vaufrègesI3

Member
  • Content count

    13488
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10
  • Country

    France

vaufrègesI3 last won the day on June 30 2021

vaufrègesI3 had the most liked content!

Community Reputation

10542 Excellent

3 Followers

About vaufrègesI3

  • Rank
    Marsophile

Personal Information

  • Hobbies
    Inavouables ;)
  • Adress
    MARSEILLE 13009

Recent Profile Visitors

10174 profile views
  1. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Si si... ça avance, un seul bras :
  2. Actualités de Curiosity - 2013

    Encore merci à tous 15 et 17 mai, deux nouvelles (courtes) étapes pour Curiosity sur un terrain compliqué Écrit par Scott VanBommel, Scientifique planétaire : "La poussière est plutôt omniprésente sur Mars, elle recouvre non seulement les roches et le régolithe mais aussi le matériel des engins spatiaux, comme on peut le voir sur les nombreuses photos prises à Gale, Jezero et Elysium Planitia". /../ "Curiosity surveille continuellement son environnement, notamment en suivant l'abondance de la poussière atmosphérique. Lorsque cette poussière se dépose sur les roches, elle peut partiellement masquer la chimie et la texture de la surface de ces roches à APXS et MAHLI en particulier. Il n'est pas toujours possible de brosser les surfaces rocheuses avec la DRT (*), mais cela permet d'améliorer les évaluations scientifiques de ces surfaces. Pour garder un œil sur la santé de la DRT, nous prenons périodiquement des images Mascam, y compris dans le plan du week-end dernier". (*) La brosse DRT (Dust Removal Tool) d'un diamètre efficace de 4,5 cm permet d'enlever la couche superficielle de poussière qui recouvre la zone à examiner. "Le plan à deux sols d'aujourd'hui a commencé par une discussion sur l'opportunité d'inclure une mesure APXS touch-and-go (T&G) dans notre nouvel espace de travail. Les T&G de l'APXS sont des mesures courtes, généralement de 15 à 20 minutes, effectuées le plus tôt possible après le réveil du rover mais avant son déplacement. Le rover "touche" la surface d'un rocher avec l'APXS, effectue une analyse APXS (et acquiert souvent des images MAHLI), range le bras, et repart (c'est-à-dire "Go"), le tout avant un relais de données dans l'après-midi qui achemine les données critiques vers la Terre en temps voulu. Actuellement, cependant, nous approchons du solstice d'été martien dans l'hémisphère sud et les températures peuvent être plutôt douces, avec des maximas quotidiens récents supérieurs à 0°C (32°F). Bien que l'APXS préfère les températures froides (instrument canadien classique, n'est-ce pas ?) et qu'il ait la capacité de se refroidir lui-même, nous avons remarqué, lors de récents T&G de l'APXS, que les températures matinales n'étaient pas idéales et qu'elles entraînaient une réduction de la résolution spectrale, ce qui a essentiellement pour effet de brouiller les pics élémentaires et d'augmenter l'incertitude analytique. En gardant cela à l'esprit, et compte tenu de la qualité et de la courte distance de nos précédentes analyses chimiques du substratum rocheux, la décision a été prise de renoncer à l'APXS sur ce site afin de prolonger le trajet et de libérer des ressources pour des activités d'imagerie supplémentaires". "Le premier volet du plan débute par une activité passive du DAN, qui utilise les neutrons produits par les interactions entre les rayons cosmiques galactiques et l'atmosphère martienne pour étudier l'hydratation potentielle de la subsurface en utilisant la teneur en hydrogène comme indicateur". "Au cours du deuxième sol, le plan prévoit une activité ChemCam AEGIS, au cours de laquelle le rover sélectionne ses propres cibles à étudier avec le laser ChemCam. Cette activité est bien adaptée à une utilisation après le passage du rover car elle peut être menée de manière autonome. Cependant, la star du sol est une expérience de méthane à double enrichissement réalisée pendant la nuit par SAM. Cette expérience a déjà été réalisée auparavant et nous aide à caractériser le méthane dans l'atmosphère martienne en comparant un échantillon enrichi en méthane à un échantillon non enrichi". Curiosity continue de naviguer sur un terrain difficile. Le déplacement effectué le 15 mai (sol 3474) nous a éloignés de 8 m de notre position précédente. Écrit par Natalie Moore, Spécialiste des opérations de mission : "Malgré le terrain incroyablement accidenté qui entoure la butte "Mirador", le 17 mai (sol 3476) notre rover de près de 10 ans réussi à parcourir une distance nette de ~10 mètres et à gagner ~2 mètres en altitude ! Pour avoir une idée de ce que nos planificateurs de rovers essaient d'éviter en naviguant sur ce terrain, regardez cette image Navcam de notre roue avant gauche à notre place de parking". NAVCAM – 17 MAI 2022 (SOL 3476) : HAZCAM AVANT - 17 MAI 2022 (SOL 3476) : "Non seulement l'entraînement du Sol 3476 a réussi, mais il nous a placés parfaitement devant le plus bel affleurement laminé, une véritable toile d'art martien peinte par la nature elle-même. Les preuves d'une possible stratification croisée et de laminations fines sont si intéressantes qu'on s'est demandé au départ si nous devions rester pour profiter des opportunités scientifiques de contact supplémentaire ou si nous devions poursuivre notre plan de départ dès le premier sol de ce plan. Il a été décidé de maintenir le trajet prévu pour le sol 3478, ce qui a suscité une discussion animée sur les types d'activités scientifiques que nous pourrions mettre en place dans le temps limité dont nous disposons avant de poursuivre notre route dans l'après-midi". /../ "Nous prévoyons un déplacement d'environ 30 mètres vers le sud, ce qui nous amènera près de l'angle sud-est de la butte "Mirador" pour plus de science !" MOSAÏQUE NAVCAM – 17 MAI 2022 (SOL 3476) : Le bel affleurement laminé POSITION – 17 MAI 2022 (SOL 3476) – kymani 76 : (J’ai complété avec la dernière étape) Détail des derniers déplacements : NAVCAM - 17 MAI 2022 (SOL 3476) : Par ici la sortie.. Eperons rocheux sous la butte "Mirador" Regard vers l'arrière, les crêtes "Blackraig" et "Maringma" au premier plan, les remparts Nord au loin À l'avant vers le Sud PANO NAVCAM - 17 MAI 2022 (SOL 3476) – Jan van Driel : MASTCAM - 17 MAI 2022 (SOL 3476) : D'autres structures d'érosion étonnantes (fragile dentelle martienne) PANO MASTCAM - 17 MAI 2022 (SOL 3476) – Stuart Atkinson : Alignement de stratifications sous la butte "Mirador" MASTCAM - 15 MAI 2022 (SOL 3474) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : Structures très bizarroïdes (modelées par l’érosion éolienne) ! "Nos dévoués planificateurs du Rover ont décidé de tenter le tout pour le tout. Tout d'abord, APXS effectuera un bref reniflage matinal de la cible rocheuse laminée que nous avons choisie et nommée "Las Claritas". Ensuite, MAHLI prendra une mosaïque angulaire de 6 images autour de Las Claritas pour espérer capter les lits croisés, et enfin nous utiliserons notre DRT sur la cible elle-même et ferons une "suite complète" MAHLI pour la taille du grain qui comprend des images de Las Claritas à 25 cm, 5 cm et 2 cm de distance. En plus de cette suite complète d'activités du bras, Mastcam prévoit également une mosaïque stéréo autour de Las Claritas et deux grandes mosaïques de champ lointain couvrant les nombreux affleurements autour de nous, en plus d'une foule d'autres images Mastcam pour documenter l'état de notre DRT et d'autres tentatives d'activité de l'instrument". Vue Navcam de la caméra MAHLI (sur la tourelle en bout du bras) prenant des images d’une cible nommée "Aratana" au sol 3476 (17 mai) .... et l'image MAHLI correspondante prise à ~15 cm de distance : Enfin l'image MAHLI de la cible brossée au sol 3478 (19 mai) : Vue GIGAPAN de la butte "Mirador" - images des 14 et 15 mai (sols 3473 et 3474) - Neville Thompson : http://www.gigapan.com/gigapans/229380
  3. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Je te comprend Bernard, il faut se méfier des amours naissants et surtout des élans amoureux🧡, souvent éphémères.. Attention quand même au flux jaillissant des bornes..
  4. Actualités de Curiosity - 2013

    Un grand merci à tous... Le groupe du "RAGP" sur Astrosurf : (Vu la distance entre Marseille et le Périgord je n'y ai participé que 2 ou 3 fois) Groupe créé en novembre 2005 : Par ailleurs mon frère a participé plusieurs années aux RAP et y a croisé pas mal de membres de ce forum..
  5. Actualités de Curiosity - 2013

    En août 2022 Curiosity fêtera ses 10 ans sur Mars et entamera dans la foulée sa quatrième prolongation de mission ! À ce stade, chaque nouveau jour d’exploration, chaque nouvelle analyse, chaque nouvelle image.. est un cadeau ! Car comme le soulignait plaisamment @Adlucem plus haut en donnant la parole à Curiosity : "J'ai les pieds en purée, j'ai le bras qui s'abat, j'ai la tête en girouette, les roches de grès j'en ai assez, les plaines d'argiles ça m'horripile, les tas de sulfate ça me les gratte ; See you later alligator, je rentre chez moi mille sabords". À minima et concernant les images, on devrait encore être gâtés tout au long du cheminement à venir vers la crête "Gediz Vallis".. si tout va bien. Ecrit par Elena Amador (française)- Ingénieur système et spécialiste des sciences planétaires au JPL : "L'équipe scientifique me fournit généralement plusieurs cibles scientifiques sur lesquelles elle souhaite atterrir, et je travaille avec les planificateurs du rover pour comprendre si ces cibles sont compatibles avec les ressources dont nous disposons pour le trajet (par exemple, l'énergie et l'imagerie appropriée), si l'accès à ces cibles est sûr (par exemple, sont-elles situées sur une colline escarpée où le rover pourrait glisser ?) Après de nombreux allers-retours amusants, l'équipe a décidé de rouler sur 30 m en direction de blocs uniques en couches sombres que vous pouvez voir dans l'image ci-dessous". HAZCAM AVANT – 13 MAI 2022 (SOL3472) : POSITION AU 13 MAI 2022 (SOL3472) : 30 mètres parcourus vers le Sud le 13 mai CONTEXTE : NAVCAM - 13 MAI 2022 (SOL3472) : Les blocs de roches sombres Les buttes commencent à émerger au Sud devant le rover PANO NAVCAM - 13 MAI 2022 (SOL3472) – Jan van Driel : PANO NAVCAM - 13 MAI 2022 (SOL3472) – Stuart Atkinson : PANO NAVCAM - 12 MAI 2022 (SOL3471) – Stuart Atkinson : Vue arrière vers le Nord et les traces de roulement dans les "vagues" de sable PANOS MASTCAM – Neville Thompson 06 MAI 2022 (SOL 3465) : La butte "Mirador" 07 MAI 2022 (SOL 3466) : 10 MAI 2022 (SOL 3469) : Chaque jour nouveau est un cadeau, oui.. absolument !.. Mon frère intervenait régulièrement sur ce fil et d’autres, encore tout récemment ( @fayolle ).. Il y a moins de trois semaines, un soir, il s’est éteint brusquement, chez lui, en Dordogne, de façon très inattendue, alors même que tout juste une heure auparavant, malheureusement distants de 700 km, nous discutions astronomie au téléphone, comme souvent. Il s’était construit un observatoire près de sa maison située en pleine campagne et de façon idéale au sommet d’une colline. Un lieu qui a servi longtemps de base pour les "RAGP" (Rassemblement Astro-Gastro du Périgord), rencontres fraternelles auxquelles ont participé pas mal de pointures reconnues de l’Astro-photo. La vie nous a longtemps séparé, mais je sais que tu es encore et toujours là fréro, à suivre mes écrits .. Tant de souvenirs d'enfance.. et ce poème inspirant de Louise Ackerman qui évoque tant de choses communes pour nous deux, et sans doute pour beaucoup d'autres : Alors j’avais quinze ans. Au sein des nuits sans voiles, Je m’arrêtais pour voir voyager les étoiles Et contemplais trembler, à l’horizon lointain, Des flots où leur clarté jouait jusqu’au matin. Un immense besoin de divine harmonie M’entraînait malgré moi vers la sphère infinie. "Carpe Diem" les amis..
  6. mars 2020 rover

    Une mauvaise langue qui m'tenant fait mine de s'intéresser se passionner pour Perseverance .. On s'demande...
  7. mars 2020 rover

    Tu es un peu sévère. Déjà il faut du temps pour maîtriser la bête et tous ses instruments, ensuite l'exploration des éléments du cratère au delà du delta n'était pas prévue forcément très riche d'enseignements, mais il fallait le faire et récolter quelques échantillons. C'est maintenant je pense, près du delta et surtout au dessus de celui-ci, que les affaires sérieuses vont (peut-être) commencer. Quelques éléments de réponse avec cette vidéo qui fait le bilan d'une année (terrienne) de présence sur Mars (il ne me semble pas qu'elle figure déjà dans le fil). La traduction est souvent très approximative mais c'est intelligible. La vidéo inclue le tout début de mission et l'apprentissage du bazar, le bilan scientifique à partir de la 30ème minute :
  8. Volcan aux Canaries

    Champion Alain !! .. .. et ça.. "c'est Marseille bébé !"
  9. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Faut toujours écouter les vieux !
  10. Actualités de Curiosity - 2013

    Ah oui... les pôôvres .. un trou de souris... Ils la jouent vraiment "petit bras" ... Il leur manque sans doute un Grand Gourou, un Maître.. comme le Grand Elon, notre Guide incontesté, généreux et désintéressé, Grand Initiateur de "l'Espèce Interplanétaire" conquérante. C'est prévu pour 2023/2024 (*).. (*) Aux dernières nouvelles y'aurait un tout p'tit peu de retard.
  11. La centrifugeuse de SpinLaunch

    Pour catapulter certain dirigeant paranoïaque fou de guerre.. ça me fait rêver ..
  12. Actualités de Curiosity - 2013

    La semaine dernière l’équipe scientifique a eu quelques problèmes liés au terrain difficile et à la difficulté d’obtenir une bonne orientation du rover pour les communications (dans cette vallée relativement encaissée), et donc à de faibles volumes de liaison descendante (Terre > Mars) disponibles pour les activités planifiées par les équipes scientifiques. Malgré ces difficultés, il a été élaboré ce dernier week-end un plan d’activités très complet pour Curiosity. Ce plan a commencé par une observation ChemCam sur une cible rocheuse et plusieurs mosaïques Mastcam pour documenter la stratigraphie et les fractures locales. Ensuite MAHLI et APXS ont étudié quelques blocs de roche dans l’espace de travail, y compris une mosaïque MAHLI pour examiner une stratification. Pendant la nuit, APXS collectera des données sur deux cibles. Depuis son atterrissage Curiosity a visité des régions bien différentes à mesure qu'il gagnait de l'altitude (environ 500 mètres de dénivelé aujourd'hui)… 29 forages et des centaines d’analyses minéralogiques, biochimiques, des milliers d’analyses spectroscopiques grâce à ses instruments embarqués. Plaines, crêtes, lits de rivière, berges, dunes de sable, dépôts de sédiments, zones argileuses et roches diverses… Curiosity a coché pas mal de cases de la liste préparée par les chercheurs. Il reste les sulfates… Dans le cadre du trajet alternatif au Sud vers la crête Gediz Vallis, environ 13 mètres parcourus le 8 mai et 40 mètres le 10 mai avec un gain d’altitude global de 7 mètres et une topographie un peu difficile qui a fait naviguer le rover entre deux amas de roches .. Après la descente du fronton, ce sont désormais de nouveaux terrains explorés par le rover. Après avoir traversé la vallée argileuse (nommée "Glen Torridon") et tenté d'explorer le fronton, Curiosity est revenu sur un terrain nommé, en terme de géologie, "discordance". Il s'agit de la zone de contact qui sépare la "formation Murray" (qui intègre la vallée argileuse), plus ancienne et d'origine principalement lacustre, et "l’unité de sulfate", significative d'une période plus récente et d'un climat plus aride, vers laquelle Curiosity progresse en s'élevant vers des couches de sulfates de calcium ou de magnésium qui se sont formées à une époque postérieure à celle des argiles, quand les volcans étaient plus actifs et la présence d’eau moins constante. L'objectif ultime de l'ascension vers la crête "Gediz Vallis" et plus haut en amont est le réseau de canyons et de fractures situé dans la partie supérieure de strates riches en sulfates. Un terrain sans doute difficile d'accès et en partie comblé par des matériaux minéraux résultant de l'action des eaux de surface (écoulements violents ?..). Il s'agit des vestiges d'un troisième environnement distinct des deux précédents. Mais le cheminement risque d'être compliqué.. POSITION AU 10 MAI 2022 (SOL 3469) : CONTEXTE : HAZCAM AVANT – 10 MAI 2022 (SO. 3469) : Le Sol 3469 a commencé avec beaucoup d'imagerie et une observation de la poussière atmosphérique avec la Navcam. La Mastcam prendra des images des veines dans le substrat rocheux devant le rover, appelées "Partang", puis la ChemCam effectuera un tir laser sur ces veines. ChemCam prendra ensuite une mosaïque de la butte "Mirador" (voir contexte). Ensuite Mastcam ré-imagera "Partang" pour voir comment le laser ChemCam a affecté la cible. L'APXS n'a pas fait d'observations car le substrat rocheux est sablonneux et le moment de l'intégration de l'APXS n'aurait pas été optimal pour obtenir de bonnes données (à cause des températures). NAVCAM – 10 MAI 2022 (sol 3469) : Vue arrière sur le générateur thermoélectrique à radioisotope (GTR) et ses ailettes de refroidissement. Il utilise une charge de 4,8 kg de dioxyde de plutonium PuO2 enrichi en plutonium 238. Plus à gauche ce cylindre vertical est l'antenne UHF utilisée pour les communications à courte portée avec les sondes en orbite autour de Mars. En arrière plan la "Falaise Est". Vers le Nord et les remparts du cratère Gale. Noter les dunes de sable, les roches et les traces de roulement. Vers le Sud et la montée vers un "col" et les buttes à contourner pour accéder à la crête "Gediz Vallis" PANO NAVCAM - 10 MAI 2022 (sol 3469) – Jan van Driel : PANOS MASTCAM – Neville Thompson : Toujours la "Falaise Est" (voir contexte) et ses stratifications incroyables 6 MAI 2022 (SOL 3465) 7 MAI 2022 (SOL 3466)
  13. mars 2020 rover

    Thomas Appéré @thomas_appere Sur cette animation de plusieurs images acquises par la caméra HiRise de l’orbiteur MRO sur un an, le parachute de Perseverance claque au vent Le rover a justement photographié son parachute hier au loin.
  14. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Ouaih... mais normal, pour la carte de membre... ça se mérite !
  15. Trous noirs : bientôt la première image !!

    Le cercle très fermé des sires conscrits :