Phil49

Member
  • Content count

    302
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

45 Neutral

About Phil49

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Photographie, sciences, histoire, moto
  • Instruments
    Skywatcher AZ-EQ 6 Pro GT et NE-Q 5
    Skywatcher 200/1000

Recent Profile Visitors

2635 profile views
  1. Stellarmate + RPi

    Bonsoir C'est la raison pour laquelle je vous parlais d'un RPI4 avec 8 Go de RAM et de mon double projet ! Le Windows 10 est en effet compilé sur du Arm, il y a pas mal de choses mais pour le moment pas de wifi.. Globalement ça ressemble bien au Windows 10 standard, mais à la sauce Arm ... Par ailleurs, là il faudra muscler les perfs et 8 Go de RAM ne sera pas du luxe... De même, le SSD ou nvme sont plus que conseillés. Il n'y a pas de prix, c'est expérimental pour le moment donc librement téléchargeable. Voici la chaine Youtube que je suis de très près depuis un certain temps ! - https://www.youtube.com/channel/UCn4TA_ZZakaElp0OWM4ducg Philippe
  2. Stellarmate + RPi

    Plina, D'accord avec toi avec un SSD, mais une carte nvme ou un M2, c'est aussi épais qu'une barrette de mémoire, juste un poil plus, donc pas le même facteur encombrement, même si dans l'absolu un SSD ce n'est pas super épais non plus ! Par contre, il faut un PCB supplémentaire, c'est finalement ce qui complique les choses sinon ce serait impeccable ! Le boitier dont je parlais quelques pages avant le permet, mais c'est tout de suite près de 50 euros pour lui tout seul... Avec le temps, je pense qu'ils vont se multiplier, pas forcément que pour l'usage astro qui reste une niche comparé au marché de la domotique, mais en tant que NAS pour stocker des films, des photos, des PDF, etc. La carte microSD a l'incommensurable avantage de se loger dans trois fois rien et ne pas obérer le form factor, pour un SSD ou un nvme, il faut de facto ajouter de l'espace, ce qui n'a pas été pensé dans ce sens initialement... C'est surprenant que le RPI 4ème du nom ne prenne pas encore cela en compte lorsqu'il est vendu avec son boitier, d'autant plus que la compilation d'un Windows 10 sur Arm est quasiment mature (hormis l’indispensable Wifi pas encore dispo) et cela fera décoller le concept !! Lui aussi nécessitera un SSD ou NVME, encore plus que notre usage... Philippe
  3. Stellarmate + RPi

    Bonjour Merci pour vos retours ! En fait vous avez sagement opté pour des SSD externes. J'avais plutôt un nvme en tête qui lui nécessite un PCB interne ! Par contre, autre contrainte, il faut un boitier adapté, les standards ne conviennent plus... Encore de l'argent... Par contre c'est monobloc et les perfs sont... canons ! Mais a t'on vraiment besoin de tels débits !? Pour l'astram qui compte ses sous comme moi, bof, mais pour celui qui peut s'offrir une ASI 6200, oui, ça doit compter car les fichiers pèsent plus de 100 Mo, ça commence à faire pas mal, de même pour le stockage... Alors je dis cela, car travaillant exclusivement avec l'ASIair Pro aujourd'hui, l'affichage sur tablette est le modus operandi par excellence pour piloter son setup (certains utilisent aussi BlueStack pour émuler l'appli et déporter sur un portable), mais pour le Stellarmate/Ekos/etc, ce n'est pas la même contrainte, et là les images de cette taille posent problème... Bon c'est une autre histoire, c'est plus la limitation "a priori" repérée sur la partie réseau en Wifi qui expliquerait ce souci (ceux qui sont concernés passent en ethernet, un comble pour une solution qui se veut nomade avant tout...), car les images elles, sont bien copiées sans soucis, en parallèle, sur les cartes SD, MicroSD et les disques durs utilisés ! Avez-vous noté des contraintes de débit dans vos usages sur Stellarmate avec des RPI4 ? Je ne parle pas de tablette bien évidemment car Stellarmate ne fonctionne pas (aujourd’hui en tout cas) sur ce modèle ! ;-) Pour le moment, je vais déjà voir avec une carte SD de 64 Go, ensuite je passerai peut-être sur le SSD ou le nvme selon mon temps/courage ! Par contre, un autre truc qui manque, c'est l'ultra pratique système de fixation de l'ASIair pro ! Lunette ou newton, on peut facilement le positionner, mais avec les boîtiers standards RPI, pas de fixation native, normal, ce n'est pas l'astrophoto qui prédomine dans son usage ! Vous les fixez comment si vous le faites, sur une lunette ou un newton ? Histoire de partager les bonnes pratiques ! :-) Philippe
  4. Stellarmate + RPi

    @Plina, C'est malin, tu m'as forcé à acheter ! LOL ! ;-) Bon, j'avoue, je ne tenais plus, encore un ou deux petits achats prévus, mais cela devrait le faire... Un peu marre aussi de suivre vos conversations en théorie ! Je pense commencer par Ekos, Stellarmate, je verrai après. Pareil, j'ai pris une SD card de 64 Go sur le site Kubii et je verrai assez rapidement après pour un nmv2 ou équivalent pour le SSD. D'ailleurs, vous avez pris quoi déjà Kaelig et Frank et peut-être looney2 en termes de SSD (marque modèle) ? Je crois qu'il faut aussi un mini-adaptateur ou board sur le RPI, non, pour le connecter ? Philippe
  5. Stellarmate + RPi

    Bonjour Kaelig, Quel est ce site indélicat histoire de ne pas se faire avoir où d'être méfiant ? Comme moi je ne vais pas tarder à passer commande... Aliexpress, Amazon, autre ? Philippe
  6. Stellarmate + RPi

    Frank Tu as raison, ne touche à rien tant que cela marche, c'est la sagesse ! ;-) Maintenant, on apprend de ses erreurs et c'est comme cela que l'on maîtrise de mieux en mieux son domaine, mais quand déjà les ouvertures sont rares côté météo, autant le faire quand on sait pouvoir revenir à un mode fonctionnel ! On peut tenter tout quand on maîtrise parfaitement ou que l'on dispose de deux boîtiers pour la "prod" et le "test", mais ne pas tenter le diable tant que la raison de tes soucis n'est clairement pas identifiée ! J'ai hâte de commander un boitier pour vous rejoindre et voir u peu ce que ça donne ! ;-) Philippe
  7. Stellarmate + RPi

    Bonjour à tous, Comme je vois que vous galérez pas mal avec le réseau, et que c'est mon métier, je me suis plongé sur la doc à défaut d'avoir un boitier RPI4 sous la main. Je voulais savoir comment Stellarmate gérait par défaut le réseau et je suis tombé sur cette page qui est très claire (sauf si tout à changé entre temps !) ! - https://stellarmate.com/support.html?view=kb&kbartid=10 En réseau, quand on ne veut pas trop s'embêter, on laisse en DHCP, ce qui est le cas de Stellarmate par défaut et 99,99% du temps ça marche parfaitement. Là, pour une raison encore indéterminée mais liée à la mécanique de renouvellement ou d'affectation de nouvelle adresse IP au Stellarmate (ou rupture de connexion entre le Stellarmate et la box car plus sur le même plan d'adressage ?) vous n’arrivez plus à communiquer avec le boitier. L’alternative consiste à mettre une IP fixe, ce que l’article explique, de cette manière vous êtes certain de toujours pouvoir la connaitre et ainsi tenter de communiquer avec d’une manière ou d'une autre pourvu que vous soyez toujours dans la même plage : exemple 192.168.1.15 pour l'un et 192.168.1.50 pour l'autre, mais pas 192.168.0.50 d'un côté et 192.168.1.15 de l'autre, et encore moins 10.0.0.50... A tester si le cœur vous en dit... @Jean-marc : je confirme, un OS 32 bits peut potentiellement tourner sur une architecture proc de 64 bits, mais pas l'inverse... De même des softs 32 bits peuvent encore tourner sur un 64 bits mais pas l'inverse non plus... De toute manière le 32 bits devrait complètement disparaître car tous les OS sont aujourd'hui en 64 bits afin de pouvoir gérer des ressources élevées (grâce à son "bus" ("largeur" du "tuyau" où circule la donnée) beaucoup plus large), et même notre domaine ne devrait pas y échapper à terme, pour des raisons de rationalisation... On n'en est pas encore à vouloir gérer des dizaines de Go de mémoire ou des To d'espace disque dur (ce qui est la raison première de l'évolution du 32 vers le 64 bits), mais qui sait... C'est encore un peu contradictoire avec la portabilité et la légèreté des systèmes pour être embarqués dans des volumes retreints avec des consommations riquiqui, mais les progrès sont rapides en ce moment avec les RPI ! ;-) Philippe
  8. Stellarmate + RPi

    Bonjour Franck, Je viens de prendre connaissance de l'échange depuis hier soir, j'aurais eu la même approche que Plina, un ping pour tenter de voir si ça répond ou si pas sûr, un petit soft gratuit bien sympa que j'utilise depuis très longtemps quand des amis me demandent de dépanner en cas de problème réseau : angry IP scanner . Il scanne toute une plage et te détecte les adresses utilisées ou non, c'est déjà un bon point de départ pour peu que tu saches à peu près ce qui est branché ! Par ailleurs, comme toutes les box tu dois avoir une interface d'admin de ta box. Typiquement c'est une adresse du type 192.168.0.1 ou 192.168.1.1 + un nom d'utilisateur et un mdp. Pour être sûr, tu lances une commande dos sur ton PC : ipconfig /all, et tu regardes la valeur "Passerelle par défaut" sur ta carte Wifi si tu es connecté en Wifi ou en Ethernet si connexion filaire, ce sera de toute manière la même. Ensuite dans l'interface de gestion tu dois avoir une section liée au DHCP, c'st à dire le serveur d'adresse pour simplifier. C'est lui qui donne un "bail" = une adresse IP à ton PC ou RPI, d'une durée qui sera indiquée par défaut. Comme le disait Plina, c'est rapide de réallouer une adresse pour un DHCP pour peu que la communication réseau soit nominale, donc vaut mieux ne pas trop tripoter si tu n'es pas trop sûr, mais cela te permettra de voir s'il y a d'éventuelles contraintes d'allocation de ce fameux "bail" ou adresse propre à chaque machine sur ton réseau. Encore une fois, normalement, quand on n'a pas des centaines de machines ou appareils en réseau, les paramètres par défaut suffisent... Pour le CPL, je l'utilise depuis près de 10 ans, je suis en Devolo, pas de soucis particuliers, sauf les derniers adaptateurs en 1200 que j'ai achetés dernièrement, tous les mois je suis obligé de débrancher la prise reliée à la box pour que le réseau complet fonctionne de nouveau, alors qu'avant aucun souci. Il arrive dans d'autres cas (chez moi il doit y avoir un bug très clairement avec Devolo car les anciens adaptateurs fonctionnent très bien ou mon réseau électrique a une contrainte que je ne connais pas peut-être) il arrive qu'il faille juste débrancher électriquement l'adaptateur ou les deux, et le rebrancher et tout rentre dans l'ordre. Philippe
  9. Stellarmate + RPi

    Bonjour glacial mon cher looney2 ! ;-) Dis moi, tu n'alimentes quand même pas ton setup qu'avec la petite batterie de poche quand même !!?? Ça ne te sert que pour la chaîne optique et le nano routeur c'est ça ? Sinon, je pensais à tes problèmes de très base température, peut-être que des câbles tressés s'en sortiraient mieux, non ? Du style de ceux-là juste pour l'exemple, mais avec quelque chose de plus qualitatif ! Bon il est vrai que pour un câble RS 232 cela doit être moins fréquent, mais réseau et USB c'est très tendance en ce moment et cela a l'avantage d'avoir beaucoup moins de rigidité ! Il doit peut-être y avoir plus de choix par chez vous avec les conditions extrêmes, non ? Sinon, pour en revenir au collier chauffant j'a commandé celui que tu mentionnais ou Frank, je ne me souviens plus, sur Aliexpress, je verrai dans 15 jours à réception ! C'est celui en USB avec une petite télécommande à trois positions et que je compte déporter sur al batterie Iniu en usage avec ma TS 76 EDPH car pour le newton je n'en ai besoin que d'un. @Jean Marc : oui, moi je tiens car pour le reste franchement ce n'est que du bonheur. Il a juste de temps en temps cette période de flottement après une mise à jour où on n'set jamais trop certain que cela ne va pas amener un bug qui n'existait pas avant (ceci dit il semble que Stellarmate ne soit pas totalement immunisé non plus d'après la lecture de vos dernières retours), mais dans l'ensemble ça fait vraiment admirablement bien le job à condition d’accepter le full Zwo... Donc une alternative, mais pas un remplacement complet, pour le moment, me semble intéressant pour juger ! Bon, il faut déjà que j'aie commandé mon RPI4 pour juger... Philippe
  10. Stellarmate + RPi

    Bonjour Jean-Marc, Oui, absolument, c'est bien cela. Une bonne chose en effet. Lors du mois de novembre j'ai trouvé que la routine de MAP de l'EAF faisait très bien son boulot, et même le delta température que j'avais réglé à 1°C toutes les heures à vérifier, également,. Le système faisait très bien son job là aussi ! Par contre je n'en dirai pas autant du meridian flip qui me fout une trouille bleue pour les mécanismes de mon AZ-EQ6 GT... Le dernier en date ne fin novembre s'est terminé avec le tube pointant vers le bas bloqué contre un des pieds en fin de session... Taux de loupés de 50% pour ça et les dommages peuvent vite se cumuler au niveau dents et pignons... Aujourd’hui je suis très réticent à laisser un meridian flip se programmer sans ma présence, mais comme en général c'est très tard dans mes sessions, pas très envie non plus de me lever à 3 ou 4 heures du mat'... Cela à l'air de mieux se passer sur Stellarmate et Ekos !? J'en entends pas trop parler en tout cas ! Pour l'ASiair certains n'ont "jamais" eu de soucis, ça me sidère ! Et à ce n'est pas une fausse manip, quand la MES est faite aux petits onions, que le P.A aussi, que l'autoguidage tourne bien, et que l'on coche l'option auto meridian flip je ne vois pas ce que je fais de mal !! Jamais eu vraiment d’explications... Qu'est-ce qui t’inquiète, je ne vois pas quel point te donne ce sentiment ? Philippe
  11. Stellarmate + RPi

    Bonjour à tous, @frank-astro : pour l'EAF, il n'y a pas beaucoup de paramètres à indiquer. Les pas "coarse" MAP "grossière",on met par exemple 1000 ou 500, et "fine" qui permet une approche plus fine de la MAP, là je mets selon, 100, 50,10 ça dépend. De toute manière à partir du moment où tu as déterminé le point de départ "0" et d'arrivée" 20 000, 25 000 etc après il ne reste plus qu'à tester une MAP et on obtient une valeur en général qui ne bouge pas trop hormis sur tu refais le point pour changement de température et d'objet pointé à un chouia près. Par contre penses bien à régler le backlash avec les différentes méthodes dispos avec un comparateur ou en calculant les pas fins ou en observant avec un bahtinov la MAP idéale en ajustant par itération les décalage de la barre. La routine de MAP de l'AF sur l'ASIair ne tient pas compte du bakcklash et la critique de beaucoup c'est que la Vcurve utilise des pas trop grossiers (50) à leur goût, mais d'après le forum Zwo, la MAP serait très proche de la vérité et il y a des échanges pour peut-être envisager une courbe hyperbole au lieu d’une parabole en lieu et place de la possibilité d'utiliser chacun la valeur du pas minimum pour la routine de la MAP. @kaelig : oui le nano routeur est un must incontournable ! Le Wifi est vraiment le talon d’Achille des boitier RPI, et le innombrables discussions sur les posts ASIair Pro en sont la preuve ! N'oublie pas que si tu prends un boitier alu tu vas certes avoir un meilleur refroidissement passif, exactement comme sur l'ASIAir pro, c'était le but d'ailleurs, mais cela va aussi considérablement atténuer la portée du Wifi... Peut-être que le c$ôté libre d'Ekos, Stellarmate permettra la prise en compte d'antenne USB ou d'amplis sur USB, car sur l'ASIair c'est le fait de n'avoir aucun pilote hormis une carte Wifi dans l'OS qui empêche pour le moment d'avancer ! Enfin aussi le fait que ce n'est pas la priorité de Zwo (peut-être une v3 qui commercialement prendra en compte une alternative par une nouvelle conception...) et que de toute façon la seule solution consiste à souder une connexion à une antenne externe mais en ce faisant on fait sauter la garantie potentielle, bref, le serpent qui se mord la queue... Perso toujours aucune ouverture météo, c'est déprimant ! :-( @ looney2 : j'ai acheté sur Amazon ta batterie portable, avec l’affichage LED de autonomie, c'est vraiment bluffant dans les specs, hâte de voir ce que ça donne en vrai ! Ma vieille batterie portable tient ce rôle vaillamment pour le moment depuis 2 ou 3 ans, mais je pense y coller un collier chauffant en plus de l'autre que j'ai acheté l’année dernière quand je vais réutiliser ma TS 76 : un pour l'avant et l'autre pour la chaîne optique car j'ai perdu, comme vous le savez, un mois de photos a cause de la condensation sur mon filtre ou la fenêtre de ma camera sans m'en apercevoir en novembre... J'attends aussi pour le Rpi 4 aussi que les fonds reviennent... Philippe
  12. Stellarmate + RPi

    Bonjour Franck, Tiens, d'ailleurs, à ce sujet, est-ce que le cadrage reflète réellement la position de la camera et te permet d'ajuster celle-ci ? Je m'explique : déjà, sur l'ASIair, quand je fais ma calibration, je n'arrive pas à positionner parfaitement orthogonalement mes axes, ça me gonfle, j'ai ps encore trouvé comment faire ! J'ai essayé de faire tourner ma cam de guidage dans le focuser Zwo de mon OAG Zwo, mais à chaque fois cela ne fait rien ou pas grand chose ! Quant à la partie imagerie, quand je veux affiner le cadrage même avec SkySafari, c'est vraiment galère... Il y a une question d'angle qui est présente mais que je ne comprends pas très bien car tu ne sais pas si c'est par rapport à la monture, à la position absolue... Ça se présente comment sur Stellarmate ou Ekos si les écrans sont similaires pour la calibration et le cadrage des objets du CP? Philippe
  13. Stellarmate + RPi

    Bonjour Looney2 Tu peux me dire quelle référence tu as commandé ? Edit : quel distrait, je n'ai pas remonté le fil de discussion où tu mets le lien ! :-( Par contre comme dit plus bas je suis intéressé par ton retour sur ton ressenti, qualité, chauffe surtout qu'il y a 3 positions apparemment, etc ! L'USB n'est là que pour alimenter donc (ce qui me suffit et m'arrangerait) ? Je t'explique, j'ai toute ma prod de Novembre qui est bonne à mettre à la poubelle pour un problème de... condensation sur l'un ou plusieurs des éléments de ma chaine optique ! Bah après les soucis de collimation, tilt etc qui m'ont bouffé 6 mois en début 2020, la météo, etc, en novembre pas mal d'ouvertures en soirée, j'ai été sur le pont assez souvent, tout semblait bien se passer en regardant les fichiers qui s'affichaient sur ma tablette, sauf, que j'ai été très optimiste, je n'ai pas commencé à traiter rapidement et voilà, patatras, la cata... Tout est ici sur le forum d'en face : - Que s'est-il passé ? Un vrai carnage... :-( J'ai fait un test pendant juste une heure la semaine dernière, seule ouverture depuis un mois et la piste condensation semble bien confirmée pour une bonne partie des exemples que j'ai montrés... J'ai donc fait ce test vendredi soir denier en mettant mon collier chauffant de ma lunette sur l'OAG, en fait au dessus de mon tiroir à filtre et cela chauffait bien, j'ai traité une heure d'image et à priori plus de soucis. A suivre pour une autre soirée, car il me faudrait dans l'idéal un deuxième collier chauffant pour l'utilisation sur ma lunette car du coup, c'est celui que j'utilisais dessus que j'ai emprunté, mis il me faudra le laisser sur l'optique et en prévoir un autre sur l'OAG ! Avec mes soucis d'écran à flats (Lacerta) qui n'est pas bien géré par l'ASIair (ça m'embête car à cause de cela je ne peux pas faire de dark flats, raison de plus pour voir comment cela peut se gérer sur une autre solution ! ), je n'ose plus mettre des objets qui consomment un peu sur ses entrées, pourtant il faudra que je teste car je trouve que le mode on/off avec ce bracelet fait que je trouve qu'il chauffe pas mal et qu'il pourrait être un poil moins chaud pour ne pas trop tirer sur la batterie ! Bref, voilà pourquoi je suis preneur de références testées surtout ! ;-) J'ai pas fait attention sur Ekos, Stellarmate comment ils prennent en charge la gestion des colliers !? Il y a possibilité de jouer comme sur l'ASIair Pro avec une modulation de l'intensité ? Philippe
  14. Stellarmate + RPi

    Bonjour Franck, Tout d'abord meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2021, vœux de bonheur, réussite et santé surtout ! Je devrais rajouter pour notre pratique qui nous réunit tous, bon ciel ! :-) Pour en revenir au boitier, oui, tu as deviné ! ;-) En fait j'ai deux idées en tête, mais je me demande si je ne vais pas recentrer sur l'astrophoto d'abord ! Je voulais continuer mes tests pour un Windows 10 qui me servirait de boitier/PC léger en lieu et place des NUC qui restent malgré tout encore onéreux à plus de 250 euros si l'on veut faire tourner décemment un Windows 10 complet. Je pensais à cela pour mes filles en voulant limiter la place prise sous leur bureau le temps de leurs études à la maison. Mais bon, finalement, le projet astrophoto prime pour moi, et 4Go sera en effet un bon compromis et suffisant d'après ce que j'ai pu lire pou faire tourner confortablement les différentes distribs ! Kaelig, mêmes critiques portées que toi, c'est la raison pour laquelle je ne pense pas opter pour un tinkerboard, car l'USB2 est vraiment un frein surtout si on colle un SSD derrière... Quant au proc, il faudrait vraiment une sacrée différence pour faire oublier les autres points, et même s'il semble dans sa mouture actuelle un poil supérieur, ce n'est pas suffisant pour moi... On verra les prochaines versions de cette année si on peut les détourner de leur usage principal, et surtout si les coûts restent décents... Certes on ne cherche pas les perfs d'un gamer mais un USB3 est aujourd'hui le minimum pour rester évolutif ! J'ai creusé la question du boitier et je suis tombé sur un qui est décrit récemment dans un site, mais le prix du revendeur en France (LDLC) a quelque peu calmé mes ardeurs ! Je pense donc acheter une motherboard PI4 car j'ai des restes d'un précédent achat et une carte SSD m2, mais c'est le boitier qui me pose question pour le moment car n'oublions pas qu'il faut le protéger de l'humidité lors des nuits fraiches... Philippe
  15. Stellarmate + RPi

    Bonjour Kaelig, Tu as utilisé l'un des tutos cités précédemment pour booter sur le SSD, c'est à dire en passant d'abord par la carte microSD puis en changeant dans le BIOS les valeurs et en laissant ensuite cette valeur pour booter directement sur le SSD ? Il me semblait que le RPI4 devait prendre nativement dorénavant cette possibilité et qu'il ne serait plus nécessaire d'avoir recours à cette bidouille ? Sinon, pour le SSD, est-ce que vous avez trouvé des boîtiers pour RPI4 qui permettraient d'embarquer "proprement" le SSD ? Je pense à cette solution aussi plutôt que la clef USB, même si celle-ci est moins onéreuse et plus résiliente que la carte microSD ! Cela évite les montages un peu hétéroclites de mini board, câble USB etc ! D’ailleurs, je réfléchis toujours pour l'chat de mon futur RPI4, 4 ou 8 Go de RAM si je veux utiliser un Windows 10... le boitier à 8 Go commence à s’approcher dangereusement en termes de prix du Tinkerboard... Sinon, pour la fixation du boitier, j’éviterais la barre des contrepoids, il y a plein d'autres possibilités ! Perso, sur mon newton j'utilise soit l'embase, soit la vis de fixation Kodak sur l'un des anneaux, mais parce que l'ASIAir dispose d'un trou fileté à ce diamètre sous sa coque alu ! Sinon, pour ma lunette TS 76 EDPH, pas d'ambiguité, c'est l'embase prévue pour près des colliers ! C'est mieux coté équilibrage que l'embase du Newton qui ne fait que rajouter du poids en porte a faux sur le bout de celui-ci ! Philippe