et aussi avec l'usage d'une tête binoculaire, sur ça: Mais dans les deux cas, je crois que le ou les MTO sont d'origine, avec leur correcteur de champ/"barlow" intégré...
  3. Salut astrocg.... Peut-être un petit peu HS, mais pourrais tu nous mettres une ou deux photos de ton montage bino à base de MTO, je suis très curieux de voir ce que ça donne! Par avance merci! à+, Lambda
  4. L' Orion Expanse 6mm que j'utilise, je dois admettre, donne des images sympa à regarder et sans aberration notable en s'éloignant du centre du champ de vision.... Merci astrog pour la référence! Je fouille aussi dans cette direction....
  5. Salut JML, En tout point d'accord avec toi. Niveau grossissement, je ne compte pas aller au delà de 1D de toute façon. Et si utiliser des oculaires en 31.75 avec un champ apparent modeste permettrait de limiter ce souci de correction en bordure de champ, je suis aussi partant. D'où mon cahier des charges relativement modeste..... Pour la fixation, c'est vrai que les points de fixations sont chiches, compte tenu du poids du caillou, un peu indigents même.... J'ai de toute façon récupéré les platines correspondantes pour d'autres usages..... Maintenant, c'est colliers de plomberies, à défauts de vrais anneaux de fixation astro.... Montage rustique, mais solide et propre... à+, Lambda
  6. Bonjour à vous. Je suis en train de me remonter un tout petit setup "pur" visuel avec un petit Mak russe MTO "Russentonne" + une petite EQ2 configurée en mode azimutal. Le petit truc tout simple accompagné d'un tabouret et d'un thermo de chocolat chaud, pour "regarder la Lune", quelques planètes en miniature, quelques objets du ciel profond type amas globulaire, 2, 3 tâchouilles galactiques... quand il fait bon et quand l'envie me prend, sans chichi. Pour ce petit projet, je viens vous consulter car j'aimerai renouveler ma gamme d'oculaire (en 31.75mm). J'ai actuellement un Orion Expanse de 6 mm 66° et souhaiterait acquérir (pour démarrer ce complément de jeu d'oculaire): - un 20 mm offrant un champ corrigé assez conséquent (idéalement "jusqu'au bord", mais bon...), peu importe le champ apparent. Le F/D de mon MTO est de l'ordre de 7.5 (il était initialement à F/D=10, mais je l'ai modifié il y'a des années en enlevant un doublet correcteur de champ et legèrement "barlotant", mais qui me bouffait beaucoup de lumière, pour divers projets...). donc: Oculaire sympa 20 de 20mm, pour un vieux Mak "100/750", offrant si possible un champ bien corrigé jusqu'au plus près des bords. Si possible sans y laisser un rein? Repartir sur du Orion? autre chose d'intéressant? Par avance, merci pour vos lumières là dessus! à+, Lambda
  7. Capture d'éclairs "à la mano"....

    Bonjour Alain et merci pour ton retour ! Ce sont tout juste mes petits débuts dans ce domaine là, j'aime bien franchement ! J'imagine que le truc qui serait sympa serait de pouvoir filmer cels avec une caméra "à grande vitesse", je ne sais pas comment on dit... un truc qui fait quelques centaines ou mieux milliers de fps pour avoir un ralenti un peu plus fluide et mieux voir l'évolution de l'éclair. ça a déjà étais fait bien-sûr, mais j'aime bien retenter des expés de "l'art antérieur" avec mes petits moyens.... c'est toujours super instructif... Un exemple glané sur YT que j'aime beaucoup... Pour les formes bizarres, je ne suis pas forcément bien calé en éclairologie... mais j'imagine que les mouvements de l'atmosphères, les variations de conditions de pression, humidité à différentes altitudes, la présence ou pas de micro gouttelettes ou poussières mouvantes sur le futur trajet de l'éclair doivent bien influencer la génération et propagation des charges d'espace se développant au démarrage, des prémices de l'orage, de façon un peu aléatoire? Là des copains parmi la communauté ici sauront sans doute nous en dire bien plus! à+, Lambda
  8. Bonjour à vous. Bon, ça se passe dans le ciel au moins (si c'est hors sujet, n'hésitez pas à déplacer/supprimer! ) Juste pour vous montrer mes premières tentatives de capture d'éclairs. - Une faite l'année dernière, à la Runcam Night Eagle 2 pro, 25 im/sec (reste des détails dans la description et la vidéo elle même...) - Quelques autres captures faites ces derniers jours, mais faites à la caméra SiOnyx Aurora Pro: cette fois-ci, 60 im/sec. Cela se fait depuis longtemps en automatique par le biais d'un montage récepteur radio GO/MO pilotant la caméra/appareil photo: pas mal de sites, en cherchant sur google, en parlent. Mais en simple vidéo de longue durée, en prenant le temps de dépiauter les fichiers à posteriori, on peut bien s'amuser et tomber de jolies surprises. à+, Lambda
  9. Pour cette capture de laser, comment cela se fait il? Ils disent que le rayon passe au travers de fumée, il doit y'avoir des photons diffusés, réfléchis, j'imagine, mais parmi ces photons diffusés et réfléchis, certains vont atteindre la caméra? Mais du coup, niveau vitesse des photons, entre ceux qui restent dans le faisceau et qui se déplacent à 300000 km/s et ceux diffusés, réfléchis vers la caméra, qui se déplacent aussi à 300000 km/s, j'ai du mal à visualiser le truc... C'est normal de voir une gerbe si continue? Elle ne devrait pas être un peu intermittente? Les photons diffusés et réfléchis le sont à une fréquence régulière et homogène tout le temps du trajet de la gerbe? Merci pour vos lumières! à+, Lambda
  10. Oui, jldauvergne, ça ressemble fort à cela.... D'ailleurs j'ai réitéré l'expérience cette nuit et cela me semble encore plus similaire (AMHA). On en parle chez les copains d'à côté: https://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=11&t=3642&start=25 je recopie ici cette dernière manip: " j'ai re-tenté la même expérience, mais dans un autre coin du ciel, même horizon, mais plus haut, en gros dans les 45 ° de hauteur en centre de champ, au dessus de l'horizon (à vérifier avec l'astrométrie. ) Alors, on retrouve encore le même genre de phénomène, mais durant plus long dans le temps, à part un évnement (2ème vidéo) plus intense et beaucoup plus bref (dans la dizaine de secondes), avec un éclaircissement soudain de la nébulosité entourant la lueur (à 2 min 04 sec dans la première vidéo accélérée x256, ça se perçoit). 1ère vidéo (x256): https://www.youtube.com/watch?v=XHAHNosLKzw 2 ème vidéo (x1): https://www.youtube.com/watch?v=uLgjNgQR3-Y et deux autres vidéos (X16`) pour un aperçu des intervalles de présence des principales lueurs filmées (listing pas exhaustif, y'a peut-être d'autres bricoles qui m'ont échappées). https://www.youtube.com/watch?v=K1dFX9Ou_Oc https://www.youtube.com/watch?v=g2_rrt4PC_g Alors de cela: - je ne pense pas avoir un souci de reflet interne à la caméra, les lueurs sont souvent occultées par les nuages: en cas de reflet interne à la caméra, cela ne serait pas le cas. - entre les deux nuits, on se rend compte que les lueurs n'apparaissent que si le ciel est au moins partiellement couvert ou bien voilé. Sur Astrosurf, il y'a jldauvergne qui propose cette explication/hypothèse http://www.astrosurf.com/topic/160653-un-drôle-de-truc-filmé-dans-le-ciel-récemment/?tab=comments#comment-2276957 J'en vois pas mal quand je me ballade au nord du Cercle Polaire scandinave l'hiver. Mais ils apparaissent très souvent pas loin (d'un point de vue angulaire) au dessus du sol, alors qu'ici, c'est plutôt "haut" dans le ciel. Les conditions d'apparition des piliers de lumière sont assez spécifiques et en effet plus adéquates avec ce qu'on peut avoir dans le Grand Nord. https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonne_lumineuse (par. "colonnes d'origine humaine") [Il n'empêche que cela y ressemble fortement, comme tu le dis] Maintenant, on pourrait imaginer rencontrer les conditions adéquates (cristaux de glace en suspension, froid) à plus haute altitude, même si la météo au sol est "clémente"/tempérée. Voir cette remarque en fin de la citation du wiki: "Si les cristaux sont très en altitude, ou la source est près de nous, les colonnes semblent descendre du zénith". Je ne dis pas que c'est cela, mais c'est une hypothèse plausible à rajouter au panier et à considérer. " à+, Lambda
  11. Une autre extraction faite, mais il y'a encore une ou deux apparitions en plus au moins. Je n'ai pas tout extrait. https://www.youtube.com/watch?v=e6wAnZSnizU à+, Lambda
  12. Salut à vous. Bon, j'ai fait récemment un time-lapse assez long avec une Aurora "Pro" de chez SiOnyx, histoire de tester une astuce pour utiliser la caméra branchée sur un chargeur ou un power bank grosse capacité, pour by-passer la batterie interne et pouvoir faire tourner la caméra très longtemps. En dépiautant la vidéo: J'ai vu de drôles de lueurs (avec une composante NIR ???) vers le début du time-lapse et ai tenté de voir ça d'un peu plus près... https://www.youtube.com/watch?v=eJd9q-jfN0o Je me suis tout de suite dis: "tiens, des lasers de boîtes de nuits ?", mais vu la diffusion du ciel de par chez moi ce soir là, et en voyant régulièrement, pas de faisceau ascendant visible, pas de mouvement contrôlé/automatisé typique de ces plaies balayant le ciel.... bizarre..... J'ai pensé aussi à des aurores boréales exceptionnellement basses en latitudes, ce qui collerait éventuellement avec la récente activité solaire exceptionnelle qui a fait apparaître les belles sous les latitudes Nord France/Benelux, il n'y'a pas longtemps..... https://www.google.com/search?q=Aurores+Boréales+Pays-Bas+2023&rlz=1C1GCEJ_enNL1013NL1013&oq=Aurores+Boréales+Pays-Bas+2023&aqs=chrome..69i57j0i546.10037j0j15&sourceid=chrome&ie=UTF-8 Cela ne ressemble pas non plus à une rentré atmosphérique d'un étage ou débris solide/météore quelconque. Le fait d'en voir deux comme cela est intrigant, et ayant vu des dizaines d'aurores de par Là Haut, c'est ce qui m'y fait penser le plus. Mais je peux être à côté de la plaque.... Si vous avez des idées, je suis preneur! à+, Lambda
  13. Bonjour à vous. Je viens ici démarrer un petit sujet sur ces cailloux auxquels on ne pense pas d'abord en premier lieu pour équiper nos caméras et boitier APN. Les objectifs de nos projecteurs de diapo familiaux, de rétroprojecteurs de facs et autres, .... Vieilles optiques teintées de nostalgie pour les plus de 40 ans à la louche et dénichables dans les vides greniers et autres broc's IRL ou en ligne.... Beaucoup de ces objectifs de rétro-projecteurs, projeteurs de diapos, et autres épidiascopes en tout genre des époques vintages seconde moitié du XXème siècle et produits souvent à l'Est sont vraiment sympas, souvent pas chers, et offrant le gros avantages de fournir un cercle image de grande dimensions (allant souvent bien au delà du format full format.... ça va jusqu'à des cercles images allant jusqu'à 8-10 cm de diamètres sans souci...). De par leur destination, ils sont aussi souvent conçus pour projeter une image plane sur une surface de projection éloignée elle aussi plate.... Et ce qui est très intéressant pour nous, c'est que ça marche évidemment dans l'autre sens.... Du coup, ces deux avantages nous servent bien avec nos capteurs pas très grands en général. On bosse avec le "coeur de la meule de fromage", le meilleur quoi, dans une zone de projection restreinte centrée autour de l'axe optique. Niveau aberrations optiques, c'est quand même bien contenu du coup... En contre partie, le rendu est parfois un parfois peu "mou", la balance des couleurs pas toujours neutre, et bien-sûr, il faut bricoler autour pour l'adapter à nos caméras et/ou APN.... Mais c'est marrant et fait partie quelque part du charme, parce qu'on se fait alors nos propres objectifs "sur mesure", uniques.... Ah oui, aussi, pas de diaphragme ajustable et évidemment (mais perso, voulant un max de photons en un minimum de temps, aucun souci), on oublie la communication intélligente entre optique et boitiers modernes... Dès que je trouve un caillou sympa du genre dans mes chinages, entre 1 et quelques dizaines d'Euros grand grand max, je récupère.... Bien pratique pour bricoler, faire des manips en tout genre... par ex, dans mes tiroirs en ce moment de gauche à droite: - RETINAR f-250mm KODAK (ouvert à la louche à 4.5) - zoom grossièrement parafocal MAGINON WILL-WETZLAR (comme ton objo) f=85-150mmmm MC - RETINAR f=60mm KODAK - LEITZ WETZLAR COLORPLAN1:2.5/90mm - V/S-HEIDOSMAT 2.4/90 MC - ZETT TALON 1:2.8/85 MC - zoom grossièrement parafocal SCHNEIDER-KREUZNACH XENOVARON 1.3/12-30 MC Je bricole aussi avec: - un objo de chez LOMO (35mm/1.2) (ref: 16KP-1.2/35 OKP1-35-1 P) - un objo de chez LOMO (160mm/2) Les deux ne sont pas sur les photos, ils sont en branle sur mes bricoles en usage en ce moment.... Comme dit en introduction, pour du DIY, cela reste une source géniale pour se faire des objectifs maisons avec un ratio qualité/prix imbattable, à caractéristiques égales avec des cailloux du commerce (minus l'ergonomie de montage et d'usage il est vrai...) à+, Lambda
  14. Ah oui, ALAING, vraiment sympas, les Landes (j'y suis né et y'ai vécu toute ma jeunesse jusqu'à jeune adulte), ...Tant niveau ciel que ballades.... à+! Lambda
  15. Salut! Juste pour partager ici avec vous quelques observations grand champ faites à l'intensificateur de lumière, sous un très très joli ciel bien noir dans le massif des Landes de Gascogne. Cela change de mon ciel urbain orange de Batavie Septentrionale... Donc visite rudimentairement guidée, de quelques coins du ciel hivernal tardif, réalisée il y'a un peu plus d'une semaine. Détails dans les descriptions des vidéos annotées. Une chouette session emmitouflée dans la doudoune et avec le bonnet, installé dans une clairière dans ledit massif forestier des Landes de Gascogne. Quelques bestioles s'agitant dans les fougères aux alentours... à+, Lambda