Larbucen

Membre
  • Compteur de contenus

    9
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de Larbucen

  • Rang
    Membre peu actif
  1. Bonjour et merci pour l'accueil, Je n'ai eu pour l'instant qu'une seule fois l'occasion d'utiliser ma 224MC en raison de la météo déplorable. J'ai enfin réussi à utiliser PIPP pour additionner les vidéos et pour ajouter mon .SER dark. Malheureusement, mes réglages de captures étaient mauvais. Je le comprends maintenant. Pour obtenir un effet "loupe" j'avais diminué la résolution. J'ai effectivement un gros plan sur l'anneau mais on ne voit plus rien autour. Pas facile pour AS! de réaliser l'empilement dans ces conditions. J'avais lu sur le site de ZWO que le meilleur rapport gain/bruit s'obtenait avec un gain à 300 pour l'ASI 224MC. Mais j'essaierai avec 500 la prochaine fois. Voici comme demandé ce que j'obtiens après un premier essai. C'est vraiment pas terrible. Mais au moins je me dis que je ne peux pas faire pire. Merci pour cette réponse rapide et bon ciel à tous.
  2. les darks dans le cadre du ciel rapide

    Bonjour à tous, Un petit retour après essai. Après avoir suivi scrupuleusement les instructions, j'ai réussi à mettre bout à bout mes 4 vidéos .SER. J'ai également ajouté mon Dark directement avec PIPP. En revanche, l'option "load master dark" est restée grisée dans AS!. Bon, c'est pas grave puisque je suis passé par PIPP. J'ai donc retravaillé sur 8000 images au lieu de 4000. Autostakker a bien fait l'empilement et j'ai gardé environ 80% des images. J'ai donc réussi à passer une première étape. Malheureusement, comme je l'indiquai, j'ai trop réduit la résolution et l'image reste floue. C'est vraiment pas terrible. Le mauvais temps m'a pour l'instant empêché de faire de nouvelles prises de vue, mais me voilà un peu plus à l'aise et je remercie Stéphane pour ça. A bientôt pour de nouveaux comptes-rendus. SP.
  3. Présentation

    Merci à tous pour votre accueil. Nul doute que je vais encore progresser grâce à Astrosurf.
  4. les darks dans le cadre du ciel rapide

    Ah! Merci. Tout s'éclaire. C'est donc bien la solution 3. C'est logique. Je télécharge PIPP et je commence le traitement. Merci.
  5. les darks dans le cadre du ciel rapide

    Super, ça commence à s'éclaircir un peu. Sauf que... Je pensais qu'il fallait passer par PIPP en premier pour avoir un SER complet puis passer sur AS! ensuite. Donc 3 solutions: 1- On commence avec PIPP pour obtenir un SER maître. Mais alors pourquoi y charger son SER Dark pour le recharger après dans AS! ? 2- En te lisant, je comprends que l'on travail sur AS! d'abord et PIPP après. C'est ça ??? On soustrait donc le SER dark à chaque SER de 20 mn (dans mon cas). Puis on passe à PIPP. Mais du coup, puisque AS! soustrait les darks pourquoi recharger le SER dark dans PIPP? 3- Finalement on n'utilise le SER Dark qu'une seule fois soit avec PIPP soit avec AS! Dans tous les cas, merci de m'avoir fourni la marche à suivre détaillée et les onglets à sélectionner.
  6. les darks dans le cadre du ciel rapide

    Merci pour cette rapide réponse. Je possède un Newton SW 254/1200 sur AZEQ6. L'ensemble fonctionne bien et j'ai choisi l'option poses courtes pour sa simplicité de mise en oeuvre question capture d'images. Le guidage a tendance à me freiner un peu. J'avais choisi 300 de gain car sur le site ZWO ils indiquent que cela correspond au meilleur rapport gain/bruit. N'étant pas encore très à l'aise avec Firecapture, j'ai fait mes premières prises avec SharpCap mais je suis prêt à changer. En tout, cas je note les valeurs indiquées. Je cherche effectivement de l'aide ou un petit tutoriel sur PIPP. Si je comprends bien, je fabrique mon master dark tout seul avant d'insérer mes brutes ou bien après avoir chargé mes images je fais ce que tu indiques? Je ne connais pas Siril, mais j'ai lu à droite et à gauche de bonnes critiques. En tout cas merci pour ton aide précieuse. Bon ciel. Simon-Pierre.
  7. Bonjour, Merci pour ce tutoriel très intéressant qui fait référence pour moi. Je viens de commencer la photo en poses courtes suite à l'achat de l'ASI 224 MC. J'ai fait quelques captures en .SER de 20 mn, mais je me retrouve bloqué pour "coller" mes différentes vidéos. Du coup, pour le moment je n'ai travaillé sur Autostakker qu'avec des vidéos de 20mn. Pour commencer, je me suis attaqué à M57. Je suis parti sur un gain à 300 et des poses unitaires de 500ms. J'ai un peu trop forcé sur la résolution du coup l'anneau rempli le cadre mais on ne voit plus d'étoile autour. Pour le moment avec mes 5 vidéos, je n'ai réussi à n'en empiler que trois. (Quand je disais, je ne fais que commencer). J'ai aussi essayé de jouer avec M15 avec cette fois-ci des poses unitaires au nombre de 2000. Toujours avec un gain de 300 et 500ms. Cette fois-ci DSS n'a pas trouvé la moindre étoile. Bref je but un peu. Pouvez-vous m'indiquer vos réglages? Quelle est la meilleure option: Vidéo en .SER ou une multitude de poses en FITS? Enfin, existe t'il un tutoriel sur l'utilisation de PIPP pour mettre bout à bout mes fichiers .SER? Merci de votre aide et bon ciel.
  8. les darks dans le cadre du ciel rapide

    Bonjour à tous c'est ma première question dans ce groupe et je me greffe à ce sujet parce qu'il traite des Darks. Après de nombreuses lectures sur ce forum, j'ai décidé l'achat d'une ZWO ASI 224 MC afin de me lancer à la photo en poses courtes. J'ai commencé mes exercices avec M57. Après une bonne mise en station et un MAP pas trop mal, j'ai fait des captures en vidéo au format .SER. Avec l'ASI 224, j'ai choisi un Gain à 300 et sur M57, j'ai pensé que 500ms de pose unitaire suffisait. J'ai commencé par des films de 20 mn et j'en ai fait 5 (ce qui donne 2000 images X 5 à peu près). Ajouté à ça j'ai fait mes Darks (5 min soit 500 images) et c'est là qu'arrive ma question. Comment fait-on avec Autostakker pour ajouter les Darks? Ne riez pas, j'ai pas trouvé. Bon j'avoue, je n'ai pas trouvé non plus comment empiler mes 5 vidéos. Du coup, pour l'instant, je m'amuse avec mes petits bouts de 20mn mais du coup, le résultat n'est pas terrible. J'ai cru lire que la mise bout à bout des 5 vidéos se faisait avec PIPP mais je ne connait pas encore cette application. J'ai encore du chemin à parcourir, mais avec votre aide, je suis sûr que ça va bien se passer. En tout cas bravo pour ce tutoriel et ces belles démonstrations. Merci de votre aide. Bon ciel à tous.
  9. Présentation

    Salutations amis astronomes, J'avoue, j'ai été plus présent sur le site d'en face. Cependant, suite à la création d'un groupe d'astrophotographes en poses coutes sur astrosurf, j'ai envie de jouer un peu avec vous aussi. J'habite à Villers-sur-Coudun dans l'Oise. Je suis l'heureux possesseur d'un PERL JPM 115/900 depuis 1979, mes parents me l'avaient acheté neuf, j'avais alors 13 ans. (Oui, oui en comptant bien, je viens d'en avoir 51, il y quelques mois). Ce télescope qui a quelques fois été oublié, a cependant toujours été bien entretenu et bien stocké. Il n'a donc que très peu de défauts apparents. Il porte le n° 154951. Grâce à internet (ou à cause d'internet selon mon épouse), je redécouvre l'astronomie amateur et notamment l'astrophotographie. Les belles images de M. Pascal Chauvet alias PascalC (que je salue) m'ont donné l'idée de me lancer. Pour cela, il me fallait quelques mises à jours et un peu de bricolage pour customiser mon vieux JPM. J'ai commencé par m'acheter le "Carson smartphone optics adapter" et j'ai pris mes premières photos de la Lune. Comme le résultat était là, j'ai bricolé un adaptateur pour APN pour photos afocales (encore une fois merci M. PascalC, j'ai copié votre équerre en bois). Là aussi, j'ai obtenu de belles photos. J'ai tourné ensuite mon engin vers Jupiter. Quelle galère pour trouver la planète dans le viseur coudé! J'ai donc ajouté un Red dot, qui est placé en parallèle de mon viseur. Maintenant, la visée est un jeu. Malheureusement, les photos ne donnaient rien. Jupiter était surexposé et filait trop vite dans mon oculaire. J'ai cherché tout d'abord à mettre en place des filtres. Mais comme le porte oculaire est au coulant 24,5 mm, nouvelle galère. Finalement, j'ai trouvé 5 nouveaux filtres. Un bleu, un jaune, un rouge, un vert (moon) et un filtre solaire que je n'utiliserai pas. Nouvelle déception. Donc, c'est parti, passons à la webcam. J'ai fait l'acquisition d'une webcam (coulant 24,5) au foyer et en l'attendant, j'ai bricolé une vieille webcam QuickCam Pro 5000 pour des prises de vues afocales en glissant les oculaires dans un tuyau PVC découpé pour pouvoir y fixer la webcam. En parallèle, j'ai trouvé LE moteur qui s'adapte à ma vielle monture équatoriale. Zut et re-zut, cette vielle monture est un peu grippée, le moteur peine à certain moment, voir bloque carrément. Je l'ai donc démonté pour nettoyer tout ça et la passer à la graisse au lithium. Bon, la clé à pipe en 17 ne passe pas! J'ai donc commandé sur internet (le copain de ma femme) une clef à bougie pour commencer ce nouveau bricolage. Maintenant, tout tourne tout seul ou presque. Ceci fait, pourquoi ne pas tenter quelques petites vidéos? Aïe, cette fois-ci, il semble que les miroirs aient besoin d'une bonne collimation. J'ai donc commandé un laser de collimation avec son adaptateur 24,5. Comme je vais utiliser une webcam au foyer, j'en ai profité pour commander également un masque Bahtinov pour la mise au point. Lorsque le laser est arrivé, j'ai démonté mon primaire pour y coller un oeillet. Pour cela, j'ai découpé une feuille de papier Canson sur laquelle j'ai tracé un cercle correspondant à la circonférence du miroir. J'ai plié ce disque deux fois et coupé le coin, ce qui m'a donné un petit trou bien au centre de mon disque. Coller l'oeillet au centre du miroir était devenu facile et précis. J'en ai profité pour nettoyer le miroir qui n'était pas trop sale. Ensuite, j'ai fait l'acquisition d'une webcam Philips SPC900NC bien connue des astro-photographes. Malgré tout, je ne progressais pas tout seul et mon JPM est bien trop limité. J'ai effectué une petite photo de la nébuleuse d'Orion dans ces conditions mais le résultat ferait rire les pros. Comme vous pouvez le lire, je redécouvrais ma passion d'adolescent. J'ai eu la chance, il y a deux ans de passer une soirée à l'observatoire amateur de Vauvenargues dans les Bouches-du-Rhône où j'ai reçu un très bon accueil. De retour en Picardie, où les nuits sont moins belles, je me suis inscrit au club Andromède de Lassigny (aussi dans l'Oise) où l'accueil a été chaleureux également et où mes petits bricolages m'ont valu de sympathiques félicitations. Par la suite, je me suis aussi inscrit au club REPERES de Rouvroy-les-Merles qui compte quelques brillants astro-photographes. Et enfin, j'ai rejoint le CAASV de St-Sauveur. Certain diront que je mange à tous les râteliers. Sur les conseils de ces derniers, j'évolue. L'année dernière le Père Noël m'a bien gâté et j'ai maintenant un SW 250/1200 sur monture AZ-EQ6. J'apprends à me servir de cette dernière et je découvre le ciel profond en commançant par le catalogue Messier. Je me promène dans les champs autour de chez moi afin de découvrir de nouveaux lieux sans trop de pollution lumineuse pour l'observation astronomique. J'essaye maintenant de progresser en astrophotographie et je m'équipe tout doucement. Mon SW était vendu avec un oculaire LET 28mm de qualité moyenne. C'était un peu léger. J'ai donc fait l'achat de cinq petits PLOSSL: 4 - 6.3 - 10-12.5 et 25mm pour faire un peu de planétaire auxquels je viens d'ajouter un TS XWA 9mm 100° acheté grâce aux annonces d'en face et un PERL XWA 20mm 100° trouvé sur Leboncoin. Quelques filtres ont aussi rejoint ma collection: UHC, Moon & Skyglow, polarisant. J'ai également trouvé un Canon 1100D partiellement défiltré avec un correcteur de coma Kepler et finalement j'ai profité du black friday pour commander la ZWO 224 MC qui remplacera la SPC900 en planétaire et va me permettre de m'initier à la photo du CP en poses courtes. Mais rassurez-vous, je n'oublie pas mon bon vieux PERL JPM car je lui ai trouvé un frère jumeau à laisser chez belle-maman. Il a aussi gagné quatre nouveaux oculaires en 24,5mm: un OR 5mm, un OR 7mm, un OR 12.5mm et un MA 40mm à ajouter aux SR 4mm, OR 6mm, OR 9mm, H20mm et HM 25mm que je possédais déjà. Enfin, il vient d'être équipé d'un nouveau PO en 31,75mm pour plus de flexibilité. Je me suis également abonné à Astrosurf Magazine et j'ai beaucoup de plaisir à parcourir ses articles. Voilà, vous savez tout et maintenant je cours chez les "poses courtes" pour les noyer sous mes questions. Bon ciel à tous.