spaceju

M57 poses courtes au mak 127 : 2e essai

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Pendant que le télescope hiberne, on traite ce qu'on n'a pas eu le temps de traiter...

Voici ma seconde tentative sur M57 (la première date du mois d'août), au mak 127 et à la QHY5III-224 (toujours avec le filtre ir-cut). 1850 poses retenues de 1 seconde.

 

5a2e69701a195_20171014-M57reduite.jpg.a9b09b30e7b16eacf9c5c0009fe1226f.jpg

 

N'hésitez pas à me donner des conseils. Je vois plusieurs défauts à cette image :
- une rotation de champ évidente, même après empilement. Ma MES est tellement foireuse que même à une seconde de pose ça se voit (et encore cette image est un crop). En fait je ne fais pas de MES autrement qu'à la boussole car je n'ai pas encore le moyen de marquer la position des pieds de la monture sur le sol. Dès que ce sera possible, je soignerai la MES une fois pour toutes, car même en poses courtes il faut un minimum.
- un ciel trop noir, dû au fait de devoir cacher ce qu'il reste de gradient d'ampglow même après traitement dans Iris (méthode pointon/poly).
- trop de bruit, car encore pas assez de poses.

Bref j'ai encore du chemin. Mais en ces temps de ciel bouché, on ressort ce qu'on peut

Bon ciel à tous !
Julien

Edited by spaceju
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Julien :) 

Ben moi, je serais déjà bien heureux de pouvoir sortir une telle image , les deux étoiles centrales sont même résolues !

Ta rotation de champ est par contre étrange...tu es sûr que ta caméra n'a pas légèrement pivoté pendant la prise ? (la déformation des étoiles parait concentrique)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello :)

 

Il y a 10 heures, spaceju a dit :

Je vois plusieurs défauts à cette image :

 

C'est déjà une bonne chose que tu saches te critiquer ! :)


- une rotation de champ évidente, même après empilement. Ma MES est tellement foireuse que même à une seconde de pose ça se voit (et encore cette image est un crop). En fait je ne fais pas de MES autrement qu'à la boussole car je n'ai pas encore le moyen de marquer la position des pieds de la monture sur le sol. Dès que ce sera possible, je soignerai la MES une fois pour toutes, car même en poses courtes il faut un minimum.

 

Il est certain que cette méthode est bien trop approximative.

Un viseur polaire bien réglé et la connaissance de la position de la Polaire par apport à l'axe de rotation te délivreront de tout souci.

Ici, on peut essayer de limiter les dégâts ! ;)

 

 

Citation


- un ciel trop noir, dû au fait de devoir cacher ce qu'il reste de gradient d'ampglow même après traitement dans Iris (méthode pointon/poly).

 

Tel quel, ça peut s'arranger...

 


- trop de bruit, car encore pas assez de poses.

 

Pour moi, le bruit reste très raisonnable ! :)

 

Ça reste une image à potentiel, vu le matos et les temps de pose, alors vite fait :

 

Presse-papier01.png.fdcf860423cbe77e582ed93df13eb603.png

 

 

PS : A comparer avec cette image de Catluc au Newton de 625 mm ...

 

 

Edited by Nebulium
Chgt d'image
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un bon galop d'essai, Julien, et vu ce qu'en a tiré Nebulium, ton image n'est pas si nulle, au contraire.

Edited by RayCaro
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous pour ces encouragements !

Nébulium, ta version est superbe ! Je vais essayer de parvenir au même résultat en reprenant mon traitement : mais je suis encore un bleu en astrophoto et je ne connais que le planétaire... je suis notamment surpris que tu aies pu traiter l'allongement des étoiles (et donc de toute l'image ?).

Avec quel soft as-tu réussi ce tour de force ?

 

Sinon pour la polaire : je n'y ai pas accès, sinon ce serait plus simple. J'image le soir en rentrant du boulot la plupart du temps, et je suis orienté sud...

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est un bel essai même si non exempt de défauts ;)

 

pour arrondir les étoiles, tu dois trouver des tutos sous photoshop ... sinon ya roundstar ;)

 

a+

stéphane

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello :)

 

Merci Julien :)

 

Il y a 6 heures, spaceju a dit :

traiter l'allongement des étoiles

 

Par exemple avec FitsWork

Il faut d'abord pivoter l'image pour mettre les traînées à l'horizontale, puis :

Menu Traitement > Filtres spéciaux > Correction des traînées d'étoiles

J'ai réglé ici à 6 pixels, seuil = 2, c'est à peaufiner...

Mais ce n'est qu'un pis-aller !

 

Il y a 6 heures, spaceju a dit :

la polaire : je n'y ai pas accès

 

Pas de chance ! :(

Il ne te reste qu'à "bigourder" en espérant que la rigidité de tout ton bazar te permette de repérer les coordonnées d'un point fixe terrestre lointain à utiliser pour les autres fois.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bien belle deuxième, avec 127mm c'est vraiment bien. Pour l'allongement des étoiles, je suis étonné qu'à 1 seconde la rotation de champ soit aussi visible. Ce serait plutôt une simple dérive du suivi avec une MES bien dans les choux non ? Sur les brutes unitaires tu as cet allongement ?

 

JF

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui sur les brutes j'ai déjà cet allongement. Vraiment ma MES est horrible, même je ne vais plus appeler ça une MES mais un JMVO (un Jeté de Monture Vaguement Orienté).

 

J'ai pensé à une rotation de champ car l'allongement semble concentrique et non pas droit.

 

Bref oui, Bigourdan me tend les bras (ou bien une dérive d'étoile), dès que j'aurai trouvé le moyen de marquer au sol la position des pieds.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu utilises un adc, peut etre que lui qui te provoque cet effet?

Essayes avec Siril, avec Global.

En tout cas il y a du potentie!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Baptiste_Paris
      Bonjour à tous, 
       
      Cela fait bien longtemps que je n'ai pas posté sur le forum et même que je n'ai plus eu réellement le temps d'y passer aussi souvent qu'avant... la faute à un planning perso, familial et pro assez chargé ces derniers mois ! 
      Mais bon, ça va mieux et je compte bien passer plus souvent (ça fait partie des bonnes résolutions qu'on commence à appliquer 6 mois plus tard...).  
       
      En attendant, j'ai du rater plein de choses ici, d'autant plus qu'on m'a prévenu que l'activité avait été intense pendant le confinement ! 
       
      Du coup, je n'avais pas posté ici mes dernières images, alors je vous propose un "tir groupé" avec les 3 dernières : 
      Sh2-132, "la nébuleuse du Lion", en SHO-RGB ;  WR-134, une belle bulle créée par une étoile Wolf-Rayet dans la constellation du Cygne, en HOO-RGB ; M51 - celle-là on ne la présente plus ! - en LRGB-Ha.  

      Sh2-132 (SHO-RGB)
      Première image réalisée avec ma nouvelle Atik16200 à l'été dernier (oui, j'ai mis du temps à la traiter !  ) et la TSA-102 avec réducteur à f/6. Encore un peu de tilt visible sur les bords de l'image, il faudra que je fasse réaliser une bague sur mesure pour corriger au mieux le souci (mais c'est comme pour le reste, j'ai pris du retard...). 
       
      Version 50% jpeg : 

       
      La full et tous les détails techniques : 

       
      TSA-102 - Atik16200 - AZEQ6
      Acquisitions réalisées avec les filtres SHO "ultranarrowband" de chez Baader (3,5nm pour le Ha, et 4,5nm pour les O et S) + RGB pour les étoiles. 
      Quasiment 19h de pose en tout (900s en bin1 en Ha, et 600s bin2 pour le OIII et SII).
      Traitement SHO mais avec un mix HOO en raison d'une couche SII étonnamment faible...
       
       
      WR 134 (HOO-RGB)
       
      Il s'agit d'une étoile variable en fin de vie, environ 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil et qui éjecte périodiquement de grandes quantités de matière sous forme de vent stellaire à haute vélocité.
      A ce stade, le vent stellaire et le rayonnement génèrent et illuminent des structures dans l'environnement proche de l'étoile, matérialisées ici par la "boucle" bleue, qui n'est en réalité que la partie la plus visible d'une sorte de "bulle" plus ténue et difficile à mettre en évidence. Cette activité dure environ 1 million d'années avant que l'étoile n'explose en supernova.
       
      J'aime beaucoup ce champ, avec cette petite nébuleuse bleue perdue dans un océan de rouge !  

      Version 50% jpeg : 

       
      La full : 

       
      La boucle plus brillante apparaît assez rapidement, mais en revanche la bulle dans son ensemble est très ténue ; j'ai eu du mal à la faire ressortir même avec un bon ciel et un temps de pose quand même conséquent (la 16200 n'est pas une foudre de guerre non plus, mais quand même !  ). 

      Voici l'image OIII en starless pour essayer de la mettre mieux en évidence : 


      Photo réalisée au cours de l'été dernier, en HOO + RGB pour les étoiles. 
      Environ 17h de pose en Ha 3,5nm et 15h en OIII (4,5nm).
      TSA-102 - AZEQ6 - CCD Atik Cameras 16200 (-20°) - Filtres Baader Ultranarrowband H & O + RGB. Clichés réalisés en Corse pour l'essentiel et en Charente-Maritime pour finir. 
      Ha : 68 x 900s bin 1
      OIII : 20 x 900s bin1 + 58 x 600s bin2
      35h de pose au total.
       
       
      M51 (LRGB-Ha)
       
      Pour cette dernière, pas besoin de présentation !

      J'ai profité des belles nuits du moi de mai ; en l’occurrence de 8 nuits avec un ciel particulièrement propre, aucune humidité et avec une Lune absente ou très faible... et un petit coup de pouce (involontaire ?) de la mairie qui a décidé de ne pas allumer l'éclairage dans le quartier !
       
      L'image est réalisée avec ma TSA-102, mais pour une fois à pleine focale (f/8), sans réducteur, afin de gagner en détails dans la galaxie. Les acquisitions ont été faites avec la AtikOne6, en LRGB-Ha.
       
      32h30 de pose en tout, dont plus de 20h pour la luminance, afin de bien faire ressortir les extensions les plus ténues de ce couple galactique. Un peu d'IFN est même présent, mais particulièrement difficile à faire ressortir sur le résultat final sans altérer fortement le rendu.
       
      Pour les couleurs, c'est un peu plus prononcé que d'habitude, mais je trouve que cette galaxie s'y prête plutôt bien... et puis ça change un peu quand on refait les mêmes cibles.
      Je ne suis pas spécialement amateur de traitement "à l'Américaine", mais bon, faut sortir de ses habitudes !
       
      Version jpeg : 

       
      La full : 

       
      TSA102 (f/8) - AZEQ6 - AtikOne6 - Filtres Astronomik LRGB + Ha 6nm.
      L : 125 x 600s (bin1)
      RGB : 75 x 300 (bin2)
      Ha : 32 x 600s (bin1 & bin2)
      Total : 32,4h
      Fouras - 18/25 mai 2020
       
       
      Voila pour ce petit "pot-pourri" en guise de retour, j'espère que ces images vous plairont ! 
      Et promis, pour les prochaines, je serai plus assidu !  

      Bon ciel à tous, 
      JB
    • By b2
      Bonjour,
      Petite dernière du début de semaine. Version Ha de SHarpless 2-115 (bas de l'image), sa ribambelle de nébuleuses diffuses (LBN 352/358/362/367/368/372/375/376 et 380. ) et une petite nébuleuse planétaire (notée P84.9+4,4 dans l'Uranometria). Version SHO dès que possible (désolé Alain! )...
      12x20mn en Ha Astrodon 5nm les 29 et 30 juin 2020
      FSQ85/Reducteur x0,73/EM200/QSI583wsg/Lodestar/AstroArt, PHD2, PixInsight & photoshop.
      Prises de vue en Bourgogne/Nièvre.
      J'espère qu'elle vous plaiera!
      Bon ciel à tous

    • By T450
      Bonjour à tous,
      Voici une nébuleuse diffuse dans la queue du serpent. Les nuages et nuances sont très faibles et en une nuit, je n'ai pas réussi à les rendre correctement. Il faudrait beaucoup plus de temps de pose, de sorte que j'ai appliqué un binning 3 au traitement, ce qui donne un échantillonnage résultant de 1.5".
      Il y a 2h30 de luminance, et 30mn par couleur, difficile de faire plus en une nuit mais ça va revenir!
      Nathanaël
       

    • By Magellan_Team
      Salut les astrams 
       
      Ça faisait longtemps qu’on n’avait rien publié, il est temps d’écouler le stock ! Nous avons tourné notre setup chilien vers Grand classique d’hiver, la Nébuleuse d’Orion. Une cinquantaine d’heures de pose recueillies juste avant Noël sur une semaine (les nuits sont courtes à cette période dans l’hémisphère sud !).
      Il s’agit d’une composition Ha -RHaVB prétraitée dans Pixinsight et traitée partiellement dans Pix puis dans Photoshop.
      La luminance ayant été faite en Ha, nous n’avons pas fait de poses courtes pour « décramer » le cœur par un assemblage HDR. C’était peut-être prétentieux car au final le traitement a été difficile même si rien n’était saturé. La facilité d’acquisition de cet objet brillant cache de réelles difficultés de traitement en raison de l’étendue de sa dynamique très élevée dans le cœur, et très faible pour toutes les volutes au pourtour. Il n’y a quasiment pas de zone sans signal dans cette région.
      Les détails d’acquisition sont dans le tableau ci-dessous.
      Pour visualiser la full, ce que nous recommandons bien évidemment : https://www.astrobin.com/full/270irp/0/
       
      En espérant qu’elle vous plaira ! Bon ciel à tous !!
       
      Marian, Jean-Mi, Lolo et Dave


    • By Bertrand13
      Bonjour à Toutes et à Tous,
       
      En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation , je vous propose une comparaison d'objet observés aux jumelles de 40 mm versus une lunette de 80.
      Il s'agit des nébuleuses sombres de Barnard situées dans le nuage de l'Ecu de Sobieski.
       
      Bien qu'elles soient peu imagées, et encore moins observées, elles représentent la plus forte concentration du catalogue de Barnard: près de 35 nébuleuses dans un diamètre de 5° !
      Ils faut les observer avec un grand champ pour les faire ressortir sur le background étoilé: mes J40x8 donnent un champ de 7°, et la L80x14 un champ de 5°. De plus, ce genre d'observation à le grand avantage d'être insensible à la turbulence compte tenu des faibles grossissements: à réserver pour les nuits ventées !
       
      Voici les dessins que j'en ai faits, l'un il y a bien longtemps, l'autre pendant la dernière lune.
      Rapport d'observation détaillé ici: 
      http://www.deepsky-drawings.com/b-111-region-j40-vs-l80/dsdlang/fr
       
      Bon ciel à Tous
      Bertrand
      http://www.deepsky-drawings.com/


  • Images