mamout84

Jupiter au Dobson 203-1200 et filtre

Recommended Posts

Bonjour, hier soir j'ai relancé l'observation de Jupiter (SQM 19,2) depuis mon lieu d'habitation. Bien que le ciel ne soit pas noir vers 23h30, j'ai vu ce que je vois habituellement (oculaire 4.5mm), c'est à dire les bandes équatoriales mais assez douces avec l'astre très lumineux. 

Ensuite j'ai mis le filtre Baader ND 0.6 et là, surprise, le visuel s'est amélioré avec les deux bandes plus visibles et nettes, cette fois les deux regions "polaires" en évidence avec même par moment quelques détails entre tout. Sans doute la meilleure vue que j'ai eue depuis que j'essaie.

J'ai donc une question : vu que ce filtre (25% de transmission) m'améliore beaucoup le résultat, que penser du filtre W23A qui serait conseillé ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut,

 

avec un filtre coloré tu augmente le contraste de certains détails mais tu en noies d'autres.

Par exemple, avec le W23A dont tu parles (rouge), tu assombris les détails bleus (en particulier les grandes projections dans la zone équatoriale) qui ressortent mieux par effet de contraste quand ils sont sur un fond plutôt blanc.

Par contre, toujours avec ce filtre, les formations rouge et brunes ont tout leur signal qui passe au travers du filtre, ils sont donc vus rouge, et s'ils sont sur fond blanc (qui ressort rouge également) alors ils disparaissent car il n'y a plus d'effet de contraste.

 

A titre perso, je préfère sans filtre coloré, sans filtre du tout d'ailleurs.

Si tu vois mieux avec un filtre neutre, peut-être est-ce parce que ton optique diffuse beaucoup ?

Sur Jupiter, la luminance est faible, la lumière aurait plutôt tendance à faire défaut, sachant que notre vision a besoin de beaucoup de lumière pour voir les faibles contrastes. Les limites des bandes sortent peut-être mieux avec le filtre neutre, mais n'y perds-tu pas les formations peu contrastées notamment dans les zones claires ?

 

Fred.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

peut-être est-ce parce que ton optique diffuse beaucoup

C'est à dire ?
J'ai regardé avec un Morpheus 4.5mm et un Pentax XW7mm (dobson Orion 203-1200), avec la même amélioration de visuel. De toute façon, je ne vois pour l'instant guère de détails dans les zones claires, mais j'ai mieux vu ces bandes sombres et les "calottes" remplies pour la première fois. Le filtre neutre m'a bien semblé atténuer l'excès de lumière selon moi (comme un peu la surexposition en photo).

Bon le ciel hier soir, c'était après la pluie orageuse  de fin  d'après-midi et la lumière pas au top malgré l'absence de nuages (toutefois beaucoup d'humidité).

Merci pour l'explication sur le filtre W23A.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, laguite51 a dit :

Le filtre neutre m'a bien semblé atténuer l'excès de lumière selon moi

 

Sur Jupiter il n'y a pas d'excès de lumière, au contraire, la luminance de cette planète est plutôt faible et c'est d'ailleurs pour cela qu'on ressent une "perte de contraste" dès qu'on grossit l'image un peu fort. En fait, il n'y a pas perte de contraste, c'est la baisse de l'éclairement rétinien qui rend le fonctionnement de notre vision moins performant, d'où un ressenti d'image moins lisible, moins "contrastée".

Par contre, une image baveuse, diffusive, c'est possible, quand l'optique n'est pas propre ou quand le miroir a un poli rugueux (ils sont tous plus ou moins rugueux).

 

Si tu trouves que l'ajout d'un filtre neutre (qui enlève de la lumière !) t'améliore la vision des bandes, mets-le, mais garde à l'esprit que ce n'est pas la solution ultime puisque tu te mets dans de mauvaises conditions pour voir les formations peu contrastées, celles qui nécessitent un fort éclairement rétinien.

 

L'idéal est tout de même d'observer sans filtre, la plupart des détails sur Jupiter sont peu contrastés et le seul moyen de les percevoir c'est de passer des heures à l'oculaire, pour que le cerveau s'habitue à "l'image jovienne" et qu'il commence à détecter des formes. Autrement dit, comme toujours, c'est le "travail" qui fait la différence :)

 

Fred.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Samedi soir, j'étais à une soirée club autour d'un lieu sans pollution lumineuse, avec un ciel pas parfait mais correct (nuages élaircies). Trois télescopes étaient installés : Newton 200-1200, Meade LX90, Celestron C8 203-2032, le tout GoTo.

Donc pointage sur Jupiter (en dehors des nuages bien sûr) demandé par les participants :  sur les trois, boule très lumineuse, bandes équatoriales à peine devinables par tout le monde. Ouf, ça rassure de se sentir moins seul :)...Loin de ce que j'ai vu avec mon Dobson l'autre soir. Bon, peut-être le seeing n'était pas bon ce jour là. On a quand même pu voir correctement M13 et l'étoile double Albireo.

A revoir donc sous d'autres cieux, une autre séance est prévue en début de semaine prochaine au sud Ventoux à 1500m, si le temps le permet ; il y aura en plus un Dobson 300.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher laguites 51

 

 Je suis surpris que les bandes soient difficilement discernables avec des télescope de 200mm. Le seing devait être mauvais ce soir-là..

Néanmoins, elles me sont apparues un peu moins contrastées que par le passé l'autre soir mais tout de même bien nettes avec quelques détails et une couleur brun clair sensible.

cela avec un instrument plus modeste ( une lulu de 127mm achromatique).

Comme le dit Fred Burgeot : Il faut passer du temps derrière l'oculaire et petit à petit les détails apparaitront.... Enfin, si la turbulence s'estompe.

 

En Résumé : courage, ça va s’améliorer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble avoir lu (sauf erreur de ma part) qu'en général les planètes sont un peu mieux définies avec les lunettes qu'avec des newton 200-1200. Ce soir là personne n'a bien vu, c'était uniformément brillant (conditions probablement pas excellentes). Deux jours avant, je l'avais bien nette de chez moi et j'y passe déjà du temps. Je vais remettre la gomme avant la fin du mois.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Laguite51

 Il est vrai que les lulu sont avantagées en contraste.. Mais le pire, c'est tout de même la qualité du ciel.. Une bonne transparence n'est pas forcément synonyme d'images stables..

Jupi viens de passer l'opposition, on devrait avoir de temps en temps quelques bonnes soirées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là c'était clairement une histoire de mauvais seeing en effet, c'est vite fait de pourrir totalement une image de Jupiter dans ces conditions ;)

 

La différence de contraste entre lunette et Mak, c'est vrai mais dans une certaine mesure seulement... normalement un T200 utilisé dans de bonnes conditions donnera un meilleur contraste qu'une lunette sensiblement plus petite...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

J'ai eu la même impression en passant d'une lunette lors la saison jovienne dernière  à un newton cette saison. Lors de ma 1ère observation au début, il m'a été difficile d'appercevoir autre chose que une boule blanche avec 2 bandes. J'ai mis un peu de temps, je me suis flashé les yeux avec une lampe torche et ai testé différents grossissements et à un moment les détails sont apparus. Ça fait un peu comme quand on regarde les dessins en 3d en louchant, il y a un moment ou la vision accroche et c'est alors plus simple d'y revenir, comme si le cerveau avait enregistré les paramètres pour y revenir facilement.

Il faut retenter et y rester longtemps je pense. Sans filtres, c'est quand même mieux je trouve.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, l'observation décrite au début du fil concerne bien entendu le lieu de mon habitation. Ma vision n'est sans doute plus toute jeune, mais j'y vois normalement sans lunettes, mis à part pour la lecture (presbytie). En ce qui concerne les grossissements, le Morpheus 4.5mm m'a donné la meilleure vue que j'ai eue jusqu'à présent (x266). J'ai regardé aussi au Pentax XW 7mm (x171), mais c'est un peu plus petit à discerner.

La qualité exemplaire du filtre neutre Baader n'enlève pas de précision, mais m'améliore grandement le contraste. Je ne veux pas en faire une généralité (pour ma vue ça me semble bien), mais sur la pleine lune c'est identique (je ne supporte pas le spot lumineux) : si l'expérience peut servir pour d'autres, c'est à tenter.

De toute façon, je regarderai à nouveau sous d'autres cieux plus noirs, en dehors de la pollution lumineuse et avec un peu plus d'altitude (même avec barlow TV 2x ou filtre orange),  mais je lis attentivement tout ce ce que vous écrivez et je prends note.

Edited by laguite51

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, laguite51 a dit :

je regarderai à nouveau sous d'autres cieux plus noirs, en dehors de la pollution lumineuse

La pollution lumineuse ne joue pas vraiement sur l'observation des planètes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous

Sans polémiquer sur le type d'instrument parfait en planétaire... Il y a aussi le type d'oculaire le mieux adapté au type d'instrument et bien sûr notre vision déclinante avec l'age , la perception  et la compréhension de l'image par notre cervelle... D'où l’intérêt de persévérer dans le temps passé à l'oculaire.

 En résumé beaucoup de facteurs  entrent en jeux.

Le petit fascicule de Jean Dragesco édité par la SAF : "La vision dans les instruments astronomiques et l'observation physique des surfaces planétaires" bien qu'ancien est très éloquent à ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ! Je regarderais aussi du côté des réglages : j'ai lu ailleurs que si on veut faire du planétaire avec un Newton/Dobson, la collimation doit être aux p'tits oignons. Des fois que soit ça, on ne sait jamais ;)

 

Chez moi (banlieue éclairée) les bandes sombres sont très bien visibles avec mon petit Mak 90 à 85x. Et je vois même un tout petit grain sur la bande sud, mais qui bouge... La grande tache rouge bien sûr !:x

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, d'abord je ne crois pas que l'on puisse comparer pleinement, car le lieu d'observation est différent. D'autre part, le soir de la soirée club,  je suppose quand même ques les matériels étaient bien collimatés (trois mal collimatés, ça ferait beaucoup venant de ces membres habitués).

Quant au mien, la vue de chez moi est réalisée avec un télescope dans lequel je vois certains soirs (rares) presque parfaitement la tache d′Airy et les cercles bien symétiques : avant hier, la vue de la planète était à peu près correcte. J'avoue ne pas avoir essayé à 100x par exemple, mais plutôt à 200x et à 270x. La prochaine fois !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now