About This Club

échanges de conseils et expériences sur l'utilisation de l'eVscope, discussions autour des améliorations possibles (mises-à-jour du logiciel et de l'application)

  1. What's new in this club
  2. Effectivement, ton eVscope mérite d'être réglé : une bonne collimation, suivie d'un réglage du focus avec le masque de Bahtinov, ne serait pas du luxe... J'ai envoyé un mail au support concernant le problème de la croix qui n'apparaît car d'autres que toi semblent rencontrer ce souci.Problème de mise-à-jour du logiciel ??? En revanche, tu devrais toi aussi contacter le support pour leur signaler ce souci de molette car ce n'est pas normal ! Est-ce que ça l'a toujours fait ?
  3. bonjour gklm, je n'ai jamais démonté le miroir, oui c'est bien cette molette qui est sur ta photo, c'est vrai que je la trouve un peu raide à tourner d'oû le manque de finesse du réglage. je n'ai pas encore essayer sur Sirius ou Arcturus ! je joins une photo prise hier soir, avec de la lune et de l'humidité! que pense tu des étoiles en forme de flèche?
  4. J'ai envoyé un message au support au nom de tout le groupe pour signaler des problèmes qui sembleraient réccurrents avec la version 1.1 et qu'ils nous tiennent au courant de leur retour d'expérience, et d'un éventuel correctif en cours ou à venir... Je n'ai pas parlé de ta molette un peu dure, Isis, car c'est un problème particulier que tu devrais leur signaler en direct.
  5. Pour ma part, je n'ai pas pu sortir l'eVscope depuis le passage à la version 1.1 tellement le temps n'est pas favorable. Première occasion, hier soir : et là, la Lune est tellement envahissante que je n'ai même pas un fond de ciel noir, on se serait cru au crépuscule, avec une humidité assez marquée dans l'air. J'ai donc renoncé... Si vous rencontrez tous les deux le même problème, Isis et Damien_P, à savoir obtenir la croix sur l'étoile défocalisée, cela ressemble à un problème plus général. Même si je me demande comment une mise-à-jour logiciel pourrait agir sur la partie optique... Quant au problème de molette dure, Isis, je reste perplexe... Il faut contacter le support (support@unistellaroptics.com), toujours très réactif, et leur exposer le problème à la fois de molette et de défocalisation.
  6. Bonjour à tous, Ma dernière session d'observations date du 17 novembre. Depuis c'est devenu plus difficile et je n'ai donc pas réessayé. En effet les ciels clairs sont perturbés par des passages nuageux ou brumes d'altitude; à cela s'ajoute beaucoup de condensation avec la fraîcheur et le fort taux d'humidité de notre vallée de la Loire; et depuis quelques jours le trop beau clair de Lune pollue notre ciel nocturne. Moi aussi j'ai eu avec l'arrivée de la version 1.1 des problèmes d'interruption de Vision Amplifiée et/ou de wifi, plus quelques autres petits bugs gênants. Dans ces situations, je relance la wifi et refait un positionnement avec une détection automatique de champ. Bizarrement tout s'est plutôt bien passé lors de ma dernière session d'observations du 17 novembre, j'ai réalisé de longues poses, cependant pour des résultats moyens. Je trouve que comparativement aux clichés diffusés par d'autres AA sur Facebook eVscope France mes clichés affichent des étoiles moins colorisés (c'est moins vrai avec les nébuleuses) et généralement plus pâteuses, ce qui donne donc des images moins nettes. Je pense que j'arrive bien à affiner le focus, que là n'est pas le problème. En revanche, j'ai voulu en octobre améliorer une nouvelle fois la collimation, mais je crois que je l'ai plutôt dégradée. Contrairement à la première collimation réalisée en août, je n'arrivais plus (après dé-focalisation) à une visualisation correcte de la croix sur l'étoile, pas assez grossie, je n'ai pas compris. Je n'ai pas réessayé depuis. Ajouter l'affichage d'un réticule pour aider la collimation est sûrement une bonne idée. Unistellar m'a prévenu qu'ils y pensaient mais que ce ne sera pas livré pour le prochaine version de Noël. Concernant la molette, je suis comme gklm, chez moi elle est fluide. J'ai une question notamment pour gklm : ne faudrait-il pas protéger l'eVscope par des sortes de housses dès que la température baisse ? Car j'ai peur que la condensation, l'humidité soient néfastes aux résultats et à l'eVscope lui-même. A vous lire, Damien.
  7. Si tu n'obtiens pas la croix, c'est que tu n'as pas réussi à défocaliser l'image de l'étoile que tu vises. As-tu bien essayé sur une étoile très brillante, genre Arcturus, Sirius, voire une planète ? Ce qui est vraiment étonnant, c'est que ta molette soit dure : je viens de tester une nouvelle fois la mienne à l'instant, elle est super fluide... On parle bien de la molette noire indiquée par la flèche rouge sur la photo ci-dessous ? Dans tous les cas, je te déconseille de forcer. Tu n'as jamais démonté le miroir pour le laver, par exemple ? Je pense à un mauvais remontage qui bloquerait la molette, mais en même temps je suis sceptique car il y a des détrompeurs qui obligent à le remonter correctement... Si d'autres utilisateurs lisent ce post, j'aimerais qu'ils nous donnent leur avis sur cette molette...
  8. oui effectivement c'est la croix pour collimater le miroir que je n'arrive pas à obtenir, j'ai beau tourner dans un sens et dans l'autre ! c'est vrai que la molette est assez dure à tourner!
  9. Non, je crois qu'on s'est tous les deux mélangés : soit tu voulais parler de mise au point précise, qui utilise effectivement la grosse molette (avec le masque de Bahtinov), soit de collimation (= alignement de miroir) et dans ce cas on utilise d'abord la molette pour défocaliser complètement l'étoile, puis la clé torx sur la vis haute ou gauche pour centrer la croix (c'est là que je me suis planté en te parlant de molette). Mais ce n'est pas normal que ta molette soit dure:elle doit au contraire être plutôt souple, sans forcer. C'est un réglage fin pour le focus.
  10. bonjour gklm, et merci pour ta réponse, je me suis peut être mal exprimé, mais ce que tu parles il s'agit de la mise au point ou focus avec le masque Bathinov. je parlais de l'alignement du miroir ou il faut obtenir une croix noire aprés avoir tourner la grosse molette. cordialement,
  11. C'est bon : mon message au support est envoyé. J'ai insisté sur le fait que ce n'était pas la première fois que je faisais remonter ce problème, que les remarques se multipliaient sur ce forum qui constituait, avec son nombre d'utilisateurs en constante augmentation (78 à ce jour),une bonne plate-forme de diffusion de l'information notamment pour un processus d'explication et de dépannage de ce problème. Comme je sais que le support est réactif, on pourra se tenir au courant et échanger sur les réponses qui nous seront apportées.
  12. La croix ne remplace pas l'étoile : il faut d'abord complètement défocaliser l'étoile (que tu as parfaitement centrée au préalable) en jouant sur le réglage de netteté, alors la croix (qui n'est que l'araignée qui supporte le capteur au bout du tube) apparaîtra sur cette étoile défocalisée. Et là, tu pourras jouer sur la grosse molette à l'arrière pour obtenir une croix bien centrée.
  13. bonjour à tous, je voudrais savoir si l'un d'entre vous à déjà connu ce problème: je n'arrive pas à obtenir lors de la collimation , la fameuse croix lorsque l'on tourne la grosse molette au cul du télescope, molette qui est assez dur à tourner d’ailleurs !! je vise Véga ,suis en mode auto au niveau réglage, mais je n'arrive pas à obtenir cette croix à la place de l'étoile?? help me, merci
  14. Dans le post simultané, consacré aux temps de pose, Alain évoque la même constatation que toi, ou beaucoup d'autres parmi nous, à savoir cette coupure de la Vision Amplifiée au bout d'un certain temps... Et il me semble que l'accélération du phénomène, telle que tu la décris, était aussi une constatation faite sur un autre post. Ce serait vraiment bien qu'Unistellar nous fasse remonter une expérience générale là-dessus. Je vais prendre le temps de faire remonter l'info aussi de mon côté pour appuyer ta demande et celles de beaucoup d'autres...
  15. J'ai créé un ticket, je ne manquerai pas de vous tenir informé. En effet, dans mes recherches d'autres en parle, mais ça tournait autour de: - la puissance du wifi - la clarté/netteté du champs de vision - les conditions météos Je pense que très honnêtement que ces 3 points étaient au vert lors de mon observation. Donc on verra ce qu'ils en disent (Ce soir là j'ai essayé de leur envoyé les logs, l'appareil a clignoté jaune toute la nuit, au matin... Il ne semblait rien avoir déchargé)
  16. observation

    16 poses empilées avec l’evscope, ça fait 64s ce qui est quand même peu. je pense que l’algorithme de l’evscope améliore quand même l’image au delà des 16 premières poses. J’ai remarqué que souvent l’image s’améliore d’un coup lors de l’observation (fond du ciel plus noir, plus de détails visibles), l’algorithme doit adapter le rendu pour faire ressortir les détails. Personnellement je pense que passé 5 minutes l’image s’améliore très peu. ça m’est arrivé une ou deux fois d’essayer de le laisser tourner un moment pour voir s’il y a une nette amélioration au bout d’un grand nombre de poses empilées mais la vision amplifiée finit par se couper.
  17. observation

    Je n'ai pas d'expérience en astro-photo mais la tienne, Alain, confirme ce que j'avais intuitivement ressenti. Si ton expérience limite à 16 l'empilement d'images, cela nous donne quelle limite de pose au-delà de laquelle le gain n'est plus significatif (les maths et moi...) ?
  18. Ma question visait à m'assurer des principes de base : sur ce forum, on ne sait qui débute totalement et ignore les règles simples, et qui est déjà bien rôdé... Ton problème a déjà été signalé par d'autres (j'ai la flemme de chercher, mais tu devrais trouver d'autres posts là-dessus dans notre groure), mais sans réponse claire à mon souvenir. Cela ne signifie pas que le problème soit récurrent sur certains instruments (du style : j'ai tiré ne mauvais n°), mais plutôt de manière aléatoire. Le support Unistellar étant réactif, n'hésite pas à leur détailler ton problème et leur demander leur retour d'expérience... puis à le partager avec nous !
  19. @gklm Pour être honnête, je n'ai pas vérifié la buée sur mon mirroir. Mais d'un autre coté je sais que l'image était très nette à l'écran. Pour les nuages, pour l'instant je me contente de condition très favorable. S'il y a des nuages, même éparses... Je ne sors pas nécessairement le matos. Donc le soir de la capture c'est sur qu'il n'y avait rien. Et puis, si je devais décrire mon expérience, ce n'est pas tant que le truc s'est subitement arrêté de fonctionner. D'abord j'ai pu faire des expos de 15min En suite, il se coupait tout seul au bout de 4min Puis de 2 min Puis 1min Puis plus rien Et perso, c'est ça qui m'intrigue Mais je comprends tes questions de principe, j'imagine qu'ils feront de même au support EVScope (car je vais quand meme leur poser la question)
  20. observation

    Je ne connais pas l’algorithme de l’evscope, mais d’une manière générale l’intérêt d’empiler les poses c’est d’améliorer le rapport signal sur bruit. Or, il faut multiplier par 4 le nombre de poses pour améliorer d’un facteur 2 le rapport signal sur bruit. Donc l’image s’améliore beaucoup au début mais on arrive assez vite à un stade où il faut empiler beaucoup de novelles images pour voir une amélioration. Par rapport à une image brute, il faut donc empiler 4 images pour améliorer le rapport signal sur bruit d’un facteur 2 puis arriver à 16 images empilées pour améliorer encore d’un facteur 2, puis 64 images, puis 256, puis 1024.... Il me semble que l’evscope prend des poses de 4s donc pour améliorer le rapport signal sur bruit d’un facteur 2 il faut attendre 16s, puis 1min 04 puis 4 min 16 puis 17 min puis plus d’une heure... D’expérience, quand je fais du visuel assisté avec mon C8 je vais rarement au-delà de 16 images empilées car je ne note pas d’amélioration notable en attendant plus longtemps.
  21. Très difficile de donner un avis... Cela m'est aussi arrivé que la vision amplifiée, après un temps de "recherche", ne se déclenche pas. Est-ce que tu as constaté un changement de conditions d'observation dans la soirée : arrivée de la Lune, brouillard ou nuages d'altitude (presque pas perceptibles à l'oeil nu, mais probablement dérangeants sur la vision amplifiée), vent, humidité et buée sur le miroir, observation plus près de l'horizon. Pour ma part, j'en avais conclu que l'un de ces facteurs pouvait pourrir la séance...
  22. observation

    Mises à part les restrictions de visibilité de tel ou tel objet dans telle période de l'année (liées à l'orbite de la Terre au long des saisons), il n'y a que des limitations de météo et de latitude : ciel le plus transparent et sec possible, objet le plus haut possible sur la voûte (trop de turbulence près de l'horizon). Quant au temps d'exposition, il joue bien évidemment : M42 est déjà superbe en quelques secondes, alors que tout à côté la Tête de Cheval reste diffuse et peu contrastée même après une demi-heure d'expo. A toi de faire tes propres essais, mais tu peux imaginer que la distance et la luminosité intrinsèques de l'objet jouent beaucoup. J'ai constaté pour ma part une certaine limite à l'allongement du temps d'expo avec l'eVscope, et ce serait intéressant que d'autres nous fassent remonter leur expérience là-dessus. J'ai l'impression qu'une amélioration significative nécessite un temps d'expo exponentiel : en clair, ce n'est pas deux fois meilleur avec une exposition double (il faudrait le quadruple ou le sextuple). Mais je n'ai jamais dépassé des expos de 30-35 mn, soit par impatience, soit parce que (problème que d'autres que moi ont déjà rencontré) l'instrument interrompait spontanément la vision amplifiée (problème de vibrations, de wifi, de clarté du fond du ciel ?).
  23. Hello à tous, Alors chose promise chose due, je vous parle d'abord du répéteur USB. Il s'agissait (oui vous verrez ça va être court) du modèle Xiaomi Wifi Repeater 2. Sauf qu'il m'a été impossible d'installé (mon téléphone n'a jamais pu le trouver). Apparemment, ce n'est pas vendu en france, c'est pourquoi il fallait le configurer avec l'application chinoise (ce que j'ai essayé néanmoins) mais... Rien n'y a fait. Bref, je suis passé sur un modèle classique, TP-Link J'ai tiré une multiprise a l'intérieur de chez moi pour être proche de l'EVScope sur le balcon. Mais malheureusement pour moi, après environ 1h d'utilisation, l'expérience s'est dégradé. J'ai commencé par refaire ma collimation et le focus (histoire de comparer avec ma précédente prise de vue ou je n'avais rien réglé), petite observation de la Lune, Mars, la Galaxie du cigare (pour faire le avant/après) J'ai voulu après faire d'autre objet, comme la "Blue Snow Ball", mais à partir de ce moment là le temps que l'appareil voulait bien passé en vision améliorée n'a cessé de se réduire, jusqu'à ne plus s'activer du tout. J'ai attaché la vidéo en dessous pour vous le montrer Du coup j'avoue etre un peu frustré car quand on voit le potentiel du truc, on a envie de se balader et voir plein de choses.... Un avis peut etre sur la question ? RPReplay_Final1606345059.mp4
  24. Bonjour à tous. Je viens de faire l'acquisition de l'evscope. Je débute en astronomie et fais partie depuis peu du club Copernic à St raphael. Ma première observation de M42 est réjouissante. Pour d'autres ça l'est moins. Ma question est: Est-ce qu'il y a des moments où les objets profonds sont plus visibles que d'autres et le temps d'exposition intervient il? Merci
  25. Autant pour moi, effectivement je viens de relire la notice et je me suis trompé. On peut tout à fait l'utiliser pendant la charge. Ma mémoire m'a fait défaut.
  26. Pour ma part, j'évite l'utilisation de l'eVscope pendant sa charge uniquement quand je le fais à distance, pour éviter les problèmes de câbles, et non pour des raisons de batterie. Ceci dit, à part le problème de recharge sous une température <10°C (cela n'arrive jamais chez moi, dans le Cotentin et en bord de mer), il 'y a pas de contre-indication entre recharge et utilisation : cela m'est d'ailleurs arrivé de le brancher au chargeur lorsque j'ai voulu l'utiliser avec une batterie en fin de charge (j'essaie toujours d'aller au bout de mes charges pour éviter l'effet de mémoire, même si les batteries récentes, dont celle de l'eVscope j'imagine, n'y sont pas ou peu sensibles).
  27.