Arnaud17

Member
  • Content count

    53
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

53 Neutral

About Arnaud17

  • Rank
    Member
  1. Monture Losmandy G11

    Je vends une monture Losmandy G-11 en bon état. Elle est équipée des accessoires suivants : Système de pilotage go-to Gemini avec sa raquette de commande. Le Gemini permet, entre autre, l'autoguidage et le pilotage de la monture par PC (avec Cartes du Ciel ou C2A, par exemple) Les adaptateurs Pierro-Astro permettant a) le pilotage en go-to par le PC et b) le pilotage en auto-guidage aussi par PC Viseur polaire éclairé 2 niveaux à bulle Contre-poids : 1x21 livres + 1x11 livres, soit environ 14,5kg au total. Si nécessaire, je peux aussi fournir un autre contre-poids de 21 livres, mais il n'est pas « beau » (rouille et vis de serrage) Trépied réglable Losmandy très stable Alimentation secteur Valise Pelican renforcée pour la tête de monture et la barre de contre-poids Queue d'aronde femelle au standard Losmandy La monture fonctionne bien et elle est complètement opérationelle en go-to et autoguidage avec les accessoires fournis. Je m'en suis servi avec grand plaisir pour différents tubes optiques, mais principalement C8 et C11. Le prix indiqué n'inclus pas les frais de transport. Je peux faire un petit déplacement pour la livraison si nécessaire, à discuter. Merci de me contacter par mail sur adebuchy@outlook.com Arnaud
  2. mesure de transit HAT-P-33_b

    Bonjour Jean-Claude, Bravo pour cette très belle observation. Oui, AstroImageJ est un beau soft qui demande de l'entrainement... Je suis encore dans cette phase d'apprentissage aussi! Tes courbes de references sont vraiment bien propres. Petite question: je vois que tu as de-trendé sur le meridian flip, as tu utilisé un de-trending secondaire (airmass?)? Je me pose aussi une autre question (et j'ai le même phénomène dans mes observations): Les courbes de reference parraissent pas mal moins bruitées que la courbe du transit, savez vous, Jean-Bernard ou toi, pourquoi? j'avais posté il y a quelques temps les résltats d'un petit projet de caractérisation du système HAT-P-19: ça vaudrait peut-être le coup de faire la même manip sur -33 avec tes belles données de transit... Si ça t'intéresse, envoie moi un message sur mon mail et je pourrai te passer mon tableur de modélisation et aussi faire un spectre de -33. Bon ciel à tous, Arnaud
  3. Petit problème avec ISIS

    Merci à tous les trois pour votre aide... J'aprécie beaucoup. beau ciel à vous! Arnaud
  4. Bonjour à tous, Je ne suis pas sûr que ce forum soit le bon, mais comme il y a des spectroscopistes à l'écoute, je tente le coup: j'ai commencé à utiliser ISIS et, pour l'instant, je trouve que le soft fonctionne très bien. Un peu intimidant peut-être au démarrage, mais sinon très opérationnel. J'ai un petit problème lorsque j'essaye d'utiliser gnuplot: ISIS cherche le fichier pgnuplot.exe qui n'existe pas (et même apparemment plus dans les nouvelles version de gnuplot). Quelqu'un a-t-il déjà rencontré et résolu ce problème? Merci de votre aide. Arnaud
  5. Merci beaucoup Jean-Philippe pour les infos de prise de vue... Vraiment une trės jolie manip ! Arnaud
  6. Merci Olivier pour cette interessante info. Je commence en spectro et utilise Demetra . Encore des choses a apprendre, mais c'est un soft qui fait beaucoup de choses. Arnaud
  7. Spectro Calibration Démétra

    Merci beaucoup aussi Olivier pour cette confirmation et ces précisions. Bonnes observations à tous. Arnaud
  8. Wow, super projet !!!! Vous allez vous régaler, c'est sûr. J'attends avec impatience les premiers posts de vos observations. Bonne chance, Arnaud
  9. Bonsoir Jean-Philippe, Très interessante manip et très beaux résultats! Il n'y a pas a dire, c'est tellement gratifiant de pouvoir faire de la science en amateur... Je ne connaissait pas cette relation empirique qui permet d'estimer la valeur de R. Petite question: quelle est la magnitude de ce quasar et combien de temps vous avez posé pour faire le spectre avce le T60 (il est à combien de f/d?)? Encore bravo, c'est super intéressant. Arnaud
  10. Spectro Calibration Démétra

    Aaahhh, brillant! Merci beaucoup Jean-Pierre. Bon, et bien ça devrait résoudre mon dernier problème avec Demetra. Encore un grand merci. Arnaud
  11. Bonjour à toutes et tous, Je suis en train d'essayer de prendre en main Démétra pour le pilotage et le traitement des images prises avec un Alpy600. Après pas mal d'essais, les choses commencent à se mettre en place. Il me reste un problème principal qui est celui de la calibration en longueur d'onde du spectre: les valeurs de lambda estimées par Démétra ne collent pas avec mon spectre solaire de test. Je fais la calibration à l'aide d'une ampoule au néon qui a un spectre assez riche dans le orange, rouge et proche IR, mais plutôt pauvre en vert, bleu et violet. Si je ne me trompe pas, la lampe du module de calibration de l'Alpy est une lampe néon-argon. Ma question est donc la suivante: est-ce qu'il est possible de faire la calibration en automatique avec Démétra sur une ampoule néon-seul (et si oui, comment) ou alors faut-il impérativement une ampoule du même type que celle proposée par Shelyak? En vous souhaitant un meilleur ciel que celui de cet hiver en Charente-Maritime! Arnaud
  12. Bonjour Eloïse, Merci pour cette information et pour cette initiative de l'UO. Un inscrit de plus ! Arnaud
  13. Bonjour Olivier, Merci pour ton post. Voici quelques éléments de réponses à tes questions: - Les connaissances en math et physique que j'ai utilisées sont, en gros, les suivantes: en math, de la géométrie de base (surface d'une sphère, diamètre d'un cercle... donc rien de compliqué). En physique, c'est un peu plus compliqué, mais un peu seulement. Les formules principales ont trait au "corps noir". C'est une notion de physique pour décrire un corps qui absorbe toute la lumière qu'on lui envoie. Ça ne veut pas dire qu'il est noir au sens commun du terme: la plupart des étoiles se comportent presque comme des corps noirs parfaits! Cette propriété des étoiles permet d'avoir une bonne idée du type et de la quantité de lumière qu'elle va émettre et qui ne dépend alors (presque) que de sa température de surface. Les relations de Képler décrivant l'orbite d'un petit corps autour d'un gros sont aussi utilisées. Finalement, j'utilise aussi des relations entre masse/taille/luminosité des étoiles de la séquence principale. Ces relations sont trouvées dans la litérature sur Internet. - La déduction de la taille de l'orbite de la planète se fait de la façon suivante: je fais l'hypothèse que la planète passe le long de l'équateur de l'étoile vu depuis la Terre (c'est une grosse hypothèse, mais ma courbe de lumière ne permet pas d'en faire raisonablement une autre). Donc, pendant les 2,4 heures du transit, la planète va parcourir une distance qui vaudra environ le diamètre de l'étoile. Or, si on suppose que l'étoile est sur la séquence principale, la connaissance de sa température (obtenue avec un petit spectre ou en mesurant sa magnitude en bleu et en rouge) permet de connaitre sa masse et son diamètre (formules dans la litérature). En divisant le diamètre de l'étoile par la durée du transit, on obtient donc une estimation de la vitesse de la planète le long de son orbite. Si on fait l'hypothèse que l'orbite de la planète est circulaire (je n'ai pas de moyen de faire une estimation autre...) alors, la loi de la gravitation de Newton permet de calculer le rayon de l'orbite de la planète. En effet, à cette distance, la force centrifuge s'exerçant sua la planète est égale à l'attraction gravitationnelle exercée par l'étoile sur la planète. - J'ai essayé de mettre mon tableur en PJ, mais apparement Astrosurf n'autorise pas ce genre de fichier. Contactez moi sur mon mail perso et je vous l'enverrai. Et je pourrai aussi répondre aux questions que vous pourriez encore avoir. Arnaud
  14. Les nouvelles céphéides d'Andromède

    Salut Matt, Pffff, splendide travail !!!! Je suis impressionné par la qualité de tes courbes et la faiblesse des erreurs de mesures, même au delà de mag. 20.... chapeau bas ! Très beau résultat sur la distance de M31. C'est superbe tout ça: un vrai petit Gaia a toi tout seul . Ici (La Rochelle), on est sous la crasse depuis un bon mois et on ne voit rien se profiler de plus sympa, donc je pense que ça va etre cuit pour cette année. Je me mets cette manip dans la liste pour 2020! A+ et encore bravo Arnaud
  15. Chers tous, Désolé d'avoir tardé à revenir vers vous. Merci à chacun d'entre vous pour vos réponses toutes intéressantes et instructives. Lorsque j'ai fait mes tests avec le C14, je n'avais pas d'autoguidage en place. Le problème d'oscillation apparaissait même en visuel. La thèse d'un mauvais réglage de l'asservissement est en effet tout à fait possible, je pense. Lorsque j'ai fait le test positif avec le C11, là encore j'étais sans autoguidage, et ça marchait pas mal: 250s de poses avec 2,3m de focale sans autoguidage, et avec des étoiles bien rondes. Dans mon cas, il me semble probable que j'ai cumulé un problème de soft (expliquant l'oscillation de suivi. J'ai fait une mise à jour du firmware en juin, de mémoire) et un problème de hard (expliquant le manque de rigidité de la monture). En tout cas, je suis content de voir que la CEM120 fonctionne correctement pour certains d'entre vous car c'est toujours dommage de voir un investissement astro ne pas donner ce qu'on attend de lui. Encore un grand merci pour vos retours et bonnes observations. Arnaud