Sign in to follow this  
JBMMV

C14 EdgeHD, LX200 12" ou GSO RC 12" ?

Recommended Posts

"...D'ailleurs on se demande pourquoi on fait encore des RC et pourquoi tout le monde n'est pas à l'Hyperstar alors que le messie est arrivé..."

Bah.. l'hyperstar ne doit pas représenter grand chose dans l'utilisation des SC. Disons que c'est une possibilité.

Fred, malgré leur aléas de qualité, on peut quand même affirmer que la vente des formule SC sont bien plus importante que les RC ? Je me trompe ?
La polyvalence de ces optiques ne représente t elle pas un argument majeur dans le choix des clients potentiels ?

Alors quand je vois les valeurs de FWHM sur tout le champ d'un Edge en longue pose sur le CP je reste rêveur et envieux (soupir...).


Christian


[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 01-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui il s'en vend plus, mais le prix n'est pas le même non plus.

Le SC a pour moi comme seul argument sa taille et sa turbulence instrumentale.
A la base le SC est un compromis économique : tout faire sphérique pour éviter le primaire parabolique (Cassegrain) ou hyperbolique (RC) et le secondaire hyperbolique, la lame asphérique étant polie sphérique sous dépression.
De même que le DK est aussi un compromis économique avec un champ corrigé minuscule (ce qui me fait rire quand je vois le prix des Mewlons).

Pour le design optique un Newton est meilleur, un RC est meilleur, même un Mak est meilleur.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, ça m'aide pas beaucoup tout ça...

Finalement, le choix va plutôt être entre RC 10" et C11 edge...

JB

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Fred : rhooo le bel exemple de mauvaise foi sur cette page de Planewave : comparer leurs spots avec un RC 20" sans correcteur de courbure alors qu'ils en ont tous un dans ces tailles.

@JBMMV : si c'est pour prendre un 10", un Newton en fera plus : F/D 3,3 natif, F/D 10 avec un amplificateur. Et un Newton 10" ce n'est pas encore trop lourd, surtout pour une installation en fixe.
Personnellement c'est le choix que j'ai fait pour mon prochain instrument.
Autre point à prendre en considération : travailler avec un F/D court permet d'utiliser les capteurs Exview HAD II comme l'ICX694 et leurs petits pixels qui sont autrement plus sensibles qu'un KAI4000 vieillissant. Et quand on compare le champ, on ne doit pas être loin.


Share this post


Link to post
Share on other sites
"@Fred : rhooo le bel exemple de mauvaise foi sur cette page de Planewave "

:-))

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouais, sauf que je suis pas très Newton. Rien que l'idée de monter sur un escabeau toute une soirée pour observer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Finalement, le choix va plutôt être entre RC 10" et C11 edge...."

Oui, cela me semble un choix "sage"...

Le C11 Edge pése 13.5 kg tube seul, le RC 10" GSO doit peser 15 ou 16 kg (pas certain).
Le C11 Edge est plus "facile" à manipuler que le C14 et accepte une monture plus modeste, type G11 par exemple.


Si ton choix se porte sur le 14", tu peux toujours demander l'avis de Th Legault qui possède un C14 Edge, apparemment il en est satisfait (il s'est exprimé à ce sujet sur un autre forum).


Christian


Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Christian.

Le poids n'est pas un souci, puisque de toutes façon, j'ai commandé une EQ8.

Mais il est vrai que mon idée de départ de prendre le GSO RC 12" n'est plus aussi importante, dû à sa focale de 2400mm.

je me dit que le 10" avec ses 2000mm et un bon réducteur Astro Physics 0,67 me donnera du 1300/5,3.

Le plus important pour moi étant d'avoir un bon PO style FeatherTouch avec un bon diviseur optique pour le suivi avec ma PLA-Mx et une bonne caméra au c... pour faire de jolies photos à imprimer en grand format pour des expos.

Mais même en considérant le C11, j'ai encore un peu de mal à me faire à cette idée, en raison de cette lame que j'ai du mal à accepter (mise en température...), au probleme de buée et au système de MAP.

D'ailleurs à ce sujet, toutes les photos que je vois de C11 ou C14 on une sortie arrière sans PO. C'est possible de mettre un PO sur ce type de tube et de bloquer efficacement le miroir principal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Puisqu'il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis, si on considère un newton. Qu'en est-il sur du visuel en ciel profond, lune, planétaire... par rapport à un C11 ou RC 10" ?

Est-ce qu'il faut un gros tube pour supporter un PO avec diviseur optique + cam sans que ça ne pose de problème mécanique ?

Est-ce qu'un modèle de ce type est bon ?

http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p5016_TS-12--f-5-ONTC-Newton-Teleskop---Carbon-Tubus---Ma-anfertigung.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne vois pas trop où est le problème de la lame de fermeture sur le SC (je met de côté les problèmes de sphérochromatisme que l'on rencontre en haute résolution dans les gros diamètres)?

Pour voir ce que peut sortir un C14 en deep sky regarde le site de Marc Jousset, qui avait un C14 modifié, puis qui est passé à un RH300 pour les grandes nébuleuses et un DK corrigé de 12" pour les petits objets.

Il me semble qu'il faut que tu réfléchisse à la qualité du seeing de ton site. C'est un paramètre déterminant à prendre en compte dans ton choix.
Je vois aussi M31 dans mon jardin ... pour autant, je me vois assez mal faire du deep sky avec plus de 2 m de focale ;-)

J'observe dans un site à 1500 m d'altitude à 100 km au Sud de chez toi avec un C14, une TOA 150 ou une FSQ106. L'hiver, les nuits où l'on peut utiliser en ciel profond une focale plus longue que 1 m sont vraiment très rares. Mais c'est peut-être meilleur chez toi ? L'été, la résolution peut être excellente, mais aussi très moyenne ...

Dans ton cahier des charges, tu n'as pas parlé de ton budget, c'est aussi un facteur important à prendre en compte.

Il me semble que tu cherches quelque chose d'assez polyvalent ? Si c'est bien le cas, il y aurait un intérêt à se diriger vers les C11 Edge-HD avec correcteur / réducteur, ou un Newton F/4 à 5 avec un bon correcteur (éventuellement Wyne selon la taille du capteur envisagé pour la camera).

Un RC sera relativement plus spécialisé (pas terrible pour le planétaire / lunaire). Trop fermé pour les nébuleuses faibles.

En fait, il est plus facile de trouver un instrument qui corresponde à un besoin spécialisé :
- grandes nébuleuses faibles = Epsilon, RH, Newton F3.5 avec correcteur de Wyne,
- petites objets = DK corrigé, RC avec correcteur.

qu'un instrument qui fait tout ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous !

Bon, avec vos "conneries" ;o) j'ai pas dormi de la nuit ! merci les gars, hihihihi

Du coup, j'ai passé quelques heures cette nuit à regarder les astrographes newton. Et c'est vrai qu'en voyant un ASA 10N, ça fait envie...

250/900 f3.6, c'est vrai que ça tente bien, mais j'ai peur d'être limité sur des petits objets.

Alors je voudrais que vous me rassuriez, pour savoir si ça vient du fait que je suis habitué à shooter au 5dmk2 sur une lunette de 950mm, et que du coup, entre la qualité optique associée à un reflex plutôt d'une CCD mono me donne un champ trop réduit et une resolution pas assez importante, ou si c'est vraiment une histoire de focale trop courte...

Est-ce que le diamètre conséquent de l'ASA fera que ma powermate 2x sera meilleure que sur ma lunette ?

Et du coup, avec cet ASA, est ce que la Moravian G2-8300 ne serait pas mieux ? Je retrouverais mes 8Mo de mon idée de départ, et l'échantillonnage donne du 1,23", je pense que c'est pas mal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

Quand je lis tes réactions aux conseils des uns et des autres je te trouve hésitant. Il me semble que tu n'as pas clairement défini tes "objectifs" en terme d'imagerie.
Que faire ? Du champ large en CP, les grandes nébuleuses ? le narrow band ? ou traquer les petits objets faibles, les petites galaxies ? Du visuel ? Du planétaire ?

A ta place je prendrais un peu de recul avant de mettre quelques milliers d'euros dans un équipement.
Je regarderais ce qu'il se fait, quels objets sont imagés avec "quoi".
Attention également à l'EQ8 pour laquelle nous n'avons pas vraiment de témoignage.

On ne peut pas t'orienter vers un tube de 2 metres de focale, type RC ou autre, si au cours du fil de discussion tu optes pour un ASA et le grand champs. Je ne sais pas ce qu'en pensent les copains, mais personnellement j'ai quelques difficultés à suivre le cheminement de ton choix... (clin d'oeil).


[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 02-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, je comprends bien ta réaction aussi.

L'objectif de départ est clair : obtenir des images avec une résolution importante sur des objets allant en taille de M42 à M27.

Mais justement, j'ai bien procédé à une étude des photos réalisées avec différents instruments, et je vois des M57 relativement identiques faites avec du GSO 10" ou des taka 106. Et comme la focale de ces instruments est du simple au triple, c'est là où j'ai encore des hésitations et où il y a certainement quelques points qui m'échappent...

Encore une fois, la priorité est le CP. Mais je garde l'idée du visuel quand même. Et j'ai bien l'impression qu'il est tres difficile de trouver un tube qui puisse satisfaire les 2.

Donc l'idée est finalement plutôt de partir peut-être sur un tube type ASA 10n, bien ouvert et avec une focale moyenne, et pourquoi pas plus tard, en parallèle, un C11 pour du visuel...

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 02-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
L'objectif de départ est clair : obtenir des images avec une résolution importante sur des objets allant en taille de M42 à M27.

Mais justement, j'ai bien procédé à une étude des photos réalisées avec différents instruments, et je vois des M57 relativement identiques faites avec du GSO 10" ou des taka 106. Et comme la focale de ces instruments est du simple au triple, c'est là où j'ai encore des hésitations et où il y a certainement quelques points qui m'échappent...



La résolution théorique d'un instrument est fonction de son diamètre et sa focale n'est qu'un paramètre servant à définir l'échantillonnage. La turbulence atmosphérique et la turbulence instrumentale ne te permettront pas d'atteindre la résolution théorique de ton télescope de 250mm, dans un bon site ton télescope sera limité par la turbulence à la résolution théorique d'une lunette de 106mm. Par contre il collectera 6 fois plus de lumière ce qui n'est pas négligeable pour le temps de pose par exemple.
Comme dit plus haut, il faut que tu réfléchisses à la qualité du seeing de ton site car à défaut d'optique adaptative (ou tout autre système équivalent ) le facteur limitant la haute résolution mais aussi le contraste reste la turbulence. Tout cela est valable aussi bien pour le solaire, lunaire, planétaire et ciel profond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci, cela est plus clair effectivement. J'ai trop, en tant que photographe pro, l'habitude de "confondre" focale et grossissement ;o)

Je ne sais pas ce que donne le seeing chez moi, tout du moins, je n'ai pas de valeur mesurée. Mais j'ai rarement de la turbulence atmosphérique. Par exemple, même sur la lune à 200x, ça ne bouge quasiment pas.

Peut-on mesurer le seeing sur une photo réalisée ?

Juste pour exemple, mais je ne sais pas si c'est intéressant pour vous ou pas, voici une photo de M42 que j'ai faite avec un 5Dmk2 sur la 127/950 en décembre dernier.

1 pose de 2 minutes à 400 iso avec guidage en parallèle avec une lunette Skyoptic 80/480mm et PLA-Mx.

et un crop à 100%

Mis à part le défaut de MAP, personnellement, je trouve ça pas mal pour ma config actuelle...

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 02-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur M42 tu devrais plutôt faire un crop sur les étoiles du trapèze, c'est la bonne région pour la haute résolution. Certains amateurs sont descendus en dessous des 0,5" qui correspondent à la résolution théorique de ton télescope de 250mm. Les pros doivent être autour de 0,1" avec l'optique adaptative.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, mais sur mon cliché, le trapèze est cramé. Bah oui, sur une seule pose avec un EOS non défiltré, j'avais pas le choix pour tirer le maxi des zones sombres...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
Une petite intervention.
Pour le CP l idéal est d avoir 2 instruments plutôt qu un bâtard.

Pour les nébuleuses diffuses, amas... L arme ultime étant une FSQ106ED
Qui est spécialement conçue et optimisée pour.

Pour les objets style NP, galaxies.. C est un RC qu il faut prendre.
En suivant la logique de la FSQ106 je partirai alors sur un RC bien conçu style skyvision pour la qualité instrumentale.

L'instrument unique qui fait bien les 2 n existe pas.

En fait c est très simple

Tu es photographe, donc tu sais que chaque objectif ou appareil est fait pour un usage précis.
(Ton MK2 est fait pour du portrait, photo mariages.. pas pour des événements sportifs rapide ). En astro c est exactement la même chose.

Après tu peux prendre un bâtard qui sera moyen partout style C9, ACF..
L équivalent en photo objectif non serie L ou photographier avec un bon compact style un G12 de chez canon...

Benoit

[Ce message a été modifié par typhoons (Édité le 02-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Après tu peux prendre un bâtard qui sera moyen partout style C9..."

Benoit, le mot "batard" est quand même un peu péjoratif... tu ne trouves pas ?
As tu une expérience avec ces tubes pour les qualifier de la sorte ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...C est une image..."

Ok Benoit, je comprends et je sais que tu aimes les belles optiques.

Ceci dit je pratique de temps en temps l'autodérision et le terme "batard de C9" pour mon tube lui va bien je trouve, une union illégitime entre un cul de bouteille et un verre de montre

Mais bon, il descend parfois à 1.6" d'arc sans AO sur longue pose à F10, pas sur qu'un RC depuis Lille fasse mieux... Mais un Edge certainement (soupir..)


Christian

[Ce message a été modifié par christian_d (Édité le 02-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est bien ce que je commence à me dire, il n'y a pas un tube qui puisse tout faire.

Ce sera donc certainement ASA 10N + C11 XLT pour du visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Après encore une bonne nuit de réflexion, voici l'idée qui prends de plus en plus forme :

EQ8
ASA 10N
Moravian G2-8300
Lunette guide Skyoptic 80/480 (que j'ai déjà) + PLA-Mx (que j'ai aussi)

Ensuite, on verra : soit un C11 en parallèle, soit un dobson 14 ou 16" goto pour du visuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this