lambda

Membre
  • Compteur de contenus

    78
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

16 Neutre

À propos de lambda

  • Rang
    Membre
  1. m51 sans polémique !!

    Salut... Moi, je l'aime bien ton Image, MICALEF, j'adore les doublets de galaxies comme ça, typiquement comme M81-82 ou celle ci... En fait le rendu de ton image me fait penser à ce que je pouvais admirer dans les grosses encyclopédies d'astronomie des années 80... Elle a ce meme côté "vintage"... A+ et merci du partage! Lambda
  2. Franchement, Cricri, je pourrais pas dire mieux que toi... tu prêches un convaincu!!! 😀 avec de l epoxy et du tape, on est les rois... 😂 a+, Lambda
  3. Merci pour vos retours... 🙂 Pour le soleil, pas de craintes... elle est briefée depuis 2 ans maintenant sur l observation solaire, à savoir ne jamais le regarder directo, ne serait ce qu à l œil nu, pour commencer, ou même son reflet ( on habite en bord de mer, les bons réflexes lui sont venus très vite...). Le tube est parfaitement inaccessible sans moi à côté en journée... 😉 pour du lunaire, en fait je procède par projection sur une feuille de papier, vue la luminosité du système, ça marche pas mal en fait, et devient spectaculaire pour elle aux alentours de la pleine lune... mais pour des quartiers et autres phases plus ou moins fines, le filtre polarisant est une bonne idée que je retiens... a+, Lambda
  4. Bonsoir à vous. 🙂 Histoire d occuper une soirée de temps pourri, j ai voulu redonner une seconde vie à une épave de Perl Halley 70/400 dont il ne me restait que l objectif avec son barillet et le corps principal de la lunette d origine. L’idée est de “l optimiser” pour faire uniquement du grand champ, avec une pupille de sortie adéquate, grossissement unique... ultra intuitive à utiliser et réduite optiquement parlant à son essentiel pour que la lumière ait le moins de verre à traverser. Dans l idée de diy à partir de “bric et de broc”... la lunette ainsi devient aussi super facile à utiliser pour ma petite de 5 ans et demi, lorsque elle veut regarder la lune ou bout de ciel, avec une mise au point à faire facilement avec ces petits doigts... voila le truc: j ai adapté une section de tube pvc bien épaisse de parois et bien rectiligne sur le corps de la lunette et installer un porte oculaire hélicoïdale bricolé à partir d un système de mise au point dépiautee sur un vieux téléobjectif récupéré en brocante. La mise au point est super douce precise, et fine, parfaitement adaptée pour une petite menotte.... la dessus j’ai fixé un oculaire en 2”, un superview de chez Kepler 30 mm, j avais ca dans mes tiroirs.... l idée étant de supprimer ave ce le porte oculaire bien large et court, tout diaphragme involontaire, comme c était les cas avec le porte oculaire d origine de la Perl Halley (tube porteur d origine trop long). J ai soigneusement noirci toutes les surfaces internes du tube. Donc on obtient un truc minimalistique ayant ces caracteristiques suivantes. - lunette 70/400 ouverte à 5.7 - oculaire de 30 mm en 2 “, champ apparent de 70 deg. - grossissement de x 13.3 environ, bref environ x13 - champ réel d’environ 5,3 deg - pupille de sortie d environ 5.3 mm le petit truc qui se sort en 30 sec sous un beau ciel bien noir, avec un tabouret et roulez jeunesse.... le temps d accomodation nocturne etant l’étape la plus longue de toute l installation! A+, Lambda
  5. Bonjour à tous. Sky runner, c'est très impressionant comme boulot! * Plus nuancé que pour le photo, * Avec, j'ai l'impression, au moins autant de details structurels de la galaxie qzue sur la photo. Tu parles dans ta méthode de "mise en commun" de details/zones par le plus grand nombre. Serait il intéressant d'après toi d'essayer de fusionner à ce résultat existant collectif, des details remarquables détectés seulement par certains observateurs, et pas par d'autres ( a moins que cela ne soit dejà fait dans ton process?)? A+, et merci. Lambda
  6. PK 80-6.1, l'Oeuf du Cygne en pose rapide

    Ouhaou!!!! Stéphane, chapeau bas.... Je ne connaissais pas cet objet, ne serait ce que pour cela, merci à toi pour cette découverte! A comparer la photo d'Hubble et la tienne, la différence de résolution et de rendu de l'image en général sont loin d'être astronomiques, en fait! Encore bravo à toi! à+, Lambda
  7. Voyager 1 fonctionne toujours aussi bien

    Merci Kirth! C'est limpide! à+, Lambda
  8. Voyager 1 fonctionne toujours aussi bien

    Bonjour à vous. Petite question: - quel est le principe de fonctionnement des différents propulsurs qui équipent Voyager 1 (et 2) ? Une "simple reserve de gaz" avec une espèce de valve controllable qui lâche un petit jet quand il faut? Ou un propulseur chimique avec une reserve de comburant et carburant et l'allumeur qui va bien avec? Ou un propulseur genre ionique (mais je ne sais pas si à l'époque, cette technologie était déjà au point...) ou ... ? Merci pour vos lumières! à+, Lambda
  9. Conseil sur matos (débutant)

    Bonjour à toi, Plutôt du même avis que Xavier2 et Guillaume, Pour le budget que tu as, un catadioptrique comme un Maksutov présentera moins de chromatisme qu'une lunette achromatique à diametre et F/D de même ordre de grandeur. - un 127/1500 ou 127/1900 de chez SkyWatcher, Bresser ou autres collerait pas mal à ton CDC et budget... en plus d'être transportable facilement, meme en sac à dos pour observer la nature en ballade pieds/vélo/voiture... - Les Mak sont reputés pour la stabilité de leur collimation d'usine. * Planétaire/lunaire ++++ * Ciel profond pour de petites cibles (nébuleuses planétaires, amas globulaires, petites tachouilles galactiques de quelques min d'arc à dizaine de min d'arc...) ++++ * Ciel profond pour de larges cibles typiquement comme M31 ou observation de pans entiers de la voie lactée ++: mais juste pour une question de champ accessible limité. Danc ce dernier cas, compléter ce Mak avec une paire de jumelles décente, genre 7X50, serait nickel... Cela, avec les bagues qui vont bien, peut faire un téléobjectif très puissant à moindre frais, pour de la photo animalière... Et accessoirement, ce sont des instruments qui se revendent, me semblent-ils, assez facilement.... à+, Lambda
  10. Finalement, le terme "stacking" employé ici est peut-être mal choisi ? Cela serait plus quelque chose comme une "fusion" de plusieurs dessins ? à+, Lambda
  11. Bonjour, j'utilise une watec 120n+ mise en aval d'un tube intensificateur de lumière (gen 1 cascade (40 lp/mm) (j'avais aussi fait des premiers tests avec un gen III), et c'est vrai que l'image résultante a une resolution moindre qu'en regardant directement l'écran du tube avec un oculaire. Il en est de même en comparant une scène visualisée avec la Watec seule, d'un côté et un intensificateur seul de l'autre, avec des optiques comparables... - la partie "détectrice" (photocathode), et l'écran phosphore des tubes intensificateur de lumières ne sont pas par nature "pixélisés": photocathode deposée en couche mince sous vide, et de même pour l'écran phosphore. - les WATEC 120n+ et la 910HX elles ont des capteurs avec de gros pixels 8um X 9um, à la louche.... C'est bien pour la sensibilité, mais peut-être moins pour la résolution... du moins j'imagine... à cela il faut tenir compte du choix d'écran video/moniteur qu'on veut associer à la camera... à+, Lambda
  12. Bonjour Bruno- et merci à toi pour cet éclaircissement. - à défaut de gagner en magnitude, limite, peut-être y'aurait il un gain en terme d'acquisiton de details, nuances de couleurs/luminosité ? l'un des dessinateurs c'est concentré sur l'aspect general de l'objet, l'autre sur une zone centrale/particulière, un autre a tenté de représenter des couleurs au pastel, etc...? - Oui, pour la superposition des dessins avec différents filtres, j'avais vu ça fait ici ou en face, peut-être. Ca colle déjà bien avec cette idée de "stacking" à+, Lambda
  13. Bonjour à vous. Chez les imageurs, on utilise couramment la technique du "stacking" (pour faire ultra simple et condensé) sur une grande quantité d'images pour en ressortir une image avec un S/N amélioré, de haute resolution... Je me demandais ce que donnerait, de transposer cette façon de faire dans le monde des dessinateurs... - je sais que certains d'entres vous font déjà un dessin d'un objet sur une soirée, et peuvent le reprendre lors d'observation(s) ultérieure(s): le dessin étant realisé sur plusieurs soirées au total... Mais là je m'imaginais une façon de faire suivante, qui pourrait être realisée par un groupe de dessinateur. - chaque dessinateurs (par eemple, prenons une base de 10 dessinateurs) dessine un même objet, avec son propre instrument et technique. - on récolte les 10 dessins, et on normalise la taille de l'objet dessiné, pour que tous soient à la "meme échelle". - on numérise et superpose ces dessins avec un logiciel quelconque. et retouche classique sous photoshop ou autres.... (c'est juste une ébauche très réduite et simplifiée de ce qu'il faudrait réellement faire, j'imagine...) Je serais curieux de voir ce que cela donnerait en terme de résultaqt final.... vu la capacité extraordinaire de détection et traîtement du cerveau, capacité utilisée par un batch de dessinateurs expérimentés, à l'oerl affuté.... Je me demande si la quantité de signal, rapport S/N, ne serait pas comparable ou supérieure à ce que l'on otient avec les techniques d'imagerie classique amateur actuelle.... On pourrait "normaliser" l'expérience en faisant travailler les (10 pour l'exemple) dessinateurs sur le même instrument dans des conditions identiques, mais ce ne serait meme pas obligé. Peut-être meme cela serait plus intéressant de cumuler des dessins provenant de dessinateurs différents utilisant des setups différents, mais apportant des informations complémentaires.... On pourrait aussi déjà récupérer un batch de dessins passés récupérables dans les archives ici ou ailleurs, et s'amuser à stacker cela? Le genre d'expérience à faire dans un club, où chacun pourrait contribuer au dessin final.... Juste une idée comme ça qui me trotte dans la tête depuis un moment... Si cela se trouve, certains d'entres vous ont déjà fait cela.... à+, Lambda
  14. Salut Abco. Pas mal connues, par exemple, dans ce domaine, sont les WATEC 120n+ et sa descendante WATEC 910HX.... Il y'a des fils ici et en face qui parle de cette camera... MS avait fait beaucoup d'expérimentation avec ce type de camera... à+, Lambda
  15. Bonjour! Voilà, je viens juste de converser longuement avec Monsieur Badoche de chez MCM. suite à un échange mail et descriptif du projet. - hyper réactif, - très sympa et cordial, - vraiment à l'écoute, et - lui-même expliquant clairement les procédés en jeu, et donnant les conseils qu'il faut pour peaufiner le projet. Je suis en attente du devis pour la suite. Wait and See! Merci à vous pour m'avoir conseillé cette entreprise! à+, Lambda