About This Club

échanges de conseils et expériences sur l'utilisation de l'eVscope, discussions autour des améliorations possibles (mises-à-jour du logiciel et de l'application)

  1. What's new in this club
  2. Quelle chance d'avoir de belles conditions comme ça. J'ai regardé le site de ton club Copernic et c'est vrai que vous avez un super site là-haut c'est beau les Hautes-Alpes Superbes tes VA . 67 min, 54 min..."Le temps ne fait rien à l'affaire" , mais si quand même un peu... Maintenant que tu le dis oui, effectivement, je le vois bien aussi . Il faut proposer un changement de nom de la belle IC 5146
  3. La nébuleuse planétaire M27 dans la constellation du Petit Renard. Aussi appelée Nébuleuse de Dumbbell ou de l'Haltère (Dumb-Bell en anglais). Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le 12 juillet 1764, est la première nébuleuse planétaire observée de l'histoire de l'astronomie. Le taux d'expansion de la partie brillante de la nébuleuse est apparemment de 6,8 secondes d'arc par siècle, permettant d'estimer son âge entre 3000 et 4000 ans. L'étoile centrale (à l'origine de la nébuleuse) a une magnitude visuelle de +13.5. C'est une naine blanche de couleur bleue très chaude (85000 K). Luminosité de surface +20.16 mag/arcsec² (magnitude visuelle ponctuelle: +7.40 ) Dimensions environ 8'00" x 05'36". Distance: environ 1250 années lumières.
  4. La nébuleuse IC 5146, dans la constellation du Cygne. Aussi appelée "Nébuleuse du Cocon" ou "Cocoon Nebula". Elle est constituée d'une nébuleuse à émission (en rouge), une nébuleuse à réflexion (en bleu), des bandes de poussières sombres et une pouponnière d'étoiles. L'étoile centrale massive est très jeune (environ 100 000 ans !). Elle fournit l'énergie pour la nébuleuse à réflexion et la nébuleuse à émission. Luminosité de surface 21.22 mag/arcsec² (magnitude visuelle ponctuelle: +7.20) Index de couleur (B-V): 0.62, index de contraste: 2.11 Dimensions environ 12' (environ 15 années lumières). Distance: environ 6478.6 années lumières. (amusant : je vois dans les zones sombres centrales la silhouette d'un âne vu en entier: le corps oblique montant vers le haut à droite à 45° et la tête à droite regardant à droite)
  5. Hello Deuxième et dernière soirée pour nous de la nuits des étoiles 2022. Il y avait beaucoup de monde, avec des files ininterrompues aux divers télescopes. En tout, peut-être dans les 400 personnes, essentiellement entre 22h00 et un peu après minuit. Seeing assez correct. Lune ayant dépassé le premier quartier d'un jour. Ciel clair et dégagé. Pas de vent et températures commençant à +23°C et finissant en milieu de nuit à +13°C (1200 m d'altitude). J'avais mis M51 sur le Ouistiti (mon eVscope 2): beaucoup de succès, les "wouaouuu !!!" fusaient. Au bout d'une heure je voulais passer à M27 pour leur montrer autre chose avec de belles couleurs, mais ils disaient: "attendez je n'ai pas vu la galaxie, cela fait un moment que je fais la queue et les autres disent qu'il faut absolument la voir !". A un moment profitant d'un petit trou dans la file d'attente, j'ai dit: "stop, on passe à autre chose qui va vous montrer de belles couleurs éclatantes". Donc pour toute la soirée avec les visiteurs: seulement deux objets, M51 et M27... avec une vision amplifiée qui dépassait plus d'une heure au final pour chacun des deux objets. Quand les visiteurs sont partis, j'ai pu observer pour moi. Le but cette fois-ci: voir la nébuleuse du Cocon. Un challenge. Elle est faible et même au Dobson 760 mm, ils n'avaient pas réussi à la trouver (ou à la voir (?) ). ----- - La nébuleuse planétaire M27 dans la constellation du Petit Renard. Aussi appelée Nébuleuse de Dumbbell ou de l'Haltère (Dumb-Bell en anglais). Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le 12 juillet 1764, est la première nébuleuse planétaire observée de l'histoire de l'astronomie. Le taux d'expansion de la partie brillante de la nébuleuse est apparemment de 6,8 secondes d'arc par siècle, permettant d'estimer son âge entre 3000 et 4000 ans. L'étoile centrale (à l'origine de la nébuleuse) a une magnitude visuelle de +13.5. C'est une naine blanche de couleur bleue très chaude (85000 K). Luminosité de surface +20.16 mag/arcsec² (magnitude visuelle ponctuelle: +7.40 ) Dimensions environ 8'00" x 05'36". Distance: environ 1250 années lumières. ----- - La nébuleuse IC 5146, dans la constellation du Cygne. Aussi appelée "Nébuleuse du Cocon" ou "Cocoon Nebula". Elle est constituée d'une nébuleuse à émission (en rouge), une nébuleuse à réflexion (en bleu), des bandes de poussières sombres et une pouponnière d'étoiles. L'étoile centrale massive est très jeune (environ 100 000 ans !). Elle fournit l'énergie pour la nébuleuse à réflexion et la nébuleuse à émission. Luminosité de surface 21.22 mag/arcsec² (magnitude visuelle ponctuelle: +7.20) Index de couleur (B-V): 0.62, index de contraste: 2.11 Dimensions environ 12' (environ 15 années lumières). Distance: environ 6478.6 années lumières. (amusant : je vois dans les zones sombres centrales la silhouette d'un âne vu en entier: le corps oblique montant vers le haut à droite à 45° et la tête à droite regardant à droite)
  6. La nébuleuse planétaire NGC 1514, dans la constellation du Taureau. Aussi appelée la "Nébuleuse de la Boule de Crystal". Découverte par Williams Hershel en 1790. Magnitude visuelle: +10.19, luminosité de surface 19.80 mag/arcsec². Dimensions 01' 40.38". Distance: 2479.1 années lumières.
  7. La galaxie NGC 6632, vue de de trois-quarts, de type SA(bc), dans la constellations de Hercule. Cette galaxie très peu visitée est aussi nommée la "Galaxie de Edward". Magnitude visuelle: +12.9, luminosité de surface +23.38 mag/ardsec². Dimensions: 3'x 1'24". Distance: inconnue.
  8. Hello Première soirée de la nuit des étoiles du 05 août 2022. Avec l'eVscope 2 Quelques objets parmi les nombreux objets visités. - La galaxie NGC 6632, vue de de trois-quarts, de type SA(bc), dans la constellations de Hercule. Cette galaxie très peu visitée est aussi nommée la "Galaxie de Edward". Magnitude visuelle: +12.9, luminosité de surface +23.38 mag/ardsec². Dimensions: 3'x 1'24". Distance: inconnue. - La nébuleuse planétaire NGC 1514, dans la constellation du Taureau. Aussi appelée la "Nébuleuse de la Boule de Crystal". Découverte par Williams Hershel en 1790. Magnitude visuelle: +10.19, luminosité de surface 19.80 mag/arcsec². Dimensions 01' 40.38". Distance: 2479.1 années lumières. ... et d'autres objets déjà visités
  9. Ah OK, tu y est arrivé finalement. Je me suis abonné à tous les canaux qui m'intéresse de façon à voir facilement s'il y a des nouveaux messages dans ces canaux. Il y a un nouveau canal "Transcient" depuis une 10aine de jours. Ici il y a les besoins exprimés pour les phénomènes transitoires, comme les supernovæ. Cette partie n'est pas encore implémentée dans l'application Unistellar. On utilise en attendant la page "Exoplanète" de l'application avec le paramétrage qu'ils nous indiquent. Les phénomènes transitoires c'est sympa, les séances d'acquisition sont plutôt courtes.
  10. Pour cette comète ils avaient également demandé de faire une VA de 10 minutes. Ce format est nettement moins intéressant pour eux. Ils ont exploité également ces VA. Puisque tu n'es pas sur le Slack Unistellar (consacré à plus de 95% à la Science Participative), je cite ici le contenu pour la VA de la comète C/2017 K2 (PANSTARRS) : et traduit en français: Jean-Pierre
  11. Salut @polorider Là c'était le cas, mais cela peut être différent. En mode scientifique ce sont des acquisitions brute de capteur. Donc dans ce cas on paramètre le capteur selon leur demande. A chaque fois on nous précise quels sont les paramètres du capteur à utiliser (le choix des paramètres peut différer selon le type de mode scientifique): - valeur pour la luminosité - valeur pour le gain - valeur pour la durée (c'est la durée totale de la séance d'acquisition) - valeur pour la cadence (pour les très longues séances comme les exoplanètes où la durée de la séance peut atteindre 4 heures, voir un peu plus: par exemple avec une exposition de 4000 ms et une cadence 8000 ms, on prend une acquisition de 4 secondes toutes les 8 secondes ; cela évite de manquer de place sur la carte micro SD de 64 Go)
  12. Salut @Goofy2 Si j'ai bien suivi tu fais des captures de 4s pendant 20 minutes, c'est bien ça?
  13. Hello Avec le Ouistiti (eVscope 2) je participe à certains programmes de Sciences Participatives. J'applique à la lettre le protocole demandé à chaque fois. Il y a eu récemment une demande pour la comète C/2017 K2 (PANSTARRS). Un max d'utilisateurs devait effectuer des enregistrements sur cette comète le 14 juillet à partir de 23 heures locales pour l'Europe et l'Amérique et à 21h00 locales pour le Japon. Protocole: à 21 heures LOC: débuter par une vision amplifiée de 10 minutes, puis enchainer des acquisitions en mode scientifique avec comme paramètres: exposition = 4000 ms, gain = 35% et durée = 20 minutes). A l'issue on transmet à Unistellar le compte-rendu, puis on transfert via internet les data enregistrées pendant toute la séance (plusieurs gigaoctets). Unistellar retransmet ensuite ces data à l'Institut SETI aux US chargé de l'exploitation. Ma contribution a donné ceci : 20220714_C2017K2_8h7_La_Saulce.mp4
  14. Groupe compact de six galaxies situé dans la constellation du Serpent.
  15. Le rémanent de supernova M1 (NGC 1952), dans la constellation du Taureau. Cette nébuleuse est aussi appelée la Nébuleuse du Crabe. Il s'agit d'un rémanent de supernova résultant de l'explosion d'une étoile massive en supernova historique (SN 1054). Observée par un astronome chinois durant la période de la dynastie Song de juillet 1054 à avril 1056. La nébuleuse a été observée pour la première fois en 1731 par John Bevis, puis en 1758 par Charles Messier. Son nom traditionnel remonte au XIXe siècle, époque où William Parsons, troisième comte de Rosse, observe la nébuleuse au château de Birr (dans les années 1840) et y fait référence sous le nom de nébuleuse du Crabe, en raison d'un dessin qu'il en fait et qui ressemble à un crabe. La nébuleuse contient en son centre un pulsar, le pulsar du Crabe (PSR B0531+21) qui tourne sur lui-même environ trente fois par seconde. Il s'agit du pulsar le plus énergétique connu, rayonnant environ 200 000 fois plus d'énergie que le Soleil, Magnitude: +8.40, luminosité de surface: +20.79 mag/arcsec². Dimensions: 8' x 4'. Distance: 6300 années lumières.
  16. La nébuleuse NGC 7380, dans la constellation de Céphée. Cette nébuleuse est aussi appelée la Nébuleuse du Sorcier. J'ai loupé le cadrage, la moitié de la nébuleuse est tronquée en haut à gauche. Cette nébuleuse reste faible. Luminosité de surface: +22.58 mag/arcsec². Dimensions: 25' x 20'. Distance: 5545.4 années lumières.
  17. L'amas ouvert M45, dans la constellation du Taureau. Communément appelée l'amas des Pléiades. Faute de champ suffisant, seule une petite portion est présentée ici autour de son étoile Merope. Le but est de voir les nébulosités éclairées par cette étoile. Magnitude visuelle: +1.20, luminosité de surface des nébulosités +20.04 mag/arcsec². Distance: 446.3 années lumières.
  18. Hello Soirée astro, nuit du 31 juillet au 01 août 2022. Au-dessus du barrage de Serre-Ponçon, près du petit village perché Rousset-village à environ 1000 m d'altitude. En compagnie de Laurence, une camarade astro, connue récemment sur le forum Webastro. Lune de 3 jours non gênante, Pas de lampadaires gênants, pas de vent, pas de nuage, seeing moyen. Observations faites avec le Ouistiti. Parmi les nombreuses observations faites, trois non encore observées avec le Ouistiti: - L'amas ouvert M45, dans la constellation du Taureau. Communément appelée l'amas des Pléiades. Faute de champ suffisant, seule une petite portion est présentée ici autour de son étoile Merope. Le but est de voir les nébulosités éclairées par cette étoile. Magnitude visuelle: +1.20, luminosité de surface des nébulosités +20.04 mag/arcsec². Distance: 446.3 années lumières. ---- - La nébuleuse NGC 7380, dans la constellation de Céphée. Cette nébuleuse est aussi appelée la Nébuleuse du Sorcier. J'ai loupé le cadrage, la moitié de la nébuleuse est tronquée en haut à gauche. Cette nébuleuse reste faible. Luminosité de surface: +22.58 mag/arcsec². Dimensions: 25' x 20'. Distance: 5545.4 années lumières. ---- - Le rémanent de supernova M1 (NGC 1952), dans la constellation du Taureau. Cette nébuleuse est aussi appelée la Nébuleuse du Crabe. Il s'agit d'un rémanent de supernova résultant de l'explosion d'une étoile massive en supernova historique (SN 1054). Observée par un astronome chinois durant la période de la dynastie Song de juillet 1054 à avril 1056. La nébuleuse a été observée pour la première fois en 1731 par John Bevis, puis en 1758 par Charles Messier. Son nom traditionnel remonte au xixe siècle, époque où William Parsons, troisième comte de Rosse, observe la nébuleuse au château de Birr (dans les années 1840) et y fait référence sous le nom de nébuleuse du Crabe, en raison d'un dessin qu'il en fait et qui ressemble à un crabe. La nébuleuse contient en son centre un pulsar, le pulsar du Crabe (PSR B0531+21) qui tourne sur lui-même environ trente fois par seconde. Il s'agit du pulsar le plus énergétique connu, rayonnant environ 200 000 fois plus d'énergie que le Soleil, Magnitude: +8.40, luminosité de surface: +20.79 mag/arcsec². Dimensions: 8' x 4'. Distance: 6300 années lumières.
  19. Oui c'est agaçant. Parfois la vision amplifiée s'arrête sans raisons apparentes. Enfin pour nous, car lui il sait pourquoi il arrête la VA. Il peut y avoir des conditions défavorables je pense, comme une légère brume, de l'humidité dans l'air brouillant un peu les visuels, une mise au point et une collimation perfectibles, une installation du trépied pas vraiment horizontal entrainant une dérive dans le suivi, etc...
  20. Oui c'est vrai que ta capture est vraiment belle. Je note pour la prochaine nuit sous les étoiles
  21. Oui je confirme. J'ai "cropé" car j'ai trouvé la capture de la totalité du champ un peu bizarre, voir même carrément moche : Je n'avais pas ça à l'oculaire. Bizarre, bizarre. Oui j'ai vu ça dans ton post où tu as une superbe capture . J'avais prévu de rester beaucoup plus longtemps sur Helix mais le suivi s'est arrêté spontanément à 5 minutes pour une raison indéterminée (pourtant pas de vent, pas de nuage, pas de choc sur le scope, ou sur le trépied...) C'était l'heure à laquelle je commençais à piquer du nez dans mon fauteuil et je n'ai pas relancé d'observation malgré les bonnes conditions. Je suis un peu resté sur ma faim avec Helix mais l'été n'est pas fini et j'aurai bien l'occasion d'y revenir . Merci pour le lien vers l'Association Copernic .
  22. Bonjour Jolies captures C'est vrai qu'habitant dans les Alpes il est facile et rapide de sortir des fonds de vallée pour accéder à de beaux sites d'altitude. Mercredi 27 juillet j'observais aussi à notre Association Copernic (Alt 1200m). Nous avions un très bon seeing (voir la capture du 27 juillet du seeing monitor de notre association , il est calé sur la polaire) : On peut le consulter en temps réel: https://www.asso-copernic.org/seeing-monitor/ ----- J'ai remarqué aussi que le Ouistiti fait bien ressortir les nébuleuses obscures. J'ai vu cela dans la nébuleuse de la Lagune. Il y a plein de nuages verticaux sombres en partie basse. Je ne m'intéresse malheureusement pas assez aux nébuleuses obscures. Pour le quasar MK205, c'est effectivement une controverse. Belle capture et il y a pas mal de "pétouilles" sur cette VA Iris, pas facile à capturer. Cela reste faible. L'eVscope 2 n'offre pas assez de champ pour voir globalement les nébuleuses obscures qui l'entourent et se détachant sur le fond stellaire. Helix: magnifique. Elle m'a bien plu aussi à l'oculaire du Ouistiti. Je l'ai observée le même jour que toi, vers 02h30 heure du matin (+9° C ) Merci pour le partage et bon ciels étoilés
  23. En fait j'essaye de m'approcher de la vision que j'ai eu à l'oculaire électronique: les visuels ont un peu plus de peps et les couleurs sont sont un peu plus vives. Ainsi, je retouche un peu les rendus, mais très légèrement pour conserver un rendu naturel. Il ne faut pas que cela se voit. J'essaye de retranscrire l'impression que j'ai eu à l'oculaire. Globalement je réduis un peu le bruit (si c'est possible sans dégrader), une légère retouche de la courbe des niveaux et une légère saturation des couleurs. ----- Regarde à l'eVscope la nébuleuse planétaire NGC 40 (vas-y aux coordonnées RA/DEC J2000, elle n'est pas dans le catalogue). Tu seras surpris par ce que tu verras à l'oculaire. Déjà en vision directe elle apparait comme une grosse tache de diffraction, il se passe déjà quelque chose. Puis ensuite en vision amplifiée, là c'est...
  24. Bonjour Le Beaufortain, un bel endroit pour prendre facilement un peu d'altitude afin de sortir des miasmes des fonds de vallées Savoyards. Une petite nuit d'observation avec mon ami @savoyard (si tu passes par là je te salue ) et son Dobson 500 mm Sumerian Optic. Pas les mêmes pratiques, pas les mêmes motivations, mais le même plaisir de se retrouver sous les étoiles . Mercredi 27 juillet 2022, site du Col de la Lézette aux Saisies - Savoie, altitude 1785 m, t°: 17° à 21h30 / 10° à 02h00. Pas de vent, atmosphère sèche, peu de turbulence. La Nébuleuse obscure du Serpent ou Barnard 72 dans la constellation d'Ophiuchus. Il s'agit d'une bande de poussière en forme de S, qui serpente devant les nuages d'étoiles de la Voie lactée depuis le bord nord-nord-ouest du bol de la nébuleuse de la Pipe. L'oculaire de l'evscope offre un très belle image de cette nébuleuse (comme très souvent avec les nébuleuses obscures). Mrk 205 un quasar qui serait situé à plus d'un milliard d'AL mais qui est aussi l'objet d'une controverse: http://www.astrosurf.com/topic/86722-la-controverse-ngc-4319-mrk-205/ . Pas mal de petites tachouilles aussi sur ce Visuel Amplifié. Un crop sur NGC 7023 la nébuleuse de l'Iris dans Céphée: La dernière observation de la soirée avec NGC 7293 (Helix Nebula) dans la constellation du Verseau. Un objet céleste superbe mais malheureusement très bas sur l'horizon sud sous nos latitudes, ce qui ne facilite pas son observation... Merci pour votre passage
  25. Ah ouiiiii, jolies toutes ces captures . Elles sont toutes superbes. Un petit faible quand même pour M16 et Helix Nebula. Les as-tu travaillées un peu pour accentuer le rendu? Je suis sorti aussi mercredi dernier, un petit croa va suivre . Merci pour le partage.
  26.