alaindumercantour

Member
  • Content count

    41
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

44 Neutral

About alaindumercantour

  • Rank
    Inactive member

Personal Information

  • Hobbies
    Instruments anciens, bd, abeilles, art
  • Adress
    Selon le moment Nice ou Mercantour ou Ste Ramée
  • Instruments
    Zoeils, divers tromblons selon l'humeur

Recent Profile Visitors

1041 profile views
  1. CEM70g: 1ère sortie

    Bonjour, je possède un Meade LX200 10 pouces (donc en principe 254 mm). Dans le descriptif des publicités de l'époque il était bien dit que le miroir primaire était surdimensionné dans sa version proposée. De mémoire, c'était 260 mm et des broutilles alors que la lame de fermeture était inscrite pour 254 mm sur son barillet frontal. Mais je n'ai jamais démonté, mesuré et vérifié ces chiffres. Toutefois il n'est pas certain que ce soit du même diamètre en tête de tube et à l'arrière, même si la tôle est cylindrique, les extrémités peuvent être de diamètres différents. Ce n'est pas le même modèle que le tien, c'est un lx200 10 RC (à l'époque Meade appelait ses tubes à coma réduite des RC n'ayant pas encore été interdit d'utiliser cette appellation, par la suite devenu ACF)
  2. Train de lumières dans le ciel ce soir

    Je me suis laissé dire que l'abonnement internet chez Elon était à un peu plus de 90 euros mensuel. Attention ! Nous gardons un oeil suspicieux sur tous les astrams amateurs de remote dans la pampa chilienne !...
  3. Train de lumières dans le ciel ce soir

    Il y a environ une semaine, installé sur mon ébauche de plate forme d'observation que je suis en train de m'aménager au dessus de ma grange dans le Mercantour, avec mon fauteuil plastique j'observais à l'oeil nu le ciel en direction du Nord pour savoir quelles branches ou cimes de pin sylvestre envahis par les nids de chenilles processionnaires j'allais devoir scalper pour dégager ma vue sur la Polaire afin de pouvoir faire une mise en station une fois que ma plate-forme d'observation perchée sur mon rocher sera terminée. C'était un beau ciel dégagé, une rareté ces temps ci, d'ailleurs dès le lendemain pluie grêle, orage et même un poudrage de neige à l'Est sur le Giraut, au dessus de 2200 m d'altitude. Il faisait 2,7 degrés vers 22h30 et je m'imaginais les difficultés pour aller élaguer vers 8 ou 9 m de haut le pin le plus gênant, sans me casser la margoulette. Et j'ai cru voir passer l'ISS mais en moins lumineux et poursuivi par un deuxième objet à environ 4 doigts de distance. Puis un autre doublon. Puis encore... un véritable collier de perles par deux, dont j'ai rapidement perdu le décompte. Entre 30 et 40, plus proche d'une trentaine. La totalité du défilé a duré environ 5 à 6 minutes. J'en avais largement entendu parler, vu des photos de filés, ou des densités plus serrées mais jamais vu en vrai. Impressionnant. Et heureusement que je ne fais pas d'astrophotographie... merci Elon...
  4. Etoiles variables dans M33. Et de 172 !

    Tu postules à Gémini Sf2a ?
  5. Bâche de protection pour telescope ?

    Ce que j'évite ce sont les bâches noires. Au soleil la température grimpe vite
  6. avis avant achat RC 200 kepler

    Bonjour, pour que quelqu'un puisse te répondre peut être faudrait il que tu précises si le tube sera déplacé ou plus ou moins à poste fixe. J'ai un Mead e RC mais c'était avant qu'un procès les oblige à renommer leur tube ACF, donc on est plus proche d'un SC, dont la collimation est à retoucher souvent si déplacé que d'un RC pur jus dont j'ignore les propriétés eexactes. Sorry, les conseils viendront d'autres astrams. Bon courage.
  7. Le devenir des ROS

    Rhooo ! Il va pas voter aux régionales pour aller rencontrer des adorateurs d'une secte solaire... Roooo
  8. Bonjour à tous, c’est Sophia de Birmingham !

    Bienvenue. Aucune inquiétude à avoir : toute astronome amateur ou professionnelle à sa place sur ce forum.
  9. avis de recherche

    Il y a du pour et du contre : par exemple, Gougueule ne m'a toujours pas retrouvé avec mon pseudo. Et pourtant par ailleurs ma photo traine sur certains sites...
  10. Voici la lunette de 100 mm la moins chère du monde

    Aux rencontres Ciel & Espace de Mandelieu (elles avaient je crois un autre nom) j'ai eu, neuve, une 100 F 500 chez Médas, SW achro à 169 euros (tube, pare buée, emboitable métal du même bleu que le tube, bouchon frontal, bouchon du PO, colliers, avec vis Kodak pour fixer un accessoire au dessus, viseur point rouge, carton, facture, garantie). D'accord bien chromatique sur les bords sur la Lune,, dépourvue d'origine d'oculaire, mais quand même... En plus c'était pas du matériel d'expo. C'était neuf et manifestement Medas la dernière heure n'avait pas envie de remonter du matériel à Vichy
  11. Waouhhh ! Je ne pensais pas qu'il y avait autant d'astrams riches que ça, d'autant qu'un astram riche va se positionner peut être dans une catégorie différente (dobson géant, dobson artisan, matos vintage de ouf, RC de 400, poste fixe en atacama, voyages vers tous les sites mythiques et autres éclipses et aurores, etc.)
  12. Au total, quelqu'un sait combien yen a en circulation de ces lunettes ?
  13. filtre lunaire

    Il m'arrive à la Pleine Lune ou aux alentours, d'utiliser en visu, avec un dobson 400, un filtre neutre ND96 (donc 0.9) avec un oculaire 32mm ou 26mm. En fait cela supporterait un filtre moins dense. Dès que je passe à un oculaire grossissant un peu plus, je n'en ressens plus l'utilité. Avec une lunette de diamètre plus faible (100) ou mon petit télescope de 130, jamais eu besoin de filtre de densité.
  14. Retour sur 18 mois d'astro...

    Nan, nan, en fait, même si j'ai fréquemment rencontré de tels ciels, et si lors d'évènements clefs comme le grand rapprochement j'ai vraiment eu du mauvais temps, j'ai bénéficié du ciel du Mercantour à ma grange et du climat de Nice, et en septembre au dessus de ma ferme le long de la Gironde, cela n'était pas très transparent mais correct néanmoins. Il reste vrai qu'une impression de "temps de mierda" subsiste et qu'il n'y a pas eu ces extraordinaires ciels purs hivernaux, comme en témoigne objectivement mon fichiers de CR d'observations astronomiques de 2020 qui peine à atteindre une cinquantaine d'observations là où, les années précédentes j'étais plutôt autour de 95 à 100 observations. Et le confinement n'explique pas tout, il m'a simplement squizzé la mission Hypertélescope à la Moutière dans le Mercantour au pied de la Bonette Restefond et quelques soirées de photométrie à l'observatoire de Nice. Disons moins 25 nuits pour 2020 dues au confinement ou couvre-feu. Snif
  15. Retour sur 18 mois d'astro...

    Voilà, j'ai pris 18 photos de moments où j'étais bien chaud, matos prêt, parfois même déjà sur le lieu d'observation, ciblée ou éclectique : cela donne ça : C'est vrai qu'en fait il a fait beau deux jours : celui de la moissonneuse batteuse avec toute la poussière et celui oû j'ai sorti le filtre solaire à ma grange mais où les activités de cet andouille de lézard m'ont distrait de mon objectif initial....