Recommended Posts

Salut,,

 

Après 3 sessions depuis fin mars jusqu'à ce week-end, toujours dans un ciel de banlieue toulousaine très pollué, j'arrive à ceci.

201 poses de 120s à 800 ISO, 30 Darks et 45 Flats. Ce qui nous fait un total d'environ 6h45 de pose

Je n'arrive pas très bien à faire ressortir les bras. Peut-être me faudrait-il investir dans un filtre Halpha en plus de mon filtre miraculeux UHC ? Ou est-ce mon traitement ?

A chacune de mes 1ere sessions sur un objet nouveau (environ 3 ou 4h), j'ai un effet de trame localisé qui apparaît sur l'image malgré l'utilisation de la fonction dithering de mon logiciel d'imagerie (Astrophotography Tools).

Cette trame disparaît lors de la 2eme sessions du au décalage du pointage. elle est moindre à 800ISO sur mon canon et plus prononcé à 400 ISO. Je suppose donc que cela provient de l’électronique de mon appareil photo

 

Setup :

Newton Skywatcher 150/750 sur neq6-R

Caméra de suivi ZWO ASI120MC

Imageur Canon 1200D défiltré et refiltré ASTRODON

Filtre UHC

 

En attendant vos retours

Fabrice

resultatM106-3.jpg

  • Like 8
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonsoir Fabrice

C'est marrant, M106 va être ma cible pour ce soir, avec un APN et une focale assez proche, et une belle pollution lumineuse aussi...

Ben, je la trouve bien, cette image, mais je pense que tu peux en tirer mieux, non?

Compte-tenu du nombre de poses unitaires, je trouve qu'il y a pas mal de bruit. Ca m'arrive de temps en temps et si je n'arrive pas à l'enlever (doucement sur les curseurs au début, puis je force avec des masques pour éviter de toucher le fdc) , je n'hésite pas à créer un fond artificiel. Ouh le vilain, mais c'est rudement efficace.

Et tu as un gradient assez marqué qui doit pouvoir s'enlever.

Et tu as un défaut un brin visible dans les coins (pb de correcteur?)

Laissons à des plus experts que moi le loisir de s'exprimer.

Et roule pour ce soir ; pas sûr que je fasse aussi bien! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve qu'il y a pas mal de maitrise dans l'essentiel.

Bravo

Pour le gradient et autres choses, il y a plus calé que moi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, je lui avais tiré le portrait en 2017 à cette galaxie! Avec un Canon 1100D et une Taka FS102.

J'ai vérifié : ben tu fais mieux ressortir les bras que moi (je n'avais aucun filtre et 30 poses de 3 minutes)

Donc c'est très bieng!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau champ galactique. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires

C'est vrai que j'ai passé beaucoup de temps a l'optimisation de mon materiel afin de pouvoir faire le maximum d'opérations au chaud dans mon canapé.

Mais c'est au détriment du temps passé sur le traitement photo.

Je ne suis pas prêt de m'y plonger profondément car maintenant je fais le nécessaire pour passer d'un PC au raspberry pi4 et Kstars

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est très bien cette image :)

Il est très difficile sur cette galaxie de faire ressortir vraiment la partie externe;

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By lyl
      Un joli ciel hier soir, j'ai testé sur un achromat long 80/1000.
      Avec un réducteur maison et la caméra ASI071MC refroidie. Focale résultante de 800 environ
      Andromède (le cœur seulement) avec des poses de 1mm et 2mn.
      Les Pléïades avec des poses de 30s et 1mn (temps raccourcis car le suivi n'est pas assez précis sans autoguidage)

       

      ------------------------------
      En refaisant le total de temps : ~30mn pour Andromède et ~25mn sur les Pléïades.
      Le post-traitement est sur deepsky stacker, le bleu de la nébulosité vient écraser la couleur des étoiles quand on pousse un peu la courbe de rendu
       
    • By Raphael_OD
      Bonjour,
      une première image 100% CMOS qui inaugure le nouveau site d'observation pour mon T200 enfin sous abri. @T450 a bien voulu me céder pour une quinzaine son Altaïr 183 pour les vacances afin que je teste.
      J"ai donc choisi le monstre de l'été NGC6946.
      C'est  un empilement brut d'images ici que je propose, je voulais me rendre compte du fameux "ampglow" et de ses effets. Les darks sont en cours au frigo avec 35° au thermomètre c'est chaud.
      T200 + paracorr 2 + Altair Hypercam 183 Mono pro TEC @-10° G=400 off=10. sub de 300s
      Traitement sous PIX acquisitions APT
      Image monochrome la nuit noire a été courte entre le coucher de lune et le lever de soleil
      Version full field avec un joli ampglow latéral et une version crop. 
       
      Toute critique bienvenue pour cette première.
       
      FULL

       
      CROP


       
      Edit du 13/08 click click pour le grand format
       
    • By Pulsar59
      Hello,
       
      bon, je ne suis habituellement pas en avance dans mes posts, mais en plus j'ai eu un gros crash informatique (DD pété et sauvegarde corrompue) donc c'est pire
      Obligé de passer par une société de récup de données qui a retrouvé 100% des données, j'aurais pas cru ça possible
      Ca coûte un bras mais ca vaut le coup (5 ans de données perso en jeu, quand même)
       
      Bref cette NGC4088 date de fin mars, avec le 250 f/4 et l'Atik One, 5 heures de poses LRGB (unitaires de 300s) :
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/ek8dd0/0/?real=&mod=
    • By delamaresylvain
      Bonsoir tout le monde ,

      Et oui j'ai encore osé faire une image en présence de notre satellite 
      Ce n'est pas souvent que nous avons des nuits dégagées, donc je ne fais pas la fine bouche, j'y vais 
      La nuit fut beaucoup plus stable coté seing, mon suivi s'en est ressenti , une moyenne juste en dessous de 0.9 secondes pixels d'arc .

      Sources Wikipedia :

      NGC 6503, est une galaxie naine spirale du champ située dans la constellation du Dragon.

      Elle se trouve à une distance d'environ ∼20,5 millions d'a.l. De la Terre à l'extrémité d'une région de l'espace appelée le vide local.

      Cette galaxie naine s'étend sur 42 000 années-lumière et est particulièrement colorée à cause de régions de gaz rouges qui sont disséminés le long de ses spirales.

      Les régions d'un bleu intense contiennent des étoiles en formation.

      Des zones de poussières brunes sont dans les bras de la galaxie et dans son centre.

      Elle présente une dimension angulaire apparente de 7,1' par 2.4' d'angle.

      Elle est de type "Sc" suivant la classification de Hubble.

      Sa magnitude apparente est de : 10.86.

      La position de cette galaxie solitaire à l'extrémité du vide local l'a fait surnommer par l'astronome Stephen James O’Meara la « galaxie perdue dans l'espace » dans son livre de 2007 Hidden Treasures10.

      Setup :

      Tube : SC8 Edge

      Camera imageur : Atik 414

      Autoguidage en // lunette 60*430 / ASI ZWO 224C

      Monture : Atlas EQ6 pilotage Prism10 / EQMOD

      Pré-traitement / Traitement Prism10 rien d'autre 

      Toutes les poses unitaires sont de 180 secondes.

      Luminance : 129 minutes

      Rouge : 36 minutes

      Vert : 36 minutes

      Bleue : 36 minutes

      Soit presque 4 heures de pose totale, les nuits s'allongent 

      Dites-moi franchement ce que vous en pensez   

      Bon weekend à tous,

      Sylvain

    • By BobSaintClar
      Avec un titre pareil, vous vous attendez à l'image qui tue ?
      Vous devrez vous contenter de l'image qui pue
       
      Pour les astrams japonais, cette comète aura été une vraie déception : très peu l'auront vue, encore moins dans des conditions décentes : la météo sera restée épouvantable, exceptionnellement pluvieuse - plus dans la durée que dans l'intensité - et nuageuse. Quand les nuées daignaient s'ouvrir, c'était pour présenter des ciels lavasses, cyan laiteux bien plus que bleus marines, criblés de cirrus et d'aérosols. Pour observer la Lune, ça passe, mais pour une comète...
      Bref : j'ai quand même tenté x fois, avec deux sessions donnant des résultats. La première, c'était le 23 Juillet, lorsque la belle affichait encore une luminosité importante. La seconde (et la dernière, sauf miracle), ce fut le 4 Août, alors que Neowise était au plus proche de M64. Malgré le ciel pourrave, j'ai voulu immortaliser la rencontre :
       
      Le soleil couché dans son paquet de nuages (horizon complètement bouchée jusqu'à 10-15° de hauteur), je cherche la comète à l'oeil nu : que dalle. Aux jumelles 8x32, quand même ? Nib. Sérieusement ?
      Je passe aux Nikon 20x120, faut ce qu'il faut : là, je la trouve. Entre le ciel médiocre et la pleine lune  déjà levée, bonjour le massacre ! Je ne vois que la coma, sans queue vraiment détectée. Aucun détail...
       
      Je peux enchainer 20 prises de vue avant que les nuages d'altitude ne s'épaississent au point de masquer la comète : elle disparaît progressivement de mes brutes, alors j'arrête.
      Voici donc le résultat (15 sec de pose, 20 images, Pentax K1 "astrotracer" + obj 300 F4 ED) : L'image est réduite, mais vous ne manquez rien.

       
      Je me console en me disant que je l'aurai vue, enfin devinée, quand tant d'autres amateurs locaux l'auront manquée ! Et puis, il y a M64
       
       
  • Upcoming Events