fred-burgeot

Member
  • Content count

    2668
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 41213

Community Reputation

2032 Excellent

About fred-burgeot

  • Rank
    Very active member

Personal Information

  1. Nuit d'observation en montagne

    Salut Florian, ah, un compte-rendu tout droit sorti d'Issarbe ! Apparemment vous avez eu du bon seeing (vu ta description des images de Jupiter), ça explique peut-être aussi les images riches en détails malgré la transparence pas optimale. Coup de cœur pour M82 et M51 vraiment très détaillées. Tu as raison d'insister sur les bénéfices d'un fort Gr sur ces objets plutôt lumineux. Fred.
  2. Recherche Paracorr T2

    Bonjour, tout est dans le titre... Merci ! Fred Burgeot.
  3. dessins de Jupiter sur 4 heures , et Petavius

    Salut Florian, excellente série jovienne, avec quantité de détails. Au vu des heures de mise en place, tu n'as quasiment pas arrêté de dessiner pendant 4 heures ?
  4. soirée planétaire : Juju et Gassendi

    Salut Florian, que de détails sur Jupiter malgré la turbu, et ton Gassendi est bien senti. Pour le suivi en dessin lunaire et planétaire je suis bien d'accord avec toi, c'est une sacrée aide pour rester concentré et éviter de perdre du temps.
  5. Jones 1 et observation de Jupiter

    Salut Laurent, Bravo pour cette Jones 1, malgré les conditions pas au top que tu décris tu l'as quand-même bien cernée, sur ton dessin on reconnaît très bien sa forme de fer à cheval évasé.
  6. Au Restefond avec les copains

    Salut Lolodobs, j'étais passé au travers de ton compte-rendu, mille excuses... Le col de la Moutière a l'air d'être un sacré bel endroit, aussi bien pour ses paysages que pour son ciel ! Vous avez eu du bon seeing ? Car c'est le point fort du Restefond, mais comme c'est local ça ne veut pas dire que l'autre côté de la crête est logé à la même enseigne. Cool si vous avez pu rencontrer Yohan, c'est un vieil astropote à moi et un dessinateur astro de première classe. Côté dessins astros, j'aime ta NGC 7026, elle n'est pas si facile à analyser et pourtant ton dessin est très convaincant en plus d'être esthétique. Ton Foetus est sympa aussi, je vois qu'il en a excité quelques-uns ici . Tu en as d'autres réalisés là-bas ? Fred.
  7. nuit du 14/9, dentelles, NGC40 NGC650 NGC 7479

    J'ai raté ce post ! Pour M57, c'est clair qu'elle est colorée, au 400 je ne vois pas de vert "franc" mais une teinte cyan, couleur OIII, à cheval entre le bleu et le vert donc. Le pourtour pour ma part n'est pas vraiment rouge violacé mais d'une espèce de marronnasse. Au T1m de Stellarzac j'avais vu cette NP avec plus de nuances colorées. Si tu as eu la centrale bien nette 50% du temps, tu avais un bon seeing ! Ah ! NGC40 a en effet bien évolué par rapport à ta 1ère version, bien vu pour la forme générale et les 'rayons'. Belle réussite ! Pour les dentelles, le résultat est très probant malgré le temps réduit passé sur chacune d'elles. Elles sont dodues à souhait et l'effilochage est très réaliste. Comme tu le dis l'idéal est de les dessiner petit à petit, une feuille préparée avec des étoiles jalons rend l'exercice très ludique. Bien vu aussi pour NGC 7479, l'une de mes galaxies préférées ; la spire du bas est fine et bien marqué, elle a la particularité de faire un 1/2 tour pour venir refermer sur l'autre extrémité de la barre. Ton dessin le montre bien. L'autre spire est plus discrète, je l'avais vue dédoublée au Restefond. NGC 253 a du potentiel depuis ta latitude 'basse', pour peu que le ciel soit transparent depuis un spot de montagne tu vas en prendre plein la vue. Fred.
  8. Antares A et B

    Bien joué, Merope ! Jamais tenté cette double, partant (à tort) du principe qu'elle est trop basse. Fred.
  9. Quelques dessins pyrénéens

    Salut Yohan, Abell 70 devrait te plaire dans un diamètre pareil. Bonnes rentrée chez toi aussi
  10. Dessins des NCN, encore !

    J'y manquerai pas ! Je passerai par Thibaut dont j'ai le numéro.
  11. Mon nouveau tube ! APO 203 Fluorite Lichtenkneker

    Et entre deux provocations sur le forum, tu observes des fois ? Ca t'aiderait à être un peu constructif.
  12. Mon nouveau tube ! APO 203 Fluorite Lichtenkneker

    Je ne comprends pas trop ce que l'ensemble de ton intervention cherche à prouver. Qu'est-ce qui est anormal d'après toi ? La photo ou le dessin ? Quant à la "tromperie" : si tu cherches sur le forum tu devrais retrouver mon post, c'est en voyant mon dessin qu'Olivier est intervenu en disant qu'il avait imagé au même moment que moi, on a rapproché son image de mon dessin sauf que mon dessin est réalisé en deux hémisphères (comme rappelé au-dessus). Il a donc fallu raccorder deux de ses images pour avoir les mêmes longitudes de méridiens centraux que sur mon dessin. Tout ça est écrit... alors il n'y a pas de quoi tout de suite employer les termes qui font peur. Si on ne peut plus publier ce qu'on réalise sur le terrain sans se faire accuser "d'inventer" et de "tromper", le forum va vite s'appauvrir...
  13. Mon nouveau tube ! APO 203 Fluorite Lichtenkneker

    Ben, mon cher Spider cochon, y'a deux camps : celui de ceux qui font des choses et celui de ceux qui font rien parce qu'ils préfèrent critiquer ceux qui font des choses. Au vu de tes interventions (et la dernière ne fait pas exception) ta situation est claire Oui il y a des différences, et si tu avais tenté ne serait-ce qu'un dessin de Jupiter une fois dans ta vie tu comprendrais pourquoi. Pour cette obs j'avais noté que le seeing était "assez mauvais, s'améliorant sur la fin", des conditions qui conduisent à des imprécisions, non seulement sur le placement des détails sur le papier mais avant cela sur l'interprétation de la forme qu'ils ont. Dans ces conditions, quand on sent qu'il y a du détail mais que le seeing ne laisse que peu d'instants pour cerner ce qu'on perçoit, on schématise certains détails voire on fait plus dans l'évocation que dans la précision. Tu ajoutes à ça la rotation de Jupiter qui t'impose d'observer et de dessiner vite ; pour solutionner cela, je dessine Jupiter en deux morceaux : l'hémisphère sud en premier puis l'hémisphère nord. Quand les images sont bonnes je découpe encore davantage, en 4 zones. Mais bon, si tu interviens juste pour troller, je perds mon temps. A la base j'intervenais pour comparer vision à l'oculaire et vision à l'écran, pas pour me justifier contre mon gré à propos de l'exactitude d'un de mes dessins (que je n'ai pas moi-même affiché ici, d'ailleurs).
  14. Mon nouveau tube ! APO 203 Fluorite Lichtenkneker

    Je reviens sur la comparaison d'une observation de planète sur écran et dans l'oculaire. Je m'amuse de temps-en-temps à scruter les AVI de Jupiter publiés sur le forum ou ailleurs dans des diamètres de 300 et plus, comme si j'étais derrière ma bino en train d'essayer de voir le maximum de détails. En général ces AVI sont publiés quand le seeing a été bon. Comparé au visuel derrière oculaire l'aspect cosmétique est très différent, il est vrai, à cause du bruit de l'image vidéo (entre autres). Mais une fois dépassée la sensation de manque de douceur et toujours par rapport à l'obs à l'oculaire, ce sont les mêmes formations qui demandent un passage de calme atmosphérique pour être vues, ce sont les mêmes formations qui demandent du temps avant d'être perçues à cause de leur faible contraste ; et si je devais faire un dessin à partir de la vidéo (ça m'est arrivé pour expérimenter, sans le publier bien sûr) j'obtiendrais quelque-chose qui ressemble très fort à beaucoup de mes dessins au T406 en "bino visuelle pure" par bonnes conditions de seeing également et ceci dans une durée comparable. Alors oui, pour comparer plus à fond visuel derrière oculaire et visuel derrière écran il faudrait que je mette la caméra sur mon T406 et que j'observe la vidéo juste après le dessin de Jupiter à la bino. Mais balayer la comparaison AVI/visuel juste sur le principe qu'un capteur numérique, ce n'est pas l'oeil ou qu'un écran n'est pas un oculaire, c'est beaucoup trop rapide.
  15. Nuits heureuses dans la Drôme - Prologue

    Salut Vesper, oui, très bien écrit, dans ton récit on reconnaît bien les lieux (ainsi que les routes des environs qui nous font parfois serrer les fesses) et les personnages (Xavier et sa faculté à dormir où il veut-quand il veut- la durée qu'il veut ) Tu as aussi bien décrit les sentiments ambivalents de la première soirée, on est tiraillé entre l'envie de profiter du bon ciel et la nécessité de recharger les batteries. On attend la suite !