xavierc

Matin du 6 juillet 2019 en Seine et Marne

Recommended Posts

 Dobson Strock 254/1200
 Seine et Marne site des ballots de foin.
 4 dessins : 8825 à 8828.
 
 Je suis arrivé à minuit et demi, la nuit commence à être assez sombre.
 J'ai dû piler pour ne pas écraser un lapin suicidaire en empruntant la dernière route d'accès.
 
 Je commence par des galaxies du Bouvier.
 
 Observation 8825 : NGC5633.
 109x. Elle n'est pas évidente à repérer, diffuse. Son centre est faible à très faible.
 NGC5633obs8825.jpg
 
 Des nuages du sud débordent un peu vers l'horizon ouest mais ne menacent pas mon ciel pour le moment.
 
 Observation 8826 : NGC5689.
 75x, 109x. Je la repère à 75x. Son centre ponctuel facile est un bon repère. Elle est petite, condensée et allongée.
 J'ai oublié de noter son éclat mais elle était aisée à voir.
 NGC5689obs8826.jpg
 
 Je sens une forte odeur de bétail. Je suis un peu fatigué à 1h30.
 
 Observation 8827 : NGC5784.
 109x. Cette petite galaxie condensée est faible à très faible. Comme la précédente, elle est facile, mais à la différence que c'est qu'une fois repérée.
 NGC5784obs8827.jpg
 
 Les nuages se sont éloignés vers le sud-ouest à 2h.
 
 Observation 8828 : NGC5899.
 109x. Celle-là, plus diffuse que les précédentes, est allongée en vision indirecte et s'avère faible à très faible.
 NGC5899obs8828.jpg
 
 A 2h30, mes cibles sont trop descendues dans la pollution lumineuse de Paris.
 
 De plus, des nuages arrivent dessus. La moitié du ciel est couverte.
 C'est le signal d'une petite sieste dans l'auto.
 A 3h30, à l'aube, le ciel est plus dégagé, mais des perfides nuages stagnants se forment sur place, occultant le ciel d'été notamment.
 
 Au vu de ces conditions défavorables, du peu de nuit restant et de ma fatigue latente, je remballe et dors sur place jusqu'à 7h.
 Voyant le site de jour, j'immortalise avec le smartphone quelques vues des vaches avec le soleil encore bas :
 
 1.jpg
 2.jpg
 3.jpg
 4.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut Xavier,

 

je ne me souviens plus si c'étaient les 2 premières ou pas, mais j'avais cherché il y a quelques années à la 80ED les galaxies du Bouvier des Splendeurs du CP et c'était vraiment très hard ! A refaire au Dob mais le Bouvier n'est plus à son avantage ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
       Nord de la Seine et Marne au sud des ballots de foin
       Soir du 29 août 2019
       Dobson Strock 254/1200
       
       4 dessins : 8986 à 8989
       
       Je m'apprête à observer à 22h25.
       L'expérience de dimanche dernier m'a fait garer la voiture de façon à protéger le Strock 254 du phare de la Tour Eiffel.
       Il ne viendra pas troubler l'harmonie de la soirée.
       
       La soirée débute par un amas ouvert du Cygne.
       
       Observation 8986 : Do44.
       Dolidze 44. Il n'est pas très marqué à 75x et reste pauvre à 109x.
       
       
       L'odeur du bétail est présente mais supportable.
       
       Je poursuis avec un nuage obscur dans le Cygne.
       
       Observation 8987 : B361.
       Barnard 361 est dur, sombre par endroits à 75x. Ses limites sont très indistinctes, ouvertes même du côté nord-est.
       
       
       Beaucoup d'avions en circuit d'attente traînent dans le ciel briard ce soir, j'en compte une dizaine en même temps parfois!
       
       Le Strock est ensuite dirigé sur un amas ouvert du Cygne.
       
       Observation 8988 : IC1369.
       Partiellement résolu à 75x en étoiles faibles à perceptibles, il est laiteux. A 109x, il est plus lisible mais encore laiteux.
       
       
       Je reçois encore la visite de moustiques voraces, les vampires du coin. Il est vrai qu'au son des canards j'ai déduit la présence d'une mare ou d'un étang dans le voisinage, dont les eaux stagnantes sont propices à leur prolifération.
       
       J'observe enfin une nébuleuse planétaire du Cygne pour terminer la séance.
       
       Observation 8989 : NGC7048.
       Je la repère à 75x et l'explore à 218x avec le filtre Oxygène 3. Elle réagit bien à ce filtre. Faible, elle semblait déjà annulaire en vision indirecte sans filtre, ce qui est confirmé par le filtre mais en vision décalée aussi, juste plus facilement.
       
       
       Je remballe encore vers minuit et demie.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je voulais faire de l'imagerie après mon dessin hier soir , mais le ciel s'est bouché, je n'ai pas eu le temps d'essayer mon nouveau  filtre IR-CUT... et donc finito Sélène.
      Heureusement j'ai sauvé mon précieux dessin lunaire, pour moi c'est le principal.
      Pour ce soir c'est cuit, le ciel est à la pluie.
       
       

       
       
       
       
      Bon ciel lunaire


    • By Loup Lunaire
      Bonjour les dessinateurs,
       
      Entre une séance photo habituel de Sélène,  je me suis dis qu'entre deux passages de nuages si cela tiens la route je dessine !
      Donc le ciel a tenu ces promesses jusqu'à 21h00,  comme j'avais terminé avant la nouvelle vague nuageuse.... transparence très moyenne, turbulence correcte à x200.
      Situé au nord Babbage Pythagoras, il sont en bordure du terminateur, le pic central et conique est une des caractéristiques.
      Toujours la même feuille noir et les outils de dessins habituel.
       

       
       
      Bon dessin lunaire
    • By xavierc
       Nord de la Seine et Marne au sud des ballots de foin
       Soir du 25 août 2019
       Dobson Strock 254/1200
       
       4 dessins : 8982 à 8985
       
       C'est ma troisième nuit d'affilée, ce qui demeure exceptionnel pour l'Ile de France!
       Mais cette fois le travail m'attend demain, il faudra être discipliné sur l'horaire de départ.
       Je suis prêt à 22h30. L'odeur de lisier de porc étant atténuée par rapport aux nuits précédentes, j'ai rejoint mon site de prédilection.
       La nuit n'est pas encore totale.
       
       J'observe des amas ouverts du Lézard, constellation que j'ai un peu trop délaissée cette année.
       
       Observation 8982 : NGC7296.
       Il est petit et compact à 75x. Je le sépare en étoiles assez brillantes à perceptibles à 150x.
       
       
       Un peu de vent pas gênant se manifeste à 23h.
       La nuit est tombée mais le ciel reste laiteux.
       Et ce scrogneugneu de phare de la Tour Eiffel bien que dans mon dos gêne par intermittances en éclairant le télescope, faiblement certes, mais avec les bâtonnets de la rétine au garde-à-vous ça se voit.
       
       Observation 8983 : IC1434.
       Repéré à 75x, il est fourni sur fond laiteux à 109x. Quelle galère à dessiner vu comme il est riche! Je remarque aussi une ligne d'étoiles faibles à la limite de résolution. C'est marrant, il y a commme des bandes sombres dans l'amas du fait de sa résolution partielle en étoiles.
       
       
       Après une petite pause dans la Dacia Sandero, afin qu'il n'y ait pas de jalouses, je rends aussi visite aux galaxies du Lézard.
       
       Observation 8984 : NGC7231.
       Cette galaxie non visible à 75x, je la vois très faible à VI1 à 150x.
       
       
       Observation 8985 : NGC7223.
       Elle non plus reste invisible à 75x. Elle n'est pas évidente, peu contrastée et très diffuse, vue VI1 à 2 à 150x (75% à 100% du temps en vision indirecte).
       
       
       Comme je suis raisonnable, je remballe à 0h40 pour ne pas être cassé au travail.
  • Images