Mehdi

Member
  • Content count

    305
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    United States

Community Reputation

282 Excellent

About Mehdi

  • Rank
    Active Member

Recent Profile Visitors

1003 profile views
  1. Hypothèse d'un univers sphérique et euclidien

    C'est un pseudo ?! donc c'est Georges Michael le vrai nom ? la classe....
  2. Hypothèse d'un univers sphérique et euclidien

    " à un ennemi vaincu , on prend tout sauf sa dignité " Otto Bismarck je crois ( pas sur cepandant) pensons y avant d'enfoncer le couteau trop profond ....
  3. J'ai une autre approche : Ces sinistres personnages ont fait suffisamment de mal de leur vivant pour qu'on leur refuse une retraite post mortem paisible pouvant mener à l'eulogique avec le temps ( entre les nostalgiques d'un temps qu'ils n'ont pas connu et qu'il ne comprennent pas mais fantasment et les sinistres survivants tout à fait au courant mais qui approuvent en sous mains perfides , le risque est bien réel ) mais plutôt qu'ils puissent continuer à nous amuser tout en contribuant à briser leur superbes jusqu'à ce qu'on les oublie définitivement . Oui j'aime faire passer certains morts pour des cons . Ca m'amuse et me rassure pour le futur. et ca les rends un peu plus utile morts que vivants ….
  4. ah bon ? je me rappelle très bien avoir vu ca en 3ieme ( trouver l'équation d'une droite y=mx+p passant par deux points ) . Ok j'étais chez les jésuites et j'ai la quarantaine mais quand même … Oo... J'encadre une équipe d'environ 10 ingénieurs dont une bonne majorité d'Insa Lyon . Et honnêtement il ne me paraissent pas plus mauvais que moi à leur Age . (juste remarqué que les maths sont beaucoup plus un outil qu'une fin en soi dans leur perceptions . ils ont une approche extrêmement "calculatoire" mais pas forcement "résolvante" .) . Je te crois cependant , je me considère chanceux du coup
  5. avec tout mon respect je crois que l'idée c'est de respecter la demarche scientifique. Entendons nous bien , oui la science est ouverte à la contradiction et meme en est riche et les contradicteurs sont les bienvenues ( c'est ce qui la caracterise ) . Par contre la charge de la preuve incombe à celui qui enonce que c'est faux . Le consensus est le consensus et par la meme s'est hissé à cette position par respect de cette philosophie : il a déjà été prouvé ,donc non ce n'est pas aux "traditionnaliste" de prouver que le "revolutionnaire" à tord , mais le contraire . c'est au revolutionnaire de prouver que les traditionnalistes ont tord . C'est grace à cette methode que l'on peut s'appuyer sur les travaux des confrères sans avoir à les redemontrer. en l'occurrence c'est à Communicationrel de prouver que le consensus est erronnée , Par aux partisans du consensus de prouver que Communicationrel à tord .
  6. En tout cas j'apprends plein de trucs presenté sous deux aspect différents : - ce qu'il faut comprendre - ce qu'il ne faut surtout pas comprendre . c'est interressant je trouve .
  7. oui c'est sur , mais j'avoue etre sensible à l'aspect metal taillé dans la masse … je suis faible je sais . je note aussi que c'est pas sans electronique propre. C'est livré avec un onestep je crois . mais pas de moteurs non plus j'ai l'impression .
  8. la monture à fourche est interressante je trouve, à creuser
  9. je parlais via une astrophoto du CP . apres ponctuellement il y a plein de choses ; occultations par exemple . Mais une belle photo d'orion n'apportera plus rien avec nos moyens il semblerait .
  10. j'ai lu avec beaucoup d'attentions et je retires les deux points suivants des échanges : - la valeur scientifique d'une autophoto n'est pas à considérer pour la une grande majorité - l'approche de l'astrophoto est à considérer de la même façon qu'une photographie d'art ( la recherche de l'émotion) . Interressant mais ca appelle d'autres questions chez moi : - nos sujets ne bougent pas, ,n'evolue pas à notre echelle ( je parles de CP) .et nous ne pouvons pas bouger autours de nos sujet pour modifier le point de vue . nous sommes donc dans un musée en train de prétendre faire de la photo d'art juste en photographiant les œuvres de ce musée .Est ce encore une démarche artistique ? alors il reste la maitrise technique mais nous pourrons jamais rivaliser avec Hubble qui a déjà tout photograpier. . Et nous ne documentons rien car comme beaucoup l'on dit il n'y a pas ( plus ?) de contenu scientifique à extraire à la portée de nos moyens amateurs . En conclusion que reste t il ?
  11. pas du tout , je n'interviens pas mais je lis avec beaucoup d'attentions . Je trouve ces échanges très éclairants sur la pratique . Merci à tous pour vos reponses !
  12. offset d'autoguidage ?

    oui si on peut c'est l'evidence , mais on ne peut pas toujours
  13. offset d'autoguidage ?

    oui c'est pour ca que je me dis qu'une astrométrie sur la lunette guide permettrais de calculer le delta en AD et DEC et interpréter correctement les déplacements de l'Etoile guide même si décentré
  14. Bonjour , petite question , imaginons que vous avez un scope à tres grande focale et que de fait vous utilisez une lunette guide plutôt qu'un diviseur optique . Cette lunette guide peut etre un peu desaxé par rapport au tube principale et cela entrainera des soucis de guidage , je me demandais si il existait un moyen de faire une astrometrie sur la lunette guide , puis une astrometrie sur le tube principale et ,en fonction de l'offset, modifier légèrement les lois de guidage ? cela permettrait de ne pas hesiter à chercher une etoile bien brillante en bougeant la lunette guide sans perdre en performance de guidage. Où c'est stupide car tant qu'a prendre une lunette guide ,on prends une focale suffisemment courte pour toujours avoir les etoiles qu'il faut dans le champs ?
  15. Bonjour , Je ne prétends pas du tout avoir fait le tour de la pratique mais peut etre que mes notifications me montrent tellement de photos que je commence à me demander quels sont les critères objectifs de qualité d'une astrophoto et les pièges dans lequel ne pas tomber . Par exemple si à la prise de vue il est assez évident de connaitre les différentes étapes ( mais pas forcement de les reussir ! ) . J'ai l'impression qu'avoir ce qu'on appelle un bon traitement parfois ,et parfois un moins bon est bien plus subjectif de prime abord mais tout aussi objectif dans un second temps . or ces critères objectifs de traitement auquels tous les chibanis de la discipline semblent converger ne sont consigné nul part à ma connaissance . Du coup je propose ce post permettant à la communauté de se rapprocher et formuler collaborativement les bons critères de traitement à surveiller . pour ceci je propose que chacun des participants cite 3 choses qui paraissent inévitables dans une astrophoto et trois points rédhibitoire . Concentrons nous sur le CP dans un premier temps , le planétaire suivra si ce post à du succès ? . Je ne mettrait quelques contraintes : - le résultat doit être d'intérêt scientifique. - on considere les DOFs sont bien faits - le traitement doit concerner le monochrome - la mise au point est censée être bonne ainsi que tous les critères d'acquisitions . Ce qui m'a poussé à cette réflexion c'est la vue de certaines astrophoto asiatiques d'une beauté stupéfiantes et je n'arrive pas à saisir ce qui les différencie des nôtres, elles sont douces, veloutés , tres subtil dans la palette . autant le style americain est facile à quantifier . Le style européens me semblent à mi chemin entre l'asiatique et l'americain. du coup je m'interroge sur le traitement et ce qu'on doit en attendre . à la fin j'en tirerais quelques stats et une liste que je partagerais ici même . merci pour votre participation .