About This Club

échanges de conseils et expériences sur l'utilisation de l'eVscope, discussions autour des améliorations possibles (mises-à-jour du logiciel et de l'application)

  1. What's new in this club
  2. Merci Philippe, je vais voir ça 🤔🤔🤔
  3. Bonjour David, A ma connaissance, on ne peut pas récupérer les bruts. Toutefois, après upload vers Unistellar des données d'observation enregistrées dans le télescope, je crois qu'on peut leur demander au cas par cas de récupérer les données brutes et de les mettre à disposition. Mais ils ne le feront pas de manière régulière, je pense. Si l'exploitation des données brutes par des logiciels comme Pixinsight, Siril ou autres est un must, il vaudrait mieux alors regarder du côté du Stellina qui enregistre les fichiers bruts sur clé USB. Par contre, le Stellina ne proposera pas les activités de science collaborative comme l'eVscope. Choix cornélien ! Philippe
  4. Bonjour à tous, je suis nouveau dans le groupe, j’ai 45 ans je pratique l’astrophoto depuis 2016 et je serais très intéressé par evscope! Pour plusieurs raisons, la 1ère la portabilité bien sûre! Me trimballer mon scope (200/1000) avec la monture (eq6) + pc, booster, table … est compliqué surtout que je dois faire des kilomètres pour avoir un ciel potable (je suis en île de France)! et la 2 ème raison est le côté scientifique que propose Unistellar! Mais voilà, je voudrais toujours faire du traitement d’image d’où ma question ! Est ce que l’on peut récupérer les fichiers brutes ou du moins enregistrer les images au format Tif ou autre pour les traiter avec un logiciel Astro comme PixInsight ou DSS? et si oui est ce que vous pouvez me partager un fichier pour que j’essaye un petit traitement ? cdlt David
  5. Evscope 2 !

    Après vérification sur Astroshop et Nature & découverte : le seul instrument accessible neuf est l'eVscope Equinox à 2799€ + sac 359€, soit 3158€ (et non 3200€ comme je l'indiquais) : je pense avoir compris cette relativement faible différence de prix (moins de 650€) entre les 2 versions.. Ce doit être pour être moins cher (3799€) que le Stellina à 3999€..
  6. A supposer que la photo publicitaire soit représentative de la réalité, c'est alléchant, même si je ne suis pas la cible de ce genre de produit et que je n'en acheterai jamais...
  7. Evscope 2 !

    Je crois qu'on est à 2999€ sans réduction pour la 1ere version. Pas tout à fait le même prix quand même. Si t'as les moyens, ben achète. Perso, je vais me contenter de la version actuelle acquise pour 999$ :-) faut que j'en garde un peu pour la retraite... après l'apport de Nikon sur l'oculaire, mouais pourquoi pas. Je ne l'utilise que très rarement donc... déjà ils ont fait évoluer le produit "techniquement". Après il y aura toujours une clientèle qui aura les moyens de l'acheter, par contre c'est quand même pas pour tout le monde.
  8. Evscope 2 !

    Bonjour, Comme le précise Alain, la limite sera le temps de pose unitaire du fait de la monture azimutale afin de ne pas avoir de rotation de champ sur chaque image à empiler. Cela limite donc la quantité de signal reçu : ce qui n'est pas acquis en 4s, ne le sera pas non plus en 100 x 4s, d'où les temps de poses unitaires de plusieurs minutes avec auto-guidage en astrophoto classique... Par ailleurs, même si l'Evscope corrige la rotation de champ d'une image à l'autre, le champs global acquis va se retrouver dans un disque (et non rectangle) sur les très longues poses suite à empilage (pareil sur l'Evscope 1). Cela dit, cette version 2 semble vraiment supérieure : oculaire Nikon d'excellente qualité avec optimisation de l'image pour un confort extrême d'observation (c'est la pub hein, je n'ai pas encore vu par moi même). Un champ plus grand : M42 tient entièrement ! La résolution de plus de 7 Méga pixel est un vrai plus, même si le champ est plus grand on peut zoomer assez confortablement : ce qui est obtenu avec M1 (selon leur pub, cf. post sur la page FB eVscope France) n'a rien à voir avec ce que j'obtiens avec l'Evscope 1 : Image (pub) Evscope 2 : Le prix me semble toutefois un peu trop proche de la version 1 avec sac (3799€, au lieu de 3200€ de mémoire) et me fait douter un peu sur l'informatique qui doit gérer des images plus lourdes... De même, le smartphone devra, je pense être assez musclé pour supporter ce images à l'affichage, notamment lors d'ajustements en temps réel du gain et fond de ciel. En conclusion, je suis personnellement très tenté de passer au 2... Belle journée, Sébastien
  9. Evscope 2 !

    Je parlais plutôt de la résolution plus grande du nouveau capteur; après l'evscope empile lui-même les poses courtes avec correction de la rotation du champ, non ? donc a priori pas de souci pour les poses longues.
  10. Evscope 2 !

    la monture reste Azimutale donc pas facile de faire de l'astrophoto avec des empilements de poses courtes
  11. Et bien, et bien, personne pour parler du nouvel Evscope :-) Capteur IMX347 avec une résolution en nette hausse, l'argument "l'Evscope n'est pas adapté à l'astrophotographie !" va-t-il devenir caduque ? bon après, on discutera du prix... 3799€. Qui veut mes 10% ? :-)
  12. Bonjour, Moi aussi j'ai bien constaté ... mais je ne suis pas sûr que cette évolution 1.3 soit pleinement bénéfique. Je n'ai pu mettre en évidence une meilleure qualité ou définition depuis. En revanche, j'ai plus d'instabilité, souvent la VA ne tient pas ou moins, et des bugs comme le blocage qui empêche le Goto (bouton inactif) sur un nouvel objet. D'autre part, j'ai vu qu'il était question sur Facebook d'une nouvelle version 1.4, et vous ? Damien.
  13. Tout s'explique et s'éclaire ! Du moins pour la différence de poids avant et après la mise-à-jour. En revanche, pas pour la différence entre les images du smartphone et de la tablette, qui sont prises au même moment et dans les mêmes conditions... Mais je n'ai pas encore eu le temps d'effectuer mes tests pour renouveler l'expérience. peut-être ce week-end, si le temps (weather et time) le permet.
  14. Je viens de regarder : il y a dû y avoir une mise à jour logicielle en mai. En effet, en vision amplifiée, des images du 27 avril (carrées avec le cadre Unistellar) ont une définition de 1120 x 1120 et pèsent environ 1,6 Mo. D'autres du 30 mai, dans le même format, ont une définition de 2240 x 2240 et pèsent plus ou moins 4 Mo. En ce qui concerne des photos sans cadre, elles sont depuis lors en 2560 x 1920 en vision amplifiée, alors qu'une photo dans le même format en vision directe est en 1280 x 960, c'est à dire à la définition du capteur. Il semble donc que le firmware du télescope fasse une sorte de dithering pour quadrupler la définition de l'image (facteur 2 dans chaque dimension). J'avais effectivement entendu parler de cela sur le site BBC Sky at Night magazine (https://www.skyatnightmagazine.com/reviews/telescopes/unistellar-evscope-equinox/) Je n'avais pas vérifié (le flemmard !), mais maintenant, c'est fait !
  15. @domenge La Surface de Microsoft est un vrai PC (en forme de tablette, cependant :-)
  16. Jusqu'ici, que ce soit des nébuleuses, galaxies ou autres, mes images pesaient toujours en 800 Ko et 1.8 Mo. C'est curieux, non ? Je crois que je vais me lancer dans un petit panel comparatif dès que j'en aurai le loisir...
  17. pour ma part la taille des fichiers va de 2 MB pour des prises avec peu d'objets à plus de 8 MB pour des nébuleuses avec plein d'étoiles type M20.....mais tablette ou smartphone la taille est sensiblement la même pour un même objet
  18. Lors de mes observations cet été, je guidais mon eVscope avec mon smartphone sur lesquels j'enregistrais mes images simultanément avec mon ipad (en mode observateur). Quelle ne fut pas ma surprise, en comparant les images enregistrées au même moment (donc même durée de pose), de constater que les PNG de l'i-pad pèsent beaucoup plus lourd que ceux du smartphone, 6 à 7Mo en moyenne pour environ 1 Mo. Je vais rechercher si j'ai gardé deux images comparables pour vous montrer un exemple (mais pas sûr car je me demande si je n'ai pas vidé toutes celles de mon smartphone)... Quelqu'un a-t-il constaté la même chose ? Une explication ? En pièce jointe, les voiles du Cygne en 7.5 Mo d'origine sur I-pad (après 25 minutes de pose). EDIT : Zut !L'envoi a planté... Pièce jointe trop volumineuse ? Je ressaierai plus tard...
  19. J'arrive longtemps après la bataille (pas de connexion valable durant mes vacances alpines) ! Même constat que vous tous : des plantages, que ce soit avec un I-pad ou avec mon smartphone Realme3. Parfois, un simple redémarrage de l'appli Unistellar suffisait, parfois un redémarrage de l'eVscope était nécessaire (donc beaucoup plus long car besoin de refaire le suivi). Donc on peut diagnostiquer à coup sûr un bon bug de la dernière version de l'appli... Pas eu le temps jusqu'ici d'aller me renseigner auprès d'eux, mais je le ferai dès que possible. On n'a plus qu'à espérer une mise-à-jour correctrice très prochaine !
  20. Très souvent repasser sur Evscope puis retour sur Explore suffit
  21. Hello, A lire vos réponse, j'ai déjà économisé du temps: pas besoin de redémarrer l'eVscope, juste l'application suffit. Par contre, le partage wifi ne semble pas en cause: je ne propose que l'observation à l'oculaire à mon public, et j'ai également eu le problème... Peut-être qu'une futur mise à jour... Frédéric
  22. Bonjour @tous, Le phénomène décrit s'est aussi produit pour moi. Comme votre expérience, j'ai fermé et redémarré l'application pour récupérer la fonctionnalité GoTo. Mon smartphone est un xiaomi MI8 (android). Peut-être qu'un ticket est ouvert chez Unistellar ? Bonne escapade céleste Fred.
  23. Bonjour Damien, Je partage exactement les mêmes soucis que toi. A chaque nouvelle version son lot de disfonctionnements. J'ai remarqué que seul je rencontre moins de problème que lorsque je partage via le wifi, mais je me méfie de ma subjectivité. L'application évolue dans le bon sens mais là je pense qu'une mise à jour devient urgente. Philippe
  24. Merci Frédéric pour ta réponse rapide. Cependant dans mon cas je n'ai pas modifié le champ de vision. Hier soir 14 août, je présentais les observations à l'occasion d'une fête des étoiles avec un ciel magnifique et bien que j'ai eu de temps à autres des désactivations du Goto, je n'aurai matériellement pas eu le temps de faire des redémarrages car j'étais "harcelé" des questions d'un public captivé auxquelles je me devais de répondre et ce tout en pointant de nouveaux objets. Ma fille était présente pour me seconder, heureusement ! En revanche, j'ai eu de nouveaux dysfonctionnements constatés alors que j'étais eVscope opérateur et qu'il y a avait d'autres personnes eVscope observateurs. Bien que faisant des actions sur ma tablette par exemple de zoomer, ma tablette ne réagissait pas et semblait bloquée alors sue le résultat de mon zoom apparaissait sur les appareils observateurs. Très bizarre ! Peut-être que l'envoi de la commande à l'eVscope fonctionne bien mais pas la réception de l'eVscope ? En tout cas je ne m'explique pas. Et cerise sur le gâteau, de la veine, car ce soir le ciel est totalement bouché. Damien
  25. Hello Damien, J'ai eu une expérience comparable. En ce qui me concerne, j'utilise, comme toi, les dernières versions logicielles, sur un téléphone mobile Samsung S20+. J'avais modifié le champ de vision (dans les paramètres), afin de tenir compte d'obstacles dans mon environnement visuel. Après quelques pointages réussis, je me suis retrouvé dans la situation lors de laquelle le GoTo était désactivé pour l'ensemble des objets disponibles. J'ai éteint / rallumé l'eVscope, et stoppé / redémarré l'application. Et cette fois, je n'ai pas modifié le champ visuel. Le défaut ne s'est plus reproduit par la suite. J'en ai conclu qu'il s'agissait d'un bug "passager". Néanmoins, je crains que l'application d'Unistellar ne brille pas encore par sa stabilité, et qu'il faille apprendre à réagir rapidement en redémarrant le système au moindre signe de problème, surtout en présence de public. C'est là que les caractéristiques de l'eVscope deviennent essentielles: la mise en route est ultra-rapide, et il n'y a que quelques dizaines de secondes à perdre pour tout remettre en marche. Mais si il y a une autre idée, je suis preneur également :-) Bien cordialement, Frédéric
  26. Bonjour à tou(te)s, Ça faisait longtemps que je n'avais donné signe d'activité. En effet, un pack "sciatique+lumbago" le 10 mai dernier m'a "cloué" au sol un bon mois. A cela s'est ajouté une météo exécrable, avec de nombreuses nuits au ciel bouché, voire pluvieux et venteux, et un manque crucial de disponibilité, malgré mon statut de retraité, dû à de nombreux autres engagements. Ceci dit, j'ai repris mes observations célestes début août après 3 bons mois d'arrêts. Mais j'ai remarqué un nouveau problème inhabituel. Après un premier pointage (réussi) et une VA, je choisis un nouvel objet. Et là impossible de le pointer, car le Goto est devenu inactif. Pourtant aucun nuage, aucune brise, pas de nuisance apparente et une wifi bien active. Le scope est bien chargé, la Dark Frame avait bien été effectuée, les MAP et collimations me semblent correctes. Cet incident se répète plus ou moins au cours de ma session d'observation. Pour remédier, je n'ai guère trouvé qu'une solution avec ma tablette : - sortir de l'application Unistellar - revenir à l'application Unistellar - toucher légèrement au joystick pour modifier le champ de vision initial - lancer une reconnaissance de champ - re-sélectionner l'objet suivant Et là miracle, le Goto est de nouveau actif. Certes ce n'est pas bloquant ... mais gênant surtout avec du public ... et c'est l'époque. Avez-vous rencontré ce genre de problème ? Aurais-je loupé une dernière mise à jour correctrice ? De plus, mon (ré-)affichage (par exemple sur les réglages image) est plus lent sur ma tablette en tant qu'opérateur que sur le smartphone de ma femme, en statut observateur. Informations tablette : Samsung Galaxy Tab A - SM-T510 Android 11 - Version One UI 3.1 Application Unistellar 1.3.1 Aurais-je un problème de paramétrage (localisation, notifications, ...) sur ma tablette ? Dans l'attente de vos constats, Cordialement, Damien.
  27.