Matthieu Conjat

Member
  • Content count

    855
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Matthieu Conjat

  1. La nébuleuse du Crabe, télescope de 1 m C2PU

    Allez, parce que suis jaloux de pas utiliser le C2PU, voici une nième comparaison avec le télescope Schaumasse de l'Observatoire de Nice (Ca reste l'Observatoire de la Côte d'Azur, donc j'ai moins de scrupules ) C'est un gif entre la toute 1ère image faite au C2PU en 2012 (sans son correcteur définitif) et l'image que j'ai faite au Cassegrain 40cm à Nice en 2015. On devine un peu l'évolution des filaments Halpha. Bon c'était juste pour mettre mon grain de sel, encore une fois. Je (ne) recommencerai (plus). Matt
  2. Euh, non, pas trop, en fait Je savais bien que des mesures filtrées, ça fait plus pro, mais je ne m'étais jamais dit qu'avec des mesures B-V, on pouvait affiner la mesure de la distance. Ca tombe sous le sens quand on y pense, mais je voulais simplement voir les limites de mon tube, avec un ciel moyen à l'Observatoire de Nice Je suis pas trop mécontent du résultat. Je ne m'attendais pas à voir autant de variables dans le même champ !
  3. Ca semble possible, en effet. Mais dans un ciel bien noir, sans trop de filtre, et en posant longtemps si tu veux avoir un bon rapport signal/bruit. Certainement. Comme les céphéides ont ~toutes la même couleur, si on trouve une céphéide un peu rouge, ça veut dire qu'elle est derrière un nuage de poussière. M'enfin là je voulais surtout voir la faisabilité d'obtenir le maximum de courbes de lumière, donc je n'ai pas pris de filtre. Mais sur des images B et V que j'ai faites, on voit bien les étoiles (c'est normal, elles sont chaudes), donc je devrais pouvoir faire la même chose en couleurs. A retenter quand le cœur m'en dira. Rhôôôô !!! Note pour plus tard: "penser à blacklister @Bruno-" Puis les Pros font même des mesures en Infrarouge, alors c'est sûr, ça pourrait être encore plus précis. Dans ce cas, faudra que je demande à @Superfulgur s'il veut bien me laisser sa place sur les T1m du C2PU pour y faire des mesures IR (avec une vraie CCD )
  4. Merci Marc, J'ai toujours eu du mal avec la photométrie par psf. Surtout sur des petites étoiles qui n'ont pas toujours une belle forme de gaussienne. J'utilise la photométrie d'ouverture sous Iris. J'utilise 4 étoiles de référence qui ne varient pas, dont j'ai calculé la magnitude moyenne avec le catalogue Gaia. Pour réduire les mesures et calculer la période, j'utilise Courbrot, de Raoul Behrend. Matt
  5. Voila les derniers résultats. Je vais m'arrêter là, sauf pour les quelques variables à longue période que je vais remesurer de temps en temps. En fin de compte, j'ai trouvé 65 étoiles variables dans ce champ, de la magnitude 17 à 21.2, dont ~46 céphéides, 3 ou 4 Mira, 4 variables rapides (appartenant à la Voie Lactée ?), et une dizaine d'étoiles à RSB très faible et période non mesurable, mais qui semblent varier clairement. Je vous remets l'ensemble des céphéides que j'ai trouvées: Voici un petit panel des plus belles céphéides. A gauche, c'est l'ensemble des mesures sur les 66 jours, et à droite, c'est la courbe de phase: Là j'ai mis quelques-unes des étoiles particulières (courte ou longue période): V4 est une très belle variable, de période 2.52 jours, V15 et V62 semblent être des mira (période >> 100 jours), V47 et V49 ont des périodes de 4.7 jours et 0.21 jours. D'après la relation période-luminosité, pour des céphéides de type I (étoiles plus jeunes et chaudes, dans les bras spiraux), une faible période implique une faible brillance, donc ces étoiles ne devraient pas être visibles, à moins de faire partie de notre Voie Lactée... Un petit tableau des céphéides: On trouve des distances comprises entre 1.1 et 4.4 millions d'années-lumières. Ce n'est pas étonnant d'avoir autant de dispersion: Tout comme pour la Voie Lactée, on trouve de nombreux nuages de poussière qui assombrissent les étoiles. Les étoiles semblent donc plus lointaines. Il est également possible de trouver des étoiles doubles, ou très proches d'autres étoiles, qui font que l'étoile mesurée semble trop lumineuse: La distance apparente semble alors trop faible. Finalement, je trouve une distance moyenne de 2.31 millions d'années-lumière. (Valeur officielle 2.54 millions d'a.l.) Dans quelques jours, je vous mettrai l'image couleurs. Mais il faut que je finisse de la traiter... Matthieu
  6. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    J'ai tenté. Mais j'obtiens pareil avec la somme des 2 images. Je pense que comme les 2 images que j'utilise sont chacune des images jpg, finalisées, super bien traitées, alors je ne peux pas trop faire ressortir d'avantage de pétouilles. Ceci dit, sur l'image finale que j'ai sortie, j'ai pu faire une très légère ondelette sur la partie centrale de la galaxie. Le bruit ne ressort pas car il y a beaucoup de signal. De plus, on voit clairement sur les extensions que l'image finale est plus propre, alors que chacune des 2 images était plus bruitée. Et puis sur l'image de 2012, le traitement était un peu dur sur les étoiles, tandis que sur l'image de 2014 le traitement est plus doux. Sur l'image finale ça donne un bon compromis je trouve. Ceci dit, sur les images 32 bit, on verrait peut-être plus de différence, mais je n'en suis pas convaincu, chacune des 2 images jpg ayant été exploitée au max Matt
  7. M31

    C'est pas vilain pour un début. Faudra juste t'appliquer sur les flats. Ou alors jouer sur Photoshop pour corriger les gradients Matthie
  8. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    C'est vrai. Mais comme j'ai renormalisé ma somme sur 256, ça me donne exactement la même chose entre une somme et une moyenne. Il faudrait les images 32 bit pour retravailler tout ça, mais je crois avoir déjà eu les images fits de 2012, et je n'ai pas vraiment fait mieux que ce que vous avez obtenu à l'époque, donc c'est peut-être pas la peine.
  9. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    moi moi moi !! J'ai repris les images jpg de 2012 et 2014, et j'ai (encore) fait la moyenne des 2. Euh, comme ce n'est pas réellement la même image, j'ai bon ? Ca n'apporte pas grand chose de plus sur la finesse de la galaxie, mais en fin de compte, le bruit dans les extensions est un peu réduit. Mais ça reste un traitement sur des images jpg, donc c'était juste pour faire passer le temps. Là j'ai mis une comparaison entre les 3 images (celle de 2012 en couleurs, celle de 2014 dans laquelle j'ai mis la couleur de 2012, et la somme des 2 images): C'était juste pour participer (et pour prendre de court @ALAING ) Matthieu
  10. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    Je suis pas loin d'être d'accord. J'ai également eu la chance il y a quelques années d'utiliser le télescope Epsilon avant que Pisco ne soit branché dessus, mais ce soir-là, la turbulence était très moyenne. J'ai pu faire quelques images de nébuleuses planétaires, mais elles ne sont font pas honneur à un 'T1m'. Un exemple ici: http://mconjat.free.fr/trifid/ngc7048_epsilon.htm J'ai du forcer sur la déconvolution pour accentuer un peu les étoiles. Il faut tomber sur le bon jour, ça dépend... D'une manière générale, j'ai rarement eu des nuits avec des bons seeing à Calern. Je sais pas comment vous faites
  11. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    Euh, non, j'ai même pas fait attention... Comme mon image est la somme de celle de @frédogoto (avec les halos) et de celle de @Superfulgur (sans les halos), on voit finalement moins les halos...
  12. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    Tu fais bien, car j'ai pris tes 2 images brutes sans réfléchir (bon, j'ai un peu retraité celle de Frédo). Je suis sûr que ta prochaine image sera une tuerie !
  13. M 76, télescope de 1 m C2PU à F/3.3, Nikon D810 A

    Ouais, ben moi j'ai fait une moyenne des 2 images et j'aime bien La version de Fredogoto est très sombre et un peu bruitée, alors je l'ai éclaircie et lissée, puis ajoutée à la version de Super. voilà, c'était pour participer un peu Matthieu
  14. Truc bizarre dans mon ciel

    C'est bon, arrêtez tout, j'ai trouvé. Il s'agit du reflet d'un lampadaire qui doit trainer dans le coin. Typique...
  15. Salut à tous, Pour fêter le 20è jour nuageux consécutif, je vous poste cette image d'un filé d'étoiles autour de la coupole Schaumasse de l'Observatoire de Nice, faite en août. Lointain souvenir d'une époque maintenant révolue où le ciel était dégagé le soir... C'est la somme de 676 images de 30" de pose (~5h40), faites avec un Canon 60da et un objectif 8mm à f/4.6, 2000 asa. On devine la coupole qui a beaucoup tourné ce soir là (elle commence à rouiller, maintenant). Pendant que j'observais mes étoiles variables, mes collègues observaient au pied de la coupole avec un C8 Edge et un Dobson 350. J'ai un peu triché dans les coins. Avec une telle focale, les coins sont noirs. Heureusement, il y a des arbres qui masquent un peu le noir, puis j'ai fini au pinceau à cloner. J'ai additionné les images sous Iris, puis j'ai fait les coins sous PaintShop Pro. Matthieu
  16. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Ben tu me diras. On se fera une bouffe au pied de la coupole avec tous les astrosurfeurs qui voudront venir (en toute discrétion, hein ????)
  17. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Euh, quand tu veux ?!
  18. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Merci Alain, Ce qui est encore plus rare, c'est les nuits sans aucun nuage. Pour cette image, il y a eu quelques passages nuageux sur l'horizon, pendant 5 minutes, que j'ai pu corriger en jouant du pinceau sous PaintShop Pro. Wilexpel, j'aime bien aussi cet observatoire D'ailleurs, je fais la visite publique certains samedis Tous les vieux instruments fonctionnent encore, quand ils le veulent bien, mais il n'y a malheureusement plus grand monde pour les utiliser...
  19. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Oh, à peine ! Tiens, voilà l'original: On voit à peine la différence
  20. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Merci René et Nirep. C'est vrai que j'ai allumé mon appareil un peu après la tombée de la nuit, et je l'ai arrêté juste avant l'aube. Cette nuit-là, la pollution lumineuse de Nice ne se voyait pas trop...
  21. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Oui, en effet. La Pleine Lune revient. Le beau temps aussi, donc.
  22. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Ben je crois que c'est exactement la même technique. On utilise la fonction Add-max sous Iris, qui permet de n'ajouter 2 pixels que si l'un est plus brillant que l'autre. Quand on additionne plein d''images, ça permet de ne pas saturer le fond de ciel, qui reste toujours sombre, et quand une étoile passe dans le coin, elle est imprimée sur l'image finale. Seulement, comme le ciel à Calern est (un chouia !) plus noir qu'à Nice, la coupole du C2PU reste sombre, donc la moindre étoile, bien brillante dans le ciel Caussolois, est plus lumineuse que la coupole. Alors les étoiles viennent facilement se superposer à la coupole du C2PU, qui a l'air vraiment transparente. Ici, à Nice, comme la coupole est super éclairée par la ville, les spots surpuissants de la gare de marchandise, ceux de la Promenade...., les étoiles n'arrivent pas à se détacher. Du coup, c'est la coupole qui reste lumineuse, et les faibles étoiles sont masquées. Il faut dire aussi que je n'ai pas tourné la coupole de 360° au cours de la nuit, donc il y a certaines parties du ciel qui sont restées masquées par le dôme. Sur cette autre image: http://mconjat.free.fr/canon/rotation_schaumasse.htm#150110 on devine aussi que la coupole est transparente malgré tout...
  23. Filé d'étoiles à l'Observatoire

    Merci PETIT OURS Avec mon écran tout pourri je ne sais pas trop si le ciel n'est pas trop lumineux. Il faut dire qu'avec 5h40 de pose, les étoiles se superposent toutes un peu. Faudrait poser moins longtemps, en fait
  24. Etoile Be et vitesse de rotation

    Oh, juste une mauvaise résolution des spectres, si je me souviens bien. Ca devait être 2 spectres mesurés en retournant le spectro de 180°, ou un truc comme ça, puis une intercorrélation des 2 spectres pour voir des effets relatifs. Mais les 2 spectres n'étaient pas comparables, donc ça n'a pas donné quelque chose de probant.
  25. NGC891 et NGC1499 California entre les nuages

    Perso j'utilise TheSky, de Software Bisque. C'est assez convivial (c'est payant, aussi). Il y a la trace que font les astéroides sur 1 jour (cf mon image), c'est bien pratique. Je pense que beaucoup d'autres logiciels comme Carte du Ciel (gratuit) ou Prism (payant) font pareil. Il y a aussi le Minor Planet Checker: https://minorplanetcenter.net/cgi-bin/checkmp.cgi mais c'est moins convivial. Bon, du coup, j'ose à peine insister, maintenant. Lors de ton traitement, tu as dû appliquer un algorithme qui écarte les pixels les plus déviants par rapport à la moyenne. Comme ton astéroide reste au même endroit sur quelques images parmi les 240, ton programme a tendance à effacer ces pixels. Pas complètement, puisque l'astéroide se déplace lentement, on le retrouve à ~la même position sur plusieurs images. Pour la couleur bleue, c'est peut-être dû au chromatisme de ta lunette, qu'on remarque sur certaines étoiles. Le bleu est plus diffusé, donc tes étoiles sont plus étalées (grosses) en filtre B. Il reste donc des résidus bleus autour de la trace de l'astéroide... Ben moi non plus, j'ai passé la journée à parler de reflet sans même avoir regardé l'image en détail... Matthieu