fred-burgeot

Membre
  • Compteur de contenus

    1 800
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

438 Très bonne réputation

4 abonnés

À propos de fred-burgeot

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  1. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    Ouch ! Là tu fais fort. En fait avec ta méthode c'est très facile d'évaluer un seeing, même pas besoin d'être sur place en plus Voilà la seule conclusion valable Fred.
  2. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    Oui oui, tout le monde connait la théorie. Mais sous un vrai ciel, entre 20% et 30% et même en étant influencé par la théorie, rien de flagrant sur mon 400. Après, quand on construit son télescope et qu'on a fixé le diamètre, je comprends qu'on cherche à minimiser l'obstruction, mais d'ici à en faire un cheval de bataille en se disant que c'est ça qui va en faire un planet killer, c'est se tromper de critère. Fred.
  3. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    20%. Mais tu sais, j'ai déjà fait des tests sur Jupiter avec des disques de carton plus ou moins grands accrochés sur le support du secondaire pour tester l'effet d'une augmentation de l'obstruction. J'ai pas vu de différence entre 20 et 30%. En planétaire, le paramètre obstruction ne pèse pas lourd dans la balance en comparaison du diamètre et de la qualité optique. Fred.
  4. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    Voilà un dessin de fin mai 2017, fait aux NAT au T400 à 400X en bino. La turbu était affirmée, avec une planète pas bien haute, au point que certains jugeaient les chercheurs 7X50 déjà surdimensionnés C'est typiquement le niveau de détails que j'ai par conditions médiocres. Dès lors que le seeing devient simplement passable, la quantité de détails augmente sensiblement par rapport à ce dessin, et ils deviennent plus faciles à sortir. Pas certain qu'un instru de 100mm montre ça, fut-il optiquement parfait et utilisé au Pic avec un seeing de malade. Fred. PS : je sais, c'est pas poli de montrer ses propres productions, mais au moins je sais précisément dans quelles conditions ce dessin a été fait.
  5. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    Avec un "gros" on perçoit mieux les couleurs en effet, mais aussi les subtiles nuances de contrastes. Il ne faut pas oublier de prendre en compte le capteur. Pour bien fonctionner, notre vision a besoin de lumière, beaucoup de lumière...et un gros scope t'en envoie bien plus qu'un petit instrument à grossissement identique. C'est grâce au fort éclairement rétinien qu'on voit mieux les couleurs, mais également qu'on perçoit mieux les faibles contrastes. Voilà pourquoi le seeing ne fait pas plafonner la quantité de détails au diamètre 150mm A l'inverse, sur Jupiter par exemple, un petit instrument est frustrant pour qui veut voir un max de détails : si on veut pousser le grossissement l'image devient vite trop peu lumineuse, on a l'impression que "l'image perd de son contraste" alors que c'est surtout que notre vue baisse en performance à cause de l'éclairement rétinien qui s'affaiblit. Avec un T400 à 300X l'image ne manque pas de t'arroser copieusement la rétine des photons nécessaire à ce que la vision fonctionne à l'optimum. Et 300X, c'est pas de trop sur Jupi. Même quand ça turbule. En clair, avec un gros engin l'image est plus "facile", et pas que dans les trous de turbu car il y a des formations de grande taille mais de faible contraste qui sortent dans le gros scope alors qu'on ne les devine même pas dans un petit. Exemple : les festons dans la zone équatoriale de Jupiter, ou bien les ovales clairs. Fred.
  6. 4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

    Pas mieux ! Fred.
  7. Observations inespérées au T1000 de Stellarzac

    Coucou Maïcé, bien content que tu aies pu observer pendant ton séjour, même si ça commençait mal à cause du rhume. Tiens c'est rigolo, j'ai eu l'inverse ici en Vendée : transparence très bonne mais seeing pourri. Alors j'ai pointé plutôt des cibles qui ne nécessitaient pas de grossir. Ca ne m'a pas empêché d'aller rendre visite au Casque de Thor, vraiment étonnant cet objet... Dans ta description de M1 avec l'OIII, je retrouve bien la vision que j'en ai eue dans les mêmes circonstances que toi (même endroit, même T1m, même filtre ultra serré). Bises ! Fred.
  8. NGC 1999, un objet pas comme les autres...

    Salut, merci Maïcé pour ton soutien Il est clair que, quand on s'attaque au ténu, à ce qui est à la limite de perception, on prend le risque que l'interprétation s'éloigne de la réalité. Et en même temps, qui ne se frotte pas au ténu ne progresse pas en observation... Pour en revenir au sujet, avec Nicolas, on est deux à avoir dessiné la même "fourche", sans influence de la photo, sans s'influencer mutuellement, mais dans les deux cas à fort grossissement. Il y a sûrement un "truc" dans l'image à l'oculaire qui fait que le cerveau interprète la formation comme étant deux bras sombres. Fred.
  9. NGC 1999, un objet pas comme les autres...

    Salut, joli boulot Fabrice, José, Nicolas ! Allez, une tétine de plus, au T1m de Stellarzac à 860X. Petit objet mais dont les contours sont nets, une fois n'est pas coutume. Fred.
  10. La comète 46 P/Wirtanen en visu

    Salut, vue hier soir au T400 à 88X et 220x, du noyau partent plusieurs jets majoritairement entre les secteurs est et nord. J'en ai fait un croquis que je mettrai au propre dès que j'en aurai le temps Fred.
  11. La Voie Lactée, dans toute sa splendeur et son intégralité

    Extra !!! J'ai eu le privilège de voir notre galaxie comme ça, tout au moins avec le centre galactique bien 'centré', cet été 2018 depuis l'Afrique du Sud. Ton dessin rend tout à fait la sensation éprouvée sous cette NGC891 géante. J'ai passé un certain temps à parcourir les méandres de ton oeuvre, à la recherche des nébulosités bien connues. Comme Piotr j'éprouve l'envie de fouiller sur un dessin plus grand, ou mieux sur une impression au format XXXXXL, mais j'imagine que tu as déjà prévu ce type de tirage Fred.
  12. Aménagement véhicule pour astrophoto

    Tiré d'un des liens de Petit Ours : le modèle spécial astrophoto (y'a le masque de Bahtinov avec) Pour ma part, pour les virées astro j'aménage le Berlingo en éjectant la banquette arrière et en mettant des rideaux ventousés aux fenêtres. Tout est rangé dedans en cas de mauvais temps : le dodo, la bouffe, les vêtements, le T400. On peut aller partout et c'est hyper discret. Après, il y a moins d'espace que dans un Traffic, mais ça consomme moins et c'est moins cher à l'achat... pas mal pour une seule personne (même si, avec le Berlingo, j'ai déjà emmené le fiston + le T400 dans les Hautes Pyrénées). Fred.
  13. Quel type d'abri-protection pour un dobson 12 pouces?

    Ah oui, les "clamshell" sont adaptées à un mur bas. Sûrement pas mal, mais le prix... et pour la protection au vent c'est pas gagné. Sinon, une boite en CTP, que tu bascules quand tu veux observer. Ca se faisait à une époque. Tu te prévois deux endroits pour la fixation. Mais avec ça tu n'abrites que le scope, pas l'ordi, mais c'est déjà beaucoup. Fred.
  14. Quel type d'abri-protection pour un dobson 12 pouces?

    Salut, tu évoques l'abri qui protègerait ton scope du vent, mais malheureusement les abris avec "murs" (abri à toit roulant, coupole) ne sont pas adaptés à un Dobson, car lesdits murs masquent le ciel, comme tu l'as dit. Donc, abri pour Dobson et protection contre le vent me semblent incompatibles... sauf à mettre l'abri du Dobs non loin d'un mur de clôture du coté vent dominant. L'idéal pour un Dob : l'abri roulant. Mais pas avec juste le toit qui roule, c'est tout l'abri qui se déplace (vers le nord de préférence). Il y a moyen de détourner un abri de jardin à cette fin, mais tout dépend de ton budget (quoi que, c'est possible d'en faire un pour moins de 1000€), du fait que tu sois propriétaire ou non (toujours délicat de couler du béton -au moins pour les rails- quand on est locataire !), de ton aptitude à bricoler un peu, ou si tu recherches une solution à emporter lors de tes expéditions/déménagement. J'ai un abri roulant pour mon Dobson 400 dans mon jardin depuis 10 ans, c'est super pratique ! Fred.
  15. Avis telescope sud dobson et mirroir Astroreflect

    C'est du second degré, j'imagine... Fred.