jazzons

mes optiques souffrent...

Messages recommandés

Bonjour,
Habitant Mayotte où l'hygrométrie très élevée règne depuis 1 mois,
mes instruments( que j'utilise plusieurs fois par mois)sont victimes d'une attaque fongique.
L'Astronome à Lorient me conseille l'exposition aux rayons UVA via une lumière noire.
Avez vous des conseilles? merci jp
Une photo ou un lien sur un objo canon70-200 http://img258.imageshack.us/img258/7053/img1204640x480.jpg

[Ce message a été modifié par jazzons (Édité le 23-01-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Aïe !
Renseigne-toi sur les forums dédiés à la photo, mais je crains que le mal ne soit irrémédiable. http://www.eos-numerique.com/forums/f23/nettoyage-champignon-sigma-70-200-f2-8-a-109020/ http://www.eos-numerique.com/forums/f23/des-chamignons-dans-lobjectif-34462/
Et de surcroît susceptible d'être contagieux !
Donc optique à isoler du reste du matériel par précaution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok GEBE, je viens de lire ton lien..........pas très réjouissant...
Pour le SC, je peux démonter la lame, par contre je ne sais pas comment et avec quel produit la nettoyer.
Le matériel le plus atteint est une mégrez 72.
Des idées?
Cordialement jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à Mayotte ça ne manque pas les UV non?

effectivement je me souviens avoir vu des jumelles entreposées en vitrine à la lumière pour les prémunir des champis, mais c'était du vieux modèle, pas à l'azote.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, le soleil est revenu depuis deux jours, les optiques prennent des uva dans le jardin.
Une idée pour nettoyer une lame de schmitt?
jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas de purosol, je compte en acheter quand je rentre pour les vacances d'été.
En regardant de plus près la megrez 72, je m'aperçois que la lentille frontale se dévisse avec le par-buée.
Est ce que je risque beaucoup à la dévisser pour enlever les champignons à l'intérieur? Quid de l'alignement optique?

Pas d'idées pour la procédure à suivre concernant le nettoyage de la face interne d'une lame de schmitt? jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, personne pour répondre à mes soucis? Lame de schmitt, lentilles lunette...? jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,
Pour la lunette, je sais pas.
Par contre pour le démontage du SC, Bernard Bayle explique ça très bien sur son site : http://www.bbayle.com/page_modif_c8/index.htm
Pour le nettoyage, de l'eau déminéralisée et de la ouate chirurgicale.
Bien mouiller, et nettoyer sans frotter et sans appuyer.
Changer le tampon de ouate à chaque fois.
Pour le remontage, c'est la même chose, mais à l'envers
Amicalement,
AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le démontage et nettoyage des optiques a été maintes et maintes fois évoqué...
Une petite recherche?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci AG.
Astroviking, je te mets au défi de faire une recherche sur ce forum, quand Mayotte oblige, tu n'as accès à internet seulement en bas débit.....Rien que pour accéder à ce forum, il faut minimum, quand tout marche bien, 5 mn....

Parfois, les questions redondantes m'agacent, et je passe mon chemin....
Cordialement jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

J'ai le même pb à la Réunion (et pas de solution). AH les tropiques.....

J'essaie de limiter la propagation du mal avec des sacs de silicagel que je récupère partout et je stocke le matos dans un pièce plus lumineuse.

A cause de ce pb, je rechigne à acheter une lunette mais quan je vois le miroir primaire de mon Newton, je frémis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

J'ai Internet illimité ADSL, j'ai donc surfé un peu pour essayer de trouver quelque chose pour nos collégues de l'hémisphére Sud ...

Cet article sur la mycose de l'optique que l'on doit à Michel LO me semble interessant.

je cite :

" La mycose des lentilles Michel Lo est donc l'auteur de ce qui suit :

QU'EST-CE QUE LA MYCOSE DES LENTILLES ?

C'est un champignon qui se développe (note : la moisissure est un
champignon).
Il en existe plusieurs, mais je crains qu'il n'y ait pas eu d'étude sur
ce sujet (je n'en ai pas trouvé), ce qui est dommage, car tous les
champignons n'ont pas la même réaction. J'ai interrogé la Société
Mycologique de France (dont j'ai fait partie), et je n'ai pas eu de
réponse sur le sujet.

Personnellement, j'ai constaté deux formes : l'une fait des filaments,
et l'autre des traces genre branches de fougères.

Le champignon ne se nourrit pas du verre, mais il utilise la suface de
la lentille comme "support". On ne sait pas très bien pourquoi une
optique se met soudain à avoir des champignons, mais on connait assez
bien les facteurs favorables à l'apparition de la mycose des lentilles :
obscurité, humidité, chaleur. Et bien entendu, plus une optique est
âgée, plus elle a de chances d'être affectée.

QUELS SONT LES EFFETS ?

Au départ, ce sont des spores qui rentrent dans le corps de l'optique.
La spore elle-même n'a strictement aucun effet, sauf en quantité
astronomique. Mais la spore est un genre de graine à partir de laquelle
va se développer le mycellium qui lui a un double effet :

- optique
- chimique

L'effet optique est dû à la simple présence du mycellium. Il apparaît
d'abord sur les bords de la lentille (après s'être développé sur le
pourtour dans le corps de l'objectif). On ne voit pas le champignon sur
la photo, mais il y a une perte de luminosité qui peut devenir très
importante avec le développement du champignon.

L'effet chimique est dû au fait que le mycellium peut libérer des
substances agressives pour la lentille. Le coating n'y résiste
généralement pas, mais le cas où le verre optique est attaqué est rare.

Comme dit dans le chapitre précédent, il faudrait une étude sur ce
sujet, mais je n'en ai pas trouvé.


EST-CE REPARABLE ?

Et bien, cela dépend de nombreux facteurs, dont en particulier le type
de champignon.

De toute façon, cela demande un démontage de l'optique, et la plupart du
temps, cela doit être fait chez un réparateur agréé... mais si votre
optique est trop atteinte, et que le réparateur agréé ne veut pas le
faire, foutu pour foutu, vous pouvez tentez le coup vous même.

Il existe différentes techniques contre les champignons. Mais en
fonction de l'optique et de sa fabrication, ces solutions peuvent aussi
être un peu trop agressives contre autre chose que les champignons.

La plus simple et la moins agressive est probablement un solution
d'acide acétique à 5%. Si vous n'en avez pas, prenez du vinaigre blanc
dilué à 50%. Il existe des produits sur le marché, je vous renvoie à la
littérature (faites une recherche sur le net) pour les différents types
de produit. De toutes façons, évitez les remèdes basés sur des aspects
mécaniques (polissage, etc...)

N'oubliez pas de bien nettoyer toutes les autres pièces non optiques.

En faisant ce type de nettoyage, n'espérez pas trop de miracles : si le
coating est parti, cela sera difficile de le récupérer. Le défaut de
coating peut provoquer deux ennuis : d'une part une moins bonne fidélité
chromatique, et d'autre part l'apparition de "flare" (reflets parasites
face à une lumière).

Et puis, même bien nettoyé, vous ne pourrez pas enlever toutes les
spores, et si les conditions d'apparition du mycellium sont de nouveau
là, les chmapignons seront de nouveau là.


COMMENT EMPECHER L'APPARITION DE CHAMPIGNONS

Evitez au maximum la combinaison chaleur, humidité, obscurité.

Si vous avez utilisé votre optique en milieu chaud et humide, dès que
vous êtes rentré, séchez soigneusement l'extérieur, et LAISSEZ L'OPTIQUE
DANS UN ENDROIT BIEN AERE !
La plupart des optiques ne sont pas bien étanches, et si vous essuyez
votre optique et la rangez dans sa boite ou dans votre sac, l'humidité
reste.
Il faut compter au moins 48 heures pour que l'humidité de l'intérieur
d'une optique disparaisse pour être celui de l'atmosphère ambiante si
l'endroit est bien aéré.
Ne comptez pas sur l'effet du dessicateur : il est effectivement
efficace, mais sa capacité n'est pas si grande, et si vous ne l'avez pas
bien régénéré, il peut être saturé avant que l'humidité de l'intérieur
de l'optique ne soit absorbée. Si vous achetez des sachets de
dessicateur, prenez en avec indicateur de saturation (en général, ils
sont colorés avec des sels de cobalt et ont donc une couleur bleue. Une
fois saturés, ils deviennent roses). N'utilisez pas des sachets de
silicagel de récupération, car cela peut être pire : dans certaines
conditions de température, le sachet peut au contraire restituer
l'humidité qu'il contient et avoir l'effet inverse de celui qu'on espère !
Le pire est probablement le fait de laisser l'appareil dans un sac
étanche.
On peut également utiliser l'exposition directe au soleil pour sécher
l'optique, mais ne chauffez surtout pas.

Evitez les sacs photo en cuir favorables à l'apparition de moisissure.
Si vous en avez la possiblité, traitez votre sac photo anti-moisissure.

Si vous habitez (même en vacances) dans un endroit non climatisé d'un
pays chaud, ne laissez pas votre sac photo fermé, et ne rangez pas votre
appareil dans un une malle sombre dans un coin.

Enfin, si la pièce dans laquelle est votre appareil est vraiment très
humide, essayez d'emporter un de ces sachets absorbeurs d'humidité (je
crois qu'on en trouve dans les sociétés de VPC genre la Redoute ou les 3
suisses) : ce sont des petits sacs d'un produit chimique abosrbeur d'eau
que l'on met au dessus d'un seau pour recueillir l'eau. Pour les
transporter (sans qu'ils ne produisent de l'eau) il faut les garder dans
le sac d'origine ou les mettre dans des sachets plastique étanches
(zip-lock pour produits surgelés).

La mycose des lentilles peut être considérée comme partiellement
contagieuse, car il est est évident que l'existence de spores en grand
nombre est un facteur favorable à l'apparition de champignons. mais le
facteur clef est le stockage dans des conditions favorables au
développement.

Si vous habitez dans un pays chaud, une des solutions (un peu chère)
mais très élégante est d'acheter un meuble cave à vins et de régler sur
20°C et 40% d'humidité (ou n'importe quelle valeur entre 30% et 50%).
Au-dessus de 50% on commence à avoir un risque pour les champignons et
en-dessous de 30%, les lubrifiants (zoom, map, etc...) se déssèchent
plus vite. "


fin de citation


voilà... faites en bon usage. Apparemment ce n'est pas évident.


Christian

[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 24-01-2010).]

  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaah, mille merci Christian de prendre un peu de temps pour ces recherches.
C'est très intéressant et ben faudra faire avec.... Pour ce qui peut se démonter, pas de problème, pour le reste....En tout cas, ca fait plaisir de lire des passionnés compatissants!!!

Mérope, j'hésite aussi,maintenant, à investir dans de nouvelles optiques....
Ce weekend , j'ai, pour la première fois depuis 4 ans, nettoyé le miroir de mon dob, pas un champignon présent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Christian

C'est bien ce que je me disais: la belle lulu de chez taka c'est pas pour maintenant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

J’y connais rien en champignons… donc une réaction pour participer…

Les champignons c’est du vivant donc si j’avais le problème j’aurais deux actions successives :
1)tuer les « bêtes »… sans oublier les spores pour éviter de devoir recommencer plus tard…
2)enlever les « cadavres » et nettoyer.

Pour tuer les bêtes je vois trois solutions possibles :
- le gaz (enfermer ton matos dans une enceinte étanche et laisser le matos dans un gaz non respirable par les bêtes car je suppose que ça respire les champignons, mais quel gaz utiliser et cela suffit-il pour tuer les spores ???),
- un rayonnement. UV ? ou autre ? En tous cas il en faut un qui tue et les bêtes et les spores.
- un traitement chimique mais quelle action négative sur l’optique ? Et il ne faut pas frotter l'optique.

Ensuite, pour nettoyer, je laisserais le tube ouvert dans une pièce sèche pendant 3 ou 4 jours, puis je retirerais les résidus par aspiration (pour éviter de toucher les optiques), puis enfin nettoyage classique donné par n’importe quel bouquin d’astro.

Simple avis comme ça en essayant de raisonner un peu... mais que vaut-il le raisonnement ???

Mais n’y a t’il pas à Mayotte un opticien sur place qui puisse te guider ? Ou un spécialiste de l’éradication de ce type de champignons ?

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben non altair, mayotte est un confetti explosif, bien loin de tout, sans grande ressource et sans doute oubliée des décideurs, mais ceci est un autre débat. merci pour ta contribution.
J'utilise les uv naturels pour l'instant et je verrai bien l'évolution.
Cordialement jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous me faites peur soudain avec cette histoire de champignon ! Je suis à la Réunion et j'ai une lunette vixen...Aucun problème pour le moment, mais j'aimerais pas voir cette saloperie se développer sur l'objectif...
Maintenant l'objectif avec son cache qui fait comme ventouse (il se situe sur le barillet meme de l'objectif, ce n'est pas un simple couvercle) à chaque fois qu'on le met semble efficace pour chasser une partie de l'air au contact de l'objectif...Je me trompe peut-être cela dit en écrivant cela...Mais j'ai toujours eu l'impression d'une bonne protection de l'objectif...
Je m'inquiète quand même !

PS : Pour la personne qui écrit que la taka ce n'est pas pour tout de suite, il aurait tort de se priver d'un tel achat s'il en a les moyens !! L'humidité à Mayotte est certainement beaucoup plus forte que celle que subit la Réunion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cher voisin, pour l'humidité je confirme, connaissant bien les deux îles.
Sur ma lunette, les champignons se développent à l'intérieur des lentilles, face interne.Idem pour le sc, face interne de la lame, par contre rien sur le dobson. Bon, après il ne faut pas psychoter non plus.
Au vu de ce que j'ai lu, un stockage aéré, éviter l'obscurité, et pour moi exposition le plus souvent possible aux UV.

Ceci dit,un copain photographe qui à passé 6 ans en inde et 2 ans à mayotte dans la foulée, n'a jamais eu de problème sur les optiques, en revanche les champignons se développent dans ces boitiers.
jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si les UV ça suffit, une solution consiste à les mettre en permanence sous un tube UV pour aquarium, ça consomme 18W pour un tube de base donc ça va pas couter bien cher. C'est moins cher qu'une cave à vin
si il faut tout le spectre une HQI de 150W devrait suffire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui est dommage c'est que ce ne soit pas des girolles, des cèpes ou des trompettes de mort qui poussent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Gordini…

Une question idiote… quelle est utilité d’une lampe UV dans un aquarium ? Cà besoin de bronzer un poisson rouge ?

Ah oui, c’est peut-être pour cela qu’il est rouge, le poisson…

Sérieusement, quelle utilité ?

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que ça évite le développement des algues. En tout cas, je connais des gens qui ont des bassins à poissons chez eux et qui utilisent lampes UV pour clarifier l'eau...

Sinon je suis de près ce post car j'ai peur qu'un jour mes optiques souffrent de ce problème.

Antoine

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.