Phil49

Member
  • Content count

    145
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

13 Neutral

About Phil49

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Hobbies
    Photographie, sciences, histoire, moto
  • Instruments
    Skywatcher AZ-EQ 6 Pro GT et NE-Q 5
    Skywatcher 200/1000

Recent Profile Visitors

1737 profile views
  1. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Lantha, Merci pour ton retour rapide ! ;- C'est amusant, Simon de Teleskop Service m'a répondu exactement cela dans un email suite à mes envois de photos juste avant mes deux pitoyables tentatives de collimater le secondaire ! 2. Working distance between sensor and corrector may have to be adjustedby a few mm. You can cut out paper or cardboard rings for test purposes. Je vais tenter de découper un carton avec un et deux millimètres d'épaisseur pour voir ce que cela donne ! Sachant qu'à terme, lorsque je recevrai mon boitier ASIAir Pro (un jour peut-être, depuis 5 mois que j'attends...), l'imagerie s'effectuera avec ma camera ASI 294 MC pro et l'autoguidage par ma ASI 120 M mini, mais pour le moment, pas le choix... Donc par ailleurs, selon toi, il n'est pas forcément nécessaire de jouer éventuellement sur l'angle du P.O comme évoqué avec Achaim ? Ce décalage que l'on observe sur le miroir secondaire n'aurait pas une forte incidence et tenter de le ramener à zéro ou presque n'est pas indispensable ? Enfin, ce qui me gène c'est qu'il y a toujours ce problème de suivi qui lui existe depuis le début... Si le problème apparaît à 30 secondes cela veut dire que je ne peux pas faire mieux que cela sans autoguidage ? Y a t'il un moyen d'améliorer ce suivi ? Philippe
  2. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Achaim, Merci pour ces explications détaillées surtout illustrées, ce qui aide beaucoup à la compréhension plus particulièrement dans le cas de l'usage d'un Cheshire ! Juste une petite question, la superposition des deux ronds sur tes premières photos, tu l'as faite avec les 3 vis ou tu parviens à l'obtenir avec le positionnement manuel uniquement la centrale dévissée légèrement (je suis d'accord avec toi, sinon c'est un vrai cauchemar !) ? Par ailleurs, sur les sites et tutos, certains disent de dévisser la centrale mais pas les 3 autres vis, d'autres comme Bergeron, tout ! Tu fais comment toi ? Bon, les gars, ça y est les efforts ont payé ! Mes manipulations d'hier midi ont été correctes a priori ! Je pense avoir à peu près identifié tous les éléments, il faudra juste que je regarde de nouveau avec mon Cheshire les deux fameux ronds qu'Achaim dit se faire superposer ! Vu qu'il pleut et pleuvra pendant deux jours, ce ne sera pas avant mercredi maintenant.... Il reste un chouia à régler. Je vous laisse découvrir le résultat ci-dessous ! M67 5 secondes sans correcteur de coma : M67 30 secondes sans correcteur de coma (avec en prime un passage de satellite !) : M67 5 secondes avec correcteur de coma : M67 20 secondes avec correcteur de coma : Enfin, petite derrière qui m'a fait chaud au cœur ce matin quand j'ai vu que le télescope ne crachait plus de la bouillie... Notre chère Lune avec correcteur de coma et 1/8000ème... Vu qu'elle est centrée, le correcteur de coma n'apporte pas grand chose, enfin comme c'était à la fin de ma session, il n'était pas nécessaire de refaire un test sans.. Pour en revenir aux photos de M67, on constate que le correcteur de coma peut enfin donner le meilleur de lui -même ! Enfin toutes proportions gardées car ce n'est ni le pire ni le meilleur et il n'y a que vous qui puissiez me dire s'il y a encore une marge de progrès significative ! Il y en a toujours pour les perfectionnistes, mais déjà il me faut pouvoir comparer avec une image de référence moyenne atteignable par un débutant !! Si quelqu'un a un Newton 200/1000 et a déjà pris M67 avec et sans correcteur de coma cela pourrait me donner un point de comparaison ! ;-) J’aimerais connaitre votre avis sur le résultat sans et avec correcteur de coma ! Est-ce que les déformations aux bords de l'image sont "normales" et il sera difficile de faire mieux, ou est-ce qu'il y a encore une marge de manœuvre !? Le tilt évoqué ne semble pas avoir impacté outre mesure la qualité centrale en tout cas, mais est-ce que le fait de jouer avec les vis de réglages du P.O apportera une amélioration au centre mais surtout aux bords de l'image ? Car encore faut-il en être sûr pour ne pas apporter un problème de plus si ce n'est pas ce paramètre qui explique la mauvaise qualité sur les bords de l'image, sachant que c'est le défaut majeur de Newtons ! Ce qu'il me manque c'est une référence pour connaitre ma marge de manœuvre comme évoqué supra ! Achaim, les réglages avec les deux vis que tu montres dans ton post sont ils très légers ou faut il bouger de plusieurs millimètres ? Surtout, parviens-tu à noter visuellement la différence du moins au niveau du positionnement des éléments dans le Cheshire ou est-ce en aveugle ? Comme évoqué dans mon précédent post, vu que la plaque est déjà enfoncée sur le bas et affleurante, le jeu ne reste que sur le haut sauf si cela peut s’enfoncer encore plus, enfin si c'est dans ce sens, car je ne sais pas comment il faut agir en théorie ! Sur le haut et le bas de la plaque ou vis/contrevis du bas suffirait ! Pas d'infos dans le manuel du tube donc va falloir que je regarde les éventuels tutos ou que j'ai tes explicitations... Uniquement si l'on est certain que cela apportera un plus significatif dans mon cas ! Merci pour vos retours et surtout pour votre soutien depuis le début ! ;-) Franck, pas grave, je sais que ce post est très très long et risque de battre un triste record, c'est déjà beau de pouvoir compter sur le soutien d'une communauté en pareille situation, de surcroît en plein confinement ! Philippe
  3. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour à tous, Je repost pour faire part d'une découverte qui peut avoir son importance. Je suis revenu à mes réglages de ce midi, mais je n'ai rien touché car j'ai le sentiment que je tiens le bon bout ! Peut-être que je me trompe encore, mais on verra, je veux être optimiste pour une fois.... En revérifiant avec toutes les bagues du P.O, Cheshire enfoncé, puis sans la bague 1,75 et avec Cheshire et autre dapatteur 2", puis sans les bagues et uniquement le P.O, je me suis rendu donc à un moment donné, en remettant tout et en regardant dans le Cheshire mais en ayant oublié de visser les deux vis de ma dernière bague qui maintient l'adaptateur 1,75'', que la croix du Cheshire était pile poil sur le centre ! En fait, je viens de me rendre compte (mais cela n'a absolument rien à voir avec mes deux précédentes tentatives) que si j'enlève mes lunettes je vois la fameuse croix du Cheshire qui était floue à l’œil nu, parfaitement nette ! Je suis corrigé pour grosse myopie mais je ne peux pas utiliser mon œil gauche qui a été opéré d’une cataracte et est plutôt presbyte ! Mais le plus important n'est pas cela, c'est qu'au cours de cette banale opération je me suis rendu compte d'un décalage de la bague/adaptateur de 1,75 avant que je ne resserre les vis et que si je ne le fais pas je suis exactement comme on peut le voir sur la photo ci-dessus ! Grossissez bien la photo ci-dessous, regardez où sont les deux flèches, et regardez à l'opposé en dessous, les deux parties sont parfaitement en contact ! Du côté de la fixation qui supporte le P.O et qui permet les réglages, il y a déjà une correction qu a dû être apportée à l'origine peut-être, car à l'endroit indiqué d'une flèche, on voit bien que la partie circulaire est légèrement ressortie de 2 ou 3mm alors qu'en dessous, mais ce n'est pas visible sur ce cliché, elle est affleurante ! Alors je me dis que si le tilt occasionné par ce desserrage restitue un alignement correct, c'est qu'il faut trouver comment arriver au même résultat une fois les vis resserrées ! Du moins dans le chemin optique ! Reste à savoir comment reconstituer ce chemin optique idéal et surtout, surtout, si mes dernières manipulations auront bien le résultat escompté... Qu'en pensez vous ? Philippe
  4. Collimation qui n'en finit pas !

    Franck, Je pense que tu ne lis plus mes réponses, mais je ne t'en veux pas, ce post devient très long et je suis très prolixe, cela n'aide pas quand on ne peut pas prendre le temps de tout lire... Cela fait deux jours Franck que je dévisse AU MAXIMUM les 3 vis et la centrale et que j'ai le secondaire qui flotte dans la main ! Les dernières photos que j'ai prises, celles juste avant l'intervention de Lantha en page 4, étaient le résultat de ma première manipulation !! Hier j'ai tout re-dévissé, j'ai tout repris à zéro donc les 4 vis dévissées ! Je n'utilise le Cheshire et le Concenter QU'APRES le centrage et le positionnement afin d'obtenir un rond pour le secondaire ! Tu as bien besoin ensuite d'utiliser le Cheshire pour les opérations finales de centrage !? Le Concenter sert juste avec ses anneaux concentriques à valider la congruence des cercles ! Donc hier, pour la deuxième fois, bien que j'ai essayé de faire concorder le réticule du Cheshire, le donut et avoir positionné pile poil au laser dans le donut le faisceau de mon laser et cette fois-ci avoir pu finaliser avec les vis du primaire le centrage du faisceau de retour, le résultat est tout aussi catastrophique ! A peu près les mêmes symptômes, donc j'imagine qu'il doit y avoir une étape ou une chose que je fais mal dans la phase qui consiste à positionner ce put... (moi aussi ça me tape le confinement !) de secondaire ! Voici les photos pour le fun, peut-être qu'elles pourront apporter quelques éléments de réponse pour ceux qui savent analyser de la "bouillie"... :-( MAP sur Procyon comme d 'hab' : Ensuite, M67 10 secondes sans correcteur de coma : Ensuite M67 avec correcteur de coma (MAP refaite entre les deux bien évidemment) : Mouvement à l'opposé, sud / nord vers IC 1805 10 secondes et correcteur de coma : Si l'on regarde la droite de l'image,on a un cadeau Bonux avec une déformation vraiment très bizarre : Manifestement, assez souvent quand je vise un objet qui implique un mouvement important du télescope, il y a un impact sur l’image.. Mais bon, ça on verra après, une chose après l'autre... Enfin, à signaler, les photos sont toujours prises avec mon Nikon D7000 non défiltré et en pose MUP (miroir relevé pour atténuer les vibrations). Je pense qu'il est nécessaire que l'on se focalise sur cette étape cruciale du positionnement du secondaire ! Vous ne m'avez pas répondu sur l'analyse et la compréhension de cette image : Le cercle 1 est-il celui qui doit faire l'objet de toute mon attention et qui correspond à la partie blanche de la photo au travers du Cheshire d'Achaim ? Autre point qui me trouble, doit-on voir autant la tranche du porte miroir secondaire : Sur la photo je suis un peu décalé car elle est prise à main levée, mais même en centrant la pupille de mon œil sur le donut, j'en vois une bonne partie quand même ! Philippe Addenda 12H30 : tout à l'"heure j'ai tout repris pour la 3eme fois, en essayant de me focaliser cette fois-ci sur le cercle 1 qui doit-être l'image du secondaire dont la forme doit-être parfaitement ronde. Cette fois-ci, il semble que la superposition du réticule du Cheshire soit meilleure avec le réticule formé par les lames de l'araignée. De même, le donut se superpose avec un rond noir, complètement au centre, formé par le reflet d'une partie du Cheshire je pense, et qui se situe au croisement des deux lignes. Lorsque j'ai positionné le laser pour vérifier par curiosité, il s'est positionné pile en plein centre du donut ! J'ai regardé avec le Concenter, il y a un léger décalage du cercle le plus proche du reflet rond. Il est donc difficile pour moi de contrôler le cercle qui s'assombrit quand on glisse le Concenter 2'' dans le P.O. Bref, j'ai finalisé avec les vis du primaire et je m'approche déjà beaucoup plus de l'image du Cheshire d'Achaim ! Test peut-être ce soir si la dépression qui vient par la Bretagne n'a pas atteint le Maine Et Loire...
  5. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Lantha, Pour les vis du secondaire, oui, maintenant que je n’ai plus rien à perdre, j'y vais franco... J'ai dévissé comme expliqué plus haut, mais je ne sais absolument pas comment repérer le centre optique du secondaire pour le marquer ! Tu fais ça comment ? Sinon pour toutes les personnes qui répondent depuis le début, voici un cliché pris il y a quelques minutes depuis mon P.O. Certains disent que c'est complètement désaxé, qu'est-ce qui est désaxé ? Je n'ai pas repère donc je ne sais pas de quoi vous parlez ! C'est ça mon problème ! Quel cercle dois-je en fait prendre comme référence, le cercle 1 je suppose ? Quant au P.O, vu déjà ce que je fais avec le secondaire, ce n'est même pas la peine que j'y touche pour le moment, en plus j'ai l'impression que certaines têtes de vis sont oxydées et comme ça l'air d'être du 6 pans ou plus... Philippe
  6. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Achaim, Euh, petite question, comment as -tu fait pour prendre cette photo dans ton Cheshire ? Par le petit trou j'en doute, tu as pu dévisser la partie supérieure ? Cela m'intéresse pour montrer ce que je vois réellement ! Pour en revenir à mes manipulations d’hier après-midi, je n'ai jamais réussi à obtenir le même centrage que toi, quoi que je fasse avec les vis, l'offset que je constate reste strictement le même ! J'ai beau dévisser les 3 vis et la centrale (pas complètement au point de libérer le miroir quand même), je ne constate vraiment aucun recul ni avancée du miroir comme s'il ne faisait que pivoter sur lui même !! Autre point troublant, quand j'ai fixé un adaptateur 2'' et que j'ai mis le Cheshire, donc un peu plus près qu'avec l'adaptateur 1,75'', j'ai eu le sentiment qu'en fait par rapport au centre du P.O, il était décalé vers la gauche, d'autant que l'on peut constater avec la croix du Cheshire que je m’évertue de centrer désespérément sur le centre du reflet du secondaire et du donut epuis le départ ! Pourtant, quand je regarde avec le Cheshire et l’adaptateur 1,75'', donc le plus éloigné possible comme conseillé, je vois malgré tout l'ensemble du reflet du miroir primaire dans le secondaire, du mois je pense... J'ai regardé avec le Concenter après voir tenté de ramener le mieux possible le secondaire, image ronde, centrée dans le P.O et sur le réticule du Cheshire, et au final j'avais bien les cercles concentriques qui encadraient le bord du porte miroir secondaire et le primaire, mais le réticule du Cheshire est toujours décalé sur la gauche... Restait plus qu'à aligner le donut ! J'étais content malgré tout ! J'ai desserré les 3 vis du primaire au maximum, en fait en butée des vis de verrouillages (j'avais peur que l''une d’elles se dévisse complètement !), j'ai recentré le donut sur le centre du reflet du miroir secondaire qui coïncidait avec le réticule du Cheshire. Pour la première fois je pouvais actionner les 3 vis du primaire sans sentir la butée rapide de l'une des trois comme avant. Je mets mon laser dans le P.O et j'étais quasiment au centre, dans le donut, ce qui était impossible depuis les réglages du revendeur ! Par contre bizarre, je ne voyais pas le reflet du laser en regardant la mire à 45° ! Je me suis dit que c'était peut-être normal... Hier soir, je démarre ma session vers 23h30. Pas de MES vous vous vous souvenez, Polaris bien sur son cercle du milieu... Je calibre sur Procyon, je fais ma MAP au Bahtinov dessus également et je mets mon APN et refait la MAP avec le liveview : Je commence mes séries avec M67, puis M44 et j'ai fini avec IC 1805. Au liveview cela semblait correct, et ce matin, je télécharge mes photos, et là, douche froide ! :-( Voici le pitoyable résultat... M67 5 secondes sans correcteur de coma (lune au -dessus et lampadaires comme d'hab') : Voici un zoom sur le centre de l'image : Je passe à M44, 10 secondes, sans correcteur de coma (je respecte l'alignement vertical de mon APN): M44 10 secondes avec correcteur de coma : J'ai fini avec IC 1805 en 30 secondes avec correcteur de coma : Si l'on détaille cette image de la gauche, au centre et vers la droite, voici les déformations observées sur tout le champ : A gauche : Au centre : et enfin à droite : Voilà, plus aucune image ne peut sortir de ce @%à?!* de télescope de m.. !! :-( Philippe
  7. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Achaim, Le hic, c'est que j'ai l'impression que si je dévisse la centrale, ça libère bien la pression, la tête flotte un peu selon le degré de dévissage et c'est galère de maintenir sa position tout en vissant, ça bouge sans arrêt, mais je n'ai pas vraiment le sentiment que cela me permet de régler la compression avant/arrière... Je n'ai pas encore dévissé au maximum et tenté une compression ou une détente du bloc (mais si c'était le cas cela aurait dû se sentir quand j'ai fait mes manips) ! Maintenant, ma question reste toujours ( personne n'a répondu sur ce point depuis le début) : est-ce que l'offest, c'est à dire, pour qu'il n'y ait pas d'équivoque sur ce que je décris ; le décalage entre l'image ronde argentée du primaire que l'on doit voir dans le P.O doit elle être décalée à ce point comme ci-dessous ?? Si ce n'est pas le cas, est-ce que c'est bien la vis centrale et elle seule qui est supposée ramener sa position en superposition du rond noir dessous !? Par ailleurs, doit on avoir exacte superposition du réticule du Cheshire vu en premier plan au travers de l'ustensile avec les branches de l'araignée et avec le donut et avec le reflet noir à l'intérieur du donut qui doit lui même être un reflet du Cheshire je pense ! ?? Ouf ! Si oui, ce résultat final implique t'il des manips au niveau du secondaire ET des manips au niveau des 3 vis du primaire (au moins pour le donut je suppose sinon je ne vois pas comment centrer celui-ci) ? Bref, est-ce que cela doit être absolument comme cela : Car comme évoqué dans mon précédent post, je ne vois pas comment ramener le donut pile poil au centre puisque cela décale concomitamment le réticule du Cheshire quand je manipule la vis de l'axe horizontal du primaire !! Je suppose que c'est bien la phase finale et qu'elle ne peut se faire qu'avec les vis du primaire ? Je prends par contre bien note de ta suggestion pour les 3 vis du primaire, je tenterai cela ! Philippe
  8. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour, Ma question ce matin, après mes modifications d'hier au Cheshire et Concenter, comme je n'ai pas pu observer non plus du fait de la météo repartie sur les nuages jusqu’à au moins demain soir, c'est : est-ce que l'offset (matérialisé par des traits rouges sur mon cliché) que je note quand je regarde dans le P.O du reflet du miroir primaire est normal ? Est-ce que cela est réglable en avançant ou reculant avec la grosse vis centrale de l'araignée dans ce cas ? Merci pour vos retours Philippe Addenda : je viens de profiter d'une pose café en télétravail pour essayer de bouger la vis centrale de l'araignée pour voir ce que cela faisait : à part libérer la pression, rien ! Cela n'avance pas et ne recule pas le secondaire ! :-( L'offset que je décri ci-dessus n'est en rien impacté quoi que je fasse... En ce moment j'en suis là : En théorie, je devrais avoir le réticule de l’araignée et du Cheshire (celui qui est flou quand on regarde au travers de lui) !?? Si oui, chaque fois que j'essaye de bouger une des vis du primaire sur l'axe horizontal pour ramener le donut autour du point noir central (reflet du Cheshire je pense) et dans le centre de la croix floue du réticule du Cheshire, il me décale d'autant le trait vertical du réticule du Cheshire et inversement comme le montre le dessin en dessous ! :-( Donc pour moi impossible de ramener le donut, le point central du reflet en concordance sur le centre de la croix du Cheshire ! Le Concenter ne m'apporte aucune aide bien évidemment dans cette étape... Donc retour à la case départ... :-( Là j'ai vraiment besoin de la pédagogie des personnes à l'aise avec le Cheshire ! Philippe
  9. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour à tous, J'ai reçu hier après midi mon Cheshire et j'ai regardé ce que j'avais dans le P.O. Voici ce que je vois sans le Cheshire, histoire de comprendre les dessins ci-dessous : Le réticule formé par araignée est centré, contrairement à ce que laisserait penser ce cliché, c'st juste qu'il est difficile de se maintenir exactement en face... Par contre le reflet argenté au centre où l'on voit mon reflet est bien décalé comme on le voit par rapport au rond noir sur la deuxième phot, est-ce normal sur ce type de télescope ? Est-ce que c'est dû à l'offset ? Je vous joins ce dessin de ce que je voyais (voir ci-dessous). Attention, le donut n'est pas à l'échelle, il est plus petit et plus fin bien évidemment et englobe le petit rond noir que je pensais être un reflet du miroir secondaire mais qui en fait est celui du Cheshire (voir proportions sur mon cliché ci-dessus même si on ne le distingue plus vraiment avec mon reflet et celui de l'appareil photo que je tiens) car il était noir mais pas argenté (c'est ce que l'on voit sur la photo ci-dessus). J'ai essayé de bouger les vis du primaire pour voir ce qu'elles bougeaient et j'ai donc vu que c'est la position du donut. J'ai donc ramené celui-ci a peu près au centre du reflet de l'araignée, bien qu'il n'était pas extrêmement décentré. J'ai ensuite pris mon courage à deux mains et essayé de dévisser délicatement une des vis du secondaire pour voir ce que cela bougeait, et j'ai vu que cela bougeait un peu la position du petit rond noir plein au centre (miroir secondaire ?). En jouant très légèrement sur une ou deux vis (la 3ème ne semblait pas vraiment faire quoi que ce soit), j'ai pu ramener le cercle noir sur le réticule formé par l'araignée. Maintenant, j'ai une question : le réticule du Cheshire figuré est pratiquement dans la position du dessin. Le trait vertical est bien décalé, l'horizontal peut presque parfois (mais pas complètement) se confondre avec celui de l’araignée selon la position de mon regard dans le petit trou. Est-ce que le réticule du Cheshire doit se confondre avec celui formé par l'araignée ? D'après la doc de Pierro Astro livrée avec le Cheshire et des tutos, je dirais oui, mais j'attends votre confirmation. Je crains que si le Cheshire doit se superposer à l'araignée qu'il faille agir sur la vis centrale de l'araignée qui est si galère, enfin je ne l'ai pas re-testée depuis que le revendeur a tout démonté, mais... Enfin voici ce que l'on voit si l'on se tient à 1 mètre devant l'ouverture du télescope, je suis un peu décalé du fait de ma position là aussi difficile pour se tenir pile poil dans l’axe avec le portable pour photographier, si l'on fait bien attention à la position des branches de l'araignée et son reflet dans le primaire. Mais globalement je pense que c'est correct; non ? Philippe Addenda : Je viens de recevoir le Concenter 2Z ce midi par la poste. En gros il s'agit de cercles concentriques qui permettent d'aligner au mm près le miroir primaire et le secondaire. Au passage, plus de 65 euros pour du plastique, ça fait quand même très cher... Quoi qu'il en soit, voici ce que j'observe (dessins de cercles en rouge de ma part pour mieux distinguer) après avoir glissé dans le P.O à 2" (tout adaptateur retiré donc): On est franchement pas aligné sur l'axe horizontal surtout, et cela semble cohérent avec ce que j'observe dans le Cheshire ! Votre avis me serait précieux messieurs, je reste dubitatif... Philippe
  10. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Franck Cercle du milieu en effet ;-) J'attends la fin du vent pour faire le test demandé par Simon de Teleskop Service, et le PEC training de Ashaim... Peut être ce soir si la météo tient, car ce matin beau ciel bleu sans trop de vent... Par ailleurs, j'attends cette semaine la livraison d'un cheshire (bah faut bien mettre les mains dans le camboui) et d'un outil que j'ai découvert sur Teleskop service et Pierro Astro, appelé Concenter 2Z pour finaliser... J'ai lu et relu certains tutos et croise les doigts pour ne pas tout dérégler... En parallèle je vais peut-être finir par connecter mes cameras et prendre en main PHD2 Guiding ce qui me permettrait de voir ce que le PEC donne en live.. Mais ça, ce sera après les photos de test... Philippe
  11. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Achaim, C'est un peu ce que je craignais... Dès que j'aurai une nuit claire ; car c'est reparti sur les nuages depuis avant hier dans l'ouest ; je testerai ! Perso j'utilise SkySafari depuis plusieurs mois, d'autant plus qu'il m'aide à finaliser le centrage après calibration avec le module Skywatcher Wifi (en attendant l’astrométrie avec le boitier ASIair Pro). Mais comme déjà dit, quand on se retrouve avec une portion limitée de ciel et des étoiles moins évidentes à repérer dans la masse, cela ne facilite pas les choses... Il faudra pourtant... Bonjour Petit Ours, j'ai refait ma MES après avoir démonté tout il y a 3 semaines, et recalé au nord et idem refait les niveaux depuis ces clichés ! Pour le sol, je m'étais dit la même chose, mais quand j'ai tout démonté la dernière fois alors qu'il y avait eu des pluies diluviennes, des vents à 90/100 km/h, le niveau était celui des photos, et de mémoire ce que j'avais fait initialement... Rien ne dit que cela n'ait pas bougé cette fois-ci même si le temps a été très sec et sans trop de vent ces dernières semaines ! ;-) Perso le backfocus de 55mm est respecté, si ce n'est pas le cas, c'est que la bague M48 est mal usinée... Dans mes prochains tests je vais me cantonner également à des poses de très courtes durées, car Simon de Teleskop Services (où j'ai acheté initialement ma bague M48 et mon correcteur de coma), me demande de faire des tests de 1 ou 5 secondes maxi sur plusieurs photos afin de voir si le résultat est le même ou si une dérive apparaît, si c'est le cas, selon la direction, cela pourrait amener à certaines conclusions. Il m'a également demandé de faire une rotation de l’appareil de 90° et observer également si une dérive éventuelle apparaît. Encore une fois, les suspects sont : - réglage final du secondaire à faire absolument avec méthode d'Airy (indubitable) - orthogonalité du P.O. - tilt du P.O et/ou du capteur de l'APN - contraintes trop importantes des pattes maintenant le primaire - astigmatisme du correcteur de coma (Simon n'y croit pas) Et comme cela peut-être une ou plusieurs origines concomitantes, ça fait un paquet de possibilités... Philippe
  12. Collimation qui n'en finit pas !

    Waouh, je en connaissais même pas ! Merci pour ce conseil ! :-) Je pensais que c'était une partie de ce que fait Pierro Astro dans ses corrections avant livraison de la monture ! Je viens de relire le passage qui ne saute pas forcément aux yeux même pour quelqu'un comme moi qui a lu et relu plusieurs fois le manuel de la raquette... Je vais mettre cela en pratique dès que possible afin de voir son impact. Me conseilles tu de le faire absolument sur trois étoiles ou le principe vaut pour une et deux aussi ? Tu fais cette opération avec quelle fréquence ? J'avoue avoir pris l’habitude de faire la calibration sur une étoile car c'est toujours galère où je suis (je ne vois que le sud d'où je suis pour le moment du fait des arbres et de l’obligation de viser en même temps Polaris à l'opposé à travers les branches d'un cerisier...) d'identifier avec certitudes certaines étoiles hormis par exemple Sirius et Procyon, dans le chercheur et puis dans l’oculaire réticulé rétroéclairé... Comme depuis une semaine j'utilise le module Skywatcher Wifi il faudra que je vois s'il reprend cette fonction, mais j'en doute... IL faut qu'il soit connecté pour j'ai accès à tous les menus, donc je verrai lors de la mise en pratique avec la raquette d'abord où je sais maintenant où cela se situe ! ;-) Sait-on jamais, si cela pouvait un peu améliorer les choses... Mais bon, je ne rêve pas, il y a indubitablement un travail à faire sur le peaufinage de la collimation du secondaire et cela ne pourra avoir lieu avant la fin du confinement... Philippe
  13. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Achaim, je vois ce qu'est la PEC, mais comment procèdes tu par curiosité pour ton "enregistrement" et où ??
  14. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour franck, Absolument, vu que l'on a se repère pour un peu de temps ! ;-) Pas d'erreur pour moi sur ce point, toujours au milieu !
  15. Collimation qui n'en finit pas !

    Bonjour Franck, Non, pour la MES, je ne vois pas ce que je peux faire de plus ! Orientation à la boussole avec alignement le plus précis possible, niveaux pile poil (voir les photos dans mes réponses précédentes) et tube à température puisque toujours dehors ! Ce n'est pas du fixe absolu, pas de poteau en ciment, mais c'est tout comme ! Je ne refais donc pas ma MES puisque sol bien dur et tassé ! La dernière fois, après avoir tout démonté et vérifié, même avec les pluies diluviennes le vent etc les niveaux étaient impeccables ! Je collimate le primaire comme indiqué avant chaque observation au laser, pas de condensation sur les miroirs, ils sont bien nets. Quand je démarre une session, pour l'alignement sur l’étoile polaire, je suis en général à un chouia de correction car ces deux dernières semaines je commençais mes observations dans les mêmes heures ! Ensuite je pilote avec le Skywatcher Wifi et je cible avec SkySafari 6 Plus ! Quand je shoote, les objets sont dans le champ voire dans la pastille ! Comment dire dans ces conditions que la MES est impliquée ? Je ne l'écarte pas, mais là il faudrait que je sois avec quelqu’un pour confirmer si je fais bien ou mal, et ça en ce moment c'est impossible... Après il faudra que mon revendeur (s'il est toujours vivant, car plus de nouvelles depuis le 10 Mars et d'un certain âge, et en plus mon ASIAIR pro a été commandé par ses soins et payé en attente de réception depuis fin novembre donc inquiétude...) puisse enfin me rencontrer pour peaufiner ses deux collimations... Sinon, il faudra que je m’inscrive dans un club local sinon pas d'autres solutions, après ce satané coronavirus... J’aurai beau lire toutes les docs du monde, si je ne vois pas où cela coince je n'avancerai pas.. D'où ma grosse tentation de passer à autre chose, j'en suis même à envisager un réfracteur pour ne plus avoir cette satanée collimation du secondaire (le cheshire pour ce que j'en ai vu me sort par les yeux) s'il s'agit bien de cela encore une fois... Pour le cheshire, je pense que c 'est parce que je ne me sens pas prêt à le faire seul, je comprends les grandes lignes de sa manip, mais quand je regarde dedans (j'ai juste eu l’occasion de le faire une fois quand le revendeur m'a montré ce qu'il faisait avec), et que l'on me dit qu'il faut aligner alors que le point de vue change selon la position si l'on bouge la tête de quelques mm à droite ou à gauche, je ne saisis pas comment on peut avoir une précision avec ce machin ! S'il s'agit d'un problème d’orthogonalité du P.O comme on le pensait fortement dans les dernières périodes, là c'est encore pire car les explications ne sont pas fréquentes et le risque est fort d'empirer la situation... Bref, de toute façon aucun espoir avant mai dans les conditions actuelles si l'on n'en prend pas pour plus de 6 semaines... Philippe