beaudoin

Winroddier de la mémé Coutard... et encore des questions ;)

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour,

Un peu de ciel clair hier pour passer le tromblon de 110mm F/15 sur le grille du Roddier, avec ce que je pressens être le meilleur des deux Coutard. Filtre vert Continuum 540nm sur Arturus pour les images ci-dessous.  Le rapport de Strehl, s'il est fiable, va faire plaisir à Myriam je pense :)

J'ai plusieurs interrogations :

- on voit l'influence des cales à 120° mais cela n'affecte pas le résultat ?

- la forme "gondolée" des anneaux : j'ai l'impression que c'est AS3! qui fige la forme à partir de la meilleure image ? Ne vaut-il mieux pas un alignement plus simple, à l'ancienne sans morphing ?

- en LB : alors que la collimation est excellente (dans les trois couleurs), il y a un désalignement quelque part qui fait exactement comme s'il y avait de la réfraction atmosphérique ou alors comme un ADC mal réglé dans la chaine : l'étoile est légèrement étirée du rouge au violet, dans une direction très précise (en diagonale). Les foyers rouge/vert/bleu sont bien dans le même plan, mais légèrement décalés sur une ligne.  Mon pote d'OV m'a conseillé plusieurs manips (rotation du tube, du PO...), que je ferai dès que possible. Si quelqu'un a déjà eu ça et sait comment ça se règle, je suis preneur de toute info...

Bref, voilà le test :

Doublet-Coutard-n2-continuum-small.jpg.ba3e5b7a1e4a110f3ae9d1cc9ce4f06d.jpg

 

Edited by beaudoin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Pas tout à fait dans l'axe optique mais c'est déjà énorme... on voit la séparation entre les anneaux, l'aberration sphérique est minuscule.

A ce niveau on voit l'effet des cales, peut-être un peu serré mais bon.

Le tilt te donne de la coma, donc il faut recaler la cellule dés fois qu'on puisse mieux faire : c'est petit mais je vois à peu près une symétrie de luminosité sur l'anneau extérieur.

Vérifie d'abord l'alignement, ensuite si une cale est trop mince faudra arranger ça au papier à cigarette.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci Myriam de ton retour positif !

Je vais regarder de nouveau un peu ça ce soir en visuel.

Fignoler avec du papier à cigarette ? Pffff il faut une patience infinie pour ça...

NB : le barillet dispose de vis de réglage pour la collimation

Edited by beaudoin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai tout essayé, c'est vraiment au niveau de l'objectif que cette dispersion unidirectionnelle des couleurs se produit et la collimation n'y change rien. C'est un souci d'espacement dans le doublet dans une direction ? Alors pensant bien faire  j'ai remplacé les anciennes cales qui étaient parties au démontage, il y avait un petit morceau de papier feutrine coincé entre la tranche du doublet et le barillet, je me suis dit que ce devait être du stock pour en refaire parce que l'aspect était exactement le même...  Du coup j'ai refait 3 cales neuves, elles doivent avoir la même épaisseur, provenant du même morceau. Et puis  vu l'absence aberration sphérique en monochromatique l'épaisseur doit être bonne... ?!

Myriam, tu crois que je peux faire quoi de simple ? Je ne me vois pas démonter-remonter à chaque fois pour tester des ajouts des papier à cigarette...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On dirait que mémé est serrée sur ses cales. Faut peut-être lui donner un peu de mou.:D

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui STF8 mais après j'ai peur de faire buguer Winroddier si ça devient trop bon ;) Déjà là mieux que 1/10 PTV... ouch !!!

J'ai remis l'autre objectif Coutard, c'est ce que je pressentais, il est en retrait, à 1/6 PTV et 1/30 RMS. C'est marrant comme ça ce voyait à l'oeil qu'il n'était pas aussi bon (oui d'accord, pas de subjectif...). Et... lui aussi montre maintenant exactement le même léger décalage des foyer bleu/rouge dans le plan, exactement comme son frère jumeau à 1/10.5 PTV, ce qui n'était pas le cas à la première utilisation  ! Je ne sais pas ce que j'ai touché sur la lunette, mais manifestement j'ai touché un truc !!! Je n'ai pas l'impression que cela puisse être les cales, pour avoir deux effets aussi identiques sur les deux objectifs différents... mais bon peut-être... Est-ce que quelqu'un saurait quelle manip involontaire j'ai pu faire pour transformer la lunette en un ADC fou ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tu as pris Acturus à quelle hauteur sur l'horizon et quelle est ton échantillonnage sur l'image? Attention à la diffraction atmosphérique. Je la vois encore sans problème à 60° de hauteur à très fort grossissement en imagerie CCD, soit 0.18"/p en poussant à fond le zoom avec firecapture pour la mise au point (300% je crois).

C'est une bague de serrage métallique, du genre qui visse ou simplement une calle cylindrique qui pousse? Je mettrais une fine rondelle de liège. Enfin, je dis cela, je dis rien.

La cellule chez LZOS m'a l'air assez chiadée. L'intra et l'extrafocale sont strictement identiques et parfaitement circulaires.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah mais d'abord c'est le barillet dans le tube qu'il faut aligner. Fait confiance aux frères coutard.

Le montage a de la coma différente suivant la couleur si il n'est pas dans l'axe. Tu vas avoir l'impression que le disque est coloré et dispersé. Ci dessous à 1/4 de degré : 7mm de déviation entre le barillet et le centre du porte oculaire.

coutard.jpg.06869570b53679489df2209a16fcee0d.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non STF ce n'est pas de la réfraction, c'est constant et ça tourne quand je tourne le tube. 

Myriam, le barillet s'ouvre mais sa partie arrière est solidement fixée au tube. j'ai la même dispersion que je sois bien collimaté ou pas, ou bien que j'ai forcé la décollimation d'un côté ou de l'autre, et cela que l'étoile soit n'importe où dans l'oculaire. Cette dispersion est exactement la même avec les deux objectifs, alors que je ne l'avais pas à la première observation.

Est-ce que l'orientation de l'objectif en angle horaire par rapport à l'axe optique est importante ? y a pas d'appairage avec un autre élément là pour le coup ;) !!! Et je n'ai pas vu de repère dans le barillet demandant un positionnement selon une direction particulière. C'est dingue ce truc, avoir un objectif à 1/10.5 PTV et ne pas être capable de l'utiliser :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah ça se précise. c'est comme tu disais : un tilt entre les lentilles.

Ca donne du creu / bosse.

Comme il y a du pincement puisqu'on voit les cales ça vient se rajouter au-dessus.

As-tu les marques sur le bord des lentilles pour leur angle entre elles ?

En faisant tourner on peut trouver la meilleure position entre les axes des lentilles.

coutard2.jpg

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Purée tu m'impressionnes !

Tu parles de marques pour localiser l'emplacement des cales ? Oui elles y sont, j'ai remis les cales aux bons endroits. Et l'orientation horaire d'une lentille par rapport à l'autre est indiquée aussi avec la fameuse flèche distinctive des Coutard :) Et les trois cales ont la même épaisseur. J

Tout cela n'empêche effectivement pas les lentilles de glisser légèrement l'une par rapport à l'autre une fois dans le barillet, de tilter comme tu dis. Tu crois que ça vient seulement de là ? Bizarre quand même d'avoir le même effet avec les deux objectifs et de l'avoir toujours à l'identique avec plusieurs montages / démontages successifs. 

Bon, si tu dis qu'on progresse, moi ça me va ! 

 

J'ai quand même l'impression qu'il va falloir jouer sur l'épaisseur de la cale qui est dans la direction du phénomène. Ce n'est pas si compliqué après tout. Je double son épaisseur et je vois si le phénomène s'amplifie ou part dans l'autre sens... hein ? :)

 

Edited by beaudoin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça peut être ce la en effet, un petit désaxage.

mais comme dis @STF8LZOS6, je testerai plutôt sur la polaire ou une étoile plus haute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok pour le désaxage... A voir comment corriger alors :( Pourtant y a pas beaucoup de place dans le barillet pour que ça flotte ! 

 

Arrêtez de penser que je confonds la réfraction atmosphérique avec un problème d'alignement optique qui tourne quand on tourne la lunette et qui se voit avec la même amplitude à 50° ou à 70° de hauteur, c'est vexant ;) !!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, beaudoin a dit :

Arrêtez de penser que je confonds la réfraction atmosphérique avec un problème d'alignement optique qui tourne quand on tourne la lunette et qui se voit avec la même amplitude à 50° ou à 70° de hauteur, c'est vexant ;) !!!

Au zénith Beaudoin….. au Zénith…... il n'y a que cela de vrai au-dessus de L/10xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, beaudoin a dit :

Myriam, le barillet s'ouvre mais sa partie arrière est solidement fixée au tube

j'en déduit que tu ne peux pas enlever le barillet et que tu fait la remonte en face avant, tube à l'horizontale? Je me trompe?

Je ferai la remonte des lentilles barillet à plat.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, beaudoin a dit :

Arrêtez de penser que je confonds la réfraction atmosphérique avec un problème d'alignement optique qui tourne quand on tourne la lunette et qui se voit avec la même amplitude à 50° ou à 70° de hauteur, c'est vexan

Je pensais à la turbu pour que tu aies des images moins agitées :P

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai examiné le barillet "maison", il y a un gros vide d'au moins 1/2 mm  tout autour du doublet, si bien que ça peut donner jusqu'à 2mm d'écart entre les axes optiques des deux lentilles si l'une part en butée d'un côté et l'autre de l'autre... Ça semble une piste sérieuse non ? Je vais mettre des cales bien symétriques tout autour, j'espère que ça va résoudre le problème et que le Winroddier va exploser 😉

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bingo, l'objectif avait un peu trop de jeu dans son barillet (plutôt la moitié de ce que je disais, mais quand même trop)... les axes optiques des deux lentilles ne devaient pas être confondus du coup et en calant tout ça le phénomène a disparu ! Y a plus qu'à refaire des mesures (une autre fois...).

Mille mercis à tous les deux de votre réactivité et de votre aide !!!

 

Edited by beaudoin
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai un truc pour ça : le fronto-focomètre de Pierre mon opticien, ça marche bien sur 93mm de diamètre et pas trop épais, je l'ai fait sur le doublet Meade FH 90/1000 pour confirmer.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment utilises-tu son fronto-focomètre pour vérifier le centrage des deux lentilles stp?

Tu repères à la gouache le centre de chaque lentille et tu vérifies visuellement une fois le doublet remonté dans son barillet?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sur les courbes externes, les points de stylo feutre (plus facile à nettoyer).

Ca a amélioré le meilleur emplacement fait avec les anneaux de newton, qui sert à l'orientation, car ça trouve plutôt bien le centre optique.

Je n'ai pas la doc de ce que font les palpeurs mais je pense que c'est aussi l'épaisseur qui est détectée.

Ca tombe bien que tu passes Oliver55, peux-tu vérifier le principe ?

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le réglage des cales d'épaisseur entre verres, utilisez une petite lampe avec lumière monochromatique, style lampe néon.

Il faut observer les franges d'young et modifier le calage jusqu'à ce que celles-ci soient concentriques avec le diamètre du barillet.

C'est une manip à faire dans le bureau, dépoussiéré.

Le calage diamétral des verres est facile en insérant des cales de cartoline noire en laissant un jeu de 0.1-0.2mm.

En remontant le doublet, vérifier le montage en agitant le tout, on doit entendre des bruits de choc très léger.

Les verres pourront respirer dans le barillet.

Mais avant avez-vous vérifié avec un bon laser colimaté, la coaxialité du porte oculaire avec le barillet? Le faisceau doit de positionner bien au centre des verres.

Au final si on observe encore une petite dispersion de couleurs sur l'image de diffraction et bien il faudra décaler latéralement un verre par rapport à l'autre. S'il n'y a pas de système de 2x3 vis sur le barillet pour centrer ou décaler latéralement il faudra le faire avec une taille M3.

Ce réglage peut se faire sur le ciel.

C'est ce que j'ai sur la 152-990 qui n'est pas une bresser, tout s'y règle et s'ajuste simplement avec des outils basiques.

Oubliez le roddier, sauf à le mettre en oeuvre à la fin pour une double vérification.

La géométrie du tube et son axe n'est pas l'axe optique, il y a désaxage et tilt, mêmes résiduels, donc du gain à apporter non pas pour l'optimum mais pour le top possible.

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est génial @rvuti9 ce que tu décris là !!! Est-ce que tu pourrais décrire la manip de réglage des cales avec les franges d'Young ? Comment est positionné l'objectif (vertical ?), comment il est éclairé (par devant ?) et où se forment les franges (sur écran éloigné ?) ? Franchement merci !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'ai déjà une petite lampe néon monochromatique jaune orange que j'avais trouvé chez radioshack.

A voir chez conrad. Peu importe la couleur pourvu que ce soit monochromatique (une fréquence simple).

Il suffit de la placer devant le doublet au rayon de courbure de la 3eme face.

Il faut rechercher les anneaux d'interférence, qui sont circulaires, la lampe à la hauteur de l'oeil d'observation (attention à l'électrocution, ici lampe de 220V.

Maintenir le doublet en appui sur son fond, par gravité.

Si les anneaux sont bien centrés et bien c'est OK, s'il y a excentration marquée, il faudra démonter les verres en ayant repérer je schéma observé pour corriger la ou les 2 cales en sous épaisseur. La cale trop mince est située à l'opposé du réseau de franges circulaires excentrées.

D'abord une vérif sur le tube équipé, le calage peut être déjà correct, le doublet correct sans démontage de son tube.

S'il y a excentration marquée et bien le démontage sera à effectuer avec le re-calage des verres au bureau selon le même topo.

Une excentration de 2mm ce n'est rien de sensible sur le résultat final, 2 fils en croix marqueront le centre des verres (en mettant un confetti de 5mm sur la croix il y aura visuellement une sensibilité accrue) .

Pensez aussi au calage diamétral avec les 3cales pour y laisser un jeu mécanique de 0.1-0.2mm maximum.

L'écrou de serrage des verres sera juste en bloquant glissant juste.

On peut remonter le doublet sur le tube et si l'on a un gmk, pas besoin d'aller sur le ciel, c'est collimatable en 5 minutes.

Mais au préalable on aura vérifié l'axe du porte oculaire (sans renvoi ni rien) en poussant le laser et y voir la trace du faisceau sur le centre du barillet sur les verres. Recherchez le mm au plus sur le centre en ajustant le montage de la crémaillère sur le tube de la lunette.

On terminera sur le ciel avec 300x mini (sur cette 135) pour s'assurer d'une bonne image de diffraction, disque d'airy bien rond, 1er anneau concentrique et régulier.

Si l'on observe le disque d'airy un peu irisé en couleurs selon un axe sur une étoile proche du zénith, c'est qu'il est probable que une lentille est un peu décalée par rapport à l'autre et là il sera nécessaire de retoucher le réseau de 2x3vis à créer ou existant pour récupérer ce petit défaut.

Faites du roddier si ça vous dit à ce stade, le réglage étant fait, il aura et prendra une signification plus réelle et pourra être comparé à celui initial, réalisé sur une étoile proche du zénith en posant 30s mini avec le filtre G astronomik par exemple.

Ce sera une vérif globale, déjà effectuée sur le star test final.

Vaut mieux 2 vérifs qu'une seule.

Quelques outils simples et pas besoin de banc de mesure et contrôle, on y arrive aussi.

Un peu de temps à passer sans se précipiter.

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now