marco polo

Member
  • Content count

    173
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

164 Good

About marco polo

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Toujours découvrir, apprendre, comprendre, s’émerveiller... c'est la recette pour ne jamais vieillir.

Recent Profile Visitors

1727 profile views
  1. Perso, je serais très curieux de connaitre ce que tu observerais dans un T760 amplifié... des filaments dans les filaments à comparer avec ce que tu as dèjà vu dans le T1000. Ma vue allant certainement baisser dans les années à venir, j'attendrai également pour cette techno que les prix baissent
  2. du Mars de France

    question qualité, vu ton M33 et les dessins de Serge ayant capté mars en Nouvelle Calédonie, pas certan que ni les qualités de tes GSO ni Nouméa soient en cause. éventuellement la mise en température qui est plus longue à se mettre en place sur les GSO... Il faut ventiler avec les mains et le couvercle comme Nicolas @biver La collimation qui doit être fine sur ton bino, sous les tropiques, Mars doit être pas loin du zénith donc l'ADC est sans doute superflu. Si je retourne à Nouméa chez ma soeur, je ne manquerai pas de te contacter pour contempler le ciel avec ton superbe appareil. Tout ça pour dire que rien ne remplacera l'oeil ni la perception de Serge
  3. Janssen un cratère et un anniversaire

    Superbe comme toujours, même inachevé ! c'est étonnant, belle coïncidence. Il y a dix jours, je ne connaissais pas Pierre Jules-César Janssen avant d'avoir découvert, dans le grenier de mes parents, une collection de "la Science et la Vie" d'il y a cent ans. et retranscrivant une de ses conférences.
  4. [Demande d'avis] Gamme d'oculaires

    ...et oui @Hoth a raison, le fort grossissement partagé n'est bien qu'avec du grand champ ou une motorisation (j'ai choisi une table équatoriale), sinon tu cours toujours après l'objet et c'est vite pénible. mais en planétaire en dessous de 300x tu perds quand même du détail et du sensationnel - enfin pour mon cas perso, car pour certains oeils-de-lynx ce n'est pas le cas
  5. [Demande d'avis] Gamme d'oculaires

    Bonjour Theta Coxa, je ne vais pas te donner trop de conseils, car les maitres sont passés avant moi, ce que tu décris je me le suis posé les mêmes questions avant mon achat, et les mêmes personnes m'ont correctement aiguiller vers mes choix que je ne regrette absolument pas. le seul problème de mon intervention est que j'avais un budget plus important que le tien, mais il n'était pourtant pas extensible indéfiniment. Il a néanmoins explosé x2 j'ai choisi un 400 artisanal SD qui est d'un excellent rapport qualité prix... mais qui a grévé a lui seul le budget de plusieurs milliers d'euros. Ensuite, pour la gamme, j'ai pris les même que Serge (je suis un copieur) mais j'aurais pu faire différemment, avec une autre gamme d'oculaires moins chers. L'argument qui m'a décidé était : "des bons oculaires, tu vas les conserver toute ta vie" un téléscope tu vas l'optimiser ou en racheter ou en fabriquer un plus puissant... quand tu es mordu c'est l'escalade :-) Mais d'autres très bons observateurs du forum n'ont qu'un ou deux oculaire(s) et font le reste du set avec des barlow ou powermate... et cela suffit dans un premier temps. Si tu veux completer et si le besoin s'en fait sentir, quand le budget arrivera, tu pourras investir. Pour être un bon amateur d'astronomie, une qualité essentielle est la patience ! En plus, en dehors des oculaires, tu auras également besoin de filtres... qui agrémentent nettement la vision des nébuleuses. Enfin oui, il te faut le grossissement allant de 1,5xD à 2xD soit 450X à 600X pour un 300mm ! Car lorsque les conditions sont bonnes, en planétaire c'est juste une vision extraordinaire. Et crois moi, en ce moment, en visuel et en région parisienne Mars c'est de la folie dans les trouées de turbulences. Marc
  6. ...Et pour compléter, mais c'est encore un HS qui mériterait sa place ailleurs, je m'interroge sur les générations futures ! Mes arrières-arrieres petits enfants pourront-t-ils lire mes disques durs où se trouvent les revues numériques, les écrits, les photos, emails stockées sur mes ordis et serveur clouds ?? découvrir ce que lisait, écrivait ses ancêtres est une information sur sa propre identité. Quand j'ai lu la dernière lettre de mon arrière-grand père militaire hospitalisé en 1918, juste avant son décès de la grippe espagnole à 29ans, l'émotion était plus qu'intense ! que restera-t-il du numérique privé dans 100 ans ?
  7. Merci @Kaptain tu as l'exemplaire ou seulement la couverture ? Mercredi je dois retourner visiter mes très vieux parents, et je vais faire l'inventaire... c'est une mine d'or ces vieux greniers de collectionneurs successifs. Visiblement beaucoup de revues (dont des illustrations) datent de mes arrières grands-parents. Tu as besoin de quel numéro ? on ne sait jamais... pas certain d'en trouver après 1930
  8. Bonjour à tous les fans de revues en voie de disparition, Il faut dire que je fais partie des grands critiques déçu par la revue qui a baigné mon enfance. Un peu comme des espèces en voie de disparition, faut-il sauver Willy plutôt que de moches araignées endémiques ? la mort d'une revue est toujours triste sauf quand elle véhicule volontairement le mensonge et la haine. Science et Vie n'est pas de cette nature. Donc, après un séjour archéologique dans le grenier de mes parents, je déterre ce post polémique et également quelques pépites : une valise de viellles revues avec un stock d'une quarantaine de "La Science et la Vie" l'ancêtre de Science et Vie. j'en ai pris deux au hasard (donc ni le premier ni le dernier) afin de les lire, et, comme le temps semble se gâter, je ne résiste pas au plaisir de partager ces quelques pages que les plus anciens du forum ont déjà peut-être lus le N°30, numéro spécial de Déc.1916/ Jan 1917 aurait du s'appeler "la Science et la Mort" ! avec son sommaire évocateur : le N° 108 de juin 1926 avec quelques extraits croustillants : l'avis scientifique de Mussolini !? Inertie et gravitation... rien que ça Une invention, le Sématographe pour nos géniaux dessinateurs du forum, qui pourront enfin télétransporter leurs oeuvres aux 4 coins du monde . Et déjà la PUB, mais uniquement ciblée et dont il existe un index en fin de revue du ciblé pour nos spécialistes de l'optique d'avant l'ère numérique (...et de l'audition pour nos...) du lourd ! et pour terminer une private Enfin, la citation qui tue d'Einstein en page 488 !! (les pages sont numérotées à partir de quelle origine ? du n°1 ou du premier numéro de l'année ?) : "Définir ce dont on parle et s'abstenir de parler de ce qu'on ne sait pas définir" ! ... A méditer profondément Bonne lecture de divertissement Marc
  9. du Mars de France

    Merci Serge pour tes explications, mais tu ne me retireras pas de l'idée, pour être passé derrière ton oculaire, que tu as acquis des capacités cognitives hors du commun. la méthodo ne fait pas tout. Et puis, ton T400 C, avec son système Strock de réglage fin et pratique de la collimation et son miroir fait main, est meilleur que le mien, même si je trouve qu'il est déjà très compétitif avec son miroir GSO @etoilesdesecrins, étonnamment ce n'est pas les soirs les moins turbulents que j'ai perçu des détails précis en poussant le grossisement : le 5/10 il y avait beaucoup de turbulences, mais en restant fixé sur la planète, des trouées très pures apparaissent, et au final, j'ai l'impression d'avoir vu plus de choses que le lendemain où les conditions étaient bien meilleures. Le ressenti général est un nombre de secondes nettes par rapport à des images fluctuantes, (1/10e..5/10e comme avant hier ) et donc ce que j'appelle l'exceptionnel c'est 7/10e à 9/10e (en moyenne bien sûr) le cerveau arrive avec de l'insistance à faire abstraction de ces flous temporaires. Le rendu global est évidement moins net pour des observateurs invités qui s'attendent à voir une photo, mais, en dessous de 300x, l'image est toujours belle quand le ciel n'est pas turbulent, Enfin, le froid de ces derniers jours et la possibilité que j'ai de laisser le 400 dehors est une réelle plus value, car les turbulences instrumentales sont quasi inexistantes, c'est très net quand je défocalise, je n'ai plus aucun bouillon visible lors du miroir trop chaud.
  10. du Mars de France

    Ah oui... Quel oeil ! Avec le même G 300X sur T400, je vois bien que c'est plus net et que les turbulences sont moins marquées qu'à 600x, mais je ne perçois pas la finesse que tu exploites dans tes dessins, et même en restant concentré plusieurs minutes sur l'objet ( merci la table équatoriale) En plus de ta faculté à extraire la netteté parmi les fluctuations de turbulences tel un logiciel de traitement d'image intégré, tu as une barlow implantée dans l'oeil, ou alors une ascendance parmi les rapaces Même avec des années de pratique (future) je ne suis pas certain d'arriver à ton acuité visuelle, obligé d'attendre des conditions exceptionnelles pour une forte stabilité à 600x ou 700x. Je pense que le filtre est important aussi car tu n'utilises pas d'ADC. De mon côté, je n'ai pas de filtre couleur, mais j'ai un gain vraiment substantiel avec l'ADC, même quand mars est au dessus des 30° et que mon réglage reste approximatif. La petite calote glaciaire m'est très utile pour cela.
  11. du Mars de France

    @serge vieillard, toujours dans les superlatifs ! Une petite question, tu ne mets plus les horaires, indications d'orientations, choix des occulaires et grossissements, parfois les filtres. Tu utilises toujours les mêmes pour le planétaire pour que tu ne le précises plus ?
  12. ...et à cultiver notre jardin pleins de cailloux
  13. Un trou noir né trop tôt ?

    Ach...Désolé, j'ai réagi trop vite en sortant de ce sujet pourtant fort interressant... c'est épidermique, depuis que je l'ai entendu dans une de ses élucubrations télévisuelles. "mal connaitre" c'est évident, mais cela ne me donne pas envie de plus le connaitre, tant il existe des scientifiques que j'admire ! sciences, médias et politique font rarement bon ménage, et cela l'a complètement décridibilisé à mes yeux, quelles qu'en soient ses compétences (idem pour Raoult, d'où mon analogie) c'est le mélange des genres qui m'a amené à ce mot "supercherie" et ce n'est pas un jugement sur ses compétences en astrophysique Fin de mon minable hors sujet
  14. Un trou noir né trop tôt ?

    Ha ha... le "copain" de Didier Raoult... j'espère qu'il gagne autant d'argent en tant que youtubeur que Raoult avec ces pseudo-publications surtout ne pas se laisser prendre à ces supercheries
  15. Observatoire et biodiversité

    Merci Alain, je ne connaissais pas ce record... allez je chipote, c'est plus une observation qu'une étude. Je parierai bien le record sur des araignées cavernicoles. Ces milieux modifient les rythmes circadiens, cf Axolotl et Rat taupe nu (pas muské ;-))... mais bon pour l'observation du ciel en spéléo ce n'est pas commode