Cédric Perrouriefh

Membre
  • Compteur de contenus

    3 393
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Cédric Perrouriefh

  1. Oculaire "atoutfaire" (Dob 500 - lulu 100mm)

    J'utilise le Pentax XW 20 sur un Dobson f/4,5, la coma est présente mais supportable. A f/3,8 je ne sais pas ce que ça donnerait. Pourquoi ne pas utiliser un correcteur ? Je crois que les Pentax XW ne sont pas conçus spécifiquement pour corriger la coma, mais ils font partie des oculaires grand champ qui en génèrent le moins, indépendamment de celle du télescope (d'après les tests et articles que j'ai pu lire à leur sujet).
  2. Oculaire "atoutfaire" (Dob 500 - lulu 100mm)

    Qu'est-ce que tu entends par "rien sur les faibles f/D" ou "OK" ?
  3. M37, la belle surprise

    Meuh non Amaury, il n'y avait rien d'extrême dans ce qu'on a observé vendredi. Le plus faiblard c'était NGC 1058 avec sa brillance de surface de 13 ou 13.5 selon les sources. Pas de quoi fouetter un chat. Par contre, je viens de regarder des photos de certaines galaxies vues vendredi, et houa... ce seraient des objets très intéressants à réessayer sous un très bon ciel, par exemple l'été au Restefond. Je pense notamment à NGC 3077 dont le coeur est partiellement masqué par de la poussière et entouré d'un immense halo. Je me demande ce que ça donnera dans de meilleures conditions.
  4. Et le soleil ?

    Oui, le Soleil c'est sympa de temps en temps, comme la Lune et les planètes J'aime surtout le ciel profond mais je ne suis pas borné, j'ai observé plusieurs fois notre étoile dans une lunette Taka 100mm, ça a son petit côté spectaculaire...
  5. OVNI?

    Et si la matière noire c'était en fait des soucoupes volantes qu'on ne voyait pas ?
  6. Oculaire "atoutfaire" (Dob 500 - lulu 100mm)

    J'ai toujours dit que pour ce qui est des oculaires, rien ne vaut les Pentax XW, TV Delos (ou aussi Nikon NAV). Rien, même pas les Ethos Le rapport prix / confort / qualité optique est sans conteste à l'avantage des 3 que j'ai cités. Ce sont des achats impossibles à regretter, et des oculaires pour la vie. Suffit de choisir la bonne focale, et il y en a pléthore parmi ces modèles. Ça fait plaisir de voir des astrophotographes se mettre au visuel, c'est tellement rare dans ce sens Vous méritez d'excellents oculaires !
  7. OVNI?

    Et du fil à couper la margarine, aussi. Pardon, je ressors
  8. M37, la belle surprise

    En parlant de "boule orange", ça me fait penser à celle, éclatante, en plein coeur de M37, pour en revenir à lui
  9. M37, la belle surprise

    Merci Fabrice pour ce retour. Dessiner NGC 7789 c'est un exploit, et 344 étoiles... arriver à les compter, et un si grand nombre, bravo ! Je n'y pensais même pas... M93, assez bas depuis la France métropolitaine (c'est peut-être le Messier le plus austral ? Ou pas loin), je le connaissais très mal (voire pas du tout...) mais je suis quasiment sûr qu'il fait partie des objets pointés par Amaury vendredi soir, il pourra confirmer Et heureusement qu'on est en Provence, qu'est-ce que ça doit donner ne serait-ce qu'à Lille, une dizaine de degrés plus bas sur l'horizon... comme quoi le catalogue Messier n'est pas non plus accessible dans son entier depuis tout l'hémisphère nord. Toi par contre tu dois bien en profiter de M93
  10. M37, la belle surprise

    Oui, je sais que Stellarium nomme plusieurs objets "Rose de Caroline". Celle dont on cause c'est NGC 7789. C'est un objet septentrional. Je me souviens l'avoir découverte un joli soir d'été (je sais pas pourquoi, je sens qu'Amaury va me railler sur ce coup )... avec un T600 ... dans le haut Var. Depuis je l'observe le plus souvent en été, en même temps que NGC 6543. Quelle est la période propice d'après Stellarium pour NGC 7789 ? C'est un objet d'une grande beauté, avec une forte disparité de magnitude de ses membres et des méandres dessinés par le fond de ciel, noir d'encre par contraste (comme sur M11). Trop beau
  11. M37, la belle surprise

    Mmm, on parle bien de NGC 7789 ? L'été, elle est haute dans le ciel...
  12. Carnet d'observations

    Oui, il y a les fameuses cartes AVEX aussi qui montrent la qualité du ciel en terme de pollution lumineuse pour n'importe quel point de France. Je n'ai pas l'habitude de les consulter mais ce serait intéressant de le faire (et pourquoi pas acheter un SQM...). Le principal reproche que je fais au ciel de la Sinne c'est son manque de transparence. Ne montant que le week-end, rares sont les soirées où le ciel est pur comme du cristal, et ce n'était clairement pas le cas vendredi...
  13. M37, la belle surprise

    Bob, tes CROA sont juste excellents, continue de nous régaler avec ! M37 est sans conteste un des plus beaux amas ouverts avec M11 et la rose de Caroline (tsss tsss tsss Amaury ! )
  14. Carnet d'observations

    4 observations vendredi soir au T350/1650 avec Telrad pour seul allié (je poursuis mon laborieux sevrage du GoTo...). SQM mesuré par @FiatLux aux environs de 20,7, transparence médiocre à cause de l'humidité (on ne voyait que 6 étoiles des Pléiades, et Alcor n'était pas évidente, idem dans les Hyades, certains repères de magnitude 5,5 étaient absents ou presque même en vision décalée. Donc bon, ciel moyen comme assez souvent - NGC 40 : Pentax XW 20 (G 80X) : nature de nébuleuse planétaire reconnaissable parmi les étoiles environnantes. La centrale est entourée d'une enveloppe. Delos 10 (160X) : l'étoile centrale est séparée de la couche de gaz extérieure par un espace plus sombre, surtout marqué "en-dessous" de l'étoile (à 6h). L'enveloppe est plus lumineuse que cet espace entourant directement la centrale, mais elle est contrastée, de brillance inégale. Le maximum semble être à 12h et 6h. Delos 4,5 (360 X) : une nouvelle zone plus dense est perçue dans la couche externe, à 3h. Bilan, un noeud pap bien contrasté et détaillé, observation beaucoup plus convaincante que la précédente, l'an dernier dans un C14 à Lure par temps très nuageux, aucun détail n'avait été vu. - NGC 891 80X : déjà très allongée, quasiment à l'horizontale. Se détache peu du fond de ciel trop clair à ce grossissement faible (SQM 20,7 pour mémoire). La bande d'absorption qui traverse la galaxie sur toute sa longueur se devine. 360X : fond de ciel noir, la galaxie est forcément assombrie elle aussi, elle déborde largement du champ de l'oculaire qui fait quand même 72•. Zoom sur le bulbe vu de profil... - NGC 1058 : 80 X : forme parfaitement sphérique, magnitude surfacique faible (13,5 d'après Stellarium), pas de détail particulier. - NGC 1023 : "Chef" du groupe qui porte son nom et qui comprend aussi les deux précédentes, à une vingtaine de millions d'années lumière. 80X : forme ovale, allongée verticalement, les extrémités sont resserrées, presque "pointues". Le centre est bien marqué, de la même longueur que chacune des parties extérieures. 160 et 360 fois : des zones de luminosité inégale apparaissent, en particulier dans la partie inférieure de l'image. Le noyau est entouré par une zone de moindre densité, puis la brillance réaugmente ponctuellement en se dirigeant vers le bord bas. Ces variations sont infimes, elles n'ont rien de flagrant. Malheureusement, je n'ai pas porté attention à PGC 10139 qui forme avec NGC 1023 le couple en interaction Arp 135. Et pour tout dire, je ne sais pas si la qualité optique de mon télescope et le niveau de transparence auraient permis cette observation. A confirmer une prochaine fois... Échecs ou sérieux doutes : IC 2165, toute petite nébuleuse planétaire pas loin de Sirius. Impossible de la différencier d'une étoile avec l'oculaire de 20mm, et je ne suis pas encore assez aguerri à la méthode du "saut d'étoile". Il y a quelques semaines, le GoTo m'avait été du plus grand secours pour débusquer une autre minuscule (mais splendide) NP, IC 2149. Sans son aide c'est autre chose... NGC 2371 dans les Gémeaux, idem, c'est simple à localiser mais pas très grand. Quand on ne l'a jamais observé avant, facile à confondre avec deux étoiles resserrées. Pas sûr de mon observation. Là encore le GoTo aurait aidé à lever les doutes IC 2177, nébuleuse de la mouette. J'ai bien vu un halo lumineux autour d'une étoile brillante dans le secteur, qui m'a rappelé l'observation d'IC 348 lors d'une précédente soirée. Mais dans quelle mesure était-ce la nébulosité et non un artefact dû à la buée, très présente à cette heure avancée ? Mystère, ça donne envie d'y retourner en début de soirée quand la saison sera plus avancée (ou l'air moins humide ). L'observation de M42 pour clore la soirée avant de démonter le matériel a été très concluante, montrant qu'il n'y avait ni buée ni givre pour jouer les trouble-fête. Ainsi, je pense bien avoir observé un morceau d'IC 2177 éclairé par une étoile, même si ça n'enlève rien au verdict : il faudra s'y repencher un prochain soir. En conclusion, le Telrad ça change la vie (je le savais déjà mais c'est une première sur mon tromblon, adieu la lunette de visée !) et le retour au GoTo, surtout pour les objets microscopiques, démange... Mais bon il faut souffrir pour être beau n'est-ce pas ? Amaury postera s'il le souhaite ses découvertes de petites NGC dans le voisinage de M81/82... sympa tout ça...
  15. Amas ouverts à l'Observatoire de Nice

    Bravo, joli travail ! M52 est magnifique.
  16. Out of Stellaland 7 est enfin sorti

    Stellaland, avec un nom comme ça il n'y a pas de mystère ! Je n'ai pas eu le temps de tout lire à cause du boulot, je le ferai mieux ce soir, mais déjà les photos sont absolument magnifiques. Ces couchers de Soleil, l'ambiance transpire de l'écran Ca a l'air d'être aussi bon que les précédents récits. Bravo ! Tu as bien de la chance d'avoir fait 7 voyages en trois ans et demi seulement !
  17. L'expansion pour béotien

    Le redshift, c'est le "décalage vers le rouge" littéralement, c'est ce que l'on observe du fait de l'effet Doppler : la lumière reçue des galaxies est décalée vers le rouge car "étirée" par le mouvement de récession de ces galaxies. Les rayons cosmiques à ma connaissance ne sont pas de la matière ordinaire, mais comme leur nom l'indique, des rayons, c'est à dire du rayonnement électromagnétique, dépourvu de masse et voyageant à la vitesse de la lumière. Oui, il y a l'équivalence onde = particule, mais particule sans masse comme le photon, pas particule de matière ordinaire pourvue d'une masse. Et oui, second point, toute onde peut s'étirer dès lors que sa source émettrice s'éloigne, c'est justement cela l'effet Doppler que tu mentionnes plus haut Ben au-delà d'un certain redshift qui correspond à une distance de 13 ou 14 milliards d'AL, on ne peut plus plus rien observer, aucune information à analyser, c'est le mur de nos connaissances. Les galaxies situées au-delà s'éloignent plus vite que leur lumière peut nous atteindre... je sais c'est difficile à concevoir, moi-même j'écris des choses que j'ai apprises et admises, mathématiquement, sans être capable de me les représenter...
  18. Pupille de sortie 6-7 mm

    Ha ben oui, je disais "un petit moment", mais j'avais mal lu... 10 min ça suffit donc ?
  19. Pupille de sortie 6-7 mm

    Oui tu as raison On va dire qu'il n'a "pas besoin", ou plutôt moins besoin comparativement à beaucoup d'autres sites Mais certes, il y a partout moyen d'assombrir !
  20. Pupille de sortie 6-7 mm

    Il faut attendre un petit moment avant que la pupille atteigne son diamètre maximal non ?
  21. Pupille de sortie 6-7 mm

    Comment fais-tu cela ?
  22. Pupille de sortie 6-7 mm

    Oui, j'ai toujours entendu dire qu'en ville, il faut grossir plus pour réduire la pupille et éteindre le fond de ciel. Autrement dit, les grands champs ça serait plutôt pour la campagne ou la montagne. Après c'est un raisonnement purement théorique, je parle sans savoir car n'observe jamais en ville. Il se peut aussi qu'en ville la pupille de ton oeil soit, de toute façon, moins dilatée qu'à la campagne ou la montagne à cause de la lumière ambiante (selon où tu es en ville ! Après si c'est un endroit tellement éclairé que ta pupille ne dépasse pas 2,5 mm, autant ne pas faire d'astro ). Au Restefond, il n'y a pas besoin d'obscurcir le fond de ciel, mais la question de savoir si 6 ou 7 mm ne font pas trop se pose toujours : peut-être que la pupille de ton oeil sera plus petite, même en pleine obscurité, d'où d'éventuels problèmes de vignettage... 6 - 7 mm ça me semble vraiment extrême dans tous les cas.
  23. L'expansion pour béotien

    Oui c'est ça, à notre échelle l'expansion compte pour peanuts à côté des forces nucléaires, électromagnétique et gravitationnelle qui permettent la cohésion des atomes, molécules... et qui font qu'on reste cloué au sol Ici bas l'expansion sera toujours imperceptible grâce à ça, sans quoi on s'étirerait tous les jours... de combien au fait ? Je n'ai pas fait le calcul
  24. Deux semaines sur Mars...

    Fermeture directe ? Tu es un peu sévère avec toi même là, même si ces dessins ont déjà été présentés (je ne sais pas si c'est le cas !) ça reste une bonne chose de les faire re-découvrir voire simplement découvrir (c'est le cas pour moi ) Ouais, une lunette de 36" pour une opposition historique, ça donne forcément de beaux dessins bien détaillés
  25. OVNI?

    Ben pour certains ce sont les estrateress qui ont construit les pyramides, alors tout s'espique !