Phil49

Member
  • Content count

    438
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

94 Neutral

About Phil49

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Photographie, sciences, histoire, moto
  • Instruments
    Skywatcher AZ-EQ 6 Pro GT et NE-Q 5
    Skywatcher 200/1000

Recent Profile Visitors

2946 profile views
  1. Stellarmate + RPi

    Bonjour Alain, Toi qui sembles avoir pas mal roulé ta bosse en astro, tu m'épates encore plus de lire ces fils de discussion ! ;-) Tu pratiques avec un PC ? Qu'est-ce qui t'a attiré dans cette conversation ? Pas que la curiosité ? Alors je te rassure Lucas, on est probablement de la même génération, pour moi, la souris ok, la tablette, le smartphone, tant qu'il s'agit de faire défiler et de sélectionner ça va, mais après, imiter des clics de souris etc pas ma tasse de thé non plus ! C'est la raison pour laquelle un Stellarmate a été aussi adapté en mode tablette et que l'interface est assez bien réussie ! Un bon compromis et son identité propre ! Surtout la dernière version de Jasem, je t'invite à jeter un coup d’œil par curiosité sur son site ou sur sa vidéo, c'est bien foutu ! Surtout l'alignement de la Polaire, j'étais assez dubitatif car il est franchement plus parlant que celui de l'ASIair ù tu tatonnes avec juste une flèche pour te donner la direction de la rotation des molettes (il faut quand même qu'il ait des points positifs aussi le p'tit père Stellarmate) et j'ai hâte de tester pour confirmer ! Bon, la mise en place a été un peu plus laborieuse comme tu as pu le voir, car comme toi, je voulais juste limiter au maximum la tablette, ne l'avoir sur les genoux que pour le P.A, puis reprendre avec le portable, et là, bah jeunesse de la solution, il a fallu échanger avec Jasem pour savoir comment faire car les paramètres ne s'inventent pas ! Il faut dire que faire collaborer le boitier RPI, la tablette et le portable le tout en même temps, chapeau et merci INDI ! Mais en théorie ça marche, j'ai fait des tests avec ma monture et ma chaine optique de jour (sans vraies photos bien sûr), reste plus qu'à tester en live si un jour ça se dégage ! ;-) Je fais de même avec l'ASIAir, je suis tout jusqu'à la première demi-heure/ heure et après avoir lancé la séquence, ajusté un chouia l'agressivité en DEC et RA, la pose, les autres params liés au guidage, j'éteins ma tablette et je vais récupérer ma clef USB le lendemain matin. Je programme le flip méridien si nécessaire et je demande l'arrêt de l'ASIAair pro après un Park du newton ou de la lunette ! Et ça marche très bien ! J'ai eu deux ou trois fois des soucis avec le flip méridien, mais je crois avoir cerné l'origine du problème depuis, car j'en ai eu 2 ou 3 qui se sont très bien effectués dernièrement, et tant mieux pour la mécanique car je commençais vraiment à me dire que plus de flips ! Avec Stellarmate, j'escompte pouvoir faire de même ! Toutes les fonctions nécessaires sont là aussi et même plus ! De toute manière, si la nuit est claire, que le seeing est relativement stable, et qu'on shoote pas à 10 ou 15° sur l'horizon, hormis un volatil ou chat ou autre venant toucher le setup, c'est assez stable ! Le focuser Zwo est géré pour faire une MAP selon la variation de température, donc de ce côté là c'est top sur l'ASIair, il n'y a pas de raisons que cela ne marche pas sur le Stellarmate sauf quand on a u Baader ! ;-) S'il y a de la turbulence en altitude bah on peut le voir au moment de l'ajustement de l'autoguidage, mais ça peut aussi apparaître après, pas grand chose à faire, c'st foutu quoi qu'il en soit, mais toute la série n'est peut-être pas à balancer... J’apprécie de ne pas avoir à me coucher à pas d'heure, vu que je commence assez tôt le boulot ! ;-) Non, absolument, mais il y aura toujours les partisans du "au cas où" et qui ajustent régulièrement au pouième, peut-être que cela fait la différence, c'est un choix ! Soit on décide d'optimiser sa nuit, soit on se dit que l'on compensera la nuit suivante pour atteindre le temps de pose total que l'on s'est fixé comme objectif ! Bon allez, c'est pas tout mais il faut que je bosse, la pose café est terminée ! A plus Philippe
  2. Stellarmate + RPi

    Bonjour Lucas, Absolument, on est sur du nomade ou semi-nomade (mais rien n'empêche le sédentaire en passant par des émulateurs d'Android style Memu ou l'incontournable Bluestacks, ce qui au passage est un comble vu que c'est conçu à l'origine pour du mobile !!), de la simplicité, à mille lieues des configs de "barbus" sous Linux d'il y a quelques années ! ;-) Désolé, les clichés ont la vie dure ! LOL ! ;-) Longtemps la pratique en a rebuté beaucoup qui y voyaient un hobby pour des passionnés d'infos, des geeks exclusivement ! En fait ce qui fait la force de la solution, encore une fois c'est l'ergonomie, la simplicité ! Pour l'interface, on aime ou on n'aime pas, c'est une question de goûts en effet (moi je la trouve très agréable et équilibrée au niveau informations), elle évolue sensiblement depuis un an, mais je pense qu'il n'y aura pas de révolutions, sauf à ce que cela soit bénéfique et le tout est justement de ne pas singer ce que font si bien les concurrents sur PC qui visent un autre public ! Cette simplicité découle d'une excellente synthèse des phases fondamentales : - alignement polaire - mise au point (surtout avec focuser) - autoguidage - planification des sessions Rien de nouveau pour Stellarmate et consorts qui font cela à merveille et même bien au delà depuis un certain temps, mais le génie (ou la bonne idée, c'est peut-être un peu moins fort) à consisté à rendre ces étapes presque "naturelles" et quand on commence en astrophoto, après avoir écarté les feuillages et que l'on voit la forêt dense à perte de vue, c'est un sacré atout ! Moi qui n'ai "que" 2 ans de pratique et encore pas mal de choses à apprendre, je peux en parler en connaissance de cause ! Un ordinateur, ça veut dire déjà plein de choses à installer, des difficultés nombreuses qui peuvent survenir dues à l’environnement, aux drivers, au réseau, etc, c'est aussi un source de consommation d'électricité non négligeable, un câble à la patte (voire même deux, avec le câble réseau, hein ! Frank ;-) ), une table de camping au mieux, et une chaise, etc... Une tablette ou un smartphone, bah ça ne prend pas de place, pas besoin de batteries maousses, tout le monde arrive à se débrouiller, et les problèmes de comptabilités et de drivers réduits à la portion congrue ! La contrainte : que du matos Zwo et des ambitions pour le moment contenues, mais suffisantes pour se faire largement plaisir ! Quand je vois ce que sont capables de sortir ceux qui survolent la masse dont je fais partie, c'est sidérant ! De vrais virtuoses qui me font pâlir d'envie ! Ils sont peu nombreux et je soupçonne beaucoup d'être passés par l'école PC et/ou de disposer d'une expérience non négligeable, mais pas tous ! ;-) Zwo se situe a mi-chemin des solutions Stellina et Stellarmate, il peut même servir de tremplin, voyez ma présence ! ;-) Même si je ne compte pas abandonner l'ASIair pro car je l'apprécie beaucoup, mais j'aime bien le côté plus poussé de Stellarmate et son écosystème ! Pour moi les deux sont complémentaires ! Je suis passionné de sciences, informaticien, j'adore et pratique la photo depuis 40 ans, je suis trilingue, et bien croyez moi, je suis content d'avoir ces compétences car je ne sais pas si je serais encore ici pour en parler ! Cela a été un long chemin, mais encore une fois, pas besoin de tout cela, certains dotés d'une logique solide, d'une bonne volonté et de la passion surtout, y sont arrivés en deux fois moins de temps que moi et font des prodiges ! A chacun selon ses moyens ! Vive Stellarmate ! Philippe
  3. Stellarmate + RPi

    Frank, Tu as parfaitement raison, il est vrai que quand tu vois la taille du fil de discussion, cela peut rebuter, car pratiquement personne ne lit tout, hormis les gens vraiment accrochés et qui veulent vraiment s'investir et se débrouiller par eux mêmes ! En général, on lit les premières pages et on va à la fin pour voir la tendance ! ;-) Le moteur de recherche peut ensuite permettre de trouver des infos plus ciblées, mais ce n'est pas toujours évident... Quant à s'arrêter, non, il faut faire vivre le fil, ce qui est dit sur les 34 pages n'est pas du hors contexte intégral, dieu merci ! ;-) J'ai failli lâcher deux ou trois fois tu te souviens, et je suis encore là, rien ne dit que je n'aurais pas encore envie car au bout de 34 pages je n'ai toujours pas utilisé en live le bousin, un comble LOL ! Bon, il faut dire que j'ai voulu privilégier son cousin que je maîtrisais bien mieux et j'ai eu mon lot de mer....depuis un an comme beaucoup ! C'était plus rassurant pour ne pas rajouter une couche de doute au sandwich de soucis... Philippe
  4. Stellarmate + RPi

    Nan nan Steve ! Le fautif ici c'est moi, sur les 34 pages tu es loin du compte ! ;-) Je vais faire gaffe pour la suite promis ! Philippe
  5. Stellarmate + RPi

    Bonjour Frank Ça va vite aussi sur le sujet AISair ! ;-) Seb et Colmic veillent au grain, donc les dérives sont courtes... A ma grande honte, il est vrai que j'ai tendance à vite dériver et je devrais limiter certaines questions aux MP... Pour rebondir sur tes propos, oui, une installation de base de Stellarmate est très "simple", enfin ne nécessite pas autant de digressions ! Si cela peut rassurer les personnes intéressées, on est proche du "clic, clic" en suivant les instructions ! Par contre elle demande bien plus de temps en prise de main qu'un ASIair, même si, comme je l'ai déjà dit, la simplicité apparente de ce dernier peut parfois être trompeuse... Dans l'une comme dans l'autre, une bonne connaissance des bases de l'astrophoto est toutefois requise ! Et pour abonder les propos de Marc, oui, quelqu'un qui se dirige vers Stellarmate recherche plus de marges de manœuvres que l'ASIair et quelles que soient les distribs, Stellarmate, NINA, Astroberry, etc, je suis certain qu'il y a beaucoup plus de questions ! Les sceptiques de l'ASIair le sont plus par le système captif de la marque (et accessoirement le prix de la licence et du boitier), côté prise en main et ergonomie, il n'y a pas photo ! N'oublions pas que ces distributions sont beaucoup plus ouvertes au matériel, à l'interaction avec les autres logiciels, se contrôlent via des accès RPI, tablette et portables grâce à INDI, KStars et Ekos ! Et venant du monde libre, forcément, on peut aller très loin, "the sky is the limit" comme disent les anglais ! Frank, tu en sais quelque chose toi qui a pu te lancer dans l'automatisation de ton observatoire ! ;-) Essaye de faire de même sur l'ASIair (pour le moment en tout cas) ! ;-) Philippe
  6. Stellarmate + RPi

    Steve, Même chose que plus haut, pas plus d'infos... Philippe
  7. Stellarmate + RPi

    Steve, Oui, pour ce qui est de la partie manip sous Linux à proprement parler, cependant pour gsc, cela pourrait intéresser d'autres personnes qui souhaiteraient le faire ! ;-) C'est aussi la raison pour laquelle j'ai aussi laissé tout ce qui avait trait aux partitionnement ! Je teste tes suggestions au-dessus et reviens ver toi ! ;-) Philippe
  8. Stellarmate + RPi

    Steve, Pas trouvé ce paquet "gsc-data", avec ou sans espace sur le site ci-dessous ! J'ai regardé ici, sur le site où on peut télécharger le premier : - https://launchpad.net/~mutlaqja/+archive/ubuntu/ppa/+packages?field.name_filter=dsc-data&field.status_filter=published&field.series_filter= Au passage, tu es bien d'accord que le package 32 bits que tu indiquais plus tôt est adapté à Stellarmate !? Le message d'erreur de ma tentative provient il uniquement du fait que je n'avais pas le package data ? Mais comment peut on d'abord installer les data avant un exécutable (si cela en est un ?) ? Si si je t'assure, à moins que j'aie mal compris ta réponse, j'ai juste tapé cela et il m'a listé les partitions ! Bah ça passe pas... :-( Comme pour la première tentative, j'ai toujours ce message d'erreur : C'est grave docteur ? Je ne sais plus qui ici, me disait il n'y a plus très longtemps que les problèmes de dépendances c'était du passé... Enfin s'il est bien uniquement question de cela ici... Bah je ne saurais te dire, c'et ce que fait l'install de Stellarmate v1.5.8... Je n'ai pas ouïe dire qu'il y avait autre chose à faire... C'est aussi pour cela que je voulais savoir comment avoir plus de détails pour voir quel espace prenait chaque répertoire principal ! Au passage j'ai demandé à Jasem le concepteur de Stellarmate si le redimensionnement des partitions proposé sur le site était valable, il s'est prudemment réfugié derrière un : "I'm not entirely sure since SSD is not officially supported by us yet. I think when SM Pro comes out, we'll officially support SSD and post guides about it."... Philippe
  9. Stellarmate + RPi

    .
  10. Stellarmate + RPi

    Steve, Je voulais jeter un coup d'oeil à ce catalogue GSC, et je me suis dit que j'étais en train de faire des manips, alors autant en profiter... Par contre si je tente d''installer ce petit package j'obtiens cela : Normal ? J'ai regardé sur le lien du site et dans les changelogs mais pas trouvé d'aide sur l’installation complète de gsc ! Je suppose qu'il y a d'autres étapes... Le seul lien que j'ai trouvé est pour Windows... Philippe
  11. Stellarmate + RPi

    Steve Exact, je corrigeais mon post quand tu as répondu, cf plus haut ! ;-) Par contre, Steve, j'ai un peu la flemme de chercher, est-ce que je peux aller plus loin et savoir ce qu'il y a dans /dev/root ? Quelle commande ? Philippe
  12. Stellarmate + RPi

    Bonjour, Ouhais, je viens de flinguer mon installation avec une ligne de commande, partition 2 supprimée ! J'ai suivi les commandes du lien que je vous avais indiqué, j'avais pu afficher la taille des partitions et comme un c... je n'ai pas cherché à savoir ce que "Type “df -h” faisait exactement !! Pourtant le gars disait : "to view the current disk" et en choisissant la partition 2, il m'a fait un delete ! E comme c'est recta sans annulation possible au reboot... J'ai plus qu'à tout refaire, une matinée partie en fumée... EDIT : Je pense que le fait d'avoir lancé une séquence sous Fdisk au départ a dû induire un changement, car je suis en train de tout restaurer et reparamétrer (le backup ne restaure pas tout hélas sous Stellarmate, à défaut de faire une copie conforme du SSD via un autre outil), car je viens de relance la commande "df -h" et cette fois-ci il ne m'a pas proposé un choix entre la partition 1 ou 2 ! Il me permet enfin de visualiser mon disque : Je conclue donc que le redimensionnement s'effectue de facto, puisque tout l'espace de /dev/root est occupé... Philippe
  13. Stellarmate + RPi

    Bonjour à tous, Comme vous le savez, j'ai tout transféré de ma carte SD sur un SSD (et non pas un Nvme ou M2) et je me suis dit que bien évidemment, le système n'avait pas utilisé toute la place dispo ! Je sais qu'il faut effectuer un redimensionnement des partitions, et je suis tombé sur un site intéressant au demeurant car il partage les matos compatibles avec le RPI, qui expliquait comment procéder ! Voici le lien : - https://jamesachambers.com/raspberry-pi-4-usb-boot-config-guide-for-ssd-flash-drives/ Si vous allez presque tout en bas dans le paragraphe "Resizing", il explique comment procéder ! J'ai l’habitude sous Windows en UI ou en ligne de commandes avec un vieux soft, mais sous linux je suis un peu plus circonspect... La méthode vous semble t'elle complète et opérationnelle pour Stellarmate ? Merci pour vos retours Philippe
  14. Stellarmate + RPi

    Salut Steve, Petite question, je vois que ton paquet est en 64 bits ? J'avoue que l'info n'est pas très claire à ce sujet sur le site de Stellarmate ! On est en 32 ou 64 bits, il me semble bine que nous sommes en 32, non ? Les packages Ubunutu sont compatibles avec l'OS Stellarmate qui est basée sur une debian ? J'avoue connaitre un peu moins ces aspects... Philippe
  15. Stellarmate + RPi

    Bonjour Steve, Oui, absolument, donc toi qui es en RPI4 et écran, cela ne peut-être la même raison à ton message... S'il plante, la plupart du temps c'est qu'une information importante manque ou est incohérente. Typiquement, c'est quand on veut cliquer sur un module et qu'il n'y a pas de matériel derrière, sinon, oui, il est possible qu'il y ait des instabilités dans le cas de charges ou time out. Je n'ai pas encore expérimenté ces 2 cas là. L'interprétation des logs n'est pas toujours aussi simple que cela... Il est vrai par ailleurs que parfois la doc n'est pas toujours très claire. Elle peut parfois être laconique ou d'autres fois encyclopédiques, avec les deux travers possibles dans l'interprétation... Philippe