lambda

Member
  • Content count

    212
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

75 Neutral

About lambda

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

2321 profile views
  1. ce coup ci ça se précise...

    D'où un peu ma chtite suggestion de "post-traitement", vù qu'il y vraiment dans nos rangs de la compétence pour sortir de l'info à partir de pas grand chose des fois... À+, Lambda
  2. ce coup ci ça se précise...

    Bonjour à vous.... Je me demandais un petit truc un peu "technique"... Mais c'est sans doute un peu idiot de ma part... ou déjà envisagé depuis longtemps par les corps scientifiques et techniques des instances militaires/gouvernemantales, avec leur propres outils infos??? Avec le panel de software de traitement d'images/vidéos, ne serait ce que celui disponible par les astro-amateurs, et que vous êtes nombreux à utiliser et manipuler agilement, ne serait ce qu'ici chez AS mais aussi en face, WA, n'y'aurait-il pas moyen (peut-être donc par l'un d'entre vous???) d'extraire un peu plus d'informations de ces videos (par exemple les 3 publiées et mentionées ici) ? Parce que quand je vois dans les rubriques astrophotos,. ce que certains d'entre vous arrivent à sortir entre "avant" et "après", pour par exemple des photos de Jupiter ou Saturne, y'a peut-être moyen d'appliquer ces outils et methodologies à ces videos???? Juste une idée comme ça... (si débile, pardonnez moi par avance, c'est pas fait exprès...) à+, Lambda
  3. Lutte contre la PL

    Dans l'absolu, d'accord avec toi.... Mais vivant dans la conurbation Rotterdam-Den Haag-Amsterdam, Les Ardennes Belges et un peu le long de la frontière F-B côté wallon, offrent à mes yeux, lorsque je m'y rends (comme quoi tout est relatif) quelques, je dis bien quelques coins relativement sombres pour faire quelques chose quand le temps est beau.... Comme toi, je constate que la situation se dégrade régulièrement.... Mais vivant dans les brumes oranges Bataves, pour moi, les zones sus-ctées restent AMHA un pis-aller... . Je pense que c'est aussi appreciable pour un bruxellois (par ex) intra-muros ou meme vivant en banlieue ... "faute de grives...." à+, Lambda
  4. Lutte contre la PL

    Bonjour... Allant assez souvent en Belgique, de façon générale, plutôt d'acord avec les derniers posts... Peut-être une note d'espoir quand même en allant se ballader le long des belles Ardennes .... Aussi à l'est de Leuven, quelques poches de ciel potables.... sur les hauteurs De bouillon, côté Wallonie, et aussi dans la campagne entourant Chimay, vers la frontière franco-belge... C'est pas le Chili, on est d'acord, mais on peut un peu "bricoler" et faire quelques jolies observation, par beau temps dans ces coins là, au detour d'un bois,.. à+, Lambda
  5. Vision nocturne et intensification

    Oui, même avec un intensificateur d'image, le problem reste le ainsi que les solutions: -filtrer: avec quand même l'avantage de pouvoir utiliser parfois des filtres plus étroits que ce que l'on pourrait se permettre, à ouverture égale, avec une camera classique. - faire des kms.... à+, Lambda
  6. Vision nocturne et intensification

    Comme le dit JL, à l'heure actuelle ou les cameras astro CMOS/CCD très performantes sont très accessibles au astram voulant faire de l'astrophotographie sur monture EQ, l'usage du tube II dans ce domaine précis n'a plus vraiment d'intérêt, et je dirais meme est presque contre-productif, si on veut faire de l'AP haute resolution. à l'époque de l'astrophotographie argentique, cela se justifiait plus: On en cause ici... https://www.webastro.net/forums/topic/175271-histoire-du-visuel-assisté-et-documents-divers/ Par contre en Va temps reel. Cela reste un outil genial (parmi d'autres comme les cameras CMOS sensibles et à faible bruit de lecture, basé sur des capteurs de type IMX224 par exemple, ou des cameras du genre Sionyx Aurora que Joko connît bien aussi), utilisé sur un scope rapide et avec un filtre de bande étroite, c'est redoubtable sous bon ciel et pousse bien les limites du possible sous ciel pollué, clairement.... J'ai eu l'occasion d'observer sous bon ciel avec la configuration de Joko, c'est absoluement genial, j'y ai vu des objets jamais vu en presque 40 ans d'astro.... http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=11&t=364 De mon côté, avec mes bricoles plutôt orientées grands champs et usage terrestre, idem en terme d'étonnement et de facteur "wahouu".... en temps réel! à+, Lambda
  7. Vision nocturne et intensification

    Salut Malik... alors, oui (en attendant que Joko passe par là et vous expose le truc plus complètement ), avec des tubes II, on bosse on monochrome (nuances de vert fournies par l'écran "phosphore" du tube, ou nuances entre le noir et blanc, avec les tubes à écran "phosphore blanc", il y'a même des tubes qui fournissent du monochrome en nuance de bleu). Mais d'un point de vue photo, en effet, les résultats sont monochromes. Il faut savoir que les écrans ont été conçus pour rayonner initialement dans le vert, là ou notre vision en mode photopique, est la plus grande (me semble t'il).... ces tubes doivent en gros nous permettre de "voir comme en plein jour" (en réalité, c'est plus nuancé et exigeant que cela, à l'usage). et les tubes sont initialement prévus pour être utilise à "l'oeil nu" à l'oculaire...
  8. Vision nocturne et intensification

    Après pour des usages Astros, les generations II et III sont parfaitement utilisables, d'autant plus si on peut les faire bosser avec des optiques rapides... J'utilise un vieux gen III (MX10160 de chez Litton (PC classique GaAS)) qui donne des résultats grand champs assez rigolo, et aussi meme 2 tubes antiques de "gen I" (PC de type S25) mais de type cascade en 3 étages (P8079HP de chez EEV). Et franchement, les 2 sont sympas et rigolos à utiliser: Ici des essais que je me suis amusé à faire cet été avec 2 systèmes bricolés différents.... http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?f=11&t=358
  9. Vision nocturne et intensification

    si on regarde plus les fouchettes, 400-800 uA/lm pour du gen 2 et 1000-2400 uA/lm, on se rend plus compte de la gamme d'écart quand meme.... après je te rejoins dans ce cas particulier ou on compare un excellent tube gen II travaillant à 800 uA/lm a un tube de gen III de "basse extraction" bossant à 1000 uA/lm. ou là l'écart en chiffre n'est pas énorme.... Mais là on parle seulement de comparaison integrant toute la réponse à la lumière blanche..... La difference de performance se voit mieux en tenant aussi compte de la réponse spectrale des tubes: sr.bmp https://www.semanticscholar.org/paper/Electrooptical-Evaluation-Techniques-of-Image-I1-Bhasin-Goyal/279b7857a26dae35436129403b92885faf57332e/figure/4 Hamamatsu fabrique aussi du tube à base de PC multi alkali (et variantes) ou GaAs (et variantes)... https://www.hamamatsu.com/resources/pdf/etd/II_TII0007E.pdf La difference entre les 2 types de PC est quand meme assez nette, enfin je trouve.... meme si on se cantonne dans le visible entre 400 nm et 800 nm.
  10. Vision nocturne et intensification

    Je ne crois pas, JL (cf mon post qui a croisé le tien...), les tubes avec des PC à base de Ga As, sont vraiment un cran au dessus... Pour les photocathodes GaAS, il ne me semble pas que Photonis bosse avec cela, et ils ne sont pas les "inventeurs/développeur" de ce type de PC.... je crois bien que c'est une "primauté" US aussi, d'un point de vue historique.... Je peux me tromper, hein... Par contre, PHOTONIS à améliorer grandement et pousser l'état de l'art des tubes de type "Gen 2" très loin, au point de les rendre comparables (4G, XD4, XR5) en terme de performances, aux tubes de "gen III" produits aux US, de milieu de gamme....
  11. Vision nocturne et intensification

    En effet JL, la grande difference est liée aux "generations" utilisées... Perso, j'aime pas cette classification un peu arbitraire, ... d'origine, je crois que ce sont les ricains qui ont "imposé" ces labels, pour des raisons commerciales et pratiques pour l'acheteur... Bref: - Pour la "gen 2": la photocatode est du type multi-alkali et variantes, suivant le domaine spectral visé: S20, S25... Réponse à la louche (lumière blanche) 200-400 uA/lm - la "Gen 2+": meme structure de tube, mais avec une photocathode, toujours de tpe multi-alkali, mais à la réponse améliorée(variation dans la compo chimique, procédé de depot sur la photocathode). réponse à la louche 400 -800 uA/lm Résolution entre 40-50 lp/mm - Pour la "gen 3": La photocathode est du type GaAS, beaucoup plus performante que les photocathodes de type S20/S25 dans le visible et proche IR... Réponse à la louche (lumière blanche) 1000-2400 uA/lm Résolution entre 60-70 lp/mm (valeurs souvent vues: 64 lp/mm et 72 lp/mm) Pour la "gen 3+, quelques remarques: Les gen 2, 3 et "3+" partagent en gros la meme architecture: - Photocathode (PC) -> galette de microcanaux (MCP) -> écran phosphore. avec éventuellement des optiques électrostatiques complémentaires entre PC et MCP et/ou MCP et écran. Les PC (GaAs) des gen 3 sont très sensibles au probleme d'empoisonnement dû au bombardement d'ions positifs provenant de l'ionization occasionelle des gazs résiduels present dans le tube. Pour allier à cela, on depose un film métalliwque très fin sur la face d'entrée des MCP, permettant de transmettre au moins 50/100 des photoelectrons émis par la PC, mais bloquant complètement le passage d'ions, du MCP vers la PC. avantages: PC preserves de ce problem d'empoisonnement, durée de vie améliorée (10000 heures et +) inconvenient: SNR limité car le fil métallique bouffe du photoelectron (transmission de l'ordre de 50/100). En conséquence, il a été développé des tubes gen 3 à "film fin" (thin film), donc au film metallique plus fin, permettant de laisser passer plus de photoelectrons tout en continuant à protéger de l'empoisonnement, de façon encore raisonnable, la PC. c'est ce qu'on pourrait appeller la "gen 3+"... à cela il faut rajouter qu'il a aussi été rajouté une fonction de "decoupage" (auto-gating) permettant de faire travailler les tubes en mode "chopping", et en modulant le taux de decoupage de permettre aux tubes de voir leur dynamique grandement améliorée et leur resistance au grandes variations de luminosité aussi renforcée.... à+, Lambda
  12. Vision nocturne et intensification

    Pour les mêmes raisons que celles mentionables pour un capteur CCD/CMOS et capteur en general.... Un intensificateur de lumière capte de la lumière par le biais de sa photocathode sur laquelle on focalise une image avec un scope/objectif..... La photocathode est un capteur ayant une surface pour "imager", de nature différente de celle d'un CCD/CMOS c'ewt vrai, mais cela reste un capteur photosensible "comme les autres dans sa fonction de base", avec un rendement quantique QE, et obeissant aux lois optiques habituellement utilisées en ce qui concerne la nécessité d'avoir des F/D bas pour pouvoir projeter une image brillante sur ladite photocathode et que celle-ci est "du grain à moudre" et puisse émettre assez de photo-electrons. à+, Lambda
  13. Vision nocturne et intensification

    Bonjour... : Il y'aurait des tonnes de trucs à dire sur ce sujet là.... Pour faire simple, en France: - appareils de vision nocturne, toute "generation" confondue, autorisés tant qu'ils ne sont pas montables sur une arme et qu'ils nécessitent d'être portés et utilisés avec les mains. - au niveau mondial, un des plus grands fournisseurs de ce type de technologie: les U.S.A. Et là leur regulation I.T.A.R rentre en jeu: * interdiction d'exporter/d'extraire du sol US du materiel de vision nocturne ayant un niveau de performance supérieur à un minimum numérique (F.O.M. (Figure Of Merite): SNR (RSB) X resolution). De mémoire si le F.O.M est supérieur à 2100 (j'ai pas la valeur exacte en tête)): export niet et import/achat par un étranger pour le ramener "à la maison" dans la valise, niet.... * et autorisation de posséder ce type de materiel (>=F.O.M) seulement si on est citoyen américain, vivant sur le sol amériain, et utilisant ledit materiel sur le sol américain. à la louche hein.... Ici, on bosse pas mal sur ce sujet: http://www.astronomie-va.com/forum/viewforum.php?f=11 Ainsi que les américains, biensûr, chez CN: https://www.cloudynights.com/ Pour l'import russe, c'est plus facile, mais il me semble qu'il y 'a quand meme un peu de paperasserie à faire... De par chez nous, je connais un seul gars qui pourrait fournir e type de materiel sans souci administrative particulier: https://oculaire-vision-nocturne.jimdo.com/ E-bay est une autre soure de tubes de seconde main, avec un côté loterie au niveau état du tube, qui parfois à connu les champs de batailles... à+, Lambda
  14. Test jumelles russes tento 20x60

    Excellent, tout ces retours instructifs! Merci Adlucem (en plus du reste) pour la référence au Kronos 26X70... Je commence dès à present à partir "en chasse"! à+, Lambda
  15. Test jumelles russes tento 20x60

    Bonjour. Oui Lyl, au niveau du callage (si j'ai bien compris le terme... ), c'est bien ce que j'ai constaté: - pour les Tento 10X50 (anti reflet "bleu"): toutes les teintes de paysage, couleurs sont "chaudes", selon ma perception.... C'est sympa d'ailleurs, j'aime bien, agréable... Un ciel bleu est "différent" au travers de ces jumelles. Par contre - pour les Tento 20X60 (anti reflet "violet"): c'est en effet plus neutre, de rendu....Le ciel bleu reste "presque" aussi bleu qu'à l'oeil nu... edit: Je viens de tomber sur un autre feedback des 20x60: https://opticzoo.com/tento-20x60-binoculars-review/ Mais en tapant sur google "Tento binoculars 20X60" on trouve en fait des tonnes de trucs dessus.... Tenez, une question me vient à l'esprit, Tento a t'elle produit des jumelles plus grosse que les 20X60? peut-être de 15X70? 20x80? ...x100?? Dans ce cas particulier, j'ai aussi un peu farfouillé sur le Net mais, cette fois ci, n'ai rien trouvé de concret là dessus.... à+, Lambda