gklm

Problèmes et/ou questionnements

Recommended Posts

J'ai finalement testé ma config, et ça marche magnifiquement :

- un répéteur wifi qui capte le réseau de l'eVscope et le renvoie en ethernet filaire jusqu'à un point central de la maison ;

- un second répéteur, mais en mode point d'accès, capte la connexion ethernet filaire du premier répéteur et la retransmet en wifi dans la maison.

Donc je peux manipuler l'eVscope depuis mon salon, mon bureau... voire mon lit !

Si quelqu'un est intéressé, je pourrai préciser les modèles utiliser et comment les configurer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je suis preneur des infos !!!

Je dois avouer que ce wifi un peu chatouilleux m'escagasse pas mal.

Merci à toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici donc le détail de mon montage :

- le premier répéteur wifi fonctionne en mode répéteur : il est installé au milieu du jardin, accroché à l'eVscope dont il capte le réseau : pour cela, à l'installation du répéteur par une interface que l'on gère par exemple avec le navigateur du smartphone, on le déclare en répéteur après lui avoir fait reconnaître le réseau de l'eVscope (que l'on peut renommer, le réseau, pas l'eVscope... tu peux bien appeler ton télescope comme tu veux, de toutes les façons il ne répondra pas ! ni ouaf ! ni miaou !)

=> Après enregistrement, le répéteur se connecte automatiquement au réseau de l'eVscope lorsqu'il le capte.

=> Je ne me sers pas du signal wifi qu'il amplifie (car cela ne suffit pas pour être capté à travers mes murs en granite), mais profite de sa connexion ethernet grâce à sa prise et un câble RJ45 par lesquels je lui fais renvoyer ce réseau, donc celui de l'eVscope, à l'intérieur de la maison (j'ai passé des tuyaux PVC en D40 sous ma pelouse et percé mon mur de granite pour faire passer le câble !) dans un espace central : la cage d'escalier qui fait communiquer le RDC, le 1er et le 2ème étages.

- le second répéteur wifi est quant à lui configuré en mode point d'accès (en fait, il s'est configuré automatiquement dès qu'il a été connecté au câble)  : il reçoit la connexion de l'eVscope par le câble et sa propre prise RJ45, et le diffuse dans toute la maison (grâce à sa position centrale) pour que je puisse le récupérer sur mon smartphone.

 

Et c'est ainsi que je peux guider l'eVscope depuis mon salon, mon bureau... ou mon lit !

 

Sur les liens, tu peux voir que les deux répéteurs ont les mêmes caractéristiques, mais celui du jardin dispose d'une prise pour brancher un autre appareil, en l'occurrence l'eVscope si j'ai besoin de le recharger, alors que celui de l'intérieur n'en a pas, d'où son prix inférieur.

Au bilan : 1 répéteur à 40€, 1 autre à 20€, 30m de câble ethernet à 20€, pour 80€ (et quelques heures de bricolage quand même, notamment pour faire passer les câbles) l'installation est complète. Non, je dois aussi compter les 30m de câble électrique 3G 2.5 pour la ligne 220V spéciale que j'ai tirée pour alimenter à la fois le répéteur du jardin (et l'eVscope au besoin) et le répéteur intérieur : elle est raccordée par un disjoncteur ph/n 10A à mon tableau électrique (sous différentiel 40mA) , ce qui me permet d'activer ou désactiver tout le réseau d'une seule manipulation, en enclenchant ou déclenchant le disjoncteur.

 

J'ai la flemme ce soir, mais si des photos étaient nécessaires, je suis disposé à en ajouter (plus tard) dans le post.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mille mercis. Je passe commande et je me mets au boulot ! Ne t'embête pas à faire des photos.

Des murs de granit ? Tu es en Bretagne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quasiment !

Dans le Cotentin... sur la côte ouest, où se termine le massif armoricain !

Par contre, j'ai vu que les prix et disponibilités des répéteurs, sur mes liens, avaient changé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'ai vu que les prix avaient monté. Tu as dû acheter au moment d'une promo peut-être.

Je regarde aussi la solution avec une alimentation sur powerpack type TP-Link WR802N pour partager en pleine cambrousse (p.ex. amis, famille ou nuit des étoiles). Peut-être vais-je faire les deux  : une solution fixe pour la maison, et une nomade.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet : synchronisation de l'horloge de votre smartphone ANDROID

Dans le cadre des campagnes d'observation multi-evscopes, il est rappelé par Unistellar que l'horloge de votre smartphone doit être la plus proche possible de l'heure "vraie", pour que les mesures soient datées et les plus exploitables possibles, sans recalage manuel je dirai.

Peut-être avez-vous testé sur time.is par ex l'exactitude de votre horloge. Perso, sur mon antique mais fonctionnel samsung s5 mini, je peux avoir un décalage largement supérieur à 1s sans parler de l'incertitude. Unistellar conseillait de cocher (ou décocher puis recocher) dans Paramètres>Date et heure, l'option qui permet de récupérer l'heure du réseau de votre opérateur téléphonique. Cela doit permettre de s'assurer d'une heure théoriquement correcte. Le résultat est très mitigé.

Une solution sous ANDROID existe, afin de régler précisément l'horloge, en commençant par "rooter" son smartphone, c'est-à-dire forcer les droits d'administration. Jusqu'à la version 5 d'ANDROID, a priori suivant le téléphone, cela se fait sans grosse manip, pour les versions supérieures, cela prend un peu plus de temps, mais c'est très facile. Attention ! rooter son téléphone annule la garantie en général, j'invite donc chacun à réfléchir avant de se renseigner sur le sujet et tenter l'expérience.

Grosso modo, après avoir rooté, on peut installer une appli par ex ClockSync qui comme time.is, indique le décalage de son horloge mais permet aussi de recaler l'horloge du smartphone.

Il semble que les iPhones ne soient pas concernés par ces décalages temporaires, un bon point pour eux...

Pour ANDROID, je vous invite à tester time.is, et certains connaissent peut-être la procédure de root, si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à demander.

Share this post


Link to post
Share on other sites

temporels, plutôt que temporaires :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites