COM423

C/2021 O1 (Nishimura) ** MAJ Janv 2022 : pas trouvée mais au moins il y a M4 -) **

Recommended Posts

Sur que côté météo, ce sera sûrement plus favorable que depuis la Crimée !

C'est son T60 à F/2,8 qu'il installe dans l'Atlas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 5 minutes, COM423 a dit :

C'est son T60 à F/2,8 qu'il installe dans l'Atlas ?

oui mais il y risque d'y avoir de l'upgrade . on parle d'un T600 + 2 T250 dans un premier temps . et peut etre un T800 va suivre .

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
35 minutes ago, Mehdi said:

oui mais il y risque d'y avoir de l'upgrade . on parle d'un T600 + 2 T250 dans un premier temps . et peut etre un T800 va suivre .

Ah oui quand même... Alors sûr que çà va envoyer du lourd !

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'astronome allemand Stefan BECK a pu entrer en contact avec Hideo NISHIMURA grâce à un autre découvreur japonais, Shigeki MURAMAKI, qui s'est chargé de la traduction en anglais.

On en sait donc plus sur les circonstances de la découverte de C/2021 O1, pour ceux qui lisent l'anglais c'est ici :

https://www.cometchaser.de/discoverystories/Comet-discoverers.html#2021O1

 

Pour les réfractaires à l'anglais, je vous en propose une traduction :

 

Je me suis concentré sur la recherche visuelle des comètes jusque vers l'an 2000 et découvert ainsi une nouvelle comète (1). Puis je me suis intéressé à la recherche des novae, et consacré 90 % de mon activité à cette recherche et 10 % à celle des comètes.

Le ciel était nuageux au crépuscule la veille de la découverte et je n'ai pas pu prendre de photos pour la recherche de novae dans la Voie Lactée. Le jour de la découverte, je me suis levé à 01h30 du matin et dirigé vers la plantation de thé située à 1/4h de route de ma résidence. La plus grande partie de la Voie Lactée était à l'ouest et j'ai imagé la Voie Lactée à partir de 02h08 en remontant jusqu'à la constellation de Cassiopée.

Comme il me restait un peu de temps avant le lever du jour, j'ai commencé à prendre des photos pour la recherche de comètes dans le ciel au SE, et mis le NE en veilleuse car je l'avais photographié la veille à l'aube.

A cette faible hauteur, le ciel s'éclaircit quand j'ai shooté la zone proche du ciel au NE et je me suis dépêché de prendre les photos en réduisant le temps de pose. Finalement, j'ai fini la chasse à 04h00, il restait à fouiller la zone imagée.

Je suis rentré à la maison et essayé de détecter sur le PC d'éventuels objets qui ne figuraient pas sur les images antérieures de cette zone, en vérifiant en cas de détection s'il s'agissait d'objets déjà connus. J'ai remarqué un objet d'aspect non stellaire, semblant présenter un diamètre apparent, sur la fin de ce travail de vérification. J'ai alors pensé avoir détecté encore une comète déjà connue, et vérifié sur le site du Minor Planet Center Checker mais il n'y avait pas de comète connue à cette position.

Pour m'assurer de la nature de ce suspect, j'ai alors ajusté la luminosité de l'image dans Photoshop Elements et reconnu l'aspect vert très typique d'une comète.

J'ai envoyé un mail à Suychi Nakano, qui travaille en association avec le Bureau Central des Télégrammes Astronomiques et le Minor Planet Center, à Sumoto au Japon qui me confirma que cet objet était sans aucun doute une nouvelle comète. Je me suis calmé et regardé de près les comètes connues aux alentours de la position. J'ai trouvé que 8P/Tuttle dont l'éclat augmentait se trouvait près de la position de la nouvelle comète. J'ai immédiatement communiqué ce fait à nakano qui m'a répondu que la position prévue de 8P différait de l'objet d'intérêt de près de 2°. j'ai remesuré la position de cette possible comète nouvelle.

Nakano a communiqué la position à l'UAI et la découverte a été confirmée.

 

Je repense à cette découverte en gardant la tête froide et en me disant que j'ai eu beaucoup de chance. Si j'avais pris la photo un petit peu plus tôt, la comète n'aurait pas été détectée en raison de sa trop faible altitude au-dessus de l'horizon. D'un autre côté si je l'avais imagée un peu plus tard, elle aurait disparu dans les lueurs de l'aurore.

 

(1) celle de 1994

NB : la photo de découverte a été prise 38 min après le début du crépuscule

 

Il faut toujours une part de chance dans les découvertes, mais la chance ne fait pas tout. On voit ainsi qu'en rentrant au petit jour de sa session de recherche, il a immédiatement inspecté les photos acquises et su réagir rapidement. A 72 ans, une telle santé et vivacité est un exemple pour nous tous ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

MAJ Janvier 2022

 

Après 5 mois de conjonction avec le Soleil, la comète est ressortie dans  le ciel du matin et je l'ai retentée le 31 janvier 2022 à l'aurore. Elle était attendue potentiellement vers la magnitude 16, mais je ne l'ai pas détectée...

Je n'ai pas tout perdu puisqu'elle était située dans le Scorpion, avec M4 et  NGC 6144 dans le champ :

Nishimura_M4_31jan2022_etoiles_avec_cadre_position.thumb.jpg.a084c0d88e7b2c5c6f8797e54a634aed.jpg

Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,   42 poses de 60s à  -20°C  (gain 120), Nord à peu près en Bas

Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering

Le 31 janvier 2022, de 04h36 à 05h36 UTC, temps d'intégration de 42 min

Traitement Siril 1.0.0-rc2, Finition avec Gimp 2.10.28

Binning du lendemain (2,5"/pixel)

 

Le cadre en jaune entoure la position attendue, il n'y a malheureusement rien même avec un compositage calculé sur le déplacement de la comète :

image.png.fedc2178d9138614e36a7e0bd692bc83.pngimage.png.0f72022bd3039893766f8a5fec91fe2d.png

 

Et pourtant, malgré la faible hauteur au-dessus de l'horizon pendant les acquisitions (13° à peine...) et la turbulence bien peu conciliante en cette nuit où le mistral se levait (et je ne peux pas même pas lui en vouloir puisque d'un autre côté, c'est lui qui a chassé les entrées maritimes qui avaient envahi le ciel en milieu de nuit...:D), ASTAP indique une magnitude atteinte égale à V=18 sur le compositage stellaire, voici d'ailleurs les mesures au sein du cadre dessiné au-dessus :

Nishimura_M4_ASTAP_Mag_dans_Cadre.jpg.f04ac7f6e2537d9cb3695da6e41487c3.jpg

Si elle a survécu à son passage au périhélie, elle doit donc être bien faible à présent.

 

C'est loin d'être l'image du siècle dans de telles conditions, mais c'est la première fois que j'image M4 avec ce setup et j'en suis donc tout de même content :)

 

Bonne soirée et bon ciel.

Edited by COM423
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle coquine cette comète :)

Mais bon, deux amas en lot de consolation ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, ALAING said:

Mais bon, deux amas en lot de consolation ;)

Oui, c'est toujours çà de pris !

 

21 minutes ago, fljb67 said:

Bien tenté. :)

Merci, c'est mon deuxième échec en peu de temps (avec 436p/Garradd), du coup  j'espère que le proverbe est faux :D

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Chani11 said:

Belle performance, bravo :)

Merci, c'est sympa :)

Déçu de ne pas l'avoir revue, mais on ne gagne pas à tous les coups malheureusement...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir les amis,
       
      C/2019 T4 (ATLAS) est une comète moyennement brillante, qui sera bientôt au périhélie (le 09 juin) et remonte surtout peu à peu en déclinaison (là elle était à -13°).
      Je tenais à l'imager du coup cette lunaison, et elle s'ajoute à la (longue) liste des comètes du moment en conjonction avec des galaxies
       
      J'avais vu que NGC 3831 était dans le même champ qu'elle en ce soir du 08 mai, bon elle est loin d'être transcendante mais c'est toujours intéressant une conjonction et finalement, il y en a quelques autres, dont une qui m'a vraiment intrigué par son aspect et sa couleur bleutée : je l'ai retrouvée sous l'appellation 2MASX J11423118-1257592.
       
      * Commençons par le champ annoté avec les protagonistes principaux :

       
      * Et le crop de cette nouvelle conjonction :

       
      J'ai mesuré la comète vers m1=12,7, elle a une chevelure de 1,6' de diamètre et une queue de 4,1' vers PA=233° (le Nord est vers le bas de l'image).
       
      Je suis un simple contemplatif en matière de galaxies et absolument pas un spécialiste, et je trouvais que la galaxie 2MASX J11423118-1257592 avait un aspect inhabituel : du coup, j'ai fait quelques recherches et appris au passage un terme nouveau : c'est une ELG pour "Emision-Line Galaxy". Ce terme désigne des galaxies lointaines et indique qu'elles forment des étoiles à haute cadence. Elle est de mag 17,3.
      Elle reste discrète sur mon image, voici comment la montre Aladin Lite :

       
      * Pour conclure, voici le champ complet si vous avez envie defaire un tour sur la full :
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle fenêtre pour la voir à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 08 mai entre 19h58 et 21h05 utc
      21 poses de 03min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 03 min
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2"/pixel
       
      Bonne nuit.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète 116P/Wild 4 faisait partie de mes cibles prioritaires en cette lunaison du 30 avril, car elle est assez photogénique et presque à son maximum d'éclat aux alentours de la mag 13.
      De plus, elle a développé une faible antiqueue, phénomène signalé sur le forum dès le 24 mars dernier par @airbus340.
       
      J'ai eu de la chance, le soir où je l'ai imagée, car elle traversait un champ avec pas mal de galaxies , jugez plutôt :

       
      * Voici le crop sur les galaxies de gauche :

       
      * et celui sur la comète près de la galaxies fantomatique SDSSJ093514.28+170944, juste en-dessous. On la voit à peine sur mon image, mais elle n'est pas très marquée non plus sur l'image Simbad que j'ai mise juste à côté pour comparaison  :
       
       
      * Si l'envie de parcourir la full vous titille, la voici :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 24 avril entre 19h40 et 22h40 utc
      34 poses de 05min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 02 h 50 min
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2"/pixel
       
      Le médaillon en haut à droite montre une version contrastée de la comète sur laquelle on voit bien :
      la chevelure de 1,2' de diamètre la queue dirigée vers PA=117° (à gauche) d'environ 3,6' de longueur une excroissance sur une longueur de 0,7' vers PA=190°, bien marquée et la faible antiqueue vers PA=295°, bien plus faible mais détectable sur 1,9' de longueur  
      C'est fou le nombre de conjonctions galaxies/comète qu'il y eu ces derniers temps, un régal de les combiner
       
      Bonne soirée.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      C'est fou le nombre de conjonctions en ce moment !  Les comètes qui me tiennent à coeur sont souvent passées près de galaxies, l'occasion d'essayer de soigner l'image de cette rencontre et aussi de découvrir au passage des objets du ciel profond, comme NGC 4676A-NGC4676B (que je connaissais pas) qu'on surnomme les galaxies des souris :

      Il y a d'autres galaxies dans ce champ, voici un extrait de celui-ci avec l'annotation des principales :

       
      Si vous voulez vous balader dans la full, voici l'image complète :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 25 au 26 avril entre 23h40 et 01h55 utc
      42 poses de 03min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 02 h 06 min
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2,28"/pixel
       
      Je n'ai pas pu conserver l'échantillonage natif, l'image n'est pas de bonne qualité. Il y avait de la turbulence cette nuit-là et je me demande aussi si la foc n'a pas un peu bougé (?).
      A cette échelle réduite, çà reste présentable
       
      La comète conserve l'aspect noté le mois dernier par  @airbus340, avec une longue queue et un petit panache marqué à 90°.
       
      Bonne nuit.
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Nouvel épisode dans la rencontre entre des comètes et des galaxies, cette fois-ci je vous propose la célèbre comète 67P/Churyumov-Gerasimenko visitée par Rosetta qui est clairement sur le déclin mais présente encore une queue bien visible, parmi quelques galaxies faibles.
      J'ai foiré mes acquisitions et je m'en veux : je me suis aperçu à la 19ème pose que l'ASIAir n'appliquait pas le dithering entre les poses guidées et qu'elles étaient toutes parfaitement alignées !
      J'avais déjà eu ce souci une fois, juste après une mise à jour du firmware et pensais que c'était lié à çà.
       
      En fait, non : il faut a priori juste s'assurer de bien mettre "Light" dans la séquence Autorun. La précédente nuit d'observation, j'avais fait des flats à l'aurore et c'était resté sur "Flat" : dans un tel cas, l'ASIAir lance bien les poses guidées, sans souci, mais il ne fait pas le dithering.
      J'ai compris quand j'ai vu que les fichiers sauvegardés avaient été rangés dans un répertoire "Flat" (normalement c'est un répertoire "Light"), et nommés Flat_etc au lieu de Light_67P_etc comme quand c'est bien configuré.
       
      Sur le coup, j'ai pensé à un bug et ré-initialisé le boîtier puis tout coupé et relancé, avant de comprendre où était mon erreur.
      J'ai donc perdu du temps et n'ai pu rajouter que 5 poses au-delà des 19 impactées, sauf que la comète était alors bien plis basse et les images bien moins bonnes, à tel point que je n'en ai retenu qu'une seule au compositage...
       
      Le compositage qui suit est donc pire qu'une série sans dithering, puisque les poses étant guidées, ce sont toujours les mêmes pixels qui ont reçu le signal, il n'y a même pas la dérive de base de la monture. j'étais assez inquiet du résultat, qui est, au final, acceptable même si je n'ai pas pu pousser le contraste comme je l'aurais fait avec du dithering.
       
      Et c'est d'autant plus regrettable que le seeing était très collaboratif ce soir-là : sans ce souc, je serai donc resté à l'échantillonnage natif de 1,25"/pixel mais là c'est trop bruité...
       
      Bon assez de bla, bla, place au résultat :
       
      * Le crop sur la comète et les galaxies les plus proches :

       
      * et le champ complet :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées SANS dithering
       
      Le  30 avril entre 19h58 et 21h00 utc
      20 poses de 03 min à -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 00 min
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      On récupère notamment une autre galaxie en bas à droite que je n'ai pas pris le temps d'identifier à ce stade.
       
      Je vous souhaite de bonnes observations pour ceux qui ont du ciel clair
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète 104P/Kowal faiblit, je vous l'avais montrée près d'une nébuleuse le 07 mars (1), la voici un mois plus tard cette fois dans le champ de la galaxie UGC3691 :

       
      * Crop sur la comète qui a pas mal perdu de sa superbe en un mois :

       
      * Crop sur UGC 3691 alias PGC 20214, que j'ai découverte pour ma part à l'occasion de cette observation et que je trouve bien photogénique :

       
      * Et voici donc le champ complet si vous voulez vous balader dedans, conservé à l'échantillonage d'acquisition car le seeing était conciliant ce soir là et pour les détails dans la galaxie :
       
      ( Clic Droit puis Ouvrir Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
       
      Le  04 avril entre 19h22 et 21h10 utc
      53 poses de 90s à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 19 min 30 s
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif : 1,25"/pixel
       
      Très bonnes observations et bon week-end
       
      (1) : si vous ne l'aviez pas vue, c'est ici
       
  • Upcoming Events